Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 26/03/2015 11h53 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

La raison est plus globale. Ce n’est ni suite aux déboires de CELLECTIS ou ceux d’IPH avec le DSMB.

Il n’est pas légitime de parler de Krack ou d’explosion de bulle comme certains. Une simple consolidation du marché comme il y en a régulièrement.

N’oublions pas que GENFIT doit publier ses résultats de Ph2B d’ici quelques heures/jours. Le marché de la NASH de 30/40 milliards s’offrira alors à la société Lilloise, qui prendra naturellement le leadership au vu des différentes déconvenues de son principal concurrent, INTERCEPT (risques cardio vasculaire, mauvais cholesterol, prise de statines…).

"Wall Street : plombé par les ’biotechs’ et semi-conducteurs.

26/03/2015 | 08:30
Voilà une 3ème séance de baisse consécutive à Wall Street mais avec du volume et de la volatilité, contrairement aux 2 séances précédentes: le Dow Jones a chuté de près de -300Pts à 17.718 (-1,62%), le ’S&P’ de -1,46% à 2.061 (avec 87% de titres en repli) et le Nasdaq a plongé de -2,37% dans le sillage du secteur des semi-conducteurs.

Parmi les éléments d’actualité mal digérés par Wall Street, il y a eu le repli inattendu des commandes de biens durables, qui ont décroché de 1,4% en février (contre +0,3% attendu) plombées par le secteur des ’transports’ (l’aéronautique notamment).

Mais dans un contexte de crainte de hausse ’prématurée’ des taux par la FED, un mauvais chiffre comme celui-là était de nature à repousser l’horizon d’un resserrement de la politique monétaire de la FED à septembre ou fin octobre: le marché a vu le verre à moitié vide.

Le secteur des ’transports’ a été plombé par l’envolée de +3,2% des prix du pétrole sur le NTMEX: le baril de WTI a fini à 49$ (les parapétrolières qui gagnent +2% en moyenne ont évité au S&P500 de chuter de -1,8% ou plus).

Cette journée a quand même été ensoleillée par l’annonce du rachat du groupe d’alimentation Kraft (l’entité résiduelle après la scission avec Mondelez) par le géant Heinz (à l’initiative du fonds 3G Capital dont le patron brésilien est un partenaire de Warren Buffet, le fondateur de la holding Berkshire Hathaway). Kraft s’est envolé de 35,6% à 81,84 dollars.

Le site communautaire concurrent de Tripadvisors baptisé Yelp a bondi de +2,7% sur l’annonce de son lancement à Taïwan.

La vague des rachats massifs de titre a été prolongée par Merck, qui se propose de racheter pour 10Mds$ de ses actions… comme tous les ans.

Toutes les ’biotechs’ ont subi de lourds dégagement -ce qui est logique vu leurs valorisations stratosphériques- mais il faut souligner que les spécialistes des microprocesseurs, puces et autres composants informatiques -bien que moins surachetés- ont chuté lourdement : Intel a perdu -2,9%, Avago -6,5%, Nvidia -6,1%, KLA Tencor -5,6%, Applied Materials -5,3%, Micron -5%, Linear Techno -4,7%, Texas Inst -4,6%. A noter également eBay qui a également chuté de -2,5%, Facebook de -2,8%."

Source : Wall Street: plombé par les ’biotechs’ et semi-conducteurs. - Indices & Actions - Le Figaro Bourse

Un autre article. Source : http://www.wsj.com/articles/biotechs-ra … ars-142723 7279

Nasdaq bubble fears are back. But this time around, the biggest dangers may not involve technology stocks.

Instead, some investors are looking askance at biotechnology stocks, a sector that wasn’t nearly as developed when the Nasdaq Composite Index set its record close in 2000 of 5048.62.

The Nasdaq Biotech Index is up about 240% since the beginning of 2012. That dwarfs the 82% gain logged by the Nasdaq-100 tech index of the largest technology companies listed on the exchange operated by Nasdaq OMX Group Inc.

Giant biotech firms have surged in value: Both Gilead Sciences Inc., valued at $152 billion, and Amgen Inc., at $127 billion, have risen 40% over the past year. Biogen, valued at $108 billion, has climbed 47%. Celgene Corp., valued at $99 billion, is up 75%.

“If any part of the market reminds me of the go-go tech years, its biotech,” said Jack Ablin, chief investment officer at BMO Private Bank. “It’s an expensive sector.”

Companies developing biotech drugs—often upstarts that can be acquisition targets for larger pharmaceutical companies—comprise 13% of the Nasdaq Composite Index by market value but have accounted for 27% of the index’s gain over the past year, according to Birinyi Associates Inc. Biotech firms generally seek to develop medicines using living cells rather than chemicals.

Nasdaq biotech shares have advanced 27.4% over the past six months and roughly 17% so far this year, compared with gains of 7.3% for Nasdaq-100 Technology Sector Index shares over the past six months and 1.4% this year.

Behind the surge are heady earnings growth, more approvals from the Food and Drug Administration and investor enthusiasm for a range of new biotech drugs and potential treatments.
A Gilead Sciences laboratory in California. Shares of Gilead and some biotech peers have risen 40% or more in the past year. ENLARGE
A Gilead Sciences laboratory in California. Shares of Gilead and some biotech peers have risen 40% or more in the past year. Photo: Bloomberg News

However, biotech stocks often are viewed as a gamble for investors: high-risk and high-reward propositions that can drop like a rock if a drug trial fails or funding runs out. Biotech shares have been hammered en masse several times, notably in 1990, 1993 and 2000.

“To us, shares of biotech companies find themselves entering bubble territory,” said Darren Pollock, portfolio manager at Cheviot Value Management. “We think investors are applying too high a success rate on biotech molecules.”

For all the sector’s recent successes, some see recent excitement for biotech shares as the latest sign that low interest rates are encouraging investor to take excessive risks.

If the economy slows, or rates start climbing, investors could turn more conservative and shy away from these companies, which often offer little in way of earnings.

A burst of initial public offerings of biotech companies over the past few years raises other concerns that these companies and selling insiders may be cashing in on investor excitement at the expense of public shareholders. That is why some investors are becoming wary.

“Some of these companies are attractive,” says Rob Arnott, founder and chairman of Research Affiliates, a firm that has developed strategies for products with $170 billion in assets around the globe. “But identifying which are cheap and which are froth is awfully difficult; it’s a safe bet a majority don’t deserve their current multiples.”

Biotech shares in the Nasdaq now trade at almost 50 times their earnings over the past year, compared with a price/earnings ratio of 27.5 for the overall Nasdaq Composite. Nasdaq biotech shares trade at 31.5 times their expected earnings over the next 12 months, above the 21 ratio for the overall Nasdaq market, according to FactSet Inc.

Just like Amazon.com Inc.,eBay Inc. and some other technology companies were growing companies with shares trading at sky-high valuations in 2000, some worry that today’s highflying biotech shares also are strong companies trading at prices that are too high. Celgene currently trades at a p/e ratio of 51.1. Biogen, Amgen and Gilead are at 36.6, 24.8 and 13.8, respectively.

To be sure, even those biotech valuations can’t hold a candle to the sky-high technology multiples of the Nasdaq record in 2000, when the index traded at a p/e well above 100 by some measures.

Biotech stocks focused on cancer therapies are notorious for their risks. One of the hottest such stocks over the past decade was Dendreon Corp., which sparked enthusiasm form a novel prostate-cancer drug, Provenge. The drug won approval from the FDA in April 2010 and was seen as the harbinger of a new era of treatments enabling the body’s immune system to fight cancer.

Dendreon shares topped $55 in 2010, putting the company’s market value at about $7.5 billion. But last November, Dendreon declared bankruptcy, weighed down by heavy debt and weak sales of Provenge.

Bullish biotech investors counter that typical signs of a bubble haven’t become apparent. In 2000, for example, biotechnology shares were soaring even though some companies were years away from even having a drug in trial. Today’s popular biotech shares are typically of companies that have drugs on the road toward approval.

At the same time, pharmaceutical companies are sitting on cash they are expected to use to make acquisitions. Pricing for oncology and other key drugs continues to rise, despite criticism. And some experts say true breakthroughs on cancer and some other challenging diseases may be near.

“You have to be somewhat optimistic to justify some of the valuations, but the excitement overall is justified,” said Dr. Nathan Fischel, who runs Dafna Capital Management LLC, a $170 million hedge fund in Los Angeles focused on biotech and medical devices.

“There are bubbles in some parts of the market but as a doctor, I feel like a kid in a toy store,” Dr. Fischel added. “There are so many exciting areas and there are good reasons investors are getting excited about biotechnology companies.”

Corrections & Amplifications

Biogen and Amgen trade at price/earnings ratios of 36.6 and 24.8, respectively. A previous version of this article erroneously reversed those figures.

Dernière modification par anapurna99 (26/03/2015 12h13)

Hors ligne

 

#27 27/03/2015 18h31 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   69 

Me leurre-je ou c’est Genfit qui krache aujourd’hui ?
-45 % pour le moment ?
ceux qui l’ont en portefeuille en pensent quoi ?
Renforcer ?

Dernière modification par Job (27/03/2015 18h42)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#28 27/03/2015 18h40 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

Ce n’est pas un krach … Le marché se méprend sur les résultats et espérait un blockbuster. Les résultats ph2B démontrent pourtant clairement une réversion de la NASH sans aggravation de la fibrose, tout en présentant une safety exemplaire.

Il est impossible de se prononcer sur l’amélioration de la fibrose en raison d’un délai trop faible. Il faut au minimum 18 mois d’étude pour cela, mais les biomarqueurs permettent d’observer des signes positifs sur la fibrose malgré les courts délais d’étude.

L’ ITW de JFM, le PDG, au NASDAQ et les infos savamment délivrées durant son intervention sont les signes annonciateurs d’une belle année 2015.

Dans moins d’un mois, EASL à Vienne, et ensuite (ou avant ?), publication des résultats précis de la Ph2B dans the lancet ou hepatology.

C’est à ce moment seulement que les spécialistes de la médecine et les instances compétentes pourront juger la molécule. N’oublions pas qu’aujourd’hui, seuls les analystes financiers ont donné leur avis.

Bien heureusement, il s’agit de médecine, et ceux qui auront le dernier mot, ce sont les spécialistes !

Hors ligne

 

#29 27/03/2015 21h26 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   320 

Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Car aux vues des résultats, la molécule de Genfit, si elle marche (et rien n’est moins sur aux vues des dénonciations sur la manipulation d’analyse statistique du critère de jugement principal), ne concernerait plus qu’une sous partie de la population initiale (la plus atteinte) ce qui réduit considérablement les potentiels "clients" du médicament et donc son marché…

Sachant qu’une étude repose sur une réponse pour une question et que les analyses en sous groupe sont toujours d’un niveau de preuve beaucoup moins  important (l’étude n’a pas été construite pour ce sous groupe), pour moi rien n’incite à l’optimisme.

En conclusion rien d’étonnant à cette baisse importante et il est fort possible que cette chute se poursuive.

NB : Je n’ai pas d’actions Genfit et ne compte pas en acquérir

Dernière modification par simouss (27/03/2015 21h29)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#30 27/03/2015 21h32 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

C’est clairement faux. Le GFT 505 cible 85% des patients NASH. Cela a été confirmé par le CEO himself en fin d’après-midi.

"R4inb0w @R4inb0w_  ·  1 h il y a 1 heure
GENFIT JF Mouney (CEO) : Results PH2B misunderstood, EFFICACY on 85% of patients (with NAS >4) +SAFETY, No Cardiac Events, No Death vs $ICPT"

Autrement dit, le même marché qu’INTERCEPT, mais avec les problèmes de safety en moins.

Les résultats ont clairement été incompris.

R4inb0w a Retweeté
Dufour @dufour_jf  ·  60 min il y a 60 minutes
GFT505 which is a dual PPARα/δ agonist shows impressive results in phase 2b randomized controlled clinical trial http://ow.ly/KTymT

M. Dufour est un membre de l’Association américaine pour l’étude des maladies du foie, de l’American Gastroenterology Association, l’American College of Gastroenterology, l’Association européenne pour l’étude du foie (EASL), l’Association suisse pour l’étude du foie, la Schweizerische Gesellschaft für Gastroenterologie und hépatologie. Il est membre fondateur de l’Association internationale contre le cancer du foie. Il était membre du conseil d’administration de l’EASL et est actuellement l’un des deux councelors enseignement de la commission.

Les professionnels de la santé sont unanimement impressionnés par les résultats ph2B du GFT 505.
La baise d’aujourd’hui n’est due qu’aux financiers. Je suis impatient que la FDA donne son feu vert pour la Ph3.

Hors ligne

 

#31 27/03/2015 21h40 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   320 

"85% of patients (with NAS >4)"

Donc 85% des plus graves. Encore un peu d’effort, ça va rentrer.

Par ailleurs je suis surpris, le CEO a défendu sa société ?


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#32 27/03/2015 22h26 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

simouss a écrit :

"85% of patients (with NAS >4)"

Donc 85% des plus graves. Encore un peu d’effort, ça va rentrer.

Sémantiquement parlant anapurna99 a raison, la phrase signifie que les patients ayant un NAS > 4 (je ne sais pas ce que c’est d’ailleurs, c’est un score j’imagine ?) sont concernés ce qui équivaut à 85% de la totalité des patients.

Hors ligne

 

#33 27/03/2015 22h32 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

simouss a écrit :

"85% of patients (with NAS >4)"

Donc 85% des plus graves. Encore un peu d’effort, ça va rentrer.

Par ailleurs je suis surpris, le CEO a défendu sa société ?

Pourquoi tant d’agressivité ? Surtout quand vous êtes en tort ?

Genfit lance la phase III après un résultat "très convaincant" sur la phase II du GFT 505: Jean-François Mouney ? 27/03

Ecoutez à 4min35, "il nous reste 85% des patients à traiter", soit "10% de la population mondiale".

"Encore un peu d’effort, ça va rentrer."

Hors ligne

 

#34 28/03/2015 13h42 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   320 

Effectivement on arrive à un chiffre de 85% à un moment donné, je m’en excuse. Mais il sort d’où ?
Du factuel et quelques explications.

Rapport Etude a écrit :

En raison du taux inattendu de résolution de la NASH chez les patients randomisés dans le groupe placebo qui avaient un stade précoce de NASH (NAS=3, taux de réponse du groupe placebo >57%) et du nombre élevé de sites avec un faible effectif, l’étude telle que designée initialement n’était pas à même de statisfaire directement au critère principal. Après correction de la sévérité initiale et de l’hétérogénéité des sites par une analyse statistique standardisée, le GFT505 à la dose de 120mg atteint le critère principal de l’étude : Réversion de la NASH sans aggravation de la fibrose, comme détaillé ci-dessous.
Le traitement avec GFT505 a un effet bénéfique significatif sur le critère principal (GFT505 120mg vs placebo, p=0,016, RR=2,03) dans la population globale randomisée (n=274, échantillon complet) ; les patients sans  biopsie de fin de traitement étant considérés comme non-répondeurs. Le critère principal est aussi atteint dans la population de patients évaluables qui ont subi les deux biopsies hépatiques d’inclusion et de fin de traitement (n=237 ; ITT ; p=0,027 vs placebo ; RR=1,94). Dans cette même population, GFT505-120mg a de plus un effet bénéfique sur le critère secondaire de baisse de NAS supérieur ou égal à 2 (p=0,04 vs placebo).

Les patients avec une NASH légère (NAS=3) n’ont pas été inclus dans les autres essais récents. Si la même sélection est effectuée dans l’étude GOLDEN-505 en ne conservant que les patients les plus atteints définis par un NAS supérieur ou égal à 4 (n=202), GFT505-120mg induit un doublement du nombre de répondeurs sur le critère principal (22,4% vs 12,7%, p=0,046, RR=1,9), apportant une preuve supplémentaire d’une amélioration cliniquement significative chez les patients les plus atteints.
Cet essai de phase 2b de 52 semaines évaluait l’efficacité et la sécurité de GFT505 chez 274 sujets (double aveugle ; contrôlé vs placebo ; trois bras : placebo, 80mg et 120mg) présentant une NASH à l’examen centralisé d’une biopsie hépatique. Il a impliqué 56 centres dans neuf pays en Amérique du Nord et en Europe.

Déjà à la 3ème ligne du communiqué on nous dit que l’étude a échoué, je ne l’invente pas c’est écrit. Après en jouant avec les chiffres (ce qui diminue tout de suite la valeur de l’étude) ont fini par arriver à un résultat avec un petit p = 0.046, à la limite de la significativité pour nous dire que tout va bien (p doit être inférieur à 0.05 pour qu’on considère que le résultat n’est pas du au hasard).

En regardant de plus près :

274 patients avec 3 bras : soit 91 ou 92 patients par bras. Sur 56 centres (donc en moyenne 5 patients par centre).

On retire 37 patients qui n’ont pas été évalués. Pourquoi ? Autant dans chaque bras ?

Répondeur sur le critère principal : 22.4% soit 20 patients sur un bras de 91 patients. Au lieu de 12.7% dans le groupe placebo soit 11 ou 12 patients.

Effectivement en extrapolant que ce magnifique résultat soit applicable à 202/237 on a 85%. Enfin en oubliant les 37 retirés. Et en ne parlant à aucun moment du groupe 80 mg.

C’est la magie des statistiques.

Réflexion d’investisseur :

Donc il vont devoir reconstruire le schéma d’étude et éventuellement devoir utiliser une posologie plus importante. Du temps en plus et comme le dit le dicton le temps c’est de l’argent. Avec en plus le risque de se faire doubler par leur principal concurrent (qui semble néanmoins avoir quelques problèmes de tolérance).

Il y a encore des possibilités pour la molécule c’est possible, mais son marché s’est réduit et des incertitudes pèsent sur son avenir, des choses que les investisseurs n’aiment pas.

Mais je suis méchant et je ne raconte que des bêtises c’est sur, c’est moi qui est vendu 7 millions de titres sur 23 millions et fait plonger le cours de 45%.

NB : Je présente également mes excuses pour mon "Encore un peu d’effort ça va rentrer" qui pour certains s’apparente à un irrespect des intervenants.

Après avoir fait un effort d’analyse et ne pas avoir juste posté des liens vers "machin a dit ça" ou "regardez ce que truc a écrit", je ne reparlerai éventuellement de tout ça qu’après lecture de l’article complet sur l’étude (si il passe les comités de lecture des revues scientifiques).

En attendant je préfère les sociétés qui vendent des boites en plastique ou des joints de culasse c’est plus facile à comprendre et analyser.

Dernière modification par simouss (28/03/2015 14h22)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#35 28/03/2015 13h52 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

Donc il vont devoir reconstruire le schéma d’étude et éventuellement devoir utiliser une posologie plus importante. Du temps en plus et comme le dit le dicton le temps c’est de l’argent. Avec en plus le risque de se faire doubler par leur principal concurrent (qui semble néanmoins avoir quelques problèmes de tolérance).

Il semble intéressant de rappeler que c’est la FDA elle-même qui avait imposé ce schéma d’étude. Ainsi, durant la Ph3, seules les NASH >4 seront étudiées par INTERCEPT et GENFIT. Il s’agira donc d’une étude équivalente, et là il n’y aura plus d’excuse, pour l’un comme pour l’autre.

Mais je suis méchant et je ne raconte que des bêtises c’est sur, c’est moi qui est vendu 7 millions de titres sur 23 et fait plonger le cours de 45%.

7 millions de titres ont été échangés durant l’ensemble de la journée boursière, entre 23€ et 40€.

NB : Je présente également mes excuses pour mon "Encore un peu d’effort ça va rentrer" qui pour certains s’apparente à un irrespect des intervenants.

Je ne reparlerai éventuellement de tout ça qu’après lecture de l’article complet sur l’étude (si il passe les comités de lecture des revues scientifiques).

Je suis d’accord avec vous, tant que les résultats détaillés ne seront pas révélés, il n’y pas un grand intérêt à discuter de ces derniers.

Au plaisir d’échanger à nouveau après l’EASL du 22 avril et/ou de la publication spécialisée.

Bon week-end

Dernière modification par anapurna99 (28/03/2015 13h53)

Hors ligne

 

#36 28/03/2015 21h08 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   320 

@Anapurna, Vous êtes sur que ce n’est pas plutôt une autorisation de la FDA sur le retrait des patients les moins graves dans l’analyse des données et non des consignes sur le schéma d’étude initial ? On reparlera de tout ça dans quelques semaines, au plaisir

@footeure, par rapport à votre commentaire sur mon profil

footeure a écrit :

Ton méprisant en ayant tort sur le fond. Fan de Delamarche ?

Il ne me semble pas que l’abaissement de la réputation (que je peux comprendre du fait de mon écart) autorise l’insulte gratuite associée (osez dire que ce n’en est pas une pour vous).

D’autant plus que, premièrement j’ai présenté mes excuses par rapport à ma remarque ’Encore un peu d’effort ça va rentrer", qui n’est en soi pas un outrage royal non plus, et que deuxièmement j’ai également démontré par le fond que ce 85% était un lapin sorti du chapeau.

La prochaine fois, je préfèrerais que vous preniez la peine de lire la suite de l’échange, voire même mieux, de réfléchir à une participation constructive sur le sujet plutôt qu’un inutile persiflage.

En espérant lire des propos un peu plus intéressant de votre part sur le forum à l’avenir, cordialement

Simon

Dernière modification par simouss (28/03/2015 21h09)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#37 28/03/2015 21h59 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   57 

Bon, en attendant, cela fait mal au portefeuille. J’hésite entre garder, pour voir, et vendre (mais là, perte sèche importante).


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#38 28/03/2015 22h14 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

Pour ma part, je trouve illogique de vendre avec une capitalisation si faible alors que les résultats Ph2 démontre une efficacité sur l’homme. Il est important de noter que selon les dernières informations, la Ph3 testera une dose à 180mg, vu que la safety est démontrée jusqu’à 400mg.

L’instinct grégaire et la panique ne font pas bon ménage en bourse. J’ai tendance à penser qu’il faut acheter quand tout le monde vend, et inversement, ainsi, hors de question de céder mes titres à 25-30, alors que j’aurais pu le faire à 70, deux semaines avant.

Il est important de trader en fonction de choix définis à l’avance, et non pas en suivant la masse d’actionnaires.

Ci-dessous les raisons pour lesquelles j’ai décidé de conserver mes titres. En s’appuyant sur ces dernières, il parait probable que le titre remonte rapidement, avec des catalyseurs très proches, comme la publication des résultats détaillés dans une revue spécialisée (Lancet ?), l’EASL à Vienne le 22 avril 2015, ou l’accord de La FDA pour la Ph3 avant juillet.

- Concernant l’analyse technique :

Le cours devrait effectuer dans les prochaines séances, un retour à minima sur la MA 50 HEBDO qui est dans la zone fibo 23,6 qui se situe à 35,5 voir du médian du chandelier de cette semaine, qui est sur 36.15.

- Concernant les fondamentaux :

- JFM, le PDG, s’est expliqué publiquement en précisant que des partenariats étaient en cours de discussion, et qu’une Ph3 aurait bien lieu :

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/genfit-lance-la-phase-iii-apras-un-racsultat-tras-convaincants-sur-la-phase-ii-du-gft-505-jean-franaois-mouney-2703-482709.html

- Incompréhension face au marché potentiel : GFT505 parfaitement EFFICACE sur les 85% de patients affichant des NAS > 4 (comme ceux d’ICPT!) Soit 25 milliards/an à minima

- Le professeur DUFOUR, plus grand spécialiste de la NASH dans le monde, a commenté :

"GFT505 which is a dual PPARα/δ agonist shows impressive results in phase 2b randomized controlled clinical trial"

- Les analystes revoient petit à petit leur position, et commencent à comprendre qu’il y a eu un gros problème de communication, mais que les résultats sont clairement meilleurs que ceux d’INTERCEPT qui a une capitalisation pourtant 10X supérieure à l’heure actuelle

- CM-CIC GENFIT :

"Focusing on patients with NAS score>= 4, the results were similar in magnitude to those obtained by Intercept"

- CNBC : GENFIT n’est pas sorti de la course : http://www.cnbc.com/id/102541899

- Trading Sat :

l’action plonge, mais les résultats sont bons :  http://www.tradingsat.com/genfit-FR0004 … 89003.html

- Leerink

" $GNFT may not be very far behind $ICPT (if at all) " - GNFT in a Similar Position as ICPT to Start Ph3

- Investir 28/03 (repasse à l’achat) : Interview de JF Mouney "Nous sommes très confiants pour le produit phare de Genfit"

- Last but not least, sur le marché ORD NASDAQ, le titre se maintient au dessus de 30€. C’est souvent une bonne indication pour le jour boursier qui suit.  http://www.nasdaq.com/fr/symbol/gnftf

Nous en saurons plus la semaine prochaine.

AMF : Ceci est simplement mon avis, et aucunement un conseil d’achat.

Hors ligne

 

#39 28/03/2015 23h11 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

anapurna99 a écrit :

L’instinct grégaire et la panique ne font pas bon ménage en bourse. J’ai tendance à penser qu’il faut acheter quand tout le monde vend, et inversement, ainsi, hors de question de céder mes titres à 25-30, alors que j’aurais pu le faire à 70, deux semaines avant. - See more at: [url=http://www.devenir-rentier.fr/viewtopic.php?pid=136812#p136812

]Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen… (2/2)[/url]
Sur le fond vous avez raison : Il est de bon ton d’acheter au son du canon et de vendre au son du violon… Sous réserve d’une condition fondamentale : que la qualité intrinsèque du business soit bonne.  Et il me semble c’est bien LA question centrale.

Notez que je n’ai AUCUN avis sur la question. Je n’ai pas analysé la situation. Cependant, le simple fait que le communiqué admette à demi-mot que l’étude soit un échec me suffis. Je préfère avant tout investir sur un business de qualité (c’est mon critère prioritaire) et non sur des supputation qui pourrai m’amener à perdre mon capital.

PS: je trouve que cette file intéressante même si je ne suis pas dans le bateau.

Hors ligne

 

#40 29/03/2015 01h49 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   188 

Ce n’est clairement pas 85 % des patients atteints de NASH mais 85 % de ceux dont le stade est supérieur à 4. C’est écrit noir sur blanc. Comme il est écrit que le placebo guérit aussi bien que le GFT pour des NASH avec de faibles stades. Donc oui parfois on se demande… 

On se demande tellement que je permets de vous rappeler que vous êtes actionnaire de GFT et que cette lecture fausse et/ou ultra-optimiste des chiffres pourrait s’apparenter à de la propagande (d’où mon -1 factuel et suivant la charte). J’espère de tout cœur que Genfit réussira mais oui son marché semble réduit pour l’avenir. Et lorsqu’on est actionnaire de Genfit comme vous anapurna et que l’on se permet de manipuler (ou disons d’être ultra-optimiste) les chiffres, on est à la limite des règles AMF…

Simouss n’a pas fait preuve d’une grande forme de bonté et de politesse pour sûr, mais sur le fond il a tout à fait raison (je rappelle qu’il travaille dans le domaine médical qui plus est). Enfin quand même, tout mettre sur le dos d’une annonce qui aurait été prétendument pas assez optimiste… vous pensez vraiment que les dirigeants de Genfit sont aussi stupides anapurna ? Bien sûr que non. Ils ont été honnêtes c’est tout (surtout que l’on ne rigole pas avec les autorités américaines) et leur CR l’est justement… et est donc assez décevant.

Quand je lis certains de vos posts, j’ai l’impression très nette d’une méthode Coué et d’une auto-persuasion assez étonnante. Et j’avoue aussi que ça n’est pas très forum IH et que ça me met à l’aise.

Dernière modification par PoliticalAnimal (29/03/2015 01h51)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#41 29/03/2015 02h42 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   50 

Les propos de Simous sur l’analyse de la phase 2 sont parfaitement justes. Notons que le fait d’être critique sur des résultats d’études clinique présentées par un laboratoire pharmaceutique ne présagent en rien de la sur ou sous valorisation de la société. Simplement, Simouss, du fait de sa formation de médecin, nous donne un éclairage sur la lecture critique des résultats, que tout un chacun (investisseur ou médecin) devrait avoir.

De toutes façons, le juge de paix sera l’étude de phase 3. L’histoire de l’industrie pharmaceutique regorge d’exemples de médicaments prometteurs dont le rationnel était formidable et qui avaient de très bons résultats de phase II avant d’échouer lamentablement en Phase 3 (souvent pour des raisons de tolérance).

Hors ligne

 

#42 29/03/2015 02h44 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

PoliticalAnimal a écrit :

Ce n’est clairement pas 85 % des patients atteints de NASH mais 85 % de ceux dont le stade est supérieur à 4. C’est écrit noir sur blanc. Comme il est écrit que le placebo guérit aussi bien que le GFT pour des NASH avec de faibles stades. Donc oui parfois on se demande… 

On se demande tellement que je permets de vous rappeler que vous êtes actionnaire de GFT et que cette lecture fausse et/ou ultra-optimiste des chiffres pourrait s’apparenter à de la propagande (d’où mon -1 factuel et suivant la charte). J’espère de tout cœur que Genfit réussira mais oui son marché semble réduit pour l’avenir. Et lorsqu’on est actionnaire de Genfit comme vous anapurna et que l’on se permet de manipuler (ou disons d’être ultra-optimiste) les chiffres, on est à la limite des règles AMF…

Simouss n’a pas fait preuve d’une grande forme de bonté et de politesse pour sûr, mais sur le fond il a tout à fait raison (je rappelle qu’il travaille dans le domaine médical qui plus est). Enfin quand même, tout mettre sur le dos d’une annonce qui aurait été prétendument pas assez optimiste… vous pensez vraiment que les dirigeants de Genfit sont aussi stupides anapurna ? Bien sûr que non. Ils ont été honnêtes c’est tout (surtout que l’on ne rigole pas avec les autorités américaines) et leur CR l’est justement… et est donc assez décevant.

Quand je lis certains de vos posts, j’ai l’impression très nette d’une méthode Coué et d’une auto-persuasion assez étonnante. Et j’avoue aussi que ça n’est pas très forum IH et que ça me met à l’aise.

Je suis étonné de voir à quel point le secteur des biotechs ne laisse pas insensible. Tout comme je suis intrigué face à ce problème d’interprétation des 85%. Loin de moi l’idée de vouloir paraitre insistant, mais vous trouverez ci-dessous la confirmation de mes propos, il s’agit bien de 85% des patients atteints de la NASH, et non pas de 85% des patients présentant une Nash >4 :

Source : [url=http://www.tradingsat.com/genfit-FR0004163111/actualites/genfit-326-du-capital-echange-mesinterpretation-totale-des-donnees-589181.html

]Action Genfit : actualités et informations financières - Trading Sat[/url]
Extrait :

"Mais surtout, contrairement à ce qui est laissé entendre, « ces patients ne représentent que 15% de la population à traiter », ce qui signifie qu’ « il […] reste 85% de la population à traiter », souligne Jean-François Mouney, citant un professeur ayant fait des études épidémiologique pour la FDA."

Je laisse à nouveau la confirmation "en video" :

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/genfit-lance-la-phase-iii-apras-un-racsultat-tras-convaincants-sur-la-phase-ii-du-gft-505-jean-franaois-mouney-2703-482709.html

Ecoutez à 4min35, "il nous reste 85% des patients à traiter", soit "10% de la population mondiale".

Bref, cela n’est au final qu’un détail, l’important étant la publication définitive des résultats à venir.

Permettez-moi également de préciser, qu’à aucun moment, je n’ai souhaité racoler ou faire de la pub pour GENFIT, j’ai simplement répondu à un post de simouss du 26/03. Ma seule erreur a été de vouloir apporter, en toute humilité, ma contribution au sujet d’une société que j’ai passé du temps à étudier. Je pensais, visiblement à tort, que c’était justement tout l’intérêt d’un forum.

Pour finir, ce qui me met mal à l’aise, personnellement, c’est la suffisance et la condescendance avec laquelle vous distribuez les bons et mauvais points. Je ne pensais pas être soumis, en venant partager des informations, à un tel jugement sur la place publique. Je suis nouveau sur ce forum, et, pour ne plus commettre l’affront de déranger certains membres élitistes, je ne manquerai pas de rester à distance de cette file à l’avenir.

Bonne soirée à tous.

Dernière modification par anapurna99 (29/03/2015 03h22)

Hors ligne

 

#43 14/08/2015 10h42 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   -2 

4 lignes en portefeuille pour jouer le rebond du secteur biotech / medtech

- Hybrigenics (alhyg) - cours 1.68€
- Implanet (impl) -  cours 2.80€
- Pharming Group (pharm) - cours : 0.32€
- Neovacs (alnev) - cours : 1.06€

=> Portefeuille avec fort potentiel de hausse d’ici le S2 2015

Small Caps Trading

Hors ligne

 

#44 14/08/2015 11h49 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   

Bonjour
Quels sont vos objectifs de cours pour chaque valeur et à quel terme ?
Je suis en train d’étudier la constitution d’un portefeuille boursier aussi cela m’intéresse.
Merci

Hors ligne

 

#45 14/08/2015 19h32 → Biotechs : Nicos, Hybrigenics, Ipsogen...

Membre
Réputation :   158 

J’ai aussi décidé d’allouer une petite part de mes avoirs sur les biotech / medtech. Actuellement 5 lignes : 
- AB SCIENCE
- ABIVAX
- AMPLITUDE SURGICAL
- CARMAT
- CERENIS THERAPEUTICS

L’idée est de me constituer un portefeuille de 10 à 20  lignes de 1000 € dans un PEA-PME en buy and Hold. N’investissant plus dans des FCPI (plus besoin fiscalement et trop chargés en frais), je réinvestirai les sommes récupérées de la part de "vieux" FCPI qui sont remboursés. Comme pour les FCPI je compte sur le fait qu’une ou 2 sociétés feront la performance du portefeuille mais je ne fais pas d’analyse… Je compte sur les probabilités et économise en tout cas des montagnes de frais.

Dernière modification par Shagrath (14/08/2015 19h33)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech