Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/05/2011 11h49 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

J’étudie depuis quelque temps une petite foncière fortement décotée, et j’ai déjà bâti une petite position à 4,3 euros de 6000 titres.

Patrimoine brut de 230 M€

ANR : 87,9 M€

ANR de reconstitution : 104,7 M€ (8,12 euros par titre)

Nombre d’actions : 12.882.399 titres

Ratio LTV 56,2%

Cash flow (année en cours) que j’estime à 0,9€/titre

Je pense qu’il y a un potentiel assez significatif d’augmentation du cash flow, compte tenu des relocations en cours.

Je pense également que le versement d’un dividende au titre de l’exercice en cours (décalé) est assez probable (que j’espère aux alentours de 0,40 € par titre)

Votre avis sur ce titre ? (pour ceux qui le suivent).

Hors ligne

 

#2 16/05/2011 13h42 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   

Je n’arrive pas à trouver le titre que ce soit sur boursorama ou sur mon courtier. Peux tu préciser un peu le nom exact ou le numéro isin ?

Quand on tape SCBSM sur boursorama par exemple rien ne semble correspondre (vu les chiffres que tu évoques) parmi les réponses proposées.

Dernière modification par Ulysse (16/05/2011 13h48)

Hors ligne

 

#3 16/05/2011 13h46 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   10 

Hors ligne

 

#4 16/05/2011 13h48 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   68 

SCBSM : du bois à la pierre-papier
La Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche est une société foncière (statut SIIC) cotée sur Euronext Paris (ticker CBSM). L’activité scierie ayant été abandonnée, la société est restée un moment une « coquille vide » sur Euronext avant d’être reprise par des financiers qui en ont fait une foncière, en gardant le nom SCBSM.

Moteur de recherche

Dernière modification par Job (16/05/2011 13h52)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#5 16/05/2011 13h52 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   

Ok merci le ticker était donc CBSM au lieu de SCBSM.

Hors ligne

 

#6 16/05/2011 14h08 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

Mille excuses pour ce manque de précision. Pour moi, cela paraissait évident, mais ca n’est pas le cas !
Code : CBSM.

Hors ligne

 

#7 16/05/2011 14h16 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   83 

J’en ai aussi (3% du PF action).

Société intéressante mais avec des problématiques aussi. Des convertibles qui trainent, des BS (si ma mémoire est bonne) et une obligation coûteuse à 8% pour les particuliers (donc sans doutes un coût de 9% mini).

C’est à étudier attentivement.

Hors ligne

 

#8 16/05/2011 15h58 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   401 

stephane a écrit :

ANR de reconstitution : 104,7 M€ (8,12 euros par titre)

Nombre d’actions : 12.882.399 titres

Ratio LTV 56,2%

Cash flow (année en cours) que j’estime à 0,9€/titre

J’ai plusieurs réticences/hésitations vis-à-vis de l’achat de cette foncière.
Je pense que les  investisseurs - dont vous - l’achetez massivement depuis fin mars, dans une "spéculation de fin cycle haussier des foncières":

Les foncières cotées ne cessent de monter depuis deux ans. D’ailleurs, début octobre 2010, certains écrivaient qu’ils avaient vendu leurs SIIC et attendaient la correction. A ce moment, c’était trop tôt et ils avaient tort, car les foncières étaient encore loin d’être surévaluées (cf. mon post, où je leur répondais en octobre 2010: Foncières trop chères ? Vraiment ? Foncières trop chères ? Vraiment ?  ).

La hausse des cours s’est effectivement poursuivie depuis et on arrive à à un point où il y a de moins de moins de foncières européennes encore suffisamment décotées sur leur ANR hors droit (de liquidation), sauf quelques rares qui cumulent une partie ou tout des problèmes suivants:
- faible liquidité du titre
- endettement (LTV) trop élevé
- cash flow insuffisant
- management inspirant moins confiance

Pour moi, et sans vouloir nullement vous critiquer, vous vous intéressez depuis deux mois à cette foncière SCBSM puisque vous ne trouvez plus de foncières de bonne qualité achetables à prix décoté.

SCBSM n’est en effet pas un titre de bonne qualité:
- liquidité extrêmement faible, sauf depuis que la spéculation s’est déclenchée fin mars. Mais la spéculation peut tout aussi bien s’arrêter et la liquidité revenir à un niveau trop faible.
- endettement trop élevé et cher: votre LTV de 56,2% me semble trop faible. Etes-vous sûr qu’il inclut la dette bancaire + les obligs convertibles (OC)payant 9%(!)/an plus les obligs sèches payant 8%/an?
- décote importante, mais pas tant que cela quand on raisonne sur l’ANR de liquidation et non de reconstitution, qu’on tient compte de l’endettement élevé,  de l’impact négatif de la mise au marché des instruments financiers (en clair, SCBSM a swappé sa dette à taux fixe trop cher, trop tôt dès 2008) et de l’impact dilutif  des OC
- cash flow insuffisant: même en tablant sur une nette amélioration grâce aux actifs récemment mis en location, je trouve vos 0,9€/action énorme, si on compare par rapport au cash flow du dernier exercice écoulé. Comment avez-vous calculé/estimé ces 0,9€/action?
- quant au dirigeant, et sans lui faire de procès d’intention, je trouve qu’il se sert trop sur la bête. Quitte à choisir une foncière peu liquide, un peu trop endettée, mais bien décotée, autant prendre Paref, où le fondateur, devenu depuis peu président (non exécutif) du conseil de surveillance, a une réputation de profonde intégrité et de retenue, y compris quand il fixe sa propre rémunération.

Cela dit, je tiens à souligner que le cours de SCBSM pourrait encore progresser, permettant à ceux qui l’achètent de faire une bonne plus-value. Mais il faut qu’ils soient conscients qu’ils prennent des risques supérieurs par rapport à la foncière moyenne.

Hors ligne

 

#9 16/05/2011 20h43 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

Effectivement, il est difficile de trouver un très bon dossier à prix cassé dans ce compartiment de la cote.

C’est pour cette raison que je suis assez peu investi actuellement sur les foncières cotées (quelques PAREF, quelques SCBSM et pas grand chose d’autre par ailleurs)

Je ne me leurre nullement sur la qualité de ces deux dossiers : je ne paris que sur une réduction de la décote qui me paraît probable à court terme, et rien de plus…

Dernière modification par stephane (16/05/2011 20h53)

Hors ligne

 

#10 16/05/2011 21h16 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   11 

en tout cas graphiquement elle semble s’éveiller depuis quelques semaines !

seulement sur ces petites capi il faut se méfier comme de la peste de ces indices haussiers qui ne sont que des pièges à suiveurs tardifs …

je reste spectateur pour ma part smile

Hors ligne

 

#11 17/05/2011 00h16 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   143 

A l’époque de l’émission de l’OC, j’avais regardé le dossier. Je me demande même si un blog obligataire (oblig.fr ou bondissime) en avant parlé. J’avais fait mon analyse rapide et j’avais passé mon chemin.

Attention à bien prendre en compte l’OC dans l’évaluation de cette foncière.

Hors ligne

 

#12 18/05/2011 18h05 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   

zParisien a écrit :

- endettement trop élevé et cher: votre LTV de 56,2% me semble trop faible. Etes-vous sûr qu’il inclut la dette bancaire + les obligs convertibles (OC)payant 9%(!)/an plus les obligs sèches payant 8%/an?
- décote importante, mais pas tant que cela quand on raisonne sur l’ANR de liquidation et non de reconstitution, qu’on tient compte de l’endettement élevé,  de l’impact négatif de la mise au marché des instruments financiers (en clair, SCBSM a swappé sa dette à taux fixe trop cher, trop tôt dès 2008) et de l’impact dilutif  des OC
- cash flow insuffisant: même en tablant sur une nette amélioration grâce aux actifs récemment mis en location, je trouve vos 0,9€/action énorme, si on compare par rapport au cash flow du dernier exercice écoulé. Comment avez-vous calculé/estimé ces 0,9€/action?
- quant au dirigeant, et sans lui faire de procès d’intention, je trouve qu’il se sert trop sur la bête.

zParisien bonsoir,
vous apportez dans le débat des notions très intéressantes pour apprécier la situation comptable réelle des foncière, au delà des éléments de communication affichés par les gérants :

- obligations convertibles incluses dans la dette pour calculer l’ANR ; leur impact dilutif ;
- impact des instruments financiers ;
- rémunération des gérants ;

Ma question : trouvez-vous ces éléments dans les bilans/comptes de résultat (le cas échéant à quelles lignes) ou dans les rapports de gestion ? (ou encore grace à vos recherches personnelles?).

Je trouve qu’il est toujours plus rassurant de se référer aux bilans plutôt qu’aux rapports, qui laissent une plus grande part à l’interprétation et aux effets de communication.

Par avance merci d’éclairer nos lanternes.

Paul

Hors ligne

 

#13 07/06/2011 17h07 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   401 

J’écrivais:

zParisien a écrit :

J’ai plusieurs réticences/hésitations vis-à-vis de l’achat de cette foncière.
Je pense que les  investisseurs - dont vous - l’achetez massivement depuis fin mars, dans une "spéculation de fin cycle haussier des foncières":

La spéculation semble se dégonfler encore plus vite que je ne prévoyais. Après être passé sur ces deux derniers mois de 3,80€ à 4,85€, retour du cours à 3,95€ aujourd’hui.
Hélas pour les "suiveurs" qui l’ont acheté après la poussée spéculative et l’ont conservé : ils se retrouvent aujourd’hui en moins-value latente et n’ont même pas touché de dividende pendant cette période comme avec les autres foncières, puisque SCBSM n’en distribue pas.

Au delà du cas de cette foncière sans grand intérêt, cela illustre bien le danger d’investir dans des sociétés cotées (foncières ou holdings), avec comme seul argument la décote du cours sur l’ANR,
quand ces sociétés sont:
-  nettement endettées, pour acheter des actifs d’une qualité inférieure à la moyenne,
- avec un management au dessous de la moyenne ou trop gourmand et coûteux en frais, 
- un dividende faible ou nul,
- et peu d’espoir d’une convergence du cours vers l’ANR, suite à une OPA ou une vente rapide et à bon prix des actifs (avec le produit de la vente reversé aux actionnaires et surtout pas  réinvesti dans de nouveaux actifs, car alors on repart pour plusieurs années de décote du cours)

Hors ligne

 

#14 24/01/2013 12h09 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   19 

Bon tant pis !

Que pensez-vous de CBSM dont l’ANR est de 8.47 et le cours à 3.5€ ?

J’ai vendu mes ANF pour acheter des CBSM.

Si vous pensait que cette action est intéressante, j’ouvrirai un post sur cette action ( que je pense etre net net daubasses)

Hors ligne

 

#15 24/01/2013 20h41 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

Je pense que cela reste un dossier intéressant, si l’on souhaite parier sur une réduction de la décote (énorme).

Cela ne se fera qu’à la faveur d’une mise en distribution de dividende. On en parle ca et là dans la communication de la société.

Un premier dividende devrait se concrétiser d’ici 2 ans. Il faut donc être patient.

Hors ligne

 

#16 12/05/2014 16h28 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   21 

Je déterre ce vieux topic, moi qui la surveille depuis des mois sans savoir quoi faire.

Aujourd’hui, la voilà qui repasse sous les 5€. La décote est toujours importante, mais le titre toujours délaissé. Le report de l’échéance des BSA d’un an est-il une bonne nouvelle ou pas ?  Il m’a semblé comprendre que oui mais j’avoue mon ignorance crasse sur le sujet (j’ai honte).

Dommage, on en parle peu sur le forum. Moi, je n’arrive toujours pas à comprendre comment cette SIIC arrive à ne pas distribuer de dividende alors qu’il me semblait que c’est obligatoire sous ce statut. Il me semblait en avoir parlé ailleurs sur le forum mais je ne sais plus où.

De mon point de vue, l’arrivée de l’annonce d’un dividende pourrait faire s’envoler le cours, sous une condition : qu’il ne soit pas d’un niveau ridicule !

Après, j’ai bien compris qu’il fallait être patient, du coup je me demande si tout le monde (ou presque) n’attends pas justement cette fameuse annonce pour se positionner dessus.

Des avis ou opinion sur SCBSM ? Parmi vous, quelqu’un s’est-il décidé récemment à se positionner dessus, par curiosité ? Et si oui pourquoi ?
Je peux aussi poser la question inverse : quelqu’un a-t-il vendu ses actions CBSM récemment, et si oui pourquoi ?

Désolé de ne pas avoir les compétences pour vous pondre une super-analyse de la société, j’en suis toujours aussi incapable.

AMF : je ne détiens pas de titres CBSM pour le moment


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#17 20/05/2014 18h09 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   131 

Investir déterre également le dossier :

SCBSM : Une décote toujours aussi élevée et injustifiée, Conseil du jour FR0006239109, CBSM - Les Echos Bourse

Ils visent 5,80.

A noter que la foncière a pris 1,8% aujourd’hui, et cote à 5,06 actuellement.

Hors ligne

 

#18 20/05/2014 18h14 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   21 

En effet. Il faut dire que les chiffres publiés sont encore très bons (des revenus qui augmentent encore, une décote sur ANR énorme). Avec un espoir de dividende l’année prochaine, je prend et je laisse dormir dans un coin de mon PF.

J’ai ouvert une ligne CBSM aujourd’hui.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#19 28/05/2014 16h13 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   21 

Pour info, reçu ce matin au courrier : "Evaluation indépendante des BSA 2008"

Il est noté page 33 : "La société SCBSM n’a pas distribué de dividende sur les 3 dernières années et ne devrait pas en distribuer au cours des deux prochaines années d’après le management de la société SCBSM".

L’ANR étant toujours de 9,80€ pour un cours de 5€ et quelques, je conserve et j’attends patiemment. Avec une telle décote, je reste convaincu d’avoir fait un investissement très peu risqué, avec un fort potentiel de hausse… mais probablement pas avant au moins deux ans. smile


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#20 10/09/2014 00h48 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

Pour ma part, je ne regrette pas mon achat de scbsm.

SCBSM va annoncer de bons résultats fin septembre car la structure financière et le portefeuille sont en amélioration rapide : remboursement anticipé des obligations à haut rendement au moyen d’un financement à meilleur taux, mise en location de nouvelles surfaces commerciales, acquisition d’immobilier parisien de qualité pour une part significative du portefeuille.

La décote reste encore importante. Elle va peut-être se réduire un peu à la faveur des prochaines communications de la société.

Je regarde également le bon de souscription qui permet de jouer avec un levier de 11 fois sur le titre et une échéance repoussée à juin 2015.

Hors ligne

 

#21 10/09/2014 10h08 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   51 

Merci pour l’update.

Pouvez vous nous faire un topo sur le BS ? merci

Hors ligne

 

#22 24/09/2014 21h58 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

Les caractéristiques du bon de souscription sont les suivantes :

Parité : 10 BSA pour 1 action nouvelle
Prix de souscription : 5,80 €
Période d’exercice : ouverte jusqu’au 30 juin 2015
Codes : FR0010622241 / CBSBS
Marché : Euronext à Paris

Le bon de souscription cote actuellement 0,053 euros. En achetant à ce prix, on anticipe donc une hausse de l’action au dessus de 6,33 euros (5,8 € + 0,53 €) avant le 30 juin 2015.

L’effet de levier est d’environ x 11, par rapport à l’achat de l’action (5,70 € au cours du jour).

La foncière décote d’environ 50% sur sa valeur de reconstitution (ANR que j’estime à environ 10,20 € par titre au 30 juin 2014).

AMF : je possède des actions SCBSM et des bons de souscription CBSBS

Hors ligne

 

#23 24/09/2014 22h05 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   83 

De mémoire les BS vont sensiblement réduire l’ANR s’ils sont exercés.

Hors ligne

 

#24 26/09/2014 22h34 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

Il va effectivement y avoir un petit effet dilutif pour les porteurs du titre scbsm, au profit des nouveaux souscripteurs, dans la mesure où le bon permet de souscrire à 5,8 € alors que l’ANR sera probablement au dessus de 10,8 € au 30 juin 2015.

Il serait intéressant de le chiffrer. Je me lance :

Nombre d’actions en circulation : 12 882 402
ANR de reconstitution : 10,8 € (mon estimation pour le 30 juin 2015)
ANR de reconstitution de la société, sur cette base : 139 129 942 euros

Nombre de titre à créer, du fait de l’exercice des BS : 1 610 240
Prix d’exercice : 5,8 €
Argent reçu par la société du fait de l’exercice des bons : 1 610 240 x 5.8 = 9339392 €

ANR de reconstitution de la société, après exercice des bons : 148469334 €
A diviser par le nombre de titres alors en circulation : / (12882402+1610240)
Total ANR de reconstitution par titre, après dilution : 10,24 euros

Dernière modification par stephane (27/09/2014 08h35)

Hors ligne

 

#25 29/09/2014 19h10 → SCBSM : petite foncière méconnue diversifiée

Membre
Réputation :   151 

Communiqué de SCBSM. Annonce d’un premier dividende symbolique !

Paris, le 29 septembre 2014 - SCBSM, société immobilière cotée sur Euronext à Paris, présente les performances financières de son exercice clos le 30 juin 2014 (exercice 2013-2014).

Les principales données financières[1] à retenir sont :

Patrimoine immobilier    299 M€    +54 M€         Revenus locatifs    18,5 M€    +9%
dont Paris QCA    48%    +71%         Résultat opérationnel    19,3 M€    +54%
ANR / action    10,24 €    +11%         Bénéfice net    7,1 M€    +129%
Dans ce contexte très favorable et afin de rétribuer ses actionnaires tout en témoignant de sa confiance dans l’avenir du Groupe, le Conseil d’administration de SCBSM a estimé qu’il était désormais possible de mettre en œuvre une politique durable de retour aux actionnaires. SCBSM proposera donc à la prochaine Assemblée Générale des actionnaires une distribution de 0,05 € par action[2]. Cette distribution est une première pour SCBSM.

Un renforcement quantitatif et qualitatif du patrimoine


Fidèle à sa stratégie, SCBSM a poursuivi au cours de l’exercice le développement de son portefeuille selon trois axes :

Le développement de programmes à valeur ajoutée (restructurations, extensions), principalement sur des Retail Parks;
L’arbitrage d’actifs matures, essentiellement en province ;
Le réinvestissement des fonds dans des immeubles Prime de bureaux à Paris.
Ainsi, au cours de l’exercice, SCBSM a livré la première tranche du programme de restructuration et d’extension du Retail Park « Cap Roussillon » à Rivesaltes (66) permettant l’implantation d’enseignes nationales attractives (Aubert, Centrakor, Maxitoys, La Pataterie, Poivre Rouge, etc.). Les performances commerciales des premiers mois d’activité devraient faciliter la commercialisation des prochaines cellules.

En parallèle, SCBSM a obtenu l’ensemble des autorisations administratives nécessaires au démarrage du programme de Retail Park de Soyaux (16) dans l’agglomération d’Angoulême (16). Ce site de 12.000 m² est situé à proximité immédiate de Carrefour et Leroy Merlin. Les travaux doivent démarrer au cours de l’hiver pour une livraison en 2015.

Enfin, SCBSM a renforcé l’attractivité de son site de Wittenheim (68) avec l’implantation d’un magasin CENTRAKOR, le 1er en Alsace, de 2.350 m².

Les arbitrages ont été poursuivis et ont représenté un total de plus de 20 M€ d’actifs au cours de l’exercice et ont concerné les sites de Marseille (13) et Rouen (76) ainsi qu’1/3 environ du Retail Park de Plérin (22). Cette dernière cession, à un investisseur institutionnel, témoigne de la qualité de l’actif et de la pertinence des investissements engagés sur le site acquis en 2007.

La trésorerie nette de ces opérations a été réinvestie dans deux immeubles dans le quartier des Grands boulevards à Paris (2ème arrondissement).

Ces opérations, ainsi que l’appréciation de la valeur des immeubles en portefeuille, ont permis de faire croitre la valeur globale du patrimoine qui s’élève, au 30 juin 2014, à 299 M€. La part des immeubles Prime à Paris est désormais de 48%, révélant la qualité intrinsèque du portefeuille.

100 M€ de crédits bancaires signés et 23 M€ d’émission obligataire


Au cours des 12 derniers mois, SCBSM a mis en place plus de 100 M€ de crédits bancaires (nouvelles lignes et refinancements) permettant tout à la fois d’allonger la maturité moyenne de la dette bancaire (5 ans) et d’en réduire le coût moyen (3,66%). L’effet, encore modeste, sur les frais financiers va s’accélérer au cours des prochains exercices, une fois passé l’impact comptable des opérations de refinancement (IAS 39).

Au 30 juin 2014, le LTV bancaire ressort à 54,4% en réduction de 2,4 points par rapport au niveau du 31 décembre 2013. SCBSM confirme son objectif de revenir rapidement à un niveau de 50%.

Dans le même temps, SCBSM a travaillé à l’optimisation de ses lignes de financement obligataire. Ceci s’est traduit, après la clôture, par une émission obligataire Senior, d’une durée de 5 ans, dont la première tranche s’est élevée à 23 M€. Le produit de cette émission a été consacré principalement au remboursement anticipé de l’émission d’obligations SCBSM 8% 2016 d’un montant de 9,1 M€ et au rachat d’environ 30% des obligations convertibles SCBSM 9% 2016 en circulation.

Des résultats financiers records


La stratégie mise en œuvre par SCBSM commence à porter ses fruits et se traduit par une très nette amélioration des performances financières.

Ainsi, l’intégration des derniers immeubles parisiens et la livraison des cellules de Retail Parks contribuent à la progression de 9% des revenus locatifs (18,5 M€ sur l’exercice) et de 21% du résultat opérationnel avant variation de la juste valeur des immeubles de placement (12,1 M€). En intégrant l’impact de la nouvelle revalorisation du patrimoine, le résultat opérationnel fait un bond de 54%, à 19,3 M€.

Malgré les autres charges financières supportées sur la période, essentiellement non-cash, le bénéfice net de l’exercice s’élève à 7,1 M€, soit une hausse de 129% en un an.

Normes IFRS – données auditées         30 juin 13    30 juin 14
Revenus locatifs         17,0 M€    18,5 M€
Résultat opérationnel avant variation
de la juste valeur des immeubles de placement         10,0 M€    12,1 M€
Résultat opérationnel         12,5 M€    19,3 M€
Charges financières nettes         -9,0 M€    -8,7 M€
Autres charges financières nettes         -0,4 M€    -3,4 M€
Résultat net         3,1 M€    7,1 M€
Une décote toujours sensible sur l’ANR


Au 30 juin 2014, l’Actif Net Réévalué (ANR) par action de SCBSM ressort à 10,24 €. En dépit d’une solide performance boursière depuis le début de l’année (+20%), l’action SCBSM affiche toujours une décote élevée.

Dernière modification par stephane (29/09/2014 19h11)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech