Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/12/2014 16h35 → Blog lifestyle : facturer ses achats de vêtements à son entreprise ? (lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle)

Membre
Réputation :   

Dans un souci de partage de "bons plans" on voit à présent fleurir des blogs consacrés au "lifestyle" masculin, féminin, généraliste ou que sais-je encore, sorte de pendant miniature de GQ ou autres.

J’aurais donc voulu savoir si un bloggueur pouvait constituer une entreprise individuelle pour faire partager ses découvertes  en terme d’hôtel, mode vestimentaire, gadgets électroniques en tous genre, restaurants et produits d’épicerie fine, véhicules, produits de beauté, et dans ce cas là si les frais consacrés à l’achat/location des produits/services pouvaient être imputés comme charges de l’entreprise, quitte à ce que le compte d’exploitant soit déficitaire.

Mots-clés : lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle

Hors ligne

 

#2 07/12/2014 17h01 → Blog lifestyle : facturer ses achats de vêtements à son entreprise ? (lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,
c’est ce qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable, mais en quoi cette activité sera t elle commerciale ? Comment le site va t il générer un chiffre d’affaires et quel est son business model pour générer à terme un profit ? Bannières pub ? Ventes de produits à distance ? Si le site est commercialement passif alors le fisc n’accepterait sans doute pas l’imputation du déficit de l’exploitant sur le revenu global.

Hors ligne

 

#3 07/12/2014 19h19 → Blog lifestyle : facturer ses achats de vêtements à son entreprise ? (lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle)

Membre
Réputation :   

Effectivement, comme tous les "blogs" de ce type cherchant à se monétiser, le bénéfice potentiel passera par les bannières publicitaires, et dans le cas improbable où l’affluence serait importante des partenariats/commandes groupée. Bien entendu la capacité à dégager un bénéfice durant les premières années me semble mince, mais n’est-ce pas le cas de bien des "start-up" du net qui sont déficitaires pendant très longtemps pour grignoter des parts de marché ? Et en tant qu’entreprise individuelle ces déficits sont imputables à mon revenu fiscal global, donc la perte est limitée. Me tromperais-je ?

Hors ligne

 

#4 07/12/2014 20h39 → Blog lifestyle : facturer ses achats de vêtements à son entreprise ? (lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle)

Membre
Réputation :   73 

Bonjour,

Il y a bien entendu des possibilités de ce genre tant que les charges correspondent à l’activité réelle de la société.

Normalement, si votre blog devient influent, les objets, sorties, … vous seront offerts par les prestataires donc il y a un principe de réalité à appliquer pour éviter l’abus de droit.

Je ressors cette file qui parle d’un sujet connexe - Société ayant pour objet social les dépenses d’une famille ?

Dernière modification par tikou (07/12/2014 20h41)

Hors ligne

 

#5 07/12/2014 20h58 → Blog lifestyle : facturer ses achats de vêtements à son entreprise ? (lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle)

Membre
Réputation :   

A vrai dire c’est votre post que je n’arrivais pas à retrouver qui m’a "inspiré" en partie cette idée. A la différence que les sociétés visant à apporter le bonheur à une famille ne sont pas courantes, mais qu’avec des activités en large partie similaires un média consacré au lifestyle est nettement plus crédible, enfin il me semble puisqu’ils fleurissent sur le web. Et lorsqu’on voit la diversité des sujets abordés (du dernier Iphone aux spas en passant par les cours de cuisine et autres "bons plans" de MylittleParis ou MerciAlfred et tant d’autres) on se dit que les possibilités sont quasi infinies. En  tous cas j’imagine mal le fisc recalcifie les choses, car cela reviendrait à consacrer la position dominante de quelques sites en empêchant les petits nouveaux d’être déficitaires pour pénétrer le marché.

Hors ligne

 

#6 07/12/2014 22h33 → Blog lifestyle : facturer ses achats de vêtements à son entreprise ? (lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle)

Membre
Réputation :   73 

Si votre entreprise ne fait que perdre de l’argent, à un moment, un manque de cohérence dans le montage vous obligera à la cloturer.

Mais il n’y a aucun problème pour une. entreprise à investir sans avoir un retour immédiat et garanti (sinon, la bourse ne serait pas trop risquée ;-)

Le fisc n’aime pas, à raison, les montages qui déguisent des abus. L’idée du blog "lifestyle" est une bonne idée qui ne peut pas être critiquée en soi car effectivement c’est un métier qui existe (cf votre exemple de GQ). Les pertes sur 1, 2, 5 ans peuvent se justifier, mais vous ne tiendrez pas 10 ans sans en faire un véritable business.

L’important en tout cas c’est de monter un dossier sérieux, de garder des traces concrètes des tentatives réalisées pour faire décoller l’activité. Les objets achetés appartiennent à l’entreprise donc ils doivent en théorie être référencés, conservés, archivés,.. et sans doute pouvoir être produits sur demande.

Si vous faites un journal pure player internet, même sans aucun abonné (ou gratuit genre 20 minutes), vous pouvez sans doute bénéficier de l’avantage fiscal des journalistes rétabli en 2012 - cf google BOI-RSA-CHAMP-20-50-10-30-20120912

Vous pouvez aussi essayer de chercher fiscalement du côté du monde de l’édition. Il est connu que les journalistes recoivent en cadeau des tonnes de livres à paraître et que ces livres se retrouvent immédiatement sur ebay, leboncoin, … quel est le traitement fiscal correspondant ? tolérance ?

Dernière modification par tikou (07/12/2014 22h35)

Hors ligne

 

#7 08/12/2014 11h03 → Blog lifestyle : facturer ses achats de vêtements à son entreprise ? (lifetyle; fiscalité; entreprise individuelle)

Membre
Réputation :   

L’allocation forfaitaire de 7600€ des journalistes remplaçant l’abattement de 30%,  elle ne s’applique que lorsque l’on ne choisit pas les frais réels. Intéressants pour les salariés, nettement moins pour une EI qui sera initialement déficitaire. J’aurais bien été intéressé par une carte de presse mais elle n’est attribuée qu’en cas d’activité principale.

Mais comme je viens d’apprendre qu’il n’était pas possible d’avoir deux entreprises individuelles et  que j’exerce déjà en tant que médecin libéral, c’est probablement ma conjointe qui va s’y coller.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech