Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 23/10/2014 20h49 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Ma question concerne les risques inhérents à un investissement locatif dans une copropriété presque exclusivement composée de propriétaires bailleurs.
J’envisage un studio dans un immeuble en centre ville,bien placé,mais composé de 17 studios,dont seulement 2 occupés par leur propriétaire,les autres loués,en location vide,meublée ou étudiant.Il s’agit d’un ancien immeuble de rapport des années 70,vendu à la découpe il y a quelques années.Les travaux de réfection de l’immeuble(montée,façade)ont été faits à ce moment là mais j’appréhende que dans l’avenir  les propriétaires soient réticents à faire des frais d’entretien pour maintenir le bon état de l’immeuble,ce qui entrainerait une dévalorisation du bien.
J’ai eu l’occasion de voir un autre bien,dans une autre copropriété également constituée presque uniquement  de bailleurs,qui ne faisaient pas les travaux d’entretien,pourtant nécessaires mais onéreux (montées d’escaliers , façades), d’où un immeuble dévalorisé,alors que c’est un bel immeuble ancien.

Quel est votre expérience ou votre ressenti sur ce type de copropriété?

En vous remerciant par avance pour vos conseils.
Cordialement.

Mots-clés : copropriété, investissement locatif

Hors ligne

 

#2 23/10/2014 22h59 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Modérateur
Réputation :   1080 

Ce type de copro est à fuir. On peut même généraliser : tout investissement où vous vous associez avec des personnes dans leur immense majorité non impliquées est à éviter.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 23/10/2014 23h08 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   39 

est-ce pire qu’un immeuble de propriétaires occupants à faibles revenus?
On peut raisonnablement penser qu’un bailleur a le choix d’accepter les travaux de la copro ou de vendre son appartement(plus facilement qu’un propriétaire occupant)


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#4 24/10/2014 06h01 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Du meme avis que GBL. Vous vous retrouvez egalement avec un syndic en position de force face a des proprietaires eclates ( geographiquement), et pas forcement tres concernes.

Vous pouvez consulter les assemblees de copro des dernieres annees et voir les presences, travaux votes et proposes/refuses. Cela vous donnera une tendance…

Pour repondre a toudoucement, je pense qu il vaut mieux des proprietaires a faibles revenus qui auront des aides pour realiser les travaux et auront ( en general ) a coeur de maintenir leur principal patrimoine dans un etat acceptable. De plus, le bailleur n a pas forcement non plus des revenus important ( lui permettant de sacrifier quelques mois de revenus pour des travaux)
En poussant le trait, proprietaire bailleur d un appartement acquis dans les annees 70 ( ou herite depuis ),  je peux preferer user la rentabilite jusqu a la moelle et revendre un appartement en mauvais etat avec une large decote, la plus value restera substantielle. 

A propos de la date d acquisition, je regarderai egalement si les biens ont changes de mains ( d autres proprietaire ayant achetes recemment feront peut etre attention a ne pas laisser le bien se deprecier, si tous les bailleurs le sont depuis 70 … la situation ne risque pas de s ameliorer) 

Cdt

Hors ligne

 

#5 24/10/2014 10h20 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   48 

Une majorité de proprio bailleurs dans une copro n’est pas rédhibitoire, mais vous avez raison d’être prudent.

Seule une lecture attentive des derniers PV d’AG, ainsi qu’une discussion avec le syndic et/ou le président du conseil syndical, vous permettra de voir si l’immeuble est susceptible de se dégrader prématurément ou si les copropriétaires le maintiennent en bon état.

La répartition du nombre de lots par copropriétaire joue aussi un rôle : j’ai dans ma copro une personne qui ne paie plus ses charges, et qui détient 40% des tantièmes sur l’immeuble. Le cas se gère différemment de si les impayés sont répartis sur de nombreux copropriétaires.

Sur ce dernier point, un avantage tout de même : si la justice est en général peu tolérante sur les copropriétaires en situation d’impayés de charge, elle l’est encore moins dans le cas d’un bailleur.

Hors ligne

 

#6 24/10/2014 10h29 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   218 

Si il est probable en théorie qu’un ensemble de propriétaires bailleurs soient réticents à financer des travaux d’entretien/amélioration, dans ce sujet comme dans d’autres la généralisation ne signifie pas grand chose.
Je pourrais vous donner un exemple de deux copro où j’ai investi, une avec uniquement des bailleurs qui sont toujours volontaire à l’amélioration de l’immeuble, une autre avec majoritairement des propriétaires occupants qui "traînent" bien plus au financement des travaux.

L’idéal serait sans doute que vous puissiez "ressentir" l’état d’esprit de ce collectif.

- Regardez combien de copropriétaires sont présents à l’assemblée générale, si des propositions y sont formulées ?
- Quel type de syndic ? 17 lots c’est sans doute beaucoup pour un syndic bénévole. Un syndic bénévole signifie en général que quelques personnes au moins sont très impliquées.
Si c’est un syndic pro, rentrez en contact avec lui pour savoir si c’est une copropriété dynamique ou si elle a besoin de trouver des gens volontaires, vous seriez demandeur wink
Si les copropriétaires ne sont pas présents, ne se font pas représenter et qu’aucun conseil syndical n’est élu… c’est pas vraiment bon signe.
- Combien de propriétaires ? Si un ou deux copro on une majorité des tantièmes, soyez attentif à l’implication de ceux là.
- Essayez de savoir si les propriétaires louent en direct ou par l’intermédiaire d’une agence. L’implication n’est généralement pas la même !


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#7 24/10/2014 13h31 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Je vous remercie beaucoup pour vos avis.
Pour apporter des précisions,l’immeuble,construit en 1973,était à un promoteur jusqu’en 2011,date à laquelle il a été vendu par appartement à des particuliers.Certains ont fait de la rénovation-revente rapide et d’autres ont rénover pour louer.Il me semble qu’il n’y ait pas de personne qui ait plusieurs lots.En 2011,plusieurs gros travaux ont été faits lors de la vente à la découpe:façades,montées.
Mais à certains endroits,cela serait déjà à refaire ( moquettes tachées sur les paliers ) et cette disposition a été rejetée lors d’une précédente AG.
Il y a un syndic professionnel,que j’ai contacté, et qui m’ a dit qu’il n’y avait pas de problèmes spécifiques dans cette copropriété (voisinage,nuisance),mais que les copropriétaires n’étaient pas forcément partants pour envisager les travaux importants qui seront à prévoir(chaudière,toiture).
Lors de l’AG,environ 60 % des copropriétaires sont présents.

Je sais que même des propriétaires résidents répugnent à faire des travaux onéreux,soit parce qu’ils n’ont pas les moyens,soit parce qu’il n’en voient pas la nécessité.Mais,comme j’avais constaté ,y compris où j’habite,que les propriétaires bailleurs votaient souvent contre les travaux de rénovation,je m’interrogeais sur le devenir,dans quelques années de ce type de copropriété,surtout que j’envisageais plutôt un positionnement qualitatif,ce qui ne s’intègre pas dans une copropriété négligée.
Cordialement

Hors ligne

 

#8 24/10/2014 15h25 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   218 

creusois a écrit :

J( moquettes tachées sur les paliers ) et cette disposition a été rejetée lors d’une précédente AG.

Ah combien ont passé leur soirée sans fin sur ce sujet de fond (qui le touche souvent) en AG…
Si la toiture et la chaudière sont à refaire, prévoir le budget conséquent qui va avec !


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#9 24/10/2014 23h15 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   40 

Bonjour,
Je pense que le risque n’est pas de savoir si les copropriétaires sont des bailleurs ou pas.
Le plus gros risque dans ce type d’immeuble des années 70 sont les charges de copro.
Vous voulez un conseil ? Fuyez en courant ou achetez avec une très grosse décote.
Rien que le fait que la chaudière soit collective, ça commence très mal…
Les toitures arrivent en fin de vie après 40 ans…
L’isolation d’une autre époque…
De la moquette dans les parties communes? Heu…pas vraiment le plus économique à l’entretien…
Vous avez vraiment envie de batailler pendant de longues soirées à refaire le monde avec des copropriétaires radins qui ne mettront jamais la main au portefeuille?

Hors ligne

 

#10 25/10/2014 09h06 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   16 

DDtee a écrit :

Si il est probable en théorie qu’un ensemble de propriétaires bailleurs soient réticents à financer des travaux d’entretien/amélioration, dans ce sujet comme dans d’autres la généralisation ne signifie pas grand chose.

Idem.
En lisant le fil de discussion j’ai le profil type du mauvais payeur.  Je vis à 900 kms de mon appartement, j’ai investi dans une copro à 99% bailleur car il n’y a que des studios donc majoritairement étudiants et jeunes qui entrent dans la vie active.  Mon appartement est en agence et… je ne vais jamais aux assemblées (je donne procuration aux présents).
Par contre, lorsque j’ai acheté le bien j’ai analysé les derniers PV et mon critère principal à ce moment là était que tous les gros travaux soient votés "pour" ! Je voulais également les faire tout de suite et non mettre un pansement quelques quelques années pour finalement mettre la main au portefeuille pour une somme plus importante car le mal s’aggrave ensuite. Je voulais un syndic professionnel aussi).

En achetant dans une copro de toute façon on a une carte d’identité à l’instant T mais on ne sais pas comment elle évoluera au bout de 5 ans, 10 ans… maintenant il est clair que si elle a une jambe de bois dès l’analyse de la situation il vaut mieux passer son chemin (j’avais d’ailleurs posé la question sur le forum il y a quelques mois sur une copro qui me paraissait bizarre et pour info l’appartement est toujours en vente et le prix a baissé).

Dans la résidence actuelle de ma mère (locataire mais des copines propriétaires donc elle est au courant des potins),  il y a de la moquette aux murs dans les couloirs. Le syndic n’a jamais fait aucun travaux et là ils ont obligations de tout restaurer pour fin 2015 (ils ont tiré sur la corde jusqu’au bout mais avec les obligations de l’Etat ils n’ont plus le choix). Les charges sont exorbitantes depuis des années (à cause des pansements sur la jambe de bois) et là les propriétaires sont sous pression car il faut bien payer les travaux…
Dans sa résidence il y a beaucoup de propriétaires mais… il s’agit pour beaucoup d’anciens donc ils râlent contre le syndic mais n’attaquent pas (la gérante du syndic hurlait à qui voulait l’entendre que son frère était avocat…). Ils savaient ce qu’ils faisaient… les appartements en vente restent en vente (prix délirants) et les héritages commencent à arriver.

Donc des bons et des mauvais exemples on peut tous en trouver. Le truc c’est que lorsque l’on débute dans l’immobilier on a pas toujours les moyens d’acheter un immeuble directement (pour être maître du destin de son immeuble).
Il faut donc prendre des risques si on veut avancer mais il faut aussi bien réfléchir.

Dernière modification par Gwen11 (25/10/2014 09h11)


Parrainage possible de ma part chez : Boursorama (80€) et Bourse direct (50€)

Hors ligne

 

#11 25/10/2014 13h10 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   40 

Gwen11 a écrit :

Le truc c’est que lorsque l’on débute dans l’immobilier on a pas toujours les moyens d’acheter un immeuble directement (pour être maître du destin de son immeuble).

Bonjour Gwen11,
Je ne suis pas d’accord avec toi.
L’ immeuble de rapport est accessible à tous (ou presque).
Il ne faut pas croire qu’un immeuble de rapport c’est forcement un gros Haussmannien à Paris avec 30 lots.
J’en parle dans mon dernier billet de blog, j’explique comment une caissière à temps partiel chez LIDL à franchis le pas.

Carole, caissière chez Lidl à temps partiel achète un immeuble !

Au plaisir d’échanger.

Hors ligne

 

#12 25/10/2014 14h29 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   218 

@Guillaume33 Je trouve du plus mauvais goût ce lien pointant vers un article écrit par vous, vantant vos propres talents d’agent immobilier et ressemblant à si méprendre à une annonce publicitaire. De plus, dans une file dont le sujet est sans point commun avec votre article…

Les "conseils" que vous mettez en avant me semblent de plus assez discutables.
En effet vous proposez à une personne manifestement sans expérience de l’immobilier et de la gestion locative de mettre tous ses oeufs (capacité d’emprunt et économie peut-être) dans le même panier en occurrence un bourg de 4000 habitants où pour vous citer "la demande locative de studios (2 appartements/3 du projet) n’est pas extraordinaire".

Je lui aurait plutôt conseillé :
1- De ne pas investir à un endroit où la demande est faible surtout de ne pas y mettre toutes ses capacités d’épargne/endettement (puisque vous répétez vos fondamentaux sur l’immobilier, n’oubliez pas les 3 règles : l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement !)
2- De commencer par acquérir un lot pour apprendre la gestion et le suivi au quotidien d’un investissement locatif (et être certain que cela correspond à l’idée qu’elle s’en fait)  avant de passer ensuite à un immeuble.

J’espère sincèrement qu’elle gardera son enthousiasme à l’épreuve du quotidien…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#13 25/10/2014 14h31 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   16 

Guillaume j’ai lu l’article qui est intéressant.
Personnellement la commune de 4000 habitants me dérange. Il y a effectivement des bonnes affaires à faire en province, cependant mes convictions personnelles font que je ne me risquerai pas d’investir dans des villages éloignées des préfectures (je ne connais pas la distance de mon critère par rapport au village de l’exemple mais j’ai un doute). Le gage de la station SNCF ne me séduit pas plus vis-à-vis de ce village.

Donc je rectifie mes propos… smile
Avec de la détermination tout le monde peut acheter des immeubles maintenant il faut être souple sur les critères lorsque l’on a un petit budget.

Edit : j’ai lu cet article aussi (au passage)…
Baisse tes loyers! - Immeuble de Rapport
Après on a chacun nos critères et je ne suis pour ma part pas encore prête à investir dans ce type d’emplacement géographique. Et tant pis si je loupe des affaires tongue

Dernière modification par Gwen11 (25/10/2014 14h43)


Parrainage possible de ma part chez : Boursorama (80€) et Bourse direct (50€)

Hors ligne

 

#14 25/10/2014 22h03 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   40 

Bonjour Ddtee,
Toutes mes excuses de vous avoir dérangé. J’avais pourtant l’impression que mon post pouvait être utile et je ne le trouve pas hors sujet. Je répondais à un participant en citant ses propos.
La prochaine fois je parlerai du tour de poitrine d’Ophélie Winter…smile
En aucun cas il ne s’agit d’une pub déguisée. Si vous lisez ma présentation, vous verrez que je suis indépendant financièrement. Je n’ai pas besoin de venir « draguer » sur cet excellent forum pour « gagner ma croûte ».
Je n’ai pas l’impression d’avoir été de mauvais conseils.
Si vous lisez bien l’article, vous verrez qu’elle ne s’est exposée qu’a hauteur de 90 K. C’est l’exposition d’un seul studio dans une grosse métropole. Là son risque est répartis sur 3 lots.
La prochaine fois je conseillerais à mes clients peu fiscalisés de mettre 180 k dans un Pinel à 800 km de chez eux. Aucun soucis ce sera dans une grande métropole à  forte demande locative. Le rendement sera de 3% brut mais peu importe ils seront certain d’avoir des locataires.
Je vais vous faire plaisir, dans la partie 2 de l’article dont « je fais la pub », vous verrez que ma jeune cliente s’est littéralement « vautrée » . Je vais mettre en ligne mercredi la suite de son histoire, n’hésitez à venir la lire.
Je vous donne aussi un scoop, vous verrez aussi que comme je suis un super-héros je vais réussir à la sortir de sa panade et lui revendre son immeuble en lui faisant réaliser une plus value après fiscalité d’un an de salaire.
Le meilleur dans l’histoire c’est que l’acheteur à fait également une très bonne affaire !
Au plaisir.

Hors ligne

 

#15 25/10/2014 22h47 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   39 

Gwen11 a écrit :

Guillaume j’ai lu l’article qui est intéressant.
Personnellement la commune de 4000 habitants me dérange. Il y a effectivement des bonnes affaires à faire en province, cependant mes convictions personnelles font que je ne me risquerai pas d’investir dans des villages éloignées des préfectures (je ne connais pas la distance de mon critère par rapport au village de l’exemple mais j’ai un doute). Le gage de la station SNCF ne me séduit pas plus vis-à-vis de ce village.

Donc je rectifie mes propos… smile
Avec de la détermination tout le monde peut acheter des immeubles maintenant il faut être souple sur les critères lorsque l’on a un petit budget.

Edit : j’ai lu cet article aussi (au passage)…
Baisse tes loyers! - Immeuble de Rapport
Après on a chacun nos critères et je ne suis pour ma part pas encore prête à investir dans ce type d’emplacement géographique. Et tant pis si je loupe des affaires tongue

J’ai de petites maisons dans des villages plus petits.Je connais le marché local et je sais qu’il y’a une demande.La seule chose qui me gene dans ce que propose guillaume c’est que ce sont des appartements mais Guillaume doit connaitre aussi son marché local.C’est clair que dans ce genre de marché,on a pas 15 appels dans la journée pour une annonce et qu’il faut parfois accepter une petite vacance plut^to que d’accepter le premier casse pieds qui passe.


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#16 25/10/2014 23h28 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   40 

Toudoucement,
J’ai moi-même un petit immeuble dans ce bourg de 4000 Habitants. Ce n’est pas un village mais un chef lieu de canton avec Collège, Lycée, Hôpital…
Comme vous dites, lors d’une relocation je n’ai pas 15 appels par jour loin de là ! Je dois avoir 4 ou 5 demandes dans la semaine, ce qui est suffisant pour relouer.
Pour avoir été aussi propriétaire d’un studio dans une grosse métropole (revendu depuis) je préfère nettement travailler dans la sérénité.
Quand vous avez 40 messages sur votre portable en une journée d’annonce sur Leboncoin (du vécu),  c’est l’horreur ! Et qui choisir?
Je suis d’accord avec vous qu’en milieu rural, il vaut mieux avoir des petites maisons que des appartements. Les locataires sont beaucoup plus stables.

Hors ligne

 

#17 25/10/2014 23h45 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   39 

@ Guillaume:Je voulais dire que j’ai des maisons dans des villages qu’on peut appeler bourg mais qu’un urbain qualifiera de hameau. 4 000 habitant dans notre vocabulaire,c’est une petite ville. big_smile


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#18 26/10/2014 00h17 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   23 

Une fois de plus, je suis d’accord avec DDtee.

Pour revenir au sujet initial, le constat global vis-à-vis d’un tel immeuble serait : prudence sans généralisation abusive. Car le simple fait d’avoir une grande majorité de propriétaires non occupants ne permet pas de conclure de manière définitive.

L’analyse des PV permet beaucoup mieux d’avoir une idée des rapports de force, des mauvais payeurs et des travaux en cours dans la copro. Dans un des immeubles où j’ai investi, 95 % des propriétaires sont non occupants mais très investis (70 % de présence aux AG, travaux votés sans problèmes). Cela ne m’a posé aucun souci.

Le fait d’avoir un immeuble des années 70 avec des grands travaux non réalisés depuis me parait beaucoup plus important que la prédominance de propriétaire non occupants. Il faudrait budgéter ces travaux grâce à des estimations de devis puis les intégrer dans un prévisionnel afin de corriger une rentabilité brute.


Essentiellement investi en immo. Adjudications et divisions.

Hors ligne

 

#19 26/10/2014 00h20 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   16 

Guillaume33 a écrit :

Je vais vous faire plaisir, dans la partie 2 de l’article dont « je fais la pub », vous verrez que ma jeune cliente s’est littéralement « vautrée » . Je vais mettre en ligne mercredi la suite de son histoire, n’hésitez à venir la lire.

Je cherchais la seconde partie… je sais maintenant qu’elle arrive ! tongue

toudoucement a écrit :

@ Guillaume:Je voulais dire que j’ai des maisons dans des villages qu’on peut appeler bourg mais qu’un urbain qualifiera de hameau. 4 000 habitant dans notre vocabulaire,c’est une petite ville. big_smile

Petite petite… Dans mon vocabulaire de citadine c’est carrément la campagne ! :-D
C’est un cauchemar pour moi ce type de lieu ! (Je parle pour y vivre et non pour investir).


Parrainage possible de ma part chez : Boursorama (80€) et Bourse direct (50€)

Hors ligne

 

#20 26/10/2014 00h52 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   39 

"C’est un cauchemar pour moi ce type de lieu ! (Je parle pour y vivre et non pour investir). "

Nous devrons vivre notre amour à distance dans ce cas…


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#21 26/10/2014 01h09 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   16 

Merci pour le -1… Inutile de me répondre si je fais du hors sujet…

Bref… après les différents échanges sur cette file je note qu’il faut bien connaître l’emplacement géographique et bien analyser les PV des assemblées.


Parrainage possible de ma part chez : Boursorama (80€) et Bourse direct (50€)

Hors ligne

 

#22 26/10/2014 11h06 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   218 

Guillaume33 a écrit :

Bonjour Ddtee,
Toutes mes excuses de vous avoir dérangé…/…La prochaine fois je parlerai du tour de poitrine d’Ophélie Winter…smile
Je n’ai pas besoin de venir « draguer » sur cet excellent forum pour « gagner ma croûte ».

C’est précisément l’excellence de ce forum que je souhaitais défendre. Puisque vous n’avez nul besoin de venir chercher des clients ici, en évitant de vanter vos aventures d’agent immobilier (avec liens vers votre site commercial) vous respecterez enfin le point 3 de la charte d’utilisateur.

Au delà de votre ironie à mes propos, de vos réponses décalées, lisez moi de temps en temps et vous verrez que vous me faites dire le contraire de ce que je défends sans cesse ici.

Je n’y reviendrais pas, une fois de plus c’est hors propos à ce fil.


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#23 26/10/2014 19h46 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

µGuillaume33 a écrit :

Je vais vous faire plaisir, dans la partie 2 de l’article dont « je fais la pub », vous verrez que ma jeune cliente s’est littéralement « vautrée » . Je vais mettre en ligne mercredi la suite de son histoire, n’hésitez à venir la lire.
Je vous donne aussi un scoop, vous verrez aussi que comme je suis un super-héros je vais réussir à la sortir de sa panade et lui revendre son immeuble en lui faisant réaliser une plus value après fiscalité d’un an de salaire.
Le meilleur dans l’histoire c’est que l’acheteur à fait également une très bonne affaire !

Ce qui est bien c’est qu’avec vous tous le monde fait des affaires , initialement votre cliente fait une super affaire grâce à vous : Résultat elle se "vautre" malgré le fait qu’un studio de l’immeuble soit loué , que le remboursement du capital se face au bout d’un an etc ….

Donc la super affaire devient un gros raté mais vous arrivez à revendre l’immeuble pour qu’elle fasse une affaire et ensuite même l’acheteur fait une affaire.

Que d’affaire à faire ……………

Si vous êtes rentier comme vous le prétendez alors laissez les investisseurs apprendre sans leur vanter mont et merveille d’après votre parcours ….

Quel est votre statut juridique pour intervenir dans des transactions ?

Si il suffit de se placer dans des déserts locatifs ou les prix sont très bas pour annoncer des rentabilités extraordinaires de 15 à 20 % avec des locataires "Cafés" , c’est sans compter avec une gestion délicate de personnes en difficulté.

Comme l’a dis à juste titre Dtree , que venez vous faire sur le forum ?

Donnez vous conseils de réussite mais rester dans une démarche non mercantile.

A titre personnel , le ton de votre site est prétentieux , ce type de ton se retrouve aussi sur le passion locatif dont vous avez mis un lien.

Le ton général est le "moi je" , quand je suis arrivé j’ai conseillé ça , comment j’ai fait une super affaire avec ma banque , l’agent immobilier , le vendeur , l’artisan.

Retournez bloguer ou donnez des vrais conseils d’optimisation immobilière en toute abnégation 

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#24 26/10/2014 22h04 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Merci encore pour vos réponses et vos suggestions.
Je retiens qu’il faut être particulièrement attentif avec ce type de copropriété.J’avais déjà regardé le PV de l’AG 2013 ,ce qui m’avait fait réfléchir du fait que certains travaux  semblaient être repoussés.Mais j’ai appris que celle de 2014,vient d’avoir lieu,et je pourrais me renseigner auprès du syndic et peut-être du président du conseil syndical,car ,avant l’AG ,le vendeur était  plutôt satisfait d’indiquer que rien ne semblait  prévu dans un proche avenir.
Merci à Discret pour votre suggestion de prévisualiser les travaux à prévoir dans ce type de copropriété pour les intégrer au prévisionnel.Je pourrais mieux comparer avec un autre bien que  j’ai repéré dans une copropriété plus récente (1983), avec moins de charges(chauffage électrique) et moins homogène (appartements de différentes tailles et non seulement studios).
Le prix d’acquisition du bien est plus élevé mais il faut que j’intègre ces paramètres.
Cordialement

Hors ligne

 

#25 27/10/2014 15h57 → Investir dans une copropriété composée de propriétaires bailleurs ? (copropriété, investissement locatif)

Membre
Réputation :   40 

Bonjour Philippe30,

Je vais répondre à vos questions et ensuite j’arretrais de « polluer » cette file.
Pour les transactions, je suis inscrit au RSAC de Bordeaux et travaille avec une carte délivrée par la préfecture. Rien d’illégal, j’espère que votre question ne sous-entendais pas le contraire.

Je ne comprends pas pourquoi tant d’hostilité à mon égard. Je partage à 90% votre vision de l’investissement locatif. (tout comme je partage également celle de DDtee)

Vous me reprochez de faire du « mercantilisme ». En regardant vos différents posts, je vois que vous ne vous gênez pas pour insérer également un lien vantant votre logiciel de gestion locative (certes gratuit pour un seul appartement, mais qui devient ensuite payant)
Me reprocher d’avoir un esprit de conquête et d’être entreprenant sur un forum parlant essentiellement d’investissement boursier me fait doucement rire.
Beaucoup d’intervenants ne se gênent d’ailleurs pas pour signer leur post avec des codes de parrainages « banque en ligne ». Je suppose qu’il n’y a aucun but mercantile. Personnellement cela ne me gène absolument pas. J’y vois cependant une contradiction avec le fameux
article 3 de la charte de cet excellent forum.

Pour mon ton « prétentieux », cela n’engage que vous. Difficile dans un blog de ne pas parler de soi, de ne pas utiliser le «moi-je » .
Prenez un peu de recul…un blog ça sert à quoi? Ce n’est pas une sorte de journal intime originellement?
Au plaisir.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech