Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 04/02/2016 10h05 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   401 

Vous n’y êtes pas.
IH estime que plusieurs foncières US ou canadiennes sont à des cours qui constituent l’opportunité d’une vie. Une phrase très forte, sauf à supposer que ces mots ne veulent rien dire.

Il devait donc:
- en acheter
- et s’il n’a pas le cash nécessaire, vendre d’autres lignes moins prometteuses selon lui
- et s’il estime qu’il a déjà trop de foncières nord-américaines et ne veut pas pondérer trop fortement ce secteur, il devrait vendre une des foncières qu’il détient déjà pour acheter l’opportunité d’une vie.
Celles qu’il a déjà étant majoritairement (en montant détenu) en moins-value latente, il aura un avantage fiscal en plus: augmenter ses moins-values reportables, pour effacer ses futures plus-values.

S’il ne fait rien de tout cela, deux explications possibles:
- IH considère que les foncières qu’il détient déjà, comme Vereit, sont justement la crème de la crème de cette opportunité d’une vie. Il serait très intéressant qu’il le confirme, pour aider certains sur ce forum à faire leurs emplettes de foncières nord-américaines.
- ou s’il ne pense pas vraiment cela, mais qu’il n’agit pas, c’est qu’il est irrationnel, sachant que l’investisseur moyen l’est souvent aussi.

Hors ligne

 

#77 04/02/2016 10h12 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   48 

parisien a écrit :

S’il ne fait rien de tout cela, deux explications possibles:

Ou alors, comme il l’a déjà dit sur ce forum, il a employé ce titre pour rendre sa newsletter plus attractive et lui donner un ton plus avenant, en sachant pertinemment qu’il existe des risques sur l’économie canadienne comme il l’a lui même mentionné dans sa newsletter.

Hors ligne

 

#78 04/02/2016 10h21 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Administrateur
Réputation :   1307 

Non seulement effectivement j’avais déjà répondu à Parisien, mais en plus mon titre comportait un point d’interrogation.

Mais Parisien aime bien alterner messages intéressants et "polémiques" qui n’en sont que pour lui.

Ceci étant, il se trouve qu’effectivement, trois des foncières que j’ai déjà en portefeuille sont de mon point de vue à des cours très attractifs : Cominar, Dream Office et VEREIT.

Cette dernière a ma préférence, car sans l’incertitude sur l’économie canadienne.

Et avec 180 k€ investis dans celles-ci sur un portefeuille de 420 k€, il me semble put my money where my mouth is.

Hors ligne

 

#79 04/02/2016 10h26 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   93 

Personnellement, je lis cette newsletter en gardant en tête son intitulé : "devenir rentier". Je l’ai donc lu comme signifiant simplement qu’un aspirant rentier avec du cash pourrait en ce moment se constituer une rente en dollars canadiens rapportant plus de 10%. Ce n’est peut être pas la seule et unique opportunité de le faire sur toute une vie, mais c’est quand même beau !

Hors ligne

 

#80 04/02/2016 14h09 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   401 

Le but de mon message n’était pas polémique, mais visait à ce que IH se prononce rapidement.
But atteint.

Je note donc que selon IH, Vereit est au cours actuel l’opportunité d’une vie
et il continue de "parier" en conséquence un montant élevé sur cette valeur, pour un pourcentage de son patrimoine que peu de personnes oseraient risquer. Non pas parce qu’il se refuse à vendre ce qu’il a acheté il y a un an tant qu’il n’y a pas de rebond du cours, pour des questions fiscales ou autres, mais parce qu’il continue d’avoir une très forte conviction là-dessus.


Cette info intéressera certainement quelques personnes sur ce forum.

(et j’espère sincèrement pour lui que son pari sera réussi, tôt ou tard, et je n’ai aucune info significative qui me permette de douter de l’intérêt de Vereit.)

Hors ligne

 

#81 04/02/2016 14h45 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   29 

Parisien, vos messages sont du grand n’importe quoi. Vous dites ne pas polémiquer mais bon, en vous lisant, tout le monde comprend très bien où vous vouliez en venir. Et le revirement de votre dernier message est juste risible. Obliger IH à se prononcer rapidement… Il y a le feu ?

IH a été des plus transparents je trouve, il reconnait ces erreurs notamment sur la forte concentration et maintenant qu’il se diversifie vous l’attaquez sous prétexte qu’il investit pas le maximum dans les REIT sur la base d’un titre qu’IH a voulu un brin racoleur (comme son livre dont le titre a été commenté également). IH a 42% de son portefeuille sur 3 valeurs. Si c’est pas de la conviction, je ne sais pas ce qu’il vous faut. A ce stade, c’est presque de l’IF ! Maintenant, IH a exprimé sa volonté de diversifier et ô miracle, il s’y tient même s’il pense que c’est attractif.

Personnellement, je pense que plutot que polémiquer, il serait bon de publier votre propre portefeuille sans fausse excuse moisie dont vous nous servez allègrement la plupart du temps pour que les lecteurs puissent analyser votre conviction sur un délai tout aussi long qu’IH.

En ligne

 

#82 04/02/2016 15h20 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   93 

Chers amis, si on revenait au sujet du topic ?

Comme IH l’a souligné, la valorisation de la majorité des REITs US ne reflète pas la faiblesse des taux aux Etats-Unis. Par contre, le dollar est beaucoup plus réactif, il s’enfonce pour les mêmes raisons qui font que les taux baissent.

Pour un investisseur européen, il y a de bonnes chances que tout cela s’équilibre. Seulement, en euros, le rendement des REITs s’effrite à mesure de la baisse du dollar. Personnellement, j’anticipais une poursuite de la hausse du dollar du fait du décalage de politiquement monétaire entre la zone Euro et les États-Unis. Depuis décembre et le pataugeage médiatique de Draghi, le marché me donne tort. Ce sont aujourd’hui les craintes sur la croissance américaine qui enfoncent le dollar.

Aucune raison de paniquer, mais je pense qu’il faut désormais garder un œil attentif sur le dollar. Si la FED décide de ne pas poursuivre sa hausse de taux (probable) et que la BCE décide de ne pas augmenter son QE (improbable), le point d’entrée actuel sur les REITs n’est pas aussi intéressant qu’il paraît. En tout cas, si on reste (comme moi pour l’instant) sur une anticipation baissière de l’EUR/USD à moyen terme, il ne faudra probablement plus compter que sur la BCE. Ce serait d’ailleurs le scénario idéal pour un (aspirant) rentier : valorisation du cours des REITs du fait de la persistance de taux bas aux Etats-Unis + baisse de l’euro du fait de la politique expansionniste de la BCE.

Hors ligne

 

#83 04/02/2016 16h10 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   421 

On aime ou pas le ton de parisien mais c’est à peu près le seul à faire des interventions utiles, à relever toutes nos incohérences (je m’inclus dans le lot) et à mettre le doigt là où ca fait mal.

Les foncières canadiennes ont une décote sur fond propres et un gros rendement parce qu’il y a de gros doutes sur l’économie du Pays. Que du très banal, surement matière à se diversifier mais pas de quoi en faire l’affaire d’une vie (au mieux le cours doublera, c’est pas le x10 des équipementiers automobiles en 2008). Mais bien entendu si on perd 50% ce n’est pas à cause d’une mauvaise idée (on en a tous) mais à cause de l’inefficiente du marché dont il faut supporter la volatilité.

Pour ceux qui ont le temps de relire la file Standard Chartered : une banque présente en Asie et au Moyen-Orient… ca me semble quand même assez révélateur voire caricatural avec les exclamations des que la valeur prend 5% dans la journée (dont on moque le débutant). Effectivement chacun gère son portefeuille comme il veut, moi je suis franchouillard et je préfère Paref, Unibail sur repli ou MRM (merci parisien au passage) avec beaucoup de petits mouvements…

Bon je retourne à mon hibernation après cette vilaine intervention que certains trouveront horriblement polémique mais qui se veut juste préventive.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#84 04/02/2016 18h30 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Administrateur
Réputation :   1307 

PierreQuiroule a écrit :

Aucune raison de paniquer, mais je pense qu’il faut désormais garder un œil attentif sur le dollar. Si la FED décide de ne pas poursuivre sa hausse de taux (probable) et que la BCE décide de ne pas augmenter son QE (improbable), le point d’entrée actuel sur les REITs n’est pas aussi intéressant qu’il paraît. En tout cas, si on reste (comme moi pour l’instant) sur une anticipation baissière de l’EUR/USD à moyen terme, il ne faudra probablement plus compter que sur la BCE. Ce serait d’ailleurs le scénario idéal pour un (aspirant) rentier : valorisation du cours des REITs du fait de la persistance de taux bas aux Etats-Unis + baisse de l’euro du fait de la politique expansionniste de la BCE.

C’est bien mon avis.

Maintenant, si monsieur le marché continue à pénaliser les foncières "perçues" comme moins qualitatives, elles en profiteront doublement moins, car une des clés de la surperformance des "meilleures" foncières US post-2009 a été l’émission de titres pour des grosses opérations de M&A.

Typiquement, Realty Income a pu augmenter son dividende de 20% après l’acquisition de ARCT, parce que le financement s’est fait dans des conditions ultra-favorables.

bifidus a écrit :

Les foncières canadiennes ont une décote sur fond propres et un gros rendement parce qu’il y a de gros doutes sur l’économie du Pays. Que du très banal, surement matière à se diversifier mais pas de quoi en faire l’affaire d’une vie.

Ce qui nous intéresse c’est savoir dans quelle mesure cette décote est exagérée, et elle peut l’être s’il y a des retraits de capitaux des fonds canadiens.

Je cite Pershing Square :

Pershing Square - Lettre annuelle 2015 a écrit :

they are components of Canadian market indexes that have experienced large capital outflows and substantial declines due to Canada’s large energy and commodity exposures.

J’ai aussi cité des sources factuelles sur l’économie Québécoise dans la file de Cominar.

Les remarques de premier niveau du type "le pétrole baisse, car la Chine ralentit et l’Iran revient" ou "les actions canadiennes sont pas chères, car il y a des craintes sur l’économie canadienne, c’est bon pour BFM… On essaie sur ce forum d’aller un peu plus loin.

bifidus a écrit :

c’est à peu près le seul à faire des interventions utiles

Il est certain que l’on ne peut dire que votre intervention brillait d’utilité…

Quant à la "fameuse" newsletter :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_cominar-187.gif

IH a écrit :

LES RISQUES

Au-delà du risque "habituel" de remontée des taux longs canadiens qui pourraient peser sur la rentabilité et valorisation futures des immeubles canadiens, la menace principale viendrait d’une détérioration généralisée de l’économie canadienne, plus dépendante qu’anticipée du secteur pétrolier/minier.

Une nouvelle baisse durable du prix des matières premières pourrait faire chuter encore le CAD/EUR.

CONCLUSION

Au cours actuel des sociétés immobilières canadiennes, sous réserve de croire en la résilience de l’économie canadienne, l’investisseur à la recherche de rendement et de décote n’a qu’à se pencher et ramasser !

Est-ce que cela valait tous ces messages ?

Hors ligne

 

#85 04/02/2016 18h47 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   337 

"La critique est aisée mais l’art est difficile" (surtout lorsqu’on ne souhaite pas rendre son portefeuille public).


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#86 04/02/2016 21h03 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   29 

PierreQuiroule a écrit :

Pour un investisseur européen, il y a de bonnes chances que tout cela s’équilibre. Seulement, en euros, le rendement des REITs s’effrite à mesure de la baisse du dollar.

Question naïve de ma part: quand le dollar remontera (à supposer qu’il remonte), le rendement en euros sur le PRU ne devrait-il pas remonter par effet de mécanisme ?


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#87 04/02/2016 21h32 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   93 

Une hausse du dollar implique une hausse du rendement en euros. Oui, il y a donc une hausse du rendement sur PRU. J’avoue par contre ne pas bien voir l’utilité d’utiliser le PRU dans l’équation, mais je ne demande qu’à voir. smile

Hors ligne

 

#88 04/02/2016 22h45 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   74 

Si vous me permettez, si on achete ou on achete pas une action uniquement pour des raisons de devises, c’est que ce n’est pas l’opportunité d’une vie ou du jour.
(A moins de faire du trading )

Les foncieres Cominar, dream ou vereit possedent selon moi un potentiel de 20 à 40% (en contrepartie d’une prise de risque plus grande).
Le marché reproche à Dream une exposition aux compagnies petrolieres pourtant les 3 premiers clients sont la province d’ontario, nissan canada et motorola.
Le marché reproche à cominar une exposition au retail (affaire tarket) mais tarket et sears represente moins de 1%

Hors ligne

 

#89 05/02/2016 18h16 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   29 

PierreQuiroule a écrit :

Une hausse du dollar implique une hausse du rendement en euros. Oui, il y a donc une hausse du rendement sur PRU. J’avoue par contre ne pas bien voir l’utilité d’utiliser le PRU dans l’équation, mais je ne demande qu’à voir.

Par exemple, si j’achète pour "X" actions en une fois ou plusieurs fois, le dividende "Y" sera versé mais devrait diminuer en euros à mesure que le dollar baisse. Mais si le dollar remonte, les dividendes remonterait en euros.

Excusez moi si je m’exprime mal. En tout cas vous avez répondu à ma question (enfin ce que je voulais savoir).


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#90 11/02/2016 18h43 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   93 

Hello,
Je viens de charger mon beau graphique qui compare le 10 ans US et les REITs.
Wow !
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_comp10yreits20163.png
Et là je dis : once in lifetime opportunity !

Sérieusement, j’en sais rien.
Y a juste un gros changement de paradigme (une expression comme une autre pour dire qu’on y comprend rien wink ).

Hors ligne

 

#91 11/02/2016 22h39 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   23 

Sur une période plus longue, de décembre 2009 à aujourd’hui, on obtient :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1842_graph.png

Je ne suis pas sûr qu’on puisse en déduire quelquechose.


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#92 11/02/2016 23h11 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   93 

Il y a presque 3 ans que la corrélation est impressionnante. Avant ce n’était effectivement pas le cas, ce qui est d’ailleurs logique car une foncière a une dynamique qui n’est pas celle d’une obligation.

Je trouve simplement intéressant de constater que ça se décorrèle, car :
- Si les REITs évoluent désormais indépendamment des taux, il va falloir trouver de nouveaux repères.
- Si c’est passager, c’est effectivement une opportunité d’achat.
La décorrélation n’est, dans tous les cas, pas encore entière, car certains titres suivent encore les taux (O, NNN). J’ai tendance à penser que les autres prennent simplement du retard du fait de la force d’attraction d’un marché baissier. Je peux me tromper bien évidement et je n’encourage personne à suivre mon raisonnement.

Hors ligne

 

#93 22/02/2016 14h18 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Administrateur
Réputation :   1307 

La surperformance massive depuis novembre 2015 de Realty Income et National Retail Properties vs Vereit ou WP Carey va finir par devenir énervante !

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_o-nnn-ver-wpc-20160222.gif

Hors ligne

 

#94 22/02/2016 16h12 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   47 

Certes mais cela ne me parait pas scandaleux.
Le spread Coût du capital/Cap rate pour l’effet boule de neige long terme ainsi qu’un fly to quality à l’instant T.
Etant actionnaire de Retail Opportunity et WPC, je suis cette dichotomie de près.


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#95 26/02/2016 20h56 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   12 

Bonsoir !

La remontée des REIT en 2016, couplée à la baisse de l’euro depuis une semaine, a ramené ma moins-value (latente) à …-0,68 %  (j’étais rentré début octobre).
Cette soulte est largement compensée par les dividendes mensuels ou trimestriels.

Je suis rassuré sur ma décision de suivre les conseils du livre d’IH.

Donc : merci le S&P 500, merci le dollar, et merci IH…

Message édité par l’équipe de modération (27/02/2016 11h06) :
- ajout de balises Livre


M07

Hors ligne

 

#96 27/02/2016 12h16 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   

La publication d’un PIB américain en croissance plus forte que prévu pour le T4 2015 va peut-être changer la donne des semaines précédentes.

Les taux longs US pourraient repartir à la hausse, le USD monter face aux autres devises, le pétrole continuer sa reprise amorcée depuis un mois, et l’aversion au risque diminuer.

Hier soir, les Reit de qualité ont initié un début de baisse assez nette : O, NNN et DLR par exemple.

A l’inverse, les valeurs qui avaient trinqué ces dernières semaines (par exemple les healthcare reit) poursuivent leur reprise.

A suivre,

Hors ligne

 

#97 29/03/2016 17h53 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   103 

Si l’on a doute sur les taux américains et les cours du pétrole (que j’estime imprévisibles), n’est-il pas plus intéressant de choisir un REIT dont la décote se résorbera indépendamment de ces "indicateurs" ?
Je pense par exemple à Seritage, que j’ai arbitré au dépens de VEREIT et HCP car sa marge de sécurité me semblait plus importante, plus fiable et surtout indépendante de la conjoncture.

Dernière modification par valeurbourse (29/03/2016 18h47)

Hors ligne

 

#98 15/04/2016 11h52 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   93 

Juste pour le plaisir de la "recherche" (et même si je suis le seul que ça intéresse :-), je continu le suivi de mon graphique comparant les REITs aux 10 ans américains.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7104_comp10yreits20164.png

A mon avis, il ne faut pas s’attendre à ce que les deux courbes soient durablement confondues, mais sur une période raisonnable, un décrochage violent peut être un indicateur intéressant. Du moins, ce fut le cas en janvier et août.

Dernière modification par PierreQuiroule (15/04/2016 11h53)

Hors ligne

 

#99 22/04/2016 12h02 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Membre
Réputation :   

Premier coup de semonce hier sur les taux, et sur les Reits prime. Mais l’USD ne remonte pas franchement. A suivre.

Hors ligne

 

#100 07/06/2016 14h55 → Foncières cotées US : hausse des taux longs et du dollar... (suivi régulier du secteur)

Administrateur
Réputation :   1307 

Comme déjà dit, redit, et reredit, ce n’est pas demain la veille que nous aurons une hausse des taux significative aux USA.

Les dernières déclarations, toujours aussi floues, de Y. Yellen vont encore dans ce sens.

Au mieux les prochaines hausses du taux directeur, si elle ont lieux, seront microscopiques et très progressives.

Aussi, je continue à penser que les foncières et les mREITs ont largement le temps de s’ajuster.

Les taux longs suivent le taux directeur et la croissance à long terme + inflation ; et ce dernier aspect, quoique "meilleur" qu’en Europe, reste modeste.

En agrégat, sur la comparaison du rendement sur dividendes vs 10 ans américain, les foncières US semblent bon marché :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_rwr-10-year-treasury-20160607.gif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech