Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 19/06/2011 12h41 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   231 

Il y a quatre ans, j’ai ouvert un compte sur Kiva (www.kiva.org), séduit par le concept de microfinance peer to peer.

Le principe était simple : on prête sans intérêt à un microentrepreneur d’un pays pauvre, ce qui lui permet d’étendre une activité ou de réaliser des investissements nécessaires mais impossibles à réaliser par manque de capital. J’étais très enthousiaste au début, j’ai beaucoup aimé l’histoire de Matt et Jessica Flannery, et j’ai même invité pas mal de mes proches à faire de même.

Je passe sur les détails techniques (mais le diable se cache dans les détails justement), je peux détailler si la discussion intéresse quelqu’un.

Au fur et à mesure des années (j’étais sur le site à ses débuts), la transparence s’est accrue et a renforcé mes doutes, j’ai beaucoup réfléchi, posé le pour et le contre, et l’ensemble du milieu de la microfinance me semble aujourd’hui très perverti.

Aujourd’hui, je regrette presque d’avoir cautionné ce système. J’ai attendu le remboursement de mes prêts et mon virement sortant est en cours.

Je vais réinvestir cet argent classé "divers" dans MyMajorCompany.
Je ne cherche pas de retour sur investissement, j’explore les principes économiques innovants pour me faire un avis dessus smile

Mots-clés : kiva

Hors ligne

 

#2 19/06/2011 13h19 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   15 

Ton témoignage est intéressant. Je pensais que le micro-crédit était un moyen intelligent d’aider des personnes, de leur permettre de créer leur propre business et de vivre honnêtement et décemment. C’est vraiment dommage.

Il y a eu pas mal de polémiques en Inde par exemple avec le micro-crédit devenu un instrument aux mains des usuriers.

INDE. Arnaques au pays du microcrédit | Courrier international

Tu ne veux pas préciser ce qui t’a posé problème avec Kiva ? Je pense que ce serait intéressant.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#3 19/06/2011 13h59 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   104 

Salut Nikki,

Pourrais tu STP nous expliquer en quelques lignes ce qui te conduis à changer ton fusil d’épaule. Il y a une déception apparemment, autre que financière.

Ce concept m’interessait à la base, je suis preneur de tout retour d’experience et d’opinion.

Merci

A+
Zeb

Hors ligne

 

#4 19/06/2011 15h02 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   10 

Bizarre, J’ai moi aussi fait des prêts (26) via Kiva et tout s’est bien passé sauf un qui n’a pas été remboursé.

Il suffit de bien choisir son pays et l’organisme prêteur sur place en regardant les statistiques.
Là je me suis focalisé sur la Mongolie car c’est l’un des territoires les plus pauvres de la Terre et ils en ont bien besoin de notre aide.

Le seul qui n’a pas remboursé continue quand même à rembourser mais sur une plus longue période et aussi ce qu’il peut.

Franchement, je n’ai pas été déçu des messages reçus des personnes aidés depuis le début.

Hors ligne

 

#5 19/06/2011 17h54 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   14 

je n’ai pas d’expérience sur ce cite par contre si l’administrateur le permet, je met le lien sur des personnes qui l’utilisent régulièrement depuis 2009 pour pouvoir lire les retour d’expèrience

http://www.clubpoker.net/forum-poker/to … crocredit/


Le dire ça fait rire, le faire ça fait taire

Hors ligne

 

#6 26/08/2011 10h33 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   

Je suis moi aussi inscrit sur Kiva depuis plusieurs mois et je suis effectivement interessé d’entendre les raisons de ta déception Nikki

Dans mon cas, je trouve le concept du micro-credit P2P sur plateforme sociale plutot interessant. Bon il est vrai que l’enthousiasme des debuts est un peu retombé, à l’époque je selectionnais scrupuleusement les "histoires" des personnes demandant un prêt. Aujourd’hui, j’ai enclenché le mode automatique en pretant automatiquement lorsque mon solde depasse US$25 (ce qui n’a plus grand intérêt finalement).

Après quelques lectures sur le sujet plus global de la microfinance (et non de kiva en particulier), ce qui me gene le plus, c’est la methode de gestion des organismes preteurs locaux. Pour resumer, ceux-ci recoivent des prets (gratuits ou peu remuneres) en devises des pays developpes (USD, EUR…) et emettent des creances en devises locales souvent peu liquides et tres volatiles. Pour se couvrir des risques de change et de defaut, il font payer des taux d’interets astronomiques (souvent superieurs a 25%) aux utilisateurs finaux qui n’ont malheureusement pas acces a d’autres sources de financement.

Je comprends que ces organismes ne sont pas crees a but lucratifs mais si ceux-ci pouvaient repercuter aux emprunteurs un coup de couverture plus raisonnable, ca me semblerait plus correct…

Dernière modification par Sebgati (20/01/2012 10h05)


Un investisseur non-resident parmis d'autres

Hors ligne

 

#7 30/08/2011 14h17 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   231 

Eh bien voilà, tout à été dit sur mes déceptions smile

Niveau remboursement, c’est très bien, mais ce n’est pas ce que je cherchais. Les messages du type "Chez moi ca marche, j’ai été remboursé" m’horripilent un peu, je pense qu’il faut aller au-delà des évidences pour percer la nature des choses.

Cet article détaille assez bien ma vision :
Kiva Is Not Quite What It Seems | Center For Global Development

Pour détailler en trois points :

1. l’écart entre la vision idyllique marketing (on choisit un entrepreneur, on lui prête) et la réalité (l’entrepreneur est déjà financé depuis des mois, en réalité, on est juste une goutte d’eau dans le fonds de roulement d’une banque qui reprête à 25%). De même, les entrées/sorties de capital sont nettées au sein du MFI.
Lorsque j’ai retiré mes fonds de Kiva, les fonds n’étaient peut-être jamais partis à l’étranger. C’est sans doute un nouveau souscripteur qui a financé mon retrait : j’imagine mal qu’un organisme s’amuse à faire des virements aller/retour à l’étranger sans les compenser. Peut-être même que mes fonds n’ont jamais quitté le compte de Kiva et que tout fonctionne en comptabilité dettes/créances.

2. l’absence probable de création de valeur pour l’entrepreneur, qui doit financer son activité tout en supportant celle de la banque (notamment : personnel chargé de prendre les photos, de les mettre sur le site, personnel chargé de récupérer quelques dollars d’intérêts en scooter à travers la campagne, couvertures de change afin de permettre à kiva de faire un marketing sympa sur l’absence de risque, et marge bénéficiaire de la banque). D’ailleurs, la plupart des organismes prêteurs sont en déficit : payer l’essence du scooter pour récupérer deux dollars dans la campagne n’est pas rentable.

3. Il est également probable que beaucoup d’entrepreneurs financent le remboursement d’un prêt par un autre prêt et que l’ensemble soit un Ponzi géant. Les MFIs incitent peut-être à cela : le MFI gagne du scoring (+1 remboursement et conserve un client) et les gens peu informés interprètent cela comme un signal positif (on voit des fois dans les descriptions "c’est son 6e prêt remboursé avec succès", je préférerais voir "ce prêt lui a permis d’atteindre l’indépendance financière").

Je sais très bien que le point 1. est nécessaire dans toute organisme humanitaire : il faut vendre du "feel good" sinon on ne collecte rien. Je sais aussi que l’argent est fongible et que créer un cantonnement de chaque microprêt serait ridicule et encore plus contre-productif que la situation ne l’est déjà.

Au final, j’ai l’impression de détruire plus que de construire, et comme (étant INFP smile ) je décide plutôt avec mon ressenti que des raisonnements, je me suis retiré.

Dernière modification par Nikki (30/08/2011 16h10)

Hors ligne

 

#8 03/12/2011 16h08 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   25 

Bonjour
  Moi j’utilise Babyloan
Babyloan - Microcrédit solidaire à travers le monde

   Oui penser que l’argent que l’on prêté est repreté avec une taux très élevé est quelque chose de choquant. Mais il faut regarder les charges énormes liées au fait que les sommes prêtées sont de petites sommes et que la gestion du suivi est couteuse en travail humain. Prêter 100 000 euro a une personne est beaucoup moins cher en gestion que prêter 100 euro a 1000 personnes.

   D’autre part l’alternative pour l’emprunteur est en général a un taux du double ou triple.

   Enfin il est certain qu’il y a des abus et que dans certaines zones les associations de prêteurs micro crédit sont en surnombre.
  Alors moi je ne suis pas décu et même un de mes emprunteur est en france ou on lui fait un taux d’intéret probablement de 6 a 8%. Mais aucune banque francaise ne veut lui prêter même a un taux élevé.
  cordialement
Hervé

Hors ligne

 

#9 15/12/2012 16h51 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   224 

Bonjour,

Avant de me lancer sur Kiva, je passe sur devenir-rentier voir s’il n’y a pas un post à ce sujet, et je tombe sur ce post qui m’a un peu refroidi.

Alors vu qu’il a un an, je me demandais si depuis d’autres forumeurs avaient d’autres expériences à relater sur ce site?


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#10 04/01/2013 00h23 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   23 

Bonsoir,

Merci Nikki pour cette contribution sur Kiva que j’utilise depuis maintenant 2 ans sans aucun souci

Cependant, je m’interroge sur deux points:

1) la possibilité que Kiva fonctionne comme une pyramide de Ponzi

2) L’existence de 2 associations:
une association qui supporte les couts de fonctionnement qui est auditée
une association qui reçoit et distribue les financements qui n’est pas auditée

si vous avez des débuts de réponse, je suis preneur car j’aimerais lever ces deux points pour continuer à utiliser sereinement kiva qui sur le principe est un bel outil


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#11 04/01/2013 09h44 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   231 

Je n’ai rien à redire de plus que mon message précédent…

1/ Ce n’est pas une pyramide de ponzi puisque personne ne touche de gains exponentiels. En revanche, les remboursements sont effectivement payés lorsque c’est possible par les nouveaux entrants (l’argent étant fongible, cela est nécessaire pour éviter beaucoup de frais, aucune malversation là-dessus).
Les assurances-vie, les OPCVM, fonctionnent de la même manière : lors d’un retrait ce n’est pas forcément "nos" actifs qui sont vendus mais c’est en priorité l’argent "nouveau" qui sert aux remboursements, et c’est bien normal.

2/ Oui. "Association" n’est pas toujours le mot approprié : il y a également des "for profit" MFI qui participent à ce secteur.

Hors ligne

 

#12 14/01/2013 22h44 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   14 

Nikki merci pour ce retour fort instructif.
C’est vrai que ça fait mal au coeur de voir les taux pratiqués par les prêteurs.

En lisant ça, je me dis qu’il y a un truc à faire là dessus avec les mobiles. De nos jours mêmes les nigérians, les somaliens ou les ouzbeks en ont. Avec un service type "Western Union par mobile" qui permettrait de faire un virement par SMS à l’autre bout du monde pour un prêt. Et puis des remboursements réguliers par le même moyen. Pas de banque, pas de mobylette pour récupérer deux dollars. Juste des correspondants locaux pour relancer les mauvais rembourseurs.

Le risque de change restera par contre un souci

Si y’a des gens intéressés alors go, on va présenter l’idée à Xavier Niel pour qu’il nous finance la startup ! [j’ai bossé plusieurs années dans le web mobile et SMS]


Dépenser moins - www.rentables.fr

Hors ligne

 

#13 15/01/2013 09h00 → Kiva - microfinance peer to peer : mon expérience sur Kiva (kiva)

Membre
Réputation :   104 

Net 1 Ueps Technologies Inc. UEPS [NASD] Universal Electronic Payment System

Société Sud-Africaine exploitant une carte électronique pour les populations non et sous bancarisées; cette carte peut également servir pour les service sociaux, de carte d’identité, de carte pour voter….

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech