Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Pourriez vous participer à ce projet ?


Oui

53% - 30
Non

46% - 26
Nombre de votants : 63

#26 26/01/2015 14h37 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Administrateur
Réputation :   1307 

GoodbyLenine a écrit :

Pour ma part, ça ne m’intéresse guère d’être mentor pour un inconnu croisé sur un forum.
Je préfère donner mon avis sur le forum, pour que tout le monde (dont ceux dans un cas similaire mais qui n’ont pas franchi le pas de se décrire) puisse le lire, et pour qu’il soit possible de me faire remarquer où je me trompe.

Ben oui…

Un mentor sous la forme d’une personne bienveillante avec un inconnu, dans la vraie vie cela s’appelle un conseiller ou un coach, et la bienveillance est alors tarifée.

Hors ligne

 

#27 26/01/2015 14h37 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   

Penser qu’il n’y a pas d’éducation financière intelligente c’est ce mentir à sois même puisque vous remettez en doute par la même occasion, le principe fondamental des classes sociales et du schéma répétitif.

Je vous invite  donc à regarder Philosophie sur france 5, ouvrir quelques livres de géographie de 5eme, et peut être qu’à partir de ces informations superficielles, vous comprendrez le fond du problème. 

Pourquoi les fils d’avocats font des professions libérals ? Pourquoi les fils de médecins finissent dans le médical ? Et pourquoi les fils de salariers finissent salarier ?
Si le coeur vous en dit vous pouvez aussi consulter des stats qui vous montreront qu’un fils d’ouvrier à moins de 10% de chance d’aller en faculté.

Vous pensez qu’il est plus bête qu’un fils de docteur qui se drogue ?

Non, il n’a simplement pas reçu les bons enseignements, et c’est exactement pareil pour le domaine de la finance.

Il y a une réalité, vous êtes le fruit de l’éducation initialement transmises par vos parents, peu importe si vous cherchez à vous en séparer ou pas, vos fondamentaux ne changeront pas.

Si on ne vous pas appris à apprécier l’argent à sa juste valeur, alors vous ne saurez jamais quel attitude adopter avec ce dernier.
Vous ne saurez jamais comment appréhender le risque économique, comment penser de façon positive, et comment faire pour vous sortir de votre classe sociale.

C’est là l’intérêt d’un coach (puisque le terme mentor est trop fort) . Il peut vous transmettre les fondamentaux, vous expliquer comment penser pour réussir dans le domaine que vous convoitez, vous aidez à gérer vos finances pour concrêtiser vos projets. Et vous motiver par son histoire et son parcours.

Hors ligne

 

#28 26/01/2015 14h37 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   18 

Kabal je comprends tout à fait ce que vous voulez dire et vos arguments sont tout à fait recevable.

Je poste un dernier message sur ce topic pour vous répondre puisque contrairement à ce qui est dit je n’essaye pas de mener une "rébellion", si ce système convient à certaines personnes tant mieux mais pour moi il est loin d’être une solution et je n’aurais plus grand chose à rajouter sur le sujet de toute façon.

L’investissement est différent en apprentissage à mon sens car il n’y a pas une méthode précise qui fasse l’unanimité. Il y a plusieurs classes d’actifs, chacune étant différente en terme de rentabilité, de liquidité, de "sécurité", de temps à y consacrer et donc l’allocation stratégique sera différente suivant les personnes. De plus l’environnement économique et financier étant changeant et incertain, même une personne expérimenté peut se tromper en investissement. Un mentor n’apportera rien de précis que ce forum n’apporte déjà, si ce n’est un risque supplémentaire pour ceux qui vont utiliser ce système. Ce n’est pas comme le karaté par exemple où il y a des mouvements précis à effectuer. Dans ce cas effectivement il est nécessaire d’avoir une personne montrant l’exemple.

Pour avoir des bases vous avez le best of et le topic sur les 3 livres préférés de chacun qui sont des bases solides… je ne vois pas ce qu’un mentor pourrait vous dire de plus que ce que vous ne pouvez trouver dans ces livres ou dans le best of ou en faisant une recherche internet (il y a d’autres sites très intéressants également dont certains tenue par des personnes présentes sur le forum d’ailleurs).

Enfin et ce topic en est le parfait exemple. Le forum est un endroit où il y a différents points de vue et un échange a lieu avec des arguments dans les deux camps. C’est ce qui en fait sa richesse et c’est ce qui permet à chacun d’avoir plusieurs sons de cloche afin de trouver sa propre voie. Avoir un seul point de vue unique va apporter des biais et ne va pas permettre un développement personnel aussi riche qu’un apprentissage par la littérature et par l’échange et la confrontation d’idées qui peuvent avoir lieu sur un topic. Comme le dit GBL, le partage est important et peut être utile à tous.

Maintenant concernant l’isolement et la pudeur dont vous parlez Kabal, je pense que justement il vaut mieux être actif sur ce forum est créé des liens avec plusieurs personnes qui seront toutes différentes et apporteront chacune des connaissances et des avis sur vos questions personnelles plutôt que de "se renfermer" sur un seul interlocuteur.

Bref vous avez autant de "mentor" que de membres à mon sens sur ce forum pourquoi vouloir se renfermer sur une seule personne en sachant que c’est plus risqué ? Pour moi cela revient à faire un mauvais investissement dans son apprentissage. Mais bon, après tout, je peux me tromper.

Hors ligne

 

#29 26/01/2015 23h02 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,

Cette discussion est très intéressante. Il est vrai que beaucoup de jeunes fréquentent ce forum (j’en fais parti, si à 26 ans on peut encore se définir comme jeune… smile). Après, je pense que le but premier de ce forum est de partager à la communauté, ses idées, ses conseils…

Mais de là à encadrer un "jeune", je ne pense pas que cela soit vraiment réalisable car les personnes qui interviennent sur ce forum, agissent quand elles le souhaitent et n’ont pas cette "contrainte" de l’encadrement.

Et honnêtement même si les personnes plus âgées ont certainement de très bons conseils à donner, je ne pense pas que la "stratégie" adoptée il y a 20 ans soit la même que celle qui doit être menée actuellement !

Après si tu as des questions, je pense que de nombreuses personnes sur ce forum sont aptes à y répondre.

Et ce qu’il serait intéressant dans ton cas, c’est de savoir, ce que tu souhaites réellement et combien de temps tu penses mettre pour atteindre ton objectif. Tout en sachant que le critère qui reste le maitre du jeu : c’est l’argent.

Pour finir, prodiguer des conseils gratuitement beaucoup de personnes le font mais de là à passer plus de temps en encadrant une personne gratuitement, j’ai de sérieux doutes. On revient toujours au maitre (l’argent) smile

Mais rien ne nous empêche entre jeune de nous entraider ! ;-)

Hors ligne

 

#30 27/01/2015 10h56 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   61 

Michel45 a écrit :

Penser qu’il n’y a pas d’éducation financière intelligente c’est ce mentir à sois même puisque vous remettez en doute par la même occasion, le principe fondamental des classes sociales et du schéma répétitif.

Je vous invite  donc à regarder Philosophie sur france 5, ouvrir quelques livres de géographie de 5eme, et peut être qu’à partir de ces informations superficielles, vous comprendrez le fond du problème.

Je vous remercie de considérer que je n’en suis pas à devoir lire des manuels de géographie de 5ème wink
Oui, j’observe que le schéma répétitif dont vous parlez est discutable notamment sur ce que vous appelez l’éducation financière… simplement parce que dans un monde moderne les expériences passées sont difficilement reproductibles.
Observez autour de vous : au delà du schéma répétitif cher aux professions libérales (qui n’a pas toujours grand rapport à l’éducation si vous voulez mon avis de "concerné par le sujet") et qui montre ses limites, observez les parcours de fratries ; affirmez ensuite que chacun a le même comportement face à l’argent, au patrimoine etc. Si vous le pouvez, bravo.

Me concernant, je passais pour un hérétique lorsque dans le monde étudiant policé dans lequel j’évoluais je passais mon temps libre à scruter le marché immobilier à la recherche de biens auto finançables. Pire lorsque je passais à l’acte et essayer d’embringuer des copains dans mes projets pour faire plus gros.
Les parents "bourgeois" de mes copains me prenaient pour un illuminé. Leur credo de l’époque était livret A et PEL… culture financière classique essentielle de la plupart des foyers français.
Bref : je pense qu’il y a une culture financière intelligente à acquérir, je doute qu’elle soit familiale excepté à la marge.

Hors ligne

 

#31 27/01/2015 11h36 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   77 

Range19 a écrit :

Bref : je pense qu’il y a une culture financière intelligente à acquérir, je doute qu’elle soit familiale excepté à la marge.

Exactement!

Aucun membre de ma famille ne touche à la bourse, sauf ma grand-mère de 86 ans (buy and hold enseigné par son propre grand père qui lui avait expliqué, à ses 18 ans : tu achètes des actions, et puis tu t’asseois dessus).

Elle est la seule personne de ma famille avec qui je peux un peu parler d’investissements boursiers…

Hors ligne

 

#32 27/01/2015 11h37 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   119 

Votre exemple des fratries est effectivement pertinente Range.

Mon frère a certes fait des études Bac+5, comme moi, et a ainsi un salaire lui permettant d’épargner. Mais il ne s’est jamais intéressé à la gestion financière, ou à la poursuite de l’indépendance financière. Il a épargné, mais il n’a jamais rien lu sur le sujet, et si je ne lui avais pas fait ouvrir un PEA avec "seulement" 20 k€ que je gère pour lui, il n’aurait que des livrets, PEL, et fonds euros (pas de bourse, pas d’immo locatif).

Donc avec un même milieu familial, on a d’un côté un investisseur entreprenant comme moi, qui s’est formé en avalant des dizaines de livres sur le sujet, est passionné par le sujet, passe à l’acte, et traine quelques heures par semaine sur ce forum. Et d’un autre coté, qui même s’il n’a pas un coté dilapideur, un qui s’est très peu intéressé à l’investissement et la façon de faire travailler son argent pour lui.

Le milieu familial n’explique donc pas tout en matière de gestion financière et d’investissement. On voit beaucoup moins dans ce domaine le schéma de reproduction que vous observez par exemple dans le choix de certaines professions à mon avis.

Dernière modification par julien (27/01/2015 11h42)

Hors ligne

 

#33 27/01/2015 12h20 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Banni
Réputation :   58 

Moi je ferais bien mentor (un vieux réflexe chrétien d’aide à ceux qui en demandent), mais pour la  même confession, je m’interroge sur la vanité de cette démarche.

Mon cheval de bataille est une rossinante particulièrement difficile à driver (la Bourse) et la pire attitude à adopter avec elle c’est d’être convaincu qu’on la maîtrise. Combien ai-je vu de grand maître se ridiculiser en énonçant des vérités définitives qui se sont avérées des foutaises picaresques au fil du temps et des pieds de nez que vous inflige le marché? Trop sans doute.

Si un jour j’ai une réelle envie de "mentoriser" quelqu’un ce ne sera pas gratuit, ce sera très cher.

Si ça devait tourner mal, je pourrais au moins me payer un bon avocat.

Hors ligne

 

#34 27/01/2015 13h32 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   336 

GoodbyLenine a écrit :

Celui qui souhaite un mentor (un coach particulier) peut chercher un bon CGP (Conseiller en Gestion de Patrimoine) (c’est à dire quelqu’un qui pose les questions, et qui explique pourquoi telle ou telle solution pourrait être adaptée, plutôt qu’un simple vendeur), ou espérer trouver un volontaire compétent et bénévole ailleurs…

Pour ma part, ça ne m’intéresse guère d’être mentor pour un inconnu croisé sur un forum.
Je préfère donner mon avis sur le forum, pour que tout le monde (dont ceux dans un cas similaire mais qui n’ont pas franchi le pas de se décrire) puisse le lire, et pour qu’il soit possible de me faire remarquer où je me trompe.
Je pense aussi que c’est à chacun de "faire l’effort" pour apprendre , et que dans ce domaine, trop se reposer sur un autre n’est souvent pas la meilleure approche, même si ça peut aider, sachant que la première chose à apprendre est sans doute qu’il faut "se prendre en main"…

Je partage l’avis de GBL à 100%, qui reflète l’esprit de partage d’un forum pour une COMMUNAUTE… au détriment de celui d’un mentor qui est sensé donner des conseils INDIVIDUALISES (qui ne seront d’ailleurs pas forcément les meilleurs !).


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#35 27/01/2015 13h38 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   336 

Je vous invite  donc à regarder Philosophie sur france 5, ouvrir quelques livres de géographie de 5eme, et peut être qu’à partir de ces informations superficielles, vous comprendrez le fond du problème.

Avec ces remarques "limite désobligeantes" adressées à vos interlocuteurs, vous devriez peut-être faire "mentor" vous même.   

Pourquoi les fils d’avocats font des professions libérals ? Pourquoi les fils de médecins finissent dans le médical ? Et pourquoi les fils de salariers finissent salarier ?
Si le cœur vous en dit vous pouvez aussi consulter des stats qui vous montreront qu’un fils d’ouvrier à moins de 10% de chance d’aller en faculté.

C’est quand même légèrement caricatural (et mal orthographié aussi)…


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#36 27/01/2015 13h56 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   174 

Je temporiserai juste le rôle du CGP, le but est de proposer une ou plusieurs pistes pour atteindre l’objectif du client pas de le coacher au jour le jour ni de proposer ce que le client à envie d’entendre avant le début de la mission. (Ce dernier point est toujours un peu délicat mais le client qui a vraiment envie d’avancer sait remettre en cause ses plans initiaux)

Enfin, c’est ma modeste expérience. Même si je suis arrivé à l’indépendance et que je pense pouvoir apporter des conseils cela ne sera jamais comme un mentor car on apprend beaucoup aussi des gens que l’on conseille.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#37 27/01/2015 14h14 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   17 

Le principe du mentor fonctionne dans une entreprise car l’objectif est de cadrer le mentoré par rapport à la stratégie de l’entreprise et l’aider à suivre une voie fonction de ses capacités.

Par contre, un investisseur (heureux ou pas) doit se définir sa stratégie. Il n’y a pas de cadre, hormis ce qui est légal. Chaque investisseur développera son petit "bateau" fonction de ses sensibilités, de ses objectifs et de sa réussite.

Je ne crois pas au principe du mentor dans un cadre aussi vaste que celui qui est défini ici. Cela doit rester un vaste espace de dialogue où chacun peut débattre d’une stratégie d’investissement.


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#38 27/01/2015 14h45 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   

Michel quand je lis votre post de 6H47, j’ai l’impression que vous savez ce qu’il faut faire mais que vous attendez que l’on vous botte les fesses !

Vous dites :

"Si on ne vous pas appris à apprécier l’argent à sa juste valeur, alors vous ne saurez jamais quel attitude adopter avec ce dernier. "

Alors le premier conseil que je vous donnerais, travaillez très durement ! vous verrez, vous apprécierez l’argent à sa juste valeur ;-)

Bien amicalement

Hors ligne

 

#39 27/01/2015 15h10 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   29 

C’est marrant, je parlais de sentiment d’isolement et en faite, je sens que je ne suis pas le seul. Difficile de trouver un interlocuteur familial ou ami autour de soi pour parler argent et investissement. Je suis issu d’un milieu qui ne parle pas argent et je suis également issu d’une profession qui pense en majorité que l’argent est "sale". On nous paie pour un service mais on ne se vend pas, merci le métier passion… Bref, au bout du compte, les gens qui m’entourent ne sont pas super ouvert sur l’argent et donc par extension sur l’investissement. Du coup, il faut se retrousser les manches et prendre le taureau par les cornes. Un coach aurait pu être utile pour démarrer.

Par contre apprécier l’argent à sa juste valeur, ca veut dire quoi au juste ? Si je travaille 20h/24h, je vais me rendre compte que l’argent c’est important ? Heureusement vu que j’ai que 4h pour penser au reste et dormir ! (caricature)

BriochePainPerdu, pourquoi ne pas avoir les deux : forum et mentor ? L’un n’empêche pas l’autre. Pour moi, le coach/mentor, c’est celui avec lequel on peut échanger de manière privilégié. Cela permet de transformer l’aventure en une aventure humaine. Ce qui n’arrivera pas sur ce forum. Les choses étant très impersonnelles même si je trouve le forum d’excellente qualité surtout de mon point de vue de novice. Je crois que c’est Sergio8000 qui disait que le plus beau moment de l’investisseur c’est le voyage (moins que l’arrivée). Autant être bien accompagné.

A noter que même si je trouve l’idée séduisante, je rejoins GBL et IH. Pourquoi je dépenserai mon énergie vers le projet d’un autre que je ne connais pas. Sur ce forum, il est beaucoup de gens qui poursuivent un rêve précis et qui s’en donne les moyens. Ce rêve est centré sur soi (ou sur sa famille) donc on a que peu de temps à consacrer à ceux des autres.

Michel45, je trouve que vous avez la fougue de la jeunesse mais que vous ne vous en servez pas avec pertinence. Certains de vos posts vous desservent grandement. C’est bien dommage.

Hors ligne

 

#40 27/01/2015 15h23 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   

maxicool a écrit :

Je vous invite  donc à regarder Philosophie sur france 5, ouvrir quelques livres de géographie de 5eme, et peut être qu’à partir de ces informations superficielles, vous comprendrez le fond du problème.

Avec ces remarques "limite désobligeantes" adressées à vos interlocuteurs, vous devriez peut-être faire "mentor" vous même.   

Pourquoi les fils d’avocats font des professions libérals ? Pourquoi les fils de médecins finissent dans le médical ? Et pourquoi les fils de salariers finissent salarier ?
Si le cœur vous en dit vous pouvez aussi consulter des stats qui vous montreront qu’un fils d’ouvrier à moins de 10% de chance d’aller en faculté.

C’est quand même légèrement caricatural (et mal orthographié aussi)…

c’est hélas très vrai, tous les enseignants vous le diront.
Pour l’entrée en fac c’est moins vrai maintenant du fait des conditions d’accessibilité au bac qui ont été grandement facilitées. Mais hélas beaucoup échoueront en 1ere ou 2eme année.

Hors ligne

 

#41 27/01/2015 15h32 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   77 

Exact, Kabal, en dehors des forum internet, personnellement je n’ai strictement personne avec qui parler bourse.

Je me demande sincèrement comment faisaient les gens avant internet.

J’imagine qu’ils allaient tous chez leurs banquiers pour être "conseillés"…

Plutot que mentor, "compagnon de route" conviendrait mieux j’ai l’impression.

Quelqu’un sur le forum avec qui vous sympathisez, avez les même gouts et passions, et du forum vous passez aux mails puis à Skype, et pourquoi pas une rencontre réelle.

J’ai expérimenté ce genre d’approche amicale plusieurs fois sur des forums forex… pour me retrouver au final dans 100% des cas sur des fantasmeurs qui en fin de compte avouaient être en démo, alors que sur le forum c’était les "dieux des devises"…

Cela m’a suffit!

(PS : -> c’est sur un site de partage de connaissances que j’ai rencontré… mon épouse… donc pas si mal en fait!)

Hors ligne

 

#42 27/01/2015 15h57 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   40 

Bonjour Michel45,

Votre idée est bonne et merci d’avoir lancé ce post.
Pour un type de 26 ans (je crois?) vous semblez toutefois déjà bien revanchard et limite agressif.
Ce n’est pas comme ça que vous allez "séduire" un mentor.
Il faut que chacun y trouve son intérêt dans cette démarche.
De mon coté je suis prêt à aider des gens gratuitement (D’ailleurs suis-je légitime, j’en sais rien?)
Par contre je préfère en priorité aider mes proches, ma famille et des gens que j’apprécie pour leur qualités humaines.
Je remarque aussi une chose, dans notre société le gratuit est dévalorisé.
Limite si les conseils sont gratuits c’est qu’ils sont très superficiels ou de mauvaises qualités.

Donc pour votre idée, je m’oriente plus sur la solution payante (le coaching) Car quand on paye, on est plus motivé ! Eh oui ! On va au bout des choses, au bout du projet…

Ps : C’est un fils d’ouvrier qui vous parle ET qui est devenu cadre puis "rentier". Alors le sociologue Pierre Bourdieu sachez que je l’emm…. et qu’il est possible de se sortir de sa condition initiale malgré ce qu’il est écrit dans les livres d’économie de première.
Au plaisir.

Dernière modification par Guillaume33 (27/01/2015 15h58)

Hors ligne

 

#43 27/01/2015 15h57 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   224 

L’idée de mentor est bonne à mon sens. Avec mon savoir actuel, j’agirai peut être différemment…  Mais, qui peut se définir mentor aujourd’hui? Pour être crédible, il faudrait qu’il soit déjà rentier. On est combien sur le forum à l’être? Ensuite, il faudrait à la fois maitriser l’immobilier et la bourse. Ca limite encore le nombre. Et puis il faut en avoir le temps et l’envie.

Je pense qu’une communauté de gens qui partagent un sens commun de la vie, des valeurs, peuvent s’auto émuler, s’entraider. Le forum est trop grand public pour cela. Mais des rencontres "en live" sont fréquentes suite à des échanges sur le forum. J’ai déjà rencontré plusieurs membres du forum. Je leur ai appris des choses, ils m’en ont appris d’autres…


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#44 27/01/2015 16h14 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   336 

> ballotph

http://maxicool5.free.fr/CSPBac.jpg

Même si les inégalités entre CSP restent présentes, je ne pense pas que l’on puisse caricaturer à outrance en affirmant qu’un fils d’ouvrier sera ouvrier… Cela reviendrait à nier les progrès éducatifs de notre pays depuis la 2ème guerre mondiale.


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#45 27/01/2015 17h51 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   224 

De nos jours tout le monde a le bac. Un fils de riche a plus de probabilités d’être riche qu’un fils de pauvre. Il n’y a pas lieu de débattre cela.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#46 27/01/2015 18h00 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   336 

Mais un fils d’ouvrier ne reste pas forcément ouvrier… comme le prétend l’auteur de ce topic.
Et heureusement, vu le nombre d’emplois industriels que la France a perdu depuis 2 générations !

http://maxicool5.free.fr/CSPBac2.jpg

30% des fils d’ouvriers obtiennent un diplôme supérieur (et non "moins de 10% d’y aller" comme Michel45 l’affirme un peu plus haut).
Ce n’est que 3 fois plus…

ET l’on peut TRES BIEN réussir sans diplôme supérieur !
N’importe quel artisan, consciencieux et soucieux du travail bien fait, qui monte sa boîte, sans études supérieures, gagnera bien plus par exemple qu’un enseignant, diplômé à BAC+x.

Dernière modification par maxicool (27/01/2015 18h08)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#47 27/01/2015 18h02 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   40 

Probabilité certainement mais ce n’est pas non plus une fatalité la reproduction sociale de Bourdieu.
En sortant un peu des sentiers battus, il y a moyen de s’en sortir…
Internet est un formidable outil pour briser les codes, ce forum en est un bel exemple.
Quand vous répondez à quelqu’un vous ne regardez pas son origine sociale, sa religion ou sa couleur de peau.
Dans la vrai vie, c’est moins évident…

Dernière modification par Guillaume33 (27/01/2015 18h03)

Hors ligne

 

#48 27/01/2015 18h10 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   224 

Mes parents ne sont pas rentiers, ils ont passé leur vie au smic ou pas loin, donc je peux confirmer que l’ascension sociale existe.

Mais avoir un modèle à la maison aide beaucoup. Voir ce qu’il est possible de faire aide beaucoup. Elargir son horizon aide beaucoup. Avec un exemple dans la famille, j’aurai probablement commencé plus jeune à prendre des risques, à investir, à tenter ma chance. Au lieu de ça à 24 ans après une école de commerce ratée j’étais facteur…   J’ai réalisé peu avant la trentaine que je devais agir.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#49 27/01/2015 18h15 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Administrateur
Réputation :   1307 

ZX-6R a écrit :

De nos jours tout le monde a le bac.

Rien à voir avec le sujet et je ne veux pas polluer le débat, mais cette assertion est fausse.

Il y a au contraire, chaque année, 150 à 160 000 jeunes qui sortent du système éducatif sans diplôme ou avec seulement le brevet, soit environ 20 % d’une génération (source).

C’est un gros problème car une majorité de ceux-ci ne trouvent ensuite jamais de travail pérenne et sont marginalisés (effet boule de neige : à 30 ans sans diplôme et sans expérience) sans grand espoir de réinsertion.

Hors ligne

 

#50 27/01/2015 22h02 → Recherche un mentor pour atteindre l'indépendance financière... (mentor)

Membre
Réputation :   

Effectivement IH tout le monde n’a pas le bac, mais vous ne pouvez pas nier que le taux de réussite de 2014 - 88 % est assez invraisemblable comparé aux années 60 où seulement 50 % l’obtenait.

D’autre part, je connais aussi beaucoup d’élèves qui avec un bac S se retrouvent chez mc do avec un cdd précaire… parce que justement, ils ont échoués en 1ere ou 2eme année de fac !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech