Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 19/11/2014 09h31 → Novembre 2014 : les secteurs sous évalués en bourse (financières, mines, énergie, évaluation de la bourse)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Selon un article du journal zurichois Finanz und Wirtschaft, la bourse américaine (SP500) a un ratio Prix bénéfices (PE estimé 2015) de 15.6, c’est à peine un peu plus cher que la moyenne historique. Donc, je crois que les actions ne sont pas dans une bulle spéculative. Par contre le Schiller PE est à 26. (à mon avis, il ne faut pas trop regarder le Schiller PE).

Il y a trois secteurs qui sont actuellement sous évalués, c’est l’énergie (je pense aux sociétés pétrolières), les biens de base (c’est à dire les sociétés minières) et les financières (banques et assurances).

L’article écrit que les investisseurs oublient souvent d’être investis dans ces trois secteurs car les mauvaises nouvelles sont nombreuses actuellement.

L’énergie représente environ 10% du marché, les biens de base environ 6%, les financières environ 21% (chiffres de cet été je crois).

Mots-clés : financières, mines, énergie, évaluation de la bourse

Hors ligne

 

#2 19/11/2014 10h15 → Novembre 2014 : les secteurs sous évalués en bourse (financières, mines, énergie, évaluation de la bourse)

Membre
Réputation :   104 

Les bilans des entreprises Américaines sont plus sain qu’avant crise, les marges et les bénéfices sont en hausse, l’endettement en baisse et les rachats d’actions sont croissant.

La croissance du PIB est de plus de 3% et le chômage est en baisse.
L’épargne est en hausse.
La consommation elle ne reprend que timidement, elle a déjà bien repris dans les classe aisée, mais par encore dans les classes moyennes et populaires.

Privilégiez les actions orienté vers la consommation domestique et celle qui bénéficie de l’énergie à bon marché, mais aussi les financières qui sont toujours sous évaluée et qui bénéficieront de la pentification des taux d’intérêts et les pétrolières dont les cours ont exagérément baissé.

Hors ligne

 

#3 19/11/2014 11h30 → Novembre 2014 : les secteurs sous évalués en bourse (financières, mines, énergie, évaluation de la bourse)

Membre
Réputation :   77 

Bonjour,

Cela correspond exactement au Market Fair Value de Morningstar.

Market Fair Value by Sector, Industry, Super-Sector, Index | Morningstar

Hors ligne

 

#4 28/11/2014 09h47 → Novembre 2014 : les secteurs sous évalués en bourse (financières, mines, énergie, évaluation de la bourse)

Administrateur
Réputation :   1307 

Avec la baisse récente du brent, les parapétrolières ont massivement corrigé et les pétrolières intégrées légèrement :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_brent-20141128.gif

Ici les valeurs préférées de HSBC :

HSBC a écrit :

HSBC’s Gordon Gray and team think it’s time to start buying big oil companies like Total (TOT), Chevron (CVX) and BP (BP). In a report released yesterday, they explained why:

    The market seems to have capitulated on the big oils, with the sector at new relative lows. As a result, although we may not see significant outperformance until the market becomes convinced that we have seen the last of the downside in crude, we think the balance of risk and reward has become attractive for the medium-term investor. Moreover, the stocks offer average prospective dividend yields of over 5% for 2015e and these dividends look robust, supported by (1) strong balance sheets, (2) much more active asset disposal programmes and (3) strong new project cash margins…

    We see the greatest share price discounts to sum-of-the-parts valuation for BG (BRGYY), Statoil (STO) and Repsol (REPYY), while ExxonMobil (XOM) still trades at small premium to our SoP valuation. The Gordon growth model approach points to Total and BP being clearly the cheapest of the supermajors. Chevron is penalised by its ongoing capital intensity in 2017; for reference, if we had used 2018 estimates it would emerge as one of the better value stocks in the sector.

Source : Big Oil, Big Value - Stocks to Watch - Barrons.com

Ici les préférés de Société Générale (quoique j’espère que l’argumentation de fonds repose sur autre chose que le dividende de 2009…) :

Societe Generale a écrit :

Despite the 24% sector US$ earnings reduction in 2015-16e, in an $85/bbl world, we would advise “bottom fishing”: the sector offers more sustainable dividends than in the last oil price crash, stronger balance sheets/liquidity, and reasonable valuations
after the recent correction. We note that in the 2009 crash only the three super majors in Europe (Royal Dutch Shell (RDS.A), BP (BP), Total (TOT)) maintained dividends unchanged – the other six all cut them.

Source : Yes, Oil Prices Could Fall Further - Stocks to Watch - Barrons.com

La valeur favorite chez les majors pour MorningStar est BP :

MorningStar a écrit :

This remains our top pick of the oil majors.

Source : http://tools.morningstar.co.uk/ukp/stoc … &vw=ar

Mais pour faire simple :
1) si vous pensez que le pétrole reviendra à $100-115 en tendance long terme, investissez sur les parapétrolières (ex : Transocean, Technip),
2) si vous pensez qu’il reviendra à $85-100, investissez sur les majors (ex : BP),
3) si vous pensez qu’il y a un changement de paradigme et que le pétrole restera durablement à $70, regardez du côté des raffineurs (ex : Phillips 66).

Mais en réalité, le 3e choix n’est pas une opportunité, puisque les raffineurs n’ont eux pas corrigés.

L’avantage des majors, est que leur mixte exploration/raffinage les rend moins sensibles aux variations du cours du brut, contrairement aux parapétrolières.

Hors ligne

 

#5 28/11/2014 11h11 → Novembre 2014 : les secteurs sous évalués en bourse (financières, mines, énergie, évaluation de la bourse)

Membre
Réputation :   119 

Certes le secteur des pétrolières et parapétrolières a fortement corrigé.

Mais, c’est effectivement ce que vous dites, pour considérer le secteur comme sous-coté, il faut faire des hypothèses prévisionnistes sur l’évolution de la situation du pétrole très dimensionnantes.

En terme de ratio potentiel/risque, aller dessus dès maintenant est à mon sens quand moins un "no brainer" que ce qu’on a pu voir dans le passé récent pour d’autres secteurs, par exemple la sous-évaluation générale du secteur des olds-techs type HP, Microsoft, ou Intel il y a un an 1/2 (avec donc des entreprises ayant un moat).

Les parapétrolières ont un effet de levier intrinsèque sur les variations du pétrole qui ferait très mal si le Brent venait à perdre 15 $ de plus, ou même durablement rester en dessous de 70$. Quant à Total, on l’a connu moins chère pour un prix de Brent plus élevé il n’y a pas si longtemps…

Dernière modification par julien (28/11/2014 11h18)

Hors ligne

 

#6 28/11/2014 11h20 → Novembre 2014 : les secteurs sous évalués en bourse (financières, mines, énergie, évaluation de la bourse)

Membre
Réputation :   97 

Dans le secteur pétrolier, pour ceux qui ne cherchent pas nécessairement de grand nom, Maurel et Prom Nigeria est assez tentante. C’est un jeu d’actifs, avec de la profitabilité et des options de croissance, cf. l’analyse de Geronimo.

J’ai des actions MPI.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#7 29/11/2014 12h38 → Novembre 2014 : les secteurs sous évalués en bourse (financières, mines, énergie, évaluation de la bourse)

Administrateur
Réputation :   1307 

julien a écrit :

Mais, c’est effectivement ce que vous dites, pour considérer le secteur comme sous-coté, il faut faire des hypothèses prévisionnistes sur l’évolution de la situation du pétrole très dimensionnantes.

C’est vrai.

En tout cas, avec la correction supplémentaire de ce vendredi, les pétrolières bien notées par MorningStar pullulent (avec toutefois l’énorme réserve que les estimés de valorisation étaient basées sur un pétrole à $100) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ms-20141129-petroliere.jpg
Source : overlay

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech