Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/12/2014 16h25 → Global Bioénergie : production d’hydrocarbure à partir de biomasse (biocarburant, génétique, pétrole vert)

Membre
Réputation :   93 

Avertissement : Nous sommes ici dans la catégorie des investissements risqués. La société n’est valorisée que sur l’espoir de succès futurs encore très incertains.

Bonjour à tous,
Je n’ai pas trouvé de discussion dédiée à Global Bioénergie, alors je vous propose de vous présenter succinctement cette société (soyez indulgent, c’est la première fois que je me prête à ce genre d’exercice !).
À noter que j’ai renforcé ma position récemment, ma présentation sera donc forcément plutôt positive, je vais tout de même essayer de ne pas occulter les risques (importants) du projet.

(Je me rends compte que le o et le e de global-bioenergies.com sont automatiquement convertis en œ dans les liens, ce qui génère naturellement une erreur. Remplacer œ par o et e dans le barre de votre navigateur pour suivre les liens.).

Un projet ambitieux
Global bioénergie ambitionne de produire les molécules de base de la pétrochimie avec des matières organiques : déchets de l’industrie sucrière, amidon de blé ou de maïs et même des déchets agricoles et forestiers. Pour ce faire, les chercheurs de la société ont modifié le génome de bactéries afin d’obtenir une décomposition produisant de l’isobutène, puis dans des phases ultérieures, du propylène ou du butadiène. Si le procédé venait à être pleinement opérationnel, il constituerait une rupture technologique majeure permettant de s’émanciper des ressources fossiles pour la production de carburant, de plastique et d’élastomère. GBE affirme être l’une des rares sociétés au monde à travailler sur ces procédés et la seule européenne.
Pour financer son développement, GBE s’est introduit en bourse en 2011 ce qui lui a permis de lever 23 millions d’euros. L’introduction s’est faite à 19,85 euros, l’action côte aujourd’hui autour de 38 (FR0011052257, ALGBE).
L’Etat français, au travers d’investissement d’avenir, a investi 4 millions d’euros (source). 5,7 millions d’euros ont également été fournis par l’Allemagne pour accueillir le deuxième pilote industriel. Toujours en Allemagne, un partenariat a de plus d’ores et déjà été signé avec le constructeur automobile Audi (source).

Une industrialisation en cours
Après la validation d’une première phase de recherche et développement effectuée au Génopole d’Evry, Global bioénergie doit aujourd’hui devenir une société industrielle.
Le 17 novembre 2014, GBE a annoncé que son pilote industriel de Pomacle-Bazancourt a, pour la première fois, produit de l’isobutène fermentaire a échelle industrielle (source). Le 26 novembre 2014, pour la première fois au monde, c’est la viabilité d’un procédé 100% biologique de production de butadiène qui est confirmée (source). Un deuxième pilote industriel de taille plus importante est déjà prévu en Allemagne. Les prochaines étapes consistent à améliorer le rendement du procédé et à en confirmer la viabilité en grande échelle.
La vidéo sur la page d’accueil de leur site est très vendeuse : Global Bioenergies - Hydrocarbures par fermentation

Un marché  immense
Le marché que GBE vise est celui des oléfines légères que la société chiffre à 300 milliards de dollars. L’isobutène à lui seul est chiffré à 25 milliards de dollars.
GBE pourrait avoir entre ses mains la solution aux problèmes engendrés par l’exploitation de ressources fossiles (finitude, rejet de gaz à effet de serre, etc.). Nous ne devons toutefois pas trop rêver, le succès n’est pas assuré.

Des risques importants
Toutes sortes d’accidents de parcours peuvent encore émailler l’industrialisation du procédé. Le rendement final, en particulier, n’est pas connu. De plus, rien ne prouve que la technologie sera économiquement viable. L’exploitation des ressources fossiles peut s’avérer encore pour longtemps beaucoup plus rentable que ce type de procédé. La chute des cours du pétrole, si elle devait s’avérer pérenne, ne ferait que renforcer ces craintes. Dans tous les cas, la phase de développement devrait encore prendre plusieurs années, ce qui peut amener le cours de bourse à des secousses importantes.

La possibilité de recycler des déchets forestiers et agricoles est à mon sens la promesse la plus révolutionnaire de la société, mais rien ne dit qu’il ne soit pas plus rentable d’utiliser des matières vertes produites à dessein. Auquel cas, le procédé ne serait pas si différent des autres carburants verts, dont on connait les inconvénients.

Le management fait preuve d’une très grande ambition et semble savoir s’entourer. Toutefois, l’un des cofondateurs avait créé en 1997 Biométhodes, une société toujours en phase de développement, ce qui donne une idée de l’échelle de temps à jouer. Cette dernière société s’est d’ailleurs récemment orientée vers des recherches qui me paraissent étrangement proches de celle de GBE. Je ne sais pas trop quoi en penser…

Les risques et les inconnues sont donc encore très importants (probablement plus de 50 %). Personnellement, j’ai investi une fraction minime de mon portefeuille avec  la satisfaction d’avoir parié sur un projet dont les ambitions me parlent. Perspectives TLT.

Au plaisir de lire vos compléments et opinions.

Dernière modification par PierreQuiroule (05/12/2014 16h30)

Mots-clés : biocarburant, génétique, pétrole vert

En ligne

 

#2 05/12/2014 17h12 → Global Bioénergie : production d’hydrocarbure à partir de biomasse (biocarburant, génétique, pétrole vert)

Membre
Réputation :   421 

Bonjour,

Quelles sont les différence avec Metex ?
Quels sont les concurrents, en général on est rarement seul sur un marché de plusieurs centaines de milliards ?
Combien de temps vont-ils tenir avec leur cash avant la prochaine AK ?

Dernière modification par bifidus (05/12/2014 17h52)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#3 05/12/2014 17h47 → Global Bioénergie : production d’hydrocarbure à partir de biomasse (biocarburant, génétique, pétrole vert)

Membre
Réputation :   266 

PierreQuiroule a écrit :

Un marché  immense
Le marché que GBE vise est celui des oléfines légères que la société chiffre à 300 milliards de dollars. L’isobutène à lui seul est chiffré à 25 milliards de dollars.

Oui enfin il serait quand même plus utile d’avoir un calcul bottom-up du marché qui peut être réellement touché à 5 et 10ans. L’information contenue dans la valeur du "marché total" est proche de zéro.

Dernière modification par Geronimo (05/12/2014 17h48)

Hors ligne

 

#4 05/12/2014 17h54 → Global Bioénergie : production d’hydrocarbure à partir de biomasse (biocarburant, génétique, pétrole vert)

Membre
Réputation :   93 

Sauf erreur de ma part (et dieu sait que je ne suis pas spécialiste en chimie), Metex ne se positionne pas sur les mêmes produits. GBE vise la production de masse de carburant alors que Metex vise des secteurs plus étroits comme les résines, peintures, revêtements divers, etc.

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech