Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 27/10/2015 09h52 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   113 

Sans indiscrétion, justement, qu’en pense votre époux, vu de l’intérieur ?


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#27 27/10/2015 11h20 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   71 

philippe77 a écrit :

Je doute fortement qu’un gamer s’occupe de savoir qui possède des actions Ubisoft. Éventuellement quelques rebelles chevelus anti-capitalistes, mais ceux-là n’ont qu’à ne pas acheter de jeux vidéo, produits par des firmes forcément commerciales ! wink

Un joueur regarde la franchise, la qualité technique et le plaisir que le jeu va lui procurer. Les ados ajoutent souvent des trucs plus puérils mais ce n’est pas étonnant.

C’est surement vrai pour la majorité des joueurs. Mais il y aussi beaucoup de diversité chez les gamers de l’Esport jusqu’à des pratiques plus créatives comme le machinima. On parle aussi de communauté de joueurs. Et cette catégorie va être sensible au studio partenaire, va avoir envie de partager une aventure. C’est ce qui fait le succès de certains financements participatifs. D’ailleurs dans un domaine connexe, le rachat d’Occulus par Facebook avait provoqué une vague de mécontentement. L’image de marque d’un studio compte donc aussi et je pense qu’une petite partie (influente ?) des gamers n’aura peut-être pas très envie de faire un bout de route avec Bolloré.

Vu que ma "thèse farfelue d’investissement" reposait sur l’indépendance créative laissée par Ubisoft à ses studios, la logique voudrait que je vende ou allège si Bolloré prend le contrôle. Car coté liberté de création il a fait ses preuves avec Canal + !

Dernière modification par okavongo (27/10/2015 11h21)

Hors ligne

 

#28 27/10/2015 11h33 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   22 

Je voulais dire par là que si on demande à tous les gamers du monde "Bolloré vous connaissez ?", je suis convaincu que 99% d’entre eux répondront "non".

Mais en effet Bolloré n’est pas une référence en matière de liberté laissée aux autres, Canal+ en est en effet un triste exemple. D’ailleurs désormais je fuis ce triste personnage et boycotterait toutes les actions des sociétés où il prend le contrôle. Et peu importe son profil "d’investisseur génial", il n’y a pas que Bolloré dans la vie. On peut très bien avoir une vie d’investisseur en bourse sans suivre un milliardaire comme un toutou.

Ubisoft est une belle société actuellement, ses jeux sont de qualité, ses franchises aussi. Si votre crainte se réalise, cela signifiera aussi que Bolloré est capable de détruire de la valeur sur les sociétés qu’il achète. Un comble. Mais loin d’être impossible.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#29 27/10/2015 13h17 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   83 

Sur l’actionnaire de contrôle, clairement ça n’a pas d’impact. Blizzard, une des sociétés de jeux vidéos avec le meilleur engagement client appartient bien à Activision(-blizzard) qui a des pratiques beaucoup plus agressives et l’ensemble appartenait à Vivendi.

Ubisoft a un revenu par employé très faible la dernière fois que je l’ai calculé (ça remonte à loin certes) par rapport à EA et Activision-Blizzard. Il y a clairement de la marge de progression mais cela passerait par des coupes franches et de la rationalisation. Si c’est ce qu’à a l’esprit Bolloré, ce ne sera pas facile car cela va entrainer beaucoup de désorganisation.

Hors ligne

 

#30 27/10/2015 22h29 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   71 

JesterInvest a écrit :

Ubisoft a un revenu par employé très faible la dernière fois que je l’ai calculé (ça remonte à loin certes) par rapport à EA et Activision-Blizzard. Il y a clairement de la marge de progression mais cela passerait par des coupes franches et de la rationalisation. Si c’est ce qu’à a l’esprit Bolloré, ce ne sera pas facile car cela va entrainer beaucoup de désorganisation.

Question candide, mais ce ratio est-il pertinent ? Imaginons un studio qui sous-traite beaucoup de tâches à des freelances ou à d’autres studios. Ce ratio de revenu/employé serait bien plus flatteur et pourtant l’externalisation n’est pas forcément le plus rentable et peut être problématique en terme de cohérence. A l’inverse, je me souviens avoir un reportage où il était expliquer que 3 (ou 2) employés Ubisoft situés dans des créneaux horaires différents se relayaient afin que le jeu soit développé 24h/24h. Avec une communication et une organisation qui justement veilait à préserver cohérence et efficacité.

Dernière modification par okavongo (27/10/2015 22h30)

Hors ligne

 

#31 01/03/2016 19h02 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   30 

Alors que Vivendi augmente sa part dans Ubisoft (bientôt l’OPA ?), la directrice général délégué lève ses stock options et les vends !
(A Vivendi si ça se trouve sans le savoir)

Vous ne trouvez pas cela abusé ? Si même la directrice générale délégué ne veut pas y mettre du sien c’est cadeau pour Bolloré.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#32 01/03/2016 19h33 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   10 

Il est clair que cela ne va pas faciliter la tâche aux Guillemot, du reste deja bien compliquée au départ.
Avec un peu plus 6.2 bn€ de cash, Vivendi a largement de quoi se payer Gameloft (554 M€)  ET Ubisoft (2.3 bn€)…   

Source :
Vivendi - ZoneBourse

Dernière modification par PeterParker (01/03/2016 19h33)

Hors ligne

 

#33 01/03/2016 19h59 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   

Bonjour,

@Vic : Pouvez-vous svp préciser les détails de ces transactions ? J’ai beau googlisé avec tous les mots clés possible, je n’en trouve pas trace. Mon intérêt est de savoir sous quelle forme ces stocks options se matérialiseraient au final. En effet, il a toujours été très courant chez Ubisoft d’exercer les droits en les finançant par le marché. Par exemple, pour les BSA, vendre sur le marché un nombre d’actions suffisant à financer l’intégralité de l’exercice, puis en conserver le fruit. (l’opération est donc neutre)

Sinon, l’hypothèse la plus éventuelle actuellement dans les tuyaux, c’est que les Guillemots sacrifient GAMELOFT pour mieux financer un renforcement sur UBISOFT. Bolloré l’a t-il anticipé, le souhaite t-il, l’a t-il intégré dans sa stratégie ?
Je trouve ça très stimulant de chercher à lire entre les lignes. AMHA, les 7.2 proposés seraient honorables en d’autres circonstances, mais ne suffiront toujours pas (et le marché l’a bien pricé) : la confrérie a résisté à EA par le passé, elle ne se coupera pas un bras pour une poignée de piécette. C’est-à-dire que si Bolloré veut l’emporter sur GAMELOFT, il devra surpayé suffisamment pour que, paradoxalement, cela donne les moyens aux Guillemots de se défendre sur UBISOFT et donc de leur donner les moyens de le contrer par la suite. Mais que vise réellement Bolloré au final, UBISOFT ou GAMELOFT ?

A titre très personnel, la chose la plus intelligente que devrait souhaiter Bolloré, c’est de s’associer pleinement aux Guillemots plutôt que de les évincer. Ils mènent leur barque depuis très longtemps, ont traversé nombre d’épreuves et y ont survécu, puis depuis quelques années, ont su mené la transformation de leur entreprise pour en faire un outsider d’envergure mondiale. Industriellement, UBISOFT est sur un point d’inflexion, prêt à éclore et à exploser, on n’en a encore rien vu. Je n’ai pas envie que ce soit tué dans l’œuf, par des manipulations grossières de gros capitaux. Mais en même temps, je veux resté rationnel plutôt que passionnel : si vendre mes convictions me fait gagner plein d’argent plus rapidement qu’espéré, pourquoi me retenir ?

Dernière modification par Cortex (01/03/2016 20h02)

Hors ligne

 

#34 02/03/2016 07h50 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   30 

Sur le site de notre hote :

UBISOFT ENTERTAINMENT (opérations d?initiés) - Page 1

En l’occurrence, tout ce qui a été levé est vendue.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#35 02/03/2016 12h10 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   132 

J’ai vraiment du mal à comprendre la stratégie de Bolloré

Il va surpayer mais vraiment sursurpayer l’un ou l’autre, voire l’un et l’autre, pour au final se faire haïr par la quasi intégralité du personnel en interne.
Comment piloter sereinement une boîte acquise de cette façon ?

Il y a un risque très fort que bon nombre des ressources partent pour d’autres entreprises, et les licences actuelles peuvent bien ne rien rapporter si les prochains opus sont de mauvaise qualité.

Le risque d’exécution est maximal pour une création de valeur vraiment douteuse pour Vivendi.

Y a-t-il une histoire personnelle entre Bolloré et les Guillemots qui justifierait cette façon de procéder ?

Hors ligne

 

#36 02/03/2016 13h55 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   17 

Un peu hors sujet sur cette file, mais depuis le temps que l’on voit de l’appétit d’OPA pour des sociétés dans les jeux vidéo, je me demandais pourquoi il n’y avait aucun appétit pour feu l’ex star ATARI (anciennement inforgrammes) En effet vu la capi ça ne couterai pas grand chose à un acquéreur et la richesse de la société sont ses licences (même si elle en a vendu certaines pour sa survie).

Aujourd’hui une annonce de partenariat avec google fait "un peu" grimper le titre, mais rien d’extraordinaire.

En tous cas moi actionnaire de l’ex star déchu, j’attends avec impatience une telle annonce, seule opportunité pour moi de revoir un jour mes billes dans l’une de mes premières action achetée lorsque mon analyse était quasi inexistante.

AMF : Long ATA (80% de MV avec la hausse du jour)

Dernière modification par loulou75015 (02/03/2016 14h13)


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

#37 02/03/2016 16h11 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   12 

Je ne sais pas vraiment pour ATARI, mais on peut préciser, et ce n’est pas négligeable qu’ils ne sortent aucuns blockbusters à la assassin’s creed, diablo ou elder’s scroll.

Donc des brevets, il y en a. Des jeux géniaux sont sortis par le passé (hogs of war, outcast…) mais le marché préfère se tourner vers l’avenir que vers le passé.

@ Igorgonzolla: Quand Vivendi possédait Blizzard, ils ont fait des choix stratégiques extrémement douteux, se faisant haïr des employés, mais aussi des joueurs. L’impact n’a pas été plus fort que ça, les jeux se sont quand même vendus, les employés sont quand même restés. Pas de raison que pour ubisoft cela soit différent.

Hors ligne

 

#38 02/03/2016 16h18 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   132 

Peut être.
Mais n’est-ce pas aussi comme par hasard les belles années où Ubisoft a acquis la position qui en fait aujourd’hui un acteur de poids sur le marché des jeux vidéo ?

Et puis il ne me semble pas que la Direction faisait à ce point bloc contre les orientations données par la tête du Groupe.

Enfin l’avenir nous le dira.

Hors ligne

 

#39 02/03/2016 18h28 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   80 

Ohpinez a écrit :

@ Igorgonzolla: Quand Vivendi possédait Blizzard, ils ont fait des choix stratégiques extrémement douteux, se faisant haïr des employés, mais aussi des joueurs. L’impact n’a pas été plus fort que ça, les jeux se sont quand même vendus, les employés sont quand même restés. Pas de raison que pour ubisoft cela soit différent.

Vu qu’Ubisoft a déjà une réputation exécrable parmi les joueurs (notamment US) a cause du DRM, du support STEAM et des bugs sur PC, je doute qu’il puissent endommager beaucoup leur relation avec les gamers.

Hors ligne

 

#40 02/03/2016 23h33 → Ubisoft : investir dans les jeux vidéos

Membre
Réputation :   

Cest pour ça qu’ils vendent toujours plus de jeux…franchement, la qualité des jeux Ubisoft (far cry, assassins creed) sont bien meilleurs que les concurrents, pour moi a des années lumières même. Aucun réalisme dans les jeux des ricains…sans parler des jap’. Je n’achète d’ailleurs plus les bouses type cod…

Les ultras gamers restent fidèles à leur marque, mais dans la masse de joueurs classique, beaucoup accrochent aux jeux Ubisoft …richesse de l’environnement, scénarios, plaisir de jouer…pas photo

Comme quoi il y a aussi des adaptes forcément plus silencieux que les gueulard s. Et j’ai 0 actions

Dernière modification par Bamaki (02/03/2016 23h34)

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech