Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 05/05/2014 09h24 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   34 

Bonjour Fructif,

Gros +1 (en réalité ça mériterait bien plus que ça) pour les nombreux éléments fournis ces derniers jours (semaines…  les vacances peut être? smile sur les différentes files du forum.

En effet, je m’oriente vers un portefeuille similaire au votre sur le principe.
Et je tenais à vous remercier pour toutes les informations mises à disposition, qui me permettent d’affiner mes choix.

Pour ma part, je commence à avoir un fonds de portefeuille PEA intéressant composé d’actions en direct de bigs et quelques mid caps,  que je compte conserver très longtemps.
Idem sur le CTO pour les valeurs non éligibles PEA (valeurs US principalement et REITs. Je ne vous suis pas sur ce point, où vous investissez en trackers).
Je commence à avoir quelques trackers émergents sur PEA, je dois poursuivre mes recherches.

Et il me reste à choisir des trackers pour les poches small et value, que ce soit pour les USA ou l’Europe.
Pour les USA, pas trop de problème, je pense au Russell 2000 suite aux informations que vous avez fourni.
En revanche, pour les valeurs françaises / européennes éligibles en direct au PEA, je ne me sens pas capable de me positionner correctement en direct comme vous le faites, et je vais donc essayer de trouver un/des trackers qui correspondraient à mes attentes. A l’heure actuelle mes recherches sont infructueuses. Dans l’idéal il me faudrait un tracker type "indépendance et expansion" (OK on ne peut pas tout avoir smile ). En effet d’après mes recherches, il n’existe pas vraiment de trackers orientés small caps, la plupart proposent des mids caps. Idem pour le tracker PEA PME qui me semble sur-pondéré en mid cap et biotech et qui ne m’intéresse donc pas.

Enfin bref, voilà pour mes quelques réflexions… et merci encore.

Hors ligne

 

#27 05/05/2014 14h06 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Simplicitaire,

Merci, parfois je me demande si ça intéresse les gens, ce que j’écris ;-)

Mais sinon, une fois que l’on sait où chercher les données de base, un peu manipuler XL et où on veut aller … c’est assez facile de faire des statistiques.

Je ne me suis toujours pas mis à R cela étant.

Vous avez décidé d’investir en direct sur le USA, mais pour quelle raison ? Il faut sacrément surperformer le marché pour faire mieux qu’un tracker dans le PEA.

Pour les small européennes, il y a des trackers MSCI EMU (Union Monétaires Européenne) éligible (Lyxor, Amundi, chez Ishares je crois que c’est un autre indice).
http://www.msci.com/resources/factsheet … -index.pdf
434 constituants avec une capitalisation médiane de 500M€ : ça me parait pas mal (même si la plus grosse fait 5 Mds € de cap)
Ca fait de 200 valeurs entre 20M€ et 500M€, c’est pas du nano mais quand même.

Et si vous aimez vraiment indépendance et exepansion il faut sauter le pas :-)

Bien à vous

Hors ligne

 

#28 05/05/2014 16h19 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   34 

Fructif,

Je suppose que comme moi il y a de nombreux forumers qui ne sont pas nécessairement très actifs mais apprennent énormément à la lecture de vos posts ou à ceux d’autres participants réguliers.
Il ne faudrait donc pas être désappointer du faible nombre de retours.

En ce qui concerne l’investissement en direct sur CTO, je suppose qu’il s’agit tout simplement d’un comportement moutonnier, et parce que j’ai été convaincu par la méthode d’IH qui consiste à être propriétaire d’entreprises extraordinaires. Mais comme indiqué, cette méthode ne représente qu’une part de mon allocation d’actifs.

Ainsi j’essaie de faire tout particulièrement attention à celle-ci, et à tout point de vue (zones géographiques, devises, secteurs…) pour limiter les risques. Et donc cette part d’investissement en direct via CTO me permet de limiter le risque de contrepartie et de collatéral qui ne sont pas nécessairement couverts pour les ETF synthétiques. En revanche le « risque » fiscal lui je n’y échappe pas smile.

Merci pour les infos sur les trackers MSCI EMU, je vais regarder ça.
Pour indépendance et expansion, malgré leurs superbes résultats, je reste convaincu (comme vous) par mes nombreuses lectures qu’il est très difficile de battre les indices à long terme et que les frais de gestions de ce type de fond finissent par rogner les éventuels gains donc ma stratégie actuelle reste actions en direct + trackers. J’ai déjà beaucoup trop donné à ce type de fonds lorsque je ne m’occupais pas de mes finances personnelles et qu’un conseiller bancaire me vendait tel ou tel SICAV avec "les meilleurs résultats de ces 3 dernières années". Bref, c’est fini ce temps là, et grâce à ce forum smile.

Hors ligne

 

#29 05/05/2014 16h59 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Avec les actions en direct le CTO, vous troquez quelque chose d’avéré sur la fiscalité (ce n’est pas un risque fiscal) par un risque sur le collatéral.

Vous pouvez évaluer "scientifiquement" votre choix :

- Vous avez 100 K€, sur 10 ans, à raison de 7% par an (je suis conservateur, c’est la moyenne des actions avec dividende post inflation) vous multipliez par 2 votre mise
- La différence entre un gain en capital sur votre PEA et votre CTO est TMI, et sur les dividendes TMI*,6 (40% d’abattement)
- Si je considère que la moitié des gains viennent des dividendes (je pense que c’est un peu moins mais bon), et un TMI à 30% vous perdez 24000€ d’impôt
Vous achetez donc ce risque de collatéral (et le plaisir d’être actionnaire en direct) pour 24000 € (plus ou moins 1,7pts/an soit ~24% de performance par an)

Pour être en "break even" vous considérez donc que vous avez 1 chance sur 4 de perdre l’ensemble de votre mise ou 1 chance sur 2 de perdre la moitié de votre mise

Vous pouvez remplacer mes hypothèses par celles que vous voulez, je pense que cela fait cher le risque systémique.

Par ailleurs, j’ai simplifié :
- sans jouer sur les intérêts composés (dans le cadre du cto vous payez la csg/crds sur vos dividendes chaque année et non à la fin comme sur le PEA)
- sans prendre en compte la fiscalité des actions étrangères (vous ne récupérez pas le prélèvement à la source sur le PEA)
- en tablant sur le fait que vous ferez aussi bien que le marché (pas nécessairement évident)

Dernière modification par Fructif (05/05/2014 17h02)

Hors ligne

 

#30 06/05/2014 10h37 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   34 

Une analyse pleine de bon sens, argumentée et cartésienne.
Cela mérite réflexion, "l’assurance" me coûte en effet très cher.
A méditer quelque temps  wink.

Hors ligne

 

#31 06/05/2014 11h32 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Oui, ce calcul fait "mal" car, je suis comme vous, je préfère largement être actionnaire d’entreprises formidables que je compte garder toute ma vie, plutôt que de trackers synthétiques … mais force est de constater que ça fait cher la "plaisanterie".

La vision rationnelle voudrait de remplir son PEA à rabord, puis d’investir en direct aux USA.

J’en suis plus ou moins là, se pose désormais la question de :
- Assurance vie ou CTO : sachant que sur l’AV il y a moins accès aux trackers et surtout des frais sur UC de 0,5 à 1,2% par an
- PEA-PME : mais produit jeune, pas de diversification géographique

Je pense que le processus d’apprentissage pour faire quelque chose de correct avec des actions en direct (même pas surperformer le marché) est assez long.
J’ai décidé de me former pendant que je remplissais mon PEA, puis mon assurance vie. Je teste en réel sur mes actions en direct françaises. Quand je me sentirai à l’aise, j’investirai en direct sur CTO.

Vous pouvez investir une partie en trackers synthétique et avoir une partie CTO, pour mettre en pratique le savoir que vous accumulez. Vous payez pour votre formation opérationnelle, pourquoi pas.

Hors ligne

 

#32 06/05/2014 15h51 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   30 

Vous avez un tracker de SPDR basé sur l’indice MSCI Europe Small cap. C’est un tracker à réplication physique (avec un sample) et capitalisant, éligible au PEA. Le "Bid/Ask spread" est un peu plus élevé que chez lyxor mais pour du long terme je pense que l’impact est faible. Par ailleurs je crois que Lyxor vient de lancer un nouvel ETF basé sur cet indice, mais personnellement je n’aime pas les etf avec moins de quelques dizaines de M€ (en général je vise plutôt la centaine mini).

Hors ligne

 

#33 06/05/2014 16h12 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Bien vu, je le trouve mieux que le Lyxor qui est seulement union Européenne
Le SPDR a 38% de UK, ce qui permet de diversifier la monnaie (et les économies)

Ils sont tous les 2 à 0,4% de frais et le SPDR est à réplication physique

J’y penserai quand je voudrai me renforcer sur un tracker small Europe !

Dernière modification par Fructif (06/05/2014 16h13)

Hors ligne

 

#34 08/05/2014 07h33 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’ai tout lu votre fil. C’est passionnant. Une vraie aventure smile

Il y a une semaine encore je ne comprenait rien a la bourse et ne m’y intéressait pas jusqu’à ce que mon CGPI me propose d’ouvrir un PEA. Je me suis dit que j’allais vérifier les frais de son PEA. J’ai trouvé cela exorbitant (15% sur les plue value de ses placements sans parler des frais de gardes..Etc) et finalement me suis dit qu’il valait mieux se passer d’intermédiaires
Depuis je me forme des heures durant sur les termes boursier en essayant d’appréhender ce domaine assez obscur de prime abord.

J’ai 15000 euros à investir sur un PEA que je vais ouvrir sur bourse direct.
Avant d’investir bêtement je me forme pendant des semaines en lisant ce forum/Livres/magazine investir..Etc

votre fil m’a bien intéressé.

Puis-je vous demander quelques questions de néophyte?

Si un tracker monde fait presque toujours mieux que votre ensemble d’investissement pourquoi ne pas tout investir sur un tracker de ce genre? (j’imagine que le risque est trop grand)

Sur vos deux ans d’investissements finalement combien de % de la somme investi avez vous fait en plus-value? (quelle était votre somme de départ?)

Par quoi est motivé votre choix de ne pas investir sur des OPCVM? (ou alors j’ai peut être mal lu)

en fait j’ai l’impression d’apprendre énormément en lisant des suivis de portefeuille comme vous grâce à l’évolution empirique et de l’analyse de vos erreurs.

Hors ligne

 

#35 08/05/2014 10h26 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Salammbô,

Merci pour vos encouragements et tant mieux si mon expérience peut aider.

Ce sont de bonnes questions, d’ailleurs les réponses sont un peu sioux !

Tour d’abord, les fonds font moins bien que leur marché de référence. Par exemple, un fonds qui fait des grandes capitalisation françaises ne fera pas mieux que le Cac 40. Un fonds qui fait des small caps ne fera pas mieux que le marché des small cap … mais si les small cap font mieux que les grosses caps, le fonds small caps fera mieux que le cac 40 !

Or si la théorie voudrait que small et les bigs finissent par faire la même performance, force est de constater que les smalls font la plupart du temps mieux que les bigs. De même, les valeurs "value" ont fait plus que les "growth". Certains croient que ca ne se reproduira pas, d’autres si.

Par ailleurs, le marché est souvent comparé à un indice ; mais un indice a des biais … et vous pouvez vouloir vous construire un indice propre qui représente mieux ce qu est le marché ou ce que vous pensez être le marché.

Je vous donne quelques exemples :
- Le CAC 40 ou l’indice World ne prennent en compte que les big cap, donc si vous voulez un minimum de small, il faut en ajouter
- L’indice World a 50% d’USA, même si ca correspond au poids des USA vous pouvez choisir de mettre moins d’USA par exemple, car voulez répartir en fonction du PIB des pays et non de la capitalisation boursière
- Le CAC 40  a plein de bancaires et le SP500, plein de technos ; finalement c’est pas sur sur que ça représente bien le marché

On peut faire juste un tracker MSCI World ou All World (avec des émergents) ; après si vous avez le temps et l’envie d’aller plus loin vous pouvez raffiner ! C’est ce que je fais.
Par apport, aux différentes études, mes calculs, mes "croyances", je sous pondère les émergents et les US et j’ajoute des small et des value.

Combien j’ai mis et combien j’ai gagné ne veut pas dire grand chose car je ne le fais que depuis 2 1/2, et j’ai évolué comme vous avez vous dans la file. Juste pour donner une idée je fais du 15% par an, ce qui est plus où moins l’indice world. Et depuis le début de l’année je fais mieux que l’indice world avec une volatilité moins élevée. Autant j’espère continuer à faire légèrement mieux que l’indice world avec une volatilité inférieure, autant je n’espère pas faire 15%/an

PS : fonds = OPCVM = SICAC = FCP (approximativement)

Hors ligne

 

#36 08/05/2014 11h23 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

merci de votre réponse fructif smile

Mais alors quel est l’intêret des opcvm comparé aux trackers si les trackers font presque tout le temps mieux que ces dernières?

Pour les fainéant, on prend un tracker CAC 40 small et un grandes CAPs et on est tranquille non?

Je schématise bien entendu smile

Je vous demandais pourquoi vous ne preniez pas un tracker monde plutôt que vos diversifications en actions personnalisées qui demandent beaucoup d’investissement car il me semblait que au fur à mesure de vos posts vous faisiez souvent moins bien que l’incice.

pour schématiser encore. En gros si j’avais placé toute mes économies sur ce fameux tracker j’aurais fait le même genre de rendement que vous sans effort?

Attention je ne cherche pas à trouver de rendement facile et magique, j’essaye juste de comprendre la logique boursière qui encore floue pour moi.

Hors ligne

 

#37 08/05/2014 12h40 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   113 

Le même genre de rendement oui, car les marchés ont globalement été haussiers depuis.

En cas de marché durablement baissiers, ou de tension focalisée sur les US (par exemple), le tracker World serait probablement plus affecté qu’un portefeuille d’ETF diversifiés avec une pondération US <50%.

Je rejoins tout à fait l’avis de Fructif : "On peut faire juste un tracker MSCI World ou All World (avec des émergents) ; après si vous avez le temps et l’envie d’aller plus loin vous pouvez raffiner ! C’est ce que je fais."

Passionnante file de discussion en tout cas !

Dernière modification par espenlind13 (08/05/2014 12h41)


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#38 08/05/2014 12h50 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   231 

Vous n’avez pas un rendement facile avec les trackers, mais vous avez un suivi très facile de l’indice boursier choisi.
Après, l’on peut choisir de s’arrimer au CAC40, au S&P500, à l’Eurostoxx50, au MSCI World… On a la garantie de faire la même chose que l’indice.

Avec un OPCVM, on "achète" une prestation de gérant. On peut espérer qu’il saura profiter des bonnes affaires, éviter les baisses, etc. Pour synthétiser, dans la pratique, soit ils n’y arrivent pas, soit les bons gérants deviennent moyens ou mauvais, ou soit les bons facturent des frais de gestion qui annulent leur valeur ajoutée. Ou alors, on est tombé sur un bon gérant mais on a dû tellement diversifier pour le trouver que sa valeur ajoutée est diluée.

Voilà le choix gestion passive (trackers) vs gestion active (OPCVM à "vrai" gérant) résumé en quelques lignes smile

Hors ligne

 

#39 08/05/2014 12h54 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

donc en gros
gestion active vaut mieux d’être faite par soi même ou si on a pas le temps de prendre un portefeuille conseillé par un journal du genre investir plutôt que les OPCVM couteuse?

Est ce un bonne idée de panacher actions  + trackers?

Hors ligne

 

#40 08/05/2014 13h02 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   231 

Nous sommes sur la file de Fructif, à lui de conclure smile

Certains peuvent également être rassurés à l’idée de confier leur argent à un professionnel de la gestion, en tête des palmarès, qui passe ses journées à scruter les marchés, lui et son équipe d’analyses, de gestion du risque, etc.
Et considèrent que cette prestation a de la valeur, surtout lorsque l’on a pas l’envie ou la compétence de gérer soi-même, et se paye.
Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse, en réalité.

Hors ligne

 

#41 08/05/2014 13h14 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Disons que le marché est fait par le professionnels -> le marché est donc la moyenne des gérants -> les gérants vont donc donner en moyenne (le marché-les frais)

Si les frais sont de 2% sur un sous jacents qui fait 8% par an, ça fait 25% de la perf qui part en fumée en moyenne.

Après, il faut être meilleur que les autres pour choisir un bon gérant. C’est (au moins) aussi difficile que de choisir une bonne action. Par exemple, Carmignac, gérant star, c’est bien planté sur les dernières années.

Donc, moi je pense que seule l’ignorance pousse les gens à acheter des OPVCM. Après, on a le droit de pas être d’accord ou de se sentir super à l’aise avec des gérants, et surveiller qu’il ne change pas de boutique. Par exemple, R. Burnand de Moneta a une belle approche et j’aurais tendance à lui faire confiance. (Mais j’ai fait confiance à Carmignac …)

Pour l’investissement en direct, oui j’ai eu tendance à faire moins bien que mon marché référentiel. Moralité j’ai changé mon fusil d’épaule :
1- J’ai quelques actions que je garde pour toujours pour le plaisir, je m’attends à faire moins bien que le marché, même si celles que j’ai choisies j’y crois
2- Je suis la sélection du journal Investir, sans réflexion. J’ai pris le parti de leur faire confiance à cause de leur performance antérieure (je ne sais pas encore si c’est une vraie bonne idée)
3- Je fais de l’investissement en direct sur un modèle quantitatif. Je ne crois que je suis plus fort que le marché pour analyser le marché, mais je crois dans la force des statistiques.

Pour la gestion en direct, avec un peu de travail, peut être que vous pouvez profiter des inefficience de marché. Mais il faut sérieusement s’y mettre. Pour l’instant l’investissement quantitatif soit délégué (au travers de trackers value/small etc.) soit faits par moi même me semble plus performants et accessibles, en tout cas pour moi.

D’ailleurs, ma partie "small value momentum" a quand même bien performé pour l’instante, c’est elle qui me permet de mettre la patée à mes indices de références.

Dernière modification par Fructif (08/05/2014 15h06)

Hors ligne

 

#42 08/05/2014 13h56 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

très bien expliqué.
Vous êtes donc un peu revenu des actions à choisir soi-même
Quand vous dites que vous faites moins bien que le marché référentiel :

Le marché référentiel est il par exemple le CAC 40 qui aurait fait 12% en moyenne sur un an alors que vous en choisissant vos actions vous auriez fait 10% ?

Hors ligne

 

#43 08/05/2014 14h47 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Je suis entierement d accord avec ce qu’ont dit Nikki et resplendi.

Mes investissements de conviction sur les grandes valeurs euro ont tendance a faire moins bien que le Cac même si en 2014 c est kif kif
Par exemple en 2013 air liquide et Essilor n’ont vraiment pas été au top

Dernière modification par Fructif (22/05/2014 07h56)

Hors ligne

 

#44 09/05/2014 01h09 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   30 

salammbo a écrit :

Mais alors quel est l’intêret des opcvm comparé aux trackers si les trackers font presque tout le temps mieux que ces dernières?

Je pense qu’il y a des raisons historiques. Par exemple les ETF ont débarqué en France aux alentours des années 2000, ce qui est donc relativement récent. Il y a aussi moins de publicité : pourquoi Amundi irait faire de la pub pour ses fonds passifs et risquer de cannibaliser ses fonds actifs, plus rémunérateurs ? Enfin intuitivement j’aurais plutôt tendance à confier mon argent à quelqu’un qui va y consacrer toute sa journée plutôt qu’à un autre qui n’y jettera qu’un coup d’oeil de temps en temps.

Pour tempérer un peu les propos des autres intervenants, il faut rappeler que certains gérants arrivent à faire mieux que leur indice de référence, même sur du long terme (15 ans). Les chiffres diffèrent légèrement selon les études mais en gros on est aux alentours des 20% des fonds gérés activement.
Cela ne veut pas dire qu’ils ont battu leur indice chaque année.. La majorité des fonds "gagnants" auront eu, comme tout fonds actifs, leur(s) période(s) de contre performance.

Par ailleurs certains fonds trichent, ils disent suivre le SP500 par exemple mais sont aussi investis sur des small caps. Un fonds employant cette stratégie aurait probablement surperformé le SP500 ces dernières années, mais au prix d’un risque plus élevé..

Enfin le plus gros problème c’est qu’il est très difficile de connaître les gagnants à l’avance. Je l’ai déjà dit mais d’après une étude de Morning Star, le meilleur indice de la performance future d’un fonds est le montant de ses frais.. ça ne garanti rien mais c’est mieux que le hasard.. et que de se baser sur les performances passées.

Dernière modification par NicolasV (09/05/2014 01h46)

Hors ligne

 

#45 09/05/2014 08h56 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Je suis d’accord avec vous, Nicolas :
- Les ETF sont récents, surtout en France … mais les gens commencent à se rendre compte de leur intérêt c’est pour cela qu’ils ont une croissance incroyable
- Il faut faire attention aux fonds qui ne se comparent pas avec un indice qui correspond à leur univers d’investissement ou font croire. De même, certains peuvent faire croire qu’ils font aussi bien qu’un indice alors que l’indice est nu et eux prennent les dividendes
- L’industrie tourne grâce aux frais des fonds, donc il y a beaucoup de marketing sur les fonds. On entent tout le temps, même dans les journaux "l’année sera un moment compliqué où il faudra faire du market timing et du stock picking". Dans les assurances vies, les assureurs font leur beurre en prenant une part des frais des fonds, alors ils ne sont pas fans d’ETF
- Instinctivement tout le monde se dit qu’il faut passer beaucoup de temps en bourse, surveiller tous les jours … pour gagner (j’entends ça tous les jours)

Sinon, je suis preneur des études qui montreraient que 20% feraient mieux que le marché sur 15 ans … en prenant en compte le biais du survivant.
J’ai du mal à croire que parmi la liste des fonds actuels, 20% aient plus de 15 ans et fait mieux que le marché ! Par exemple, je viens de faire une analyse très rapide : sur les 900 fonds que référence Morningstar dans la catégorie "Europe Grd Cap mix cap", il y en a que 300 qui existent depuis 10 ans, et à peine 100 qui font plus de 6% soit le MSCI Europe Large Cap Net return.

Mais encore une fois, si les chiffres le démontrent je suis ouvert ;-)

Et comme vous le dites que ce soit 5% ou 20% des fonds qui préforment correctement, la question est de savoir comment les identifier au début des 15 ans smile

D’ailleurs, quel est le % d’actions qui superforment le marché sur 15 ans ? C’est finalement plus facile d’identifier une super action qu’un super fonds à ce moment là

Dernière modification par Fructif (09/05/2014 09h11)

Hors ligne

 

#46 09/05/2014 09h42 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Passionnant cette discussion. J’apprends énormément. Mine de rien passer par un courtier cgpi qui conseille des opcvm c’est faire double penitences au niveau des frais vu que en plus il prendra une com sur les plus values. Je suis bien content de m’être extirpé de ce cas de figure.

Fructif avez vous essayé la méthode du site des "daubasses"?  Ça m’a l’air assez intéressant d’y consacrer une partie de son portefeuille. Je me demande si je tente

Dernière modification par salammbo (09/05/2014 09h43)

Hors ligne

 

#47 09/05/2014 10h37 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   421 

salammbo, faites attention à ne pas tomber d’un excès l’autre.

Se persuader qu’entasser les frais CGPI/OPCVM/Courtier ou Courtier/Assureurs/UC est parfaitement contreproductif est une chose, se lancer dans l’investissement deep value en direct en est une autre.

Vous n’avez actuellement aucune connaissance en matière de valorisation d’une société, suivre aveuglément les conseils des daubasses qui vont vous faire acheter des sociétés risquant de faire faillite sur tout les marchés du monde sans comprendre pourquoi risque d’être très douloureux (on est plus en 2008).

Minimisez les frais, achetez des sociétés qui gagnent de l’argent dans votre PEA, versent des dividendes, habituez vous à la bourse en gagnant de l’argent. Si cela vous passionne vous pourrez par la suite approfondir vos connaissance et comprendre les choix des daubasses.

Il y a des tas de façons de gagner de l’argent en bourse, mais toutes suivent une constante
: comprendre ce qu’on fait et avoir une stratégie.

Certains gagnent énormément en achetant des biotech qui perdent de l’argent et font AK sur AK, d’autres en achetant des sociétés en pertes à la casse et en misant sur une recoverie, d’autres essaient de suivre les départ de cours pour gagner quelques pourcents, mais tous ont une bonne expérience et compréhension du mécanisme qu’ils utilisent.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#48 09/05/2014 11h21 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Vous avez tout à fait raison. C’était ma stratégie. De ne pas investir avant de comprendre les tenants et les aboutissants du monde boursier.

Pour les daubasses j’avais vu qu’il conseillait d’investir 500 euros en moyenne pour commencer . Je me disais donc que sur les 15000 que je comptais investir le risque était assez limité.

Hors ligne

 

#49 09/05/2014 11h27 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   231 

Salammbo, je vous suggère de créer une file portefeuille dédiée plutôt que de squatter la file de Fructif.
Dans quelques années, vous aurez en outre le bonheur de pouvoir suivre votre progression boursière en relisant avec nostalgie le début de votre file smile

Hors ligne

 

#50 09/05/2014 11h30 → Portefeuille d'ETFs et d'actions de Fructif (actions, etf, fructif, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Tout à fait. Je peux même effacer les messages si vous voulez afin de redonner une cohérence au suivi des posts.  Je me tais :-)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech