Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 04/05/2011 11h00 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Administrateur
Réputation :   1307 

Je suis le blog de Jean-Pierre Chevalier, mais souvent ne comprends pas grand chose, en particulier toutes ces références à la théorie monétaire moderne.

Sur ce site, http://alienaeconomics.blogspot.com/, on trouve des articles traduits d’un universitaire australien, qui explique simplement la théorie monétaire "moderne".

Sur l’Europe, écrit en 2009 :
http://alienaeconomics.blogspot.com/201 … mpose.html

" … Presque désespéré … A propos de ce qui se passe au niveau de la zone euro … Le problème sous-jacent est une divergence politique entre la France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la Grèce d’un côté, et l’Allemagne, la Finlande, l’Autriche et les Pays-Bas de l’autre. Le fossé politique entre la France et l’Allemagne est le plus dommageable.
Paris a laissé tomber une bombe la semaine dernière en disant qu’ils ne visent plus à réduire le déficit budgétaire français à moins de 3 pour cent du produit intérieur brut d’ici à 2012.
Il s’agit de la limite fixée par le traité de Maastricht. Même sur des hypothèses de croissance optimistes, la France n’atteindra pas la cible d’ici à 2015 au plus tôt. D’ici là, la dette du pays en proportion de son PIB aura atteint plus de 90 pour cent."

Sur la théorie monétaire moderne :
Etalon-or et taux de change fixes -- des mythes toujours présent
La mythologie néo-libérale Par Bill Mitchell

Hors ligne

 

#2 19/06/2011 14h57 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Administrateur
Réputation :   1307 

Et le parfait contre-point des articles précédents, deux vidéos qui racontent deux épisodes d’hyper-inflation, basés sur de la monnaie papier émise en surabondance.

Episode 1 - John Law et la compagnie du Mississippi :


Episode 2 - La révolution française et les Assignats :


Les deux vidéos ont été trouvées sur le blog de Crottaz Finance.

Hors ligne

 

#3 24/01/2012 16h46 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   14 

Sur la "théorie monétaire moderne", j’ai lu le 1er texte et il me semble assez étrange.

Par exemple :

alienaeconomics a écrit :

La plupart des règles, cependant, surgissent généralement de la fausse perception que la taille du déficit budgétaire est un problème ou que la taille de la dette publique est un problème. Aucun des deux, déficit ou dette, n’est particulièrement un problème.

Cette affirmation non prouvée me semble totalement fausse, le cas de la Grèce vient de nous le rappeler cruellement. Dire le contraire serait négationniste. Ou alors l’auteur parle d’un système fictif dans lequel l’état crée la monnaie directement ?

D’autre part le texte décrit un système de monnaie fiduciaire dans lequel l’état émet des de la dette pour se financer, mais il occulte complètement le rôle des banques centrales et des banques, qui est pourtant au cœur du système. La description est du coup complètement faussée:
- s’il n’y a pas de banque pour acheter les obligations, l’état pourra toujours essayer de vendre sa dette il n’y arrivera pas
- s’il n’y a pas de banque centrale pour créer l’argent, et le prêter aux banques, pas d’obligation achetée non plus.

Donc quand l’auteur du texte semble dire "c’est la fête par rapport au système étalon or, maintenant l’état peut créer autant de dette qu’il veut et n’est plus contraint par personne".. c’est abusé ! Même si un retour à l’or est effectivement impossible.

Le 2e texte parle de "gouvernement souverain dans sa monnaie". Si on parle d’un système où l’état joue le rôle de banque centrale, le texte peut être vrai; mais actuellement aucun gouvernement n’est souverain, surtout pas les US puisque la Fed est une banque privée.

Personnellement j’aurais tendance à dire qu’il faut trouver un juste milieu :
- un état totalement libre dans ses dépenses finit par dépenser sans compter et par tomber dans les faillites du type Assignat.
- un état totalement dépendant des banques et de la BCE finit par payer perpétuellement des intérêts sans rien en retour. Quand on sait que le total des intérêts payés par la France depuis 40 représente environ 1.5 milliard d’euro, soit quasiment toute la dette actuelle, on comprend l’arnaque de payer des banques pour emprunter sa propre monnaie:
La dette publique est plombée par des intérêts illégitimes | Cellule de crise

Où est le juste milieu ? comment avoir un état souverain et en même temps contrôlé, sans enrichir les banques ?
J’aurais tendance à proposer un système à masse monétaire globale fixe. Au lieu d’avoir une MM en augmentation et de l’inflation, on aurait une MM stable, et une déflation naturelle des prix qui représenterait l’amélioration du PIB et du pouvoir d’achat.
Dans un tel système, la dette n’est pas un problème, car les intérêts sont nuls. On peut donc créer de nouveaux emprunts, sans que la MM globale ne change.
Bien sur il y a des intérêts "cachés" qui est que 100 euros de demain permettront d’acheter plus de biens.

Ce genre de système a plein d’autre impacts : en interdisant les intérêts, on oblige à jouer uniquement sur la durée d’un prêt pour le rendre plus "cher" pour un utilisateur moins sur. Ceci dit actuellement les emprunteurs les moins surs sont aussi souvent ceux qui ont le moins de revenus, ils trinquent donc deux fois pour ça car les intérêts sont proportionnels au taux * le nombre d’année, et les deux sont augmentés !

Si quelqu’un a un exemple de problème créé par ma proposition, je suis preneur, car il y en a surement..


Dépenser moins - www.rentables.fr

Hors ligne

 

#4 24/01/2012 23h56 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   16 

A titre personnel, je suis de l’école autrichienne….

Hors ligne

 

#5 25/01/2012 09h20 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   104 

Spiritoo a écrit :

’aurais tendance à proposer un système à masse monétaire globale fixe. Au lieu d’avoir une MM en augmentation et de l’inflation, on aurait une MM stable, et une déflation naturelle des prix qui représenterait l’amélioration du PIB et du pouvoir d’achat.
Dans un tel système, la dette n’est pas un problème, car les intérêts sont nuls. On peut donc créer de nouveaux emprunts, sans que la MM globale ne change.

Nous sommes dans une société dynamique en expansion, le PIB mondial par Habitant augmente en moyenne de 2% par an. La population mondiale ne fait que s’accroître et son niveau de vie ne fait qu’augmenter.
Si on a une masse monétaire fixe, il faudrait la partager avec un nombre croissant de personnes en d’autre terme c’est l’appauvrissement généralisé.
L’inflation est également constante sauf en cas de récession.
De plus en plus de personne de plus en plus riche veulent toujours plus de bien.
Les producteurs, les marchands veulent toujours plus de profits et tant que leur production pourra être vendue les prix augmenterons, les prix ne baisse que s’il n’y pas de demande pour satisfaire l’offre.
Les travailleurs veulent toujours des salaires plus élevé pour accroître leur niveau de vie et ainsi pouvoir acheter toujours plus et à des prix toujours plus élevé. Les politiques d’austérité rencontrent donc une grande incompréhension.

Il est illusoire de penser que nous retournerons au temps ou sur une vie d’homme on ne voyait aucun changement ni dans les prix ni dans le mode de vie.

L’intérêt ne compense pas seulement l’inflation, mais aussi la prise de risque et la rémunération du capital s’il avait été utilisé à autre chose. L’intérêt répond également à la loi de l’offre et de la demande, ainsi la banque centrale allemande à emprunté à un taux négatif à ceux qui pense que l’€ va éclater; bel exemple de l’irrationalité des marchés.

Hors ligne

 

#6 25/01/2012 10h37 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   14 

pvbe a écrit :

Si on a une masse monétaire fixe, il faudrait la partager avec un nombre croissant de personnes en d’autre terme c’est l’appauvrissement généralisé.

Oui ce raisonnement est juste selon le paradigme d’une monnaie dont la valeur décroit avec le temps. Mais avec une monnaie dont la valeur croit au contraire, il y a appauvrissement "facial" mais gain de pouvoir d’achat et après tout, c’est tout ce qui compte.
Bien entendu ce système, s’il était appliqué dans un seul pays et pas dans le reste du monde, aurait des effets bizarre, notamment une appréciation continue de la monnaie du pays par rapport aux autres monnaies.

pvbe a écrit :

L’intérêt ne compense pas seulement l’inflation, mais aussi la prise de risque et la rémunération du capital s’il avait été utilisé à autre chose

Oui et non. Le système des intérêts va au final principalement aux banques, seul créateur de monnaie, et qui reçoivent donc chaque année ~3% de la MM mondiale. La prise de risque est très faible pour une banque, puisque avec les réserves fractionnées, un dépôt produit 10 crédits, donc 5% de dettes non remboursées seraient contrebalancées par 0.5% d’intérêt.

Il y a un gros problème avec les intérêts de ~3% infiniment : ils "obligent" à avoir une croissance de 3% infiniment au moins, pour être capable de payer les nouveaux intérêts. Or la terre n’est pas infinie, ses ressources et sa population non plus.

Mais effectivement supprimer les intérêts remplace ce grave problème par celui : comment rémunérer justement le risque ? Je ne parle volontairement pas de la rémunération du capital car dans un environnement de déflation, la rémunération vient de la déflation. C’est un système égalitariste dans le lequel l’argent de tout le monde "rapporte" autant, qui est dur à comprendre quand on raisonne en terme capitalistes.
Mais c’est sur que sans prime de risques, chacun préférerait laisser son argent en banque et attendre la déflation, plutôt que de le prêter. Une piste de solution pourrait être le système d’hypothèques.

OilDrum a écrit :

A titre personnel, je suis de l’école autrichienne….

Après lecture de l’article sur l’école autrichienne sur Wikipedia, le concept semble clair (notamment le point : pas de confiance dans les variables macro comme PIB et prix pour cette école). Cependant j’ai du mal à comprendre les implications pratiques, notamment si cette école est pour le système actuel de banques centrales ou pas. J’ai l’impression que non :
http://www.24hgold.com/francais/actuali … k+Shostak.


Dépenser moins - www.rentables.fr

Hors ligne

 

#7 25/01/2012 11h02 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   16 

Désolé beaucoup de taf’ en ce moment je passe en coup de vent.

Si tu veux une présentation rapide par mots clés (et interactive si tu parles anglais) :
CYCLE
INFLATION
EFFET CANTILLON
MONNAIE
TAUX D’INTERET
LA THEORIE QUANTITATIVE DE LA MONNAIE
http://econstories.tv/category/videos/music-videos/
http://econstories.tv/category/videos/mini-docs/

Dernière modification par OilDrum (25/01/2012 12h05)

Hors ligne

 

#8 25/01/2012 19h36 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   

Pour une introduction soft et divertissante à l’école Autrichienne je conseillerais Pulp libéralisme, la tradition libérale pour les débutants de Daniel Tourre qui sortira en Février :
http://danieltourre.hautetfort.com/arch … ourre.html

Si c’est dans la même veine que l’introduction au libéralisme de son site
http://www.dantou.fr/liberalisme.htm
c’est très instructif tout en amenant constamment un sourire aux lèvres.

Hors ligne

 

#9 25/01/2012 20h35 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   16 

Oui c’est plutôt bien fait. Je préfère tout de même les documents plus "académiques".
Pyrrho, vous êtes également de tendance autrichienne ?

Pour ceux qui ont quelques minutes, regardez, après avoir lu les liens, cette vidéo Ron Paul asks Ben Bernanke - Is Gold Money? July 13, 2011 - YouTube à partir de 4min24

Dernière modification par OilDrum (25/01/2012 21h02)

Hors ligne

 

#10 26/01/2012 10h24 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   60 

Spiritoo a écrit :

Mais c’est sur que sans prime de risques, chacun préférerait laisser son argent en banque et attendre la déflation, plutôt que de le prêter. Une piste de solution pourrait être le système d’hypothèques.

Vous pouvez nous en dire plus sur ce système très intriguant?…

Dernière modification par placementapapa31 (26/01/2012 10h25)

Hors ligne

 

#11 26/01/2012 10h31 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   104 

Entre Oildrum tenant de l’école Autrichienne, Hayek, Friedman donc le monétarisme qui à été +/- mis en action par Margaret Thacher et Ronald Reagan, dans le langage populaire le néolibéralisme, ce qui en fait consiste à déréguler et à agir sur l’économie par effet de levier sur les taux d’intérêt, sur la monnaie et par conséquent sur l’économie. Je rappelle que Thacher et Reagan sont intervenus de mémoire pour sauver les banques du Mid-West et donc sauver les agriculteurs, pour Chrysler…..Après cette expérience d’application de la théorie à l’économie, nous somme revenu vers un vague néo-Keynéasisme. Une autre tentative de mettre en œuvre des théories économique c’est par exemple l’URSS.

Puis nous avons Spiritoo qui pense d’une MM fixe pourrait-être la solution. Il est bien connu que l’homme est avant tout altruiste, que les producteurs baisseront spontanément les prix, que les travailleurs insisteront pour baisser leur salaire et ainsi nous enterons dans un cycle vertueux et déflationniste. Et donc avec la même MM, la même quantité de monnaie pourra être distribuée entre un plus grand nombre d’individu.
Tenter d’appliqué ce genre de théorie cela mène tout droit à l’ingénierie humaine et sociale qui ont notamment abouti au fascisme et au communisme.

L’investisseur heureux altruiste ne cherche qu’une chose faire profiter le plus grand nombre du fruit de sa rente.

Ce n’est pas demain que l’homme sera mis en équation, même si pour moi la théorie des jeux est intéressante mais ce n’est pas l’explication : interrelations entre les agents économique, anticipation de l’action des autres agents.
Ainsi un cours de bourse est formé par l’anticipation de l’action des autres agents c.à.d. que l’on pense savoir ce que les autres agents pensent ; si tous le monde pense de la même façon le cours de l’action augmentera, mais généralement ce n’est pas le cas et nos anticipations ne sont pas partagées, nous pouvons avoir également un effet moutonnier, certain agent font preuve de leadership, ce qui peu également donner de l’anticipation auto réalisatrice.

Hors ligne

 

#12 26/01/2012 13h53 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   16 

pvbe a écrit :

Friedman donc le monétarisme qui à été +/- mis en action par Margaret Thacher et Ronald Reagan,

Non, ça c’est l’école de Chicago.

J’ai bien conscience qu’en France le mot "libéralisme" est un mot fourre-tout, mais pour quiconque a étudié un peu les deux courants de pensée, les différences entre l’école autrichienne et l’école de Chicago sont énormes, que ce soit dans les analyses comme dans les conclusions…

L’une des différences vraiment fondamentale entre les deux écoles est d’ailleurs justement sur la théorie monétaire, thème de cette discussion.

Dernière modification par OilDrum (26/01/2012 14h03)

Hors ligne

 

#13 26/01/2012 20h24 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   

OilDrum a écrit :

Pyrrho, vous êtes également de tendance autrichienne ?

C’est  beaucoup dire, vu mon approche dilettante de la théorie économique, mais si je devais choisir je serais Autrichien !
Ses bases philosophiques et méthodologiques sont en accord avec ce que je connais et comprend du monde et de la nature humaine.
En amont de l’école Autrichienne, je suis un fan de F. Bastiat et c’est  une honte que ce Français soit aussi peu connu, lu et médité en France. A l’approche des élections on se rend compte que sa pensée est intemporelle et toujours d’une grande actualité

Hors ligne

 

#14 26/01/2012 20h40 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   16 

Pyrrho a écrit :

En amont de l’école Autrichienne, je suis un fan de F. Bastiat et c’est  une honte que ce Français soit aussi peu connu, lu et médité en France.

Et en plus, il écrit bien !

Hors ligne

 

#15 27/01/2012 09h30 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   104 

OilDrum a écrit :

pvbe a écrit :

Friedman donc le monétarisme qui à été +/- mis en action par Margaret Thacher et Ronald Reagan,

Non, ça c’est l’école de Chicago.

J’ai bien conscience qu’en France le mot "libéralisme" est un mot fourre-tout, mais pour quiconque a étudié un peu les deux courants de pensée, les différences entre l’école autrichienne et l’école de Chicago sont énormes, que ce soit dans les analyses comme dans les conclusions…

L’une des différences vraiment fondamentale entre les deux écoles est d’ailleurs justement sur la théorie monétaire, thème de cette discussion.

Ronald Reagan à été inspiré et conseiller par Milton Friedman Et Friedrich von Hayek à influencé Margaret Thatcher. Friedman était membre puis président La Société du Mont-Pèlerin crée par Hayek. Hayek à également enseigné à l’université de Chicago. L’école de Chicago est issue de l’école Autrichienne évidement avec ses différences notamment sur le rôle de la monnaie et de l’inflation.

Hors ligne

 

#16 05/03/2012 14h45 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   17 

pvbe a écrit :

Puis nous avons Spiritoo qui pense d’une MM fixe pourrait-être la solution. Il est bien connu que l’homme est avant tout altruiste, que les producteurs baisseront spontanément les prix, que les travailleurs insisteront pour baisser leur salaire et ainsi nous enterons dans un cycle vertueux et déflationniste. Et donc avec la même MM, la même quantité de monnaie pourra être distribuée entre un plus grand nombre d’individu.
Tenter d’appliqué ce genre de théorie cela mène tout droit à l’ingénierie humaine et sociale qui ont notamment abouti au fascisme et au communisme.

Bof, les régimes totalitaires ont plutôt eu tendance à vouloir avoir la mainmise sur la production monétaire et ont rarement eu de la sympathie pour les métaux précieux : la terreur française, le nazisme et les régimes soviétiques, notamment, sont bien connus pour la sympathie qu’ils avaient à l’égard des possesseurs et promoteurs de l’or.

La baisse régulière des prix, c’est ce qu’on vit dans le domaines des hautes technologies : informatique, téléphonie, électronique, … l’automobile aussi, à confort, consommation et durée de vie équivalents, me semble baisser (mais c’est difficile à vérifier, il ne se vend plus de voiture bas de gamme). Donc, oui, soumis à la concurrence, les producteurs baissent spontanément leurs prix, tant qu’ils arrivent à conserver leurs marges. De mémoire, il y a aussi eu des périodes de déflation prospères au XIXè, où la croissance économique était plus rapide que l’augmentation de la masse monétaire.

En cas de baisse ou de gel de la masse monétaire, pas besoin que les gens soient d’accord ou altruistes ou je ne sais quoi : la loi de l’offre et de la demande fait son oeuvre ; moi de monnaie en circulation, donc les prix des biens et services et des salaires baissent, point. Même si c’est vrai que, conceptuellement, c’est difficile à faire accepter à M. Clampindebase. Il n’est pas dupe des minuscules augmentations de son salaire et s’inquiète, à juste titre, de l’érosion de son pouvoir d’achat à cause de l’inflation. Pourtant, il serait probablement outré de voir son salaire baisser en nominal même si cela s’accompagnait d’une hausse de son pouvoir d’achat.

Ça s’est vu en 2009, quand le livret A est passé de 4% (pour une inflation officielle de 4,5%) à 1,25% (pour une inflation officielle légèrement négative) en un an : perdre de l’argent en réel, c’est pas grave tant qu’on gagne 4% en nominal ; mais gagner en réel avec un taux nominal à 1,25%, ah, ça, non alors ! wink

Edit : par contre, comme spiritoo, je me demande comment inciter les gens à investir dans un monde où la simple thésaurisation rapporte du pouvoir d’achat. Pire, la thésaurisation réduit la masse monétaire en circulation, diminuant d’autant les prix et enrichissant d’autant plus les thésaurisateurs, qui peuvent au final s’acheter le monde entier avec leur capital… Une spirale déflationniste quoi… Je ne sais pas comment on peut éviter ça.

Dernière modification par k9 (05/03/2012 14h48)

Hors ligne

 

#17 05/03/2012 20h30 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   60 

k9 a écrit :

un monde où la simple thésaurisation rapporte du pouvoir d’achat.

Nous n’en somme pas là, en pratique.

k9 a écrit :

Pire, la thésaurisation réduit la masse monétaire en circulation

Cela peut-il avoir éventuellement des effets bénéfiques? Ou en tout cas, recherchés comme souhaitables dans un contexte donné…

k9 a écrit :

Je ne sais pas comment on peut éviter ça.

Faut-il l’éviter?

Dernière modification par placementapapa31 (05/03/2012 20h30)

Hors ligne

 

#18 06/03/2012 06h06 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   512 

Pour rebondir sur le post original de IH, je suis de plus en plus sceptique sur le sérieux de ce Jean-Pierre Chevallier.

Je vois en effet qu’il passe son temps a dézinguer la BCE et "le montant record de dépôts" qu’elle crédite depuis plusieurs semaines.

Je ne comprends pas, JP Chevallier voit le bilan d’une banque centrale qui s’améliore et il hurle au loup?

Il n’est jamais venu a l’esprit du génie que la BCE collectait les dépôts afin de garantir le futur MES?

Il s’imagine peut-être que la BCE prête a un taux préférentiel sans rien attendre en retour?

Je passe sur le fait qu’il méprise et insulte la terre entière dans chacun de ses posts, ce qui semble d’ailleurs lui valoir quelques remontrances.

JP Chevallier a écrit :

L’€-crise est terminée, d’après notre histrion ignare et les grosses têtes de Natixis, grâce au génie du Mariole Draghi, toutes les grandes banques et tous les médias sont d’accord.

Fatiguant.

Hors ligne

 

#19 06/03/2012 14h09 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   60 

thomz a écrit :

Jean-Pierre Chevallier.
il passe son temps a dézinguer la BCE et "le montant record de dépôts" qu’elle crédite depuis plusieurs semaines.

Qu’est-ce que ce Chevallier reproche à la BCE exactement?

Hors ligne

 

#20 27/03/2012 21h46 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   -5 

Messieurs,
Parler macro suppose une connaissance des théories monétaires. Personne ne semble connaitre les fondements actuels des échanges. Ah oui, cela parle technique avec des produits financiers et une jolie gymnastique verbale mais quelqu’un connait le paradoxe de l’eau et du diamant? Quelqu’un connait la valeur d’usage et la valeur d’échange? ou encore les définitions fonctionnelles et institutionnelles de la monnaie…
Normalement, un modèle économique est un modèle mathématique avec des limites et des lois. Il permet la cohésion sociale par l’échange.
Actuellement l’inégalité légitime est bafouée par le trop d’inégalités.
Il n’y a pas de limites dans la répartition. Pas de séparation réelle des pouvoirs.
Un tel modèle conduit à l’enrichissement final d’une personne sur le monde. Mathématique….
La valeur d’échange ne permet pas forcement le progrès contrairement à la valeur d’usage.
Nous vivons avec des ressources limitées et précieuses, alors l’usage (en tant que valeur) est au centre du débat.
La rentabilité de la valeur d’échange (spéculation) est pour l’instant supérieure à celle de la valeur d’usage.
La rareté va rééquilibrer la place des ressources dans les échanges (la valeur d’usage).
Le motif de détention du moment peut nous détourner de la vraie notion de valeur dans un univers fermé (même si nouvelles découvertes).
Parler de la monnaie, sans parler des motifs de détention est absurde.
Pourquoi avons-nous échangé avec le sel, les métaux, et le reste.
La monnaie doit être un instrument des transactions matérielles.
Pour les échanges (transactions immatérielles comprises) générales, nous devons trouver une autre monnaie.
L’Europe pourrait créer la zizanie chez les spéculateurs en fabriquant plusieurs niveaux d’euros (6 monnaies).
Elle ne serait plus dépendante d’une seule monnaie mais de plusieurs monnaies acceptées au sein de tous les états.
Certaines indexées sur l’or et d’autres non. Pas deux monnaies européennes (dualité) mais 6 par exemple valables sur tout le territoire européen. Un moyen simple de gagner la guerre des monnaies, c’est dans avoir plusieurs. Quoiqu’il en soit, si la valeur d’usage (ressources) est concurrencée par la valeur d’échange (avec un rendement important des produits), elle reprendra naturellement sa place fondamentale. C’est pourquoi les solutions sont de préparer un système qui définit correctement la notion de valeurs.
Alors messieurs, la crise financière, vous ne l’avez pas vu arrivés ? Quelle est la valeur des ressources à vos yeux? non, ce n’est pas des titres…
La monnaie fiduciaire n’a aujourd’hui plus de repère intrinsèque. Pour la monnaie scripturale, je dis que l’imagination des gestionnaires est infinie contrairement à nos ressources limitées.
Un conseil, l’or et l’argent sont des actifs du patrimoine. Ne pas spéculer avec, mais utiliser ces actifs comme des fondations de votre richesse.
La France a des atouts (droits de l’homme) grâce à ses associations, ses coopératives, ses artisans, son monde rural,…
Choisissez la liberté plutôt que l’inflation et la taxation. Sinon, vous récolterez la tempête après avoir semer le vent.

je ne suis pas pro or, ni goldeux. Friedman vous a montré le chemin par le rendement des actifs qui constituent votre patrimoine. Je dis que vous devriez avoir des fondations avec des biens réels (immo, métaux,..) comme avec du capital humain. Ensuite, vous pouvez spéculer en toute sécurité. Je ne vis pas à la défense, ni à neuilly….Je suis un vrai libéral dans un milieu d’entrepreneur. Jusqu’ou les tensions sociales sont elles supportables?
Et je suis désolé que vous ne comprenez pas la valeur d’usage dans la fixation d’un modèle monétaire. Les teneurs de marché ne vous donnent plus la vraie valeur des ressources par le biais des prix relatifs. La valeur d’échange conduit à créer des produits financiers nouveaux. Sont-ils pour autant sécurisés…La valeur des ressources reprendra sa place naturellement (prix relatifs). Les prix nominaux ne correspondent plus à la réalité. Entre nous, je peux me vanter d’avoir été major de promo sur 1200pers en monnaies et théories monétaires et en macro. Je ne veux pas que vous soyez plumés en misant sur 2,3 actifs.
Une opportunité de changement vous sera offerte et contrairement à ce que vous pourriez croire, je suis optimiste.

Dernière modification par monnaiedesinge (28/03/2012 10h17)

Hors ligne

 

#21 28/03/2012 13h07 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Administrateur
Réputation :   1307 

@monnaiedesinge
Vous êtes peut-être major de votre promo (cf. le point de réputation négative que vous m’avez mis) mais on ne comprends rien à votre message qui n’a ni ligne directrice, ni structure et qui n’est même pas posté au bon endroit sur le forum.

Typiquement il existait par exemple cette file, plus appropriée Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or.

Et malheureusement, nous avons régulièrement ce type de messages "donneur de leçon - détenteur de vérité - condescendant" sur le forum (en général avec un soupçon d’un nouvel ordre mondiale, 3e guerre mondiale, conspirationniste de la FED, etc).

Hors ligne

 

#22 28/03/2012 13h45 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   -5 

Que pensez-vous de la titrisation et de l’intermédiation financière?
La cartelisation des marchés, les oligopoles, ont quels objectifs?
Les techniciens n’ont aucune philosophie…. Ils oublient le domaine de définition
au détriment des espaces vectorielles, central limite,…
C’est le moment de redescendre sur terre pour les techniciens du monde virtuel.
Quel avenir voulez-vous construire?

Hors ligne

 

#23 28/03/2012 13h49 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   15 

C’est clairement un bon vieux troll.
Je me croirais dans une réunion au travail où le jeu préféré de mes supérieurs consiste à placer le plus de buzz word dans une seule phrase.

Les techniciens n’ont aucune philosophie….Ils oublient le domaine de définition au détriment des espaces vectorielles, central limite,…

Je pense que c’est mon passage préféré

Hors ligne

 

#24 28/03/2012 14h19 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Membre
Réputation :   -5 

J’ai bien compris que vous ne savez pas ce qu’est un prix nominal et un prix relatif.
Ou du moins ce qu’ils signifient….
Je ne conspire rien, et pense que les opportunités sont à venir.
Ne croyez-vous pas que les agrégats de la masse financière (M1,M2,M3) sont mal utilisés?
Je ne suis pas contre les instruments mais avouez que l’effet de levier est mal employé.
Soyez juste vigilant dans la composition de votre patrimoine.
Le rendement de vos actifs dépend de la constitution de votre patrimoine.
Ce que je vous explique, c’est que la valeur d’échange des produits financiers (actions, obligations, bons, titres x ou y,…) est supérieure à celle des ressources.
N’oubliez pas que le pétrole et l’argent métal sont des éléments de notre bien-etre.
La valeur d’usage peut nous imposer un prix nominal plus proche de la réalité dans le cadre de la rareté des ressources. Peut-etre que vous avez des infos sur les substituts du pétrole et des métaux rares…
Et pour conclure, je vous signale que c’est votre questionnement sur O.Delamarche qui m’a interpelé.
En effet, mon raisonnement se positionne sur plusieurs thématiques.
Nous pourrions également échanger nos propos plus discrètement si vous ne comprenez pas le sens de mes analyses. Je suis un libéral malgré tout.

Hors ligne

 

#25 28/03/2012 14h26 → Théorie monétaire moderne : monnaie fiat vs étalon-or

Modérateur
Réputation :   1084 

@monnaiedesinge

J’ai beau relire ce que vous avez écrit dans cette discussion, et comme justification de vos ’-1’ d’évaluation à tous ceux qui vous ont évalué, je persiste :

- je ne comprends rien à votre message, alors que j’ai jusqu’à présent compris 99% des messages postés sur ce forum (ce qui ne veux pas dire que je les approuvais, chacun peut avoir son avis..)
- vous avez peut-être été un jour "major de promo" (cf. le point de réputation négative que vous m’avez mis), mais n’était-ce pas à la maternelle ?

Merci de ne plus poster de troll sur ce forum.
Merci de relire la charte de ce forum avant d’y poster à nouveau.

EDIT : ou alors, seriez vous JP.Chevallier ???

Dernière modification par GoodbyLenine (28/03/2012 14h27)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech