Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 19/10/2014 10h14 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Je m’approche dangereusement de ce revenu mensuel de 6000 e. Au-delà  bientôt perte de 50 % des allocations familiales et on est quasiment au seuil de 30 % de TMI .
Franchement, ça ne  me motive pas à investir davantage ou alors investir et baisser son temps de travail afin de rester à 14 % de TMI.
Rentier à 20 % !

Mots-clés : rentier

Hors ligne

 

#2 19/10/2014 10h25 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   265 

Bonjour,
il est à peu près certain qu’il n’y aura pas d’effet de seuil brutal mais une dégressivité entre 4000 et 6000 pour atteindre le plancher à 6000

Edit : erratum lire 6000 8000 et 8000 au lieu de 4000 6000 6000

Dernière modification par Geronimo (19/10/2014 18h56)

Hors ligne

 

#3 19/10/2014 11h24 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Pour le moment il est question de deux seuils : 6000 et 8000 euros
Ça permet d’éviter l’effet de seuil   smile
Je pense pas un instant à un seuil a 4000 euros pour deux enfants car ça commencerait à faire du monde donc électoralement ça serait suicidaire.

Dernière modification par Lavande63 (19/10/2014 11h28)

Hors ligne

 

#4 19/10/2014 11h31 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Banni
Réputation :   -1 

Bonjour,
     A ce stade là pourquoi pas investir via une société à l’IS imposé à 15% sur ses 38.120 premiers euros de bénéfices ? comme ça vous payer des impôts réellement que sur l’argent dépensé pour vivre et si vous sortez pas de dividendes vos revenus n’augmentent pas donc vous ne dépasserez pas ces tranches d’imposition.
      De plus l’argent reste disponible , il suffit de faire un apport en compte courant d’associé .

Dernière modification par vincentbagnier (19/10/2014 11h32)

Hors ligne

 

#5 19/10/2014 15h16 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Merci Vincent, mais si un jour t’as besoin des dividendes et que tu veux les récupérer t’as pas une seconde imposition ?
Peut-on y mettre des SCPI ?
Peut-on y amortir ses SCPI  ( ex : 150 000 e de SCPI amorties de 1000 e par an sur 15 ans ) ?
Autre chose quel est le coût de constitution d’une telle SCI à l’IS, faut-il payer un expert comptable ensuite?

Merci

Dernière modification par Lavande63 (19/10/2014 15h28)

Hors ligne

 

#6 19/10/2014 16h09 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Banni
Réputation :   -1 

Lavande63 a écrit :

Merci Vincent, mais si un jour t’as besoin des dividendes et que tu veux les récupérer t’as pas une seconde imposition ?
Peut-on y mettre des SCPI ?
Peut-on y amortir ses SCPI  ( ex : 150 000 e de SCPI amorties de 1000 e par an sur 15 ans ) ?
Autre chose quel est le coût de constitution d’une telle SCI à l’IS, faut-il payer un expert comptable ensuite?

Merci

Avant de sortir des dividendes(imposés) vous pouvez sortir tout le capital apporté par le compte courant d’associé ça laisse donc une sacré marge si l’entreprise n’a comme revenu que les intérêts de votre capital.
Oui on peut y mettre des parts de SCPI
On peut amortir tout ce qui perd de la valeurs
le coût de constitution peut être de 600 euros à ……… selon l’expert comptable.
vous pouvez tout aussi bien le faire sur internet tout seul pour moins chère et par la suite y’a un compte professionnel à payé , une liasse fiscal à remplir mais selon la taille du patrimoine c’est quand même intéressant
Pour ma part une fois arrivé à saturation de mon Pea  je dirigerai ma capacité d’épargne et mon compte titre ordre dans une entreprise à l’IS par la voie du compte courant d’associé  comme ça pour récupérer mon capital je ne serais pas imposé

Hors ligne

 

#7 19/10/2014 16h58 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   265 

vincentbagnier a écrit :

par la voie du compte courant d’associé  comme ça pour récupérer mon capital je ne serais pas imposé

C’est effectivement une bonne solution mais attention au redressement en cas d’abus d’utilisation du compte-courant associé qui normalement n’est pas là pour financer toute la holding mais uniquement un besoin temporaire de trésorerie. Le fisc peut tout à fait considérer que la holding est volontairement sous capitalisée pour éviter de payer les charges patronales/sociales ou l’IR (ce qui edt exactement le cas) sur l’argent qui sort, et l’addition peut être salée. Il faut bien se renseigner avant sur le niveau acceptable pour le CCA en fonction du capital social et du type d’activité de la holding.

lavande63 a écrit :

Pour le moment il est question de deux seuils : 6000 et 8000 euros

Si vous lisez le rapport parlementaire qui avait été rendu récemment sur la question + les declarations récentes de parlementaires socialistes, il est très probable qu’il y ait un lissage.

Dernière modification par Geronimo (19/10/2014 17h01)

Hors ligne

 

#8 19/10/2014 18h40 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Merci pour les réponses mais vu les quelques dizaines de milliers d’euros ( moins de 100 000 e ) que je compte investir en scpi dans les 10 ans qui viennent je vais m’orienter sur une AV plus accessible pour un petit particulier.
Toutefois , votre réponse qui m’a appris des choses intéressantes que j’ignorais.

Pour Géronimo , peut-être un lissage mais a partir de 6000 e je ne les vois pas s’attaquer aux gros bataillons des familles de classe moyenne qui gagnent entre 4000 e et 6000 e .

Par contre difficile de trouver une AV sans frais avec de bonnes SCPI disponibles.

Dernière modification par Lavande63 (19/10/2014 18h40)

Hors ligne

 

#9 19/10/2014 18h57 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   265 

Lavande : Ok je ne voyais pas de quoi vous parliez en effet j’ai inconsciemment décalé les seuils de 2000euros, j’ai ajouté un erratum dans mon premier message.

Hors ligne

 

#10 14/12/2014 11h23 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Avec 5400 e / revenus mensuel issus de salaires ( 3 parts fiscales )
250 e  mensuels  issus de SCPI ( je déduis 100 e pour les intérêts à payer.. pour le moment )
200 e de foncières cotés

….. ça donne 5850 e et je risque de perdre presque 800 e / annuel non fiscalisés  d’allocations familiales. C’est pas énorme mais bon ça m’ennuie de les perdre.

J’ai deux options :

1- je poursuis les investissement en SCPI à crédit et en foncière cotées sur compte-titre en ne m’occupant pas des allocations et de la fiscalité ( j’approche des 30 % de TMI ).
2- je n’investis qu’en SCPI sur assurance vie , j’arrête les foncières cotés et j’investis sur des valeurs européennes sur PEA.

La première option permet de faire rapidement grossir son patrimoine mais fiscalement me fera passer à 30 % de TMI d’ici 2 ans maximum.
La seconde compte tenu des frais de gestion de l’assurance vie et de l’absence de foncières américaines c’est plus lent mais après ça permet de sortir en rente viagère pour sa retraite ….et actuellement moins douloureux fiscalement  d’autant plus que je n’ai pas besoin de revenus actuellement.

Dernière modification par Lavande63 (14/12/2014 11h24)

Hors ligne

 

#11 14/12/2014 11h58 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   174 

3) SCPI de capitalisation comme Pierre 48.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#12 14/12/2014 12h24 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Modérateur
Réputation :   1080 

Complément sur vos "options" :

3) SCPI de capitalisation (avec un emprunt : diminuera votre revenu foncier)
4) nue-propriété de parts de SCPI (sans emprunt : pendant toute la durée de l’usufruit temporaire, sans impact sur votre revenu foncier et rendement net entre 3% et 4% hors revalorisation des parts, ensuite comme l’achat de parts en pleine propriété)

… toutes deux cumulables avec "j’investis sur des valeurs dont le siège social est en Europe sur PEA".


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#13 14/12/2014 13h11 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

On parle souvent ou entend souvent parler de Pierre48 dans ce cadre car a priori il s’agit aussi de la seule disponible et existante mais quid de son bilan et ses performances récentes justement ?

Hors ligne

 

#14 14/12/2014 15h31 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Merci les amis , mais personne ne m’oriente vers une option qui serait plus "économique" qu’une autre …

Hors ligne

 

#15 14/12/2014 15h46 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   11 

Mon frère a trouvé une solution: travailler aux 3/5… et une perte de salaire qui va avec : et là, ça ne coûte rien smile

K16

Hors ligne

 

#16 14/12/2014 15h56 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   38 

Bonjour.

Nous sommes proches de votre cas, mariés et 2 enfants, et je peux vous donner noter expérience personnelle: quand nos nouveaux revenus sont taxés à 30 %, nous n’avons que faire de perdre nos alloc.

La plupart de nos revenus sont des revenus d’activité, et la question que nous nous posons est plutôt pourquoi travailler plus? Est-ce que je souhaite contribuer davantage au bien-être de mon prochain par mon travail et mes impôts? Ai-je assez d’argent pour vivre et épargner pour l’avenir?

Notre impôt sur le revenu représente maintenant 20% de nos dépenses, et je pense que cela devient excessif.

Si quelqu’un a la solution miracle pour un salarié pour déclarer moins, je suis preneur.

Personnellement j’apprécie les revenus taxés à la base comme l’assurance-vie, le PEA, et les dividendes de CTO. C’est la seul méthode que j’ai trouvé pour que notre taux d’imposition ne s’envole pas.

Cordialement.

Hors ligne

 

#17 14/12/2014 17h55 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   95 

J’avoue ne pas bien comprendre ce genre de considérations (je laisse de côté les effets de seuil, qui peuvent être véritablement décourageants). Même amputés de 30%, à quantité de travail égale vos revenus sont en croissance stricte !

Je serais personnellement ravi de passer à la catégorie de TMI supérieure : cela voudrait dire que je gagne plus. smile

@Lavande63 : qu’appelez-vous une solution "économique" ? Quels sont vos critères de choix ? Ordonnés si possible, par exemple :
1) Fiscalité minimum
2) Rendement maximum
3) Frais récurrents minimum


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#18 14/12/2014 19h19 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   38 

@Namo
Je ne pense pas que les revenus nets soient en croissance "stricte" si les revenus augmentent. L’impôt progressif amoindrit la progression.

Je ne parle pas des revenus des entrepreneurs que je ne connais pas.

Si vous gagnez 6000 € brut par mois, sur 20 jours par mois,
le lundi matin vous gagnez 6000/40 soit 150€ net,
le lundi AM vous gagnez 6000/40*(1-5.5%) soit 141.75€ net,
le mardi vous gagnez 2 fois 6000/40*(1-14%) soit 2x129€ net,
du mercredi matin au vendredi soir vous gagnez 6000/40*(1-30%) soit 105€ net la demi-journée,
si vous faites des heures sup le week end vous gagnez 6000/40*(1-41%) soit 88,5€ net la demi journée.

J’en conclus que certains salariés peuvent être démotivés de faire beaucoup d’heures (sans parler de la modulation des allocations familliales, du plafonnement du quotient familial, de la cantine des enfants, du tarif de la crèche, peut-être un jour du tarif de l’électricité…). Un calcul purement mathématique m’inciterait par exemple à arrêter de bosser le mercredi, si j’ai suffisament d’argent pour vivre.

Pour ma part, je ne suis pas ravi de la partie des mes revenus qui dépassent la tranche des 14%, et je cherche à les amoindrir.

Une fois bien saisi le système de l’impôt sur le revenu, quand vous vous rendez compte que l’impôt représente plusieurs mois de dur labeur, je trouve légitime de se demander si il ne serait pas plus pertinent de cibler la norme des 2200 € moyens/mois.

Hors ligne

 

#19 14/12/2014 19h27 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   72 

Bonjour, je viens de lire ce fil .

Après, cela dépend du nombre d’enfant.
Vous parlez d’un seuil à 6000 euros.
Mais avec 1 ou 3 enfants sa change non? vous diminuez votre TMI?


Le mouvement fait l'argent.

En ligne

 

#20 14/12/2014 20h09 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   38 

Pour les impôts, le seuil de 6657€ nets de frais par mois détermine l’entrée des nouveaux revenus dans la tranche des 30% pour un couple avec 2 enfants (26631*3/12), 8877€/mois (26631*4/12) pour 3 enfants.

Pour les allocations familiales, il semble que ce soit le revenu net

Les députés rétablissent la modulation des allocations familiales

"à partir de juillet 2015, les allocations familiales de base seront divisées par deux (à 65 euros environ) à partir de 6.000 euros de revenus mensuels pour un foyer avec deux enfants, et par quatre (à 32 euros environ) à partir de 8.000 euros de revenus. Ces seuils augmenteraient de 500 euros par enfant supplémentaire."

(désolé mesdames et messieurs les modérateurs, je ne sait pas utiliser les balises pour les citations).

Hors ligne

 

#21 14/12/2014 21h00 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   72 

Oui mais la on parle des allocations familiales.

Le titre du post c est sur les impôts sur le revenu.

Attention au seuil de 6000 euros mais pour une famille de combien d enfant?
6000 euros de salaires? De rente?


Le mouvement fait l'argent.

En ligne

 

#22 14/12/2014 21h19 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   38 

6000 nets de frais correspondent au début de la bascule d’une partie de vos revenus dans la tranche des 30 % pour une famille avec 2 enfants.

Pour rappel, la diminution de l’impôt en fonction du nombre de parts pour un couple avec enfants est plafonnée par le quotient familial de 1500 euros par enfant pour les 2 premiers.

Hors ligne

 

#23 14/12/2014 21h30 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Trahcoh a écrit :

6000 nets de frais correspondent au début de la bascule d’une partie de vos revenus dans la tranche des 30 % pour une famille avec 2 enfants.

Pour rappel, la diminution de l’impôt en fonction du nombre de parts pour un couple avec enfants est plafonnée par le quotient familial de 1500 euros par enfant pour les 2 premiers.

Tout à fait  Trahcoh , les 6000 e c’est la perte d’un partie des allocations et les revenus au-dessus prélevés à 30 % .

Seuil mortifère à éviter le plus longtemps possible  wink

A mon avis c’est à ce moment qu’il faut utiliser pea , assurances vie , pour la défiscalisation style pinel je ne sais pas si elle "diminue" le revenu global ou alors seulement les impots à payer

Et s’il y a pas d’échappatoire , faut réduire l’activité salariée avec un temps partiel.

Hors ligne

 

#24 14/12/2014 22h45 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   14 

L’IR ne souffre par réellement d’effet seuil.
Simplement l’augmentation de revenue devient de moins en moins importante net d’impôts, exemple:
+1k€ lorsque vous basculez d’un TMI 5.5% à 14% revient à 860€ de plus par an
+1k€ lorsque vous basculez d’un TMI de 14% à 30 revient à 700€ de plus par an
sauf que dans le premier cas vous percevez une augmentation avant impôts de +8.4% et dans le second de +3.785% ce qui n’est pas comparable.

Si on résonne à % d’augmentation équivalent (hors impôts toujours):
cas 1:+8.4% cad +1k€/an donc 860€ net
cas 2:+8.4% cad +2219€/an donc 1908€ net soit +7.22%
On voit bien que l’évolution de l’IR n’est pas trop violente (désagréable j’en conviens)

Par contre les aides sociales (direct comme la CAF, ou indirecte comme les tarifs réduits) souffrent d’un effet de seuil très important.

Un exemple, avant le RSA, cad époque RMI,  il était préférable de ne pas prendre un CDD d’un ou 2 mois au smic puisque l’allocataire se retrouvais face à un yoyo qui au final lui était défavorable.

Un cas plus actuel, mais qui ne concerne pas la majorité des forumeurs d’ici:
situation de départ: RSA+APL+CMU+Tarif social EDF+banque alimentaire+Tarif préférentiel pour les activités.
cette personne trouve un plein temps au smic.
situation finale au bout de 2 ans: SMIC+2%, le niveau de vie est équivalent est à peine supérieur, un certain nombre des aides ont fortement baissés ou disparus.
Les seules choses qui ont changées:
-bosser 35H/semaines au lieu de 0
-des perspectives d’avenir via promotions/augmentations/changement d’entreprise
-la fierté de gagner sa croûte!

Là vous avez un réel effet de seuil!

raison pour laquelle je souhaite un barème simple pour l’ir (0 niches fiscales, seulement la déduction des frais réels), progressif puis flat, et de la même façon pour l’aide sociale un revenu minimum garanti (avec une souplesse via l’assurance chômage, un barème dégressif en somme).
Mais bon, je suis sans doute utopiste.

Dernière modification par widget (14/12/2014 22h52)

Hors ligne

 

#25 17/12/2014 00h20 → Impôts sur le revenu : attention au seuil de 6000 € ! (rentier)

Membre
Réputation :   

Geronimo a écrit :

vincentbagnier a écrit :

par la voie du compte courant d’associé  comme ça pour récupérer mon capital je ne serais pas imposé

C’est effectivement une bonne solution mais attention au redressement en cas d’abus d’utilisation du compte-courant associé qui normalement n’est pas là pour financer toute la holding mais uniquement un besoin temporaire de trésorerie. Le fisc peut tout à fait considérer que la holding est volontairement sous capitalisée pour éviter de payer les charges patronales/sociales ou l’IR (ce qui edt exactement le cas) sur l’argent qui sort, et l’addition peut être salée. Il faut bien se renseigner avant sur le niveau acceptable pour le CCA en fonction du capital social et du type d’activité de la holding.

Bonjour,

Je découvre ce topic.

Cette conversation m’intéresse car je suis sur un TMI à 30 % et créateur d’une entreprise par ailleurs).

Je ne comprends pas très bien le montage : très grossièrement, il s’agirait de prêter de l’argent à son entreprise (via le compte courant) pour pouvoir réduire ses impots ?!

Je suis preneur d’infos !

Merci

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech