Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/04/2011 14h22 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je possède 65k€ de parts sociales caisse d’épargne depuis 2-3 ans et je me pose la question de la pertinence de ce placement. En général je fais confiance à la caisse d’épargne en pensant que les conseillés ne sont pas rémunéré à commission, mais je commence à douter…

Qui en possède? Qui en est content? Le crédit d’impôt est il toujours d’actualité après la chasse aux niches fiscales?

Bonne journée…

Mots-clés : caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales

Hors ligne

 

#2 27/04/2011 14h44 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Modérateur
Réputation :   1078 

Il faut lire Frais bancaires - L’Express Votre Argent http://www.cbanque.com/bourse/parts-sociales.php, et surtout l’article très détaillés en pages 24-26 du numéro de Mai2011 de "Le Revenu" (encore en kiosque, pour 4€), pour tout comprendre sur les parts sociales, l’intérêts qu’elles ont pour les banques et éventuellement pour vous (selon vos objectifs).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 27/04/2011 15h10 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   116 

Alexandre le B. a écrit :

Le crédit d’impôt est il toujours d’actualité après la chasse aux niches fiscales?.

ce crédit d’impôt a été supprimé le 01/01/2010.

Hors ligne

 

#4 27/04/2011 15h20 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Administrateur
Réputation :   1307 

Super Pognon a aussi fait un article sur le sujet :
Les chroniques de Super Pognon: Parts sociales des banques

Super Pognon a écrit :

Bilan

Les parts sociales sont un investissement parfait pour les banques. Ce sont des actions auxquelles presque tout les droits sont retirés, et très souvent les devoirs renforcés. Il n’y a qu’une seule contrepartie pour les actionnaires (=le particulier) : le prix des parts ne varie pas (pas de baisse) ! La rémunération est limitée au TMO. Le risque en capital existe et la liquidité est nulle.

En souscrivant à ce type de titre, le particulier choisit une rémunération faible, inférieure aux actions et aux obligations en prenant un risque équivalent, voir supérieur.

J’assimile ces parts sociales à de la dette perpétuelle. Vous comprenez également que j’apprécie particulièrement les Certificats d’Investissements Coopératifs. Je reviendrai sur ce sujet dans quelques articles.

Hors ligne

 

#5 27/04/2011 15h29 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   104 

Bonjour,

Une experience personnelle avec les parts sociales de la Caisse d’Epargne.

Pas très satisfait de l’offre de produit de cette banque, et pas vraiment convaincus que cette banque puisse m’apporter autre chose qu’un compte courant, un chequier et une carte bleue, en plus des livrets, la commerciale tente par tous les moyens de me retenir, sentant certainement que la fin est proche.

La banque m’a donc offert, ainsi qu’a mon fils (4 ans) et mon epouse une, ou je dis bien une part sociale. Cette part est negociable une fois par an.
Donc pour clore mes comptes dans cette banque, je dois attendre la periode ou je pourrais vendre cette unique part, en faisant part de mon intention par courrier recommandé etc … etc … Bien sur, a la banque, on refuse de me donner une date precise pour l’ouverture et la fermeture de la fenêtre pour passer les ordres.

C’est de bonne guerre, comme l’on pourrait dire, sauf, que j’ai vraiment le sentiment qu’il me prenne pour un demeuré.

Pour l’instant je les laisse faire, je m’en amuse, je me moque gentiment de la commerciale en lui faisant comprendre que j’ai bien compris qu’elle me prenait pour un débile, et je la laisse se demener pour tenter de rendre prisonnier de cette banque.
Pourtant, je lui ai deja expliqué maintes fois que la caisse d’epargne n’avait pratiquement aucun produit qui m’interessait, mais elle continue son petit cirque.

Je ne lui en veut pas, elle subit la pression de sa hierarchie, mais tout ca pour expliquer l’interet que porte la commerciale de la caisse d’epargne aux sociales : un outil pour rendre captif un client.

Maintenant, il y a peut etre des cas ou cela presente de l’interet, en dehors du cremant a 2 balles et des petits fours desseches de l’assemblée generale.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#6 27/04/2011 16h24 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

Merci beaucoup pour ses réponses pour le moins "déprimantes" je vais tacher de prendre un rdv avec mon conseillé… Si les taux sont grotesques je reviendrais sans doute vers vous pour la sempiternelle question du "que faire avec 65k€?" wink

Hors ligne

 

#7 27/04/2011 16h33 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Modérateur
Réputation :   1078 

… sempiternelle question pour laquelle vous devriez avoir la sempiternelle réponse "déterminez vos objectifs, puis votre stratégie, avant de commencer à chercher quels produits pourrait convenir".


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#8 27/04/2011 17h33 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

L’objectif est déjà pas mal précis, je gagne "peu" et je n’ai pas encore 40 ans; je ne pourrais pas me permettre d’investir dans des produits à risque et je pourrais avoir besoin de récupérer mes billes s’il me venait l’idée de partir au bout du monde pour investir dans un resto en Chine ou au Japon.

Aussi, si on m’assure que ces parts sociales tournent entre 3.5% et 4% le gagne petit que je suis aura son petit sourire de soulagement. J’ai rendez vous mercredi 10 mai, je tacherais de donner quelques informations si cela peut intéresser.

Enfin "gagne petit"… disons que je n’ai pas forcément assez confiance en moi pour oser m’engager dans la vie financière. C’est mon coté Dr Jeckyll, raisonnable, même si je sens Mister Hyde, bien caché au fond de moi qui pourrait prendre le dessus…

Hors ligne

 

#9 27/04/2011 19h20 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Modérateur
Réputation :   1078 

Alexandre, vous devriez vraiment lire l’article très détaillés en pages 24-26 du numéro de Mai2011 de "Le Revenu" (encore en kiosque, pour 4€)….
Le principal souci pour vous avec les parts sociales pourrait  être la faible liquidité, si vous vouliez partir au fin fond du Yunan par exemple.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#10 27/04/2011 23h59 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

Je vais tacher de le trouver demain… Mais j’aurais tout de même une large préférence pour Osaka, Singapour ou Hong Kong que pour le fin fond du Yunan qui devrait ressembler aux montagnes du nord Vietnam… Magnifique… pour un séjour découverte seulement.

Hors ligne

 

#11 28/04/2011 14h34 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Administrateur
Réputation :   1307 

GoodbyLenine a écrit :

Il faut lire Frais bancaires - L’Express Votre Argent http://www.cbanque.com/bourse/parts-sociales.php, et surtout l’article très détaillés en pages 24-26 du numéro de Mai2011 de "Le Revenu" (encore en kiosque, pour 4€), pour tout comprendre sur les parts sociales, l’intérêts qu’elles ont pour les banques et éventuellement pour vous (selon vos objectifs).

Je l’ai acheté ! :-)

Les parts sociales semblent difficilement soutenir la comparaison avec un bon fonds Euros dans un contrat d’assurance-vie.

Pour les parts sociales :
- Risque si la banque fait faillite
- Plafonnement du montant des intérêts en fonction du taux des obligs d’Etat privée
- Rachat de part demandait un délai pouvant aller jusqu’à plusieurs mois et parfois, contraintes du durée de détention

Le gros avantage par rapport à des obligations "pures", c’est la possibilité de les mettre dans un PEA.

Alexandre le B. a écrit :

Le crédit d’impôt est il toujours d’actualité après la chasse aux niches fiscales?

Le crédit d’impôt de 50% était plafonné à 115 €.

Donc en prenant 4% de "rendement" pour la part sociale, on atteignait le taquet du crédit d’impôt avec 6000 € de parts sociales, donc avec vos 65 k€ vous le dépassiez allégrement.

Quoiqu’il en soit il est supprimé. :-)

Hors ligne

 

#12 28/04/2011 15h55 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

J’ai comme cette vilaine impression d’avoir été mené un peu par le bout du nez… Du coup je suis presque envieux de l’image que certains donnent, celle où tout est maitrisé, où l’on connait tout les tenants et les aboutissants de tel ou tel placement… ça me donne l’impression d’être la jolie blonde qui arrive chez un garagiste…

Sinon je viens de tourner une heure en ville (une très petite ville) et même à la médiathèque ils n’ont jamais entendu parlé de "Le Revenu", il me faudra donc faire sans… L’article n’avait pas l’air d’être très élogieux envers ces parts sociales…

Hors ligne

 

#13 28/04/2011 16h15 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   104 

Alexandre le B. a écrit :

J’ai comme cette vilaine impression d’avoir été mené un peu par le bout du nez… Du coup je suis presque envieux de l’image que certains donnent, celle où tout est maitrisé, où l’on connait tout les tenants et les aboutissants de tel ou tel placement… ça me donne l’impression d’être la jolie blonde qui arrive chez un garagiste…

Sinon je viens de tourner une heure en ville (une très petite ville) et même à la médiathèque ils n’ont jamais entendu parlé de "Le Revenu", il me faudra donc faire sans… L’article n’avait pas l’air d’être très élogieux envers ces parts sociales…

Concernant Le revenu, je suis assez surpris. Il fait partis des grands classiques des tabacs/journaux.

As tu essayé une "Maison de la presse" ?

PS : As tu regardé en haut de l’étagère, au niveau de la dernière rangée ? smile smile Je blague, je ne pense pas que "Le Revenu" figure à cet endroit smile smile smile

A+
Zeb

Hors ligne

 

#14 28/04/2011 16h55 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

A vrai dire je ne connaissais même pas cette revue… D’autre part, dans ma petite ville les deux points de vente de magasines ont fermé et c’est désormais entre le rayon nourriture pour chat et les pains Carrefour que l’on retrouve les magasines.

En revanche je vais peu être faire un tour du coté des ventes de tabac qui doivent parfois vendre des magasine. Ne fumant pas et ne lisant jamais aucune revue, il me faudra redécouvrir ma ville. ^^

Hors ligne

 

#15 28/04/2011 17h02 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Administrateur
Réputation :   1307 

Je vous scannerai les 3 pages si vous ne trouvez pas.

Alexandre le B. a écrit :

J’ai comme cette vilaine impression d’avoir été mené un peu par le bout du nez…

N’exagérons rien, les parts sociales ne sont pas non plus de mauvais produits et vous n’avez pas payé de frais d’entrées dessus.

Et puis peut-être que cela contribué à la bonne relation avec votre banquier.

Un mauvais produit c’est certaines FCPI qui ont perdu 90% de leur valeur. :-)

Alexandre le B. a écrit :

Du coup je suis presque envieux de l’image que certains donnent, celle où tout est maitrisé, où l’on connait tout les tenants et les aboutissants de tel ou tel placement… ça me donne l’impression d’être la jolie blonde qui arrive chez un garagiste…

Qu’est-ce que je devrais dire avec mes récents déboires sur les dividendes étrangers avec Saxo B… :-)

Hors ligne

 

#16 28/04/2011 20h42 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   143 

Il faut toujours lire le prospectus/notice AMF, ne pas se contenter du résumé.

C’est un réflexe qu’il faut prendre, car on y apprend beaucoup. Pas de blabla commercial, pas de paroles, des écrits. La rémunération est décrite avec ses conditions. Les garanties en capital, la liquidité… Tout est écrit.

Ce sont les règles. Quand on ne connaît pas les règles, on se fait avoir et on ne sait pas les droits/devoirs de chacun.

Les parts sociales ne sont pas un produit adaptés à tout le monde. Il faut en connaître les inconvénients (risque en capital faible, mais non nul, liquidité très faible, et pouvant être nulle, rémunération optionnelle limitée au TMO) et les avantages (prix "garantie" sans variation, action pouvant être placée dans un PEA, rachat par la banque selon sa volonté, rémunération "moyenne", mieux que les livrets classique, fiscalité des actions…)

Hors ligne

 

#17 28/04/2011 20h47 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   35 

Je crois qu’Investisseur Heureux a raison, ce produit ne mérite pas nécessairement d’être voué aux seules gémonies, il a ses qualités et ses défauts, à chacun de voir ensuite s’il correspond à ses besoins et surtout à son profil.

Ce qu’il faut savoir en souscrivant des parts sociales d’établissements de crédit mutualistes:

* vous devenez "actionnaires" de l’établissement: ce n’est pas un dépôt, les parts sociales sont bel et bien du capital ;

* en conséquence, les souscripteurs ne sont pas garantis par le fond de garantie des dépôts, contrairement aux dépôts bancaires en compte classiques. A relativiser, car ledit fond ne vous couvre qu’à hauteur de 100k€, tous placements confondus auprès d’un même établissement, et le risque de faillite des établissements mutualistes reste quand même assez faible, si ce n’est théorique. Je vois mal les Caisses d’épargne, la Banque populaire, le Crédit agricole ou le Crédit Mutuel faire faillite… Les certificats coopératifs d’investissements (CCI) sont comparables sur ce point aux parts sociales, ils n’offrent pas davantage de protection en cas de faillite ;

* la rémunération (le dividende) est limitée par la loi sur les coopératives au Taux moyen des obligations privées à l’émission de l’année (et non d’Etat comme il me semble l’avoir lu dans un post précédent). C’est un plafond, rien n’empêche de donner moins, il faut comparer ce qu’offrent les établissements. A ma connaissance, c’est le Crédit Mutuel qui se situerait plutôt dans le haut de la fourchette. Comme pour toutes les sociétés, c’est l’assemblée générale des sociétaires qui en décide (c’est techniquement un dividende, il faut qu’il y ait un bénéfice ou des réserves distribuables) et dont fait partie de droit le souscripteur ;

*contrairement aux actions cotées, il n’y a pas de risque sur la valeur. La part est remboursée au pair (au montant de sa souscription), elle ne varie ni à la hausse ni à la baisse. Ceci tient à sa qualité juridique: les sociétaires porteurs de parts n’ont pas de droit sur l’actif net de la banque (contrairement aux CCI et CCA qui sont dérogatoires au droit commun des coopératives sur ce point) ;

*pour des raisons liées aux IFRS et à Bâle III, il peut y avoir un préavis au remboursement des parts (potentiellement long, cinq ans)

* La loi sur les coopératives de 1947 prévoit de plein droit une suspension du remboursement si le capital tombe en-deçà d’un certain niveau (75% ou 25% du montant le plus élevé atteint)

* Son principal intérêt est là: c’est le seul placement qui offre à la fois (1) une rémunération obligataire, (2) une absence de risque de baisse de la valeur (3) une admissibilité en PEA. J’ai beau chercher, je n’en vois pas d’autre.

Sur les dix dernières années, il valait mieux avoir un PEA investi en Parts sociales de banques qu’en CAC 40, il n’y a pas photo à l’arrivée… Et n’oubliez pas que les obligations supportent l’impôt sur un CTO.

En ce sens, dans une optique de placement de père de famille à long terme, le placement en parts sociales de banque peut avoir un intérêt, mais en contrepartie des contraintes précitées.

Dernière modification par sijetaisriche (28/04/2011 20h49)

Hors ligne

 

#18 28/04/2011 20h55 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   143 

Je ne suis pas d’accord.

On peut assimiler les parts sociales à de la dette perpétuelle bancaire super subordonnée.

Ces obligations perpétuelles ne sont pas limitées au TMO et sont liquides.

Pourquoi avoir les inconvénients, mais pas les avantages des obligations ou des actions en même temps ?

On n’est pas rémunéré au risque pris. L’actionnaire touchera plus et l’obligataire aussi. Autant prendre des TP pour toucher du 5% en restant indexé sur le TMO. Ou bien d’autres perpétuelles à taux variables ou fixe. Il y a de la CNP à plus de 5% avec le CMS10 en référence ou bien de la SG à 9% fixe.

C’est un placement intéressant pour un objectif très particulier.

On paie très très cher la garantie sur le prix !

Hors ligne

 

#19 28/04/2011 21h56 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   35 

Je reste plus nuancé que Super Pognon (n’y voyez aucune polémique, mais un éclairage différent).

En premier lieu, les TP n’ont été émis que par des établissements à l’époque nationalisés, c’est une lointaine scorie du passé en voie de disparition petit à petit et plus personne n’a émis de TP depuis bien longtemps. Leur montant est peu significatif au regard du total des dettes subordonnées des banques.

En France, la dette perpétuelle "super subordonnée" de banque n’est désormais émise que sous la forme de "Titres super subordonnés" (TSS). Les comparer aux parts sociales serait à mon sens quand même biaisé:

* comme vous le dites à raison, il faut lire les prospectus d’émission (en anglais pour les TSS car ils sont souvent cotés au Luxembourg pour des raisons de commodité).  La suspension de plein droit de la rémunération des TSS est en général plutôt longue (si les ratios tombent en deçà d’un certain niveau, s’il y a des pertes, s’il y a injonction de la CB/ACP sur le niveau de capital réglementaire, etc etc etc).  Et ce n’est pas fini,  avec Bâle III, la capacité d’absorption de ces pertes deviendra même une condition sine qua non d’admissibilité de ces produits en couverture réglementaire des risques.

* les émetteurs de TSS et de parts sociales ne sont pas les mêmes organismes dans les groupes mutualistes, et il y a un profil de risque bien différent. Qui émet les parts sociales au Crédit agricole? Les caisses régionales. Les TSS? CASA. A mes yeux, l’exposition internationale, l’exposition aux activités de marché, aux  produits dérivés, etc etc etc du CA de la Brie ou de Picardie n’est pas le même que celui de CASA… La volatilité du résultat d’une caisse régionale de crédit agricole n’est d’évidence pas du même ordre que celui de CASA. Au Crédit Mutuel, les parts sociales sont émises par les caisses locales (sous la dénomination de parts B) alors que les TSS sont émis par leurs organismes holding spécialisés. Idem pour CE et BP. 

* la liquidité des TSS cotés est disons, souvent aléatoire

* En résumé, vous avez un risque sur la seule banque de détail mutualiste (et on est loin des activités de la SG…) avec les parts sociales des établissements de crédit, ce qui n’est pas le cas des TSS

* Même les meilleures signatures de TSS ont déjà coté 40% ou moins de leur valeur d’émission avec des craintes sur la pérennité de leur rémunération. Pendant ce temps, les parts sociales poursuivaient leur bonhomme de chemin et restaient remboursées à 100% de leur nominal en continuant à servir une rémunération (la banque de détail continuant à produire des résultats)

En conclusion, les TSS (ou même les TP) sont un placement nettement plus spéculatif à mes yeux que les parts sociales et ont pour gros désavantage leur fiscalité.

A mes yeux (ce qui n’est pas, je le concède, une vérité absolue), c’est un placement de père de famille à long terme quasi sans risque et avec une fiscalité favorable.

Au risque de me répéter, je ne vois pas d’autre instrument qui puisse être placé en PEA sans risque en capital avec cette rémunération à l’heure actuelle (mais peut-être que je me trompe, auquel cas cela m’intéresse bien sûr de connaître l’alternative).

Mais n’en déduisez pas pour autant que je pense que les parts sociales soient la panacée des placements adaptée à chacun…

Hors ligne

 

#20 28/04/2011 23h15 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   143 

Les caisses locales, régionales et nationales sont dans le même bateau avec les participations croisées.

Si CASA coule, ce sera avec les CRCAM… Si une CRCAM coule, CASA ne coulera pas et ira la sauver. Le risque de faillite est quasiment le même. Pire, l’organe central s’arrange pour récupérer les droits sur le capital des porteurs de parts sociales et ainsi améliore ses ratios à moindre coût.

C’est vrai que le sort des perpétuelles n’est pas bien précis.

L’exposition aux produits toxiques et à l’internationale des caisses locales est indirect avec les participations croisées. Il ne faut pas croire qu’elles sont blanches comme neige et à l’abri de ces turbulences. Elles détiennent l’organe central et cet organe est valorisé dans leurs comptes.

Un détenteur sur le LT de TSS tout comme un actionnaire s’y retrouve. Il y a des bonnes et des mauvaises périodes. Il ne faut pas voir que le négatif, mais aussi qu’il y a d’excellentes opportunités. Je dirais que cela demande de la patience et de l’analyse, ce qui est peu utile pour les parts sociales (mis à part la lecture du prospectus).

La volatilité des caisses régionales a été forte et elles ont été très impactées par la crise. On pouvait acheté ces caisses avec un rendement spot des dividendes à 10%. Maintenant ce rendement spot est à 5-6%. Le marché a pleinement intégré les risques sur CASA et les répercussions sur les CRCAM, même si leurs business ne sont pas touchés.

Le mieux est de faire un panachage avec des actions et des obligations de différents "genre" (actions big caps/mid caps + oblig taux fixes + taux variables).

Les TP sont plus un placement MT/LT pour s’affranchir de la volatilité. Mais la rémunération est plus en cohérence avec le risque pris.

Il y a un risque en capital, même s’il est faible.

Ce placement est adapté aux personnes ne connaissant rien au monde des actions/obligations avec un forte allergie aux variations de prix. L’horizon est maximum 5 ans en pouvant acheter une fois par année. Si on vise une plus longue durée, autant prendre des actions dans le PEA (des CRCAM par exemple, dont le dividende élevé comblera la variation de prix à la revente et dont la liquidité est bien meilleure / bonne fiscalité) ou des obligations perpétuelles (fiscalité moins bonne, mais compensée par les intérêts 2 à 4 fois plus élevés et avec une liquidité meilleure…).

Dernière modification par Super_Pognon (28/04/2011 23h16)

Hors ligne

 

#21 28/04/2011 23h31 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

Super_Pognon a écrit :

Ce placement est adapté aux personnes ne connaissant rien au monde des actions/obligations avec un forte allergie aux variations de prix.

Pour le coup je me sens visé… ^^

En revanche j’ai une sorte d’impression qui a l’apparence de la contradiction mais qui n’en est pas une: ses produits sont "mauvais" mais ils sont "bons" pour moi… J’ai bon?

Hors ligne

 

#22 28/04/2011 23h39 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   143 

C’est un peu ça.

Ce produit est juste adapté à tes besoins. Pas aux miens. Il y a peu de produits équivalents…

Autre exemple, le PERP. Ce n’est pas un mauvais produit en soi, même si beaucoup le considère comme tel, il ne fonctionne pas pour tout le monde et ne répond qu’à des besoins spécifiques.

Lis absolument le prospectus des parts sociales qu’on te propose pour bien savoir où tu mets les pieds (rémunération, risques, liquidité, responsabilité…). Les conditions varient un peu selon les banques. Tu as également des plafonds de versement parfois.

Hors ligne

 

#23 28/04/2011 23h49 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

ça me parait forcément un bon conseil… Maintenant j’ai ce vilain réflexe de vouloir retirer mes billes parce que j’ai l’impression d’avoir été trompé sur le produit en question. C’est sans doute encore une fausse impression mais si je suis parmi vous sur ce forum c’est aussi pour me frotter à ce monde de l’économie.

Pour cacher mes lacunes j’ai souvent eu envie de faire cette réponse de Karl Lagerfeld  quand on lui a demandé s’il savait combien il possédait… il avait répondu "non, c’est une question de pauvre ça". Je trouve ça à la fois snob (au sens sine nobilis "sans noblesse") et classe en même temps parce que l’argent ne devrait pas être une préoccupation pour ceux qui ont la chance d’en posséder.

EDIT: J’ai pu trouver "Le revenu" et lire l’article qui semble confirmer que c’est un placement en "bon père de famille", proche d’une Assurance Vie mais sans frais d’entrée ni de droit de garde, avec en revanche un certain temps (environ 3 mois) pour récupérer son pécule. Le risque principale étant que la caisse d’épargne coule, un risque qualifié de "théorique" puisqu’il doit équivaloir à mourir foudroyé ou écrasé par une comète. Le magasine semblait parler de 3.5% annuel, je tacherais d’en savoir plus lors de mon rendez vous.

Dernière modification par Alexandre le B. (29/04/2011 17h17)

Hors ligne

 

#24 10/05/2011 17h56 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

Petit bilan du rendez vous. La caisse d’épargne (Auvergne Limousin) propose des parts sociales de 3% net, enfin net où il faudra encore retirer quelques taxes… mettons 2.7% vraiment net. On se rapproche trop à mon gout d’un livret A…

S’il est possible de les retirer en urgence, il faut en faire la demander en mars pour que l’argent soit disponible apparemment en juillet. C’est encore en juillet que l’on touche les bénéfices. Il semble toutefois possible de faire une demande de vente des parts sociales très à l’avance; si j’en fais la demande maintenant (mai 2011), c’est en juillet 2012 que je devrais récupérer mes billes.

La perspective est tentante… peut être pas la totalité, mais la moitié… j’ai encore 10 mois pour réfléchir ^^

Hors ligne

 

#25 25/07/2011 00h51 → Parts sociales Caisse d'épargne : bon investissement ? (caisse d'épargne, crédit d'impôt, parts sociales)

Membre
Réputation :   

Bonsoir
"Ce placement est adapté aux personnes ne connaissant rien au monde des actions/obligations avec un forte allergie aux variations de prix."
Etant trader principalements sur options, donc habitué aux fortes variations de prix,  je possède des parts sociales.
Contrairement à ce qui a été dit le nominal n’est pas fixe dans tous les établissements, BRED par
exemple, le nominal est passé de 8.5eur à 9 EUR en 2006 puis à 9.5 EUR en 2010.
Par contre la CE est mal placée pour ce produit car le rendement est nettement inférieur au TMO.
Cdlt

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech