Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/08/2014 10h05 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Une commune proche de l’agglomération de montpellier est une ville qui risque de se rapprocher rapidement de cette dernière grâce à de nouvelles infrastrctures

Comme je ne suis pas sur place, je souhaiterais investir via l’achat de terrain boisé sur cette commune et revendre quand cela deviendra constructible. C’est à dire dans 25 ans au minimum et 70 ans maximum !!!!

Svp, comment est ce que je peux connaitre le prix d’achat à l’hectare ?

Est ce que il y a un ratio que je peux utiliser en partant d’une reference d’un terrain constructible ?

Par avance, merci,

Simlyon

Mots-clés : terrain boisé

Hors ligne

 

#2 15/08/2014 10h33 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   221 

Contactez les études de notaires locales, l’info est forcément en leur possession wink
Au besoin, envoyer votre notaire quérir l’info…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

En ligne

 

#3 15/08/2014 10h47 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   12 

Vous pouvez demander des renseignements à la safer :
www.saferlr.com/spip.php

Hors ligne

 

#4 21/08/2014 08h24 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   88 

simlyon a écrit :

Bonjour,

Une commune proche de l’agglomération de montpellier est une ville qui risque de se rapprocher rapidement de cette dernière grâce à de nouvelles infrastrctures

Comme je ne suis pas sur place, je souhaiterais investir via l’achat de terrain boisé sur cette commune et revendre quand cela deviendra constructible. C’est à dire dans 25 ans au minimum et 70 ans maximum !!!!

Svp, comment est ce que je peux connaitre le prix d’achat à l’hectare ?

Est ce que il y a un ratio que je peux utiliser en partant d’une reference d’un terrain constructible ?

Par avance, merci,

Simlyon

Pourquoi ce terrain deviendrait il constructible et pas celui de votre voisin ?
Passez du temps au cadastre pour identifier les propriétaires des terrains susceptibles de devenir constructibles, et renseignez vous sur eux. Il y a de forte chance que leur terrain deviennent constructible avant le votre.

Sinon votre meilleur investissement c’est d’integrer le conseil municipal, du bon coté politique et
de suivre précisément les comissions de révisions de PLU.

Bien à vous

Hors ligne

 

#5 21/08/2014 09h56 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   147 

Je confirme que dans pas mal de petites communes, certains terrains appartenant à des proches du conseil municipal, deviennent constructibles au bout de quelques années et d’autres non.

Hors ligne

 

#6 21/08/2014 18h49 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   22 

coyote a écrit :

Pourquoi ce terrain deviendrait il constructible et pas celui de votre voisin ?

J’allais le dire, en devenant conseiller municipal smile

Dernière modification par Bluegrass (21/08/2014 18h50)

Hors ligne

 

#7 28/08/2014 23h59 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   

simlyon a écrit :

Une commune proche de l’agglomération de montpellier est une ville qui risque de se rapprocher rapidement de cette dernière grâce à de nouvelles infrastrctures

Comme je ne suis pas sur place, je souhaiterais investir via l’achat de terrain boisé sur cette commune et revendre quand cela deviendra constructible. C’est à dire dans 25 ans au minimum et 70 ans maximum !!!!

Beaucoup de paysans français qui ont vécu pauvrement durant leur vie active sont devenus riches en créant un lotissement sur des champs au moment de leur cessation d’activités. Mais un terrain dans ce coin-là ne s’achète pas en lisant simplement une annonce publiée sur Internet. Il convient de bien se renseigner. J’ai voulu faire la même chose, en saisissant une opportunité d’acheter à Castries auprès d’un ami n’ayant pas l’esprit des affaires qui venait d’hériter de terrains agricoles plus ou moins abandonnés. J’ai envoyé une demande de certificat d’urbanisme à la mairie concernant uniquement la parcelle de garrigue qui me paraissait le plus susceptible de changer de statut, la réponse m’a bien refroidi, surtout parce que l’enveloppe de réponse contenait surtout des documents relatifs à l’obligation de débroussaillage incombant aux propriétaires. Je ne suis pas sur place et je me voyais pas passer mes vacances d’été à arracher la mauvaise herbe, au risque d’y rencontrer cette affreuse bestiole si méconnue en France! En outre, un coup de téléphone au service d’urbanisme de la commune concernée m’a informé que les terres sur lesquelles je bavais d’envie d’établir ma future fortune resteraient non constructibles car situées dans la perspective visuelle des visiteurs du parc du château.

Un terrain boisé est souvent classé en zone naturelle non constructible sur le PLU. Alors avant de le voir classé en zone agricole, puis en zone urbanisable, il faudra beaucoup, beaucoup de temps. Mieux vaudrait acheter de la vigne. Mais les propriétaires témoins de la croissance tentaculaire de Montpellier, qui ne sont pas plus idiots que les investisseurs citadins de l’autre bout de la France, ne se font pas facilement avoir: ils préfèrent naturellement laisser leurs terrains en friche, en attendant patiemment le jour où ils pourront eux-mêmes vendre leurs parcelles au prix astronomique du terrain à bâtir.

Au mieux, ce sera pour réaliser une rocade routière que le terrain que tu achèteras sera partiellement acquis un jour par le conseil général, au faible prix fixé par les domaines, …peut-être en utilisant le droit de préemption si tu te montres réticent.

Hors ligne

 

#8 29/08/2014 11h36 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   88 

et parfois c’est les très gros lot !!!!!!!

En 1970, Un cultivateur achête sur un petit bourg à 10 Kilometres de la prefecture d’un département rural plusieurs dizaines d’hectares de terres ne rapportant rien et que les cultivateurs brade
car la nationale d’acces a la préfecture et champs de Pierres.
Pendant 15 ans il ramasse des semi remorques de cailloux pour
pouvoir tirer quelques quintaux de blé, et en parallele oeuvre pour la création d’un coopérative sur bourg historique amenant un peu d’emploi..
Au bout de ces 15 ans de labeurs, il est élu maire sans s’être présenté, et pendant les 15 ans a suivre, développe la coopérative, et participe a la création de communauté de communes.
Au bout de 15 ans d’influence, on lui demande de trouver des terrains à construire sur sa commune
car facile d’acces et securisé grace à la nationale qui a été aménagé
dans un premier temps il refuse avec son conseil, pour garder l’aspect pittoresque du bourg.
On lui met la pression et il finit pas expliquer que la retraite approchant, il peut fournir ses terrains
traversé par la nationale.
Actuellement, un bourg moderne de 800 lots a été crée sur ses terrains.
et il est propriétaire d’une petite foncière louant les batiments du nouveau centre commercial
Sa fille, une très bonne amie a 45 ans ne travaille plus et n’a plus de soucis

Le plan était "diabolique"

ce type de plan est money courante….
alors si on pense avoir une "chance" d’acheter un terrain non constructible qui devienne par hasard constructible, vaux mieux rester dans son pigeonnier.

Hors ligne

 

#9 29/08/2014 12h10 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   

Oui, je crois que sur le long terme, acheter des terrains agricoles et attendre qu’ils deviennent constructibles demeure le moyen le plus simple, le plus courant, le moins risqué de s’enrichir, à condition de ne pas acheter n’importe où et à n’importe quel prix. Ce genre d’opération n’est pas toujours possible en raison des convoitises des voisins agriculteurs, opportunément défendus par la SAFER. En cas d’acquisition, attention aussi à ne pas mettre ses terres en fermage auprès d’un agriculteur soucieux d’agrandir son exploitation ou de la transmettre entièrement à un successeur. Le maire en question que connaît Coyote a fait une excellente affaire, presque sans le vouloir, mais dans certaines communes, ce genre de comportement exposerait l’intéressé à un conflit d’intérêts, il serait trainé devant un tribunal par un de ses concitoyens procédurier, politiquement opposant ou financièrement jaloux. Mieux vaut être influent sur la commune d’une autre façon qu’en occupant carrément le poste de premier magistrat pour obtenir un fructueux changement de classification de ses biens fonciers.

Hors ligne

 

#10 29/08/2014 12h38 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   88 

Cyprien,

Vous avez plus que raison sur le conflit d’interet, d’ailleurs il a eu des plaintes pour cela
qui sont tombés toute seules et n’ont jamais abouti…
a) Il n’a pas postuler au poste de maire, dans les petites communes, il y a longtemps
    ou pouvait mettre au crayon le nom de qui on voulait. c’est la création de la coopérative et
    dynamisation du bourg qui l’on porté..
b) Pour l’extension de la commune, il avait monté un dossier pour refuser tout construction
    sur le bourg pittoresque et il a été obligé de fournir des terrains, et comme par hasard, seuls les
    siens répondaient au cahier des charges. La décision a été prises lors de cession du conseil
    municipal ou lui n’a pas participé aux discussions. Il s’est retiré temporairement de son role de
    maire.. mais il avait tout prévu avant seul ses terrains pouvait répondre à la demande….

le plan s’est déroulé sans accroc, et c’est pour cela que je ne me lancerai pas dans ce type
d’acquisition si une personne comme lui oeuvre discrétement sur la commune.

Hors ligne

 

#11 29/08/2014 12h52 → Terrain non constructible : investir dans un terrain boisé... (terrain boisé)

Membre
Réputation :   88 

Cyprien a écrit :

En cas d’acquisition, attention aussi à ne pas mettre ses terres en fermage auprès d’un agriculteur soucieux d’agrandir son exploitation ou de la transmettre entièrement à un successeur.

Effectivement, comme on est dans l’investissement,
attention a l’achat de terres que vous voulez louer.

Si vous louez des biens agricoles, et que vous avez une situation autre, et que vous souhaitez
même pour vous (ie reconversion ) récuperer vos terres a l’issue du bail.
Si le locataires peut prouver qu’il ne peut survivre sans cette location, devant la justice vous ne recupérez par vos terres ! Il y a monceau de jurisprudence sur ce type de cas

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech