Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 14/07/2013 20h34 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   

Pour ma part la taille de ligné idéal dépend surtout de la stratégie utilisée, donc il y a énormément de réponse possible. En voici quelques-unes tiré de mon expérience personnelle.

Lorsque je débutais en simples investisseur "buy and hold" je mettais systématiquement 650€ par ligne, défini de manière arbitraire en fonction de mes revenues de l’époque. Je m’autorisais un nombre de ligne illimité en portefeuille.

Ensuite je me suis dit que ça serait mieux de faire autrement et de manière plus intelligente. Donc je me suis mis à utiliser le coefficient Beta et à me comparer au cac40. Mon objectif était d’avoir une performance supérieure au cac 40 avec un beta inférieur à 1. Donc des titres faiblement volatiles comme Danone se retrouvais plus fortement pondéré que des titres très volatiles comme BNP. Par la suite, j’ai même vendu des options calls sur certains titres pour réduire leur volatilité et augmenter mes entrées de cash. J’ai même utilisé différents effets de levier pour respecter encore plus mes objectifs (quasi market neutral et performance largement supérieur au cac).

Ensuite avec l’expérience acquise sur les dérivés, je me suis lancé dans un portefeuille exclusivement orienté sur des stratégies à base de dérivé. Dans ce cas je n’avais des fois qu’une seule ligne en portefeuille.

A l’heure actuel ayant cassé ma tirelire pour être patron, je suis revenue à une stratégie d’investissement classique et mes lignes sont crée avec la même somme à la base et évolue de manière quasi libre par la suite.

Hors ligne

 

#27 17/01/2014 13h05 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   69 

Petit up
les matheux du forum doivent relire et apprendre le post 19
interro lundi
Sujet à épingler ou non ?
La question du poids des lignes d’un portefeuille est susceptible d’intéresser les nouveaux forumeurs non ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

En ligne

 

#28 08/01/2016 16h44 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   107 

Bonjour.

Je m’interroge sur les différentes stratégies offertes concernant les montants alloués à chaque ligne du portefeuille. EN faisant des recherches sur le forum, je déterre ce vieux sujet.

Les portefeuilles LAZY, de ce que je comprends, investissement mécaniquement dans les lignes ayant le plus baissé, tout en se fixant des limites pour ne pas tout perdre en moyennant à la baisse.

Les stratégies décrites par  de nombreux autres membres/ouvrages semblent raisonner en terme de poids de la ligne dans l’allocation totale, en tenant compte de l’appréciation des titres. Je comprends l’intérêt de ne pas avoir une énorme ligne en PV dont dépendrait toute la performance du portefeuille, mais en même temps de nombreux gérants (dont les grands Warren et Lynch) disent qu’un bagger par an suffit à booster la performance globale, à condition bien sûr de laisser courir les gains.

Ainsi je me sens plutôt attiré par une règle basée sur l’investissement maximal consenti par ligne, plutôt que par le poids atteint par chaque ligne (même si ça reste un critère, mais pas absolu).

Jusqu’ici, j’investis progressivement, par tranches de 1 à 2% du portefeuille, avec un maximum de 5% du portefeuille investi par ligne.
* Ainsi si une ligne perd 100% de sa valeur, je ne perds que 5% sur le portefeuille global.

Oui mais le souci avec cette méthode, c’est quel montant du portefeuille prendre? Dans la mesure où la valorisation du portefeuille fluctue, 5% du portefeuille un jour n’est plus la même somme quelque mois plus tard (il est évident qu’il ne faut faire évoluer ces "seuils" de 1-5% que sur de longues périodes pour des gains/pertes fixés).

1/ Si le marché monte et que le portefeuille s’apprécie, la valorisation augmente, et je suis de nouveau "autorisé" à renforcer mes lignes pour que chacune atteigne 5% de la nouvelle valorisation (je parle 5% du capital acheté, pas de la valorisation de la ligne).
Problème: Avec les dividendes c’est facile, mais la valorisation du portefeuille est en actions, les renforts doivent donc se faire en allégeant une position. On retombe dans la situation de vendre les gagnants peut être trop tôt pour racheter d’autres hypothétiques gagnants… Lacher la proie pour l’ombre?

2/ Le marché corrige, le portefeuille diminue. Les 5% maximum autorisés par ligne sont moindres que quelques mois plus tôt.
A ce moment on est coincé par sa propre règle. On pourrait vouloir renforcer un titre qui chute fortement parcequ’on a une forte conviction, mais la règle l’interdirait. Elle risque de nous faire manquer une belle opportunité, toutefois c’est justement son objectif, nous empêcher de surinvestir sur un titre, et de faire des moyennes à la baisse sans fin.

En outre on peut se retrouver avec du cash disponible, l’envie d’investir sur un titre jugé opportun, mais interdit par la règle des 5%…

Il est sans doute judicieux de considérer ces règles comme étant flexibles, adaptables aux conditions de marché, pour un investisseur averti, mais quid des moins expérimentés? Et d’ailleurs, le plus averti des gérants ne risque t’il pas de se prendre un claque en dérogeant à des règles qu’il avait respectées?

Quelles solutions/règles appliquez vous?

Merci pour vos idées.

Dernière modification par MisterVix (08/01/2016 16h50)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech