Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 21/11/2014 14h10 → Investir dans un grand studio en région parisienne... (le laisser tel quel ou à transformer en t2, qu'en pensez-vous)

Membre
Réputation :   218 

elnino a écrit :

Mais si cela peut vous rassurer, même Elise Franck se met à investir sur Corbeil…

Petite précision, elle n’investit rien du tout, mais fait investir les autres, ce n’est pas exactement le même type d’engagement wink


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#27 21/11/2014 15h50 → Investir dans un grand studio en région parisienne... (le laisser tel quel ou à transformer en t2, qu'en pensez-vous)

Membre
Réputation :   

Pardon…

Hors ligne

 

#28 04/12/2014 00h48 → Investir dans un grand studio en région parisienne... (le laisser tel quel ou à transformer en t2, qu'en pensez-vous)

Membre
Réputation :   

elnino a écrit :

nazarite a écrit :

Sur le fond je ne peux également qu’être d’accord avec vous.
Après tout, pourquoi hésiter entre une sportive flambant neuve et une clio d’occasion qui a déjà fait 150 000 bornes?
Car la conséquence directe des quartiers sûrs et dynamiques (type 2 donc) est forcément une montée des prix de l’immobilier. Pensez-vous alors que les investisseurs débutants (moi par exemple - cdi depuis 1 an, pas de résidence principale) peuvent se permettre dès le départ d’investir dans des zones huppées sans rogner sur la qualité du bien?

Le tout est de trouver le juste milieu.
Pour moi, là où je souhaite investir entre dans un territoire de type 2.
Pour d’autres, cela doit-être des villes comme Neuilly sur Seine ou Levallois-Perret minimum.

Boubouka a écrit :

Je connais bien Maison Alfort, Levallois, Courbevoie, Colombes, Argenteuil, Aubervilliers, Saint Denis, Asnieres, Neuilly sur Seine, Colombes et Saint Ouen pour avoir bien étudié ces villes. En plus de Paris.

J’en déduis donc que vous en êtes restés à la phase d’étude. Cela m’étonne donc car il y a des coins très sympa dans votre liste (à moins que vous ne soyez pas du coin).

En restant dans ce sujet, personne parmi les investisseurs dans le forum n’ont investi dans des coins dits "chaud" et y trouvent satisfaction?

Bonjour Nazarite,

Suite à votre demande, je me permets d’apporter mon témoignage et de vous faire partager ma "petite" expérience d’investisseur en région parisienne.

Au passage et si j’ai bien deviné, vous cherchez à investir du côté du Kremlin Bicetre (ou Ivry sur seine) n’est-ce pas ? smile

Je suis de Thiais donc je connais très bien le coin.. et je comprends parfaitement votre problématique.

Pour ma part,  un de mes investissements à été effectué sur Corbeil-Essonnes.  Ville réputée « chaude ». La cité des Tarterets  n’y est pas étrangère… (Sans compter les déboires de notre cher Sergio Dassault…).

Pourtant, mise à part cette fameuse cité (et quelques autres…) c’est une ville qui évolue dans le bon sens.

Pour faire bref sur mon acquisition : c’est un T2 de 50m2 (nécessitant beaucoup de travaux) avec lequel j’atteins un peu plus de 10% de renta brut (7.5 nette).

L’immeuble est très propre (petite copro des années 2000) et le coin tranquille. Les  locataires sont de jeunes cadres sans histoire. Bref, pour l’instant, tout roule.

Maintenant c’est clair que je ne vais pas conserver ce bien 10 ans.  Au bout de 5 ans je revendrai. Car malgré le fait que la ville évolue bien, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Au contraire de villes comme Sceaux ou Vincennes par exemple…

Mais si cela peut vous rassurer, même Elise Franck se met à investir sur Corbeil…

Cependant et pour en revenir à votre problématique, je vous rejoins sur la difficulté à trouver du 9 ou 10 % de rentabilité en région parisienne. (Sauf bien évidement les Grigny, Aubervilliers etc… où le « mal » est bien trop profond.. )

Vous êtes forcé de « bouger » en province.

Dans mon cas et pour pouvoir continuer d’investir, je dois regarder ailleurs.

Rouen, Orléans, Montargis, Chartres par exemple..

Sinon je connais un investisseur qui dépasse les 11 % de rentabilité brut sur Choisy le Roi et Créteil. Son Truc ? Il fait de la coloc pour étudiant..

Je sors de ma léthargie pour reprendre ce sujet…
Effectivement le bien en question n’est pas loin du KB smile

Plusieurs questions à te poser du coup:
- Ton retour d’expérience est intéressant et la rentabilité de ton investissement est très bonne (je parcours les annonces et pourtant je ne trouve rien de tel actuellement, sauf comme tu as cité pour Grigny, Les Mureaux, Aubervilliers…), as-tu utilisés des canaux spécifiques pour trouver ton affaire à Corbeil?
- On entend rabâcher qu’il faut commencer par investir dans des zones que l’on connait…et on nous dit que la zone où l’on souhaite investir (Paris - petite couronne) offre un rendement faible…j’avoue qu’entendre ces 2 discours opposés me rend perplexe. Si vous pensez investir dans des villes à l’extérieur de l’IDF, comment comptez-vous les gérer?
- Votre ami qui fait de la coloc a-il investi dans une maison? Un immeuble? Pouvez-vous donner plus de détails concernant son opération? J’avais repéré un peu Choisy-le-roi mais le coin est quand même bien craignos il faut le dire…

Dernière modification par nazarite (04/12/2014 00h50)


Parrainage Number26 (CB internationale sans frais de change), poulpeo (cashback) : contact par PM

Hors ligne

 

#29 04/12/2014 09h10 → Investir dans un grand studio en région parisienne... (le laisser tel quel ou à transformer en t2, qu'en pensez-vous)

Membre
Réputation :   224 

nazarite a écrit :

- On entend rabâcher qu’il faut commencer par investir dans des zones que l’on connait…et on nous dit que la zone où l’on souhaite investir (Paris - petite couronne) offre un rendement faible…j’avoue qu’entendre ces 2 discours opposés me rend perplexe. Si vous pensez investir dans des villes à l’extérieur de l’IDF, comment comptez-vous les gérer?

Ces 2 discours ne sont pas "opposés". Vous devez vous adapter à votre environnement. Paris ne propose pas de bons rendements sauf cas très rares. Du coup vous pouvez simplement décider de ne pas investir. C’est aussi un choix que de ne pas acheter.

Vous pouvez aussi faire de l’achat rénovation revente. Ca marche pas mal en RP.

Pour la location, il faut aller voir plus loin dans les métropoles environnantes à une heure de train ou alors chez vos parents en province (vous irez les voir plus souvent!)


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech