Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 19/01/2015 11h02 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello,

je vous propose de regrouper ici tous les échanges sur la galaxie Bolloré. Cela reprend les éléments développé lors de l’interview [lien rajouté par la modération]. Il s’agit d’une vulgarisation mais l’essentiel y est.

La galaxie Bolloré a la forme d’un "pouilli breton": une structure en cascade pour permettre à Vincent Bolloré (VB) de constituer son conglomérat. Cette structure lui a permis de faire de l’effet de levier: peu d’apports de capitaux mais endettement maximal.

Les entités cotées de  la galaxie Bolloré sont:
Artois, Moncey, Compagnie du Cambodge, Forestière équatoriale, Tramway de Rouen, Bolloré et Financière de l’Odet. Attention plusieurs de ces entités ont une liquidité extrêmement faibles.

Rien que le nom des entités marque une certaine originalité. Certaines ont été récupérées suite à la prise de contrôle de la galaxie Rivaud, fortement présente en Afrique (plantations notamment).

Un dirigeant entrepreneur capable historiquement de débloquer et de créer de la valeur ( Bouygues, Vallourec, Direct 8, Havas, Vivendi). VB est un catalyseur en lui-même.

Activités
Bolloré est présente dans les concessions portuaires, le transport logistique, la logistique pétrolière, les médias, les plantations et détient des participations (Vivendi, Havas, Vallourec…).

L’intérêt de Financière de l’Odet

-Détient la majorité de Bolloré (77,8% du capital)
-VB utilise l’action Bolloré comme monnaie d’échange (dernière illustration avec l’OPE sur Havas et le rachat de plantations de terres rouges en 2013) mais ne réduit pas sa participation dans Odet.
-le mystère du ratio Picciotto : 2,25 actions Bolloré pour une action Odet lorsque Sébastien Picciotto (un partenaire de longue date de Vincent Bolloré) a souhaité rendre plus liquide sa participation.

Les secrets de la galaxie Bolloré

•    Une galaxie qui s’auto-détient au 2/3: Un auto-contrôle beaucoup plus important qu’il n’y paraît rendant les ratios financiers beaucoup plus intéressant qu’en première lecture : diviser par 3 le nombre d’actions, le PER, la capitalisation boursière.
•    L’échéance 2022 : les 100 ans du groupe et les 70 ans de VB…
•    qui entraîne une simplification progressive de la structure : une opération de simplification par an ( PTER en 2013, Havas en 2014). Un regroupement de l’activité plantations en 2014.
•    Un respect des minoritaires lors des dernières opérations de retrait (PTER).

Cheers

Jeremy

J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Message édité par l’équipe de modération (10/10/2016 00h56) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Dernière modification par Jeyfox (19/01/2015 11h07)

Mots-clés : bolloré, investir, vincent, vivendi

Hors ligne

 

#2 19/01/2015 12h33 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour Jeyfox,

"Une galaxie qui s’auto-détient au 2/3: Un auto-contrôle beaucoup plus important qu’il n’y paraît rendant les ratios financiers beaucoup plus intéressant qu’en première lecture : diviser par 3 le nombre d’actions, le PER, la capitalisation boursière."

Sauf erreur de ma part la galaxie s’auto détient non pas au 2/3 mais à 50 %(67.5%*77%). Odet contrôlant 67.5% de Bolloré qui détient 77% de l’ODET  (y compris) les participations indirectes. Donc la division pertinente est par 2 et non par 3.

Mon ressenti sur la valeur est qu’il y’a une pépite qui est l’activité logistique + le "génie" de VB pour des coups fi. L’activité média est pour moi simplement une béquille de l’activité africaine pour faire du lobbying. Un peu comme Niel qui investit dans le monde ou Drahi dans l’express.

Une question pourquoi préférez vous la financière de l’Odet à Bolloré ? La décote que j’ai calculé me semble faible environ 15-20% suivant les jours pour une liquidité moindre. D’ailleurs même le ratio Picciotto ne fait pas rêver non plus.

Dernière modification par Alexis92 (19/01/2015 12h45)

Hors ligne

 

#3 19/01/2015 16h02 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello Alexis 92,

Pour l’auto-contrôle, il faut prendre la totalité de la galaxie Bolloré et considérer que l’on compact tout en un.
Il y a plusieurs niveaux d’autocontrôle à prendre en compte (titres non directement détenus dans Bolloré, titres non détenus dans Odet par Bolloré et titres détenus par VB dans B, ces trois éléments nous donnent le nombre d’actions qui ne font pas partie de la boucle d’auto-contrôle).

Le pôle concession portuaire et le transport logistique est une pépite qui croît chaque année.
La logistique pétrolière est capex light, certes cyclique mais rentable « year in year out ». Bolloré est le premier distributeur indépendant de fioul domestique (14% de PDM).
Les médias avec l’intégration globale d’Havas et la montée au capital de Bolloré en font un pôle important et rentable.
Le stockage d’électricité est un positionnement astucieux de VB (technologie française, soutien de l’Etat…).
Les plantations sont cycliques mais « year in year out » apportent des profits qui peuvent réallouer ailleurs.
Et avec tout ça on a un dirigeant qui débloque de la valeur et qui sait faire des coups.

Je préfère Odet car je préfère avoir mes intérêts alignés à ceux de VB : il n’a jamais cédé d’actions Odet alors que l’action Bolloré est utilisé comme monnaie d’échange (opération sur PTER et Havas). Le ratio Picciotto a été établi à une époque où la valeur d’Odet était moindre, ce ratio doit être pris en compte par rapport à la valeur intrinsèque que l’on estime pour Bolloré.

Cheers

Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Hors ligne

 

#4 19/01/2015 16h27 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   97 

Fort "effet Jeremy" sur Odet aujourd’hui (+5%).
Je plaisante bien sûr. wink

Dans une autre file, Bifidus annonçait qu’il détenait Forestière Equatoriale (encore moins liquide si je me souviens bien) parce qu’il s’attendait à ce que son retrait soit la prochaine opération dans la galaxie, après l’OPE sur Havas. J’ai trouvé ce pari intéressant, même si je ne me hasarderai personnellement pas à parier.
Jeremy, tu as un avis sur la question ?

J’ai des actions Odet.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#5 19/01/2015 16h59 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello Namo!

Forestière equatoriale est très très peu liquide, le flottant est hyper faible.

Elle n’est pas éligible au PEA car son siège est à Abidjan.
L’entité détient des actifs africains:
- détient 65,98% de Sofib qui détient 66,99% de Sitirail qui est compagnie de chemin de fer (transport de personnes et de marchandise) qui lie la Côte d’Ivoire au Burkina Faso.
- détient 8,87% de Société Bordelaise Africaine qui détient plusieurs participations dans les autres entités cotées de la galaxie Bolloré mais aussi peut-être d’autres actifs en Afrique.

Un élément joue en faveur d’un retrait de Forestière équatoriale mais Vincent Bolloré est imprévisible et il n’y a absolument aucune garantie que cela soit la prochaine opération de simplification.

Elément en faveur d’un retrait
- flottant faible qui fait que le coût d’un retrait sera très faible et qu’un prix généreux n’aura pas un impact majeur sur les finances du groupe.

Elément ne poussant pas à un retrait dans l’immédiat:
- perte de temps et d’énergie sur une entité qui est déjà sous contrôle de VB.

Attention, je me répète mais c’est un big warning: la liquidité est hyper faible, il est difficile d’avoir des titres et la volatilité peut-être extrêmement forte.

Cheers

Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Dernière modification par Jeyfox (19/01/2015 17h00)

Hors ligne

 

#6 19/01/2015 17h23 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   51 

Jeyfox a écrit :

Hello Alexis 92,

Pour l’auto-contrôle, il faut prendre la totalité de la galaxie Bolloré et considérer que l’on compact tout en un.
Il y a plusieurs niveaux d’autocontrôle à prendre en compte (titres non directement détenus dans Bolloré, titres non détenus dans Odet par Bolloré et titres détenus par VB dans B, ces trois éléments nous donnent le nombre d’actions qui ne font pas partie de la boucle d’auto-contrôle).

En fait j’essaye de faire une valo de la somme des parties de Bolloré en considérant que la participation croisée Odet / Bolloré s’annulerait dans un échange d’action. A partir de la notre différence de calcul est très impactante. J’ai pris mes chiffres ici :
Organigramme économique - Bolloré

Et vous ?

Si on fait un essai de valorisation sur Bolloré en grande masse en date du 31/12/2013 (date du dernier rapport annuel) j’arrive au calcul suivant
Transport et logistique : 580m€ EBITDA *9 = 5.2M€.
J’ai pris un multiple de 9 étant donné la forte croissance (*3 en 8 ans) mais aussi un aspect risque (haut de cycle sur les MP) activité risqué avec l’Afrique (Ebola/ risque politique) + hausse de la concurrence à venir.
Communication
C’est surtout Havas donc 36% de 2.7M€ = 1M€
Stockage Electricité :
71 % de Blue Solutions (580m€ à l’époque / 780 aujourdhui) : coupons la poire en 2 ça fait 500m€
Activités financières :
Valorisé en mark to market 2 M€ couvrant les dettes de 1.8M€ soit un reliquat de 200m€

Total : 5.2+1+0.5+0.2=6.9M€
Si on prend une market cap de 10M€ dont on annule la moitié au titre de la participation croisée avec Odet. On arrive à une décote de 25% environ (6.9M€ vs 5M€). Cette décote me parait cohérente avec celle qui peut toucher des boites comme Wendel/Eurazeo.

C’est quick and dirty comme analyse mais cela situe selon moi les grandes masses.

Dernière modification par Alexis92 (19/01/2015 18h08)

Hors ligne

 

#7 20/01/2015 16h03 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello Alexis92,
l’organigramme que vous avez pris est simplifié. Il y a un qui reprend l’ensemble de la galaxie et qui illustre la complexité du groupe.
Dans les activités, il peut être intéressant de distinguer l’activité concessions portuaires/transport logistique et l’activité logistique pétrolière.
Les plantations ne sont pas complètement inutiles.
N’oublions pas que dans le temps la décote holding n’aura plus lieu d’être lorsque la structure sera simplifiée.
Cheers
Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Hors ligne

 

#8 20/01/2015 16h28 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   96 

Odet est un peu remontée à 870€… mais on est loin du ’juste’ prix estimé par Jeremy qui est de 1700€/action je crois ?

Hors ligne

 

#9 20/01/2015 23h38 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   

Bonsoir Jérémy,

Très intéressant d’avoir lancé la discussion sur Bolloré.
Concernant l’auto contrôle il y a quelque chose qui m’échappe, comment concrètement aurait lieu les transactions visant à simplifier la cascade de holding. Car si j’ai bien compris je ne vois pas les shares d’auto contrôle qui seraient redistribés aux actionnaires (et donc nous en minoritaire) j’ai donc du mal à voir comment ils pourraient y avoir une réduction des shares par 2 ou par 3, c’est plutôt VB qui va in fine tout récupérer non ?

Je sais que tout le monde part de ce postulat que la simplification reviendrait à faire diminuer fortement le nombre de shares, mais j’ai tenté rapidement sur Excel de faire une autre méthode de valorisation par somme des parties en faisant une relation circulaire entre la valeur fondamentale de Bolloré qui implique une certaine valeur pour chacune des holdings au dessus. Je répète alors le processus de façon itératif. En théorie on devrait alors retrouver exactement la même valeur par cette méthode que si on divisait simplement le nombre de shares, pourtant ce n’est pas le cas. J’ai eu l’idée de cette méthode car c’est précisément celle que le cabinet d’audit a utilisé pour valoriser le prix de retrait de la côte des deux opérations de simplification de la structure opérées par VB dans les dernières années (en y appliquant au passage une décote de 25% laissant certes une jolie prime par rapport au cours côtés aux minoritaires mais ne reflétant pas la fair value du stock).

Autre question à ce sujet, as-tu connaissance d’autres rachats de minoritaires par Bolloré dans le passé? Est-ce qu’il y a déjà eu des plaintes ou des recours en justice là dessus? Quel est son track record en termes de traitement des minoritaires?

Enfin comment analyses-tu l’OPE sur Havas? Je suis assez d’accord avec toi sur le fait que VB utilise les actions Bolloré comme monnaie d’échanges pour continuer de faire croître son empire, mais si on prend ton raisonnement ça voudrait dire qu’il utilise comme monnaie d’échange quelque chose qui est fondamentalement décoté par le marché. Et c’est justement ce qui me pose problème, un investisseur malin comme VB n’agirait pas d’une façon aussi irrationnelle il me semble. Autre fait troublant dans ma même somme des parties si je ne considère pas de simplification je vois que le cours de Bolloré côtait à une légère prime par rapport à ma valeur fondamentale (peut être que je suis pas assez généreux sur mes multiples des business opérationnels), et là je comprendrais alors mieux le rationnel de VB pour faire l’OPE sur Havas car ça serait alors smart.

Aussi dernière petite question, concernant les minoritaires situés en dessous du groupe Bolloré, je vois rapidement qu’il y a environ 100Me de net income qui ne revient pas aux shareholders de Bolloré mais aux minoritaires dans les stakes en dessous de Bolloré dont il ne détient pas 100%. Sais-tu exactement où sont-ils situés? A combien valorises-tu leurs sorties in fine si on suppose que VB voudrait à travers Bolloré détenir 100% des business en dessous (hors participations cotées). Car si jamais des minoritaires en dessous sont situés dans une des filiales détenant elle même des parts de la cascade de holding alors il faudrait intégrer la sortie de ces minoritaires à plus ou moins la fair value également (et donc les intégrer dans le processus itératif) ce qui réduirait fortement la décote sur la NAV d’après mes calculs. Par contre si les minoritaires sont localisés dans les business opérationnels là il n’y a pas de problème, il faut juste faire un multiple de sortie. Malheureusement je n’arrive pas à trouver la réponse à ma question.

Merci par avance pour tes réponses  et bonne soirée smile

Dernière modification par primmo (20/01/2015 23h44)

Hors ligne

 

#10 21/01/2015 08h02 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   54 

C’est des poulies bretonnes ou bien un pouilli breton? Je ne connais pas le mot au masculin!

Hors ligne

 

#11 21/01/2015 10h08 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   

Je me suis posé la même question…en fait je pense que c’est les 2:
- les poulies, parce que effet de levier entre les cascades de sociétés
- le pouillis, ce qui rappelle le fouillis…parce que le Groupe a longtemps été volontairement d’une effroyable complexité, héritée du Groupe Rivaud. Pour moi le "pouillis" c’est un joli jeu de mots dans ce contexte.

That was my 2 cents on the subject !

Hors ligne

 

#12 21/01/2015 10h17 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   51 

3 remarques pour ceux qui pensent qu’il y’a une décote significative :
- la galaxie Bolloré est très faiblement endettée avec une dette inférieure à des participations liquides.
-l’acquisition d’Havas a été effectuée en titres : étonnant que cette méthode ait été choisie alors que le cash ne manque pas si l’on pense que le titre est décoté.
- pas de rachat d’action massif. Pour un allocateur de capital hors pair comme VB c’est plutôt étrange. D’autant que contrôlant la galaxie via la SOFIBOL il est seul maitre à bord et pourrait mettre cela en place.

Hors ligne

 

#13 21/01/2015 10h32 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   97 

Pour info, un entretien de l’Investisseur Français avec Romain Burnand de Moneta :
http://www.moneta.fr/documents/Aparte-d … r-Pays.pdf

Notamment, Odet est évoquée p3-4 - en termes généraux plutôt qu’avec une salve de chiffres. La décote était estimée par Burnand à 55% (pour un cours vers les 750-900€ environ).

NB : je suis membre de l’IF mais je ne retire aucun bénéfice à mentionner l’IF et/ou Moneta. wink


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#14 21/01/2015 14h32 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello,

Il y a des actions Bolloré détenus par VB à travers des sociétés luxembourgeoise non côté notamment et un peu partout dans toute la galaxie. Le retrait des entités se fera soit en cash soit en parité d’actions Bolloré. Ce n’est pas évident mais il faut avoir une vision abstraite : si on écrase toute la galaxie Bolloré détient de l’autocontrôle et  au final aura le choix ou non d’annuler les actions dont il sera détenteur.

Pour les minoritaires des entités en-dessous, c’est un héritage de la galaxie Rivaud. Il ne faut pas oublier que certaines entités ont des flottants hyper faibles et qu’il ne coûtera pas grand-chose pour les sortir. Certains minoritaires sont des actionnaires de longues dates qui peuvent également être des contacts utiles.

L’application de la transparence apporte en effet une décote par rapport au juste prix mais 1/ le prix de l’action a bien progressé durant l’année et 2/ on a eu une prime de 50% sur le dernier cours avec une option entre un paiement en actions ou du cash. La transparence (qui se sert du cours de bourse) et non de l’actif net n’est pas fantastique mais : ils n’ont pas appliqué de décote de holding

VB est un homme d’affaires, il traite respectueusement ses actionnaires mais il ne va pas non plus surpayer (business is business). Il y a également l’argument de la liquidité faible qui peut contribuer à ne pas donner un prix parfait mais c’est déjà pas mal quand on sait que l’on a eu des tentatives d’OPR par d’autres entrepreneurs à des prix décevants.

Certaines entités ont des flottants hyper faibles, à mon avis (et ce n’est que mon avis) il s’agit d’actionnaires de longue date qui savent être patients. VB sait les récompenser. Dans tous les cas sur Odet, si le prix devait être décevant, on a plusieurs éléments qui participent à la défense de nos intérêts : présence de sociétés de gestion depuis longtemps (dont Moneta) et votre humble serviteur.

Les précédentes OPR se sont faites avec des primes intéressantes et ont concerné : Safa et et PTER (Plantations de Terres Rouges). Il ne faut pas oublier que VB peut-être acheteur et vendeur sur ses titres. Ce n’est pas parfait mais ce n’est pas non plus catastrophique. Les opérations récentes sont plutôt bonnes en terme de traitement des actionnaires.

Pour l’OPE d’Havas, j’avoue avoir été surpris (ce n’est pas ce que j’aurais fait). VB est pragmatique à mon avis : il sait que Bolloré vaut plus à long terme mais a sans doute estimé que le prix de l’action Bolloré à l’époque était correctement valorisée pour utiliser du papier. Il est opportuniste, il ne faut pas oublier qu’il est intuitif et qu’ il y a une part d’imprévisibilité.

C’est une galaxie en cours de simplification (1 opération par an), time will tell.

Cheers

Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Hors ligne

 

#15 25/01/2015 22h53 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   

On est d’accord sur le fait que VB est un investisseur de génie, je pense qu’il sait très bien arbiré son cours de bourse. Pour moi l’offre sur Havas à travers une OPE était surtout le moyen de profiter du fait qu’il considérait son cours de bourse comme surévalué à court terme.

Après je suis d’accord avec toi, le track record parle de lui même pour le long terme, il a réussi à composer la book value autour de 20% par an en moyenne depuis 20 ans, je ne me fais pas de soucis sur le fait qu’il réussira à continuer. Les barrières à l’entrée sont énormes pour travailler en Afrique, il le fait depuis toujours lorsque personne ne s’y intéressait, maintenant tout le monde veut avoir une activité de concession là bas mais je pense qu’il y a développé un véritable moat.

La baisse du cours suite à l’OPE et aux craintes (infondées) sur Ebola était (est) un bon point d’entrée selon moi.

Hors ligne

 

#16 26/01/2015 10h10 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello,
clairement les concessions portuaires ont un bon moat. VB développe également ses concessions en Inde et en Asie représentant pas mal de capex de croissance.

Pour Havas (H), plusieurs raisons pouvant expliquer (il y a une part de prospectif) son investissement sont:
- rendre H plus attractive pour le revendre plus tard,
- travailler pour s’assurer que H soit plus présente sur le digital,
- être présent sur une industrie où il y a pas mal d’opérations de croissance externe,
- parier sur une reprise de la croissance en Europe,
- s’assurer de l’implication d’un de ses fils qui est un fan de média, communication…

Cheers

Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Dernière modification par Jeyfox (26/01/2015 22h14)

Hors ligne

 

#17 26/01/2015 11h34 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   61 

Je vois que la présence africaine avec les concessions permet a bluesolutions de s’implanter en afrique, les synergies sont bien utilisées, alors qu’au départ pour un observateur externe les métiers n’ont rien a voir. Peut être qu’il utilisera havas et les actifs de vivendi pour un projet utilisant des ressources communes.

Hors ligne

 

#18 26/01/2015 21h55 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   

Salut,
Hello,
clairement les concessions portuaires ont un bon moat. VB développe également ses concessions en Inde et en Asie représentant pas mal de capex de croissance.

Oui tout à fait d’accord c’est une belle opportunité, surtout qu’ils veulent développer les concessions dans les ports ayant le plus de trafic avec les concessions déjà existantes. Bolloré pourra alors prendre sa part au départ comme à l’arrivée.

Jeyfox a écrit :

- s’assurer de l’implication d’un de ses fils qui est un fan de média, communication…

Cheers

Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

A ce sujet d’ailleurs quelle est votre avis sur la succession? Que pensez vous de Yannick Bolloré?
Et surtout le seul petit "red flag" que j’ai avec Bolloré c’est la tendance à avoir placer des membres de la famille dans la structure, mais bon en espérant qu’ils aient hérité de son talent d’allocateur de capital. Mais je serai intéressé pour avoir un avis là dessus.

Bonne soirée,

Hors ligne

 

#19 26/01/2015 22h36 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello primmo,
pour la succession de VB, on a encore un peu de temps (2022) mais je pense que Y.Bolloré est bon (bonne gestion de Direct 8, rachat de Virgin 17 devenu Direct Star).

Dans tous les cas, il y a à mon avis une sorte de "comité des sages" qui encadre les enfants de VB pour les accompagner dans leurs prises de fonction progressive.
On a Gilles Alix qui est présent dans le groupe depuis 1987 et qui est un petit plus jeune que VB (parfait pour faire le lien) et il y a aussi Michel Roussin (qui est le Mr Afrique) qui vient de revenir dans le groupe après un passage chez EDF, sans oublier Cédric de Bailliencourt et Sébastien Picciotto.

Chez Havas, avec Mercedes Erra et Stéphane Fouks, YB a une très bonne équipe.

En résumé, les équipes sont en place pour accompagner la montée en puissance des enfants de VB. Je pense aussi que VB est exigeant car il souhaite créer une entreprise dynastique. Enfin, VB est pragmatique il essaye de mettre ses enfants sur des activités qui les intéressent.

Cheers

Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Hors ligne

 

#20 26/01/2015 22h47 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   17 

Salut Jeremy,

Une question: est il officiellement prouvé (déclaration, note dans un rapport annuel, etc …) que VB laissera les rénes du business en 2022, pour les 100 ans du groupe ?

Hors ligne

 

#21 27/01/2015 00h01 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   167 

Hello Elias,
merci pour votre question!
Cn fait ce point a été abordé dans des interviews, articles de presse plusieurs fois… VB ne s’en cache pas.
Cheers
Jeremy
J’ai des actions de la galaxie Bolloré.

Dernière modification par Jeyfox (27/01/2015 00h01)

Hors ligne

 

#22 19/02/2015 14h51 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   96 

A priori Jeremy n’est pas seul à penser que certains titres de la galaxie Bollore sont décotés :

La complexité de la structure du groupe Bolloré (BOL.FR) crée des opportunités d’arbitrages, estime la société de recherche financière Muddy Waters, qui valorise le conglomérat près du double du cours actuel. "C’est la première fois dans notre carrière d’investisseurs que nous avons rencontré une situation dans laquelle l’opacité d’une entreprise est la raison pour laquelle il faut acheter l’action", indique Muddy Waters dans une longue note détaillée publiée mardi. La société apprécie notamment la présence de Bolloré dans les marchés émergents, en particulier ses activités de logistique et dans les ports en Afrique. "Il s’agit d’une activité quelque peu ennuyeuse mais très lucrative", souligne Muddy Waters. La société estime que Bolloré peut être valorisé à 8,50 euros par action, soit un potentiel de hausse de 85% par rapport au cours actuel. Mercredi à la mi-journée, le titre Bolloré progresse de 3,1% à 4,61 euros.

Dernière modification par roudoudou (19/02/2015 18h56)

Hors ligne

 

#23 25/02/2015 15h55 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   96 

Financière de l’Odet touche les 1100€ - on est toujours 35% en dessous de la valeur estimée de 1700€ par Jeremy

Hors ligne

 

#24 26/02/2015 10h43 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Depuis un mois, l’action a pris +20/25%. Ne serait-ce pas un effet de mode ?
Ou tout du moins un "effet boule de neige" suite à une plus grande médiatisation (interview TV, journaux spécialisés…etc) ?
Ne risque-t-on pas une "correction de Mr Market ?

J’étais également intéressé par cette valeur, mais j’ai bien peur que le train soit parti sans moi…


Investisseur Novice - Parrain Serein pour Bourse Direct et Boursorama

Hors ligne

 

#25 28/02/2015 10h50 → Galaxie Bolloré : investir au côté de Vincent Bolloré (bolloré, investir, vincent, vivendi)

Membre
Réputation :   96 

Ce n’est pas un conseil d’investissement mais à 1050 euros vous êtes toujours loin de la valeur intrinsèque estimée par Jeremy (1700 euros).

Ca fait un ratio Odet/Bolloré à 2,1 actuellement (multiplier par 100 l’action bolloré qui a splitté) ce qui est en dessous du ratio de S. Picciotto

Autre remarque dans l’article des echos sur l’analyse de Muddy Waters on peut lire :

Muddy Waters avait d’ailleurs indiqué qu’un mystérieux investisseur avait attiré son attention sur le fort potentiel du groupe français
En savoir plus sur [url=http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0204169585894-muddy-waters-relance-la-speculation-sur-le-titre-bollore-1094586.php?Lxhi15Dhzi1g3Itm.99

]Muddy Waters relance la spéculation sur le titre Bolloré[/url]
Serait-ce vous Jeremy ? :-)

Lien vers l’analyse de Muddy Waters :

http://d.muddywatersresearch.com/wp-con … 172015.pdf

Dernière modification par roudoudou (28/02/2015 10h56)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech