Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/09/2014 15h22 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,

suite à une newsletter de IH, il évoquait la sensation ressentie par l’effet boule de neige. Ses dividendes s’accumulaient rapidement et allaient rapidement grossir la pelote qui croissait d’elle même. Cet effet est devenue perceptible semble t il la barre des 400 k franchie.

Question totalement subjective donc, à partir de quel seuil avez vous ressenti la puissance de l’effet boule de neige et /ou à partir de quel montant de capital pensez vous qu’elle devient effective?

Mots-clés : boule de neige

Hors ligne

 

#2 08/09/2014 15h56 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   28 

Bonjour,

dans mon cas à partir du moment ou les revenus financier dépassent ma capacité d’épargne….. ce qui m’incite d’ailleurs à ne plus épargner et à consommer.

Cdlt

Dernière modification par mercators (08/09/2014 17h14)

Hors ligne

 

#3 08/09/2014 16h28 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   71 

Je pense qu’il y a plusieurs seuils importants :
- Quand les revenus financiers dépasse la capacité d’épargne
- Quand les revenus financiers dépasse les revenus du travail
- Quand les variations mensuelles dépasse la capacité d’épargne annuelle
- Quand les revenus de l’épargne net couvent bien plus que vos dépenses + la capacité d’épargne

Je pense que pour chacun d’entre nous, la perception peut être différente (j’ai mis la réponse qui s’applique à moi en gras)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#4 08/09/2014 16h42 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   43 

swantonbomb a écrit :

suite à une newsletter de IH, il évoquait la sensation ressentie par l’effet boule de neige. Ses dividendes s’accumulaient rapidement et allaient rapidement grossir la pelote qui croissait d’elle même. Cet effet est devenue perceptible semble t il la barre des 400 k franchie.
Question totalement subjective donc, à partir de quel seuil avez vous ressenti la puissance de l’effet boule de neige et /ou à partir de quel montant de capital pensez vous qu’elle devient effective?

Dur de fixer un seuil de capital/patrimoine, ça dépend beaucoup du rendement global sur le dit capital/patrimoine et des charges, le coût de la vie (le même rendement à Paris ou province ou étranger dans un coin plus low cost, il ne reste pas même chose à la fin du mois) je dirais au pif que ça peut commencer à se sentir entre 200kE et 400kE (variable selon pas mal de paramètres quand même : rendement global, coût de la vie, selon qu’on soit en bonne santé ou pas …).

Hors ligne

 

#5 08/09/2014 16h53 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   56 

slayner a écrit :

Je pense qu’il y a plusieurs seuils importants :
- Quand les revenus financiers dépasse la capacité d’épargne
- Quand les revenus financiers dépasse les revenus du travail

Etonnant. Cela peut aussi vouloir dire que vous avez moins travaillé, ce qui n’est pas bon signe (je parle en tant qu’indépendant, si mes revenus financiers dépassent les revenus de mon travail c’est d’abord et avant que j’ai réalisé un CA relativement faible !)

Pour ma part, c’est un appartement acheté il y a 4 ans, uniquement financé par la plus value réalisée sur la vente d’un autre appartement. wink

Hors ligne

 

#6 08/09/2014 17h16 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   69 

Pas nécessaire d’avoir un seuil ou un montant, je l’ai ressentie logiquement à chaque phase haussière de la Bourse !
Pas beaucoup ont du la ressentir courant 2008…

Dernière modification par Job (08/09/2014 17h17)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#7 08/09/2014 18h18 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   94 

Je n’ai jamais ressenti cet effet car le dividende reste un prélèvement sur le cours de l’action… J’ai plus la sensation de commencer à faire tourner des positions assez importantes sur les achats et ventes, lorsque je vois que j’ai du mal à trouver une contrepartie dans le carnet d’ordre, ou lorsque j’achète ou vend pour 6 mois de salaire en un clic.

Autre sensation présentée par certains : lorsque l’on voit que les fluctuations quotidiennes de son portefeuille sont du même montant que son salaire mensuel… Au bout d’un moment on arrête d’épargner (c’est d’ailleurs ce que j’ai fait depuis plus d’un an).

Personnellement, je surveille l’accroissement de mes avoirs financiers (CTO, PEA, assurances-vie, livrets) duquel je soustrais l’épargne de l’année — il s’agit donc des seules plus-values — que je compare à mes revenus. En 2013, j’étais sur la même somme.

Bref, ça dépend aussi de la performance du portefeuille, disons que j’ai commencé à sentir que tout prend de l’ampleur vers 250 k€ en actions.

Ceci dit, la neige fond wink certaines années, la performance peut être négative, rien n’est acquis dans ces histoires.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#8 08/09/2014 19h33 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Modérateur
Réputation :   1083 

Lorsqu’on voit que les fluctuations quotidiennes de son portefeuille sont très souvent du même ordre de grandeur que son salaire mensuel (ou trimestriel), on se pose surtout des questions sur la pertinence de poursuivre telle quelle son activité professionnelle, qui a si peu d’impact ai niveau financier : on en change, ou en s’y investi pour en retirer surtout autre chose que le salaire….

Lorsqu’on a un employé/salarié à qui ça arrive (qu’il ait gagné au loto, touché ses stock options, hérité, ou juste bien géré son patrimoine) , mieux vaut s’assurer de lui proposer de quoi le motiver suffisamment dans son travail, car sinon il sera bientôt très loin.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#9 08/09/2014 19h49 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   128 

Je pense que la question n’est pas tellement de savoir à partir de quel niveau de patrimoine cela se produit, car ce niveau sera relatif par rapport à son capital de départ. Ce même capital doit représenter un effort d’épargne déjà égal à au moins six mois de salaire, suivant le bon principe qu’il ne faut pas investir en Bourse l’argent dont on peut avoir besoin à court terme.

L’effet boule de neige, je ne vois pas cela comme une sensation de richesse par rapport à ses revenus, mais plutôt comme le moment où le réinvestissement des revenus de son épargne produit un résultat significatif sur cette même épargne.

A partir de là, il me paraît plus logique de raisonner en nombre d’années, plutôt qu’en niveau de patrimoine. Pour illustrer, on peut comparer le CAC 40 nu au CAC 40 dividendes réinvestis (stratégie trackers sur un PEA) :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/268_cac40-cac40gr.png

A partir du moment où on constate une différence de 20 %, je pense qu’on peut parler d’effet boule de neige sensible. Donc ici, presque 4 ans. IH investit régulièrement depuis 6 ans, la différence devient donc particulièrement sensible.

Hors ligne

 

#10 08/09/2014 19h52 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   143 

Le rendement moyen annuel (6-8%) de mon patrimoine équivaut à mon salaire actuellement.

Je me sens moins motivé pour récupérer des augmentations, car l’énergie dépensée est très peu valorisée.
Je suis bien noté par ma hiérarchie depuis longtemps, et la progression salariale est faible (décevante). La progression est malheureusement indexée sur le diplôme obtenu (ce que je comprendrais pour un jeune diplômé, mais après 5 ans d’expérience, ce n’est pas acceptable) et le copinage, les compétences sont décoratives. C’est même en handicape, car on vient vous demander plus pour combler le manque de compétences des autres.

A côté de ça, les compétences que j’ai pu acquérir en finance, et le temps consacré à mon patrimoine, m’ont beaucoup plus apporté (mon impression).

Je me dis donc, à quoi bon me stresser, me battre, faire de la "politique", faire des sales coups à des collègues pour juste gratter 500 € brut annuel ? Je fais bien mieux mon boulot que la moyenne et j’ai un salaire moyen pour ma catégorie (qui est déjà bien avantagée par rapport au reste de la population). On m’octroie une augmentation supplémentaire symbolique, de l’ordre de 40 € bruts parce que je sur-superforme mieux que la moyenne (top 10% ? top20 % ?).

Effectivement, il vaut mieux me proposer des choses intéressantes à faire, sinon, je ne vais pas me presser pour les faire, et de toute façon, l’argument financier ne m’intéresse plus(car il n’existe pas, ou alors il n’est pas en proportion avec l’effort demandé, j’ai déjà donné…).

De plus, ma culture financière m’a permis de mieux comprendre la société où je travaille. J’en tire un regard plus critique, et je vois clairement le manque de compétences dans ce domaine pour la plupart du management. Les connaissances sont vraiment sommaires.

Donc GBL, votre argument ne m’applique pas seulement à des employés, mais à des catégories supérieures dans une moindre mesure.

Je sens l’effet boule de neige. Il y a plus de six ans, mon patrimoine rapportait 3% au mieux, et mon salaire était mon principal revenu. Maintenant, il est au même niveau que mon salaire !

Prenons, mon cas. En mettant tout les efforts sur le monde professionnel, j’aurais tiré 10% voir 20% de revenus en plus, mais je n’aurais tiré de mon patrimoine que 3% annuel.
L’arbitrage est mal venu. Il aurait fallu avoir +50% en revenu pro pour combler le manque à gagner…

Dernière modification par Super_Pognon (08/09/2014 21h07)

Hors ligne

 

#11 08/09/2014 20h13 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   246 

Je dois admettre qu’apres 3-4 semaines de vacances …un - 80k n’est pas agréable!
Meme si j’ai l’habitude de la volatilite du HY …

Si j’avais été active j’aurais pu éviter le gros et surtout j’aurais pu placer a bas prix.

Les coupons qui rentrent consolent…pas mal. Au fond c’est le rendement qui compte….et les obligations qui ont fait le yoyo payent bien…donc on ferme les yeux.

Edit: pour répondre a la question…je l’ai ressenti a 34 ans lorsque j’ai vendu une dizaine de propriétés…

Dernière modification par sissi (08/09/2014 22h19)

Hors ligne

 

#12 08/09/2014 20h47 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   554 

Pour ma part, j’ai ressenti que l’argent travaille à ma place dès quelques mois après mes débuts et un patrimoine total significativement inférieur à 10 K€. Peut-être que je me contente de peu.
Cela ne m’a pas empêché de persévérer car je me suis dit que ce serait encore plus motivant à 100K, 1M ou plus encore. Bref, cela m’a toujours fait plaisir, et, avec le recul, je me rends compte que c’est le chemin qui a été la partie la plus agréable, et non le résultat. C’est cela même qui fait que j’ai envie de continuer de marcher.

Hors ligne

 

#13 08/09/2014 21h17 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   

Bonsoir ,

Je pense qu’il n’y a pas de seuil, l’effet boule de neige se fait ressentir quand l’argent fait des enfants et ses enfants en font d’autres, etc jusqu’à ce que nos dépenses mensuelles soient inférieurs aux revenus générés par notre capital …

Hors ligne

 

#14 08/09/2014 21h52 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   104 

Pour ma part j’ai ressenti cet effet quand les revenus de mes placements ont dépassé mon salaire annuel, ce qui m’a permis de diminuer mon temps de travail et d’augmenter mon temps consacré à l’investissement.

Avoir un rendement annuel moyen à 2 chiffres depuis 10 ans, plus que la majorité des sicav, m’apporte également une satisfaction, faire mieux que les gens dont c’est le métier.

La route vers l’indépendance financière me semble plus dégagée.

Hors ligne

 

#15 09/09/2014 10h25 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   119 

Je suis assez d’accord avec les seuils évoqués par slayner, au bémol près que pour le 1er j’aurais dit lorsque les revenus du patrimoine ont dépassé "vos dépenses" plutôt que votre "capacité d’épargne" (peut-être que la capacité d’épargne moyenne de nombre de membres du forum est de l’ordre de 50%, ce qui alors ne changerait pas grand chose…).

C’est en effet le seuil où on pourrait théoriquement commencer à vivre uniquement de nos revenus du patrimoine, mais avec très peu de marge de sécurité (c’est pour cela que beaucoup préfèrent viser le 2nd seuil comme seuil significatif, i.e atteinte de leur salaire comme rendement du patrimoine).

Je n’ai pas arrêté le travail salarié une fois ce premier seuil atteint. Néanmoins, c’est à partir de ce premier seuil que j’ai commencé à ressentir psychologiquement l’effet boule de neige, vu comme satisfaction d’avoir épargné et investi de façon adéquate, le ressenti d’un plus fort sentiment de liberté et d’indépendance - la "fuck you money" comme disent les américains - (effet positif), et en parallèle l’effet "vague à l’âme" du travail salarié avec la différence rendement/effort (ou rendement/plaisir) ressentie entre revenus du travail et revenus du patrimoine évoqués par SuperPognon et GBL (effet négatif).

Dernière modification par julien (09/09/2014 10h35)

Hors ligne

 

#16 09/09/2014 12h01 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   219 

A la lecture de ce fil, je me dit qu’on peut sans doute nommer également "effet boule de neige" les fruits d’investissements immobiliers physiques loués et réinvestis (investissements non représentés ici jusqu’alors)
Ce même fil me fait prendre conscience que le cash flow dégagé chaque 36 mois, me permet d’acheter un nouveau bien cash. C’est un peu "petit joueur" pour le moment, mais je suis persuadé que plusieurs forumeurs pourraient acheter un nouveau bien chaque année avec ce même CF…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#17 09/09/2014 13h35 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   57 

Nous n’avons diable pas la même notion de "petit joueur"…

Signé : Geoges qui pourrait être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#18 09/09/2014 14h22 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   51 

En tout cas je n’y suis pas avec un patrimoine d’environ 130K€ et un TRI annuel en moyenne de 8% après impôts (moyenne pondéré sur 10 ans).

En effet si les revenus financiers sont de l’incrémental pur car j’ai démarré avec zéro patrimoine mes revenus pro augmentent aussi et surtout le rendement de mes investissements baissent car on n’investit pas 50K€ comme on investit 5k€ en raison notamment d’une aversion au risque qui augmente proportionnellement à la taille du portif.

Résultat les 10K€ de revenus financiers c’est beaucoup comparés à mes ressources/ besoins d’il y’a 10 ans quand j’ai commencé à toucher mes premiers salaires mais c’est peu comparé à mon revenu actuel et les besoins que je me suis crées et qui sont inhérents à la vie parisienne ;-)

Je doute de plus en plus qu’un jour je puisse autofinancer mon train de vie avec l’effet boule de neige  sauf à changer de style de vie.

Hors ligne

 

#19 09/09/2014 14h45 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   56 

Alexis92 a écrit :

Je doute de plus en plus qu’un jour je puisse autofinancer mon train de vie avec l’effet boule de neige  sauf à changer de style de vie.

Eh oui, l’effet boule de neige joue aussi du côté des dépenses.
Quand on est jeune et sans le sou on se contente de peu. La semaine on va au bureau en Vélib, le week end on prend un RER pour aller faire du camping avec des potes, un barbecue et quelques bières, et on est heureux comme ça.
Quand on prend de l’âge et qu’on commence à avoir les moyens, on préfère aller au bureau en scooter et le week end prendre la route avec madame, direction un hôtel de charme avec restaurant étoilé en Normandie. wink

Hors ligne

 

#20 09/09/2014 15h02 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Administrateur
Réputation :   1307 

sanbouddha a écrit :

Quand on prend de l’âge et qu’on commence à avoir les moyens, on préfère aller au bureau en scooter et le week end prendre la route avec madame, direction un hôtel de charme avec restaurant étoilé en Normandie. wink

Il y a de ça mais aussi l’inverse.

Voyager hors-saison ou hors week-end réduit drastiquement les prix par exemple. Faire la cuisine soit même également. Passer du temps à jardiner ou lire ne coûte pas grand-chose. Etc.

Travailler a également un coût : frais de déplacement (ma moto me coutait une fortune en assurance et entretien), frais de représentation (costume, pressing, déjeuners le midi), obligation d’habiter dans une grande ville avec des loyers élevés.

L’effet boule de neige, je le vois sur Cominar et ARCP. Mes +Values en % sont modestes. Mais la somme engagée étant importante, la +value fait déjà + de 30 000 euros en 6 mois.

Soit l’équivalent du revenu médian net annuel d’un ménage en France ! Et de mon point de vue en prenant très peu de risque.

Hors ligne

 

#21 09/09/2014 15h53 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   56 

InvestisseurHeureux a écrit :

Voyager hors-saison ou hors week-end réduit drastiquement les prix par exemple. Faire la cuisine soit même également. Passer du temps à jardiner ou lire ne coûte pas grand-chose. Etc.

Certes. Mais qu’est ce que c’est ch… !! wink

InvestisseurHeureux a écrit :

Travailler a également un coût : frais de déplacement (ma moto me coutait une fortune en assurance et entretien), frais de représentation (costume, pressing, déjeuners le midi), obligation d’habiter dans une grande ville avec des loyers élevés.

Coûts modérés par la présence d’un restaurant d’entreprise, remboursement d’abonnement train/métro, avantages CE (pour les salariés) et notes de frais (pour les indeps)

Pour avoir déjà fait l’expérience d’arrêter complètement mon activité professionnelle pendant 3 ans, je peux vous confirmer qu’on dépense plus (ou alors c’est juste moi ?) quand on ne travaille pas que quand on travaille. Peut être pas la première année. Au début on savoure, on se détend, comme vous le dites on lit, on jardine et on fait la cuisine. Et puis au bout de quelques mois on se rend compte qu’on a le même emploi du temps que sa grand mère de 75 ans, et on flippe ! wink
Et là on commence à flamber ! L’effet boule de feu ©, l’argent vous brûle les doigts, pas grave vous en avez plein. Oups bah non, plus tant que ça… sad

Hors ligne

 

#22 09/09/2014 16h34 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   119 

Alexis92 a écrit :

En effet si les revenus financiers sont de l’incrémental pur car j’ai démarré avec zéro patrimoine mes revenus pro augmentent aussi et surtout le rendement de mes investissements baissent car on n’investit pas 50K€ comme on investit 5k€

Le rendement de vos investissements baisse parce que vous avez peur de dilapider le matelas que vous vous êtes constitué, symbole d’un début d’indépendance financière. On peut néanmoins le voir autrement :  si on considère qu’on peut investir en bourse l’argent dont on n’a pas besoin, alors avec le patrimoine qui augmente, on peut placer plus en actions etc.  et faire plus de rendement. C’est ce qui devrait se passer quand votre ratio capital/revenu annuel aura augmenté, ce 1er effet psychologique se dissipant alors peu à peu.

Par exemple,je connais au moins 2 personnes qui se sont fixés la part de  fonds euros et équivalents dans leur allocation stratégique en € et non en pourcentage (à 200 k€, c’était leur seuil psychologique) lorsqu’ils sont arrivés à 500 k€ de patrimoine. Ce qui fait que lorsque le patrimoine monte jusqu’à un million € par exemple, la part d’actifs productifs (immo, actions) devient plus importante en pourcentage et le rendement moyen augmente…

Cela rejoint d’ailleurs les observations issus des statistiques établies par Piketty sur le fait qu’un capital plus important permet en général d’améliorer son rendement moyen.

Dernière modification par julien (09/09/2014 16h39)

Hors ligne

 

#23 09/09/2014 17h19 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   51 

J’ai une cible de 50 % de mon patrimoine investi en bourse alors qu’auparavant j’étais au de la de 100 % via l’investissement de mon prêt étudiant.
3 raisons :
- le krach de 2008 m’a fait réaliser l’importance d’un volant de liquidité.
- la crise éco depuis 2011 commence à toucher pour de vrai le marché de l’emploi des cadres en IDF ce qui n’était pas le cas avant.
- je muri avec l’âge (le coté bon père de famille).

En plus de cette évolution de mon taux d’investissement j’ai eu une réelle tendance à rééquilibrer mon portefeuille vers des actions moins volatils (Cf le thread de suivi de mon portif).

En plus la part non investi en action voit son rendement diminué sensiblement avec la baisse des taux et la partie action souffre de la hausse de la fiscalité particulièrement violente sur le CTO.

Bref tout ça pour dire que la boule de neige fond plus vite qu’elle ne roule :-)

Hors ligne

 

#24 11/09/2014 10h35 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   

Portif: 25 KE
Immo: 35 KE

Je ressens déjà fortement l’effet boule de neige ! Mais c’est moi qui la pousse! big_smile

Je me suis fait un petit tableau excel pour suivre la boule et visualiser sa trajectoire dans le futur (25 ans) pour me donner du baume au cœur :

- L’échéancier de mon crédit immo (pour comptabiliser le capital remboursé)
- La valorisation du bien (avec les travaux d’agrandissement)
- L’épargne mensuelle programmée pour le portefeuille
- La valorisation du portefeuille (5 % an en projection, et réajuster au réel dès le mois terminé).

Cela me permet de regarder dans le rétro pour l’année dernière et de mesurer l’épaisseur de la boule acquise sans effort : presque trois mois de salaire !

Vivement l’an 2028 smile

Hors ligne

 

#25 12/09/2014 13h50 → Patrimoine et effet boule de neige : quand avez-vous ressenti cette sensation ? (boule de neige)

Membre
Réputation :   25 

Lorsque je fais mes comptes annuellement, je constate que mes revenus "annexes" sont supérieurs à mes revenus salariés. (et aussi moins fiscalisés en moyenne)

De vagues simulations prospectives m’amènent au seuil de l’ISF sous peu.

Le fait même de "gagner" plus par mes revenus annexes que "du travail" - et le côté exponentiel ou boule de neige de cet accroissement justifie AMHA une très forte taxation des héritages. (Mais ceci est une autre question - évoquée par ailleurs…)


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech