Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 15/06/2016 21h12 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   14 

Queenstown, même si SAFRAN souhaite vendre MORPHO, ce n’est pas encore fait, donc le cash n’est pas encore disponible.

Hors ligne

 

#27 16/06/2016 15h38 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   

Safran a vendu la filiale américaine de Morpho environ 700 Millions d’euros. Il cherche toujours a vendre Morpho aux alentours de 2 milliard d’euros.

Hors ligne

 

#28 05/01/2017 22h23 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   

Je relance le sujet, car elle est vraiment en voie de rédemption.
Va-t-elle renouer avec une marge opérationnelle à deux chiffres d’ici l’exercice 2017/2018 et de revenir à une rentabilité opérationnelle historique à l’horizon 2019/2020 comme le prévoit la direction ?
Le marché a l’air de suivre le mouvement ces derniers temps.
Au même moment, on ressort le vieux dossier d’une OPA plutôt amical de SAFRAN d’ici fin d’année.
À suivre.

Hors ligne

 

#29 18/01/2017 22h54 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   

c’est annoncé dans la soirée et le sentais déjà venir  : Safran-Zodiac : les dessous d’un rachat éclair sur le site du Figaro.

Après une première tentative avortée, Safran lance une OPA amicale de près de 10 milliards d’euros sur le spécialiste français des sièges d’avion, en difficulté. La fusion des deux groupes donne naissance à un géant de 21 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Après la fusion géante Essilor-Luxottica, l’aéronautique entre à son tour dans le bal des fusions-acquisitions de l’année 2017. Selon nos informations, le motoriste Safran annonce, ce jeudi 18 janvier, le rachat de Zodiac Aerospace pour près de 10 milliards d’euros (avec la reprise de dette). Approuvée par le conseil de surveillance de Zodiac mercredi soir, l’opération est amicale. Elle prend la forme d’une offre publique d’achat (OPA) qui valorise le spécialiste des sièges d’avion à 8,3 milliards, contre 6,77 milliards de capitalisation boursière mercredi.

Les actionnaires de Zodiac, réunis ce jeudi en assemblée générale au Port-Marly (Yvelines), se voient proposer 29,50 euros par titre, contre 23,35 euros hier en Bourse.

Hors ligne

 

#30 19/01/2017 10h53 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   29 

Très belle opération qui fait beaucoup de sens d’un point de vue industriel et qui va renforcer le pricing power de Safran vs Airbus et Boeing !
J’aimerais bien investir mais je sens qu’on est en haut de cycle avec des commandes 100, 200, 250 avions qui vont déstabiliser le marché en cas de retournement de la conjoncture.

Let’s wait and see


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#31 19/01/2017 19h08 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   82 

Bonjour, est il possible de ne pas apporter ses actions Zodiac et ainsi mettre un pied dans Safran ?

Hors ligne

 

#32 19/01/2017 20h56 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   93 

Oui on est en haut de cycle :
- le golfe n’achete plus d’avion sauf l’iran
- les lows cost asiatiques sont en train de tuer le marché de l’occasion des 737 et a319-320
- comme le marché de l’occasion s’ecroule sur les 737 et a319-320, le business model d’acheter des avions tous les 4-5 ans va avoir du plombs dans l’aile.
- les cycles aéronautique durent 6-7 ans en general, on est à 7ans de hausses dejà

Hors ligne

 

#33 20/01/2017 15h14 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   

Safran a lancé son OPA (donc en cash) avec une condition de seuil à 50%. Si ils franchissent ce cap, ils détiendront avec la famille et 2 autres institutionnels suffisamment de droits de vote pour voter une fusion entre Safran et Zodiac.

On peut donc ne pas apporter à l’offre en espérant qu’ils dépassent les 50% en cash et bénéficier ensuite de la fusion (la parité est de 97 actions Safran pour 200 Zodiac).

Attention dans vos calculs au dividende exceptionnel destiné aux actionnaires actuels de Safran payé avant l’opération.

Dernière modification par Bibouche (20/01/2017 15h15)

Hors ligne

 

#34 27/01/2017 17h46 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   

Queenstown a écrit :

Très belle opération qui fait beaucoup de sens d’un point de vue industriel et qui va renforcer le pricing power de Safran vs Airbus et Boeing !
J’aimerais bien investir mais je sens qu’on est en haut de cycle avec des commandes 100, 200, 250 avions qui vont déstabiliser le marché en cas de retournement de la conjoncture.

Let’s wait and see

Entièrement d’accord sur les 2 points.
Je suis aussi tenté de rentrer sur Safran, mais le haut de cycle me fait clairement hésiter.

PS : Après avoir touché le dividende Zodiac, j’ai soldé ma position avec une belle plus-value.
Je visais plutôt une sortie progressive de la situation délicate dans laquelle se trouve Zodiac depuis 1 an, mais l’entreprise étant "affaiblie", le pacte d’actionnaires a trouvé plus opportun d’autoriser l’OPA de Safran.

Hors ligne

 

#35 28/01/2017 10h44 → Zodiac Aerospace : équipementier aéronautique français (zodiac aerospace, équipementier)

Membre
Réputation :   16 

Bonjour

En dehors des aspects industriels du rachat de Zenith par Safran, il y a des points purement financiers, mais indépendants des entreprises elles-mêmes, à prendre en compte.
Ainsi les "familles" (reliées au fondateur) actionnaires importants de Zenith bénéficient d’une exonération d’ISF à deux titres : pacte de conservation et outil de travail.
En acceptant un rachat simple, cette exonération serait perdue, ce qui leur couterait plusieurs dizaines de millions d’euros.
Avec une fusion, ou une structure permettant de conserver cet avantage, la "famille" pourrait être plus intéressée.
Si je me souviens bien, la famille a plus de 30 % des parts. Et aussi, Safran avait déjà tenté de racheter Zenith il y a quelques années sans succès, faute d’avoir tenu compte de ces éléments.

Dernière modification par M07 (28/01/2017 10h46)


M07

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech