Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/12/2014 20h00 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   66 

Bonsoir

Je ne sais si vous l’avez remarqué, car c’est passé quasi inaperçu dans la presse, mais l’UE s’est quasiment mis d’accord pour qu’un état puisse ponctionner une partie des comptes clients en cas de crise d’une banque, à partir de 2016. Les actionnaires seront mis à contribution en premier, puis les clients.
L’objectif est de limiter le recours à l’aide de l’Etat pour éponger des pertes, ce qui avait creusé nombre de déficits publics.

Il devient donc essentiel de bien choisir sa banque.
Mais aussi que les banques deviennent plus transparentes sur leur gestion. Il y a encore des progrès à faire.

Voici un article de Challenges qui fait le point sur cette réforme (lien réduit car trop long).
En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants- 18 décembre 2013 - Challenges.fr

Surtout, que ça ne gâche pas votre réveillon.

Cordialement
Durun

Mots-clés : banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne

Hors ligne

 

#2 30/12/2014 20h10 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   146 

La chyprisation est devenue la norme en Europe donc il ne faut déjà jamais avoir plus de 100Ke dans une banque et essaye de répartir ses avoirs dans différents pays.
A noter qu’il vaut mieux dans ce cas garder ses avoirs sous forme d’obligations allemandes qu’en cash puisque aucune spoliation de comptes titres n’est prévue.

Hors ligne

 

#3 30/12/2014 20h43 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   157 

Durun a écrit :

Je ne sais si vous l’avez remarqué, car c’est passé quasi inaperçu dans la presse

J’en ai pourtant beaucoup entendu parler !

Ben oui, les créanciers et les propriétaires des entreprises appelées "banques" devront supporter la remise à flot de cette entreprise… Quoi de plus normal ?
C’est toujours le cas avec n’importe quelle autre entreprise, est-ce que les banques devraient être traitées différemment parce que nous sommes ses créanciers ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#4 30/12/2014 21h08 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   146 

Les créanciers et les actionnaires devront payer, c’est normal, mais là on parle de ponctionner les clients de la banque et ce n’est pas normal, si votre garagiste fait faillite on ne viendra pas saisir votre voiture en réparation dans son atelier.

Hors ligne

 

#5 30/12/2014 21h28 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   44 

En fait les clients d’une banque sont aussi considérés comme des créanciers de la banque car leurs dépôts sont assimilés à des prêts.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Types_de_d%C3%A9p%C3%B4ts_bancaires a écrit :

D’une manière générale, les spécialistes s’accordent sur les points suivants: le déposant perd la propriété physique des sommes déposées. Il le fait en "l’échange" de la promesse de la banque de les rendre dès qu’il le demandera (mais dans des conditions spécifiées par la banque), voire dès qu’il se présentera au guichet (sens originel du "dépôt à vue").

Le dépôt bancaire est donc une opération de "prêt", qui génère une créance dans le patrimoine du déposant (matérialisée par le relevé de compte) et une dette pour la banque (les comptes bancaires figurent au passif de la banque).

A ce sujet le lien que renvoie wikipedia est intéréssant :
Blog du cercle des économistes e-toile: L’étrange nature du dépôt bancaire

Dernière modification par gilgamesh (30/12/2014 21h31)

Hors ligne

 

#6 30/12/2014 21h30 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   50 

A la différence que votre voiture reste toujours à vous lorsqu’elle chez le garagiste, alors que pour banque, c’est argent n’est plus à vous justement : vous avez une créance sur la banque.

On pourrait plutôt comparer la situation à un fournisseur qui serait dans l’impossibilité de récupérer une créance suite à la faillite de son client. Et ça ne choque personne.

Voyons le verre à moitié plein : je trouve ça formidable d’avoir une garantie de 100 k€ !

Edit : Gilgamesh m’a devancé smile

Dernière modification par Vibe (30/12/2014 21h31)

Hors ligne

 

#7 30/12/2014 21h33 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   

La comparaison avec le garagiste n’est pas bonne. Effectivement, lorsqu’on est créancier d’une société qui fait faillite, la logique juridique est qu’on ne puisse pas toujours récupérer la totalité de sa créance. Que ce soit une banque ou une autre entreprise.

Dans le cas du garagiste, votre voiture n’est pas une créance que vous détenez sur lui, mais un bien que vous avez laissé en dépôt. Exactement comme des titres déposés dans une banque. En revanche, si vous avez payé un acompte, et que le garagiste fait faillite (avant d’avoir effectué la réparation), vous risquez de perdre l’acompte.

La nouvelle règle permet de clarifier les choses, en évacuant l’idée que quoiqu’il arrive, l’Etat rembourserait en cas de faillite bancaire. Les banques sont maintenant traitées à peu près comme les autres entreprises (au fond de garantie près…).

C’est sûr qu’il faut en tenir compte dans sa gestion personnelle, et ne jamais concentrer les risques sur une seule banque ou dans un seul pays (tout dépend aussi de la taille des avoirs).

Hors ligne

 

#8 30/12/2014 22h36 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   157 

ZeBonder a écrit :

Les créanciers et les actionnaires devront payer, c’est normal, mais là on parle de ponctionner les clients de la banque

Les clients faisant partie des créanciers de la banque, j’en conclue que vous devriez être en faveur de cette loi.
A titre personnel, elle m’inquiète, mais après avoir subi ma première déconvenue de créancier envers une PME, je trouve ça assez normal. A chacun de faire attention à l’endroit où il met son argent, et d’être exigeant envers ceux à qui il prête. A terme, ça amènera peut-être les épargnants à être un peu plus acteurs, plutôt que de se plaindre des "milliards qu’on a donné aux banques" (oui, tout le monde n’a que ça en tête, et il est difficile de leur rappeler que ces milliards ont non seulement fait des petits, mais qu’en plus sans ça ce seraient les épargnants qui auraient directement payé)

Une mesure claire permettant de remettre le bon sens dans le monde des banques et de leurs clients/créanciers.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#9 30/12/2014 23h35 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   146 

Pour les communs des mortels, déposer son argent en banque est assimilé à déposer son argent dans un coffre fort, pas à leur faire crédit.
J’en reviens donc à mon idée principale : vaut mieux acheter de la dette Allemande que de déposer du cash en banque.

Pour ce qui est des 100ke de garantie, le fonds de garantie ne pourra pas indemniser tout le monde, c’est juste psychologique pour rassurer les épargnants.

Hors ligne

 

#10 30/12/2014 23h51 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   132 

Faith a écrit :

A chacun de faire attention à l’endroit où il met son argent, et d’être exigeant envers ceux à qui il prête. A terme, ça amènera peut-être les épargnants à être un peu plus acteurs

Mouais.

Je serais d’accord avec vous si ce n’était pas le législateur qui décidait de ce qui est risqué ou pas comme activité(s) pour les banques (cf Bale 3).

Plus l’harmonisation au niveau européen.

Mécaniquement, on va vers une convergence de la gestion du risque par les banques de tout le continent, donc une difficulté croissante des clients pour différencier les banques "risquées" des "non risquées".

Hors ligne

 

#11 31/12/2014 00h10 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Modérateur
Réputation :   1083 

Pour ma part, je considère que cette nouvelle directive s’articulant avec le Mécanisme unique européen de résolution des banques a le mérite de clarifier ce qui se passera en cas de difficulté d’une banque, alors que jusqu’à présent rien n’était précisé, et chaque partie (y compris les clients des banques) était dans l’incertitude complète de ce qu’il pouvait advenir de ses avoirs.

Si le fait pour les clients des banques, ou leurs créanciers, ou leurs actionnaires, de savoir à présent plus précisément de quelle manière leurs avoirs pourraient être impactés en cas de difficulté de leur banque, leur donne l’impression de courir plus de risques, alors qu’avant ils étaient dans l’incertitude totale, je pense qu’ils font une erreur d’appréciation.
Ce n’est pas parce qu’un risque n’est pas suffisamment explicité qu’il n’existe pas, bien au contraire…

N’oublions pas non plus que la directive comporte aussi divers aspects qui doivent augmenter la sécurité de toutes les banques concernées, via les mécanismes de surveillance mis en place.

Cette directive est ses conséquences ont été largement évoqués dans la presse et commentées, et ceux susceptible d’être impactés qui n’en ont pas entendu parler me semble largement sous-informés. Enfin, bien peu de français doivent détenir plus de 100k€ en cash sur leur compte bancaire (et pour ceux qui détiennent moins, il n’y a guère de changement négatif).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#12 31/12/2014 00h11 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   12 

Les clients sont créanciers de la banque, ok, mais 95% des gens ne le savent pas forcément et ne savent pas ce que font les banques avec l’argent. Ils ont l’impression de mettre l’argent dans un coffre-fort. On ne peut pas raisonnablement demander au français moyen d’étudier le rapport annuel de sa banque en détail et sa solidité, il faut avoir un certain bagage.

Et le fait de le passer en douce comme ça (je ne sais pas vous mais je n’en ai pas entendu parler dans les médias "de masse") est un peu abusif. Les initiés qui s’intéressent à l’argent (et ceux qui viennent sur le forum) ne devraient pas être touchés mais ça concerne plutôt les autres.

Il y a aussi une part d’imprévu : si un trader perd un gros montant en jouant avec l’argent des déposants à leur insu et que la banque doit être renflouée, on ne peut pas dire que c’est la faute du plombier qui a déposé de l’argent dans la banque au coin de sa rue.

Pour moi, cette mesure est à la limite du racket… Et c’est un peu la porte ouverte.
Une mesure plus utile serait de séparer banque de dépôt et d’investissement par exemple.

En même temps que ce soit l’état ou les clients des banques qui paient au final c’est un peu la même chose. Ça pourrait être via une autre augmentation d’impôts aussi.

Je me demande aussi si la somme des dépôts supérieurs à 100k€ représentent vraiment un montant important. Les gens ayant 100k€ en cash, déjà c’est pas tout le monde, mais normalement ils le placent et ne le laissent pas dormir là. Donc le montant ne doit pas être pharaonique non plus.

De toute façon ils peuvent y aller je garde jamais plus de 10 000€ en cash, ça part direct en actions.

Hors ligne

 

#13 31/12/2014 06h49 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   

Je n’arrive pas à comprendre comment certains peuvent argumenter dans le sens des banques.

Les considérations techniques ne sont pas pertinentes. Qu’importe de savoir si l’argent que j’ai à la banque est juridiquement un "dépôt" ou un "prêt à la banque" puisque le citoyen est de facto obligé d’avoir un compte bancaire et d’y déposer son argent.

Vibe a écrit :

On pourrait plutôt comparer la situation à un fournisseur qui serait dans l’impossibilité de récupérer une créance suite à la faillite de son client. Et ça ne choque personne.

Cela ne choque pas pour deux raisons:
• le fournisseur prend un risque dans l’espoir d’un gain. Le citoyen, qui est obligé de détenir un compte bancaire et d’y déposer son argent, n’aura aucun gain et ne doit donc supporter aucun risque.
• la ponction des comptes bancaires se fait justement pour éviter la faillite. Nous sommes donc dans le cas où le client aurait évité sa faillite en "annulant" de manière unilatérale ses créances.
De plus votre exemple inverse totalement les rôles puisque ce n’est pas la banque qui est client d’un citoyen mais l’inverse.

Ce qui est choquant dans cette histoire est la décorrélation risque/gain:
• Les risques sont partagés entre la banque et les clients: puisque la loi permet à la banque de mettre à contribution ses clients pour éviter une faillite entraînée par ses prises de risques.
• Les gains sont uniquement pour la banque.

La seule manière de corréler de nouveau risque et gain, serait:
• que tous les comptes de dépôts rapportent de l’argent;
• qu’une banque sauvée de la faillite par la ponction des comptes clients, remboursent ses clients avec agios.

Or les articles ne parlent que de la mise à contribution de l’argent des clients pour éviter la faillite, jamais de ce qu’il se passe une fois la banque sortie d’affaire.
Quelqu’un a-t-il des informations là-dessus?

Hors ligne

 

#14 31/12/2014 07h25 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   313 

@Goriot
Je suis totalement d’accord avec votre commentaire.

Il est hallucinant de lire que certains comprennent et acceptent que le fait déposer de l’argent dans une banque comportent le risque de voir une perte de capital.

Si je dépose mon argent sur un compte  courant , sur un livret A en quoi devrais je subir la mauvaise gestion de l’établissement financier ?
Sachant que l’on parle de dépôt d’argent et non d’investissement ou de spéculation.

Par contre si j’opte pour des produits permettant des gains importants , il est normal que j’endosse la part de risque lié à mon investissement.

Les banques sont dans une situation ou elles utilisent l’argent des déposants pour des opérations spéculatives à leur profit par contre en cas de perte et de risque de faillite de la banque  ce sont les épargnants qui doivent payer.

Dans un monde capitaliste , j’ai toujours entendu que l’entrepreneur , l’investisseur prenant des risques pour avoir plus de gains , dans la situation des banques c’est gagnant à tous les coups !

Non seulement c’est gagnant à tous les coups mais on a une mauvaise sensation d’argent bloqué et de racket par les limitations de retrait hebdomadaire , par les frais de retrait de son argent dans les distributeurs , par les frais de tenue de compte.

J’ai opté personnellement pour une ventilation des mes avoirs sur plusieurs banques en ligne avec des carte visa et master premier pour limiter les risques , faciliter des retraits hebdomadaires importants.

Cette situation n’est pas optimale mais j’essaye au mieux de limiter le risque.

Une déconvenue de l’€uro et des banques  européennes n’est pas à exclure , la mise en sécurité d’avoir dans une autre monnaie et dans un autre pays est une possibilité.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#15 31/12/2014 08h10 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   157 

Philippos a écrit :

Et le fait de le passer en douce comme ça (je ne sais pas vous mais je n’en ai pas entendu parler dans les médias "de masse") est un peu abusif.

J’en ai entendu parler en masse sur les forums, sur des sites de news généralistes (rue89 par ex), sur BFM, et en discussions entre collègues.
Je n’ai pas la sensation que ça ait été passé sous silence.

Il y a aussi une part d’imprévu : si un trader perd un gros montant en jouant avec l’argent des déposants à leur insu et que la banque doit être renflouée, on ne peut pas dire que c’est la faute du plombier qui a déposé de l’argent dans la banque au coin de sa rue.

Il y a 3 mois, j’ai prété de l’argent à une société qui a fait faillite depuis. Est-ce que c’est ma faute ?
Non, et pourtant je paye.

Goriot a écrit :

Je n’arrive pas à comprendre comment certains peuvent argumenter dans le sens des banques.

Qu’est-ce qui vous fait penser que c’est "le sens des banques" ?
A ma connaissance, les banques sont opposées à cette mesure…

Elles subissent un gros risque de réputation, un risque de perte de leur clients, etc… au lieu de simplement attendre que l’état les sauve !
Non, ce n’est pas "le sens des banques", bien au contraire. C’est le sens de la responsabilisation.

Philippe30 a écrit :

Il est hallucinant de lire que certains comprennent et acceptent que le fait déposer de l’argent dans une banque comportent le risque de voir une perte de capital.

C’était déjà le cas avant cette directive… Même si vous l’ignoriez.

Sincèrement, réfléchissez à la situation en mettant de coté l’affectif: vous verrez que ça reste la seule solution pour que les banques ne soient plus des monstres "too big to fail" qui peuvent faire n’importe quelle ânerie sans risque.
Là, c’est clair: si elles font des âneries, elle perdront des actionnaires, des clients et de la réputation. Elles seront ensuite sauvées, mais pas question qu’elles fassent comme si de rien n’était ensuite.
(enfin, ça c’est la théorie… on verra à la prochaine faillite)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#16 31/12/2014 08h22 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   15 

Bonjour à tous,

Pour résumer, la meilleure alternative pour éviter de se faire tondre tout en restant investi, c’est  100% actions sur PEA.

Bon réveillon à tous et bonne journée.

Hors ligne

 

#17 31/12/2014 08h49 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   69 

Philippos a écrit :

Les clients sont créanciers de la banque, ok, mais 95% des gens ne savent pas ce que font les banques avec l’argent.

Il suffit de regarder les halls d’entrée des grandes banques : marbres rutilants etc…
bon réveillon !

Dernière modification par Job (31/12/2014 08h50)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#18 31/12/2014 10h13 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   

Pandhore a écrit :

Pour résumer, la meilleure alternative pour éviter de se faire tondre tout en restant investi, c’est  100% actions sur PEA.

Je pense que vous vous faîtes de douces illusions. Le gouvernement ira chercher l’argent où qu’il se trouve, sous quelque forme qu’il soit.

En 1933 Roosvelt a par exemple carrément interdit la possession d’or… dans le but de le récupérer. Les contrevenants risquant jusqu’à 10 ans de prison.
Lien: Executive Order 6102 ? Wikipédia

Dernière modification par Goriot (31/12/2014 10h15)

Hors ligne

 

#19 31/12/2014 10h21 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   

Faith a écrit :

Qu’est-ce qui vous fait penser que c’est "le sens des banques" ?
A ma connaissance, les banques sont opposées à cette mesure…
Elles subissent un gros risque de réputation, un risque de perte de leur clients, etc… au lieu de simplement attendre que l’état les sauve ! Non, ce n’est pas "le sens des banques", bien au contraire. C’est le sens de la responsabilisation.

Ce qui me fait penser que cette loi va dans le sens des banques, c’est que je n’ai du mal à voir en quoi elle irait dans celui du client.

Mais si vous avez des documents ou articles expliquant en quoi les banques sont pénalisées de pouvoir se refaire en piochant dans les comptes des clients, ou surtout, quelles sont les contreparties de ces ponctions une fois la banque tirée d’affaire je suis preneur!

Quant au sens de la responsabilité des banques ou du secteur financier et leur préoccupation de l’intérêt général, il va falloir plus qu’une assertion pour m’en convaincre.

Hors ligne

 

#20 31/12/2014 10h32 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   157 

Goriot a écrit :

Ce qui me fait penser que cette loi va dans le sens des banques, c’est que je n’ai du mal à voir en quoi elle irait dans celui du client.

Réduire ce sujet à deux camps est un non-sens.
La question soulevée par ce sujet est la suivante: qui doit payer pour soutenir une entreprise déficiente: tous les citoyens, ou seuls les gens qui ont des rapports étroits avec cette entreprise.

Mais si vous avez des documents ou articles expliquant en quoi les banques sont pénalisées de pouvoir se refaire en piochant dans les comptes des clients, ou surtout, quelles sont les contreparties de ces ponctions une fois la banque tirée d’affaire je suis preneur!

GBL et moi-même avons déjà exposé de nombreux points. Il me semble inutile d’aller plus loin si vous les rejetez en bloc.
Bonne continuation.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#21 31/12/2014 10h59 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   15 

Goriot_Je pense que vous vous faîtes de douces illusions. Le gouvernement ira chercher l’argent où qu’il se trouve, sous quelque forme qu’il soit.
En 1933 Roosvelt a par exemple carrément interdit la possession d’or… dans le but de le récupérer. Les contrevenants risquant jusqu’à 10 ans de prison. a écrit :

Les dépôts de cash sur comptes ou livrets classiques et sur assurances vie seront la première cible.
Vu que les loups ne se mangent pas entre eux, je ne crois guère à une vente forcée d’actions, car à la crise financière s’ajouterait une crise boursière ( vente générale massive = Krach ).
Et si vraiment cela devait arriver, le CTO serait plus facilement prenable qu’un PEA !

Dernière modification par Pandhore (31/12/2014 11h00)

Hors ligne

 

#22 31/12/2014 11h24 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   

Faith a écrit :

GBL et moi-même avons déjà exposé de nombreux points. Il me semble inutile d’aller plus loin si vous les rejetez en bloc.

Si je rejetais vos arguments en bloc je ne vous demanderais pas de me fournir les articles ou autres documents qui ont nourri votre réflexion et vous ont permis d’arriver aux conclusions que vous nous exposez ici.
Mais j’avoue que ces conclusions livrées brutes me laissent dubitatif.

Faith a écrit :

La question soulevée par ce sujet est la suivante: qui doit payer pour soutenir une entreprise déficiente: tous les citoyens, ou seuls les gens qui ont des rapports étroits avec cette entreprise.

C’est votre vision, pour moi le problème est bien plus vaste.
La loi rend le compte bancaire obligatoire en Europe, ce qui n’est ni une évidence, ni une généralité historique ou géographique. Une banque de dépôt a donc une mission de service public.
La question est qu’est-ce que cela implique?
Une mission de service public est-elle compatible avec la recherche de rentabilité pour les actionnaires, et un risque pour le citoyen?

Hors ligne

 

#23 31/12/2014 13h22 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   71 

Philippos a écrit :

Une mesure plus utile serait de séparer banque de dépôt et d’investissement par exemple.

C’est une belle mesure d’annonce, mais dans les faits, je ne suis pas sûr de son utilité. La dernière crise vient d’une banque 100% d’affaire (donc pas de mélange des genres)

@Faith : Je comprends vos arguments et une situation claire est toujours favorable à un flou. Cependant, ces citations ne me semble pas correct :

Faith a écrit :

Ben oui, les créanciers et les propriétaires des entreprises appelées "banques" devront supporter la remise à flot de cette entreprise… Quoi de plus normal ?
C’est toujours le cas avec n’importe quelle autre entreprise, est-ce que les banques devraient être traitées différemment parce que nous sommes ses créanciers ?

Faith a écrit :

A titre personnel, elle m’inquiète, mais après avoir subi ma première déconvenue de créancier envers une PME, je trouve ça assez normal. A chacun de faire attention à l’endroit où il met son argent, et d’être exigeant envers ceux à qui il prête.

Cependant, le fait que cette situation soit claire, ne la rends pas légitime pour autant ! Pour les propriétaires, cela me semble normal qu’ils doivent payer… Par contre, il y a une différence énorme entre choisir d’être créanciers et être obliger de devenir créancier d’une entreprise. Il y a énormément de transactions impossibles sans compte en banque… Dont simplement recevoir son salaire si celui-ci excède 1500€ (Source Légifrance). Dans ce sens, une banque n’est pas une entreprise comme les autres ! Mais bien une obligation quasi légale… Je ne vois donc pas pourquoi le "client" serait obligé de payer pour les erreurs des banques. Même sur ce site, il n’y a pas grand monde capable d’analyser le bilan d’une banque… Comment le simple particulier devrait en être capable ?
Pour être vraiment juste, il faudrait soit :
- Permettre l’ensemble des paiements en liquide (avec les risques que cela comporte)
- Avoir une banque "d’Etat", qui garanti l’ensemble des dépôts (qui est prêt à payer plus d’impôt?)

Cependant, une situation où vous êtes obliger de risquer votre argent ne me semble pas légitime. À ce moment, tous les comptes devraient être rémunérés (et non payants) pour le risque encouru ! Je suis aussi curieux d’avoir les argument qui montre l’avantage pour les clients de cette loi.


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#24 31/12/2014 14h03 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   313 

@Faith

Faith a écrit :

C’était déjà le cas avant cette directive… Même si vous l’ignoriez.

Merci , j’ai quelques notions financières et historiques.
Les faillites bancaires ne datent pas d’aujourd’hui , une des premières fut le système de Law , émission de papier monnaie contre de l’or.

Ce qui est certain est que le système actuel vous oblige à avoir un compte , à déclarer les mouvements de fonds  , à déclarer les achats d’or , à devoir faire une demande pour retirer de l’argent en liquide plusieurs à l’avance , à justifier vos fonds , vos retraits d’argent.

Sommes nous encore maître de notre argent ?

Qu’une loi acte le fait qu’il soit possible de "voler" l’argent des déposants , le fait qu’il soit officialisé qu’un dépositaire de fonds puisse user et abuser des fonds pour son profit et contre vos intérêts ne vous choquent Faith ?

Il est certain que la barrière des 100.000 € est juste un montant pour rassurer , pourquoi ce montant , sur quoi est-il basé , où se trouve les fonds pour assurer ce mensonge , combien faut il pour couvrir l’ensemble des dépôts à hauteur de 100.000 € , ne croyons pas ces bonimenteurs.

J’ai lu qu’il fallait faire attention ou l’on met son argent mais comment bien prendre sa décision ?

Un lien vers l’endettement des 4 banques principales en France
Récapitulatif de l’endettement des quatre principales banques françaises  | MA VIE MON ARGENT

2013 Q3    BPCE-Natixis    BNP    Cdt Agri Group    Sté Générale    Total
1 Assets    1 711,60    1 907,29    1 944,17    1 246,30    6 809,35
2 Equity    71,009    87,524    72,531    49,907    280,971
3 TSSDI    -    7,241    -    7,013    14,254
4 Goodwill    7,086    10,626    14,676    6,276    38,664
5 Tangible eq    63,923    69,657    57,855    36,618    228,053
6 Liabilities    1 647,67    1 837,63    1 886,31    1 209,68    6 581,30
7 Leverage (µ)    25,8    26,4    32,6    33    28,9
8 Tier 1 (%)    3,9    3,8    3,1    3    3,47

Si on exclut la BNP , la société Générale , la Banque Populaire et le crédit agricole , que reste t’il ?
Les banques en ligne sont des annexes des grandes banques Françaises.

Comment peux t’on choisir une banque sur son bilan pour déposer son argent , devons nous regarder le bilan tous les ans ?

Je ne conçoit pas une banque dans laquelle mon patrimoine fluctuerait comme sa cotation  boursière.
Une banque de dépôt n’est pas une banque d’investissement !

Aujourd’hui nous actons que placer son argent sur un livret A à 1 % présente un risque de perte de capital important ( je n’évoque pas l’inflation ) car la banque , la direction de la banque  pourrait mal dirigé l’établissement.

La dérive de la privatisation des organismes bancaires montre ses limites par la captation du profit par quelques uns et la mutualisation des pertes pour la grande majorité.

J’attend la suite de vos arguments pouvant justifier une telle mystification financière et allez expliquer aux retraités que le montant de leur livret A et de leur compte à servi à payer les investissements à risque de banquiers peu scrupuleux.

A ce jour , vu les taux d’intérêts servis par les banques , un renforcement de mon matelas pour dormir par des billets de banque est un première mesure pouvant sécuriser mes avoirs.

Par contre pour récupérer mes fonds , je vais devoir batailler car il est plus facile visiblement de déposer de l’argent et d’en perdre dans une banque que de récupérer ses fonds.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#25 31/12/2014 14h35 → Prélèvement sur les comptes clients en cas de crise bancaire ? (banque, crise bancaire, prélèvement compte épargne)

Membre
Réputation :   51 

Beaucoup trop d’hypthèse fumeuses. Le politique peut décider de tout et son contraire en cas de crise. Il ne sert à rien aujourd’hui de vouloir se prémunir contre des taxations futurs par essence imprévisibles.

Il faut rester factuel, garder les limites actuels en tête quand on fait ses choix aujourd’hui (garantie 100000 par compte, …). Diversifier ses placements, oui. Mais prévoir le futur, impossible.

Le Bail-in (Bail-in - Définition) est une bombe politique, à utiliser qu’en dernier ressort. Je doute qu’un quelconque gouvernement qui s’y essayerait en europe (et surtout en france). Sauf crise extremement grâce, et dans ce cas là les cartes sont rebattues.

Maintenant tout ce que vous dites sur le livret A, étudier les comptes des grandes banques pour savoir chez qui placer votre argent, ne sert à rien. Prennez celle qui a des reins solides, est couvert par la garantie banquaire (sinon ce n’est pas une banque).

Et on ne perd pas de l’argent avec le livret A, on est indexé un poil au dessus de l’inflation.

Dernière modification par Stibbons (31/12/2014 14h37)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech