Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 23/09/2014 16h10 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour,

Je viens de recevoir les comptes d’une société non cotée, de fait c’est une société créée et gérée par des amis. J’ai le bilan et le compte de résultat de l’année en cours. Grâce à l’initiation à l’analyse financière que je viens de suivre, je suis à même d’en comprendre les différents postes.

Mais là je dois aller plus loin, en effet mes amis sont en recherche de financement. Leur banque est prête à les suivre, mais ils préfèreraient augmenter leur capital. Problème, à titre personnel ils n’ont pas les moyens suffisants. C’est là que ça devient intéressant : j’ai en effet la part de capital qui leur manque, mais je veux bien entendu m’assurer que l’investissement peut être rentable (certes ce sont des amis mais business is business, si j’investis c’est avant tout pour l’espérance de gain financier).

A ma place, quels seraient les premiers éléments que vous regarderiez pour vous faire une idée sur la qualité de cet investissement ? 1 bilan et 1 compte de résultat permettent-ils de conclure quoi que ce soit ? Dois-je leur demander les bilans précédents (la société existe depuis 4 ans) ?

Merci

Mots-clés : analyse financière, capital, tpe

Hors ligne

 

#2 23/09/2014 17h51 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   52 

Le problème c’est qu’il ne faut pas regarder uniquement les premiers éléments, et en effet il est indispensable de ne pas fait une analyse statique sur un seul exercice. Pourquoi ce besoin de financement/capital? Pourquoi veulent-ils ouvrir leur capital alors qu’ils ont visiblement accès à un financement bancaire ?

Outre l’analyse financière, il serait intéressant de savoir quelle part du capital vous détiendrez, quel droit de vote associé, quel rôle dans la société (purement financier?), quelles conditions de sortie (s’ils ne peuvent pas racheter vos parts plus tard quid de la difficulté à trouver un acquéreur?)


Présentation - Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne

 

#3 23/09/2014 19h46 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   56 

Merci pour ces premiers éléments de réponse.

Nek a écrit :

Le problème c’est qu’il ne faut pas regarder uniquement les premiers éléments, et en effet il est indispensable de ne pas fait une analyse statique sur un seul exercice.

Ok donc je vais leur demander les bilans des années précédentes pour pouvoir faire une analyse en tendance.

Nek a écrit :

Pourquoi ce besoin de financement/capital?

De ce que j’ai compris (et d’après ce que je constate sur le dernier bilan) l’activité croît très rapidement et le BFR doit être financé (sauf erreur, l’actif circulant est le double du passif circulant, les nouveaux clients affluent mais la société n’a simplement pas les liquidités suffisantes pour acheter les matières premières).

Nek a écrit :

Pourquoi veulent-ils ouvrir leur capital alors qu’ils ont visiblement accès à un financement bancaire ?

Ah, une précision importante, la société ne se situe pas en France mais en Amérique du Sud (Pérou) où les taux de prêts bancaires sont sans commune mesure avec ce que nous connaissons. En l’espèce, le financement proposé est assorti d’un taux d’intérêt supérieur à 15% (non non, il n’y a pas de faute de frappe). Et encore ce serait un prêt moyen/court terme !

Nek a écrit :

Outre l’analyse financière, il serait intéressant de savoir quelle part du capital vous détiendrez, quel droit de vote associé, quel rôle dans la société (purement financier?), quelles conditions de sortie (s’ils ne peuvent pas racheter vos parts plus tard quid de la difficulté à trouver un acquéreur?)

Concernant mon rôle il serait purement financier + éventuellement conseil à titre gracieux dans la gestion financière de l’entreprise. Concernant les modalités d’entrée/sortie au capital, vous faites bien de soulever ces questions mais elles sont encore un peu prématurées : je veux d’abord savoir si en l’état l’entreprise a de l’avenir, auquel cas j’envisagerai d’investir et j’aborderai ces questions avec eux.

Hors ligne

 

#4 23/09/2014 21h04 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   52 

En effet ne mettons pas la charrue avant les bœufs !

Une société en forte croissance et le BFR qui suit c’est une situation "à risque".
Un gros grain de sable et c’est la cessation de paiement. Vérifier les proportions
d’évolution du CA et du BFR. Normalement les deux augmentent dans la même
proportion. Si le BFR augmente plus vite c’est dû à une "mauvaise gestion" même
si c’est souvent explicable quand l’entreprise passe des seuils en terme de taille.

Outre les documents comptables, comprenez-vous le business de vos amis ?
Qui plus est dans un autre pays à la culture différente (que ce soit en terme de
consommation, ou en terme de business). Les normes comptable au Pérou sont
certainement différentes des normes française ou IFRS. Toute votre analyse peut-être
biaisée à cause d’une incompréhension de leur règle comptable.

Pareil sur le système de rémunération, quel imposition sur un dividende péruvien/ pv ?

Comme dit la pub, " Euh pour le Pérou, il faut voir avec le siège "


Présentation - Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne

 

#5 23/09/2014 21h25 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   56 

Nek a écrit :

En effet ne mettons pas la charrue avant les bœufs !

Une société en forte croissance et le BFR qui suit c’est une situation "à risque".
Un gros grain de sable et c’est la cessation de paiement. Vérifier les proportions
d’évolution du CA et du BFR. Normalement les deux augmentent dans la même
proportion. Si le BFR augmente plus vite c’est dû à une "mauvaise gestion" même
si c’est souvent explicable quand l’entreprise passe des seuils en terme de taille.

Oui j’ai vu exactement ce cas dans le cours d’analyse financière de P. Quiry, l’exemple donné était celui d’une société de jeux vidéos. Je vais surveiller cela.

Nek a écrit :

Outre les documents comptables, comprenez-vous le business de vos amis ?
Qui plus est dans un autre pays à la culture différente (que ce soit en terme de
consommation, ou en terme de business). Les normes comptable au Pérou sont
certainement différentes des normes française ou IFRS. Toute votre analyse peut-être
biaisée à cause d’une incompréhension de leur règle comptable.

Le business est simple, à défaut d’être sexy wink
C’est du B-to-B, les clients sont des grands comptes (banques, grosses industries, etc.) donc a priori très solvables, mais en position de force face à de petits fournisseurs (cela explique sans doute l’augmentation des créances clients)

Concernant la culture différente, ce n’est pas vraiment le cas (pour moi en tout cas), j’ai des attaches dans ce pays et je le connais bien. Les normes IFRS s’appliquent (mais je viens de le vérifier suite à votre commentaire, j’avoue que je n’avais pas pensé à ce détail qui peut s’avérer déterminant, merci !).

Nek a écrit :

Pareil sur le système de rémunération, quel imposition sur un dividende péruvien/ pv ?

Comme dit la pub, " Euh pour le Pérou, il faut voir avec le siège "

wink Je ne connais pas cette pub. Là encore, question pertinente mais un peu prématurée. D’abord, s’assurer qu’on peut espérer recevoir des dividendes !

Hors ligne

 

#6 24/09/2014 14h16 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour,

Ca y est je viens d’obtenir les bilans et comptes de résultats des 3 dernières années (2011, 2012, 2013) en plus du bilan à fin août 2014.

Alors, à partir du compte de résultat, j’ai calculé
- la croissance du CA : +20% par an en moyenne
- la marge brute/CA : 35% en moyenne, relativement stable
- le résultat d’exploitation/CA : point bas à 5% en 2012 sinon il passe de 10 en 2011 à 17% actuellement
- le point mort et le ratio CA/point mort : il passe de 1.3 en 2011 à 2.2 en 2014, donc situation relativement confortable niveau rentabilité.

A partir du bilan, j’ai calculé
- le BFR (en jours de CA) : sans surprise, il a quasiment triplé en 3 ans (de 35 à 99 jours). Pour aller plus loin j’ai donc aussi étudié
- les délais de règlement : côté fournisseurs il passe de 50 à 90 jours, côté clients de 50 à 80 jours : je craignais une augmentation du seul délai de règlement clients, cas typique de la société qui commence à vendre à des clients grands comptes en acceptant des délais de paiement, mais pas encore assez grosse pour obtenir du crédit fournisseur.

- le résultat net/fonds propres : à part en 2012 (où il s’est clairement passé quelque chose car les résultats de cette année sont significativement différents des autres) ce ratio est en croissance, passant de 38 à 55% en 4 ans.

- le ratio dettes/fonds propres est proche de zéro, l’entreprise n’ayant quasiment pas de dettes (et ce pour des raisons externes à l’entreprise : d’après ce que j’ai compris le gérant majoritaire a eu un incident de paiement sur un prêt personnel, du coup les banques ont refusé jusqu’à présent de prêter même à sa société ; et aujourd’hui elles sont disposées à financer l’activité mais comme je le mentionnais précédemment, à des taux prohibitifs)

Voilà où j’en suis. L’exercice est intéressant et me permet d’appliquer des notions que je suis en train de revoir via des cours (MOOC) recommandés sur ce forum. Mais je ne sais pas trop comment continuer : puis-je conclure quoique ce soit à partir de ces données ? Y-a-t-il des questions évidentes à poser aux gérants ? Le cas échéant, comment me projeter dans une entrée au capital de cette société ? Comment évaluer le besoin de financement réel ?

Eventuellement je peux partager un fichier Excel reprenant les données brutes utilisées pour ces calculs. Il y a peut être des points d’attention que je n’ai pas relevé.

Merci

Hors ligne

 

#7 24/09/2014 15h26 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Maintenant que votre étude du passé de l’entreprise est faite, je vous subgérerai d’étudier le futur.

Comment la concurrence peux se développer.

Existe t’il un businness plan à 3 ou 5 ans ?

La société grandi, BFR en augmentation, les associés seront t’ils capable, au niveau humain, de gérer une plus grosse équipe.

Hors ligne

 

#8 24/09/2014 16h09 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   56 

Whynot a écrit :

Bonjour,

Maintenant que votre étude du passé de l’entreprise est faite, je vous subgérerai d’étudier le futur.

Comment la concurrence peux se développer.

Existe t’il un businness plan à 3 ou 5 ans ?

La société grandi, BFR en augmentation, les associés seront t’ils capable, au niveau humain, de gérer une plus grosse équipe.

Ok, bonne idée. Je suis en train de préparer un mail en ce sens. Avec des questions

- sur le passé : expliquer quelques petites incohérences dans les comptes de résultat (peu significatives à mon avis, mais autant s’en assurer), détailler la répartition du CA (vente produits vs contrats de services)

- sur le présent : évaluer leur pouvoir de négociation face aux clients et fournisseurs, connâitre le nombre de clients  et la part de CA des clients principaux, les projets à 3/5 ans (CA prévisionnel, développement a l’international, croissance externe ?), le nombre d’employés actuels et futurs

- plus spécifiquement sur leur besoin de financement : pour quoi, combien, préférence pour capital ou dette, etc.

Voyez-vous d’autres points qu’il serait intéressant de creuser ?

Merci en tout cas pour votre collaboration !

Hors ligne

 

#9 24/09/2014 17h07 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Modérateur
Réputation :   1080 

Dans le non-coté, outre les caractéristiques propres à la société, il faut prendre en compte la problématique de la sortie (la vente de ses parts, même si elle ne doit intervenir que dans pas mal d’années), et la problématique de la répartition du pouvoir (qui décide, par exemple des orientations stratégiques, qui peuvent changer du tout au tout l’activité et les perspectives de l’entreprise), des informations (qui a accès à quelles infos) et des fruits de l’entreprise (dividendes).

Si votre participation au capital est substantielle (= pas epsilonesque), ceci se règle généralement dans un "pacte d’actionnaire". A défaut, vous risquez d’être un petit minoritaire sans aucun pouvoir, aucune information dans l’avenir (hormis le minimum légal), et sans possibilité de vendre vos parts (et même sans possibilité d’empêcher les autres de vendre leurs parts sans vous demander votre avis ou même vosu informer, ou vous permettre de vendre les votres dans les mêmes conditions).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#10 26/09/2014 10h46 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   23 

L’analyse financière est un des points de contrôle avant d’investir dans une PME non cotée.

Un autre des points c’est le contrôle du cash.

La mariée peut être belle mais si votre partenaire se prend un haut niveau de rémunération, il ne vous restera plus grand chose en tant qu’actionnaire.
Il peut aussi faire travailler dans la société le fiston, la belle soeur, le papa etc… -)

Vous aurez beau avoir tous les clignotants au vert en analyse financière au final votre investissement ne servira à rien.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#11 26/09/2014 17h23 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   56 

corsaire00 a écrit :

L’analyse financière est un des points de contrôle avant d’investir dans une PME non cotée.

Un autre des points c’est le contrôle du cash.

La mariée peut être belle mais si votre partenaire se prend un haut niveau de rémunération, il ne vous restera plus grand chose en tant qu’actionnaire.
Il peut aussi faire travailler dans la société le fiston, la belle soeur, le papa etc… -)

Vous aurez beau avoir tous les clignotants au vert en analyse financière au final votre investissement ne servira à rien.

Merci.
J’attends les réponses des gérants concernant leurs projets à court et moyen terme. En fonction de ces éléments, j’approfondirai le sujet en vue d’une entrée au capital ou d’un prêt, et je ne manquerai pas de vérifier les points que vous relevez.

Hors ligne

 

#12 23/01/2015 11h10 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Permettez-moi de déterrer un peu le sujet, mais quand est-il finalement de votre prise de participation dans la société de vos amis ?
Avez-vous franchi le pas ? Pourquoi ?

C’est vraisemblablement un peu indiscret comme question… Mais j’ai surement la même possibilité qui se présente à moi, et vos commentaires me seraient utiles.

Merci d’avance,


Investisseur Novice - Parrain Serein pour Bourse Direct et Boursorama

Hors ligne

 

#13 23/01/2015 11h39 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   73 

Bonjour,

oui, dites nous où vous en êtes !

question en lisant la file : si ce sont des amis, que le business est loin de vous, et que la banque leur prête à 15%, pourquoi ne leur faites vous pas simplement un prêt à 6% ? La question se pose alors de la devise dans laquelle vous faites ce prêt.

Si vous devenez actionnaire de cette société, qu’allez-vous faire si le business plan n’est pas suivi ? 2 points clés avant de devenir "business angel" dans une société
1/ c’est d’imaginer les pires scenarios
2/ de connaître vos possibilité de sortie (conditions de la liquidité)

Hors ligne

 

#14 23/01/2015 13h14 → Analyser une société non cotée avant d'y investir... (analyse financière, capital, tpe)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour,

J’ai obtenu les réponses à mes dernières questions et discuté avec les gérants. Mais à ce jour je n’ai pas donné suite en ce qui concerne un investissement.
Je suis pourtant persuadé que cette société est très rentable et promise à un bel avenir, mais plusieurs raisons m’incitent à attendre.
- la raison principale est que j’ai identifié entretemps d’autres projets ici en Europe dans lesquels j’ai envie d’investir (peut être moins rentables, l’avenir le dira, mais ce sont mes projets) wink
- je suis déjà fortement investi dans cette zone LatAm, et le risque de change étant ce qu’il est, j’hésite à m’exposer davantage
- les besoins en capitaux de cette société sont bien supérieurs à ce que je comptais investir, ma part serait donc limitée
- accessoirement le taux de change est beaucoup moins favorable qu’il y a 6 mois.

L’idée de faire un prêt à 6% m’a traversé l’esprit, j’ai d’ailleurs déjà réalisé une opération de ce type (prêt à 5% permettant un remboursement de prêt immobilier à 10%) mais là encore j’attends de savoir si je peux moi-même obtenir un financement pour mes projets avant d’engager ma trésorerie disponible ailleurs.

Merci pour votre intérêt pour le sujet et pour vos conseils.

Dernière modification par sanbouddha (23/01/2015 13h18)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech