Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 09/10/2015 16h47 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   

commentinvestir a écrit :

Ahah.
J’aime bien ce forum, ça change d’autres, il y a de l’humour et du bon esprit.

Je déteste le présentéisme car j’aime l’efficacité. Du coup je fais le choix de travailler le plus efficacement possible et de rester juste le temps exigé. La différence de temps je ne dirai rien mais c’est implicite…
Mais c’est vrai que le fait d’être au bureau vous permet de moins consommer.
D’autant plus que je suis d’accord, les magasins, c’est fatiguant.
Or quand on bosse la semaine, les magasins, c’est plutôt le weekend, mais du coup, y a trop de monde, donc on n’y va PAS.

Je vous conseillerais d’y aller plus tôt, à l’ouverture, vers 10h.

Entre 10h et 11h, il y a rarement grand monde, même dans les centres commerciaux les plus fréquentés.

Hors ligne

 

#52 09/10/2015 19h39 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   80 

commentinvestir a écrit :

Ahah.
J’aime bien ce forum, ça change d’autres, il y a de l’humour et du bon esprit.

Je déteste le présentéisme car j’aime l’efficacité. Du coup je fais le choix de travailler le plus efficacement possible et de rester juste le temps exigé. La différence de temps je ne dirai rien mais c’est implicite…
Mais c’est vrai que le fait d’être au bureau vous permet de moins consommer.
D’autant plus que je suis d’accord, les magasins, c’est fatiguant.
Or quand on bosse la semaine, les magasins, c’est plutôt le weekend, mais du coup, y a trop de monde, donc on n’y va PAS.

De toute manière travailler beaucoup n’a jamais enrichi personne ; si tel était le cas nous serions tous en train de bosser même à cette heure tardive plutôt que d’échanger ici.

A mon sens, le seul moyen de devenir rentier sans trop se "pourrir la vie" c’est d’hériter ou d’investir, les deux étant d’ailleurs compatibles : un héritage investi avec soin peut permettre de dégager une petite rente dont certains se contenteront.

Dès lors qu’il a quelques rentes, le salarié peut écouter le chef avec un sourire en coin et s’abstenir d’ouvrir sa messagerie en dehors des heures de travail ; en revanche l’actif qui consomme tout et encore pis celui qui vit à crédit se met en position de "viande à patron".

S’agissant du surcroît de dépenses que sous-tendrait la vie de rentier, c’est un faux problème : j’ai passé l’été à jouer aux boules et à faire du vélo, toutes activités très ludiques, sans que cela ne me coûte un centime. Même dans les montées, j’étais mieux sur mon vélo que devant un PC à lire les inepties proférées par les chefs.

Hors ligne

 

#53 09/10/2015 21h38 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   211 

stokes a écrit :

De toute manière travailler beaucoup n’a jamais enrichi personne…

Sans doute pour l’immense majorité de la population mais je ne suis pas certain que Bill Gates et Warren Buffett partagent le même avis que vous.

Après cela dépend de quoi on parle : travailler pour son patron ou travailler pour soi et créer son entreprise.

Malgré tout, que ce soit dans un cas ou l’autre, cela n’empêche que réinvestir le fruit de son travail dans quelque chose de productif me semble être incontournable.

Hors ligne

 

#54 09/10/2015 22h13 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   80 

Que ce soit pour un patron ou pour soi-même, le travail reste une activité à fort contenu en pénibilité ; c’est bien pour cela qu’autant de gens veulent devenir rentier.

Pour autant, beaucoup de travailleurs continuent de croire en la fable selon laquelle, par le travail et le mérite, ils s’enrichiront autant que Bill Gates ou Warren Buffet ; si cette croyance les rend heureux, c’est déjà beaucoup.

Quand on est fainéant et que l’on a pas le génie des 2 personnes précitées il faut bien se débrouiller autrement : acquérir un bien immobilier locatif à crédit, faire fructifier son portefeuille, valoriser son héritage..et toutes autres choses moins pénibles que le travail. Au risque de passer pour cynique, j’ajouterai que les "mauvais", les fainéants, se voient plus facilement proposer des retraites anticipées ou primes de départ que les cadres méritants qui sacrifient famille et loisirs pour leur "boîte". J’ai pour ma part été "remercié" il y a quinze mois et j’ai bon espoir de ne jamais plus retravailler.

Hors ligne

 

#55 10/10/2015 12h54 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   26 

stokes a écrit :

Dès lors qu’il a quelques rentes, le salarié peut écouter le chef avec un sourire en coin et s’abstenir d’ouvrir sa messagerie en dehors des heures de travail ;

Pas besoin de rentes pour cela, il suffit de savoir faire respecter ses droits. J’estime qu’un cadre surchargé est forcément en faute : soit il ne sait pas s’organiser ; soit il accepte toute la charge qu’on lui alloue, même si c’est au dessus de ses capacités. Il faut mettre son manager devant ses responsabilités.

stokes a écrit :

Que ce soit pour un patron ou pour soi-même, le travail reste une activité à fort contenu en pénibilité ; c’est bien pour cela qu’autant de gens veulent devenir rentier.

Pas forcément, beaucoup ici ont choisi d’arrêter leur activité salariée pour gérer leur portefeuille financier ou leur parc immobilier. C’est aussi du travail si on y regarde bien, mais le fait qu’il soit davantage choisi que contraint le rend supportable.

Hors ligne

 

#56 12/10/2015 14h59 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   80 

Gérer son portefeuille boursier ou son parc immobilier n’est quand même pas épuisant :

- pour mon portefeuille : entre 0 et 1 heure /jour grand maximum
- pour mes 2 appartements locatifs : 10 mn par mois pour faire les quittances, plus quelques heures ca et la pour calculer la hausse du loyer, le décompte de charges et déclarer les revenus fonciers.

Je ne connais personne qui ait contracté une hernie discale pour ce "travail" là. En revanche, un vrai boulot à plein temps c’est au moins 35h/semaine et souvent davantage.

S’agissant du travail de cadre, j’ai eu la chance de ne connaître que le secteur public et la sécurité de l’emploi qui s’y rattache, même si cette sécurité se paye cher au plan salarial. Même dans le public, je n’ai connu que des cadres qui se tuaient à la tâche, multipliant les réunions, envoyant des courriels à toute heure, ne prenant pas tous leurs congés, descendant lors de leurs missions dans des hôtels sordides pour rentrer dans le forfait de 60€ la nuitée……Peut-être étaient-ils inefficaces je n’en sais rien, mais je puis assurer que ceux, comme moi, qui prenaient tous leurs congés et ne faisaient qu’une quarantaine d’heures par semaine passaient pour des "feignasses".

Hors ligne

 

#57 12/10/2015 15h57 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   26 

stokes a écrit :

Je ne connais personne qui ait contracté une hernie discale pour ce "travail" là. En revanche, un vrai boulot à plein temps c’est au moins 35h/semaine et souvent davantage.

Nombre de postes de cadres ne mènent pas non plus à la hernie. En 15 ans dans le privé (banque & assurance) j’ai vu davantage de cadres "débordés"… à brasser du vent la plupart du temps, ou d’autres qui faisaient du 8h-20h mais passaient 2h par jour à la machine à café.


stokes a écrit :

je puis assurer que ceux, comme moi, qui prenaient tous leurs congés et ne faisaient qu’une quarantaine d’heures par semaine passaient pour des "feignasses".

Ca m’est arrivé, mais de la part de collègues jaloux, jamais de mes supérieurs. Et cela n’a jamais freiné ma carrière, bien au contraire.
Et de toute façon si on devait attacher de l’importance à ce que pense l’entourage on ne deviendrait jamais rentier (là ce n’est pas quelques collègues qui vous jalousent ou vous prennent pour des "feignasses", c’est tout le monde !)

Hors ligne

 

#58 12/10/2015 16h10 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   80 

Cette fois je suis d’accord avec vous.

Pour autant, il est quand même plus agréable de "brasser du vent" ailleurs que dans un bureau ou une machine à café ; c’est pour cela que la vie de rentier est quand même plus agréable que celle de travailleur simulateur.

Le rentier il reste chez lui ou sur la plage sans devoir se rendre au boulot pour y jouer un mauvais jeu de rôles.

Hors ligne

 

#59 12/10/2015 17h20 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   

Le pire au boulot ce sont les fans de boulot. Qui "adorent" être là, étalent leur travail avec beaucoup d’inefficacité sur des heures et des heures. Qui aiment perdre le temps en réunions à se faire des nœuds au cerveau. Qui arrivent plus tôt et partent certainement plus tard. Et qui me prennent pour un fainéant parce que j’optimise mon temps en me calant strictement sur les horaires…
La seule occasion où je me permets de déborder sur les horaires, c’est quand il est justement plus efficace que je finisse ce que j’ai commencé, quitte à ne rien avoir à faire le lendemain.


Arnaud

Hors ligne

 

#60 14/10/2015 14h26 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   83 

Pour ma part je vis principalement d’immobilier aujourd’hui grace au fait d’avoir investi a Paris en 2003. J’ai achete un appartement puis je l’ai agrandi et loue aux touristes quand on en etait aux premices de la location saisonniere. Je l’ai depuis revendu. C’est aujourd’hui quelquechose qui me permet de vivre sur une ile a l’abri du besoin en depensant pas plus de 20-25ke par an. Il faut aussi avoir des besoins qui ne vont pas grandissants car c’est une dependance a long terme.


Parrain de mon adorable filleule

Hors ligne

 

#61 14/10/2015 14h43 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   51 

@KC

comme toujours ce genre de vie de rentier n’est pas compatible avec le fait d’avoir des enfants.

En ligne

 

#62 14/10/2015 14h44 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je voulais rebondir sur le terme de rentier.

*Il y a pour moi les vrais rentiers avec plusieurs millions d’euros placés à pas grand chose et qui ne passe donc aucun temps et génère assez de revenus pour bien vivre sans s’occuper de rien. Ceux là il y en a peu.
Je passe aussi sur le fait du combien il faut pour vivre qui dépend de ses besoins, aspirations, ….

*La deuxième catégorie est ceux qui se rendent indépendant des contraintes, soit par la bourse soit par l’immobilier soit en montant une boîte.  Ils deviennent alors ’maître’ de leur temps, et c’est pour moi l’objectif : sortir du système en bossant différemment. Travailler pour soi en ayant le ’sourire’ est pour moi une forme de retraite, je ne considère plus ça comme un boulot.
Et là on a besoin de moins car on rentabilise mieux ses sous !!

Bref chacun sa notion d’indépendance, et surtout de ce qu’on peut y faire !
Mais je crois que l’objectif de tous ici est l’indépendance dans la tête !

Hors ligne

 

#63 14/10/2015 14h46 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   83 

Je ne suis pas d’accord, j’en ai plusieurs et ca n’a rien d’incompatible. Ils feront leur scolarite la ou ils sont nes c’est a dire dans un pays ou le cout de la vie est bien moins eleve que chez nous.
Au contraire cela me permet d’etre avec eux, les emmener a l’ecole…

Tout a fait d’accord avec fred. Je ne suis pas rentier bien loin de la. Je suis maitre de mon temps, je travaille un peu tous les jours avec internet, plutot quand je le souhaite et rarement je suis sollicite en cas d’urgence ou de probleme. C’est deja une chance d’etre sorti de ce systeme et il y a la contrepartie mais qui ne me gene pas (retraite, sante etc…)

Dernière modification par kc (14/10/2015 14h51)


Parrain de mon adorable filleule

Hors ligne

 

#64 14/10/2015 14h59 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   51 

Je suis curieux de savoir dans quel ile on vit bien avec plusieurs enfant et 20-25k€ par an.
Pouvez vous nous donner des détails ?

En ligne

 

#65 14/10/2015 15h08 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   83 

Oui en Thailande loyer 300euros pour une maison toute neuve, budget bouffe 700 le reste c’est du divers (transports, vacances, loisirs) je n’ai pas le detail mais on vit sans se priver avec ca.


Parrain de mon adorable filleule

Hors ligne

 

#66 14/10/2015 15h33 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   43 

kc a écrit :

budget bouffe 700

Pour combien de personnes ? Il me semblait que l’avantage de la Thaïlande résidait entre autres sur ce  budget là (bouffe normalement moins chère qu’en Europe, si on s’adapte en mangeant assez "local" bien sûr) et ce chiffre me semble élevé si il s’agit d’une ou deux personnes.

Hors ligne

 

#67 14/10/2015 15h39 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   83 

On est 5 c’est large ca paie l’essence du scoot et des bricoles (restos cafes) oui en vivant local (sauf pour mon ptit dej la j’avoue le poulet ou poisson le matin je peux pas).


Parrain de mon adorable filleule

Hors ligne

 

#68 14/10/2015 15h41 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   80 

Bonjour,

L’expatriation peut en effet être un solution pour bien vivre de petites rentes, mais diverses raisons font que tout le monde ne peut pas ou ne veut pas vivre en Thaïlande, au Portugal au Maroc ou je ne sais où hors de France. La nourriture est sans doute bon marché en Thaïlande, mais ne convient pas à tous les palais.

L’idée de beaucoup d’entre nous, c’est quand même plutôt de "rester au pays", mais en travaillant pas du tout ou le moins possible, car le travail, çà paye mal, c’est fatigant, parfois dangereux et çà prend du temps.

De surcroît, lorsque l’on gère un parc immobilier en France, il est quand même préférable de ne pas vivre à l’autre bout du monde.

Hors ligne

 

#69 14/10/2015 15h53 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   82 

kc a écrit :

Oui en Thailande loyer 300euros pour une maison toute neuve, budget bouffe 700 le reste c’est du divers (transports, vacances, loisirs) je n’ai pas le detail mais on vit sans se priver avec ca.

En France, il y a des endroits, ou pour à peine plus cher, vous pouvez avoir une maison de taille respectable également.
Dans les endroits moins côtés que Paris, une maison avec 3 voir 4 chambres, vous pouvez en voir pour 400€/mois. Et je parle de bien sympa, pas de taudis. (cette annonce par exemple)

Donc pour 5k, vous avez un logement. (après si vous restez à un même endroit, devenir propriétaire peut être une solution viable).
Les charges liés au logement (électricité, eau, assainissement, …) sont estimé à 1.200€ annuel par l’INSEE
Pour l’alimentaire, l’étude sofincope de mars 2015 parle d’un budget moyen de 365€ allant de 221 à 485.
Donc en prenant le plafond, vous êtes à 6k annuel. (l’INSEE estime à 5k le budget alimentaire d’un ménage du quartile le plus aisé)
Et là, j’oublie volontairement l’effet réduction, comme avec un potager (il est compris dans l’annonce au dessus).

Donc même en France c’est une budget qui peux se trouver.
Sans pour autant vivre dans une cage à lapin en mangeant des pâtes.

Pour prendre un cas plus globale, un extrait et un petit graphique pour comparer les budgets :
"Ainsi un ménage sur quatre dépense en moyenne 12 600 € par an pour sa consommation, à l’autre extrémité de l’échelle des revenus un ménage dépense en moyenne trois fois plus, soit 36 500 €."
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/reunion/themes/revue/revue133/revue133_consommation_menages_g1.gif
Donc avec 20/25k, on est dans la moyenne française.

Hors ligne

 

#70 14/10/2015 19h13 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   80 

Ce bien à louer est situé dans le Cantal à Chaudes-Aigues ; du coup il convient de noter que le chauffage est quasi-gratuit car cette petite station thermale est dotée d’un réseau d’eau chaude desservant toutes les habitations pour un prix très modique.

Reste que l’hiver est plus rigoureux dans le Cantal qu’en Thaïlande, mais pour ma part, cela me conviendrait parfaitement.

Hors ligne

 

#71 15/10/2015 09h42 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   82 

stokes a écrit :

Ce bien à louer est situé dans le Cantal à Chaudes-Aigues ;

J’avoue que ma méthode de sélection du bien fut très… scientifique.
J’ai pris un des biens les moins cher que je trouvait sympa.
Donc …

Après effectivement, chaque lieu a ses inconvénients et ses avantages.
Mais c’était surtout pour dire qu’il est aussi possible de vivre de manière abordable en France!

Hors ligne

 

#72 15/10/2015 09h47 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   83 

Oui enfin une fois que l’on n’a plus de contraintes liees au travail en France, tant qu’a faire autant aller au soleil. Aujourd’hui il est tout a fait possible de vivre avec peu en France avec des sites comme le bon coin, ce qui reste cher ce sont les loyers et la main d’oeuvre si on en a besoin.


Parrain de mon adorable filleule

Hors ligne

 

#73 12/12/2015 08h28 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   

C’est vrai que lorsque l’ont n’est plus "actif" professionnellement,  c’est facile de choisir un coin en France pas trop cher en loyer ou en achat , sans passer par la case grand départ ne Thailande ou ailleurs , car si il y a des contreparties partout même au soleil!
Il faut vraiment bien se renseigner sur les conditions et contraintes de vie (legislations …) dans ces pays, et si on est décides partir, faire un "essai"de quelques mois.
Ce qu"ont peut croire être un avantage peut cacher des inconvenients.
Pour ma part ,j’envisage de quitter ma région au porte de Paris , ( mon bien vendu  ouf!!!) et prendre une location dans un région  pas chère ,  , pas trop enclavée, bien desservie par une ligne de train , avec hopitaux  commerce toutes commodites et  sans avoir une voiture.
je suis donc d’accord avec vous ,kc44, gunday et stokes.
je n’aurais donc pas trop de frais et pourrais vivre correctement sans plus , mais tranquillement.
Comme je n’ai jamais eu encore de gros coups de chance ,  placements aux revenus mirobolants,heritage loto…je dois calculer mon train de vie avec modestie..

Hors ligne

 

#74 17/12/2015 14h43 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   80 

Si je puis me permettre, vous portez mal votre pseudo : les auvergnats de Paris sont connus pour être âpres aux gains et durs à la tâche, comme en témoigne le parcours des bistroquiers revenus "au pays’ où ils ont fait construire une magnifique maison dont ils ne profitent hélas pas longtemps car ils se sont littéralement tués à la tâche, leurs seuls loisirs étant constitués par la messe dominicale et les banquets auvergnats comme la "nuit arverne".

Je loue votre sagesse : il est préférable de se contenter de peu mais de parvenir à en profiter longtemps.

Dans votre région d’origine, vous devriez trouver facilement une location abordable dès lors que la proximité de Clermont-Ferrand n’est pas indispensable. Un peu plus au sud, je vous conseillerais volontiers Mende, charmante et paisible préfecture.

Hors ligne

 

#75 17/12/2015 15h44 → Des rentiers devenus rentiers uniquement par l'investissement ? Hum...

Membre
Réputation :   

C’est un peu vrai stokes, je n’ai pas le profil bistroquiers:))
Mais il faut bien un mouton noir ou une brebis galeuse dans le troupeau:))
ayant grandi sur le modèle que vous decrivez avec pertinence, j’ai voulu m’en éloigner.
j’ai bien été quand même 25 ans dure à la tache et âpre au gain..
Il manque bien encore du gain cependant.

Je connais la lozere, je suis mi auvergnate mi lozeriene d’origine..
Mende et  villes alentours et l’environnement sont magnifiques.
à etudier ….
de toutes façon sauf jack pot lot , je ne pourrais pas me permettre la cote d’azur ..

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech