Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 25/11/2014 22h48 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   317 

Déduire ce que l’on a payé est normal en tenant compte que seuls certains travaux sont déductibles.

En terme de trésorerie cela apporte peu , si les dépenses de travaux apportent de la plus value au bien , il s’agit bien d’un flux sortant d’argent.

Le Borloo est un régime particulier de location nue avec ses déductions et ses contraintes ( Anah , prix , locataire).

Il ne s’agit nullement du régime standard de location nue induisant des revenus fonciers , c’est clairement un régime de défiscalisation spécifique qui ne peux être appliqué partout.

Si il faut louer moins cher , avoir des contraintes locatives et administratives pour pouvoir utiliser ce régime cela doit permettre de réduire la part de revenu à déclarer.

Si il faut utiliser ce type de montage  au détriment de la rentabilité globale du bien pour économiser sur la partie fiscale , c’est un choix à analyser précisément.

Un locataire qui peux bénéficier d’un logement meublé avec une machine à laver , micro onde ,   frigidaire , lit , armoire , table , chaise  pourra s’installer rapidement dans le bien signera plus facilement un bail ou il n’aura aucune dépense d’installation à faire.

Le mobilier peut se trouver facilement d’occasion sur le leboncoin et pour l’electromenager les factures seront déductibles de l’activité LMNP.

A cela nous pouvons déduire comptablement , par une méthode de calcul empirique en prenant environ 80 % de la valeur du bien à la date de mise à location sur une base de 4 % annuel en amortissement.
Ainsi , il est possible d’acheter un bien à rénover , le rénover ,passer les travaux en amortissements , valoriser le bien pour l’amortissement une fois la rénovation faite , déduire l’ameublement  et amortir le bien.

Ce sujet  a été évoqué plusieurs fois ,  nous avons évoqué ce sujet avec Siocnarf  notamment où le calcul fait sans travaux porte avec l’amortissement à un résultat non imposable durant 7 à 8 ans.

Cette durée est hors travaux , les travaux étant amortissable et les amortissements reportables.

Pour les nouveaux , il peut être intéressant de rechercher ce post , je ne souviens plus du titre.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#27 25/11/2014 22h51 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   40 

M Dupont,
Oui grosso modo c’est mon cas.
Borloo ancien + acquisition d’immeubles avec beaucoup de travaux.
Par exemple : Immeuble anciennement squatté avec 3 grands T2 acheté  55 k + 60 k de travaux de rénovation le tout acheté en crédit total .
Dans cet exemple, je suis tranquille pour pas mal d’année…

Et comme le précise justement Philippe30, le Borloo ancien est source de contraintes à connaitre avant l’acquisition pour faire les bons choix d’immeuble.
Dans la majorité des cas, ce système de défisc n’est pas adapté. (loyers trop faibles car surfaces trop petites par ex…)

Dernière modification par Guillaume33 (25/11/2014 22h59)

Hors ligne

 

#28 26/11/2014 13h15 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   

Je me suis tournée vers ce système du Borloo ancien car l’appartement que je loue nu est un T2 de 47 m2 donc ça me paraît difficile de le louer meublé …

Hors ligne

 

#29 27/11/2014 06h14 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   317 

Un T2 peut être meublé standing ( couleur rouge , gris , noir sont assez tendance actuellement ).

Cela peut vous permettre de toucher une clientèle jeune et dynamique avec de bons salaires , encore faut il que le quartier soit correct.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#30 27/11/2014 09h59 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   221 

Je viens de mettre à la location une maison de 50m2 meublée, elle est partit tout de suite… Il faut vérifier avant si le marché existe par exemple en mettant une annonce fictive sur LBC.


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#31 27/11/2014 10h58 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   317 

Les annonces fictives apportent peu à mon avis.

Vous passez une annonce et à ce moment des personnes cherchent ce type de logement.
Est-ce pour autant que lorsque vous passerez votre véritable annonce vous aurez autant de succès…

A mon avis , il suffit de regarder les offres et les demandes pour se faire une idée et aussi les dates de mises en ligne.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#32 27/11/2014 14h44 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   221 

Les différences de demande peuvent être effectivement importantes, selon les saisons… par exemple louer en décembre alors que tout le monde veut éviter la taxe d’habitation est beaucoup plus compliqué qu’en septembre où il y a plus de mouvements locatifs… ceci dit, si vous avez un dizaine de candidats sérieux qu vous appellent dans les deux heures après le passage de l’annonce, c’est plutôt un signe positif…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#33 28/11/2014 18h20 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   

je suis allé visiter l’immeuble en question ce mercredi .
C’est une vrai ruine !
laissé à l’abandon depuis des années , remplis de pigeons et complètement délabré.
Pour un premier immeuble cela m’a paru trop complexe.

Après discussion avec l’agent immobilier, celui-ci m’a parlé d’un autre bien.

Une maison de 194 m2 à 40 km de chez moi dans une bourgade de 1500 habitants qui se situe elle-même à 15 min d’une ville de 25000 habitants.
La maison est divisé en 4 appartements de 27, 27 , 60 et 80 m2. Tous loués à l’heure actuelle pour 1800 euros / mois. La taxe foncière totale est de 1500 euros. Il y a aussi une maisonnette de 46 m2 (23 au RDC + 23 à l’étage).
Elle ne sert pas pour l’instant car pas aménagé. En gros ce sont 2 plateaux de 23 m2.
L’agent estime les travaux à 25 000 euros pour pouvoir la louer.

La maison + maisonnette sont en vente depuis 1 an au prix de 200000 euros.
Les proprios souhaitent vendre pour partir dans le sud.

Je vais aller visiter prochainement, rencontrer les locataires, faire le tour de la bourgade, voir l’historique des locations …

Ce qui est intéressant c’est que 4 apparts et en bon état sont déjà loués et que je peux faire des travaux sur la maisonnette (donc défiscaliser un peu) . la façade et le toit de la maison sont nickels.
Aucune charge pour le proprio car pas de partie communes, tout est individualisé.
En retapant la maisonnette, je pourrais tabler sur 2000 euros de loyers / mois et si j’achète au prix que je veux et que j’ai le taux qui va bien sur 25 ans, je rembourserais environ 1000 euros / mois soit un CF de 1000 euros par mois la première année.

Ensuite avec impôts je devrais tourner à 600-700 euros par mois.
Cela semble trop beau , il doit y avoir quelque chose qui cloche !!!!

Hors ligne

 

#34 29/11/2014 10h50 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   221 

Effectivement il y a quelque chose qui cloche dans votre calcul : vous oubliez toutes les charges !
Le CF c’est loyer - (emprunt + charges collectives + foncier + entretien + vacance locative) vous oubliez ce qui est en gras, ensuite il vous faut encore ajouter la fiscalité…
Le rendement de cet ensemble me parait bien faible, de plus quelle demande locative dans cette petite bourgade à 15min d’une petite ville ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#35 29/11/2014 11h41 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   

Bonjour ddtee, j ai bien conscience des choses à prendre en charge pour le CF .
Les charges collectives il n y en a pas car pas de parties communes, la taxe foncière est de 1500 je ne l avais pas mise car  je calculais en gros mais c est vrai qu il faut en tenir compte.
Pour l entretien je ne mets rien pour l instant car je n ai pas visité mais tout a l air en bon état . Quant à la vacance locative, j attends de voir l historique de location pour l estimer. Cela me permettra aussi de d étudier la demande locative. J ai vu sur l Insee qu il y avait 40% de locataires dans cette commune mais j irai aussi me renseigner dans les agences Immo à proximité. Au final, je pense que pour les choses en gras que vous avez mentionnées, le loyer de la maisonnette devrait couvrir les frais :

Taxe foncière : 125 € / mois
assurance emprunteur : 62 € / mois
Entretien : 100€ / mois
PNO : 25 € / mois
Vacance locative : 300 € / mois

Au final j ai donc 2150  euros par mois de loyer mensuel pour un remboursement de 1035 euros +  612 € de frais listés ce qui fait 512 € de CF pour les 2 premières années ( pas d impôt car déficit foncier) par la suite après impot  de 200 euros par mois, il resterait environ 300 euros nets. pas mal non ?

Dernière modification par mrdupont (02/12/2014 13h21)

Hors ligne

 

#36 02/12/2014 13h22 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   

Alors, qu’en pensez vous ??

Hors ligne

 

#37 07/09/2015 11h38 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour à tous,

je me permets ce "up" car je viens d’écrire un email long comme le bras avec tout plein de questions à un vendeur d’un immeuble de rapport avec lequel j’ai déjà échangé par téléphone et qui m’avait envoyé un dossier (google drive) avec quelques documents et photos.

Je me suis dit que ce serait l’occasion de repayer un peu à cette communauté pour tout ce qu’elle m’a appris.

Au téléphone j’ai déjà clarifié certains points, en particulier que tout est de la location nue, plus un local commercial.

Remarque : je vais cross-poster sur ces deux fils de discussion :
- Investissement immobilier ancien : une check-list pour bien investir… : Investissement immobilier ancien : une check-list pour bien investir…
- Montant maximum pour un premier investissement immobilier locatif ? : Montant maximum pour un premier investissement immobilier locatif ?

L’annonce précisait entre autre :

Deux corps de bâtiments : 1 R+2 et 1 R+4. Les parties communes ont été refaîtes à neuf récemment. Il n’y a aucun travaux à prévoir. Comprenant 8 lots : 1 local loué par la mairie ; 3 * T3 ; 3 * T2 ; 1 studio ; 2 (grandes) caves. Bien au sein d’une SCI à l’IR, possibilité de vendre la SCI. Rendement brut de 10%

Mon email :

Bonjour M. XXX,

Je vous confirme mon intérêt sérieux pour le bien.

Souhaitant gagner un maximum de temps avant toute démarche en clarifiant les points les plus classiques, je me permets de vous addresser cette liste de questions. Je m’excuse d’avance pour sa longueur, mais elle a l’avantage de couvrir presque tout ce qui peut être bloquant et évite ainsi que nous perdions tous les deux notre temps.

Pouvez-vous ainsi m’en dire un peu plus sur les biens (je ne pense pas avoir trouvé ces informations dans le dossier que vous m’avez transmis) :

  1.)  Combien de compteur d’eau y a-t-il ? Un par logement ? Sont-ils "officiels"/"divisionnaires" ou n’y en a-t-il qu’un seul pour tout le(s) batiment(s) ? Bref, le nombre de compteurs eau correspond-il bien au nombre de lots + 1 (pour les parties communes) ?

  2.)  Combien de compteur d’électricité y a-t-il ? Un par logement ? Sont-ils "officiels"/"divisionnaires" (au sens de EDF / ERDF) ou n’y en a-t-il qu’un seul pour tout le(s) batiment(s) ? Bref, le nombre de compteurs électriques correspond-il bien au nombre de lots + 1 (pour les parties communes) ?

  3.)  Le chauffage est-il centrale ou individualisé ? Si centrale : fioul ou gaz. Si individualisé : chauffage électrique (panneaux rayonnants / radiateurs à inertie ou convecteurs électriques) ?

  4.)  Y a-t-il une ou des places de parking associées avec l’immeuble / les logements ? Si oui, combien et où ?

  5.)  Quelles sont les échéances / renouvellement pour les différents baux ? Depuis combien de temps sont les différents locataires dans les différents logements ?

  6.)  A combien se montent les charges ? Sont-elles directement et intégralement répercutées sur les loyers ? Fonctionnez-vous "au forfait" ?

  7.)  Pratiquez-vous la récupération de la taxe sur les ordures ménagères auprès de vos locataires ?

  8.)  Quel est le potentiel de travaux réalisable dans la première année ? (a priori pas les parties communes, mais quid d’autres potentiels ?)

  9.)  Quel a été votre taux de vacances locatives sur les derniers 5 ans ?

  10.)  Quel a été votre taux de revalorisation des loyers sur les derniers 5 ans (0%, 50% de l’IRL, 100% de l’IRL, plus ?)

  11.)  Quels (gros) travaux ont été effectués sur les derniers 10 ans ? (toiture, ravalement façade…)

  12.)  Y a-t-il un ou des ascenceurs ? Si oui, sont-ils aux dernières normes et combien l’entretien coûte-t-il annuellement ?

  13.)  Quelle proportion des vitres sont des double-vitrages ou ont été refaîtes récemment ? (0%, 30%, 100%…)

  14.)  Quelle proportion des logements sont aux dernières normes électriques (incluant nombre et hauteur des prises, et disjoncteurs différentiels) ? Thermiques ? Canalisations ? Boîtes aux lettres ? Détecteurs de fumées ? Détecteurs de CO ? … ? (0%, 30%, 100%…)

  15.)  Les diagnostiques nécessaires à la vente ont-ils déjà été tous fait ? (amiante, plomb, DPE, …)

  17.)  Quelle proportion des loyers/logements sont assurés par la CAF ou autres sources "sociales" ? Dans ce cas, sont-ils versés directement sur votre compte à vous, ou sur celui du locataire ?

  18.)  Cherchez-vous à vendre uniquement en direct ou à travers une ou des agences également ? Dans ce cas, avez-vous une préférence entre les deux ?

  19.)  En cas d’aménagement de lot (depuis la première construction du bien), ont-ils été correctement déclaré à la mairie ou aux autorités compétentes ? (exemple : transformation d’une chambre de bonne sous les combles en un studio). Bref, le nombre de lots au cadastre correspond-il bien au nombre réel d’appartements ?

  20.)  Quelle est la qualité de l’isolation thermique en générale ? (intérieure ? extérieure ? laine de roche ? polystyrène )

  21.)  Quelle est la qualité de l’isolation phonique en générale ? En particulier entre logement ? (mur porteur, cloison, isolation phonique spécifique… ?)

  22.)  Pouvez-vous m’en dire plus sur les locataires et leurs profiles ? (Etudiants, Familles, Couples, Jeunes, Moins jeunes…)

  23.)  Quel est l’équipement pour la ou les portes d’entrée : Interphone ? Vigik ? Simple code ? Badge magnétique ?

  24.)  Y a-t-il une ou des sécurités anti-feu dans l’immeuble (a priori pas d’obligations légales, mais ce serait un plus) ? (Exemple : portes coupe-feu, issues de secours, détecteurs de fumée, pas de matériaux inflammables ni d’encombrants dans les parties communes…)

  25.)  Le terrain est-il concerné par un plan de prévention des risques naturels et industriels (PPRI) ? En particulier d’inondation (étant sur l’île…) ?

  26.)  Quels sont les projets futurs au voisinage du terrain ? (La mairie a-t-elle récemment mis à jour son plan d’urbanisme pour le quartier ?)

  27.)  Y a-t-il un ou des jardins / espaces verts associés avec le(s) bâtiments ? Si oui, quel(s) logement(s) en sont officiellement les bénéficiaires ?

  27.)  Quel(s) logement(s) sont officiellement les bénéficiaires des deux caves mentionnées ?

  18.)  Quelle proportion des portes sont des portes trois-points et/ou blindées et/ou ont été refaîtes récemment ?

  29.)  De quand date la structure ? (année initiale de la construction ?)

  30.)  Humidité : Les logements sont-ils équipés de ventilations particulières ? (naturelle, simple flux, double flux, VMC, VMI…)

  31.)  Quel(s) logement ont un vis-à-vis ? Quel(s) logement ont moins de une fenêtre par pièce (en particulier en incluant la salle de bain) ?

  32.)  Quelle est la nature des volets ? (velux, volets roulants, volets à panneaux…?)

  33.)  La zone est-elle protégée ? (Au sens de l’urbanisme ? Au sens de la biodiversité ? Relativement à l’architecte des bâtiments de France ? … ?)

  34.)  Les salles de bains sont-elles toutes carrelées ? Au sol ? Aux murs ?

  35.)  Quels sont les types de revêtements aux sols dans les différents logements ? (Lino, Parquets, Parquets flottant, Carrelage, … ?)

  36.)  Quels sont les types d’éviers dans les différents logements ? (Simple ou double bacs ? Inox ou porcelaine…?)

  37.)  Quels logements disposent de machine à laver la vaisselle ? de machine à laver le linge ? de machine à sécher le linge ? Quels logements disposent de suffisamment de place et de branchement pour cela ?

Encore une fois, je m’excuse du nombre de question, mais j’espère que cela nous permettra d’avancer plus vite et je vous confirme mon intérêt sérieux pour le bien.

Cordialement,
Christophe

Bonne journée à tous les forumeurs.

Hors ligne

 

#38 07/09/2015 12h00 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   69 

Merci pour ce retour!

Pfiou, je serai surpris qu’il vous réponde autre chose que de venir visiter…

Si le proprio connait aussi bien son immeuble que ce qu’implique la réponse aux questions, je serai surpris qu’il vende à un prix intéressant.

Cordialement.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#39 07/09/2015 13h50 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   49 

Check-list intéressante mais n’espérez pas un retour exhaustif et par écrit du propriétaire, au mieux il y répondra partiellement lors de votre visite. Il vous faudra ensuite travailler de votre côté pour collecter les informations restantes.

NB : Le critère "cadastré ou non" est à mettre en premier car souvent rédhibitoire

NB2 : Si immeuble détenu en SCI, demander à voir les comptes des quelques dernières années. Vous y trouverez la plupart des données clés (loyers, vacances, charges courantes, taxe foncière, assurance PNO, CFE…).

Hors ligne

 

#40 07/09/2015 16h05 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   10 

Pour en revenir au sujet du forum, voici d’après ma petite expérience (auprès d’une vieille battisse transformée en copro et qui a été totalement mal découpée…), les points (plus détaillés) qu’il faut idéalement avoir sur un immeuble/copro (liste non exhaustive dont certains points ont déjà été évoqués) :

- Conformité avec le cadastre et avec les plans du règlement de copro (conformité des lots)

- Les évacuations des eaux usées, conduites d’eau, câble, tel et électricité passent-ils bien tous par les parties communes (et non pas chez les voisins, sauvagement…)

- Chaque lot doit être lié à des compteurs d’énergie indépendant (le temps des ressources mis en commun est terminé lorsque l’on voit les abus et les prix de l’énergie en général)

- Chaque lot doit disposer de fils heures creuses/heures pleines pour bénéficier de l’option au niveau du compteur électrique

- La copropriété doit disposer d’un plan (obligatoire) ainsi que d’une évacuation de l’air au dernier étage, depuis un mécanisme situé au RDC (obligatoire dans la plupart des immeubles même ancien mais peu de monde le sait…)

- Hauteur réglementaire des éventuels gardes-corps/balcons

- Présence d’un interphone, accès vigik, boîtes aux lettres homologuées

- Arrivée du câble/fibre/téléphone dans chaque lot

- Présence de la terre sur les prises électriques

- Présence de fils pilotes/thermostat dans le cadre d’un chauffage électrique

Dernière modification par Gamma76 (07/09/2015 16h06)

Hors ligne

 

#41 07/09/2015 19h12 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   221 

Si les questions sont sans doute pertinentes, vous risquez sérieusement de "barber" votre interlocuteur avec un questionnaire aussi formalisé.
Il me semble qu’aucun des vendeurs auquel j’ai acheté n’aurait répondu…

D’autre part,tout savoir avant la visite laisse moins d’espace à la négociation, les mauvaises surprises sont de bons leviers wink


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#42 08/09/2015 09h50 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   11 

Le propriétaire a répondu ! (et sous 24h en plus !).

Un point que je n’avais pas mentionné (ni dans mon post ni dans l’email-fleuve) : les impayés. Pour les problèmes de paiements, je crois me souvenir que lors de la conversation téléphonique le propriétaire m’a dit qu’un ou deux locataires sont en défaut de paiement mais que l’assurance loyer impayé avait pris le relais. Info (prioritaire) à vérifier. Je suppose par ailleurs que si vraie, alors deux principaux points à voir sont :
- l’assurance prendrait-elle de relais pour moi aussi ou pas ?
- pourquoi sont-ils en défaut et cela affecte-t-il la dégradation des logements ?
 

perecastor a écrit :

NB2 : Si immeuble détenu en SCI, demander à voir les comptes des quelques dernières années. Vous y trouverez la plupart des données clés (loyers, vacances, charges courantes, taxe foncière, assurance PNO, CFE…).

Merci de ce conseil, très pertinent.

Gamma76 a écrit :

Pour en revenir au sujet du forum, voici d’après ma petite expérience (auprès d’une vieille battisse transformée en copro et qui a été totalement mal découpée…), les points (plus détaillés) qu’il faut idéalement avoir sur un immeuble/copro (liste non exhaustive dont certains points ont déjà été évoqués) :

Merci beaucoup pour votre retour très détaillé effectivement.

Pruls a écrit :

Merci pour ce retour! Pfiou, je serai surpris qu’il vous réponde autre chose que de venir visiter… Si le proprio connait aussi bien son immeuble que ce qu’implique la réponse aux questions, je serai surpris qu’il vende à un prix intéressant.

perecastor a écrit :

Check-list intéressante mais n’espérez pas un retour exhaustif et par écrit du propriétaire, au mieux il y répondra partiellement lors de votre visite. Il vous faudra ensuite travailler de votre côté pour collecter les informations restantes.

DDtee a écrit :

Si les questions sont sans doute pertinentes, vous risquez sérieusement de "barber" votre interlocuteur avec un questionnaire aussi formalisé. Il me semble qu’aucun des vendeurs auquel j’ai acheté n’aurait répondu… D’autre part,tout savoir avant la visite laisse moins d’espace à la négociation, les mauvaises surprises sont de bons leviers wink

J’en fut surpris aussi mais le propriétaire répondit sous 24h, assez complétement. Je suis sûr qu’il y aura suffisamment de mauvaises surprises pour faire office de levier smile

Comme il est à 600 km et que tout est loué, la visite sera moins aisée à mettre en place. C’est aussi pour cela que j’ai préféré faire un long questionnaire avant d’essayer de faire une visite.

Oui, il faut évidemment tout vérifier soi-même et avec des sources sûres qui plus est. L’avantage d’avoir sa réponse avant et qu’en cas de différence on peut s’interroger sur son honnêteté et on peut utiliser cela comme levier "mauvaise surprise".

Update : Voici le retour du propriétaire, sous 24h ! :

1.)  Combien de compteur d’eau y a-t-il ? Un par logement ? Sont-ils "officiels"/"divisionnaires" ou n’y en a-t-il qu’un seul pour tout le(s) batiment(s) ? Bref, le nombre de compteurs eau correspond-il bien au nombre de lots + 1 (pour les parties communes) ?
  Il y a un compteur principal par batiment et un compteur dicvisionnaire par appartement
 
   2.)  Combien de compteur d’électricité y a-t-il ? Un par logement ? Sont-ils "officiels"/"divisionnaires" (au sens de EDF / ERDF) ou n’y en a-t-il qu’un seul pour tout le(s) batiment(s) ? Bref, le nombre de compteurs électriques correspond-il bien au nombre de lots + 1 (pour les parties communes) ?
1 compteur par appartement + 1 compteur pour les parties communes

   3.)  Le chauffage est-il centrale ou individualisé ? Si centrale : fioul ou gaz. Si individualisé : chauffage électrique (panneaux rayonnants / radiateurs à inertie ou convecteurs électriques) ?
Chauffage indsividuel electrique

   4.)  Y a-t-il une ou des places de parking associées avec l’immeuble / les logements ? Si oui, combien et où ?
  Non

   5.)  Quelles sont les échéances / renouvellement pour les différents baux ? Depuis combien de temps sont les différents locataires dans les différents logements ?
Voir tableau Excel

   6.)  A combien se montent les charges ? Sont-elles directement et intégralement répercutées sur les loyers ? Fonctionnez-vous "au forfait" ?
Voir Compte rendu de gestion Foncia

   7.)  Pratiquez-vous la récupération de la taxe sur les ordures ménagères auprès de vos locataires ?
Oui

   8.)  Quel est le potentiel de travaux réalisable dans la première année ? (a priori pas les parties communes, mais quid d’autres potentiels ?)
Nèant

  9.)  Quel a été votre taux de vacances locatives sur les derniers 5 ans ?
Aucune vacance locative n’est à envisager tant la demande est forte et les péavis sont en général de 3 mois ce qui klaisse largement le temps ded trouver un locataire

  10.)  Quel a été votre taux de revalorisation des loyers sur les derniers 5 ans (0%, 50% de l’IRL, 100% de l’IRL, plus ?)
Plus que l’IRL

  11.)  Quels (gros) travaux ont été effectués sur les derniers 10 ans ? (toiture, ravalement façade…)
L’immeuble est entretenu de façon régulière et chaque appartement est rénové à chaque départ de locataire

  12.)  Y a-t-il un ou des ascenceurs ? Si oui, sont-ils aux dernières normes et combien l’entretien coûte-t-il annuellement ?
Non

  13.)  Quelle proportion des vitres sont des double-vitrages ou ont été refaîtes récemment ? (0%, 30%, 100%…)
0%

  14.)  Quelle proportion des logements sont aux dernières normes électriques (incluant nombre et hauteur des prises, et disjoncteurs différentiels) ? Thermiques ? Canalisations ? Boîtes aux lettres ? Détecteurs de fumées ? Détecteurs de CO ? … ? (0%, 30%, 100%…)
100% pour les detecteurs de fumée et les BAL pour l’électricité je pense au mois la moitié.

  15.)  Les diagnostiques nécessaires à la vente ont-ils déjà été tous fait ? (amiante, plomb, DPE, …)
Oui.

  17.)  Quelle proportion des loyers/logements sont assurés par la CAF ou autres sources "sociales" ? Dans ce cas, sont-ils versés directement sur votre compte à vous, ou sur celui du locataire ?
1 perçu par moi

   18.)  Cherchez-vous à vendre uniquement en direct ou à travers une ou des agences également ? Dans ce cas, avez-vous une préférence entre les deux ?
En direct uniquement

   19.)  En cas d’aménagement de lot (depuis la première construction du bien), ont-ils été correctement déclaré à la mairie ou aux autorités compétentes ? (exemple : transformation d’une chambre de bonne sous les combles en un studio). Bref, le nombre de lots au cadastre correspond-il bien au nombre réel d’appartements ?
Oui

   20.)  Quelle est la qualité de l’isolation thermique en générale ? (intérieure ? extérieure ? laine de roche ? polystyrène )
Moyenne

   21.)  Quelle est la qualité de l’isolation phonique en générale ? En particulier entre logement ? (mur porteur, cloison, isolation phonique spécifique… ?)
Moyenne

   22.)  Pouvez-vous m’en dire plus sur les locataires et leurs profiles ? (Etudiants, Familles, Couples, Jeunes, Moins jeunes…)
Plutot jeune célibataire

   23.)  Quel est l’équipement pour la ou les portes d’entrée : Interphone ? Vigik ? Simple code ? Badge magnétique ?
Aucun

   24.)  Y a-t-il une ou des sécurités anti-feu dans l’immeuble (a priori pas d’obligations légales, mais ce serait un plus) ? (Exemple : portes coupe-feu, issues de secours, détecteurs de fumée, pas de matériaux inflammables ni d’encombrants dans les parties communes…)
Non

   25.)  Le terrain est-il concerné par un plan de prévention des risques naturels et industriels (PPRI) ? En particulier d’inondation (étant sur l’île…) ?
Je pense que oui

   26.)  Quels sont les projets futurs au voisinage du terrain ? (La mairie a-t-elle récemment mis à jour son plan d’urbanisme pour le quartier ?)
Je n’ai pas d’information à ce sujet

   27.)  Y a-t-il un ou des jardins / espaces verts associés avec le(s) bâtiments ? Si oui, quel(s) logement(s) en sont officiellement les bénéficiaires ?
Non, seulement une cour

   27.)  Quel(s) logement(s) sont officiellement les bénéficiaires des deux caves mentionnées ?
Aucun

   18.)  Quelle proportion des portes sont des portes trois-points et/ou blindées et/ou ont été refaîtes récemment ?
Toutes

   29.)  De quand date la structure ? (année initiale de la construction ?)
Je ne sais pas

   30.)  Humidité : Les logements sont-ils équipés de ventilations particulières ? (naturelle, simple flux, double flux, VMC, VMI…)
Grille

   31.)  Quel(s) logement ont un vis-à-vis ? Quel(s) logement ont moins de une fenêtre par pièce (en particulier en incluant la salle de bain) ?
le batiment A n’a pas de vis a vis.Tous

   32.)  Quelle est la nature des volets ? (velux, volets roulants, volets à panneaux…?)
Volet en bois

   33.)  La zone est-elle protégée ? (Au sens de l’urbanisme ? Au sens de la biodiversité ? Relativement à l’architecte des bâtiments de France ? … ?)
Je pense que c’est une zone ABF a cause de l’abbaye

   34.)  Les salles de bains sont-elles toutes carrelées ? Au sol ? Aux murs ?
Oui

   35.)  Quels sont les types de revêtements aux sols dans les différents logements ? (Lino, Parquets, Parquets flottant, Carrelage, … ?)
Il y a de tout

   36.)  Quels sont les types d’éviers dans les différents logements ? (Simple ou double bacs ? Inox ou porcelaine…?)
Il y a de tout

   37.)  Quels logements disposent de machine à laver la vaisselle ? de machine à laver le linge ? de machine à sécher le linge ? Quels logements disposent de suffisamment de place et de branchement pour cela ?
Je ne fournis pas ce type d’électroménager mais les branchement existe dans tous les appartements

Dernière modification par Christof (08/09/2015 09h58)

Hors ligne

 

#43 16/09/2015 13h11 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   

Bonjour et merci pour ces partages,

Je suis un investisseur débutant, j’ai à mon actif 2 achats d’appartements F4 que je loue en LNMP sous le régime de collocation.

Je m’interesse aux immeubles désormais et pour me former je parcours les forums avec attention.

Merci pour ce partage de liste qui permet de savoir mieux évaluer l’immeuble et l’affaire à laquelle on a affaire.

Je m’interroge aux conséquences des réponses du propriétaire.. les complications que cela représentent.

Par exemple, si chaque appartement n’a pas son compteur d’eau ou d’électricité ou de gaz.. qu’est ce que cela implique? qu’il faudra en faire rajouter un pour ceux manquant..
je crois avoir lu que les procédures sont longues et couteuses..
à quelle dépense supplémentaire doit on s’attendre dans ces cas là ? et quel délai de mise en oeuvre? quelle procédure? ( car il est évident que les bonnes affaires auront forcément de ces défauts pour qu’elles soient parfois si bonnes, donc est-ce gérable et à quel cout ( d’emmerdements :-)

Même question sur la conformité avec le cadastre?
Si un comble a été amenagé en chambre de bonne mais que le plan du cadastre n’a pas été modifié en fonction..? quelles conséquences? que faire? qu’est ce que cela implique?

Merci pour vos partages d’experiences.

Hors ligne

 

#44 16/09/2015 13h42 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

le fait de ne pas avoir de compteur individuel d’eau n’est pas indispensable mais pourra être un levier de négociation au moment de l’achat.

Par expérience, je suis président de syndic bénévole, et nous avons dans la résidence un seul compteur d’eau historique. Ayant des compteurs divisionnaires peu précis, nous sommes pour le moment obligé de facturer l’eau au millième, ce qui n’est pas équitable… Et peu mener des abus de surconsommation. D’autant plus que le prix de l’eau augmente d’année en année (3,30 € le m3).
D’autant plus que cela fait une chose supplémentaire à gérer pour le syndic et occasionne de grosses dépenses (qui peuvent s’aggraver d’autant plus si des copropriétaires ne payent plus leurs charges). Si c’est un immeuble, c’est le propriétaire de celui-ci qui a son nom recevra les factures et devra faire des comptes d’apothicaire pour dispatcher ces dépenses d’énergie.

S’il n’y a qu’un seul compteur de gaz, c’est encore pire (bien qu’il y ait une baisse des cours des produits pétroliers ces derniers temps) et je trouve que ce modèle n’a plus de sens depuis le premier choc pétrolier des années 70. Là il faudra plutôt opter pour des travaux pour rendre l’accès individuel.

Concernant l’électricité, le fait d’avoir un seul compteur pour 2 logements n’est pas réglementaire. Je suis passé par là lors d’un investissement et l’idéal est alors de déclarer un nouveau logement et de faire un consuel électrique pour ainsi avoir l’autorisation de faire poser un nouveau compteur auprès d’ErDF…

Si vous achetez un immeuble, il peut être intéressant un jour pour vous de le transformer en copropriété et de revendre les lots un à un pour optimiser la plu-value et dans ce cas, le fait d’avoir des compteurs individuels sera un plus. Idem, il est préférable alors que chaque lot soit conforme au niveau de la déclaration des pièces pour éviter tout désagrément.

Hors ligne

 

#45 16/09/2015 14h46 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   

En considérant qu’il n’y a pas de compteur gaz, eau, électricité pour chaque appartement.

quels sont les couts approximatifs ( fourchette) et délais/démarches nécessaires pour les faire installer et auprès de quel opérateur?artisan?

- pour l’eau
- le gaz
- pour l’electricité.

Merci pour ce retour d’experience, détaillé notamment pour l’eau.

Hors ligne

 

#46 16/09/2015 15h01 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   49 

Bonjour,

Pour vous donner un ordre de grandeur, j’ai reçu un devis de 2100€ pour fourniture et pose de 6 compteurs d’eau individuels par Eaux du Nord (mon fournisseur local d’eau).

Je n’ai pas l’info pour l’individualisation des compteurs gaz et élec.

Hors ligne

 

#47 16/09/2015 15h04 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   11 

lecoach a écrit :

En considérant qu’il n’y a pas de compteur gaz, eau, électricité pour chaque appartement.

quels sont les couts approximatifs ( fourchette) et délais/démarches nécessaires pour les faire installer et auprès de quel opérateur?artisan?

- pour l’eau
- le gaz
- pour l’electricité.

Merci pour ce retour d’experience, détaillé notamment pour l’eau.

Une ou des recherches sur ce site vous donnerons déjà quelques informations, par exemple :

- Recherche Google Gaz, qui donne entre autre le topic suivant : Immeuble à diviser : quels sont les points cruciaux ?

- Recherche Google Eau, qui donne entre autre le topic suivant : Maîtriser la fourniture d’eau dans l’immobilier résidentiel locatif…

- Recherche google Electricité, qui donne entre autre le topic suivant : Séparer une maison, électricité et eau : votre expérience ?

N’hésitez pas à faire le tour du forum et de ses ressources d’abord, puis de poser des questions nouvelles (sourcées idéalement), une fois ce premier tour fait.

Hors ligne

 

#48 16/09/2015 15h06 → Visite d'un immeuble de rapport : quel sont les points à vérifier ? (chek liste - artisan - rénovation - immeuble)

Membre
Réputation :   10 

- Pour l’électricité, il faut obtenir un consuel (feuille rose) pour démontrer que l’électricité à l’intérieur du logement est aux normes puis contacter ErDF, qui fera appel à un prestataire pour installer un compteur électronique. J’en avait eu pour environ 300-400 € pour faire installer un compteur heure creuse/pleine… Sans compter l’acheminement des fils vers le logement à faire par un électricien.

- pour le gaz, je ne sais pas. S’il n’y à aucun raccordement, se poser la question du tout électrique qui reviendra indéniablement moins cher. Sans compter les éventuelles normes de sécurité du gaz a avoir.

- pour l’eau, cela dépend de l’architecture du batiment, s’il faut faire des tranchées dans une cour intérieure… Toujours est-il qu’en principe, le regard avec les compteurs à eau doivent se trouver en limite de propriété. A voir avec la compagnie des eaux locale (qui peut être Veolia).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech