Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 14/01/2016 12h13 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   80 

Durun a écrit :

Bonsoir

Je pense que ce dossier devient dangereux pour le petit actionnaire.
Je ne serais pas surpris que pour nos dirigeants, CGG est un dossier stratégique, car la France doit avoir sa propre société de recherche pétrolière, maîtriser ces techniques, et ne dépendre de personne.
Aussi, je ne crois pas que la société aille à la faillite. Une solution bien française devrait être trouvée. Ce n’était pas intéressant à 7 € l’action, mais à 2 € ou moins de 2, ça le devient.
Je suis sûr que ça discute énormément, et qu’un chevalier blanc va soudain apparaître, du genre Total. Comme l’action TECHNIP plonge en ce moment, je ne suis pas sûr que le management de cette société ait envie de s’alourdir avec CGG.
Mais ces messieurs n’hésiteront pas à plumer le petit actionnaire au passage. C’est pourquoi, au cours actuel, 2,04 € ce soir, et compte tenu que l’on ne voit pas comment l’entreprise pourrait s’en sortir toute seule, je pense qu’il est plus prudent de se tenir à l’écart.

Il y a encore des sociétés en croissance qui devraient annoncer de bons résultats.

En effet, l’Etat, via le FSI et maintenant la BPI, est un des plus gros actionnaires de CGG, peut-être même le premier d’entre eux.

Je veux bien que cette entreprise soit stratégique pour l’Etat, mais je ne comprends pas qu’il se comporte comme un actionnaire dormant et laisse en place une direction qui ne mérite que d’être débarquée ; en d’autres temps, le "dirigisme" avait quand même du bon. Comme trop souvent dans notre pays, on singe les méthodes de management anglo-saxonnes là où elles permettent de pourrir la vie des employés, mais le patron bénéficie, lui, d’une sécurité de l’emploi à toute épreuve, même lorsque son incompétence ne peut plus être dissimulée.

Hors ligne

 

#77 14/01/2016 12h14 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   50 

J’ai vite bazardé mes DPS à 57 centimes. Mais je suis surpris de voir que la négociation des droits a commencé vers 7h30 avant l’ouverture des marchés. En tous cas c’est ce que m’indique le graphe de Bourse Direct. Mais le cours de 1 euro me semble assez virtuel, les échanges ont du se faire majoritairement autour de 60 centimes.

CGG est en tous cas un beau gâchis !

Hors ligne

 

#78 18/01/2016 09h40 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   188 

Et voilà nous y sommes, ouverture à 0,82 € : le cours est divisé par 10 (!) par rapport au prix d’achat proposé par Technip, exploit réalisé en 1 an et 2 mois.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#79 18/01/2016 12h20 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   266 

Heureusement qu’on avait la BPI et l’IFPen au capital pour éloigner ce fleuron français des griffes de Technip et proposer une vraie stratégie industrielle de long terme !

Dernière modification par Geronimo (18/01/2016 12h22)

En ligne

 

#80 18/01/2016 12h57 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   103 

JeromeLeivrek a écrit :

Et voilà nous y sommes, ouverture à 0,82 € : le cours est divisé par 10 (!) par rapport au prix d’achat proposé par Technip, exploit réalisé en 1 an et 2 mois.

Vous oubliez le décrochement des droits il me semble .

Hors ligne

 

#81 18/01/2016 13h05 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   188 

Ha oui ! Ajoutons 3 x 0,31 = 0,9 € de droits par action.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#82 18/01/2016 13h08 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   51 

CGG a toujours été dans une catégorie speculative, mais là, 90% de perte par rapport au prix de rachat c’est fabuleux! Et est ce que l’action ne risque pas de sortir de la cote, et si oui, à quel moment?

Hors ligne

 

#83 18/01/2016 13h38 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   157 

Interview du (PDG ?) ce matin sur BFM Business.
Il indiquait que la part de marché de CGG restait constante et que le problème est avant tout une question de taille du marché (fortement impacté par la baisse drastique du cours du pétrole)
Ce ne serait donc pas tant l’entreprise qui est massacrée que le secteur.

De mémoire, ces mesures d’économies sont destinées à faire tenir la boite jusqu’à deux ans de plus dans un contexte pareil. Il envisage un retour ensuite dans les 60$/80$ le baril, mais ne parle pas de retour aux 150$.

Ses propos étaient relativement pessimistes sur le marché, mais confiants dans la capacité de l’entreprise de survivre jusqu’à la remontée des cours (bon, d’un autre coté, il n’allait pas annoncer la mort de sa boite…)

90% de perte par rapport au prix de rachat

80% après la correction apportée par vbvaleur.
Et 80% est justement la baisse que l’on attend pour le cours du pétrole sur une période comparable.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#84 18/01/2016 14h29 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   188 

Faith a écrit :

Et 80% est justement la baisse que l’on attend pour le cours du pétrole sur une période comparable.

Que voulez-vous dire ?


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#85 18/01/2016 14h41 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   157 

Qu’il y a 1 an et demi le pétrole était à 100$, qu’aujourd’hui on l’attend à 20$ "sous peu".
Et donc qu’une entreprise dépendant fortement du prix du pétrole voit son cours de bourse se prendre la même claque que le-dit pétrole ne me semble pas surprenant.

Attention: je ne rien rien de plus et, en particulier, je ne dis pas que le cours de CGG reproduit celui du pétrole.

Si la part de marché de CGG se maintient (conformément à l’affirmation du PDG), ça semble être plutôt un point positif sur la "qualité" de l’entreprise. Et un point indiquant qu’on ne pouvait pas espérer un bien meilleur cours de bourse.

Dernière modification par Faith (18/01/2016 14h44)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#86 18/01/2016 15h23 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   50 

Faith a écrit :

Interview du (PDG ?) ce matin sur BFM Business.

Lui ont-il posé la question sur l’OPA de Technip ?

Question subsidiaire : quel est le salaire de cet individu hautement compétent ?

Dernière modification par Vibe (18/01/2016 15h24)

Hors ligne

 

#87 18/01/2016 15h31 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   157 

Question sincère: qu’aurait apporté cette OPA ?
Technip aurait-il su se prémunir de la baisse de 80% du pétrole et aurait-il pu maintenir la rentabilité de la branche exploration à un meilleur niveau que CGG ne l’a fait ? Le cours de Technip n’aurait-il pas souffert proportionnellement (alors qu’elle a elle même perdu 50% sur la même période) ?

J’ai cité cette interview pour signaler un fait (éventuellement à confirmer): la part de marché constante de CGG. Le salaire de l’interviewé n’a pas grand rapport avec ce fait.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#88 19/01/2016 00h09 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   188 

Qu’aurait changé l’OPA ?
Pour l’actionnaire : vendre son action 8 €, au lieu de faire -80 % …
C’est peut-être un détail pour vous, mais pour les actionnaires ça veut dire beaucoup.

Pour le salaire c’est bien ça le problème : c’est qu’il n’a aucun rapport avec la compétence du gars ! smile


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#89 19/01/2016 09h06 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   157 

Sauf erreur, le cours était en dégringolade constante au moment des démarches d’OPA.
Les investisseurs qui voulaient vendre étaient libres de le faire, non ?
A défaut de vendre à 8€, tout le monde était libre de vendre à 4€ sur le marché, ou à 2.5€ après l’échec. Ceux qui ont encore du CGG aujourd’hui ont fait le choix de le garder (ou d’en acheter)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#90 19/01/2016 10h27 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   54 

Présidente du comité d’investissement de BPI: Patricia Barbizet.

Outre n’ayant aucune formation ou expérience des marchés, elle est DG d’Artemis et PDG de Christies.

Un agenda bien rempli pour qqn qui doit en plus manoeuvrer €20bn d’investissements.

Hors ligne

 

#91 19/01/2016 11h39 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   188 

Faith a écrit :

Les investisseurs qui voulaient vendre étaient libres de le faire, non ?

Oui mais ils sont un peu forcés de participer à l’AK, s’ils ne le font pas ils sont encore plus dilués.

Ce qu’on dit est la chose suivante : si les dirigeants n’ont pas vendu à 8 c’est qu’ils estimaient que CGG valait plus. Or un an après ils forcent les actionnaires à acheter les mêmes actions à 0,66 €. Au niveau compétence financière on a vu mieux.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#92 19/01/2016 11h53 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   157 

Les dirigeants sont des actionnaires.
Les actionnaires ont fait leur choix dans un contexte de pétrole à 80/100$.

C’est facile, aujourd’hui, de dire qu’ils se sont trompés.

Et je le répète: aucun actionnaire n’a été obligé de conserver ses actions après l’échec de l’OPA.
Il était encore temps de vendre à 2.5€, soit un cours 3 fois plus élevé que celui du jour. Ce n’est pas la faute des dirigeants si les actionnaires de 2.5€ ont gardé ou acheté leurs actions.

Il faut arrêter de refaire la bourse en sens inverse.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#93 19/01/2016 12h20 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   554 

Les dirigeants sont des salariés payés quoi qu’il arrive des montants astronomiques par rapport à leurs résultats financiers. Les stocks options accordées en tant que rémunération en font des actionnaires marginaux de l’entreprise, mais cet actionnariat ne représente pas des décennies de leur salaire.

Par conséquent, leurs intérêts ne sont pas alignés (et c’est le cas la plupart du temps dans la plupart des entreprises) : le leur est de continuer à toucher leur salaire (et pas forcément de se laisser expulser après une acquisition par exemple, puisque leur bénéfice sur leurs options serait marginal…).

Indépendamment du cours de bourse, je ne crois pas que l’on puisse facilement défendre les qualités des décisions financières du management ici (investissements outranciers en haut de cycle dans des projets à ROI inexistants, et ce depuis fort longtemps). C’est d’ailleurs pour cela que nous n’avions pas investi dans l’entreprise alors même que la division Sercel nous semblait intéressante…

S’ils avaient risqué leur propre argent et échoué, l’erreur serait sans doute plus facile à digérer, mais faire cela avec l’argent des autres laisse forcément un goût amer aux actionnaires de l’entreprise. Rien de tout cela ne semble anormal et on comprend la déception. Technip avait peut-être un plan ambitieux pour valoriser Sercel et fermer les autres divisions… On ne saura jamais.

Dernière modification par sergio8000 (19/01/2016 12h21)

Hors ligne

 

#94 19/01/2016 13h47 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   157 

sergio8000 a écrit :

je ne crois pas que l’on puisse facilement défendre les qualités des décisions financières du management ici

Et personne ne l’a fait.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#95 19/01/2016 15h15 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   30 

Une OPAde Tecchnip avait du sens pour au moins 2 raisons:
- Intégrer la prospection dans l’offre Technip et ainsi offrir une solution globale de la phase amont jusqu’à l’EPCI.
- D’autre part, le cycle économique étant décalé entre ces 2 activités, cela permet de lisser le CA et limiter les variations.

Maintenant, depuis l’annonce de la vente d’une partie de la flotte de CGG aux chinois, cela a annoncé le début de la fin de cette entreprise (pour des raisons que je garderais pour moi). Cette annonce m’a permis de rester à l’écart du titre.


100% des gagnants ont tenté leur chance mais tous ceux qui ont tenté leur chance ne sont pas gagnants.

Hors ligne

 

#96 26/01/2016 16h40 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   80 

77 centimes ce jour pour CGG, on se rapproche dangereusement des 68 centimes, prix auquel sont émises les nouvelles actions.

Ceux qui se sont empressé de souscrire en croyant faire une bonne affaire doivent commencer à se poser des questions.

J’ai noté avec amusement que plusieurs reportages somme toute assez élogieux ont été diffusés sur CGG ces derniers jours dans les journaux télévisés (France2 et France3 me semble-t-il, mais je ne suis pas sûr), Malcor apparaissant comme le capitaine courage qui fait front pour sauver son bateau en dépit de la force des vents contraires.

Hors ligne

 

#97 03/02/2016 23h34 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   266 

Si l’augmentation de capital a bien permis de lever 350 M €, elle n’a toutefois pas été entièrement souscrite (source) : le solde des actions non souscrites (11.932.486) sera cédé par les banques du syndicat sur le marché… d’où un cours qui perce le plancher (0,64euros).

Dernière modification par Geronimo (03/02/2016 23h37)

En ligne

 

#98 09/02/2016 19h14 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   80 

Bonsoir,

Le plancher est plus que percé ; il est pourri : CGG perd ce jour 17% pour tomber à 47 centimes, soit 21 centimes de moins que le prix de l’augmentation de capital. Ceux qui y ont souscrit ont maintenant l’air malin….

On peut d’ailleurs se demander si CGG vaut encore quelque chose : les 350 M€ permettront de tenir encore quelques mois, payer les intérêts, le gros salaire de Malcor, les plus petits salaires des ingénieurs et techniciens..et après ?

Le pire n’est jamais sûr, mais il est toujours le plus vraisemblable, en l’espèce le dépôt de bilan suivi de la liquidation judiciaire avec vente aux enchères des actifs : en l’état actuel de surcapacité de la recherche sismique les bateaux pourraient être revendus au prix de la ferraille ; seule la bibliothèque multi-clients trouverait sans doute un acquéreur parmi les concurrents de CGG.

Hors ligne

 

#99 09/02/2016 19h37 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   50 

Finalement la liquidation serait presque la meilleure solution, au moins on n’aurait plus à payer le salaire du PDG smile

Hors ligne

 

#100 09/02/2016 20h42 → CGG : prestataire d'équipements et services pétroliers... (cgg)

Membre
Réputation :   77 

Le genre de cas de conscience que j’ai pour la première fois : pendant que j’ai gagné de l’argent sur cette chute, des gens vont probablement perdre leur emploi…

C’est la première fois que je vais jusqu’au "bout du rouleau" d’une société, ça fait bizarre.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech