Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#526 02/05/2016 16h59 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

@Betcour : la révolution Bolivarienne mon cher : ce n’est pas grave d’affamer le peuple, ruiner le pays … tout est secondaire par rapport au grand rêve Chaviste.

La sécheresse, les pénuries, la pauvreté, tout est de la faute des yankees et Maduro a été élu pour 6 ans donc on doit le laisser guider le pays dans le mur, en klaxonnant smile

@stokes : Maduro n’est pas progressiste, il gère juste le chaos laissé par Chavez et même s’il a été élu pour 6 ans, son peuple peut le destituer bien avant.
Non, nous ne faisons pas de la spéculation, on expose des faits et les faits sont têtus : le Venezuela doit faire faillite, c’est une question de temps.

Hors ligne

 

#527 02/05/2016 17h19 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Mon Dieu c’est que vous m’aurez mal compris Stokes ! Penser du mal de l’oeuvre remarquable et internationale de Martine Aubry, moi ? Ne pas admirer comment Maduro applique les 35 heures dans son pays en en faisant avec succès 15 heures hebdomadaires ? Ne pas voir comment sa révolution bolivarienne emprisonne avec raison ses opposants politiques ? Ne pas comprendre que ses difficultés passagères sont le seul effet de l’oligarchie capitaliste ? Ne pas saisir que les 56% de Venezueliens qui ont voté contre la révolution en décembre dernier ont été achetés par le grand capital ? Non vous m’avez mal compris.

Le pauvre paysan du Danube que je suis est ébloui par la rigueur de vos démonstrations et l’étendue de vos connaissances. Je me demande d’ailleurs ce qu’un génie des Carpates comme vous l’êtes vient faire sur ce forum pour partager ses pensées profondes ? N’avez-vous jamais plutôt tenté de conseiller les politiques ? Les grands révolutionnaires de ce monde ? Peut-être le faites vous déjà ? Ne songez-vous pas à publier vos mémoires ? Aurez-vous la bonté de nous en faire part ?

Pour en revenir aux pensées communes qui agitent les participants de ce forum, si jamais le grand capital devait gagner la bataille - temporairement avant la dictature du prolétariat - et conduire le Venezuela au défaut, cela aura bien évidemment des conséquences très négatives pour le pays, je ne vois pas comment le gouvernement en place pourrait mener une négociation crédible avec les créanciers internationaux, en particulier si Maduro ne quitte pas le pouvoir.

Je crains aussi que l’investissement obligataire en Amlat et particulièrement au Brésil en soit impacté, ne serait-ce que temporairement.

En ligne

 

#528 02/05/2016 17h51 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

Il y a aussi Cuba qui va perdre une source de pétrol "subventionné", c’est peut être une des raisons de leur rapprochement avec les états-unis.

Hors ligne

 

#529 03/05/2016 10h43 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   78 

sat a écrit :

Les Provincias les plus importantes économiquement sont celles de Buenos Aires, Cordoba et Mendoza et il ne faut pas oublier celle de Neuquen où se trouvent de grandes réserves de pétrole et gaz de schiste. Cette dernière Provincia devrait bientôt lancer une émission. A suivre donc.

Bonjour,

Pourquoi ne citez-vous pas la province de Santa Cruz en Patagonie ?

Cette province est en plein développement et connaît un essor démographique certain ; elle regorge de ressources naturelles (pétrole, gaz), agricoles et halieutiques ; de surcroît, elle possède un potentiel important pour développer les énergies marines. Pour la connaître un petit peu, j’ajouterai qu’elle est à juste titre très touristique, que l’on y mange comme un roi (ah l’agneau patagonique !) et que l’on s’y sent plus en sécurité que dans les meilleurs quartiers de Buenos Aires ou même qu’à Paris. En revanche, je ne sais pas si les autorités provinciales comptent émettre des obligations.

Nestor Kirchner était originaire de cette province et ne l’a pas oubliée quand il était au pouvoir : les infrastructures ont été nettement améliorées et la mythique route 40 doit être goudronnée presque en totalité lorsqu’elle traverse cette province.

Hors ligne

 

#530 03/05/2016 12h50 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Pour rebondir sur l’ouverture de Cuba et sa reintegration ds la communaute internationale - developpement qui, je l’espere, est vu positivement par tous les forumeurs et nous reconciliera tous, quelqu’un joue-t-il ce theme d’investissement a travers les obligs ?

Pour ma part, je n’ai pas trouve la moindre souche obligataire a me mettre sous la dent.
Cordialement,
Serial Trader

Dernière modification par SerialTrader (04/05/2016 09h20)

Hors ligne

 

#531 03/05/2016 13h41 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

C’est comme si vous demandiez s’il y avait une bourse à la Havane smile

Cuba vit encore dans une autre dimension, une économie où l’armée possède les hôtels, la connexion internet quasi absente des foyers Cubains et un pouvoir qui ne tolère que moyennement les commerces.

Hors ligne

 

#532 03/05/2016 14h12 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   78 

Sourire….en France aussi, les armées possèdent quelques hôtels : les cercles et mess de la Défense Nationale.

On y mange et on y est logé de manière équivalente au secteur hôtelier marchand 2* pour un prix que même les cubains nous envieraient.

Pour ceux qui veulent jouer la modernisation de l’économie cubaine, même s’il n’y a pas de bourse à La Havane, une possibilité consiste à acheter les actions des sociétés françaises comme Véolia qui se bousculent pour accéder à ce nouveau marché prometteur.

Hors ligne

 

#533 03/05/2016 14h31 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

En France l’armée ne possède pas le club med mais des hôtels pour son "personnel".

Il y a beaucoup de gens qui achètent en ce moment de l’immobilier, c’est possible pour les rares biens appartenant à des particuliers et non spoliés par la pseudo révolution.

Le mieux est d’être sur place et d’avoir des partenaires Cubains fiables.

Hors ligne

 

#534 03/05/2016 23h59 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Moody’s vient de dégrader la brésilienne Odebrecht de Ba2 à B2 avec perspective négative. Les obligations ont accusé le coup puisqu’elles se négocient à environ 1/3 du nominal avec des rendements supérieurs à 20%.

Le "rationale" du downgrade est ici, l’argument principal tourne autour du scandale de corruption Car Wash.

Qui n’a rien à voir : la flamme olympique est arrivée aujourd’hui au Brésil, mais vu l’ambiance générale j’ai peur que cela n’ait pas beaucoup d’effet …

PS : Une autre dégradation / downgrade m’avait échappé, c’était avant hier par S&P, toujours perspective négative : Odebrecht Engenharia e Construcao Downgraded To ’B+’ From ’BB-’, On Watch Negative On Weakening Financial Flexibility

The downgrade reflects our view of the company’s weaker financial flexibility following the announcement that it will delay the release of its annual audited financial statements for the fiscal year ended Dec. 31, 2015, given the ongoing requests from independent auditors concerning issues related to the corruption investigations under the Lava-Jato operation.

En français OEC est désormais un investissement très spéculatif avant de peut-être représenter un risque considérable.

Dernière modification par sat (04/05/2016 11h26)

En ligne

 

#535 04/05/2016 12h16 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

Les agences de notation ont la gachette facile en ce moment et en particulier sur le secteur des commodities et il semblerait aussi concernant les sociétés brésiliennes.
Il est intéressant de lire le "rationale" motivant leur décision mais il vaut mieux se faire sa propre opinion. Par exemple, FMG a été downgradé à B2 il n’y a pas longtemps et pourtant ils viennent de lancer un call sur la 2019 à 104.5%.
Ces changements de notation permettent dans certains cas de profiter d’un trou d’air pour se positionner à prix intéressant

Hors ligne

 

#536 04/05/2016 12h34 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Reinanto je concorde parfaitement avec ce que vous dites, je trouve en effet leur argumentation "politique" de l’affaire Car Wash / Lava Jato assez faible alors qu’en même temps ils soulignent la qualité du backlog d’OEC.

Un point tout de même où ils peuvent voir juste, c’est celui des covenants (qui pourraient déclencher une accélération dans certains cas). En particulier le retard qu’il y a dans la publication des résultats selon S&P.

C’est vrai que près de 25% de rendement c’est alléchant et ceux qui s’y risqueront ne pourront pas se plaindre de ne pas avoir été prévenus du danger si ça tourne mal.

Dernière modification par sat (04/05/2016 12h41)

En ligne

 

#537 04/05/2016 12h59 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   29 

Les degradations de la note arrivent comme d’habitude avec plusieurs trains de retard. Les obligations Odebrecht sont considérées par les investisseurs comme du CAA depuis quelques temps déjà à la vue des rendements demandés.

Hors ligne

 

#538 04/05/2016 13h12 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Peut-être Bargeo - vous me remettez en mémoire l’excellente scène de The big short chez S&P - mais il ne faut pas sous estimer la capacité d’erreur d’analyse politique des investisseurs comme des agences de notation.

Ni les règles prudentielles qui gouvernent certains fonds avec l’exclusion du high yield le cas échéant.

Cela vient accélerer la baisse et c’est peut-être là que de modestes investisseurs peuvent faire une petite différence - ou finir de s’écraser …

En ligne

 

#539 04/05/2016 16h33 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   18 

Hors ligne

 

#540 04/05/2016 17h35 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Merci Flicka, on dirait qu’ils se sont donné le mot pour attaquer l’entreprise, les trois principales agences dégradent toutes en l’espace de deux jours. S&P était tout de même un peu plus prudent sur les risques d’accélération. Je ne connais pas l’agenda des principaux créanciers mais je ne vois pas qui aurait intérêt à l’accélération (remboursement anticipé des dettes), à moins évidemment que les comptes ne soient très fortement impactés par le scandale Petrobras / Lava Jato / Car Wash ce que les petits créanciers comme moi ne sauront que lorsqu’il sera trop tard.

Il y a une autre cause d’accélération que l’absence de comptes selon Fitch, c’est si les bonos descendent sous 25% de leur nominal. On est maintenant, par exemple sur la 2042, à 27,5 : Investors of five out of the eight OFL bonds could declare an event of default (EoD) if the bonds reach a low threshold of 25% of the outstanding bond.

J’espère toujours que la raison reprendra le dessus, mais je me suis souvent trompé avec cette idée. Il est possible que les Brésiliens et les juges, excédés par leur gouvernement, ne veuillent entraîner dans la chute deux des fleurons de l’économie brésilienne (Petrobras et Odebrecht).

En ligne

 

#541 04/05/2016 18h33 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   18 

Mais c’est avec plaisir! voyez-là un trait d’humour un brin tiré bien entendu.

Je suis surpris par cette clause de seuil à 25%. Je n’ai pas le temps ce soir de me replonger dans les prospectus pour comprendre. Je me surprends à regarder les RR et ce n’est pas plaisant comme attitude.
Je crains comme vous le non respect de covenants.

Dernière modification par Flicka36 (04/05/2016 18h34)

Hors ligne

 

#542 05/05/2016 23h20 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   195 

Celle ci a bien baissée

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-05-05_140857.png

aujourd’hui

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-05-05_140914.png

J’ai un prix d’achat a 88.85
Mais mon potefeuille Obligations se comporte a peu pret correctement .

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-05-05_141759.png

je rajoute sur la file "mon Portefeuille"

Miguel a écrit :

Mon portefeuille obligations se comporte encore bien jusqu’à présent.
En effet, compte tenu de la pondération et des prix d’acquisition le portefeuille génère actuellement un rendement annuel d’environ 14.55%

La perte en capital n’est pour l’instant pas trop importante. Les moins-values potentielles, par rapport au prix d’achat, s’élèvent à (-) 6.33%
Cela est dû à la pondération que j’ai eu l’occasion d’obtenir --- tout à fait par accident --- juste luck.
Les deux premières lignes du portefeuille représentent 50 % des obligations détenues.
La deuxième plus importante est la Petra 7.25% Mar 17’44 20%
Les autres lignes représentent 10% du portefeuille obligataire.

Mon prix d’achat en matière de pourcentage du montant nominal, s’élève à 86.747501% et la valeur actuelle du portefeuille obligataire en pourcentage du nominal est de 80.4153% (-value potentielle 6.33221%).

La plus value potentielle pourrait être de 100- 80.42 = 19.58% --- si les titres ont encore une valeur à leur maturité.

Pour ceux qui sont intéressés,  la derniere colonne est la valeur actuelle en % du nominal
et l’avant dernière colonne c’est le prix de revient toujours en % du nominal.

Dernière modification par Miguel (06/05/2016 01h25)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#543 06/05/2016 12h43 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

Concernant les covenants bancaires, ils peuvent toujours être re-négociés et assouplis quand l’entreprise traverse une période difficile. Pas mal de sociétés du secteur énergie / MP ont renégocié leurs covenants bancaires.

Bonjour Miguel,

Nous avons des lignes en commun, FMG, Petrobras, RIG.
La ligne FMG 2019 va être callée au 1er juin. La boite rachète sa dette en profitant du cash dans les caisses grâce au cours de l’iron ore qui s’est bien redressé. Je ne suis pas encore positionné sur la 2022 car certains grands manitous pensent que le prix va baisser au deuxième semestre. Pensez-vous vendre et profiter d’un cours haut ou êtes vous en buy and hold?

Hors ligne

 

#544 06/05/2016 17h39 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   195 

Bonjour reinanto54
J’ai mis deux ordres a la vente hier
mais ça ne ’sest pas encore fait.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-05-06_093141.png

les cours ont légèrement baissés

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-05-06_093435.png


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#545 11/05/2016 13h54 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour,

En lien avec Odebrecht et l’affaire Petrobras, le second groupe de BTP du Brésil "Andrade Gutierrez" qui collabore aussi avec la justice a fait des excuses publiques et a scellé un accord avec la justice : Amende de 1 milliard de Reals.

Pour Odebrecht, dont je détient l’obligation 7% 2020, nous savons aussi que le groupe collabore avec la justice. Savez-vous pourquoi les termes de l’accord ne sont pas encore connu ? Je pense qu’un accord du même ordre que celui d’ Andrade Gutierrez, serait très positif, car l’amende serait tout à fait supportable. Je ne m’explique toujours pas le niveau de méfiance des investisseurs sur ce dossier.

Hors ligne

 

#546 11/05/2016 14h43 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   244 

A mon humble avis … Odebrecht subit beaucoup de pression pour denoncer Lula et Dilma… Au Bresil il semble qu’on tend a emprisonner - pas de présomption d’innocence - et voir ce qu’on peut faire avouer ou denoncer pour sortir de prison…

En plus de la presse - et la foule- dechainee contre ces "riches" …il y a les delais/problèmes de refinancement et les ventes dans un contexte difficile
Meme desfois Odebrecht a paye de sa poche pour avancer des travaux (Ode transport)
Dans l’article suivant vous lirez combien meme les ventes sont compliquées a cause de règles de conformité et autres:
Sem crédito, Odebrecht paga obras com recursos próprios | EXAME.com

Les agences ont souligne de possibles problèmes de "covenants" sur les obligations… ce qui inquiète …
Et puis Odebrecht en pleine négociation finale sur des ventes et refinancements comme Odebrecht Ambiente a Brookfield… a reporte le rapport de ses résultats de 2 mois.

12:00 AM (GMT -03:00) – Apr 29 2016
Brookfield close to buying control of Odebrecht Ambiental
By Ivo Ribeiro | São Paulo
Canadian infrastructure fund would pay up to R$6bn for sanitation company owned by industrial conglomerate…

Par contre Odebrecht a de tres bons assetts a vendre cf l’article "the company’s assets are good,"
mais ça prend du temps… Esperons que certaines ventes se réalisent vite…AVANT que le montant de la pénalité soit annonce - ça sera surement bien plus que pour Andrade Guterrez, le double peut-être.

Le plus grave souci d’Odebrecht je pense c’est l’atteinte a leur réputation a l’extérieur du Bresil et les conséquences sur les obligations ou négociations de refinancement ..

NB Esteves le banquier de BTG Pactual a été relâche et innocente … mais ces bonne nouvelles on ne les entend guère … C’est ardu de suivre les nouvelles brésiliennes !

Dernière modification par sissi (11/05/2016 15h16)

Hors ligne

 

#547 13/05/2016 10h58 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

C’est bon, Roussef a été "dégagée" smile

Dilma Rousseff suspendue de ses fonctions présidentielles par le Sénat - Libération

Par 55 voix pour et 22 contre, le Sénat brésilien a voté aujourd’hui voté la destitution temporaire de Dilma Rousseff. La présidente, qui effectue actuellement son deuxième mandat, est donc écartée du pouvoir pour une période maximale de 180 jours au terme de laquelle elle sera soumise à un procès en destitution.

D’ici là, le vice-président Michel Temer assurera l’intérim.

Hors ligne

 

#548 13/05/2016 14h17 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

Les résultats de GS sont tombés. Visiblement, ils sont corrects. Pas de mauvaises surprises. Je vais lire de plus près le communiqué

General Shopping Brasil

Hors ligne

 

#549 13/05/2016 14h30 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

J’attends de voir ce que son remplaçant Temer sera capable de faire Zebonder, mon pronostic étant : rien, non pas qu’il soit incapable (je n’ai pas de préjugés sur lui ou quiconque) mais parce que ça va être dans les mois qui viennent un gigantesque chaos et jeu d’alliances pire que la IVe république française.

Intéressantes considérations sur Odebrecht Sissi, je suppose comme vous qu’il y a beaucoup de choses qui se passent derrière la scène.

Il y a par exemple une chose dont on ne parle pas beaucoup sur ce forum, sans doute car elle est difficile à connaître et à mesurer, c’est l’argent "sale" issu des surfacturations. Je suis assez ignorant sur cette question, mais je ne peux pas croire que les sociétés n’aient arrosé que les politiques dans le scandale Lava Jato. Je fais l’hypothèse qu’elles en ont profité pour laisser un peu d’argent pour elles sur des comptes paradisiaques. Et qu’elles peuvent en cas de coup dur en faire usage pour survivre.

Ce qui me gêne plus c’est que les US semblent vouloir s’en mêler (voir cet article de Bloomberg), et cela rejoint un point que vous faites Sissi, le risque de réputation, même si heureusement en affaires - comme ailleurs - on a la mémoire courte.

Dernière modification par sat (13/05/2016 14h32)

En ligne

 

#550 14/05/2016 12h22 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

Maduro est aux abois, la suite logique c’est la répression des manifestations et une révolution qui mettra fin à la révolution Bolivarienne.

Venezuela: Maduro décrète l’état d’exception

Venezuela: Maduro décrète l’état d’exception

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech