Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/08/2010 17h18 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

Mon portefeuille est un peu plus spéculatif que le vôtre on dirait. On va dire que j’ai quatre grandes catégories de titres

1) Valeurs de rendements classiques (30% du total)
- Tour Eiffel
- LNC
- Dreamnex
- Vivendi
- Esso
- Rallye
- France Telecom

2) Valeurs en retournement (40% du total)
Ces valeurs ont une décote importante/fonds propres ou viennent d’avoir une entrée de cash importantes. Ce sont des small caps avec de petits tickets là plupart du temps.
- Brossard (vente des surgelés avec entrée de cash équivalente à la moitié de la capitalisation)
- Gascogne (vente de la branche distribution avec entrée de cash supérieure à la moitié de la capitalisation)
- Chargeurs + Obligation convertible Chargeurs
- Etam
- Sequana
- Mr Bricolage
- Viel
- Lafuma
- Gevelot

3) Valeurs de croissance ou cyclique. J’ai renforcé depuis 2 semaines ce compartiment (15% du total)
- Vallourec
- Peugeot
- Anovo

4) Financières (15% du total)
- Axa
- BNPP (retour très récent sur la valeur après une vente lucrative)

Je pense renforcer par la suite le compartiment valeurs de rendement avec certains titres qui ont baissé depuis quelques temps: Pages Jaunes, Foncières des Murs par exemple.

Le portefeuille a pas mal bougé ces derniers temps. Je suis entré en Bourse en 2006 en renforçant au mauvais moment (été 2008 avant Lehman) et en me faisant très peur sur certains valeurs comme Rodriguez. Je traine encore des positions acheté trop haut (Axa avec un PRU à 17 €, ça fait très mal).

Sur Rodriguez, je m’en suis très bien tiré mais alors que c’est mon plus beau gain financier, c’est à mon sens mon plus mauvais investissement. J’ai pris trop de risques sur cette valeur, j’ai eu de la chance de m’en tirer. Cette histoire m’a fait bien plus apprendre que n’importe quel bouquin sur la Bourse ;-)

Depuis, je diversifie bien plus mon portefeuille, en renforcement graduellement les valeurs de rendements.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#2 27/08/2010 21h10 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   48 

bonsoir,

quel est l’objectif de ton portefeuille ?
Quels sont tes règles d’arbitrage?

Dreamnex en valeur de rendement n’est ce pas risqué?
Possèdes tu de l’obligataire?

Merci pour ton partage!

Hors ligne

 

#3 28/08/2010 08h49 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   116 

D’accord avec Swan… pour Dreamnex (rdt important aujourd’hui mais demain ?) . Même remarque pour LNC (parcours boursier….). Dans les 2 cas on est sur des petites valeurs (sans que se soit pejoratif). Elles ont moins les moyens d’assurer la perennité des dividendes si difficulté passagère, dans ce cas suppression pure et simple du dividende. Ce n’est donc pas a proprement parlé des valeurs de "rendement". A mon avis tout du moins

par contre ok sur pages jaunes (le rendement c’est leur marque de fabrique) et en plus le cours actuel la rend encore plus attractive.

idem sur FDM, qui assure un bon couple rendement-risque (la maison mère est fonc des regions), De plus il sont specialisés sur les murs commerciaux, sans doute moins volatils que les bureaux.

Il est possible aussi de s’interresser à F. Telecom (le PDG vient d’indiquer qu’il proposerait au CA un dividende de 1.40€ pour les exercices 2010-2011 et 2012), à Telefonica (l’entreprise prevoit une augmentation du dividende de 1.40 à 1.55 puis 1.75E, confirmée en juillet). Les operateurs telecoms ont la chance d’avoir des rentrées liées à des abonnements ce qui rend le dividende plus perenne.

Sinon quelques foncières etrangères (voir mon post sur WEDELHAVE) avec des revenus trimestriels.

pour les plus aventureux, les incomes funds canadien avec dividendes mensuels…..

Hors ligne

 

#4 28/08/2010 21h58 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

Dreamnex et LNC sont en effet des valeurs qui sont un peu spéciales.

Dreamnex a été acheté bas à 30 €. En effet, c’est une petite valeur mais elle verse un dividende généreux depuis trois ans. L’entreprise me paraît raisonnablement risquée car:
- Très peu de dettes
- Une bonne génération de trésorerie (+ 10 millions par an pour un coût du dividende de environ 6 millions par an).
- Un PER assez faible (PER résultat 2009 = 8)
On a par ailleurs un potentiel additionnel de revalorisation du titre. Mais pas assez pour que je le qualifie de "valeur de retournement". Si le titre revient à plus de 40 €, je songerai à un arbitrage.

LNC a également été acheté bas autour de 6,5 € (1 dividende de 0,5 € encaissé depuis l’achat). Là aussi, le dividende est versé depuis trois ans. Là, on a une situation assez spéciale
- Retour aux bénéfices après la crise
- Très forte baisse du gearing un an (de 131% à 42%)
- Une trésorerie de 150 millions en hausse de 85% en un an
- Un PER à 9
Là encore, le potentiel de recovery me semble très élevé avec un objectif autour de 8 € selon moi.

Dans les deux cas, facteur positif, une communication financière de très bonne qualité pour ces petites valeurs. C’est assez rare pour être souligné. C’est un élément très important pour moi désormais.

Mais je vous l’accorde, on pourrait classer ces deux valeurs dans la catégorie "valeurs en retournement".


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#5 28/08/2010 22h13 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

swantonbomb a écrit :

bonsoir,

quel est l’objectif de ton portefeuille ?
Quels sont tes règles d’arbitrage?

Dreamnex en valeur de rendement n’est ce pas risqué?
Possèdes tu de l’obligataire?

Merci pour ton partage!

Les objectifs sont les suivants:
1) Investir de préférence sur des valeurs que je considère lourdement décotées par rapport aux actifs afin de limiter le risque
2) De plus en plus, assurer un flux régulier de dividendes permettant de poursuivre les investissements. Je souhaiterais arriver à plus de 40% du portefeuille sur des valeurs de rendement (ie dividende >7%). Ce qui donnerait au global un rendement de 3% sur le total
3) Réaliser une performance (dividendes inclus) de environ 15%/an
4) Faire travailler mon épargne, hors immobilier. Je suis parisien et je trouve les prix des biens trop élevés pour pouvoir envisager sereinement ce type de placement.

Au niveau des arbitrages, j’ai abandonné la logique des débuts de type "buy and hold" pour avoir une stratégie plus opportuniste d’A/R réguliers avec vente en cas de faiblesse des indices et rachat à un prix que je considère raisonnable. Par exemple, j’ai acheté du Tour Eiffel à un PRU moyen de 48 € en mai/juin et revendu à plus de 54 € le lendemain du détachement du coupon. Le cours s’est effondré par la suite pour retomber à 49 €. Je me suis racheté à ce moment là.

Sinon, je revends quand :
1) Le titre est au-delà de mon objectif
2) Montre des signes de baisse

Mais je tourne essentiellement sur les valeurs que j’ai indiqué en portefeuille. J’ai pas mal racheté depuis 2 semaines, considérant que la défiance des marchés ne durera pas (je me trompe peut-être, l’avenir le dira). Quand tout le monde annonce la fin du monde, c’est bizarre. A mon sens, un krach arrive à l’improviste, pas quand tout le monde l’annonce.

Pas d’obligations (sauf Chargeurs) mais un PEE généreux placé en monétaire et des livrets réglementés classiques.

Et précision utile: j’utilise le PEA comme support d’investissement ce qui me donne beaucoup de liberté pour faire des A/R.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#6 12/09/2010 19h26 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

Derniers mouvements :
Entrées : j’ai renforcé Rallye, Peugeot et Sequana.
Sorties : BNP a été soldé, de même que GET et Tour Eiffel. Sur BNP, j’ai préféré jouer la prudence avec les annonces à venir sur Bâle 3.

Prochaines entrées :
- Pages Jaunes
- Tour Eiffel (sur 50 €)
- BNP (sur 50 €)
- Vet Affaires (si la flambée s’arrête ! J’aimerais revenir sous 20 €)


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#7 12/09/2010 20h06 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   143 

Je suis surpris de voir LNC avec des valeurs comme Tour Eiffel, Dreamnex, Vivendi, Esso, Rallye et France Telecom. Je comprends mieux avec l’explication.

J’hésite à me retirer des bancaires temporairement à cause de Bale 3. J’ai peur d’avoir une très mauvaise surprise.

L’obligation de Chargeurs a été une belle opération je trouve, j’avais même vendu toutes mes actions pour être positionné qu’en obligations (décote sur les titres).

Je surveille aussi Vet’Affaires et Gevelot.

Hors ligne

 

#8 14/09/2010 23h53 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

LNC est spéciale mais vaut 70% de sa trésorerie. D’où mon achat.

Sur Gevelot et Vet Affaires, c’est un peu tard. Sur Vet, j’ai fait une bêtise en prenant 10% de gain avec une vente sur 19,1. Le titre a flambé ensuite. C’est rageant, mon timing a été mauvais.

Là on touche du doigt la difficulté de l’arbitrage. On peut faire de très belles opérations (c’est mon cas sur Peugeot ou Tour Eiffel) ou se planter complètement comme là.

Sur les titres cités, seul PAJ est achetable en ce moment. Les autre sont trop chers (oui je suis pingre).

L’obligation Chargeurs est superbe en effet. Je crois beaucoup également à la recovery de l’action.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#9 19/09/2010 15h54 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   94 

PAJ est une des rares valeurs de la cote à avoir des fonds propres négatifs. Et ils diminuent année après année (ils sont de plus en plus négatifs) comme quoi le dividende servi se fait au détriment des actifs. Si il y a une valeur "de rendement" que je recommande de fuir, c’est bien celle-ci. Sans parler que le business des annuaires papier a plutôt un avenir derrière lui.
Parmi la petite communauté des amateurs de rendement, PAJ revient fréquemment dans les discussions. Au-delà du rendement, il convient de vérifier que celui-ci est assis sur une situation saine. Ce n’est pas le cas le PAJ. Je ne vois pas comment cette valeur peut s’en sortir à long terme. Si par exemple les taux s’envolent, ça sent le dépôt de bilan.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#10 02/10/2010 00h41 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

Et bien je n’ai pas suivi votre conseil Jean-Marc. Je suis rentre dans PAJ. Oui, les FP sont négatifs ce qui rend la situation de l’entreprise spéciale.

Mais les flux financiers sont importants, le rendement très élevé et les activités Internet en plein boom. L’entreprise réalise plus de 40% du CA avec Internet. A 7,7 € le titre l’achat s’est fait a prix raisonnable pour moi.

J’ai également repris du Monsieur Bricolage qui a un potentiel très intéressant. Les performances opérationnelles sont bonnes, la fusion avec les Briconautes apportant un potentiel de synergies important.

Je continue à surveiller BNP (achat éventuel sous 50€), Tour Eiffel et VET (mais c’est très, très cher).

Sinon, sur le portefeuille actuel LNC, Viel et Dreamnex ont présentes des résultats très intéressants. Ça devrait sécuriser les dividendes futurs, sans parler du potentiel de réévaluation.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#11 02/10/2010 12h29 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   69 

Je rejoins J Marc, mon attention avait été attirée cet été à la lecture du JDF conseillant de rester à l’écart de PAJ et que rien ne garantissait le maintien d’un rendement élevé.
Cela écrit, bonne chance Vincent !


Ericsson…!  Qu'il entre !

En ligne

 

#12 02/10/2010 14h25 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   116 

Pour ce qui concerne le JDF ils sont actuellement à l’achat pour le rdt avec un objectif de 10€. Concernant les analystes il sont à "conserver" avec un objectif de 9€ (source Boursorama).

J’ai moi-même une ligne de Pages Jaunes, et je dois avouer que je ne sais plus quoi faire ???

Dernière modification par Rodolphe (04/10/2010 15h39)

Hors ligne

 

#13 02/10/2010 19h23 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   128 

Je dirais que cela dépend du PRU de cette ligne.

Actuellement le cours du titre est proche de son minimum annuel. Avec la montée du cours il faudra toutefois rester prudent et placer un stop proche de son PRU, car le jour où le groupe annoncera une réduction du dividende, ça corrigera sévèrement.

Le risque étant que le marché stagne pendant quelques mois, que le titre reste à ce prix plancher et qu’une mauvaise nouvelle sur les dividendes pointe le bout de son nez à ce moment-là …

Toutefois, l’audience me semble assurée, la société est incontournable ; j’en prends pour preuve le nombre d’appels reçus au service client de mon entreprise pour cause de non-référencement sur pagesjaunes.fr (nous n’avions pas déclaré nos tranches de numéros aux services d’annuaire).

Hors ligne

 

#14 02/10/2010 21h35 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

Je ne pensais pas que l’achat de titres PAJ ferait autant réagir ! J’ai acheté cette ligne à un PRU de 7,7 €, pas très loin du plus bas annuel (7,3 €) et loin du plus haut (10,2 €).

Sur le fond, l’activité est solide, PAJ a l’avantage d’être une "franchise" sans réelle concurrence. Et surtout, l’entreprise a bien négocié son virage vers le numérique. Le vrai problème, c’est la dette mais les cash flows importants sont une bonne sécurité. La dette reste importante à cause de la distribution généreuse de dividende. Structurellement, l’entreprise est capable de rembourser.

Sur la baisse du dividende, c’est déjà fait. Il a été de 0,65 € en 2010 contre 0,95 € en 2009 si je ne me trompe pas. Je pense pas qu’il baisse plus par la suite, sous la pression de KKR principal actionnaire du Groupe.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#15 02/10/2010 21h50 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   94 

Vincent a écrit :

Structurellement, l’entreprise est capable de rembourser.

Faux. Le dividende creuse les capitaux propres. Les dettes augmentent à chaque exercice. Le jour où PAJ veut (doit) commencer à rembourser, les exercices seront nombreux sans dividende.

Si je ne doute pas de l’avenir de l’annuaire en ligne, le bilan est désastreux. Je pense que le titre se tient correctement ces derniers temps car les taux sont dérisoires pour encore un an environ (c’est du moins ce que tout le monde pense). Mais le jour où les taux vont s’aligner sur la confiance des investisseurs en la capacité des Etats à rembourser leurs dettes, PAJ va énormément souffrir.

Dernière modification par Jean-Marc (02/10/2010 21h51)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#16 03/10/2010 19h31 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

Je ne comprends pas en quoi les dividendes creusent les FP. PAJ distribue l’essentiel de ses bénéfices sous forme de dividendes. Ca n’augmente pas les FP mais ça ne peut les faire baisser.

A ma connaissance, ceci arrive lorsque le dividende est pris sur la prime d’émission (Avenir Telecom et Tour Eiffel ont fait ceci récemment).

Le sujet avec PAJ, c’est la dette de environ 2 milliards. Néanmoins, elle n’est remboursable qu’à fin 2013. En attendant, je pense que le dividende est assuré parce que c’est dans l’intérêt de l’actionnaire majoritaire, KKR. 

Après 2013, on peut parier soit :
1) Sur un renouvellement de la ligne de crédit de 2 milliards
2) Un rachat pur et simple du solde de titres et un retrait de la côte. PAJ reste une belle cash machine.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#17 04/10/2010 15h40 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   116 

A titre personnel et à titre de précaution j’ai vendu la moitié de ma ligne Pages Jaunes. Merci donc pour l’info sur les fonds propres négatifs. En tant que banquier cela ne me rassure pas.

Hors ligne

 

#18 04/10/2010 21h35 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   94 

Pour être plus précis, voici quelques éléments tirés du bilan sur 2007, 2008 et 2009 dans cet ordre :

- Actif total : 944M, 861M, 815M donc les actifs (ce que possède l’entreprise) ne cesse de diminuer. Dans cet actif, il y a de plus 75M de survaleurs au dernier pointage (i.e. du vent).

- Dettes non courantes : 1914M, 1944M, 1980M donc les dettes à long terme augmentent régulièrement depuis la mise en place du LBO.

- Fonds propres : -2073M, -2194M, -2213M donc les FP sont négatifs et se creusent.

Lorsque cette entreprise dégage du bénéfice, elle fait le choix de distribuer aux actionnaires un rendement élevé tandis qu’elle pourrait conserver une partie de ce reliquat pour rembourser de la dette ou ’renforcer’ ses FP.
Elle fait le choix de laisser le bilan se dégrader pour servir les intérêts à court terme des actionnaires (notamment Médiannuaire). La situation bilantielle est néanmoins délicate. Je ne connais pas dans le détail la nature de la dette de 2 milliards (taux fixe, capé etc.); éventuellement une hausse des taux peut avoir un impact fort sur les annuités. Mais la renégociation de 2013 risque d’être de haut vol si la défiance sur les taux a pris le pas sur le marché du crédit bradé que l’on observe contre tout bon sens depuis une grosse année.

En règle générale, je regarde toujours quelle est la couverture de la dette avant de me positionner sur une entreprise. Je fais le calcul suivant : la vente des actifs tangibles couvre-t-elle la dette ? Ainsi, je rapporte l’actif diminué des survaleurs au passif diminué des fonds propres. Si le ratio est inférieur à 100%, ça signifie que la mise à la casse de l’entreprise ne rembourse pas les dettes. Ce n’est pas de bon augure. Ceci dit, ce n’est pas non plus rédhibitoire car une entreprise qui dégage des bénéfices réguliers n’a pas à se poser la question de la mise à la casse. Disons que cet indicateur donne une idée du poids de la dette dans le bilan, qui représente l’historique des actes financiers qui ont permis la constitution de l’entreprise et de ses stocks.

Dans le cas de PAJ, on peut résumer la situation comme ceci : le fichier de données coûte 4 milliards (2 md de dettes+ 2 md de FP négatifs); est-ce vraiment son prix ? Bien sûr que non puisqu’il figure au bilan dans les immobilisations pour quelques millions.

Je pense qu’il y aura des déconvenues tôt ou tard. Et comme dit W. Buffett, ne vous positionnez que sur des titres que vous envisagez de garder 5 ans. Pour PAJ, ce n’est clairement pas mon cas.

Dernière modification par Jean-Marc (04/10/2010 21h59)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#19 04/10/2010 22h54 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   28 

Jean-Marc a très bien expliqué les choses.

Juste une petite remarque de comptabilité sur ce que dit Vincent:

Vincent a écrit :

Je ne comprends pas en quoi les dividendes creusent les FP. PAJ distribue l’essentiel de ses bénéfices sous forme de dividendes. Ca n’augmente pas les FP mais ça ne peut les faire baisser.

Au sens propre, si! Le versement des dividendes creuse les FP.
Par contre, j’imagine que ce que tu veux dire, c’est que si les dividendes versés ne sont pas supérieurs au résultat net, alors les capitaux propres ne baissent pas. Dans ce cas, c’est vrai.

Il va falloir du temps pour que PAJ retrouve une structure financière saine…

Hors ligne

 

#20 24/10/2010 00h04 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

Derniers ajustements :
- Renforcement de Chargeurs sur 4,5 €
- Renforcement de France Telecom sur 16 €

Grosse déception par contre sur Brossard avec des semestriels corrects mais sans annonce permettant de faire monter le cours (dividende exceptionnel). En plus, le résultat opérationnel est stable, sans plus. Je conserve pour le moment, à voir si je prends une petite perte dans les semaines à venir. Car même si je suis déçu, l’entreprise se paie se paye un peu plus de 4 fois le ROC, s’est bien désendettée et a une market cap deux fois inférieure aux FP.

Sinon, grosse satisfaction sur Peugeot qui a pris plus de 30% en quelques semaines. Voir ici si il serait prudent d’arbitrer et de prendre le bénéfice.

Maintenant, je commence à être gêné. Je trouve qu’il y a de moins en moins de belles opportunités d’achat sur le marché. Tout ça commence à devenir un peu cher pour moi.

Néanmoins, en opportunités je pense à
- Total (le cours est sous pression avec les grèves et l’entreprise a selon moi du potentiel avec la hausse inéluctable du pétrole)
- BNP (les banques vont encore faire de très beaux bénéfices et la fusion avec Fortis va commencer à donner des résultats considérables)
- Trigano (c’est un peu cher mais la croissance est de retour et la dette a été purement et simplement remboursée en 2 ans à peine)


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#21 24/10/2010 23h06 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   143 

Pourquoi pas prendre les obligations convertibles de CRI ?

Pourquoi conserves-tu GVLT ? Elle a bien monté et les décotes sur ratios sont un peu parties. Je trouve que d’autres boites comme PVL semblent plus intéressantes.

Sur quelle base as-tu pris du LAFUMA ?

Hors ligne

 

#22 29/10/2010 18h34 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

J’ai les obligations convertibles CRI. Je n’ai pas acheté car la liquidité est très faible. C’est assez compliqué de se positionner

Pour Gevelot, j’ai le même problème de liquidité qui limite les A/R. Par ailleurs, les derniers résultats sont bons et militent pour une hausse. A mon sens, l’entreprise est encore en-dessous de sa valeur à la casse

Enfin, Lafuma est un autre cas. L’entreprise est certes à peine profitable mais la décote sur FP est tout de même énorme. On a en effet des FP de 110 millions et une capitalisation à moins de 40 millions. Par ailleurs, le portefeuille de marques est intéressant et la situation financière bien assainie. C’est le type d’entreprise qui peut, selon moi, faire l’objet d’une belle recovery à horizon 18 mois.

Sinon, j’ai encore renforcé mon exposition en début de semaine avec :
- Total : pour le dividende et les possibilité d’appréciation dans le sillage du pétrole
- BNPP : le cours est un peu malmené ces derniers temps mais l’entreprise reste belle et très bien gérée. On sous-estime selon moi le changement de dimension qu’apporte Fortis. De plus, Bâle III est tout de même moins méchant que prévu.
- France Telecom : renforcement avant les résultats. C’était une bonne inspiration ;-) Mais sur le fond, c’est la valeur de rendement qui me semble la plus intéressante sur le marché parisien. Le dividende est énorme, garanti jusqu’en 2012, avec une exploitation très rentable.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#23 18/11/2010 08h34 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

J’ai renforce SG hier. J’attends de voir la suite de l’affaire irlandaise pour renforcer ma présence sur les marches.

Il faudra que je poste la vision conso de mes portefeuilles un de ces jours, ça a un peu évolué ces derniers temps.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#24 20/11/2010 14h39 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

J’ai refait les comptes. Au niveau de la répartition des fonds, nous avons donc :
- PEA : 50%
- Livrets : 25%
- PEE : 15% (placé en monétaire)
- Assurance vie : 10% (50% en UC et 50% en actions)

Le portefeuille est assez offensif donc mais vu notre âge (28 ans), ça ne me pose aucun problème. L’effort d’épargne va se poursuivre l’année prochaine, essentiellement sur les actions qui me paraissent encore être à un prix correct. Pas d’achat immobilier, les prix sur Paris sont tout simplement indécents wink

Sur les PEA, les titres en portefeuilles sont les suivants

- ANOVO
- AVENIR TELECOM
- AXA
- BNP PARIBAS
- BROSSARD
- CHARGEURS
- CHARGEURS OBLIGATION
- DREAMNEX
- ESSO
- ETAM DEVELOPPEMENT
- France Telecom
- GASCOGNE
- GEVELOT
- LAFUMA
- LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS
- MR BRICOLAGE
- PAGES JAUNES
- PEUGEOT
- RALLYE
- FOND ACTIONS EUROPE (acheté trop haut en 2008. Cette grosse ligne plombe le portefeuille global)
- SOCIETE GENERALE
- VALLOUREC
- VIEL ET COMPAGNIE
- VIVENDI

J’ai l’impression que les foncières côtées corrigent en ce moment, je risque de revenir sur certaines (Tour Eiffel, Foncière des Murs) dans les mois à venir.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#25 27/11/2010 19h52 → Portefeuille d'actions de Vincent

Membre
Réputation :   15 

J’ai procédé à quelques ventes afin d’encaisser des profits. Vu l’ambiance sur les marchés, c’était plus prudent. J’ai donc vendu :
- Peugeot (+40%)
- Vivendi (+8%)
- Rallye (+9%)

J’attends de voir les évolutions sur le marché. Il faut attendre de voir la situation de l’Irlande et du Portugal se clarifier. Je ne crois pas à la faillite (nous n’avons pas d’autre choix que de les sauver). Mais en attendant, ça risque d’être rock and roll.

Donc, j’ai désormais pas loin de 20% de liquidité sur les PEA afin de pouvoir revenir au moment opportun.

Parce que en ce moment, j’ai quelques titres qui ont été massacrés :
- BNPP, SG (logique)
- les petites valeurs (Etam, Mr Bricolage, Brossard…). Depuis cet été, ce type de valeur a des performances très decevantes, malgré d’excellents résultats.

Je n’avais pas anticipé le retour des difficultés sur la dette souveraine, mea culpa. Je n’ai plus qu’à attendre et me renforcer le moment opportun smile


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech