Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 17/01/2015 18h07 → Financer a posteriori un bien immobilier acquis sans crédit ? (financement à posteriori)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Il semblerait que les banques n’acceptent pas de financer à posteriori un bien immobilier acquis sans crédit…
Je rencontre cette problématique pour un bien acquis depuis 3 ans et pour lequel je n’avais pas sollicité de crédit. Toutes les banques ont-elles ma même position? Quel est me soucis d’une banque à refinancer à postériori?

Merci d’avance smile

Mots-clés : financement à posteriori

Hors ligne

 

#2 17/01/2015 18h35 → Financer a posteriori un bien immobilier acquis sans crédit ? (financement à posteriori)

Membre
Réputation :   219 

Je ne connais pas le raisonnement des banques, à ce sujet.
Par contre un emprunt souscrit après l’acquisition et à cet usage, ne peut pas être comptabilité comme une charge (pour les intérêts, les frais de dossier, garantie…).


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#3 17/01/2015 20h08 → Financer a posteriori un bien immobilier acquis sans crédit ? (financement à posteriori)

Membre
Réputation :   43 

Ddtee : Pour la détermination des revenus fonciers, effectivement ce n’est pas déductible. Si c’est dans le cadre du lmnp, je ne vois pas d’interdiction formelle.

J’ai déjà vu un financement à la CE deux ans après une acquisition, je crois que c’etait leur limite mais je n’en connais pas la raison.

Hors ligne

 

#4 17/01/2015 23h32 → Financer a posteriori un bien immobilier acquis sans crédit ? (financement à posteriori)

Membre
Réputation :   

La solution classique semble être de revendre le bien à une SCI, mais ça ne me semble pas optimal fiscalement (ne serait-ce que pour les frais de notaires perdus).

Je suis également intéressé de savoir si ça peut se faire autrement.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech