Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 04/06/2016 08h39 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Bientôt la moitié de l’année, alors faisons un petit bilan.

Je suis plutôt satisfait de la performance de mon PEA. Une surperformance par rapport à l’ensemble de mes benchmarks et des indicateurs de risques améliorés.
Cette surperformance est réellement multifactoriellle, et je ne l’ai pas analysée en détail.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_pea_epargnant30_juin16.jpg
Mon PEA est toujours en cours de transfert de Boursorama vers Bourse Direct. Et je vais me mettre plus activement au Value Momentum une fois que ce sera fait.

Le CTO, orienté ETF Smart Beta est correct, mais sur le long terme il faudrait que j’ai une bien plus belle performance pour que ce soit intéressant par rapport à des trackers plus classiques sur assurance-vie.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_cto_epargnant30_juin16.jpg
Mais je ne juge pas une stratégie sur une aussi faible période.

En enfin, le PEA-PME full value momentum. Les performances sont presques trop belles pour être vraies. Le portefeuille explose l’ETF PEA-PME (qui est un mauvais ETF/Indice) mais aussi le Cac Small (qui a fait -1% dividendes compris).
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_peapme_epargnant30_juin16.jpg
Mais ce qui m’étonne le plus encore c’est la régularité. On le voit sur la courbe avec les résultats hebdos.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_value-momentum_epargnant30_juin.jpg
Et même quand je regarde tous les jours, j’observe une linéarité incroyable. Que les indices montent ou baissent, le portefeuille prendre quelques dixièmes de points par jour. J’ai l’impression d’être complètement décorelé !

Depuis fin 2014 mon PEA-PME a fait +43% tandis que l’ETF PEA PME a fait -14% !!! (alors qu’au début je ne faisais pas réellement du value momentum, et l’écart s’est dramatiquement creusé à partir de ce moment là).

Dernière modification par Fructif (04/06/2016 15h01)

Hors ligne

 

#202 04/06/2016 14h40 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   110 

Bonjour Fructif,

La performance de votre PEA PME est impressionnante, félicitations, votre méthode semble porter ses fruits. Y a-t-il un endroit (blog ?) où l’on peut connaître la composition de celui-ci ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#203 05/06/2016 19h37 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Disons que j’en dis pas mal ici, j’en dis pas mal sur mon blog avec notamment des articles sur le smart beta assez fouillés et qui continueront à l’être. J’ai une série d’articles en préparation qui aboutiront à une méthode pour choisir ces actions et bien sûr parler de stockopedia.
Pour ce qui est de la liste de valeurs, il y en a une quelques messages plus hauts. Elle n’est plus à jour mais ça donne le ton !

Hors ligne

 

#204 06/06/2016 10h22 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   36 

Mon PEA-PME contient le terrible ETF Lyxor CAC PME (25% de la capitalisation).
Les 75% restants me donnent néanmoins également une courbe de croissance assez linéaire depuis son ouverture. Les bonnes surprises ont été du côté des OPA avec CEGID et SAFT. Les valeurs assez traditionnelles de croissance ont donné satisfaction comme Naturex, ECA, Pastivaloire IPSEN, ou LDLC. Enfin, quelques achats sur le bon timing avec Rotschild en février au coeur de la crise, Partouche avec l’autorisation de casino de plein air pour les fumeurs, ou Quantel avec l’autorisation de leur machine ophtalmologique pour glaucome et cataracte.
Plus beau coup : l’introduction en bourse d’Amoeba. Je fais +180%. Achat car je trouvais la boîte originale et j’ai un tropisme lyonnais.

Les gros gadins sont "comme toujours" sur le fait d’avoir souscrit pour de petits montants sur des IPO de biotechs (Cellnovo, Abivax, …). Beaucoup feront faillites, j’espère qu’une d’entre elles deviendra énorme. Et sinon l’ETF qui plombe l’ensemble du portefeuille. Il finira peut-être par remonter si ses grosses capitalisations le constituant se mettent à monter.

Pour le futur je pense renforcer les valeurs de père de famille pour "conserver" de la performance comme Eurotunnel. Je regarderai aussi à renforcer Ingenico, Laurent Perrier, Poulaillon, Jacquet Metal ou Eutelsat.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#205 01/07/2016 08h49 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Un petit update à mi année.

Mon PEA est toujours en cours de transfert de Boursorama vers Bourse Direct. Il faut dire qu’au delà du délai d’attente normal, j’au un ETF qui a été liquidé durant le transfert.
Moralité, je suis cash sur une partie de mon portefeuille. Et force est de constater qu’être partiellement cash, me stresse bien plus que d’être investi. C’est d’ailleurs une des raison pour lesquelles je ne suis pas (encore ?) passé au dual momentum.
Sur cette mi année, mon PEA fait -0,7% contre -2,7% pour un tracker World. La volatilité, la perte maximale et l’ulcer rate ont aussi été meilleurs (inférieurs).

Mon PEA-PME, que je pilote désormais avec Stockopedia continue à bien performer, malgré ces temps agités. Il a fait +13,2%, alors que l’ETF PEA-PME a fait -17% (!!!). Le CAC Small hors dividendes a lui fait -7%.

Mon CTO a fait -1,5%, ce qui est correct, car meilleur qu’un World dans une assurance vie (mon PEA étant plein).

Mon épargne stable/de précaution est majoritairement en assurance vie ; mais j’ai aussi des produits d’épargne salariale plus ou moins intéressants/risqués.

L’épargne salariale m’énnerve vraiment par son manque de transparence, je limite donc mes apports sur ces supports. Par exemple, mon fonds PERCO (qui va me suivre jusqu’à la retraite) est passé de 0,8% de frais à 1,5% sans que je ne puisse rien dire !
En revanche, je profite des abondonnements et autres bénéfices.

Hors ligne

 

#206 13/07/2016 20h44 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Bonsoir Fructif,
Les marchés US ont largement surperformé les marchés Europe depuis un an, ce qui bénéficie au tracker world, investissement passif par excellence.
Pour un investisseur européen, détenir un tracker Us a donc été doublement gagnant : indices US aux plus haut pendant que l’Europe fait un tour à la cave + dollar fort.
Mais que pensez vous du risque Donald Trump ? Son élection est possible, voire assez probable. Pensez vous qu’elle peut déstabiliser les marchés US, voire le dollar, et donc pénaliser le tracker World, ou est ce un non évènement in fine ?
A mon avis cette élection renforcerait assez surement la volatilité aux US : de tempérament sanguin, il pourrait taper du point sur la table sur les questions intérieures ou extérieures, et manquer de diplomatie, avoir besoin de regler des comptes, compromettant les équilibres ou "l’ordre établi" et ainsi augmenter la prime de risque Us, voire World…
Avez vous un avis sur ce point ou restez vous sur pur lazy, se disant que les US resteront le refuge des actionnaires dans le monde ?

Hors ligne

 

#207 15/07/2016 08h37 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Skywalker,

Ma réponse ne va pas être très funky :
- Est-ce que les acteurs du marchés sont au courant de la performance des US, du niveau de valorisation, et de ce qui se passe avec Donald Trump ? Je pense que oui ! Le marché est donc pricé en fonction de cela.
- Est-ce que j’ai plus d’information qu’eux ? Est-ce que je suis en mesure de faire une meilleure analyse que l’intelligence collective de tous les gérants ?
Probablement pas.

Je ne me dis pas que les US sont le refuge du monde, je me dis qu’il y a plein de pro qui réfléchissent toute la journée à ce sujet, ils ont le CFA, ont fait leurs études à Chicago Booth etc. Je n’ai aucun moyen de combattre avec eux.
Certes, ils font des erreurs, et ont des boulets aux pieds (par exemple, les investisseurs individuels qui retirent leur argent de leur fonds au plus mauvais moment) … mais bon quand même.

J’investis donc progressivement sans me poser de question.
En fait, j’exagère, bien sûr que je me pose ces questions. Mais vous répondre me permet de lutter contre mes démons ! Ecrire un livre, sur mon blog et ici, me permet de rester dans la bonne ligne directrice du Lazyness !

En revanche, il y a tout de même une question. Est-ce que 55% d’US dans une allocation stratégique (pas tactique) est une bonne chose ?

Hors ligne

 

#208 30/07/2016 10h10 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Un petit update avant les vacances.

- PEA toujours pas transferé et je suis cash sur 15% de mon PEA malgré moi. Je déteste être cash. Je fais quand même du +2,5% sur l’année, mais j’aurais mieux fait si je n’avais pas été cash.
- Le CTO a aussi une performance correcte avec du +2,8%
En comparaison un ETF world a fait +1% (avec un tout petit peu plus de volatilité)
- Le PEA-PME continue a être une énigme totale même si je crois au small value momentum (+ une pointe quality). +21% !!!

Hors ligne

 

#209 30/07/2016 11h33 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

21% ?! C’est juste énorme, vous avez bâti votre portefeuille grâce à Stockopedia comme présenté sur votre blog ?

Hors ligne

 

#210 30/07/2016 17h09 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

C’est énorme, d’autant plus que la volatilité est de 12% contre 20% pour l’ETF monde. (L’Ulcer rate est aussi pratiquement deux fois inférieurs).

Je ferais mieux de vendre à prix d’or ma liste d’actions plutôt que des livres entre 5 et 8€ …

J’ai commencé par faire ma sélection sur une feuille Google Sheet perso, puis depuis a peu près deux mois sur Stockopedia.

Hors ligne

 

#211 30/07/2016 17h27 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   162 

Fructif a écrit :

Je ferais mieux de vendre à prix d’or ma liste d’actions plutôt que des livres entre 5 et 8€ …

Voilà la meilleure réflexion value que j’ai lu cette semaine !

Vous vouliez pourtant si je me rappelle bien écrire un deuxième ouvrage, cette fois sur les risques des ETF. Est-ce toujours d’actualité ? A défaut n’est-ce pas un débat qui, même s’il a déjà été abordé ici, pourrait être creusé ?

Hors ligne

 

#212 30/07/2016 18h57 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

J’ai fait un long post sur les risque des ETF ce forum ici.

Mon deuxième ouvrage, s’il voit le jour, ne traitera pas spécifiquement ce point mais sera la version advanced du livre. Avec plus ou moins les sujets que je traite sur mon blog (portefeuilles de trackers, smart beta etc.).

Hors ligne

 

#213 01/08/2016 17h53 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   162 

Je commence par le principal Fructif : c’est vous qui faites les jolies photos qu’on voit sur votre blog ? Allez-vous réellement nager au milieu des requins ou vous contentez-vous de ceux qu’on trouve dans le terrible monde de la finance (comme dans bien d’autres mondes d’ailleurs) ?

Votre réponse sur les risques m’avait échappé et m’a permis d’apprendre, étant assez Béotien en ETF pour ne pas avoir su par exemple l’usage de swaps. Aussi je me place un peu à l’extérieur pour faire deux remarques : comme je le disais il y a quelques mois ici, les ETF me semblent être l’enfant naturel de la thèse des marchés efficients. Si on refuse d’admettre sa validité et qu’on sait s’y prendre avec les marchés, alors les ETF devraient moins rapporter que du stock picking. J’ajoute tout de suite que les belles performances que vous affichez semblent dire que c’est vous (ou l’EMH) qui avez raison, et aussi qu’il faut savoir bien s’y prendre pour faire mieux que les marchés : beaucoup de candidats et peu d’élus.

La deuxième remarque est relative à l’organisation des marchés : un marché n’est pas animé par un mouvement perpétuel ou propre mais par des acteurs, en premier lieu les market makers (faiseurs de marchés me semble une bonne traduction). Si une grande partie des échanges se font comme c’est la tendance de plus en plus sur des indices et ETF, qui va faire le marché ? En d’autres termes, si désormais une petite minorité décide des échanges et tout le monde la suit, ne sera-t-elle pas sujette à bien des travers et autres défauts que n’avait pas jusqu’ici la grande masse des intervenants, dont le nombre et les avis contraires (un acheteur = un vendeur) permettait de dégager un marché moyen ?  Pour le dire encore autrement, j’ai plus confiance en la capacité de raisonnement et d’action de mille intervenants qu’en celle de dix seulement.

La conséquence peut-en être une plus grande volatilité des marchés et des errements durables qui bien entendu toucheront les détenteurs de trackers, et cela risque d’être encore plus vrai en période de crise et/ou de krach. Dans un pareil cas les détenteurs d’actions en direct seraient plus protégés à condition toujours, et peut-être est-là une réponse à ma préoccupation, d’avoir un portefeuille constitué de valeurs résilientes ce qui renvoie à l’idée qu’il faut d’abord savoir bien s’y prendre.

Hors ligne

 

#214 03/08/2016 13h21 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   13 

Fructif a écrit :

- Le PEA-PME continue a être une énigme totale même si je crois au small value momentum (+ une pointe quality). +21% !!!

Bonjour Fructif,

Très belles performances effectivment sur votre PEA-PME, félicitations.
Je profite des 2 semaines d’essai gratuit sur Stockopedia et comprends tout à fait votre attrait au Momentum, Value et Quality. Je note d’ailleurs que Momentum est assez proche d’une analyse graphique, il vaut mieux jouer avec la tendance que contre.

Vous semblez privilégier Momentum et Value, moins Quality, pourquoi ?
Ensuite, une fois votre sélection de small caps réalisée, quand décidez-vous de rebalancer votre portefeuille ? Que ce soit pour prendre vos PV ou vos MV, vous repositionnez sur des actions avec de meilleures perspectives ou même rester liquide.
Est-ce que vous suivez les scores et arbitrer lorsque celui passe sous un seuil que vous vous êtes définis, ou vous fixez-vous des objectifs ?

Hors ligne

 

#215 09/08/2016 10h42 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

@sat

Oui ce ne sont que mes photos. Dont des requins des bahamas et d’Afrique du Sud. C’est aussi une de mes passions. Je fais aussi pas mal de photo de studio, même si j’en fais moins depuis quelques temps. La photographie mêle art et technique c’est vraiment sympa je trouve. Mais mon objectif est d’être un bon artisan et pas un artiste (j’en suis incapable).

A mon avis, ce ne sont pas mes performances qui prouvent l’intérêt des ETF, mais toutes les études qui ont été faîtes sur le sujet. Je ne suis qu’une petite fourmis dans ce vaste monde, même si j’essaye d’apporter ma pierre à l’édifice.

En ce qui concerne la question "que ce passe-t-il quand tout le monde est en ETF?". J’y ai répondu sur mon blog, dans cet article.
En résumé:
- On est encore loin du tout ETF
- On est pas sûr de grand chose, mais les marchés sont plus liquides qu’avant avec plus d’ETF (et plus de HFT d’ailleurs)
- On est sûr que plus d’ETF fait baisser le closet indexing (des fonds indexés vendus/facturés comme des fonds actifs)

Et pour répondre spécifiquement à votre commentaire

Sat a écrit :

Pour le dire encore autrement, j’ai plus confiance en la capacité de raisonnement et d’action de mille intervenants qu’en celle de dix seulement.

Justement dans ce cas là pas vraiment. Car il ne reste plus que les meilleurs qui se battent entre eux. On observe justement une hausse de l’efficience des marchés. Il y a moins d’investisseurs et gestionnaire moyens, qui sont justement remplacés par les ETF. Donc moins d’erreurs de pricing.

Enfin, vous observerez que beaucoup de gérants actifs annoncent que quand il y aura plein d’ETF ils vont pouvoir surperformer comme des fous. Mais en même temps ils se contredisent car on voit/lit surtout des gérants qui se plaignent car ils n’arrivent pas à performer à cause des ETF. On pense à Ackman mais pas que.

La théorie rejoint la pratique très largement. L’alpha moyen (qui est négatif) baisse et continuera de baisser. L’alpha des meilleurs baisse et continuera de baisser.

Et l’investisseur particulier investi directement n’y échapera pas. Et investir dans des entreprises solides, de qualité et avec des moat n’y changera pas grand chose. Vous que tout le monde se ruent dessus elles pourraient être surpricé et sévèrement chuter, plus que le marché. Je pense que vous connaissez l’histoires nifty fifty. Je ne dis pas que c’est exactement pareil avec le GARP mais quand même.

Après, sous l’angle du smart beta ca se regarde, mais pas sous l’angle du stock picking à mon avis.

@chlorate
J’aime moins le quality pour de nombreuses raisons:
- Il a été découvert plus tard, et pourrait être sujet à du surcrowding (moins que le low volat mais quand même)
- Je préfère investir dans des facteurs qui sont des risques, donc mieux rémunérés (la partie mispricing/comportementale n’est que la serise sur la gateau). Et la partie risque n’est pas vraiment facile à comprendre, je trouve ça très largement tiré par les cheveux.
- Je mets quand même une pointe de quality

Sinon, je ne suis jamais liquide. J’ai stockopedia en continu, donc je suis mon portefeuille au fil de l’eau. En gros, quand une de mes valeurs baisse sous un valuemontmum rank, un momentum rank, ou un stockranck en dessous de 80, je la sors et la remplace par une rentrant dans mon screener. Donc je n’ai pas le même screener en entrée et en sortie. Mon screener en entrée est plus restrictif.
Mais on peut aussi faire balle neuve tous les 6 mois.

Il faut dire que je crois à :
- 2 sélections : small value d’un côté et momentum de l’autre
- 1 sélection faites de valeurs à la fois small et value et momentum
Il y a pas mal de façons différents d’utiliser les facteurs qui fonctionnent.
Les études ne sont pas concluantes sur la façons d’optimiser et s’adressent plus à des fonds très diversifiés (et mid-large cap), plutôt qu’à l’investisseur individuel pouvant aller chercher de la nano cap.
Il y a bien quelques études pour l’investisseur individuel mais elles ne sont pas suffisamment nombreuses pour certifier ce qui fonctionne réellement le mieux.
Par ailleurs, je suis pour la simplification et surtout pas l’optimisation à l’aune de backtests.

Dernière modification par Fructif (09/08/2016 11h32)

Hors ligne

 

#216 26/08/2016 19h27 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Ca y est mon PEA a été transféré, cela a duré 3 mois ! Quelle galère, être cash sur 5% de mon portefeuille m’a coûté 0,7 points de performance ! Vraiment très ennervant, je ne sais pas comment ils se sont débrouillé.
Je vais tenter une réclamation, mais j’ai peu d’espoir.

J’ai donc commencé à mettre en place ma stratégie small/mid value momentum (quality) sur le PEA. Ce n’est pas évident car ils y a finalement plus de paramétres :
- Quelle répartition entre les pays, FR, GB, Allemagne, Espagne, NL, BE. En prenant en compte la capitalisation des marchés et les frais de transactions
- Quelle fréquence de mise à jour en fonction des frais ?
- Quelle répartition entre les small et les mid (et les large) ?

Ne pas oublier d’analyser tout cela en fonction des frais de transaction:
- Courtage
- Change
- Spread
- Taxes diverses : TTF sur les entreprises de capi de plus de 1Mds en Fr et Stamp Dutry en UK. Par exemple en UK, un ordre de 5000€ me coûte 45€ mini, ce n’est pas rien.

J’y vais progressivement. J’ai toujours 45% d’ETF et quelques actions "plaisir" comme Air Liquide.

Hors ligne

 

#217 26/08/2016 20h39 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   49 

Fructif a écrit :

J’ai donc commencé à mettre en place ma stratégie small/mid value momentum (quality) sur le PEA.

Cela représentera 100% du PEA où est-ce que vous conserverez une poche passive à base de trackers ?

Hors ligne

 

#218 27/08/2016 10h07 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Aujourd’hui, j’ai 45% de mon PEA en trackers, mais cela devrait tendre vers 0. Je n’ai pas encore décidé, si je gardais un minimum de diversification dans mon PEA. Si je le fais, ce sera avec des choses si possibles assez peu correllées (emerging etc.)
En revanche, j’ai de l’indiciel (y.c. smart beta), sur mon PEE, sur différentes assurances vie et sur mon CTO.

Dernière modification par Fructif (27/08/2016 10h09)

Hors ligne

 

#219 27/08/2016 10h18 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   28 

Vous vous écartez donc de votre stratégie passive sur PEA ?!


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

Hors ligne

 

#220 27/08/2016 10h51 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Non pas vraiment. Même si la définition actif/passif n’est pas simple (Gog préfère le mot discretionnaire plutôt qu’actif et je suis réllement d’accord). Par ailleurs, les ETF sont un des moyens de mettre en oeuvre les principes de gestion que je suis, qui sont ceux de la gestion passive et des marchés efficients.

Les principes sont les suivants.
- Je m’appuie sur les marchés efficients, pas parce que les marchés sont parfaits mais parce qu’il est quasiment impossible de faire mieux qu’eux. Mais la théorie des marchés efficients dit aussi que vous êtes rémunéré pour le risques, défini comme le fait de faire mal au plus mauvais moment (et non la volatilité, et la probabilité de ne pas atteindre ses objectifs à long terme). Ainsi, je m’appuie donc sur des facteurs de risques (~smart beta). Et pour ma part, je pense que le small value et le momentum sont les deux risques les mieux rémunérés (même si le momentum n’est pas toujours considéré comme un risque).
- Il est indispensable de réduire les frais, qui mangent très allégrement la performance
- Il faut optimiser la fiscalité
- Il faut diversifier, en nombre d’actions, géographiquement, et dans le temps
- Il faut avoir une allocation d’actif appropriée par rapport à son acceptation du risque (à bien définir, car il est multiforme)
- Il faut éviter d’investir en fonction de ses émotions

Je reste la dessus, et je pense que pour la plupart des gens (l’immense majorité), les ETFs (sur un PEA), avec un investissement progressif sont la meilleure façon de mettre en oeuvre cette stratérie.

Le PEA, lorsque l’on est fortement imposé, est une enveloppe vraiment différenciante (par rapport à l’imposition du CTO et aux frais de l’AV). Mais que faire lorsque le PEA est plein et que l’on est fortement imposé ?
Il y a plusieurs choix :
- Le PEE (épargne salariale) si on a des fonds indiciels peu chers (rarement le cas)
- Les ETF sur des AV peu chère
- La stratégie que je mets en oeuvre

Ma "nouvelle" stratégie, qui est adaptée à mon propre cas (PEA plein, au TMI, pas trop vieux …) est la suivante :
- Sélection automatisée (pas d’émotion et donc non discretionnaire) small value momentum Europe au sein du PEA pour maximiser la performance et le risque dans la meilleure enveloppe qui soit.
- Une diversification géographique grâce aux autres enveloppes que j’ai (AV+PEE)
- Une diversification dans l’allocation d’actifs grâce au fonds en Euros (je n’ai pas trouvé mieux pour l’instant)

J’ai donc une stratégie qui ne cherche pas à faire mieux que le marché (en prenant en compte le niveau de risque), relativement diversifiée, automatisée (pas d’émotion), fiscalement très attractive, limitant le risque de contrepartie (et de liquidité) des AV.

Il y a bien des inconvénients :
- Demande plus de connaissances (investissement initiel) que la stratégie Lazy de base
- Prend plus de temps de gestion au quotidien, même si ce n’est pas énorme car automatisé
- Pourrait sous-performer pendant longtemps les indices classiques
- Et surtout, elle est assez chère à mettre en place, ce qui pourrait complètement manger la rémunération du risque supplémentaire que j’ai prise (small value + momentum)

Pour information, il n’y a pas d’ETF small value éligible au PEA sinon, cela aurait été possible de faire cette stratégie (en moins extrême) pour moins cher sur PEA.

Hors ligne

 

#221 27/08/2016 11h03 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour Fructif,

Fructif a écrit :

Même si la définition actif/passif n’est pas simple

Pourtant, il n’y a pas plus simple que prendre la définition introduite par Sharpe non ?

- Un investisseur actif est un investisseur qui n’est pas passif
- Un investisseur passif sur un marché est un investisseur qui détient chaque instrument sur ce marché, en proportion de la taille de cet instrument sur ce marché

Le terme "actif" ici ne sous-entendant pas forcément "passe souvent des ordres".

Si vous divergez de l’investisseur passif, vous êtes nécessairement un investisseur actif :-) ! (Et jouez à un jeu à somme nulle avant frais, mais vous le savez).

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#222 27/08/2016 11h17 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Honnêtement, je n’ai pas assez de connaissances universitaires pour comparer précisément ce que disent Sharpe et Fama. Mais à vue de nez je dirais qu’ils sont de la même école et que Fama a un peu fait avancer les choses avec son modèle multifactoriel.

Ainsi je reformulerais un peu :
Un investisseur passif est un investisseur qui détient un portefeuille diversifié d’actions représentative de son marché ajusté du risque.

Dire que le small value fait mieux que large est une vision d’investisseur passif.
C’est pour cela que l’on compare un fonds au regards de son marché et non juste en fonction du marché.

C’est le pincipe du 3 (4 ou 5) factor model de Fama (et consorts)

Mais la définition du passif m’est un peu égale, ce sont les principes qui comptent :
- plus de risque = plus de rémunération
- la diversification est le seul "free lunch"

Hors ligne

 

#223 27/08/2016 12h40 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   49 

Du coup, est-ce que vous pensez laisser tomber (voire fermer) votre PEA-PME ? En effet, si vous voulez utiliser votre stratégie sur PEA, je devine que c’est parce que le PEA-PME ne donne accès qu’à un pool trop restreint d’actions ? (D’ailleurs, à partir de quelle taille de pool on peut considérer qu’une stratégie est applicable ?)

Dernière modification par Gog (27/08/2016 12h40)

Hors ligne

 

#224 27/08/2016 16h50 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

La question du bassin se pose effectivement.

Par exemple, le nombre d’actions selon le FT est le suivant :
•    Europe 6835
•    Allemagne 798
•    Netherlands 122
•    UK 1860
•    Belgium 149
•    France 814
•    USA 13062
•    Monde 33394

Si je me focus sur les entreprises qui ont une market cap entre 100 millions et 2 millards € :
•    France 234
•    Allemagne 228
•    UK 689
•    Europe 2211
•    USA 4826

Stockopedia a une liste de plus de 9000 sociétés en Europe.
Le MSI Europe (Large+Mid) compte 447 sociéts et le MSCI Europe Small 950.

Le PEA-PME a un bassin de 310 actions. Ce n’est pas catastrophique, surtout vu que la France n’a pas beaucoup d’entreprises listées. Mais c’est sûr que ce n’est pas très diversifié géographiquement.
Mais disons que je vois les choses un peu différemment. Je ne choisis pas les meilleures (au sens mieux notées selon mes critères) sociétés du PEA-PME. Mais les meilleures sociétés Européennes qui sont dans le PEA-PME. Mathématiquement, c’est pourtant la même chose donc je comprendrais que cela vous paraisse un peu de la réthorique.

Mais prenons un exemple pour expliquer ce que je veux dire : je trouve (aujourd’hui) dans le PEA-PME 58 actions qui sont le premier décile value-momentum (critères de Stockopedia) sur un bassin Euopéens. Si je prends les 10 premières, elles sont dans les 3 premiers centiles Européens. Si je prends les 20 premières, elles sont dans les 4 premiers centiles Européens.
A mon sens c’est largement suffisant.

Donc, ce n’est pas la raison de mon passage (progressif) au value-momentum sur le PEA. C’est pour augmenter ma surface de jeu et mon PEA-PME sera bientôt plein, donc je me lance dès à présent sur le PEA, et je garde bien sûr le PEA-PME en small value momentum.

Dernière modification par Fructif (27/08/2016 16h55)

Hors ligne

 

#225 27/08/2016 20h10 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   110 

Quels sont les critères de sélection sur stockopedia pour une approche value momentum ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech