Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 29/06/2015 00h23 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   96 

Il n’y a pas pour l’instant de Grexit. Juste une prolongation des négociations avec un risque de défaut. Enfin à priori le vrai défaut c’est pour le 20 juillet (le remboursement du FMI pouvant être différé).

Pour l’EUR/USD difficile à dire mais je parierai tactiquement sur une correction en effet.

Hors ligne

 

#27 29/06/2015 10h30 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   100 

Voici ma lecture et mon pari:
Il ne peut y avoir d’accord entre 2 parties qui ne se font pas confiance. La Grece sera en dehors de la zone Euro ds qques semaines. Malheureusement l’annonce meme du referendum, et de la position du govt grec (appelant a voter "non") rend son object caduc, malheureusement pour la democratie. Pour que ce fut un veritable exercice democratique, la question aurait du etre posee au peuple il y a 2 a 4 semaines, pas 5 jours apres un defaut. Le timing traduit l’irresponsabilite et/ ou l’incompetence de Tsipras. Les marches et les deposants grecs ne vont pas laisser le temps a la democratie de s’exprimer. Peu importe la reponse. Si le Oui l’emporte, Tsipras doit demissionner, on se retrouve ds l’impasse politique. Si le Non l’emporte, la Grece sort de l’Euro, et retraverse une longue periode de recession (depression?). Le controle des changes ne marchera pas, la seule certitude est que l’argent ne rentrera plus ds le pays, en revanche les sorties de capitaux se feront d’une maniere ou d’une autre. Les controles des changes ne fonctionnent que ds qques rares cas, souvent des petits etats insulaires, isoles (Ex. Chypre, Islande).
Donc, en cas de victoire du Non, retour de la drachme, conversion forcee des depots Euro en drachmes, devaluation, c’est le scenario Argentin 2001-02. Coupee des marches et des preteurs institutionnels internationaux, la Grece ne pourra compter que sur elle-meme pour financer ses budgets publics et sociaux, ca va faire un gros changement, les paiements par l’Etat seront en IOUs / monnaie  de singe. Il y aura des restrictions sur le consommation de produits importes: les Grecs ne produisant pas assez, la balance des paiements sera tendue jusqu’a ce que les effets de la deval du drachme ne produise ses effets. Je crains des mouvements sociaux d’ampleur qui vont nuire pendant plusieurs mois au tourisme, autre grand pourvoyeur d’argent frais et surtout de devises etrangeres.

Contagion? Seulement temporairement. Mais nous partons d’une situation ou les actifs financiers sont bien valorises, leurs prix devront s’ajuster, cela pourrait aller assez loin. C’est pourquoi je pense que la BCE devrait decider d’augmenter son QE. Si tel est le cas, la contagion au Portugal, Espagne, Irlande, Italie devrait etre limitee ds son ampleur et sa longueur.
En tout cas, j’espere que vous avez du cash… et surtout de la patience a l’achat.

Tout cela milite pour un EUR/ USD sous la parite ds les prochains mois (semaines?). Le Bund ne devrait pas decevoir a court terme (idealement avec couverture de change). Le Yen semble attractif aussi, mais moins que le USD.

Bon courage. Les soldes n’ont pas encore commence sur les marches financiers, soyez patients.

Dernière modification par SerialTrader (29/06/2015 11h28)

Hors ligne

 

#28 29/06/2015 10h52 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   13 

SerialTrader a écrit :

Les soldes n’ont pas encore commence sur les marches financiers, soyez patients.

Le CAC est au même niveau que lundi dernier, on est effectivement loin des soldes / d’une réelle crise.

Un non au référandum ne signifie pas forcément une sortie de la Grèce, pour moi on est toujours dans le bras de fer entre des créanciers trop gourmands et un gouvernement trop confiant.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5858_grec-repayment.jpg

En même temps, qu’ont les Grecs à perdre ?

Hors ligne

 

#29 29/06/2015 11h42 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   100 

Ce n’est plus le temps de la diplomatie, elle a echoue depuis 5 mois. Il n’y aura pas d’accord.
C’est le temps du "damage control", puis chaque camp va blamer l’autre. Il y a aura des insultes publiques, j’en fais le pari.

Les Grecs y ont bcp a perdre:
- L’euro, i.e. la stabilite monetaire
- Leur economie, une nlle contraction du PIB de 15-20% n’est pas a ecarter. Qui va investir en Grece a present?
- Et leurs economies. Les epargnants domestiques vont se retrouver avec de la monnaie de singe (ou une drachme tres devaluee, peut etre de 60%).

Qu’ont-ils a gagner?
- Retrouver a terme de la competitivite prix a travers la drachme
- Et restructurer/ alleger leur dette institutionnelle (haircut pr l’IMF, EFSF, ECB et les gouvernements nationaux). Pour sauver la face, ceux-la pourraient accepter de convertir leurs prets en EUR en drachmes, cela revient economiquement au meme que le haircut, mais serait politiquement plus acceptable.

Dernière modification par SerialTrader (30/06/2015 06h01)

Hors ligne

 

#30 29/06/2015 12h31 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   246 

Voici un article sur le fond de la question Grece : "le referendum de la Grece .. un retour de la démocratie en Europe"
et une bonne analyse du comportement tyrannique et illégal de l’eurogroupe d’après Sapir

Jacques Sapir : référendum grec, le retour de la démocratie en Europe

Dernière modification par sissi (29/06/2015 12h50)

Hors ligne

 

#31 29/06/2015 13h07 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   100 

Oui enfin en meme temps, les Irlandais, Portuguais et Espagnols ont fait les efforts et commencent a en recolter les fruits aujourd’hui. L’Irlande est le pays de l’Eurozone qui connait la plus forte croissance. Samaras avait commence a remettre le pays sur les rails, avait retrouve de la croissance, un acces au marche, le chomage commencait a s’inflechir legerement, etc.
Il y a donc bien un probleme specifique a la Grece, et en particulier, un probleme specifique a Syriza.

Dernière modification par SerialTrader (29/06/2015 13h13)

Hors ligne

 

#32 29/06/2015 14h05 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   162 

@Sissi, en toute amitié : je n’avais pas remarqué que la démocratie était partie d’Europe, ni que l’Eurogroupe était constitué de délinquants tyranniques. J’ai tout de même fait l’effort de lire l’article de Sapir et cela n’a pas changé mon avis : l’Europe est bien le continent de la démocratie et ce n’est pas parce qu’une ville grecque, Athènes, en a inventé l’idée il y a 24 siècles que la Grèce moderne - qui n’a pas même deux siècles - en est l’héritière, surtout pas quand le parti au pouvoir rassemble une coalition qui va de l’extême gauche à l’extrême droite. De mémoire, depuis la création de l’État grec moderne, il y a eu un défaut tous les deux ans, mais c’est plus simple de penser que les autres en sont responsables.

@ST : comme il m’est arrivé de souvent me tromper dans mes pronostics, je m’abstiendrai de les rendre publics mais je ne crois pas qu’on doive éliminer d’emblée la victoire d’un oui au référendum suivie de la constitution d’une nouvelle coalition - dont je suis incapable de deviner la composition - disposée elle à négocier avec l’Eurogroupe et reprendre à son compte ses propositions. D’ailleurs le recours au référendum, parmi d’autres lectures possibles, est le moyen pour Tsipras de savoir s’il a encore une majorité, un coût élevé pour un but politique personnel.

Pour en revenir au sujet des devises, je remarque d’ailleurs que les marchés retrouvent une relative confiance en l’Euro qui malgré toutes ces misères s’échange à 1,11 USD pour un EUR.

Dernière modification par sat (29/06/2015 14h10)

Hors ligne

 

#33 29/06/2015 18h40 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   78 

SerialTrader a écrit :

Oui enfin en meme temps, les Irlandais, Portuguais et Espagnols ont fait les efforts et commencent a en recolter les fruits aujourd’hui. L’Irlande est le pays de l’Eurozone qui connait la plus forte croissance. Samaras avait commence a remettre le pays sur les rails, avait retrouve de la croissance, un acces au marche, le chomage commencait a s’inflechir legerement, etc.
Il y a donc bien un probleme specifique a la Grece, et en particulier, un probleme specifique a Syriza.

Il est indéniable que l’attitude de l’Eurogroupe et du FMI est tout simplement inacceptable pour la Grèce et que l’austérité qui leur a été imposée sur plusieurs années n’a pas amélioré les choses d’un iota.

bon article en anglais :
http://www.ft.com/intl/cms/s/0/5e38f1be … abdc0.html

Que la situation de départ était très mauvaise est une chose, et les Grecs ont menti pour être acceptés dans l’euro, mais c’est aussi un fait que les autres européens n’ont jamais cherché une réelle solution qui dans tous les cas aurait impliqué au minimum un abandon partiel de dette.

Hors ligne

 

#34 30/06/2015 06h37 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   100 

sat a écrit :

@ST : […] mais je ne crois pas qu’on doive éliminer d’emblée la victoire d’un oui au référendum suivie de la constitution d’une nouvelle coalition.

Cher Sat, nous ne sommes pas en desaccord sur ce point. Aucun pronostic de ma part sur le Oui ou le Non vainqueur, j’analyse seulement la suite des evenements ds chacun des scenarii. Le resultat du referendum ne changera rien au fait que la Grece sera en defaut des demain, techniquement a la fois vis a vis de l’IMF et des Europeens (le bailout expire ce soir). Et a 80% de probabilite de quitter l’Euro.

Comme ds toute negociation cruciale qui echoue, les torts sont largement partages. Les Europeens ont eu tort de promettre a leurs populations en 2012 que le bailout ne leur couterait pas un seul Euro, rendant tout haircut politiquement difficile, surtout que ce sont des pertes reelles, y compris pour les contribuables de pays en difficulte et ayant deja fait bcp d’efforts - Espagne, Portugal, Irlande entre autres. L’IMF aurait du etre plus intransigeant vis a vis des Europeens et exiger un haircut (OSI).

Les Grecs ont egalement bcp de torts: incapables de reformer en profondeur leur sphere publique et leur systeme politique clienteliste, de rendre la collecte de l’impot plus efficace face a une administration fiscale corrompue, de redresser suffisament leur competitivite, programme de privatisations rate, etc. Et surtout, Syriza n’a plus aucun govt allie, aucune partie ne leur fait plus confiance. Le pays doit se reinventer, peut etre plus facile a faire hors de l’Euro. J’espere de tout coeur que le pays reste ds l’UE neanmoins, ils auront gd besoin des fonds structurels et autres transferts.

Dernière modification par SerialTrader (30/06/2015 10h12)

Hors ligne

 

#35 08/11/2015 10h40 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   246 

Un petit up!

L’euro a 1.07 et des poussières … Il va aller ou ?? On joue a la devinette ou on fait des paris? Haha!

Je continue a sortir progressivement de mon overweight USD - suis en équilibre apres mes derniers achats IG en AUD et GBP

Que pensez vous du GBP? Vaut mieux tirer sur le levier ou changer des usd pour du GBP quand on achète une obligation IG en Gbp de 50k?

Ou tirer sur du USD en attendant que l’euro remonte - pour ceux dont les sous sont en euros??

Forex Trading News & Analysis - DailyFX

Feedback? merci!

Dernière modification par sissi (08/11/2015 10h56)

Hors ligne

 

#36 08/11/2015 11h19 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   225 

D’après l’étude sur les changes de Goldman Sachs de fin octobre le dollar va continuer à s’apprécier, jusqu’à 0,85 en 2016 et 0,80 en 2017. Je reste encore le plus possible investi en dollars/autres devises et le moins possible en euros sur mes prochains investissements. Sur la marge j’emprunte en euros (le moins cher chez IB) et investis en USD, AUD, CAD ou SEK.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_taux_change.jpg

Dernière modification par Jef56 (08/11/2015 11h25)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#37 08/11/2015 11h39 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   246 

Par contre sur le court terme je vois les projections tres partagées!
Currencies Forecast

Perso je doute fort que l’euro ira a 0.80 … depuis des années les américains sont négatifs sur l’euro - et l’Europe je trouve.

Pour le GBP projection 1 trimestre plutôt haussière mais la aussi grosses divergences
Currencies Forecast: GBPUSD

Suis allee voir l’optique de la Banque Nationale du Canada sur 2 ans : diffère beaucoup de Goldman Sachs
https://www.bnc.ca/content/dam/bnc/fr/t … evises.pdf

Actuel 2015T4 2016T1 2016T2 2016T3 2016T4
2-Nov-15
USDCAD 1.31 1.34 1.35 1.30 1.28 1.27
Cents U.S. par CAD 0.77 0.75 0.74 0.77 0.78 0.79
EURUSD 1.10 1.07 1.05 1.07 1.08 1.10
USDJPY 121 123 124 125 123 125
AUDUSD 0.71 0.69 0.68 0.70 0.72 0.73
GBPUSD 1.54 1.50 1.48 1.51 1.53 1.55
USDCNY 6.34 6.35 6.34 6.30 6.25 6.20
AUDCAD 0.93 0.93 0.92 0.91 0.92 0.92

Source : FBN Économie et Stratégie
P

Dernière modification par sissi (08/11/2015 11h55)

Hors ligne

 

#38 09/11/2015 08h23 → Fluctuations des devises et stratégie de choix obligataires et ETF... (etfs, fx, obligations, projection devises et choix d'obligations)

Membre
Réputation :   100 

Chere Sissi,
Difficile pour moi de me faire un pronostic precis du futur cours de change GBP/ USD. Au dela de dire qu’un minimum de diversification devise me parait toujours recommende.
La moyenne sur 10 ans du GBP/ USD est de 1.67 ; de 1.65 sur 20 ans. On traite aujourd’hui vers 1.51, donc le GBP pourrait remonter a moyen/ long terme vers sa moyenne historique.

Concerant le differentiel de taux d’interets, je pense que la Fed tirera avant la BoE, mais il y a aussi une incertitude de ce cote la.

Si vous n’avez pas une forte conviction, tirez en GBP sur le Lombard / IL, c’est plus sur (pas de risque de FX)
Bonne chance
S.T.

Discl. Long GBP environ 2-3% du patrimoine, pour diversification

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech