Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 17/05/2011 17h25 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   197 

En parcourant la presse, tant française qu’internationale, j’ai l’impression (subjective) qu’on assiste à un retournement de tendance : les interviews bear se multiplient, les indicateurs avancés ne font plus rêver mais inquiètent, „on“ dit que le marché doit souffler, „on“ ressort le fameux „Sell in May and go away“ (comme tous les ans me direz-vous!), les MP ont fait un beau plongeon etc.

A titre personnel, j’avais déjà pris toutes mes plus values sur mes UC en début Janvier puis, ne « sentant plus » le marché, j’ai décidé de passer à 100% en fonds euro sur mon AV il y a 2 semaines, réduisant mon exposition aux actions à mes titres vifs. Je surveille actuellement certains titres sur lesquels je souhaite me renforcer ou me placer, mais je reste patient. 

Et vous, quel est votre sentiment sur l’évolution des marchés actions à ce jour ?

Hors ligne

 

#2 17/05/2011 17h45 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   128 

Kapitall a écrit :

Et vous, quel est votre sentiment sur l’évolution des marchés actions à ce jour ?

Attention aux articles et interviews des acteurs de marché, cela fait leurs affaires et alimente leur spéculation. C’est très facile pour eux de dégainer l’information qui les arrangent. Un p’tit coup de Grèce par là (rien n’a vraiment changé depuis un an, c’est trop court), un p’tit coup de déprime sur les MP par là (mais sur les deux dernières années, elles montent).

En tant que non-professionnel, ce dont j’ai l’impression c’est que le marché actions fait du surplace depuis quelques mois. C’est qui est plutôt intéressant pour quelqu’un qui est encore en capitalisation et qui investit en direct comme beaucoup de gens sur ce forum. Le renforcement en creux de vague permet de profiter d’un meilleur rendement sur dividende.

Les fondamentaux restent bons, et j’ai confiance en les sociétés qui constituent mon portefeuille orienté long terme.

Si vous avez une gestion active, vous avez bien fait de vendre vos UC en janvier, les fonds ne sont pas à la fête depuis le début de l’année, y compris dans les grandes maisons. En ce qui me concerne, étant plutôt "lazy" je n’ai touché à rien, et mes AV font du surplace aussi. Ce n’est pas le cas de mon CTO, ni de mon PEA qui était à 140,4 k€ le 08/01, et à 152,3 k€ aujourd’hui.

Les fonds sont des trous noirs à dividendes ;-)

Hors ligne

 

#3 17/05/2011 17h45 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   70 

Inébranlablement confiant, j’ai renforcé des lignes d’actions en janvier-février et mars, par contre je laisse reposer depuis. Je vous en dirai plus demain soir après examen de mon portefeuille.


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#4 17/05/2011 19h11 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   85 

Je me suis beaucoup allégé depuis fin avril (45% en monétaire). Il n’y a pas vraiment de tendance et je redoute beaucoup la fin des publications du 1T ;  j’anticipe une baisse des indices (sans réelle conviction : je sors du marché et je ne prends pas de positions bear).

Sur le plan économique, je suis très confiant, notamment sur les économies américaines et européennes.  Il y a de réelles opportunités sur des titres de qualité dont le potentiel de baisse me semble limité.

Ma stratégie : Je rentre sur des valeurs US (car je juge la parité €/$ intéressante actuellement) qui sont mal considérées actuellement en essayant d’utiliser des points bas liés à des annonces jugées décevantes : je suis ainsi rentré sur CISCO (qui a fait -5%) dernièrement et HP (qui fait -8%) aujourd’hui.


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#5 17/05/2011 19h27 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   71 

Sentiment totalement subjectif : pessismiste pour les marchés actions.

J’ai l’impression que le marché n’a pas assez réagi aux mauvaises nouvelles comme les révolutions arabes (source de chaos potentiel) ou les catastrophes japonaises. J’avais planifié depuis quelque temps de faire un mini "sell in May and go away" et je suis en train d’élaguer mon portefeuille actions à la serpe. Je commence à renforcer un peu l’or et les minières qui sont dans un creux par rapport au métal.

Je suis évidemment influencé par ce genre d’avis : http://www.lesaffaires.tv/categorie-3-Chroniques#
Et aussi par un changement partiel de banque et une envie de "mise à plat" de mon PEA avant cloture et réouverture.

Mais je m’inquète sans doute pour rien puisque le restructuration de la dette grecque n’aura pas lieu… Bon le "reprofilage" est possible mais cela n’a évidemment rien à voir wink http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/0 … ssible.php

Hors ligne

 

#6 17/05/2011 19h41 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   

Kapitall a écrit :

En parcourant la presse, tant française qu’internationale, j’ai l’impression (subjective) qu’on assiste à un retournement de tendance : les interviews bear se multiplient, les indicateurs avancés ne font plus rêver mais inquiètent, „on“ dit que le marché doit souffler, „on“ ressort le fameux „Sell in May and go away“ (comme tous les ans me direz-vous!), les MP ont fait un beau plongeon etc.

A titre personnel, j’avais déjà pris toutes mes plus values sur mes UC en début Janvier puis, ne « sentant plus » le marché, j’ai décidé de passer à 100% en fonds euro sur mon AV il y a 2 semaines, réduisant mon exposition aux actions à mes titres vifs. Je surveille actuellement certains titres sur lesquels je souhaite me renforcer ou me placer, mais je reste patient. 

Et vous, quel est votre sentiment sur l’évolution des marchés actions à ce jour ?

Quand j’ai investi en action il y a plus de 10 ans (c’était avant le bulle des valeurs technologiques…), et que j’étais mineur à l’époque (ça passait via le compte des parents)…, j’ai suivi quelques conseils de divers journaux.

Ces conseils se sont avérés globalement faux, "lol" quand je lisais que Alstom était une valeur de bon père de famille (divisée par 99 pour ceux qui n’ont pas suivi…)

Depuis je suis les journaux financiers de manière plus éloignée et mon ressenti de principe est que, si dans les journaux financiers, on nous dit que c’est le moment de vendre, c’est que c’est le moment de pas vendre.

Pour ma part, au niveau macro, je me fonde sur 3 choses pour estimer que ce n’est pas le moment de vendre : 1. Les cours sont plus bas qu’il y a plus de 10 ans. 2. Les bénéfices sont au moins équivalents à ceux d’il y a 10 ans, quand c’est pas bien supérieur, or le ratio bénéfice, et son extension, dividende par action, est primordial sur le moyen terme. 3. La croissance mondiale se situe à un niveau satisfaisant.

J’ai 5 % de rendement totalement défiscalisés (je suis sous le plafond de l’abattement) sur les actions / trackers que je possède en moyenne, et aucune raison que ces rendements diminuent. Alors je ne vendrai rien.

Pour moi le placement action est le placement par excellence sur les prochaines années, ça vaut ce que ça vaut (pas grand chose, personne n’a de boule de crystal), mais je suis plus ou moins les marchés action depuis 1997 et c’est mon avis.

Dernière modification par Cyril (17/05/2011 19h42)

Hors ligne

 

#7 17/05/2011 20h52 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   104 

Motus a écrit :

Je me suis beaucoup allégé depuis fin avril (45% en monétaire). Il n’y a pas vraiment de tendance et je redoute beaucoup la fin des publications du 1T ;  j’anticipe une baisse des indices (sans réelle conviction : je sors du marché et je ne prends pas de positions bear).

Sur le plan économique, je suis très confiant, notamment sur les économies américaines et européennes.  Il y a de réelles opportunités sur des titres de qualité dont le potentiel de baisse me semble limité.

Ma stratégie : Je rentre sur des valeurs US (car je juge la parité €/$ intéressante actuellement) qui sont mal considérées actuellement en essayant d’utiliser des points bas liés à des annonces jugées décevantes : je suis ainsi rentré sur CISCO (qui a fait -5%) dernièrement et HP (qui fait -8%) aujourd’hui.

Fait gaffe sur HP.

j’en ai parlé dans un autre message recemment. Je ne suis pas positif sur HPQ :

- Les evenements japonais vont perturber le secteur pendant 1 an ou 2.
- L’affaire Oracle/itanium est de mon point de vue une catastrophe pour HP. Les consequences seront je pense importantes a MT/LT.
- Le monde du PC est en pleine mutation. HP sera t il credible dans le monde de la mobilité ? Les autres Touchpad et Palm ou WebOS n’ont pas encore regagné les parts de marches que les produits actuels vont perdre inexorablement.
- Le monde de l’IT mute profondément et il n’est pas dit qu’HP devienne incontournable dans l’externalisation de l’informatique des entreprises (Infogerance et Cloud).

A+
Zeb

Hors ligne

 

#8 17/05/2011 22h52 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   197 

Derival a écrit :

Si vous avez une gestion active, vous avez bien fait de vendre vos UC en janvier, les fonds ne sont pas à la fête depuis le début de l’année, y compris dans les grandes maisons. En ce qui me concerne, étant plutôt "lazy" je n’ai touché à rien, et mes AV font du surplace aussi. Ce n’est pas le cas de mon CTO, ni de mon PEA qui était à 140,4 k€ le 08/01, et à 152,3 k€ aujourd’hui.

Les fonds sont des trous noirs à dividendes ;-)

Je suis bien d’accord avec vous. J’aurais pu préciser que je n’investis en UC que sur les marchés qui me sont difficilement accessibles en direct, que ce soit pour une question de coûts ou par manque de temps pour me forger une conviction sur ces sociétés lointaines. J’ai déjà assez à faire en gardant pour zone d’investissement en direct la seule Europe.
Je suis d’ailleurs de moins en moins convaincu de la pertinence à mon niveau, sauf opportunité majeure, de revenir sur ces marchés dans un horizon prévisible. Il y a tellement de grands groupes occidentaux qui permettent de s’exposer aux "émergés" dans une certaine transparence (je lisais encore ce weekend un gérant qualifier le DAX "d’option sur la Chine")… mais je digresse!

Hors ligne

 

#9 17/05/2011 23h05 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   197 

Cyril a écrit :

Depuis je suis les journaux financiers de manière plus éloignée et mon ressenti de principe est que, si dans les journaux financiers, on nous dit que c’est le moment de vendre, c’est que c’est le moment de pas vendre.

Vous avez certainement raison : en général ils sont en retard d’une bataille. Mais j’ai tout de même l’impression qu’il se dégage de la lecture de ces sources (pour peu qu’on prenne un éventail large : presse écrite, web, international etc) un sentiment diffus, difficile à quantifier, qui laisse percevoir un changement dans "l’humeur" générale. On parle moins des bénéfices satisfaisants des entreprises cotées mais plus de la fin du QE2, on s’inquiète des politiques monétaires restrictives au Brésil et en Chine et de leur impact sur la croissance mondiale, on commence à amorcer des rotations sectorielles (moins de valeurs de croissance et plus de défensives) etc. La liste exhaustive serait longue. Une hirondelle ne fait pas plus le printemps qu’un "contrarian" ne fait un marché baissier, mais la multiplication des signes me semble tout de même assez forte pour ne pas être ignorée.

Je n’ai pas, pour autant, l’intention de vendre en masse. Au pire, je couvrirai le portefeuille. Le seul impact à ce stade est une prudence à l’achat : je guette une potentielle correction.

Dernière modification par Kapitall (17/05/2011 23h07)

Hors ligne

 

#10 18/05/2011 00h31 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Modérateur
Réputation :   1084 

Je suis assez partagé, entre les perspectives et valorisations des entreprises, qui me semblent correspondre à un marché sous-valorisé (par rapport à ce que j’ai vu depuis une trentaine d’années), et les risques systémiques potentiels qui semblent plus importants que d’habitude (mais dont la réalisation, de ce fait, ne constitueraient pas non plus une totale surprise)….

Je ne pense pas que les actions soient actuellement en situation de "bulle", contrairement à certains autres actifs (et si ces bulles éclataient, les actions pourraient bien voir un afflux de liquidités).

J’ai conservé mon exposition aux marché, mais cherche aussi à augmenter mon volant de liquidités (mal rémunérées actuellement).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#11 18/05/2011 10h04 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   

Kapitall a écrit :

Je n’ai pas, pour autant, l’intention de vendre en masse. Au pire, je couvrirai le portefeuille. Le seul impact à ce stade est une prudence à l’achat : je guette une potentielle correction.

Ok, mais je ne vendrais pas en cas de correction. Une correction en l’état actuel (c’est à dire, en dehors d’un cas de faillite généralisée), ça annoncerait pour moi un big up à bon compte, on plume les petits porteurs qui s’affolent après avoir lu depuis des mois que ça allait chuter, et on se fait un max de pognon avant de revenir à des cours raisonnables (A mes yeux, le raisonnable étant le CAC 40 à 5000-5500).

Comme dit plus haut, il y a d’autres secteurs avec des bulles qui plongeront bien avant les marchés action. Et si le marché action plonge vraiment, c’est vraiment qu’on est dans une crise systémique bien plus grave, d’où l’intérêt de rester également liquide, et également de pas hésiter à acheter des biens en dur.

Quant à l’humeur pessimiste dégagée, tu as sans doute raison, mais elle est pour moi déjà incluse dans les cours, pour preuve, les ratios dividendes/cours n’ont, je pense, jamais été aussi hauts). Il faut quand même voir concernant le CAC 40 qu’on est au niveau des cours de 1998 !! Quand j’écoutais jean pierre gayard sur France Info il y a + de 10 ans, je l’entendais parler d’un CAC 40 à 4400 !

Le décalage entre l’évolution des matières premières, de l’immobilier, et des actions, entre 1998 et 2011 est flagrant. Je serais curieux de voir une courbe qui reprend un indice 100 pour l’année 1998 pour voir les évolutions !

Enfin, dernièrement je me suis payer un gouffre financier, c’est à dire que je ne considère pas que c’est un investissement, à savoir une belle voiture. Mais la voiture a un avantage : le rapport plaisir, utilité, protection contre l’hyper inflation est pour moi supérieur au coût financier très élevé.
En cas d’hyper-inflation (que je crains plus qu’une chute des marchés actions…), au moins, j’aurai un bien tangible, utile, et potentiellement revendable en cas de coup dur, et non plus que mes yeux pour pleurer. Et en plus, j’ai profité d’un crédit à 2 % net de frais de dossier, qui m’a permis d’attendre sereinement la vente de mon ancien véhicule, autant te dire que même si j’ai le cash, je ne rembourserai pas de manière anticipée le crédit, au contraire, j’ai utilisé une partie des fonds pour renforcer mes liquidités, et une autre partie sur les marchés actions.

Dernière modification par Cyril (18/05/2011 10h06)

Hors ligne

 

#12 18/05/2011 15h09 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   15 

GoodbyLenine a écrit :

Je suis assez partagé, entre les perspectives et valorisations des entreprises, qui me semblent correspondre à un marché sous-valorisé (par rapport à ce que j’ai vu depuis une trentaine d’années), et les risques systémiques potentiels qui semblent plus importants que d’habitude (mais dont la réalisation, de ce fait, ne constitueraient pas non plus une totale surprise)….

Je ne pense pas que les actions soient actuellement en situation de "bulle", contrairement à certains autres actifs (et si ces bulles éclataient, les actions pourraient bien voir un afflux de liquidités).

J’ai conservé mon exposition aux marché, mais cherche aussi à augmenter mon volant de liquidités (mal rémunérées actuellement).

Je partage cet avis. On trouve encore des valeurs à un prix raisonnable ou offrant un rendement très intéressant. Le marché actions ne me semble donc pas sur-valorisé à l’heure actuelle. Les bulles spéculatives sont ailleurs, notamment sur les Commodities (mais on dirait qu’un dégonflement s’amorce) et sur l’immobilier sur certains pays (comme la France).

Si ces bulles venaient à crever, gageons que le cash sorti de ces supports pourrait venir soutenir les cours boursiers à Moyen Terme.

Par ailleurs, les institutionnels ne sont pas revenus massivement sur les actions, les petits porteurs non plus d’ailleurs (on est à des plus bas). Il y a de la marge pour la hausse selon moi.

J’attends les détachements de dividendes pour tenter de me renforcer/entrer à bon compte sur certaines valeurs de rendement. J’ai également quelques nano caps en watchlist mais elles sont déjà un peu chères. A suivre…


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#13 18/05/2011 21h37 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   

Cyril a écrit :

Il faut quand même voir concernant le CAC 40 qu’on est au niveau des cours de 1998 !! Quand j’écoutais jean pierre gayard sur France Info il y a + de 10 ans, je l’entendais parler d’un CAC 40 à 4400 !

Le décalage entre l’évolution des matières premières, de l’immobilier, et des actions, entre 1998 et 2011 est flagrant. Je serais curieux de voir une courbe qui reprend un indice 100 pour l’année 1998 pour voir les évolutions !

Je suis d’accord sur le fond avec notre analyse, mais juste pour préciser qu’il ne faut pas oublier que le cac 40 est un indice nu contrairement à d’autres.

De ce fait, pour faire une comparaison plus sérieuse entre 1998 et 2011 par exemple, n’est-il pas plus intéressant de prendre l’indice dividende réinvesti ?

Si je fais confiance à wikipedia, ça donnerait au 31 décembre 1997 un indice 3684 contre 6364 points au 31 décembre 2010. On est loin d’une stagnation pour le coup.

Dernière modification par Ulysse (18/05/2011 21h44)

Hors ligne

 

#14 19/05/2011 17h20 → Sentiment général sur les marchés action (mi-Mai 2011)

Membre
Réputation :   143 

Le marché actions me semble un peu sous valorisé. Il risque de faire du sur-place avec les secousses venant de la remontée des taux et de l’immobilier.

Les taux remontent, alors les obligations ne sont pas au top. Peut-être une petite crise obligataire pour cette année ?

L’immobilier me parait être à son maximum. La hausse des taux va réduire le pouvoir d’achat des acquéreurs. Les subventions vont se faire rare avec les déficits de l’étant grandissant… Un début de baisse en 2011 ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech