Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 25/11/2014 23h01 → Société ayant pour objet social les dépenses d'une famille ? (isf, titrisation)

Membre
Réputation :   

Mon exemple de la start-up était pour rebondir sur la remarque du faible C.A. soulevé par IH et xa.
Il n’était pas question de "maquiller des voyages touristiques" et de faire un lien avec mon cas N°2(la famille qui fait un tour du monde)

En conséquence quid de mon cas n°2?

Hors ligne

 

#27 25/11/2014 23h21 → Société ayant pour objet social les dépenses d'une famille ? (isf, titrisation)

Membre
Réputation :   70 

Ne mettez plus de points négatif à parisien sinon il va supprimer tous ces topics comme la dernière fois que je lui avais mis un - . A moins justement que le - soit parce qu’il avait supprimer des sujets…

Enfin ça lui fait une belle jambe et moi j’ai l’impression de perdre la boule. Car Zirk a disparu du forum et avec lui une page d’histoire. Le parisien le remplace donc maintenant officiellement comme les plus perspicaces l’avaient deviné. On gagne en clarté d’un coté mais ça peut aussi créer un peu de confusion

Hors ligne

 

#28 25/11/2014 23h46 → Société ayant pour objet social les dépenses d'une famille ? (isf, titrisation)

Membre
Réputation :   73 

Bonjour,

pour répondre à quelques messages, je pense qu’il n’est bien entendu pas question de faire du maquillage fiscal.

La personne morale joue un role d’écran plus ou moins perméable entre la fiscalité des entreprises et la fiscalité des personnes. Il y a des cas particuliers à toutes les pages du BoFIP.

La fiscalité est une thématique avant tout juridique. Soit vous avez le droit de faire quelque chose, soit vous n’avez pas le droit. Pour les zones grises çà se règle au contentieux et il vaut mieux connaître son BoFIP par coeur.

@Vinssou concernant votre cas N°2, et comme le dit xa avec d’autres mots plus précis, ce sont des zones très grises où l’abus de droit vous guette à chaque pas.

Si vous comptez faire de votre famille une marque, il y a sans doute des possibilités. Mais le fisc ne va pas baliser le terrain pour vous en vous disant ce que vous pouvez faire ou ne pas faire. Attendez vous tout de même à ce qu’une bonne part des avantages en nature soient qualifiés … d’avantages en nature.

Hors ligne

 

#29 26/11/2014 21h07 → Société ayant pour objet social les dépenses d'une famille ? (isf, titrisation)

Membre
Réputation :   174 

Vu qu’une société peut avoir comme objet social la gestion de son patrimoine, je pense que des objets qui au premier abord sont aberrants pourraient se faire immatriculer.

Un jour, un homme s’est dit "et si on posait une sonde sur une comète!!", je suis sur que dans sa hiérarchie plus d’un l’ont pris pour un gentil utopiste et ont du lui conseiller d’occuper son temps plus intelligemment. 1.3 Mds€ et 20 ans plus tard son idée s’est réalisée même si cette foutue sonde n’a rien trouvé de mieux que de se poser dans un trou.

Continuez à imaginer, c’est souvent ce qui manque le plus dans ce bas monde.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#30 26/11/2014 21h32 → Société ayant pour objet social les dépenses d'une famille ? (isf, titrisation)

Membre
Réputation :   401 

carpediem a écrit :

Vu qu’une société peut avoir comme objet social la gestion de son patrimoine, je pense que des objets qui au premier abord sont aberrants pourraient se faire immatriculer.

Votre analyse est totalement erronée  et vous me décevez grandement, Carpediem.
Une société dont l’objet social est de gérer son patrimoine poursuit le même objectif ultime que n’importe quelle société commerciale, à savoir gagner de l’argent.
A l’inverse, on voit mal comment une société dont l’objet est de financer le train de vie d’une famille  va gagner de l’argent et ainsi pouvoir se faire immatriculer comme une société commerciale.

Bref, n’encouragez les autres à continuer à perdre leur temps et à tourner en rond en creusant davantage cette file de discussion. "Continuez à imaginer", oui, mais pas sur une voie garantie sans succès.

Hors ligne

 

#31 27/11/2014 10h19 → Société ayant pour objet social les dépenses d'une famille ? (isf, titrisation)

Membre
Réputation :   174 

J’étais plus sur les objets sociaux visant à financer des lectures ou un voyage que sur celui des dépenses d’une famille mais je n’ai pas été aussi précis qu’il le faut avec vous.

Mes félicitations Parisien, vous m’avez mis mon premier -1 depuis que je suis inscris sur ce site soit 2 ans et demi. Dans la vie, il y a toujours un début à tout.

Votre intolérance et votre supériorité autoproclamée me donne de l’urticaire même si je reconnais votre grande qualité sur le fond donc je n’interviendrai plus dans les discussions dans lesquelles vous avez postées comme cela vous pourrez vous complaire dans votre vision de la vie sans opinion contradictoire. Jusqu’au jour où plus personne ne réagira à vos propos.

Je terminerai sur cette phrase tirée d’une chanson de Louise Attaque que je me réécoute souvent:"Faut pas s’laisser gagner, par l’euphorie de croire que l’on est un homme important".

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#32 28/11/2014 18h24 → Société ayant pour objet social les dépenses d'une famille ? (isf, titrisation)

Membre
Réputation :   73 

carpediem a écrit :

Vu qu’une société peut avoir comme objet social la gestion de son patrimoine, je pense que des objets qui au premier abord sont aberrants pourraient se faire immatriculer.
Carpediem

C’est intéressant comme information avez vous des précisions sur ce sujet ?

Contrairement à une lecture au premier degré - dûe sans doute à un exposé un peu primaire de l’idée au départ - ma question est tout à fait connexe à un tel objet social.

Et contrairement à ce que laisse entendre parisien, je prétend que manger bio est une activité indispensable à la croissance de mon patrimoine car sinon je risque de tomber malade beaucoup trop tôt.

c’est vaste la "gestion de son patrimoine" pour qui aurait le courage de se blinder juridiquement et d’affronter juridiquement l’hydre fiscale. La question de l’abus de droit n’est bien entendue jamais loin.

note pour parisien: une telle file n’est bien entendu pas à mettre entre toutes les mains et je pense que personne n’y donne de conseils. Je considère personnellement que la fiscalité est une thématique tellement kafkaîenne qu’elle mérite que l’on lui reconnaisse une certaine poésie.

Voyez donc cette file comme de la poésie fiscale; La fleur au fusil, et les notations au fourreau.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech