Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#301 05/08/2015 12h53 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   52 

Robdream a écrit :

Mes chers amis, je n’ai pas trouve mieux au niveau maturite (juin 2018), risque (AAA) et rendement (10.4%) que la  EIB 10% XS1136802615.
Je commence a vendre mes actions Total qui ne me rapportent que 3.8% net (vous me direz en Euros c’est pas mal). La societe ayant montre un belle resilience a la chute du petrole, le cours est pas mal remonte. Puis je vais rentrer en plusieurs fois sur cette obligation supranationale en BRL, en attendant toutefois une meilleure fenetre de tir au niveau du taux de change. Le BRL continue a se deprecier…
Ca me permet egalement de reduire l’exposition au petrole qui est assez importante dans mon portefeuille actions et obligations.

Il reste combien de coupons sur cette obligation?


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#302 05/08/2015 13h00 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

Hors ligne

 

#303 05/08/2015 15h05 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

Oui et le CC n’est pas tres eleve… C’est un autre avantage que je n’avais pas precise.

Je ne suis pas encore rentre, je surveille le taux de change tous les jours. Le BRL continue de perdre de la valeur, l’USD est a 3.46 et l’Euro a 3.77.

Dernière modification par Robdream (05/08/2015 15h08)

Hors ligne

 

#304 06/08/2015 15h34 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Un article de Bloomberg qui confirme que les détenteurs d’obligations argentines avaient vu juste :

http://www.bloomberg.com/news/articles/ … an-stanley

A prendre tout de même avec précaution, même si Scioli devient président et prend ainsi la charge du "proyecto nacional" inauguré par les Kirchner, il sera très contrôlé voire empêché par le parti péroniste (Frente para la Victoria) dont il se revendique. A ce jour on ne sait toujours pas très bien ce qu’est le proyecto nacional, sinon un très fort déficit public, une très forte inflation et un système autoritaire clientéliste saupoudré d’une intense corruption au profit des dirigeants (à commencer par l’actuelle présidente Fernandez et son vice président Boudou qui traînent diverses casseroles).

Dans quelques jours ce dimanche 9 août en Argentine après les primaires, les candidats présidentiels seront connus.

Dernière modification par sat (06/08/2015 15h42)

Hors ligne

 

#305 07/08/2015 08h53 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

On se rapproche fortement des 3.55-3.6 BRL pour 1 USD et plus vite que prevu (nous sommes a 3.534 pour 1 USD).
Etant donne le news flow negatif a venir sur les affaires de corruption, la croissance qui ne devrait pas revenir avant 2016 et la remontee des taux US fin d’annee ou debut d’annee prochaine, on peut s’attendre a ce que les 3.6 soient depasses

Forex News: USD/BRL revised higher, to test 3.55 in 12-m - Goldman Sachs

Je vais sans doute attendre un peu plus que prevu avant de rentrer sur l’EIB 2018.

Hors ligne

 

#306 10/08/2015 22h10 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Un rapide point sur les élections primaires qui viennent de se dérouler en Argentine : c’est Daniel Scioli,
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_daniel_scioli.jpg
du parti péroniste en place, qui arrive en tête. Des primaires - comme les primaires US par exemple - n’annoncent généralement pas de résultat mais en Argentine pour différentes raisons elles sont comme une répétition générale des élections présidentielles à venir (octobre 2015).

Pour les bonistas du forum, dont les plus avisés ont eu du succès avec les obligations argentines, ce n’est pas une très bonne nouvelle. En effet on a aucune visibilité sur le programme que pourra appliquer Scioli qui est marqué à la culotte par l’actuelle présidente Cristina Fernandez. Beaucoup espèrent s’il est élu président qu’il pourra se dégager de cette emprise, mais rien n’est moins sûr, d’autant moins sûr qu’il aura un Congrès tenu par les péronistes et donc en mesure de le brider.

Je rappelle que c’est ce même parti péroniste, en place depuis 2003, qui n’a toujours pas résolu la question du défaut argentin de 2001 et est à l’origine du défaut technique de l’année passée.

Hors ligne

 

#307 14/08/2015 12h16 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   52 

Taux de conversion : 1 euro = 3,92 reais

Ca continue de couler. C’est assez fou quand même. Le Brésil est quand même bien plus solide que l’Argentine. Mais on dirait que les investisseurs s’en dégagent.
Concernant l’obligation en reais, une remontée à moyen terme (horizon 2017-2018 très difficile à prévoir) des taux de la BCE pourrait avoir un effet assez néfaste (même si on en est loin au jour d’aujourd’hui).
Je me demande s’il n’y a pas une corrélation assez forte entre monnaies des BRICS. La baisse du Yuan entraînant avec elles les autres monnaies des BRICS. Si c’est le cas, il y a une très belle fenêtre de tir.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#308 14/08/2015 13h48 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

General Shopping va annoncer ses résultats ce soir, je ne m’attends à rien de bon, le marché a déjà anticipé en mettant l’obligation 12% à un prix de 38% !!!
Le groupe souffre surtout de la baisse du BRL (  revenus en BRL et endettement en USD ) et de la probable baisse de la consommation dans le pays.

Wait an see.

Dernière modification par ZeBonder (14/08/2015 14h20)

Hors ligne

 

#309 17/08/2015 12h59 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Petitportefeuille a écrit :

Je me demande s’il n’y a pas une corrélation assez forte entre monnaies des BRICS. La baisse du Yuan entraînant avec elles les autres monnaies des BRICS. Si c’est le cas, il y a une très belle fenêtre de tir.

Oui vous voyez juste. La depreciation du CNY entraine bcp de devises EM ds son giron, dont les autres devises BRICS. Cela n’est pas seulement un phenomene de marche a court terme. La baisse du CNY affecte fondamentalement l’economie de nombre de ces pays, soit parce qu’ils exportent bcp a la Chine, soit parce qu’ils sont en competition avec la Chine pour des parts de marche a l’export ds les pays tiers. Ds les 2 cas, les pays "BRIS" perdent en competitivite-prix face a la Chine.
Ajoutez a cela l’effet de boucle deprimant plus encore les cours de matieres premieres. Les pays exportateurs commo seront donc plus touches encore que les importateurs. ZAR, BRL, RUB, IDR devraient, AMHA, sous -performer l’INR et le CNY.

Dernière modification par SerialTrader (17/08/2015 13h00)

Hors ligne

 

#310 17/08/2015 17h10 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Il y a un article de Bloomberg sur la baisse des devises "Emerging" aujourd’hui.
http://www.bloomberg.com/news/articles/ … ds-decline

Je n’ai pas trouvé d’ETF purement devises BRI(C)S / USD. Il y en a par contre de plus larges, Emerging currencies/USD, comme par exemple CEW chez Wisdom tree à -7,5% YTD. Avec dans le panier de devises des choix discutables comme le Zloty ponolais. A noter qu’ils sous pondèrent le CNY. 

Pour ma part c’est surtout le cours du USD vs Rest of the World que je regarde. Je suis d’accord avec l’effet du ralentissement chinois/mondial sur les économies émergentes, mais nombre de ces commodities se paient en USD. Certes cela en augmente le coût pour la Chine avec je suppose un effet sur la demande, mais pour les exportateurs émergents la hausse du USD vient compenser la baisse de leur devise. J’espère que la hausse des taux tant attendue sera le début d’une baisse du USD, contrairement à ce que craignent la plupart des commentateurs. Egalement AM très HA.

Hors ligne

 

#311 26/08/2015 04h52 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

L’Euro vaut desormais quasiment 4.15 BRL.
On peut legitement penser que l’Euro est anormalement eleve, que le BRL devrait eventuellement reprendre de la valeur a moyen terme, et qu’un bon coupon permet de reduire considerablement le risque de perte de change a l’echeance d’une obligation supranationale.
Tout cela pour dire que j’ai le doigt sur la gachette pour EIB 10% XS1136802615 juin 2018.

Hors ligne

 

#312 26/08/2015 10h50 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   

Bonjour Robdream

je viens aussi d’arbitrer mes Nordic investment 2016 à 6% pour cette EIB 10% , j’espere que d’ici 2018 le Bresil se refera une santé car ma MV sur cette position est de -30% !!
Bonne journée à tous

Dernière modification par luxinvest (26/08/2015 10h50)

Hors ligne

 

#313 26/08/2015 13h35 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   37 

@ST

Camposol a publié ses résultats hier. Je ne les trouve personnellement pas terribles. Volume de vente en baisse, forte hausse des coûts et EBITDA qui reste très bas alors que le Q2 est censé être le meilleur de l’année. Les ratios restent fortement tendus. Le management a toujours un discours creux selon moi.

Par ailleurs, le Pérou annonce que le phénomène el nino risque d’être plus marqué que d’habitude cet hiver ce qui peut avoir des répercussions sur les récoltes.

Du coup, j’ai vendu ma position hier. Le remboursement en 2017 me parait compliqué.

Hors ligne

 

#314 01/09/2015 12h53 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Bjr Rei
Je suis sorti de Scribe et de Camposol il y a 4-6 semaines environ, pour financer notre investissement immobilier au Vietnam [ cloture hier smile ]. Pour des raisons personelles donc, pas lie a mon niveau de conviction sur ces 2 emetteurs, mais j’etais en plus value sur ces 2 titres, tout simplement.

Scribe, fusionne et integre verticalement avec Bio Pappel, est plus solide, mais ds une industrie pas sexy. Camposol est un exportateur agricole, plus sexy, mais ne performe pas bien. Camposol etait depuis le depart pour moi, un pari plus risque. Les ratios de credit restent tendus, et les deux derniers resultats pas bons, vous avez raison.
Bon courage.

Hors ligne

 

#315 01/09/2015 18h35 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

@ST : faites nous un peu envie même si votre maison au Vietnam n’est pas exactement Amlat … Êtes-vous près de la mer ? De la montagne ? C’est pour les vacances ? Pour une retraite lointaine ? Avec un climat clément ? Comptez-vous la louer ou c’est juste pour vous ?

Hors ligne

 

#316 02/09/2015 08h08 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Moderation: Merci de deplacer sur la file SerialTrader : présentation la derniere question de Sat, ainsi que ma reponse ci-dessous.

C’est ds l’optique d’y finir nos vieux jours (pas trop vieux tt de meme), et une maison de vacances entre temps. Nous avons fait l’acquisition d’une ancienne villa a Saigon (environ 20 ans d’age) pour la detruire et reconstruire la villa de nos reves. Bref, essentiellement c’est un terrain que nous avons acquis. Les travaux commenceront fin Q1 2016 [en Asie, on ne commence pas la contruction d’une maison si l’on n’est pas certain de la finir avant le Nouvel An Chinois. Cela serait mauvais pour le feng shui].

Une fois les travaux termines, a nous les cocktails au bord de la piscine par 33 deg Celcius smile
Bon, par honnetete, il me faut aussi avouer qu’il y aussi a une longue saison des pluies (juillet-novembre). Cela a aussi son charme, vive la mousson!

Dernière modification par SerialTrader (02/09/2015 08h09)

Hors ligne

 

#317 04/09/2015 16h56 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   35 

Comment fonctionne le droit de propriété ? Il me semble que pour le Vietnam c’est un peu compliqué non ?

Hors ligne

 

#318 07/09/2015 06h07 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Betcour a écrit :

Comment fonctionne le droit de propriété ? Il me semble que pour le Vietnam c’est un peu compliqué non ?

Je vous reponds sur ma file perso: SerialTrader : présentation

Changement de sujet, pour revenir sur les opportunites en Latam

Declin du BRL: -60% depuis le pic de mi-2011 ; -52% par rapport au cours de change moyen depuis 10 ans
Il y a je pense des opportunites a saisir du cote des stes bresiliennes exportatrices, ds d’autres secteurs que les matieres premieres. Preferrer les exportatrices developpant leur business sur plusieurs continents et dont les produits sont competitifs sur leurs marches mondiaux.

Logique similaire en Colombie, AMHA

A suivre…

Dernière modification par SerialTrader (07/09/2015 06h09)

Hors ligne

 

#319 07/09/2015 08h02 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   223 

Idéalement des produits sourcés aussi en Amérique du Sud sinon l’importation de matériaux / composants au prix fort annule l’avantage du taux de change.

Vous en connaissez des entreprises qui sont dans les produits transformés et dont les industries sont locales et qui vendent à l’étranger de façon significative?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#320 07/09/2015 08h27 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   181 

ST, je me posais la même question hier mais sur l’immobilier au Brésil. Est ce le moment d’acheter pour un investisseur USD/EUR ?

J’ai tapé "real estate brazil" sur google et je suis tombé sur les marchands de rêve (sic), bref n’ayant pas l’ombre du début d’une piste, je suis passé à autre chose ….

Si des membres connaissent un peu, qu’ils n’hésitent pas à partager leur expérience

Dernière modification par Tssm (07/09/2015 08h28)

Hors ligne

 

#321 07/09/2015 10h25 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

En googlant une entrée similaire (real estate sao paolo) je tombe sur cet article qui souligne les 8 difficultés que rencontre l’étranger qui veut louer dans la capitale économique. Plusieurs des difficultés évoquées me détourneraient d’un achat si j’en avais eu l’idée.

Si vous connaissez le Brésil vous saurez qu’une question centrale est celle de la sécurité physique des personnes. Question qu’on retrouve dans l’immobilier résidentiel, et on pourrait d’ailleurs étendre cela à toute l’Amérique latine, avec certains pays ou lieux bien plus "chauds" que d’autres. Les grands pays de la top list de l’insécurité sont le Mexique, le Vénézuela et le Brésil.

Par ailleurs, il y a souvent une indexation des prix immobiliers sur le dollar. Cela est vrai en Argentine pour les terres rurales/agricoles, qui sont même uniquement cotées en USD. Je connais moins bien la situation des terres brésiliennes mais je crains qu’elles ne soient soumises aux mêmes mécanismes qu’en Argentine. Je n’oublie pas non plus que le BRL n’est pas l’ARS, avec en Argentine une inflation structurelle démesurée et souvent supérieure à 30% annuels (voir cet article de Oblis sur la chute du BRL).

Enfin une dernière considération plus générale sur le Brésil : Il me semble que l’ancien président Lula da Silva en a donné une fausse image de grand pays dynamique. Il a certes réussi sa promotion internationale avec surtout la Coupe du monde de football l’an passé et les Jeux Olympiques l’an prochain. Mais les problèmes internes de corruption, d’absence d’infrastructures dignes de ce nom, et surtout de mauvais gouvernement sont les mêmes depuis des décennies, et je ne vois pas de raison à une amélioration rapide. J’en discutais il y a peu avec un entrepreneur brésilien qui était convaincu que la crise actuelle ne trouvera pas d’issue avant 10 ans. C’est peut-être exagéré mais cela ne m’incite pas à surpondérer ce pays. J’ajoute que la suggestion de ST, comme d’habitude intéressante, peut très bien se révéler payante même si le contexte me paraît un peu sombre.

Dernière modification par sat (07/09/2015 13h39)

Hors ligne

 

#322 07/09/2015 11h34 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

@ TSSM
J’avoue avec humilite ne pas connaitre grand chose au marche immo physique Bresilien. Cela dit, annecdotiquement, je connais 2 grandes familles a Sao Paulo et Rio, dont les filles vont faire leurs shopping ds les malls en helico cos insecurite evoquee par Sat. Cela ne vous avance pas beaucoup, j’en conviens… sad

Dernière modification par SerialTrader (07/09/2015 11h35)

Hors ligne

 

#323 08/09/2015 15h54 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Ce matin chez Tom Keene (Bloomberg surveillance) un avis plus nuancé que le mien mais qui reste pessimiste sur le Brésil : tout de même bien mieux que l’Argentine catastrophique et en plus "It has it all on paper" mais il y a encore tant de problèmes à résoudre, Rousseff étant une partie du problème, le tout selon Richard Haass :

http://www.bloomberg.com/news/videos/20 … estimated-

Hors ligne

 

#324 09/09/2015 13h27 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   244 

Le géant des protéines du Bresil exporte au Venezuela … JBS

This Brazilian Beef Company Has a $2 Billion Stake in Venezuela’s Future - Bloomberg Business

Pas Marfrig ou Minerva d’après l’article -  a moins d’être payes d’avance …ouf!

Dernière modification par sissi (09/09/2015 13h28)

Hors ligne

 

#325 09/09/2015 13h42 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

Les compagnies ont raison de se faire payer en avance, face à un type qui peut du jour au lendemain décider de ne pas payer.
Je me demande d’ailleurs combien coûte en ce moment une couverture du risque de crédit/change pour le Venzuela.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech