Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/08/2014 07h29 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour à tous,

Vous pouvez trouver ma petite présentation ici : Info • Forums des investisseurs heureux

Le titre de mon post est un peu précoce puisque je n’ai pas encore de portefeuille à proprement parler mais simplement du cash sur un compte courant au Crédit Agricole. A mesure que mon projet avancera je posterai des mises à jours qui, je l’espère, pourront aider les néophytes comme moi à s’y retrouver ou tout du moins à se sentir moins seuls ! C’est aussi un moyen pour moi de vérifier que j’agis rationnellement et de me motiver en exprimant clairement mes objectifs et en les rendant « public ». J’aime beaucoup ce forum que je lis presque tous les jours depuis deux mois mais comme dans beaucoup de domaines c’est seulement en commençant à apprendre qu’on se rend compte a quel point on ne sait pas et que les choses sont souvent beaucoup plus compliquées quelles ne semblaient au premier abord (fichus trackers ! Ellis et Malkiel m’avaient promis du simple, du lazy wink ). Ne voulant pas me noyer dans la masse d’information qui peut parfois être paralysante, je décide de passer à l’action étape par étape et prudemment au lieu d’essayer de concevoir un projet complet puis de l’appliquer d’un seul coup.

29/08/14 Mon premier objectif : Avoir un PEA, une AV et un CTO opérationnels

Pour me simplifier la vie je souhaiterais tous les regrouper sous un même toit, par exemple chez Boursorama qui semble être la banque en ligne la plus souvent recommandée sur le forum. Pourtant, j’ai l’impression que beaucoup d’entre vous ont plusieurs (voire de nombreux) prestataires et semblent notamment séparer leur banque (Boursorama, Fortuneo, …) de leur courtier (Bink, Saxo, BourseDirect,…). Est-ce simplement par perfectionnisme (celui-ci est un peu moins cher pour les actions US, celui-là est un poil moins cher pour les ordres de grosses sommes, cet autre a une AV peut-être un peu mieux, etc), auquel cas je préfère tout regrouper, quitte a perdre quelques euros par an (tant que ca reste vraiment raisonnable) dans la bataille, ou y a t il quelque chose qui m’échappe ? soit une autre raison (lisser le risque d’une banqueroute de l’un en cas de krach monstrueux ?)/ soit de vraies grosses différences de prix.

Ce que je recherche :

AV : des frais parmi les plus bas du marché. Un fond en euros dont on peut raisonnablement penser qu’il restera probablement dans le peloton de tête des meilleurs pour les huit prochaines années. (Je n’utiliserai pas la partie UC donc je m’en fiche).

PEA : dans lequel je pourrai loger aussi bien une grande variété de trackers que les titres vifs de mon choix (éligibles PEA of course).

CTO : dont les frais sont parmi les plus bas du marché et dans lequel je pourrai acheter les titres vifs du monde entier non éligibles au PEA.

Ai-je raison de penser que Boursorama propose tout cela ? Vous semble-t-il raisonnable de tout regrouper chez une seule société ?

Très bon et beau weekend à tous,

Mots-clés : débutant, progression, simplifier


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#2 30/08/2014 08h23 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/thumbs/6204_screen_shot_2014-08-29_at_110205_pm.png

Je viens de me rendre compte qu’on pouvait cliquer les petites notes en bas du site, mea culpa.
Du coup grâce aux notes d’IH j’avance un peu :

- Boursorama est bien le top pour fournir une CB gratuite et une AV de qualité
- Préférer Bink pour un bon PEA (les frais moindre que chez Boursorama sont tangibles?)
- Préférer Saxo pour un CTO vraiment international avec accès au marché US (Bink ne permet que la zone Europe + Canada + Autriche (je ne comprends pas cette partie, l’Autriche faisant partie de la zone Euro) sauf si on veut beaucoup de produits qui versent des dividendes, ce qui n’est pas mon cas a priori.

Dernière modification par WayWardCloud (30/08/2014 08h23)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#3 30/08/2014 08h31 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   17 

Bonjour WayWardCloud,

De débutant à débutant…

Dans un premier temps, tu peux tout regrouper au même endroit et tu peux même faire de Boursorama ta banque principale (au quotidien)… Pour ma part, j’en suis très satisfait.

Plus tard… tu pourras toujours ouvrir un contrat d’AV chez Fortuneo, ou mieux… Linxea (plus de choix). Si ton AV approche 70 k€, tu as sans doute intérêt à ne pas mettre tous tes œufs dans le même panier (chez le même assureur : e-cie vie - Generali -).

Plus tard… pour diminuer les frais de courtage, tu pourras transférer ton CTO ou ton PEA chez un courtier en ligne. Les frais de transfert sont remboursés par la plupart des courtiers.
Perso, mon PEA, n’est pas chez Boursorama, car je ne pouvais pas à la fois profiter de leur sélection « 0% » et avoir des tarifs de courtage intéressant… Pour les CTO, cela n’a aucune importance, il est possible d’en avoir 2, mais je ne peux avoir qu’un PEA.

Dernière modification par PierreP (30/08/2014 08h33)


Pierre ––– Parrainage : yomoni, wesave, casden, boursorama, fortuneo… Il suffit de m'adresser un message…

Hors ligne

 

#4 30/08/2014 09h22 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Merci PierreP. J’avance, j’avance smile

…Et je me rends compte qu’il existe deux fonds en euros chez Boursorama :

Eurossima : le plus ancien (2001) constitué principalement d’obligations, frais de 0.6/an
Euro exclusif : le petit nouveau (2012) constitué principalement d’immobilier (65%) mais aussi d’obligations. frais de 0.7/an

ne maitrisant pas du tout les actifs sous-jacents je ne sais pas quoi préférer, qu’en pensez-vous ? Il me semble que de toute façon les perfs seront assez proches mais je suis curieux d’entendre les opinions et surtout pourquoi.

Une chose que je ne comprends pas à ce sujet : les gens qui disent être "en cash" (ex: je n’ai pas confiance dans le marché en ce moment, je suis à 70% en cash). N’est-il pas toujours plus judicieux de placer cet argent sur un fonds en euros puisque les capitaux sont garantis? Quand bien même on déciderait d’en sortir 6 mois plus tard pour investir, et même dans le cas d’une AV toute neuve sans abattement fiscal (< 4ans) nous aurions quand même gagné [1/2*la perf annuelle du fond/100*notre capital] - impots et CSG/CRDS. Ça ne doit pas peser bien lourd mais c’est toujours ça de pris pour espérer au moins contrer l’inflation. Quel intérêt donc d’avoir du cash si ce n’est sur notre CB pour pour nos besoins de consommation quotidienne?

Dernière modification par WayWardCloud (30/08/2014 09h28)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#5 30/08/2014 09h38 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   127 

Comment souhaitez vous repartir vos 180k€ ?

Perso, je suis chez boursorama. De part ma connaissance de leurs packs il n’y a pas une réponse dans l’absolu, car cela dépend des montants de vos ordres (pour le PEA et CTO).

Je suis en train de passer en trackers. En fonction de ma migration liquide -> trackers le pack adapté n’est pas le même. Jusqu’à maintenant mes ordres étaient souvent > 10k€. Si je décide une migration massive, c’est autrement qu’une migration par paquets de 3k€ ou 5k€ toujours sur une petite dizaine de trackers synthétiques de chez Amundi.

Pour le CTO je pense que je vais y aller doucement (il est vide aujourd’hui).  Leur tarif découverte n’est pas le plus compétitif pour <1000€.

Ultimate trader pour les grands montants est bien si on fait abstraction du minimum de facturation.

Donc, la question doit être plus affinée

Hors ligne

 

#6 30/08/2014 09h46 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   

Bonjour.

Pensez aussi à vous faire parrainer. Notre hôte et d’autre membres peuvent vous rendre ce service.
Vous gagnerez aussi un peu par exemple 100€ de frais de courtage offert chez Binck, cela fait un bon nombres d’ordres passés avant d’épuiser l’offre.

Cordialement.


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne

 

#7 30/08/2014 21h08 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   337 

WayWardCloud a écrit :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/t … 205_pm.png

Je viens de me rendre compte qu’on pouvait cliquer les petites notes en bas du site, mea culpa.
Du coup grâce aux notes d’IH j’avance un peu :

- Boursorama est bien le top pour fournir une CB gratuite et une AV de qualité
- Préférer Bink pour un bon PEA (les frais moindre que chez Boursorama sont tangibles?)
- Préférer Saxo pour un CTO vraiment international avec accès au marché US (Bink ne permet que la zone Europe + Canada + Autriche (je ne comprends pas cette partie, l’Autriche faisant partie de la zone Euro) sauf si on veut beaucoup de produits qui versent des dividendes, ce qui n’est pas mon cas a priori.

Bonjour WayWardCloud,

non, un PEA chez BINCK permet l’accès au marchés suivants, avec ces frais de courtage :

Paris & Amsterdam & Bruxelles & Lisbonne
Jusque 1000 € : 2,50 €
De 1101 à 5000 € : 5 €
De 5001 à 7500 € : 7,50 €
De 7501 à 10000 € : 10 €
Au-delà de 10000 € : 0.10%

Londres & Francfort & Madrid & Milan & Dublin & Vienne
15 € + 0.15%
peu importe le montant de l’ordre

et en CTO :

New-York
Peu importe le montant de l’ordre
5 € + 0.10%
Soit ordre à 1000 : 6 €
Soit ordre à 5000 : 10 €
Soit ordre à 7500 : 12,50 €
Soit ordre à 10000 : 15 €

Toronto
Peu importe le montant de l’ordre
10 € + 0.15%
Soit ordre à 1000 : 11,50 €
Soit ordre à 5000 : 17,50 €
Soit ordre à 7500 : 21,25 €
Soit ordre à 10000 : 25 €

A comparer avec les frais de courtage chez Boursorama

1/ Bourse de PARIS

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4246_frais_boursorama.jpg

Avec l’offre découverte, les frais reviennent à :
- ordre jusque 500 € : 1.99
- ordre à 750 : 4.50
- ordre à 1000 € : 6.00
- ordre à 2500 : 15.00
- ordre à 5000 : 30.00
- ordre à 7500 : 45.00
- ordre à 10000 : 60.00

2/ Bourse de LONDRES de de NEW YORK

Avec l’offre découverte, les frais reviennent (à LONDRES) à :
peu importe le montant : 32.90

Avec l’offre découverte, les frais reviennent (à NEW YORK à :
peu importe le montant : 23.90

La différence avec Binck par exemple est bien supérieure à "quelques euros" ;-).

---

Sinon, afin de choisir une bonne assurance-vie, il faut regarder attentivement quelques détails :

FRAIS D’ENTREE
Les AV ayant des frais d’entrée élevés dépendent parfois de "banques classiques" ou sont parfois plus anciennes (avant l’arrivée des offres sur Internet) que celles proposant depuis quelques années l’absence de frais d’entrée.
Des frais d’entrée plus élevés ne veulent rien dire de particulier, si ce n’est "peut-être" un gage de solidité en étant proposé par une banque ayant pignon sur rue. Mais, c’est très relatif, et pour moi, un argument non-valable.

Je dirais que vu le rendement des AV, en baisse continuelle, il faut privilégier celles proposées par des intermédiaires reconnus, ayant :
- frais d’entrée : 0
- frais de gestion minimes

Vous pouvez tabler sur les AV de ces courtiers en ligne : Altaprofits, MonFinancier, Linxea, voir Generali…
Ces courtiers sont tous adossés à des banques connues et reconnues.
Exemple : Linxea Avenir = l’assureur est le Crédit Mutuel Arkéa, par l’intermédiaire de sa filiale Suravenir.
Exemple 2 : MonFinancier Vie = l’assureur est Générali par l’intermédiaire de sa filiale e-Cie vie.
etc
   

SUPPORTS DISPONIBLES
Il faut aussi choisir une AV en fonction des supports qu’elle peut offrir (selon vos souhaits d’investissement) :

1/ Nombre et variété (exclusivité ??) de supports opcvm ?
Si vous recherchez des OPCVM pointus, vous ne pouvez pas les trouver partout. Certains courtiers comme Linxea essayent d’en ajouter sur demande des assurés (via leur forum).

2/ Types de fonds Euros disponibles ?
- Fonds Euros classiques (obligataires à 90-95%, actions à 5-10% : les plus vieux, les moins rémunérateurs)
- Fonds Euros opportunistes (immobilier + obligations + fonds structurés : % variable)
- Fonds Euros immobiliers (investis à 90% sur des SCPI ou OPCI)
- Fonds Euros dynamiques (avec une part en actions, souvent 20-30 %… mais un rendement qui peut donc évoluer, à la hausse comme à la baisse, mais le capital est garanti).
Ces derniers Fonds sont souvent davantage chargés en frais, car plus complexes à gérer.
- Fonds Euros Euro-croissance (sans garantie de capital). 

Exemple de Fonds immobilier  : Sérénipierre de Primonial
Exemple de Fonds opportuniste : Fonds euros Opportunités de Suravanir

A noter que certains courtiers interdisent un placement à 100% sur les derniers fonds euros (exemple : 80% maxi et 20% restants en OPCVM)

3/ Présence de supports immobiliers (SCPI)
Certains contrats proposent des SCPI, pas toujours les mêmes. Donc, là aussi, si ce support vous intéresse, il faut l’étudier dans le choix du contrat

4/ Option de gestion
Certains contrats proposent des gestions pilotées, mais payantes. En gros, on choisit les supports pour vous en tentant d’optimiser les placements (mais toujours sans garantie s’il s’agit d’OPCVM).
Je préfère gérer seul et être responsable de mes choix, donc, là, je ne peux conseiller tel ou tel courtier.

AUTRES FRAIS (retrait, arbitrage…)

L’élément qu’il faut aussi comparer, c’est le montant minimal des retraits. Lorsque l’AV sera "à maturité" et si vous souhaitez faire un jour des retraits partiels, le montant minimal de ces retraits change (parfois 1000 euros, parfois 500 euros…).
Ca peut jouer si l’optique est de se verser un jour un complément de retraite tous les mois.
Bien entendu, les frais de retrait doivent être de 0.

Les frais d’arbitrage (pour changer de supports) doivent être gratuits également. Parfois, seul un arbitrage à l’année est gratuit, parfois ils sont tous payants (et ça peut vite chiffrer si vous souhaitez changer de supports - ex : OPCVM - régulièrement).

Les "frais de rente" : parfois, si le capital doit être transformé en rente, des frais de gestion apparaissent (2%, 3%). Là aussi, c’est une partie du capital que vous ne retrouverez pas. Par exemple, ils sont de 3% chez Forteunéo et 0% chez Linxea. Petit détail, mais qui a son intérêt… Néanmoins, c’est plus simple de procéder par des retraits partiels.

CONTRAT COLLECTIF ou INDIVIDUEL

Le mieux est un contrat individuel, car ainsi, aucun changement des règles "en cours de route" ne sera possible sans votre accord. Ce n’est pas la même chose avec un contrat collectif (même si dans la réalité, il faut que la moitié des assurés soient pour ce changement pour qu’il soit adopté, ce qui serait étonnant s’il est à leur désavantage).

Pour les avoir comparer à d’autres et pour en détenir quelques unes depuis quelques années, je peux vous recommander notamment les AV de chez LINXEA, et vous conseiller les contrats suivants :

LINXEA AVENIR

- contrat individuel
- frais d’entrée 0%
- frais de gestion : 0.6% (Euros + UC)
- rachats : gratuits
- arbitrages : gratuits
- rachats partiels : mini 1000 €
- dividendes sur Fonds Euros versés : 90%
- frais de gestion si rente : 3% du montant versé
- 205 fonds UC (pas mal, plutôt variés !!)
- 2 fonds Euros : Rendement (classique : 3.45% en 2013) et Opportunités (opportuniste : 4.05% en 2013)

LINXEA SPIRIT

- davantage d’UC encore, plus pointu
- frais de gestion : 0.5% (Euros + UC)
- 2 fonds Euros : Spirica (classique : 3.30% en 2013) et Allocation long terme (opportuniste : 4.01% en 2013)

LIBERALYS VIE
En passant par des conseillers en patrimoine, il est aussi possible de faire baisser les frais sur certains contrats, comme celui-ci. Ce contrat est intéressant pour les SCPI que l’on peut mettre dessus et les frais de gestion à 0.44 pour les UC (en cas d’investissement progressif FIXE sans arbitrage).
Gros point négatif : arbitrages payants !
- contrat individuel
- frais d’entrée 0% (négociés, car il sont à 2% "normalement")
- frais de gestion : 0.75% (Euros)
- frais de gestion : 0.44% (UC & SCPI), négociés car ils sont normalement à 0.96%
- rachats : gratuits
- arbitrages : payants (un gratuit par an)
- peu de fonds UC (moins que chez Linxea)
- 1 fonds Euros classique : 3.50% en 2013

MON FINANCIER VIE

- contrat individuel
- frais d’entrée 0%
- frais de gestion : 0.6% (Euros + UC)
- rachats : gratuits
- arbitrages : gratuits (montant minimal : 500)
- rachats partiels : mini 1000 € (100 € mini mensuel si programmé)
- frais de gestion si rente : gratuit (à vérifier, c’est de mémoire)
- 2 fonds Euros : Eurossima (classique : 3.35% en 2013) et Netissima (opportuniste : 3.52% en 2013)
MAIS pour Netissima :
- 20% mini en UC
- frais de gestion 0.80% ou 0.75% ’au lieu de 0.60)
- arbitrage impossible Netissima vers Eurosssima
- Fonds UC : moins variés que chez Linxea

A noter que parfois l’ouverture de ces contrats permet de bénéficier de petits avantages (exemple : X euros offerts si la somme placée est supérieure à X euros, c’est toujours bon à prendre !) et est également possible par parrainage (avec là aussi, des « cadeaux » offerts).

Un dernier conseil. Si les sommes à placer sont conséquentes, ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, en veillant à ce que les assureurs (et non pas les courtiers) soient différents.
Exemple : éviter …
- 150 000 € sur le fonds Suravenir chez Linxea
- 150 000 € sur le fonds Suravenir chez Primonial
… et privilégier (par exemple) :
- 150 000 € sur le fonds Suravenir chez Linxea (Linxea AVenir)
- 150 000 € sur le fonds Spirica chez Linxea (Linxea Spirit)
car les assureurs sont alors différents.

Voilà matière à réflexion…
Je peux vous parrainer chez LINXEA si vous retenez cet assureur en ligne…

Cordialement,
Frédéric

Dernière modification par maxicool (30/08/2014 21h31)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#8 30/08/2014 21h50 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Merci beaucoup Frédéric, quel travail ! Il va me falloir un peu de temps pour digérer toute cette information.

En attendant, et en réponse à Boubouka, en voici un peu plus quand à mon projet :

Voici la méthode que j’ai mise au point une pour répartir mon portefeuille

Tout d’abord consulter le ratio GDP US/Market Cap US tel que calculé par GuruFocus ici : http://www.gurufocus.com/stock-market-valuations.php. Noter les dernières limites haute et basse du marché (ici je prends donc l’euphorie 2000 et la panique 2008). Mon portefeuille devant être à 80% fonds en euros 20% actions quand le chiffre du précédent pic haut est atteint ou dépassé et à 80% actions 20% fonds en euros quand le précédent pic bas est atteint ou dépassé.

Rq : Je choisis l’indice américain car il me semble que les trois derniers « pics » (2000, 2002, 2007, 2008) ont tous leurs origines ici et que l’économie américaine demeure le principal moteur de l’économie mondiale.

La marge de manœuvre entre le pic de 2000 et celui de 2008 est de 148.5-57=91.5
Ma marge d’allocation en %age est de 100-20-20=60
60/91.5=0.656 donc a chaque +1% market valuation mon exposition au risque doit diminuer de 0.656

Soit     20 + { 148.5 – [current GDP/MarketCap ratio] } * 0.656

Exemple au  30/08/2014 :
20 + { 148.5 – [124.8] } * 0.656
= 35.55% actions et 64.45%fonds en euros
Donc plutôt très défensif car le marché semble effectivement en haut de cycle ce qui n’est pas plus mal puisque je préfère me lancer doucement de toute façon.

Que pensez-vous de mon petit système? L’idée étant de ne pas tenter de prévoir le futur mais simplement d’avoir tendance à vendre des actions (et donc concrétiser les grains) quand elles ont montées, et avoir tendance à en acheter plus quand elles sont tombées (et donc coûtent moins cher).

Comment simuler cette méthode pour la tester sur les résultats passés ? (en prenant MSCI world pour « actions » et le fonds en euros de Boursorama pour « fonds en euros »)

Mon problème est comment faire en cas de marché à la hausse pour faire passer l’argent depuis mes trackers sur PEA vers mon fonds en euros ? Car si j’ai bien compris, et au contraire de l’AV, sortir 1 seul euro du PEA le brise ? Comment faire donc pour rebalancer ?

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6204_screen_shot_2014-08-30_at_125910_pm.png

Dernière modification par WayWardCloud (08/09/2014 01h23)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#9 30/08/2014 22h19 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   

Il y a des trackers sur les contrats d’assurance vie. Cela peut être une possibilité pour diversifier en faisant la bascule au besoin entre les trackers action et le fond euro.

Par exemple chez boursorama, les arbitages sont gratuits contrairement à un PEA qui générera des frais de courtage. Un inconvénient pour les AV c’est les frais de gestion annuels.


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne

 

#10 30/08/2014 22h29 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   337 

Stratégie intéressante, très pointue.

A quelle intervalle allez-vous modifier votre allocation ?
Tous les mois ? Tous les trimestres ?

Je crains par contre que votre stratégie soit assez (trop ?) gourmande en frais.
De toute façon, retirer le capital d’un PEA le casse, donc c’est irréalisable.

Vous pouvez l’envisager avec des actions sur un CTO, et là vous pourrez arbitrer vers un fonds euros, il y aura des frais :
- courtage (vente / achats des trackers ou actions)
- taxes sur la sortie du capital du CTO (si plus value)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#11 01/09/2014 02h05 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Merci à tous les deux. C’est bien ce que je pensais.

Comme le dit Ploule, l’AV me permettrait d’avoir des trackers en utilisant la partie en UC, et donc d’appliquer ma méthode à la lettre et sans frais d’arbitrage chez Boursorama, malheureusement les frais de "gestion" sont décourageants, même à 0.6.

Voir la démonstration de zParisien ici : Assurance-vie en unités de compte : pas rentable

Par ailleurs, d’un point de vue personnel, je préfère donner de l’argent aux caisses de mon pays car il me reviendra en partie via écoles, hôpitaux, routes, etc, plutôt qu’à mon banquier pour qu’il/elle « gère » … pas grand chose.

- - - - - - Réflexion

La première bonne nouvelle, c’est que comme j’investis depuis du cash je peux facilement choisir la répartition initiale de mon portefeuille. Donc 35% actions / 65% fonds en euros.

La deuxième bonne nouvelle, c’est que le GDP/MarketCap est en ce moment très haut. Cela signifie que :

- Si le marché continue de monter jusqu’à dépasser 148.5 de GDP US/MarketCap, je ne serai pas capable d’arbitrer mais tout du moins je ne peux pas m’éloigner de ma méthode d’allocation de plus de 15% (puisque je suis déjà à 15% seulement d’écart avec mon allocation la plus défensive : 80/20). Ce n’est pas la panacée mais je peux m’en accommoder. D’autre part, j’anticipe une nouvelle rentrée d’argent importante d’ici 1 à 3 ans (vente d’appartement) ce qui serait l’occasion de renforcer mon fonds en euros plus que mes trackers/actions pour me positionner à 80/20 à ce moment là si je le désire.

- Si le marché commence à baisser, je serai capable d’arbitrer facilement à mesure de la baisse en transférant des capitaux depuis mon fonds en euros (certes en payant des impôts élevés puisque AV <4 ans mais ce ne sont jamais que des taxes sur les plus-values uniquement, je considère que le peu de bénéfice qui restera sera toujours supérieur à du cash ou à un PEL). Pour répondre à votre question Maxicool, je pense plutôt arbitrer à chaque fois que mon allocation s’éloigne trop de mon allocation idéal, disons de 5%, plus qu’à échéances fixes.

Le vrai problème pour suivre ma méthode ne surviendra donc que quand il s’agira de repasser d’une allocation très opportuniste vers une allocation défensive à nouveau. Ça me laisse beaucoup de temps pour réfléchir à cette question et à ce moment là peut-être considèrerai-je un trackers world sur le compte en UC de mon AV, quitte à briser mon PEA, mais nous en sommes très loin ; les règles auront sans doute changées… et moi aussi !

- - - - - - Conclusion

65% fonds en euros dans une AV Boursorama

17.5% ETF world capitalisant dans un PEA

17.5% en actions (dans le PEA si possible, sinon CTO) avec de « grands investisseurs » à définir - des historiques (Buffet avec BRK, Malone avec les trois Liberty) - des émergents (je considère l’Investisseur Français et/ou les Daubasses)

Merci d’avoir lu smile
Vos opinions sont les bienvenues !

Dernière modification par WayWardCloud (01/09/2014 02h18)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#12 01/09/2014 02h10 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

J’ai fait un joli camembert inutile pour m’amuser :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6204_screen_shot_2014-08-31_at_50849_pm.png


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#13 04/09/2014 07h42 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Petite mise à jour :

- La mise en œuvre de mon projet est ralentie par nos chères banques et devrait être possible d’ici un à deux mois seulement. (sortie d’une indivision avec ma sœur qui n’en finit pas). Je ronge un peu mon frein. Allez, je donne le nom : la BNP est un chemin de croix pour les successions.

- Le bon coté des choses c’est que j’ai tout bien préparé. Ce sera donc Boursorama pour ma banque au quotidien et leur fonds en euros "Euro Exclusif" à dominante immobilière. Couplé avec Bink pour le PEA et le CTO. Et… c’est tout smile

- Mes 17.5% "Grand Investisseurs" seront investis intégralement avec L’Investisseur Francais.
Sergio8000 et compagnie, vous voici prévenus !

Dernière modification par WayWardCloud (04/09/2014 07h42)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#14 15/09/2014 21h11 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   32 

Bonjour,

Je trouve votre répartition très bien pensée et très équilibrée. Par simplicité "visuelle", j’aurais juste opté pour 60 20 20%.

Combien de lignes va contenir votre poche IF ?

Si une poche dépasse votre répartition cible, vous allègerez pour rester à la limite que vous vous êtes fixée ?
Et si une poche s’effondre, vous renforcerez (mensuellement ?) pour rester à 17,5 % ?

Si oui, alors vous vous ajusterez vous même aux grandes phases du marché : vous encaisserez des plus values en marché haussier, et vous renforcerez en marché baissier.
Et donc pas besoin d’utiliser la formule gurufocus smile

Le risque principal pour moi avec votre stratégie (en dehors d’une indiscipline de votre part, du risque de devise, de défaut de l’assureur etc), est de moyenner à la baisse des entreprises qui ne se redresseront jamais, mais avec l’IF on devrait s’approcher du risque 0 !

Hors ligne

 

#15 16/09/2014 07h13 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour footeure, merci de votre retour !

Combien de lignes va contenir votre poche IF ? a écrit :

Je ne sais pas exactement puisque je n’ai pas encore connaissance du portefeuille IF mais je voudrais rester concentré: sans doute entre 4 et 8 lignes.

Si une poche dépasse votre répartition cible, vous allègerez pour rester à la limite que vous vous êtes fixée ? Et si une poche s’effondre, vous renforcerez (mensuellement ?) pour rester à 17,5 % ?

Si oui, alors vous vous ajusterez vous même aux grandes phases du marché : vous encaisserez des plus values en marché haussier, et vous renforcerez en marché baissier.
Et donc pas besoin d’utiliser la formule gurufocus smile a écrit :

C’est exactement ça !

L’idée m’est venue en lisant dans The Elements of Investing l’exemple de Monsieur X avec 40% de bonds et 60% de stocks qui rebalançait à chaque fois que le marché avait fait changer son allocation de plus de 5%. Il gagnait un peu plus et surtout perdait beaucoup de volatilité par rapport à Madame Y 100% stocks car M.X contrebalançait automatiquement les mouvements du marché : achetant plus d’actions quand elles avaient chutées et plus de bonds quand elles avaient montées. C’est comme si le marché était une mauvaise route pleine de creux et de bosses et que le rebalancement était un amortisseur de voiture : l’amortisseur ne prévoit pas l’obstacle mais il s’adapte et moyennise le niveau de la route.

Ce qui ne me plaisait pas c’était le côté arbitraire du 60/40, j’ai donc cherché à amplifier l’effet bénéfique du rebalancement automatique, de l’amortisseur, en lui glissant dans son ADN un ordre d’idée de ce que les limites hautes et basses de la route pourraient être, et donc lui permettre de "prévoir" un petit peu. C’est comme ça que j’ai mis au point ma petite méthode que curieusement je n’ai lue nulle part. Beaucoup de gens semblent changer leur allocation en fonction du niveau de valuation du marché mais plutôt au feeling ce que je cherche à éviter.

Le risque principal pour moi avec votre stratégie (en dehors d’une indiscipline de votre part, du risque de devise, de défaut de l’assureur etc), est de moyenner à la baisse des entreprises qui ne se redresseront jamais, mais avec l’IF on devrait s’approcher du risque 0 ! a écrit :

Je vous rejoins sur le risque de défaut de l’assureur et répartirai dans un second temps entre Boursorama (E-Cie) et Fortuneo (Suravenir).

Quand au risque de la devise il est très présent sur les fonds en euros mais que faire? Le tracker "world" me semble par définition multi-devises et les actions de IF le sont aussi (peut-être une petite surexposition au dollar mais je me dis qu’elle contrebalancera les fonds en euros)

Je suis tout à fait d’accord pour le risque de moyenner à la baisse une mauvaise action et de tout y perdre comme dans un puits sans fonds. C’est pour cela que j’ai choisi IF car ils me semblent (sainement) obsédés par la marge de sécurité et avant toute chose le maintient des actifs sur le long terme. C’est également mais priorité n1 (Je suis en train de lire Ben Graham <3)

Je pense qu’une des faiblesses majeures de ma méthode réside dans les bornes hautes et basses choisies (le pic haut de 2000 et le pic bas de 2008) qui sont très arbitraires et ne se répliqueront bien sûr jamais à l’identique, c’est pourquoi je garde 20% de marge basse et haute dans tous les cas.

J’espère juste que je ne raconte pas n’importe quoi mais pour l’instant les avis sur ce super forum sont positifs ce qui me donne espoir smile


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#16 25/10/2016 08h46 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Je déterre ce vieux thread pour partager enfin mon portefeuille, les messages plus anciens de la file sont pour la plupart caduques. J’aimerais beaucoup entendre les avis des uns et des autres!

Liberty Global EU   23%
Liberty Global LatAm   8%
Liberty Ventures   8%
Bank of America   12%
JP Morgan Chase   12%
Peyto   9%
Apple   9%
**IF-01**   9%
Interactive Brokers   5%
General Motors   5%

http://n25t.imgup.net/Portfoliogddf9.jpg

Dernière modification par WayWardCloud (25/10/2016 08h48)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#17 25/10/2016 23h49 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Cela me parait très concentré, tant au niveau géographique (US) qu’en nombre d’actions (qui sont en plus fortement corrélées entre elles pour certaines).
Vous n’avez pas peur d’un accident à la Volkswagen ?


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

#18 26/10/2016 10h19 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour Treffon,

Merci pour votre message qui me fait réfléchir!

Je suis convaincu de l’intérêt des concepts de diversification géographique et de non-corrélation dans le cas d’une approche lazy à base d’ETFs mais il me semble qu’on ne peut pas vraiment concilier cela avec une véritable approche value car quand on a trop de paramètres à respecter cela entraîne ce que j’appellerais une médiocrisation du portefeuille.

(d’ailleurs pour info je compte commencer dans un an un portefeuille lazy qui sera la complémentaire de mon portefeuille value ici présenté)

Cependant - et pour défendre un peu mon bébé quand même - deux arguments :

Diversification Géographique
Liberty Global EU est diversifiée dans toute l’Europe .
Liberty Global LatAm est diversifiée dans toute l’Amérique Latine.
Liberty Ventures, Bank of America, JP Morgan Chase et General Motors sont très US je vous l’accorde.
Apple et Interactive Brokers font tous deux en gros un tiers de leur profits aux US, un tiers en Europe et un tiers chez les émergents.

Ce qui nous donne à la grosse louche
EU: 23%
EM: 12%
US: 55%

Finalement pas si éloignée de l’allocation par market cap d’un tracker world.

Corrélation
Il y a deux gros paris dans mon portefeuille : 1/John Malone est un excellent allocateur de capital, et ses entreprises vont continuer de sur-performer comme elles le font depuis 40 ans. 2/Les grosses banques américaines sont complètement lavées de leurs actifs pourri, ont des bilans forteresse, et pourtant restent peu chères à cause du biais que j’appelle « chat échaudé craint l’eau froide » c’est à dire le souvenir de la crise de 2008 alors même qu’elles sont plus solides que jamais.
Le premier groupe profite à fond d’un environnement de taux bas car elles sont très leveragées, elles pourraient en revanche souffrir en cas de hausse brutale des taux. Le second groupe, les banques, fait moins de profit en ce moment qu’en moyenne dans les 50 dernieres années (autour de 15%) et ce en raison des taux bas.
Étant donné qu’il me semble que le niveau des taux est la particularité (l’anomalie?) de notre époque je ne suis pas mécontent que mes deux groupes ses hedgent un peu l’un l’autre à ce regard même si encore une fois ce n’était pas mon objectif premier.

Dernière modification par WayWardCloud (26/10/2016 10h24)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#19 26/10/2016 11h04 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   61 

Plutot bon. Je ne connais pas jpmorgan et peyto. Je trouve apple risqué du fait de l’imprévisibilité des revenus futurs. Le reste j’aime bien. Les Liberty sont mes trois liberty favoris car peu chèrs, et business de qualités.

Hors ligne

 

#20 26/10/2016 12h37 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Je suis d’accord: Apple est ma position la plus spéculative. Disons que je trouve une marque mondialement connue pour sa qualité et que j’observe tous les gens autours de moi qui ne se posent même pas la question d’acheter autre chose qu’un iphone, y compris quand ils n’ont pas d’argent. Alors à un PE de 13 quand Amazon est à 200, Google à 30 et Facebook à 60 je me dis, peut-être à tord, que les chances sont de mon coté.

Peyto c’est du gaz Canadien avec à sa tête mon CEO préféré de tout le portefeuille, Darren Gee. C’est un outsider super radin et je recommande ses lettres aux actionnaires qui sont un régale si ça vous intéresse (rien que pour leur design graphique ça vaut le coup ^^)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#21 23/11/2016 23h00 → Portefeuille de trackers et d'actions de WayWardCloud (débutant, progression, simplifier)

Membre
Réputation :   44 

Un mois a passé et le temps est venu d’abonder au portefeuille. Juste pour le suivi, voici la composition au 23 Novembre 2016. Pas de grand changement si ce n’est l’arrivée de Berkshire Hathaway.

Liberty Global EU 18%   Liberty Global LatAm 10%   Liberty Ventures 10%   Liberty Expedia 2%   Bank of America 12%   JP Morgan Chase 8%   Berkshire Hathaway 8%   Peyto 8%   Apple 5%   IF-01 8%   Interactive Brokers 5%   General Motors 6%

Que s’est-il passé pour mes entreprises ce mois-ci?

- BAC, JPM et IBKR ont bien performé suite à l’élection du fasciste orange. Je ne tempère que très légèrement ces positions malgré la hausse du prix car il me semble qu’en effet son mandat devrait entraîner moins de régulations et une possible remontée des taux, donc la hausse me semble justifiée. Greed is back.

- Liberty Latin America mange la poussière après un mauvais Q3. Le prix me semble vraiment très bas mais je n’ai pas une conviction assez forte pour augmenter massivement la position car 1/je fais de moins en moins confiance à Mike Fries qui cache systématiquement les mauvaises nouvelles et qui semble très bon en M&A mais pas forcement en opérationnel 2/ça reste de l’émergent.

- Ajout de Berkshire Hathaway qui est très bien positionné pour une Amérique plus protectionniste et présente un PE significativement inférieur à celui du SP500 alors que les entreprises qui le composent sont de qualité supérieure. Ma seule inquiétude est leur investissement dans les chemins de fer. Il me semble qu’avec l’arrivée du pilotage automatique le fret par camions va devenir beaucoup beaucoup moins cher et pourrait venir concurrencer (tuer?) le rail.

- Je laisse Apple descendre en pourcentage sans abonder. Pas de grand changement de leur coté, c’est plutôt moi au file de mes lectures et des cours du soir que je prends (business and management of entertainment) qui change d’avis. Je me rend compte de toutes les opportunités qu’ont laissé bêtement filer les dirigeants ces dernières années et notamment le développement du streaming: Itunes est un dinosaure d’un autre age, Apple TV s’est fait trucider par Roku et Amazon Fire Stick faute d’avoir mis le paquet alors qu’ils étaient les premier en place, Ils ont trop tergiversé et auraient du acheter Netflix quand ils le pouvaient (au lieu de ça ils ont acheté Beats??!), ils se sont lancés dans la voiture avec 5 ans de retard sur Musk pour ensuite abandonner… Alors quand on me parle de iwatch et autres gadgets secondaires je ne comprends pas ce qu’ils font.


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech