Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#551 14/05/2016 19h22 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   162 

Vous êtes plus rapide que Bloomberg Zebonder : ils n’en parlent pas encore. Ils estiment peut-être qu’un peu plus un peu moins cela ne fait pas de grande différence. Je ne connais pas assez ce pays mais je me demande comment le leader de la "révolution bolivarienne" arrive encore à tenir. Dit autrement je ne comprends pas quels soutiens il peut encore avoir dans son pays.

Quoiqu’il en soit ce n’est pas très bon pour les bonds, que ce soit le pétrole / PDVSA ou l’État venezuelien (mais pas vérifié).

Ce qui est ennuyeux c’est que la situation peut se prolonger : votre article précise que le décret d’urgence économique a été prolongé jusqu’en juillet et pourrait l’être encore : il "sera étendu constitutionnellement pendant l’année 2016 et certainement pendant l’année 2017, afin de récupérer la capacité de production du pays".

Maduro finira bien par partir mais je suis incapable de prévoir le calendrier, je n’exclus pas qu’il tienne encore plusieurs mois et même qu’on le retrouve en 2017.

Plus au sud (au Brésil) ce n’est pas beaucoup plus brillant, Dilma prend des vacances forcées et je suis curieux de savoir ce que seront les 100 premiers jours de son remplaçant Temer, même si je ne pense pas qu’il bénéficiera d’une période de grâce. Obligations encore sous pression.

Enfin je termine avec l’Argentine, il y a des "Provincias" qui fourbissent leurs armes. A ma connaissance celles de Buenos Aires, du Chubut (en Patagonie) et de Mendoza devraient bientôt lancer de nouvelles émissions. Ils prévoient des roadshows dans les grandes places financières. Quelqu’un y a ses entrées ?

Hors ligne

 

#552 16/05/2016 14h42 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   147 

Pour info Maduro se met à confisquer les usines et accuser la bourgeoisie de vouloir saboter la révolution bolivarienne.

Le Venezuela s’enfonce dans la crise, Maduro ordonne la saisie d’usines

Hors ligne

 

#553 17/05/2016 13h19 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

reinanto54 a écrit :

Les résultats de GS sont tombés. Visiblement, ils sont corrects. Pas de mauvaises surprises. Je vais lire de plus près le communiqué

General Shopping Brasil

J’ai regardé les données d’un peu plus près. Les revenus sont en baisse de 8-9% par rapport au T4 2015 à surface comparable. Le taux d’occupation continue de baisser. Côté positif, la dette brute/nette baisse suite au rachat d’une partie de la 10%. La vente d’une de leur participation fin mars semble avoir été faite pour 60MR$ (bilan investment properties destined to sale). Ca permet de couvrir un trimestre d’intéret

Hors ligne

 

#554 17/05/2016 13h27 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   12 

En même temps le real a pris 13% contre le dollar en 3 mois. Çà devrait aider a payer les prochains intérêts ou inciter a racheter un nouveau morceau de la dette. Sauf si le real continue sa remontée.

Hors ligne

 

#555 18/05/2016 22h36 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   225 

Un article de Goldwasser sur les nouvelles émissions en dollars en petites tranches de Petrobras, du junk à 8% qui se traite au pair.

Nouvelles émissions Petrobras


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#556 18/05/2016 22h43 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   162 

Je lisais la même info sur Reuters il y a quelques minutes, ils y parlent d’un jumbo bond (6,75 Mds en effet !) et pensent que cela ouvre la porte à de nouvelles émissions de sociétés brésiliennes. Espérons que oui. Date prévue dans 5 jours, le 23 mai.

Dernière modification par sat (18/05/2016 22h45)

Hors ligne

 

#557 18/05/2016 23h56 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   147 

Pas assez cher mon fils, vu la situation au Brésil et les prix du baril, 8% n’est pas assez pour ces junk bonds.

Hors ligne

 

#558 19/05/2016 10h18 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   29 

8 %  me semble faible, je suis surpris que cela s’échange autour du pair mais je n’avais pas vu le rebond récent de leurs obligs. C’est une bonne chose pour le marché Brésilien et j’espère quebles bonds ODBCH vont suivre !

Dernière modification par Bargeo (19/05/2016 10h24)

Hors ligne

 

#559 19/05/2016 10h47 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Les 2 emissions (5 et 10ans) sont a voir ds un contexte de refinancement (tender offer de diverses obligs 2017 a 2019). Ils ont ete tres opportunistes a la DirFin de Petrobras. Il y a 2 mois, cela leur aurait coute autour de 12%. Je partage donc l’avis de Zebonder.

Cela dit, les prix offerts sur les souches qu’ils rachetent correspondent a des rendements de 2 a 3%. Finances donc par du nouveau papier qui leur coute 8.6% (5 ans) a 9% (10 ans). Ils doivent vraiment se dire que les fenetres de tir pour refinancer leur dette seront rares (et courtes). Si vous avez en portif les souches courtes sujettes au tender offer, je vous suggere de les vendre au secondaire ou de les apporter. Elles ont pris 2-3 points, le rendement residuel n’est plus du tout attractif, prenez vos benefices.

En tout cas, ces derniers temps, leurs credit spreads se sont resserres car les marches ne pouvaient plus voir Dilma et Dilma est desormais hors d’etat de nuire (bon d’accord, par honnetete intellectuelle, je reconnais que le rebond du prix du petrole y a aussi contribue significativement). Reste a voir ce que Temer pourra faire, ce n’est pas gagne. Meirelles est un gros plus, Goldfajn aussi d’ailleurs. Il est malin le sieur Temer.

Discl. Long Petrobras 2044 - et oui on fait le gros dos et on y croit dur comme fer au soutien de l’Etat smile

BaV - S.T.

Dernière modification par SerialTrader (19/05/2016 12h49)

Hors ligne

 

#560 19/05/2016 22h38 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   162 

Pour changer un peu un autre pays, le Pérou, avec une émission (sur le marché primaire) de Kallpa :

Peruvian power company Kallpa Generacion S.A., Baa3/BBB-, announced a US$350m 10-year 144A/RegS senior notes. Credit Suisse, Credicorp Capital, Morgan Stanley and Scotiabank are acting as leads. The power generation company, the largest subsidiary of Inkia Energy & IC Power, is using proceeds to refinance debt. Settle: 5/24/2016.

IPTs low to mid 300bp

GUIDANCE: T+325bp (+/-12.5bp)

LAUNCH: US$350m at T+312.5bp

PRICED: US$350m 4.875% cpn 10-yr (5/24/2026). At 99.258%, yld 4.970%. T+312.5bp. MWC+45bp. 1st pay: 11/24/2016.

BOOK: US$1.5bn


Pas regardé encore la société mais je voulais en profiter pour signaler le bon "Latam Close" tous les soirs sur Reuters et dont j’ai extrait l’info :

http://www.reuters.com/article/latam-bo … SL2N18G1M3

Dernière modification par sat (19/05/2016 22h39)

Hors ligne

 

#561 20/05/2016 10h45 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   147 

Je n’ai pas bien compris, à combien s’élève le coupon ?
Je lis :

IPTs low to mid 300bp
GUIDANCE: T+325bp (+/-12.5bp)

Sinon ils ont un autre emprunt à 8,5% mais je n’arrive pas à savoir s’il est disponible sur le marché secondaire :

Hors ligne

 

#562 20/05/2016 11h55 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   183 

sat a écrit :

Pas regardé encore la société mais je voulais en profiter pour signaler le bon "Latam Close" tous les soirs sur Reuters et dont j’ai extrait l’info :

http://www.reuters.com/article/latam-bo … SL2N18G1M3

Sat, merci pour ce lien. Je n’ai pas l’impression que l’on puisse s’abonner pour le recevoir par email ?

Zebonder, je comprends du post de Sat que l’émission a été pricée à 4,8575%

Hors ligne

 

#563 20/05/2016 17h53 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   10 

sissi a écrit :

A mon humble avis … Odebrecht subit beaucoup de pression pour denoncer Lula et Dilma… Au Bresil il semble qu’on tend a emprisonner - pas de présomption d’innocence - et voir ce qu’on peut faire avouer ou denoncer pour sortir de prison…

En plus de la presse - et la foule- dechainee contre ces "riches" …il y a les delais/problèmes de refinancement et les ventes dans un contexte difficile
Meme desfois Odebrecht a paye de sa poche pour avancer des travaux (Ode transport)
Dans l’article suivant vous lirez combien meme les ventes sont compliquées a cause de règles de conformité et autres:
Sem crédito, Odebrecht paga obras com recursos próprios | EXAME.com

Les agences ont souligne de possibles problèmes de "covenants" sur les obligations… ce qui inquiète …
Et puis Odebrecht en pleine négociation finale sur des ventes et refinancements comme Odebrecht Ambiente a Brookfield… a reporte le rapport de ses résultats de 2 mois.

12:00 AM (GMT -03:00) – Apr 29 2016
Brookfield close to buying control of Odebrecht Ambiental
By Ivo Ribeiro | São Paulo
Canadian infrastructure fund would pay up to R$6bn for sanitation company owned by industrial conglomerate…

Par contre Odebrecht a de tres bons assetts a vendre cf l’article "the company’s assets are good,"
mais ça prend du temps… Esperons que certaines ventes se réalisent vite…AVANT que le montant de la pénalité soit annonce - ça sera surement bien plus que pour Andrade Guterrez, le double peut-être.

Le plus grave souci d’Odebrecht je pense c’est l’atteinte a leur réputation a l’extérieur du Bresil et les conséquences sur les obligations ou négociations de refinancement ..

NB Esteves le banquier de BTG Pactual a été relâche et innocente … mais ces bonne nouvelles on ne les entend guère … C’est ardu de suivre les nouvelles brésiliennes !

J’ai été effaré de voir que cela fait 4ans que vous êtes inscrit, et que vous n’avez pas fait la moindre présentation.


Mon blog : http://missionlocation.com /// PARRAINAGE BOURSORAMA

Hors ligne

 

#564 21/05/2016 00h12 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   162 

Essayé sans succès Tssm, c’est un peu fastidieux car pour l’instant j’y accède par une recherche Latam Close depuis la page d’accueil de Reuters, mais je suis sûr qu’il y a plus simple et peut-être même en contactant l’auteur de ce rapport.

Et en effet pour répondre à Zebonder c’est aussi ce que je comprends pour le coupon, attention pour l’instant c’est encore du marché primaire, donc avec aussi des informations qui ne touchent pas les modestes bonistas que nous sommes. IPTs serait selon google le Initial Price Thoughts, donc de ce que j’en comprends ce que les banques testent sur le marché primaire pour voir comment il répond. Ils proposent un spread dans les low 300 bp (et donc +325 environ) ce qui donne un coupon proche des 5%. 

@ostrog, je ne veux pas répondre pour Sissi mais vous êtes vraiment obligé de citer tout son message pour ensuite lui faire une remarque sans aucun rapport ? Pourquoi ne nous donnez-vous pas votre point de vue sur l’investissement Latam ?

PS : Je remarque dans le Latam Close de ce soir que le spread argentin est enfin à nouveau disponible : 502 bp. Ce n’est certes pas autant que le Venezuela, à près de 3000 bp, mais tout de même encore très loin du pays le plus cool, le Chili à 94 bp.

Dernière modification par sat (21/05/2016 15h27)

Hors ligne

 

#565 21/05/2016 15h15 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

Des news de l’offre d’échange de Camposol

Camposol Announces Results Of Its Exchange Offer, Reduction Of Minimum Tender Condition And

Le taux de participation est passé à 73%. Ils prolongent légèrement l’offre jusqu’au 24 pour essayer de gratter quelques % jusqu’à 75% par exemple. Ils sont désormais prêt à accepter un taux de participation plus faible mais sans garantir que le remboursement pourra s’effectuer en 2017. Si l’offre est acceptée , ils essayeront de convaincre les récalcitrants pour augmenter la participation jusqu’à 85% à moins avis. Cela laisserait 15% donc 30M à rembourser en 2017 ce qui est jouable.

Plus de news le 24

Hors ligne

 

#566 21/05/2016 17h44 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   11 

Un sacré coup de poker.
Savez vous si c’est achetable actuellement .
J’ai trouvé une cote de fevrier à 75, 90%

Hors ligne

 

#567 23/05/2016 12h51 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

Sur le site finra, les dernières transactions datent du 20/05. Vous pouvez en acheter mais je ne sais pas si vous pourrez les apporter avant le 24 à cause de la date de réglement livraison.

Hors ligne

 

#568 23/05/2016 13h36 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   147 

Il y a un délai de livraison de 3 jours ouvrables donc si vous l’achetez aujou’hui vous ne pourrez pas participer à l’offre.

La compagnie joue sa survie et met la pression sur les détenteurs d’obligations : si vous ne paritcipez pas suffisament à l’offre, la société ne pourra pas rembourser la partie de la dette exigible en 2017 et il y aura dans ce cas un défaut de paiement, y compris sur les nouvelles obligations sad

Personnellement j’ai une toute petite ligne, je ne partciperai pas à l’offre d’échange.

If the Company is not able to make payments of interest or principal on its debt when due, that debt could be accelerated, which would result in a cross-default of the New Notes issued in the Exchange Offer.

9,875% CAMPOSOL SA (2017) - USP19189AA04 - Börse Berlin
Bid  75.90%
Ask 79.92%

D’après FINRA, la dernière transaction s’est faite à 79,55%.

Bond Trade Activity Search Results

Hors ligne

 

#569 23/05/2016 21h25 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   26 

SerialTrader a écrit :

En tout cas, ces derniers temps, leurs credit spreads se sont resserres car les marches ne pouvaient plus voir Dilma et Dilma est desormais hors d’etat de nuire (bon d’accord, par honnetete intellectuelle, je reconnais que le rebond du prix du petrole y a aussi contribue significativement). Reste a voir ce que Temer pourra faire, ce n’est pas gagne. Meirelles est un gros plus, Goldfajn aussi d’ailleurs. Il est malin le sieur Temer.

Le nouveau président n’est pas non plus la panacée.Comment le parti de Temer a ruiné Rio
et il va etre interessant de voir combien de temps le nouveau gouvernment va durer.Le president du parti de Temer doit demissionner du gouvernement suite a des ecoutes compromettantes

Dernière modification par BullAndBear (23/05/2016 23h40)

Hors ligne

 

#570 27/05/2016 12h50 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

Camposol a publié le résultat de son offre d’échange

Camposol announces final results of its Exchange Offer and Settlement Date Oslo Stock Exchange:CSOL

Rien de neuf, le taux de participation n’a pas évolué depuis leur dernière publication.

Hors ligne

 

#571 30/05/2016 05h54 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

J’avoue etre tente de racheter cette souche Camposol 2017 et de jouer le hold-out jusqu’a maturite.
C’est du hard-distressed, rating Caa1, YTM 47%.
En plus du risque de credit classique, attention au risque meteo (El Nino au Q4 - Q1).

Moody’s rates Camposol’s new notes at Caa1 rating.

Mais je pense qu’ils peuvent refinancer USD 53mio ds 8 mois: en partie avec une possible nlle AK (l’actionnaire a deja remis 5mio au panier recemment), en partie en tirant sur le nouveau pret subordonne de 10mio accepte par le Board, et en partie avec des credits de banques locales, etc.

S.T.

Dislc. pas encore revenu sur le dossier

Dernière modification par SerialTrader (30/05/2016 05h58)

Hors ligne

 

#572 30/05/2016 10h33 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   147 

L’offre est bouclée : 73.75% de participation, Camposol a en outre donné une prime de 1% à ceux qui ont accepté l’échange.

Donc je pense que Camposol va bien rembourser les hold-out sinon elle devra faire défaut, y compris pour les nouvelles obligations.

Camposol Announces Final Settlement Of Exchange Offer For Its 9.875% Senior Notes Due 2017

As of the Expiration Time, the exchange agent had received valid tenders that were not withdrawn from 73.75% of holders of Existing Notes, representing US$147,490,000, of the aggregate US$200,000,000 principal amount of Existing Notes outstanding. The Company accepted all Existing Notes Tendered in the Exchange Offer at the settlement thereof.
   
Following settlement of the Exchange Offer, a total of US$52,510,000 principal amount of Existing Notes that was not tendered in the Exchange Offer remains outstanding as of the date hereof and matures on February 2, 2017.

The Company validly delivered on the date hereof (the "Settlement Date") an aggregate principal amount of US$147,490,000 of New Notes to holders of Existing Notes who participated in the Exchange Offer. For each US$1.00 of Existing Notes tendered, the Company issued US$1.00 of New Notes. The Company has also paid in cash accrued and unpaid interest on tendered Existing Notes to, but not including, the Settlement Date, in accordance with the terms of the Exchange Offer. In addition, the Company paid in cash a participation fee of 1.00% of the principal amount of Existing Notes tendered in the Exchange Offer.

The New Notes were issued only to "qualified institutional buyers" as defined in Rule 144A under the Securities Act and to non-U.S. persons outside the United States in offshore transactions in reliance on Regulation S under the Securities Act. For the Rule 144A Notes, the ISIN number is US134638AC94 and the CUSIP number is 134638 AC9. For the Regulation S Notes, the ISIN number is USP19189AC69 and the CUSIP number is P19189 AC6.

Dernière modification par ZeBonder (30/05/2016 10h39)

Hors ligne

 

#573 30/05/2016 13h26 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

Je regarde également de près le dossier. J’ajouterai que les résultats du T4 étaient plutôt bons malgré le phénomène El nino. La société se focalise sur des produits à plus fortes marges comme les blueberries qui sont également plus résistants à El nino. Les dépenses de Capex devrait être en baisse en 2016 (programme de plantation a été en grande partie eefectué). Il y a également une nouvelle politique commerciale qui consiste à s’adresser directement aux grands distributeurs européens.

Les résultats du Q1 devraient être bientôt annoncés.

Hors ligne

 

#574 31/05/2016 06h22 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Des elements financiers non-audites sur le Q1 de Camposol etaient inclus ds les documents de l’echange. N’etant pas encore porteur de l’oblig, je n’y ai pas eu acces.

Un forumeur aurait-il eu acces a ces infos? Merci d’avance.

Les 2 cles de lecture principales (a mes yeux):
1. le rebond de l’EBITDA margin au Q4 a-t-il ete confirme au Q1?
2. le nouveau CEO a fait un gros travail sur le BFR, notamment gestion des creances clients. Cet effort se reflete-t-il aussi ds le bilan au Q1?

Cdt,
S.T.

Dernière modification par SerialTrader (31/05/2016 06h23)

Hors ligne

 

#575 31/05/2016 17h31 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Nouvelles d’Odebrecht :

Odebrecht Finance (WKN A1HJ0T)(WKN-A1HJ0T)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech