Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/07/2014 14h18 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour en tant que jeune padawan en apprentissage ici ( et ailleurs) je voulais vous demander votre avis sur ce dispositif d’épargne (constitution d’une rente viagère) qui n’est (hélas) que réservé ( à juste titre ) aux militaires ayant servit sur les théatres d’opération exterieures.

Caractéristique de ce dispositif  :

- l’intégralité des versements est déductible du revenu net imposable, dans la limite de la constitution du plafond de rente majorée par l’État (1 739 euros en 2012).

- la rente versée est exonérée d’impôts et de prélèvements sociaux, dans la limite du plafond de rente majorée par l’État. De plus, elle n’est pas soumise à l’ISF.

- l’État participe à la constitution de la retraite mutualiste du combattant sous forme de majoration variant (en moyenne 25% ) selon le conflit concerné, la date de naissance de l’adhérent et la date d’attribution de la Carte du Combattant ou du Titre de Reconnaissance de la Nation.

- l’État revalorise chaque année la retraite sans condition de ressources pour en maintenir le pouvoir d’achat.( compensation de l’inflation)

- La rente est percevable à partir de l’age mini de 50ans ( ou plus tard si souhaité )

Si je comprend bien .. c’est un placement à 25% ( part de l’etat) + 3% ( en moyenne sur fond en euros ) + 2% ( compensation de l’inflation )

De plus les sommes versées étant déductibles du revenu imposable (limite à 1739€)

Du peu de ma culture financière .. n’est ce pas juste " un placement inégalable..?"  à ne pas rater..?
( pour ceux qui y ont accès bien sur )

Merci de vos avis éclairés

Mots-clés : retraite mutualiste du combattant, rmc

Hors ligne

 

#2 11/07/2014 16h09 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour,

Je bénéficie de la RMC, et j’y ai un peu cotisé par le passé, mais je ne le fais plus pour deux raisons :

- l’argent est captif, on ne peut pas le récupérer, même une fois 50 ans passés ; seule la rente pourra être touchée (chose qui est soigneusement occultée par les représentants de la RMC lorsqu’ils s’adressent aux militaires rentrant d’OPEX),

- la majoration comme le versement de la rente est soumis au bon vouloir de l’état (un peu comme les retraites) : il suffit d’une loi, peut-être même moins, et hop, on peut se retrouver avec une rente minorée, une nouvelle limite d’age, etc. (un peu comme les retraites encore une fois).

Le système semble réellement intéressant, et permet de faire des économies sur l’impôt sur le revenu, mais il faut franchement avoir confiance en l’état français. En tout état de cause, il ne faut à mon avis surtout pas y mettre plus que le plafond déductible (qui est relativement bas je trouve) et prévoir d’autre placements qui ne soient pas captifs.

Par contre, c’est probablement un bon outil d’optimisation fiscale (cotiser juste assez pour baisser d’une tranche sur l’IR par exemple) mais je suis trop flemmard pour m’intéresser à ce genre de choses ^^

Hors ligne

 

#3 27/07/2014 02h00 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Oui vous avez raison Robolth quant à la faculté de l’État à minorer sa majoration lorsque bon lui semble.

C’est ce qui s’est produit le 24 septembre 2013 (décret n°2013-853) lorsque le taux principal est passé de 25 % à 20 %, les autres taux ont aussi été minorés.

La mobilisation des associations d’anciens combattants a permis le rétablissement de ce taux à 25 % par décret du 27 décembre 2013 (n° 2013-1307) et le relèvement des autres taux au niveau antérieur.

Hors ligne

 

#4 28/09/2014 18h59 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Donc ce n’est pas intéressant d’y placer 50 ou 60k€?
J’y ai droit, j’ai pour le moment 5k€ dessus et 25% de financements, et me pose la question de savoir c’est intéressant pour une retraite… ce qui me chagrine c’est qu’on ne puisse avoir maximum que 1750€ / AN à partir de 50 ans!…


« Grâce à la bureaucratie et au socialisme, il n’y aura bientôt que deux partis en France : ceux qui vivent de l’impôt et ceux qui en meurent.  » Achille Tournier

Hors ligne

 

#5 29/09/2014 18h04 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Non, y mettre autant d’argent serait une erreur à mon avis. Il faudrait faire le calcul, mais j’ai l’impression que, sauf à vivre 150 ans, vous seriez perdant au bout du compte.

Mais le mieux c’est de faire votre propre simulation, d’ailleurs je crois que leur site propose un simulateur.

Ce programme est fait pour des versements mensuels de quelques centaines d’euros à mon avis.

Hors ligne

 

#6 08/05/2016 22h18 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

En fonction du régime que vous choisissez, votre rente sera versée à votre conjointe en cas de décès, c’est le cas du regime réservé.

Et ce n’est pas 1750 euros/an à partir de 50 ans. 1750 euros est le plafond qui est non imposable, au delà des 1750 euros, le surplus sera inclus dans vos revenus donc imposable.

Personnellement, je cotise pour la Retraite mutualiste du combattant car je pense qu’il n’y a que très peu de produits aussi compétitifs.

Dernière modification par Kurk351 (08/05/2016 22h24)

Hors ligne

 

#7 22/05/2016 10h41 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Je me suis à nouveau penché sur la RMC, et je ne comprends pas le mode de calcul de la rente. C’est une question cruciale, car, même avec une majoration de 25%, un taux faible signifiera qu’il faudra attendre très longtemps pour rentabiliser l’investissement.

Actuellement, leur site m’indique que sur un capital réservé de 5 644,92 €, ma rente annuelle en 2033 serait de 178,57 €, soit une rente correspondant à 3,16 % de mon capital.

J’ignore si la majoration de 25% a déjà été appliquée à ce capital réservé, ou si elle n’est appliquée qu’au moment du versement de la rente. (Auquel cas ce taux de 3,1% ne serait pas exact.)

J’ignore également si ce taux peut évoluer avec l’âge, les montants investis.

Pour reprendre cet exemple, si je décidais d’investir 100 € (pour faire simple) par mois jusqu’à mes 50 ans, j’aurais investi 20 400 €, ce qui me donnerait un capital réservé de 26 044,92 €.

Cela signifie-t-il qu’à partir de mes 50 ans, je percevrai une rente de 823 € par an ? Mystère.

Ou bien dois-je, avant de calculer la rente, majorer mes montants investis de 25% ? (Ce qui porterait mon capital réservé à 31 144,92€, et donc ma rente à 984,17 € par an ?)

Dans les deux cas, on voit qu’il me faudra probablement 15 à 20 ans de rente après mes 50 ans pour commencer à rentabiliser cet investissement. (Car il faut prendre en compte les déductions fiscales obtenues en investissant dans ce produit.)

En d’autre termes, si ces calculs sont bons (ce qui est un gros "si"), pour 100€ investis par moi jusqu’à mes 50 ans, ce produit me permettrai de toucher 70-80 € "gratuits" par moi à vie, non imposables, à partir de 65-70 ans. (Avant cela, la rente ne servirait qu’à rembourser les 100€ investis mensuellement.)

On voit donc que ce peut-être plus ou moins intéressant en fonction de l’espérance de vie et des montants investis. En tout état de cause, je pense que ce ne peut être qu’un complément et ne doit en aucun cas continuer le gros des investissements du bénéficiaire.

J’ai envoyé un mail à la RMC avec ces questions, je posterai leur réponse ici.

Dernière modification par robolth (22/05/2016 10h44)

Hors ligne

 

#8 04/09/2016 17h59 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour robolth

Avez vous eu une reponse de la rmc?

Hors ligne

 

#9 04/09/2016 18h40 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour,

Non, j’ai seulement reçu un accusé de réception de leur part avec la promesse de me répondre ultérieurement.

A vrai dire j’avais complètement oublié ce mail. (C’était en mai dernier.) Je vais les relancer.

Je ne manquerai pas de poster leur réponse éventuelle ici !

Hors ligne

 

#10 05/10/2016 20h53 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour,

J’ai enfin reçue une réponse de la Retraite mutualiste du combattant, par courrier et non par mail.

Voici tout d’abord le mail que je leur avait envoyé :

robolth a écrit :

Je souhaiterai avoir des précisions sur le calcul de la rente délivrée
par la Retraite mutualiste du combattant, une fois la phase de
constitution terminée.

Actuellement, votre site m’indique que sur un capital réservé de 5 644,92 €, ma rente annuelle en 2033 serait de 178,57 €, soit une rente
correspondant à 3,16 % de mon capital.

La majoration de 25% a-t-elle déjà été appliquée à ce capital réservé ? Ou n’est-elle appliquée qu’au moment du versement de la rente ?
(Auquel cas ce taux de 3,1% ne serait pas exact.)

Ce taux de 3,16 % est-il garanti ? Peut-il évoluer, en fonction de l’âge, du capital investi ou d’un autre facteur ?

Par exemple, si je décidais d’investir 100 € par mois jusqu’en 2033 (date de liquidation), j’aurais investi 20 400 €, ce qui me donnerait un capital
réservé de 26 044,92 €.

Cela signifie-t-il qu’à partir de 2033, je percevrai une rente de 823 € par an ? Et si oui, cette rente sera-t-elle garantie ?

Ou bien dois-je, avant de calculer la rente, majorer mes montants investis de 25% ? (Ce qui porterait mon capital réservé à 31 144,92€, et donc ma rente à 984,17 € par an ?)

Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

Cordialement,

et voici la réponse que j’ai reçue :

la RMC a écrit :

Nous venons, par la présente, vous apporter des précisions sur le dossier ci-dessus référencé.

Tout d’abord, nous pensons utile de vous rappeler que le contrat Retraite Mutualiste du Combattant a pour objet la constitution d’une rente viagère. A ce titre, ce contrat Retraite Mutualiste du Combattant n’est donc pas un placement de type capitalisation.
La rente différée telle que la Retraite Mutualiste du Combattant se caractérise par deux périodes :
- celle de constitution de la rente qui se présente sous la forme d’acquisitions successives de parts de rente attachées chacune à un versement et dont le montant est déterminé par un coefficient de transformation. Chaque part de rente est gérée distinctement et se voit attribuer chaque année la participation aux excédents et les revalorisations ;
- celle de service de la rente qui se traduit par le paiement de prestations trimestrielles dont le montant évolue chaque année au 1er janvier en fonction des excédents distribués et des revalorisations accordées par l’Etat.
Le fonctionnement de la rente viagère est basé sur le principe de la capitalisation. Dès lors, toute comparaison avec un régime de retraite par répartition ne peut être valablement faite.
Dans le régime par répartition les cotisants assurent le paiement des prestations des pensionnés.

Dans le régime par capitalisation, le paiement des prestations repose sur le seul effort individuel d’épargne et il appartient aux organismes gestionnaires d’effectuer des placements au mieux des intérêts des rentiers.
Dès que la rente est en cours de service, le rentier doit admettre que le paiement des prestations s’apparente à un retrait des intérêts résultant du placement et les prestations futures dépendent avant tout de la qualité des placements réalisés par l’organisme gestionnaire.
Dans un système de cette nature, Il parait exclu de faire référence à une quelconque indexation sur l’évolution des prix à la consommation.
Par ailleurs, la dernière décennie montre une baisse régulière des taux d’intérêt technique au point qu’il faut verser aujourd’hui beaucoup plus pour acquérir la même part de rente qu’il y a quelques années.
Cela a entrainé une réflexion de La France Mutualiste qui a considéré que l’effort individuel d’épargne devait être pris en compte dans la distribution des excédents.

C’est la raison pour laquelle le taux de la participation aux excédents est déterminé depuis le 1er janvier 2006 en fonction du taux d’intérêt technique utilisé lors de la création de chaque part de rente. Les parts de rente constituées avec les taux d’intérêt technique les plus bas reçoivent une participation aux excédents plus élevée.
En revanche, les rentes ayant bénéficié d’un taux d’intérêt technique élevé et par conséquent d’un coefficient de transformation particulièrement fort, peuvent ne pas recevoir de participation aux excédents.

Vous bénéficiez d’un taux de 25% de majoration d’Etat. Ce taux est pris en compte dans le calcul de votre retraite qui se compose ainsi :

- de votre rente personnelle, (soit 114,30 € à ce jour)
- de la majoration qui vous est due (soit 54,37 € à ce jour)
- de la revalorisation légale qui s’applique à chacune des fractions de votre rente personnelle en fonction de sa date de constitution (soit 2,36 € à ce jour)
- du cumul des participations annuelles aux excédents (soit 7,54 € à ce jour)

Le Conseil d’administration de La France Mutualiste du 14 avril 2015 a décidé d’appliquer aux versements reçus à compter du 1er juin 2015 un taux technique de tarification pour la RMC de 0.25 % (contre 0.75 % précédemment), en conformité avec la réglementation.

Pour 2016, les rentes créées jusqu’en 2014 sont revalorisées au taux de 0.10 %. Pour la participation annuelle aux excédents (PAE), le taux de rendement est de 3,35 % pour 2015. Le montant de la participation aux excédents sur la rente est modulé en tenant compte des taux d’intérêts.

Vous souhaitez connaître les incidences de votre versement de 100 € mensuel jusqu’à la date de liquidation de votre contrat prévu en 02/2033 et vous trouverez ci-dessous le montant de votre rente :

- 175.36 €

Ainsi votre rente totale serait de 353.93 C (178.57 € rente actuelle + 175.36 €)

Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter notre plateforme téléphonique au numéro suivant : 01 40 53 78 62

Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos sentiments respectueux.
Pour le Directeur Général,
Le Directeur du Pôle développement et relation adhérents

Avant tout, je ne comprends pas la façon dont ils calculent. Ils ont répondu à mon mail, mais je ne comprends pas leur réponse : je n’aime pas ça du tout.

Indépendamment de ces calculs, pour résumer, si je verse 100 € par *mois* jusqu’en 2033 (date de liquidation), j’aurais droit à une rente totale *annuelle* de 353.93 € !!! Je précise bien *annuelle*

En d’autres termes, pour être gagnant, après les 18 400 € que je leur aurai donné au total à partir de maintenant (à la louche…) il faudrait que je vive au moins jusqu’en 2085. (Et encore, je ne prends même pas en compte ce que je leur ai déjà donné, soit 5000 € environ !)

Alors cela ne prend certes pas en compte les quelques économies que je ferais sur mes impôts, mais ça me parait incroyablement peu intéressant… Ou alors j’ai mal compris leur réponse.

Je vais les recontacter pour qu’ils répondent à quelques questions supplémentaires :

- comment se fait-il qu’une augmentation de capital de 18 400 € n’augmenterai ma rente que de 175 €, alors qu’elle est pour l’instant prévue à 178 € pour un capital existant de 5 600 € ?

- combien faudrait-il verser par mois pour que cela devienne vraiment gagnant ?

- est-il possible de sortir, d’une façon ou d’une autre, les capitaux déjà engagés ?

Si quelqu’un y comprends quelque chose ou a un suggestion de question supplémentaire à leur poser, n’hésitez pas !

Dernière modification par robolth (05/10/2016 20h54)

Hors ligne

 

#11 05/10/2016 22h10 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Modérateur
Réputation :   1084 

J’ai l’impression qu’il y a (dans leur réponse) une confusion entre "rente annuelle" et le montant versé trimestriellement, et que, si 178.57€ est bien le montant de la rente annuelle actuellement acquise (montant qui ne pourra qu’augmenter dans les années futures, d’un montant dépendant de la "participation aux excédents"), le montant de 175.36€ concerne lui l’augmentation (minimale) de la rente trimestrielle (ça correspond à vue de nez à la rente trimestrielle avec un taux technique de 0.25% correspondant aux 184 versements de 100€, si ce que vous avez déjà versé donne droit à une rente annuelle de 178.57€).

Un coup de fil au 01 40 53 78 62 devrait vous permettre de vous en assurer (avant de demander une confirmation écrite).

(Bon courage pour décrypter le langage technique un peu abscons de cet organisme, qui pourrait sans doute faire quelques progrès dans sa pédagogie et sa communication vers ses assurés)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#12 06/10/2016 13h11 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour GoodByeLenine,

Merci pour votre conseil. Effectivement, leur courrier porte à confusion, je les ai donc appelés pour éclaircir cela… Hélas, ils m’ont confirmé que mon interprétation était bien la bonne : les deux montants sont bel et bien annuels.

Le constat est donc sans appel : ayant déjà cotisé environ 5000€, si je verse 100€ par moi jusqu’en 2033, je pourrais toucher 30€ par mois à partir de 2033. Ce n’est tout simplement plus intéressant du tout.

En fait, la majoration de la part Etat me semble être un écran de fumée : à quoi bon, si le taux de calcul de la rente est ajusté à la baisse ? Je comprends que les taux d’intérêt contraignent fortement cet organisme, mais je n’apprécie pas du tout leur manque de transparence et leur jargon incompréhensible.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’effectuer un rachat total du contrat. Il y a une pénalité de 5%, et les avantages fiscaux passés pourraient faire l’objet de rappels, mais c’est possible. Je vais me renseigner en ce sens, car je n’ai plus confiance et je préfère encore prendre mes pertes pour abonder un ETF. Je tiendrais ce fil à jour avec les suites de cette démarche.

Dernière modification par robolth (06/10/2016 13h11)

Hors ligne

 

#13 09/10/2016 12h53 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Quelle mauvaise nouvelle !
J’ai déjà mis 8000 Euros dedans ce qui me donnerait une rente annuelle de 167 Euros à partir de 2033.
Mon TMI est de 30% donc concernant les économies c’est pas trop mal.
Mais il est vrai que au niveau de la rente c’est ridicule.

Deplus les frais de versements sont passés en 2015 de 1% à 2.1% sad

Pensez vous que la CARAC a la même méthode de calcul?

Dernière modification par Nenuphare (09/10/2016 13h23)

Hors ligne

 

#14 10/10/2016 10h24 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour Nenuphare,

Je n’en ai aucune idée, je ne connais pas la CARAT. (Je suis à l’AGPM pour assurances, mutuelle et assurance-vie.)

Concernant la RMC, je pense que les avantages fiscaux sont également une sorte d’illusion, comme la majoration de 25% : une fois déduits des sommes versées, il reste que le capital ainsi constitué est inbacessible et génère une rente famélique. Alors à quoi bon ? Autant payer ses impôts et investir la différence dans des actions à mon avis.

Et si ça se trouve, en liquidant mon contrat, je devrais rembourser ces avantages. (Sachant que je devrais payer 5% de pénalité, et que je ne sais même pas si les dividendes me seront également restitués.)

La RMC était probablement plus intéressante avant, et en particulier pour les anciens combattants bénéficiant d’une majoration plus importante par l’Etat (Indochine par exemple). Mais pour nous ? Je ne le pense pas.

Hors ligne

 

#15 07/11/2016 22h41 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Ca y est, j’ai effectué les démarches nécessaires (somme toute assez faciles) pour le rachat de mon contrat, et j’ai pu récupérer mes billes (virement vers mon compte en banque). Ceci clôt cette affaire en ce qui me concerne.

A noter que si l’on souhaite effectuer ce rachat, il faut impérativement le faire avant l’arrivée à échéance  de contrat (aux 50 ans du souscripteur), après il est trop tard.

Hors ligne

 

#16 28/11/2016 18h23 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonsoir Robolth,

Après avoir bien prit  connaissance de toutes vos informations très intéressantes.

J’ai fais la même démarche auprès de la mutualité Française, qui vient de me dire que l’on ne pouvait

pas résilier ou racheter ce type de contrat.   Stupéfaction….

Je souhaitais savoir auprès de quelle mutuelle vous aviez contracter ce placement et au finale combien

cela vous a coûté de le racheter ?

Bonne soirée

Hors ligne

 

#17 29/11/2016 13h16 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour Lion,

C’est effectivement étrange. Je suis à la France mutualiste :

La France Mutualiste | Spécialiste épargne & retraite

A savoir que cette capacité à racheter son contrat est nouvelle. Je pense qu’une modification des termes leur a imposé d’offrir cette possibilité aux adhérents. (Mais ce n’est qu’une spéculation.)

Peut-être votre contrat est-il différent, voir plus avantageux ? Vous devriez leur demander des détails sur le calcul de la rente, et faire une simulation.

Bon courage !

Hors ligne

 

#18 01/12/2016 08h51 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Détail intéressant que j’ai appris d’un collègue : selon le service client de la France mutualiste qu’il a contacté par téléphone, le taux de capitalisation serait de 0,1% par an. (Ce qui est extrêmement faible, en particulier lorsque l’on sait que les frais d’entrée sont de 2,1% jusqu’à 10 000 €.)

En outre, en comparant les relevés de compte annuel, nous nous sommes aperçus que le capital à investir pour atteindre la rente plafond doublait chaque année entre 2009 et 2016 - en d’autres termes, le taux de calcul de la rente est de moins en moins intéressant.

Enfin, je rappelle que la rente annuelle est plafonnée à 1755 € par an - et ce, quel que soit le capital investi.

En d’autres termes, vous pourriez investir un million d’euros dedans, vous n’auriez pas plus de 150 € par mois !.

Cela n’est pas clairement dit sur leur site et dans le contrat, car ils ne mentionnent pas le caractère annuel de la rente lorsqu’ils parlent du plafonnement - et en plus, ils parlent juste avant d’un versement semestriel de la rente, ce qui induit en erreur (à mon avis à dessein). Mais leur service client m’a bel et bien confirme que ce plafonnement était annuel.

La RMC ne présente donc aucun intérêt en termes de rente ou de retraite : il s’agit d’un outil de défiscalisation combiné a un moyen de transmission du payrimoine patrimoine qui n’est utile qu’aux gros revenus.

En fait je dois avouer que je suis assez en colère contre eux, non pour des raisons personnelles - j’ai récupéré mes billes, rien de dramatique - mais parce qu’ils ciblent agressivement de jeunes soldats de retour de missions qui leur ouvrent droit à ce produit avec une communication quasi-mensongère… alors même que ce sont ceux qui ont le moins intérêt à y souscrire ! Le plus grave étant que nombre d’entre eux pensent assurer leur retraite acec ce produit et n’investissent plus dans rien d’autre.

Pour cette raison, j’ai tenu à mettre à jour leur page Wikipédia.

Hors ligne

 

#19 05/12/2016 11h27 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour Robolth,

Merci pour votre réponse et tous ces précieux renseignements.

Pour ma part à l’époque le conseiller m’avait bien confirmé oralement la prise de capital ou d’une rente viagère arrivée à l’échéance voulu.

J’ai fait confiance et voilà…

Aujourd’hui j’ai envoyé un recommandé pour mettre fin a ce contrat, même si par téléphone on m’a précisé qu’on ne pouvait pas le résilier.

Logiquement ce produit réglementé, même s’il est distribué par différentes mutuelles, devrait avoir le même caractère légal.

En bas de chaque page des différentes mutuelles apparaît le logo avec plusieurs losanges de la Mutualité Française. Question ne les oblige t-on pas respecter une charte bien précise?

Question: combien perd t-on à mettre fin à ce contrat ?

Merci et bonne journée

Lion

Hors ligne

 

#20 05/12/2016 17h52 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour Lion,

Si cela peut vous aider dans vos démarches, les conditions de rachat sont précisées dans l’article 15 de leur règlement mutualiste.

Le coût du rachat est de 5% ; en outre, l’administration fiscale peut réclamer les bénéfices fiscaux acquis au cours de la vie du contrat. (J’ignore si elle le fera dans mon cas.)

Bon courage pour vos démarches !

Dernière modification par robolth (05/12/2016 17h54)

Hors ligne

 

#21 Hier 17h18 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Pour ma part je viens aussi d’envoyer une lettre recommandée pour résilier.
Quid des impôts ? Dans tous les cas je provisionnerai la somme.

Avec un peu de recul, je me suis bêtement laissé appâter par la revalorisation de 25% de la rente par l’Etat ainsi que par le montant de la rente que j’ai cru mensuelle …

Cordialement

Hors ligne

 

#22 Hier 18h24 → La retraite mutualiste du combattant : vos avis sur la RMC ? (retraite mutualiste du combattant, rmc)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour Nenuphare,

Pour les impôts, je ne saurais même pas quelle somme provisionner : le calcul des montants épargnés doit être assez complexe. Je verrai bien si l’administration réclame. Mais je pense qu’il ne se passera rien dans mon cas car les montants doivent être relativement faibles.

Je ne regrette pas d’avoir cotisé car je ne me fais aucune illusion : si je ne l’avais pas fait, à l’époque, j’aurais dépensé cet agent dans des bêtises ! Je suis bien content aujou’d’hui de le récupérer, donc je relativise pour les 5% de coût de rachat.

En revanche leur communication me dérange, en particulier vis à vis de soldats dont j’ai été responsable : je me souviens encore comment ils étaient venus, à mon retour d’Afghanistan, me demander de parler à ma section… alors que ce sont des gens qui n’ont aucun intérêt à ce produit ! Ils ne gagnent pas assez pour que la défiscalisation soit intéressante pour eux, ils ne sont pas concernés par des questions de transmission de patrimoine… et, surtout, ils risquent de ne pas investir par ailleurs, croyant que ce produit suffira, ce qui est loin d’être le cas ! Objectivement, une assurance-vie ou un produit type Yomoni serait bien meilleur pour eux.

La RMC, cela me semble intéressant pour un officier supérieur ou général ayant un gros patrimoine dont il veut préparer la transmission.

A l’époque je m’étais laissé convaincre également, donc beaucoup de mes hommes ont fait comme moi. Avec le recul, si je pouvais revenir en arrière, je les aurais laissé parler, mais j’aurais ensuite pris soin d’expliquer cette histoire de plafonnement de la rente - jamais évoquée à l’époque.

Détail intéressant tiré d’une question d’un sénateur au Ministre en charge des anciens combattants :

Réponse du Ministre chargé des anciens combattants a écrit :

« Le plafond majorable de la rente mutualiste du combattant, fixé à 125 points, est réévalué
le 1er janvier de chaque année en fonction des augmentations de la
valeur du point d’indice des pensions militaires d’invalidité intervenues
l’année précédente. C’est ainsi qu’actuellement, le montant du plafond s’élève
à 1 741 € pour une valeur du point d’indice fixée à 13,93 € au
1er octobre 2012. Sur les 395 000 personnes qui cotisent à la
rente mutualiste, seulement 14 % atteignent ce plafond.
»

La grande majorité des souscripteurs ne touche donc même pas cette rente déjà famélique…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech