Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

solution retenue?


1) jeune fille seule avec assistance sociale garante

7% - 2
2) couple avec assistance sociale garante

3% - 1
3) couple avec parents garant solidaire

34% - 9
4) on ne loue pas

53% - 14
Nombre de votants : 34

#1 15/06/2014 10h31 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

Bonjour à Tous,

D’abord je tiens à vous informer que j’ai bien acheté l’immeuble de 2 appartements dont je vous avais parlé!

Pour le logement du haut, pas de problème, il était déjà loué, et la locataire en échange des travaux réalisé a accepté une augmentation de loyer de 10% au renouvellement du bail.

Par contre l’appartement du bas après quelques visites j’ai un couple qui voudrait le prendre…

Jeune fille avec un enfant de 1 an (ne travaille donc pas)
Jeune homme (qui n’est pas le père) qui est au chômage et qui se lance auto entrepreneur!

Vous me direz "A FUIR" oui mais voilà, le loyer est de 550€ et

1) la jeune fille touche 350€ d’APL que j’encaisserai directement.
Et l’assistance sociale se porte garant (solidaire ou simple, je ne sais pas encore) du loyer. Dans le cas où elle prend l’appartement seule (je suppose, mais peut être aussi si ils le prennent ensemble).

2) Ou alors ils prennent le logement en couple, et c’est les parents du jeune homme qui se porte caution solidaire.

Je me pose donc plusieurs question, l’assistance sociale garante, est ce "valable" ou est-ce juste un papier mais ils n’assumeront pas les impayés? (genre comme les assurances en générale (pas GLI GLR))

Après il s’offre 4 possibilités de location:

1) en couple avec l’assistance sociale garante
2) en couple avec les parents du jeune homme garants
3) la jeune fille seule sur la bail avec l’assistance sociale garante
4) Ne pas leur louer car trop risqué

Qu’en pensez-vous? J’ai regardé votre check up pour les locataires et on ne parle pas garant ni de gens sans ressources.
Je suis tenté, car j’ai eu un bon feeling avec eux, et je me dis qu’il devrait rester un moment… de plus si ils ont des garants « solidaire » le risque est faible ?
J’aimerai avoir votre avis.
Merci

Mots-clés : garant rsa

Hors ligne

 

#2 15/06/2014 10h46 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   313 

Situation difficile humainement mais on ne loue pas

Vous avez dans ce cas la réunion de tous les problèmes potentiels :

Jeune couple avec un enfant en bas age dont la femme ne travaille pas et le mari est au chômage.

Quand il faudra choisir entre le chauffage de l’appartement ou la nourriture du petit par rapport au loyer du méchant bailleur quel sera leur choix ?
Quel sera la décision d’un juge face à cette situation humaine ?

Si vous faites du sentiment aujourd’hui vous êtes en danger dans les mois à venir.

C’est dur , ce n’est pas ma mentalité mais j’ai appris et maintenant je fais le tri entre l’humain et le locatif.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#3 15/06/2014 11h07 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

D’accord avec vous, mais le garant solidaire prends le relais à ce moment là non?

Hors ligne

 

#4 15/06/2014 11h47 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   39 

Attention aux fausses déclarations à la caf.J’imagine que si la jeune femme loue seule,c’est pour avoir un meilleur montant d’APL? En cas de contrôle,le montant des aides peut-être réduit à zero.
Dans ma campagne on peut arriver à des loyers equivalents au montant d’aides au logement:le risque est donc faible et les locataires bénéfiçiant des aides sont donc quasiment plus solvables que ceux qui ont peu de droits.

Il faudrait savoir dans quel secteur le jeune autoentrepreneur travaille et pour quelle raison il se lance dans cette activité.personnellement je ne louerai pas mais si vous êtes joueurs et que le jeune homme vous inspire confiance,vous pouvez tenter ….


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#5 15/06/2014 12h03 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   219 

Dans un monde bien fait il me semble que ce sont les logements à vocation sociale qui devraient répondre à ce type de demande… j’ai cru comprendre que devant le nombre d’impayés, ils deviennent forcément très sélectifs et refusent des profils maintenant acceptés qu’exclusivement par les bailleurs privés.
En tant que bailleur privé je ne louerais pas même si j’accorde de plus en plus d’importance au "ressenti" du futur locataire.


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#6 15/06/2014 12h13 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos réactions nombreuses,

A deux ils auraient le même montant de CAF car il est demandeur d’emploi pour le moment.
Si elle veut prendre le logement seule c’est pour que l’assistance sociale se porte garante (je pense)

La question est lorsqu’il aura un revenu que deviendra L’APL?

Mais je vous repose la question :
Aucun d’entre vous ne semble accordé d’intérêt pour le fait que soit les parents soit l’assistance sociale se porte garant.
Est-ce parce qu’il est difficile de faire fonctionner la garantie? Ou il y a-t-il autre chose que je n’ai pas saisi?

Pour moi si il y a garant (notamment l’assistance sociale) le risque est quasi nul non?

Hors ligne

 

#7 15/06/2014 12h49 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,

Pourquoi vous compliquez-vous la vie ?
Amha, il faut faire les choses simplement : louer a des gens solvables et responsables ou alors à des étudiants avec la caution des parents. C’est en tout cas ainsi que j’ai toujours fait.
Vos candidats ne me semblent rentrer dans aucune de ces deux catégories.

Avec le système des cautions, peut-être arriverez-vous a récupérer vos billes à la fin d’un éventuel probléme. Mais vous allez perdre du temps, il faut respecter une procédure (prévenir la caution dans les délais…) et éventuellement avancer des frais de justice + il y a le pb de la trève hivernale et avec le bébé, ce sera très compliqué pour une explusion. Je ne suis pas certain que dans votre cas, les assurances (type GLI) vous couvrirons.

La legislation est hyper protectrice pour le locataire et la tendance est que ce phénomène s’accentue. Conséquence : il faut bien choisir son locataire.

Bref: faîtes simple et louez votre bien à quelqu’un qui vous paiera son loyer sans APL, caf ou autre béquille sociale.


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#8 15/06/2014 13h06 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

Je débute, mais je ne vois pas trop la différence entre un étudiant avec caution des parents, et un chomeur avec caution des parents?

Si je comprends votre réponse ce n’est qu’a l’issue d’une procedure judiciaire que l’on fait payer le garant? Ce n’est pas une simple décision administrative?

Après les gens qui on un travail peuvent le perdre et ne plus payer, alors que dans leur cas leur situation ne peut que s’améliorer.

Peut être que mon raisonnement est inversé, et faux smile c’est d’ailleur pour avoir l’avis d’autres bailleurs que j’ai poster ce sujet.

mais visiblement je suis le seul dans cette direction, peut être il y a t’il une raison smile

Hors ligne

 

#9 15/06/2014 14h10 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   39 

alex44 a écrit :

Je débute, mais je ne vois pas trop la différence entre un étudiant avec caution des parents, et un chomeur avec caution des parents?

Si je comprends votre réponse ce n’est qu’a l’issue d’une procedure judiciaire que l’on fait payer le garant? Ce n’est pas une simple décision administrative?

Après les gens qui on un travail peuvent le perdre et ne plus payer, alors que dans leur cas leur situation ne peut que s’améliorer.

Peut être que mon raisonnement est inversé, et faux smile c’est d’ailleur pour avoir l’avis d’autres bailleurs que j’ai poster ce sujet.

mais visiblement je suis le seul dans cette direction, peut être il y a t’il une raison smile

Je suis d’accord avec vous.La reelle solvabilité réside plus dans le projet de cet auto-entrepreneur qu’en son statut actuel.
On ne sait pas si ce candidat est demandeur d’emploi parce qu’il a un projet précis,si il rêve d’être autonome ou s’il vous présente son meilleur profil pour obtenir le logement.
Un détail me fait tiquer:Le fait d’être en contact avec un assistante sociale et avoir un projet de création d’entreprise(ça parait pas cohérent).


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#10 15/06/2014 14h15 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   61 

alex44 a écrit :

M

A deux ils auraient le même montant de CAF car il est demandeur d’emploi pour le moment.
Si elle veut prendre le logement seule c’est pour que l’assistance sociale se porte garante (je pense)

Mais je vous repose la question :
Aucun d’entre vous ne semble accordé d’intérêt pour le fait que soit les parents soit l’assistance sociale se porte garant.
Est-ce parce qu’il est difficile de faire fonctionner la garantie? Ou il y a-t-il autre chose que je n’ai pas saisi?

Pour moi si il y a garant (notamment l’assistance sociale) le risque est quasi nul non?

Tout d’abord, les situations alambiquées de location d’un appartement à un seul nom pour des questions de droits plus ou moins réels créent chez moi une certaine irritation (les abus de droits des uns limitent les droits de ceux qui en ont vraiment besoin…).
Mieux vaut donc ne pas être naïf : à l’entrée dans un logement, tout le monde est beau, tout le monde est gentil et pur… Lorsque les choses se corsent, c’est toujours plus tard.  Autant voir els réactions si vous exigez d’être réglo sur ce point.
Vous posez la question de l’assistante sociale qui se porte garant. Ce point là doit être vérifié et documenté. Sous quelle forme, quelles conditions, quelle institution ou quel organisme se trouve derrière cette dame etc ?
Je me suis fait avoir une fois (j’avais 20 ans) avec ce genre de promesse…
Depuis, je connais des dispositifs qui solvabilisent et sont de bonnes garanties, mais toujours liés à la bonne foi de toutes les parties en présence. Il convient alors de s’assurer que l’AS comme la CAF ont bien connaissance de la situation familiale réelle de ce couple…

Sinon, on peut avoir des problèmes avec des gens ayant un super dossier. À vous de jauger l’aptitude de ces jeunes gens à être responsables et la qualité de leurs garants.
Moi, ce qui me gênerait vraiment tient juste dans la situation vis à vis de droits sociaux : mes convictions m’imposent un non catégorique si ce n’est pas clair et honnête.

Hors ligne

 

#11 15/06/2014 14h31 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je vous posai la question effectivement car je ne sais pas qui se porte garant du coté de l’AS pour le moment.

Pour moi il faut qu’il loue tout les deux sur le bail

Le plus simple serai la caution des parents du jeune homme.

Maintenant je me souviens pourquoi elle voudrai prendre l’appartement seule, c’est pour le RSA, même si il est demandeur d’emploi et n’est pas le père, elle perdrait son RSA (ce que je comprends pas trop car il doit pas avoir grand chose au chomage)

Bon je vais voir ce qu’il me disent lundi, ils ont un rendez vous chez l’AS pour voir la situation.

Merci pour vos éclairages.

Hors ligne

 

#12 15/06/2014 16h31 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   313 

Même réponse pour un garant.

Pensez vous qu’un garant  puisse tenir le paiement d’un loyer à long terme ?

Que ce soit les parents ou un tiers , si ce sont les parents on peux supposer qu’ils vont aider à la vie journalière et au loyer , combien de temps vont ’ils tenir ?

Dans le cas ou le garant se met en place , au bout de quelques mois il fait défection vous allez entamer combien de procédure envers le locataire et le garant ?

Désolé mais déjà c’est pas simple quand la personne est en CDI alors dans votre cas cherchez un autre candidat.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#13 15/06/2014 16h46 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

Jusqu’il y a peu, je raisonnais comme Range19. J’ai refusé de louer un appartement à un couple avec 2 enfants qui souhaitait mettre le bail au nom de Mme. Elle disposait de toutes sortes d’aides qui lui conféraient un revenu global de l’ordre de 1500€, dès lors qu’elle se déclarait vivant seule.

Il y a 3 mois, j’ai acheté un immeuble à un rentier (il ne vit que de ses revenus locatifs) qui me disait qu’il ne louait plus qu’à des personnes bénéficiant des minimas sociaux (versés directement au bailleur): Les seuls impayés qu’il avait eu l’avaient été  du fait de personne solvables, et ces revenus type CAF, lui assuraient un revenu minimum sûr.

En ce qui me concerne, sur l’immeuble acheté, les revenus CAF sont supérieurs au remboursements du crédit.

Alors, aujourd’hui, mon avis est un peu plus mitigé.

1/Certes, ce côté assistanat à outrance ne me convient pas d’un point de vue intellectuel.

2/Mais d’un point de vue strictement investisseur: on a là un revenu garanti. N’est-ce pas ce que nous souhaitons tous?

Je n’ai depuis cet achat, pas eu à faire rentrer de nouveaux locataires, aussi ne sais-je pas encore quelle attitude j’adopterai face aux postulants. J’ai l’impression que je laisserai la porte ouverte à tous les cas de figure, l’aspect contact fera le reste.

Pour ce qui est de garants, je n’en ai jamais pris et ne peux vous aider à répondre à vos questions.

Cdt,
K16

Hors ligne

 

#14 15/06/2014 17h13 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

Bon de toute facon j’attends des éléments de leur part pour Lundi.

Je suis un peu d’accord avec K16, pour moi la CAF qui couvre 70% du loyer c’est du garanti.

Concernant le garant, Philippe, si c’est l’assistance sociale, j’en déduisai un organisme d’état et donc oui sur le long terme ils pairront toujours.

1)Est ce quelqu’un sait ce que la jeune fille entends par "mon assistante sociale se porte garante"?

D’ailleur elle loue déjà un bien dans le 35 à 500€ par mois pour lequel elle à donné son préavis.

2) est ce que cela vaut le coup de demander les coordonnées de l’ancien proprio pour voir ce qu’il en dit?

Pour revenir sur les propose de K16, j’avais effectivement vu un reportage où 2 rentiers expliquait vouloir uniquement dixit "des cas sociaux" pour la rentabilité des loyer, et l’assurancce de toucher l’argent (puisque il ne lui restait plus que 20 à 30% du loyer a récupérer)

Après lui était limite, il achetai les logement HLM pourri et mettait 6 personnes dans 40m²…
mais bon il avait pas de problème d’impayé.

Même si je semble entêté, et argumenter, j’écoute et je prends note des conseils de chacun, je trancherai au vu des éléments que j’aurai lundi.

Après je dois avouer que le bien ne se loue pas aussi facilement que je pensai (3 semaines, et 4 visites seulement)

Il y avait un vis à vis que je vais résoudre cet semaine, je remettrai une annonce et l’on vera bien si j’ai d’autre candidat.

Hors ligne

 

#15 15/06/2014 18h09 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

Je loue un appart à une Jeune avec enfant de 3 ans, les parents sont caution solidaire et heureusement.

En effet j’ai déjà fait appel à la caution.

La 1ere année cela c’est bien passé puis la fille a commencé a faire quelques chèques en bois et est devenu interdit bancaire, elle ne peut même plus me faire de virement internet, elle me paie le solde du loyer par chèque des parents.

Par ailleurs l’état de l’appartement c’est dégradé, en effet ce profil de personne qui ne travail passe la totalité de la journée dans le logement et celui-ci se dégrade en conséquence.

C’était la 1ere fois que je louais a un dossier CAF, et la dernière. Cela convient aux marchands de sommeil qui louent des taudis et encaissent le loyer CAF.

C’est à l’état de prendre ces gens dans leur parc social, qui comme par coincidence n’en veux pas !!!

Posez vous la question pourquoi les bailleurs sociaux refusent de louer à des gens au RSA !

Et encore j’ai pas pris la pire….

Je vous déconseille donc de prendre ce dossier et de privilégier un dossier avec un CDI et caution ou GLI.
Et je rajouterai qu’il vaut mieux avoir de la carence locative plutôt que de louer au premier venu.
Une fois qu’ils on le bail, c’est les locataires qui sont les rois et nous en position défavorable, dépendant du paiement du loyer et qu’ils nous posent pas trop de problèmes hors les gens au RSA posent souvent des problèmes.

Dernière modification par miguelmantes (15/06/2014 18h14)

Hors ligne

 

#16 15/06/2014 21h07 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   219 

alex44 a écrit :

Je suis un peu d’accord avec K16, pour moi la CAF qui couvre 70% du loyer c’est du garanti.

Personne ne peut assurer que cette situation perdurera, le précédent gouvernement (Sarkozy) avait décidé de baisser ces aides avant de renoncer. En Espagne elles ont considérablement été diminuées…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#17 15/06/2014 21h18 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   61 

K16 a écrit :

Bonjour,

Jusqu’il y a peu, je raisonnais comme Range19.

Bonsoir K16,
Ne m’attribuez surtout pas ce que je n’ai pas écrit.
Ce sont les montages CAF frauduleux contre lesquels je m’insurge.
Plusieurs de mes locataires sont allocataires CAF sans le moindre problème.

D’une manière général, je condière que les bidouilleurs avec la CAF seront bidouilleurs avec leur bailleur… Donc… autant éviter les bidouilleurs.

Hors ligne

 

#18 16/06/2014 06h18 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   313 

Les montages de location sous perfusion CAF pour les locataires sont un risque important pour le bailleur.

Comme l’a indiqué Ddtee , il avait été question de baisser les montants de la CAF sous Sarkozy.

Pourquoi pas : Nicolas Sarkozy prédit la fin des aides de l’Etat pour le logement ! - Immobilier

Cette année la revalorisation des aides au logement a été bloqué.

Il faut s’attendre à un durcissement progressif des conditions d’attribution dans l’idée de faire baisser les montants des loyers.

Petit à petit la vis risque d’être serrée de plus en plus , les bailleurs qui ont fait du social en zone reculée risque des problèmes financiers pour des montages uniquement CAF.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#19 16/06/2014 06h28 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour Range19,

Je vous cite:

Tout d’abord,les situations alambiquées de location d’un appartement à un seul nom pour des questions de droits plus ou moins réels créent chez moi une certaine irritation (les abus de droits des uns limitent les droits de ceux qui en ont vraiment besoin  …). - See more at: [url=http://www.devenir-rentier.fr/post.php?tid=6545#sthash.IcZ3mkgB.dpuf

]Info • Forums des investisseurs heureux[/url]
Ce à quoi j’ai répondu

Jusqu’il y a peu, je raisonnais comme Range19. J’ai refusé de louer un appartement à un couple avec 2 enfants qui souhaitait mettre le bail au nom de Mme. Elle disposait de toutes sortes d’aides qui lui conféraient un revenu global de l’ordre de 1500€, dès lors qu’elle se déclarait vivant seule. - See more at: [url=http://www.devenir-rentier.fr/post.php?tid=6545#sthash.IcZ3mkgB.dpuf

]Info • Forums des investisseurs heureux[/url]
Certes, j’ai fait un raccourci, j’aurai peut être dû rajouter "… Range19, les situations alambiquées de location d’un appartement à un seul nom pour des questions de droits plus ou moins réels créent chez moi une certaine irritation (les abus de droits des uns limitent les droits de ceux qui en ont vraiment besoin. C’est pourquoi J’ai refusé…"

Il me semble que sur ces propos, je ne me méprends pas en disant que je raisonnais comme vous. Si vous avez été froissé de mon entrée en matière, j’en suis désolé, ce n’était absolument pas mon objectif.

Bien sûr, le suite du message que j’ai rédigé n’engage que moi et ne présume en rien de votre comportement vis à vis de vos locations et locataires.

Il y a deux choses distinctes à considérer:
- l’aspect général: tous les allocataires ne sont pas systématiquement des profiteurs
- l’aspect particulier, objet de mon post et souvent objet du forum (qui consiste en un retour d’expériences et d’échanges). Le reflet de ce que l’on pense et vit.

Je n’ai pas une expérience extraordinaire, mais même les locataires que j’ai depuis plus de 4 ans et qui touchent les APL "jouent" avec la CAF (parent isolé, travail au noir) afin d’en bénéficier au maximum. (ils vous en parlent librement lorsque vous discutez avec eux).
Sur le dernier immeuble acheté, tous les locataires bénéficient d’aides et sont déclarés comme vivant seuls. Ce n’est le cas pour aucun d’entre eux. Ils sont tous à jour de leur loyer.
Ils sont pour le moment tous réglo avec moi.

Donc, pour en revenir à mon post initial:
- Sur le principe, cela me dérange et je préfèrerai prendre des personnes au dossier impeccable, ou en tous cas dont le dossier ne fait pas preuve de malversations vis à vis de la CAF. Même si cela ne présume en rien de leur situation à venir.
- dans les faits, en tant qu’investisseur, le fait d’avoir des dossiers "arrangés" peut procurer un aspect sécuritaire.

A chacun de faire son choix et d’agir selon ses convictions.

Cdt
K16

Hors ligne

 

#20 16/06/2014 06h50 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   11 

Vous avez raison, Philippe30: il rester prudent.

Cependant, une situation actuelle ne présume en rien d’une situation à venir, un salarié aujourd’hui peut être le chômeur de demain et vice-versa.

Je ne pense pas qu’il faille bâtir une stratégie locative sur les alloc.

Chaque cas étant particulier, je ne pense pas non plus qu’il faille absolument fuir les allocataires…. Dilemme!

Les conseilleurs n’étant pas les payeurs: je ne cherche pas à orienter les choix des uns ou des autres.

Cdt,
K16

Hors ligne

 

#21 16/06/2014 09h11 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   61 

K16 a écrit :

Bonjour Range19,

- l’aspect général: tous les allocataires ne sont pas systématiquement des profiteurs

C’est très exactement ce que je pense et je persiste par ailleurs à refuser toute situation laissant imaginer une bidouille. La fin ne justifie pas les moyens. Cela reste un choix que je n’impose qu’à moi.

Je rebondis sur le propos de Philippe au sujet des allocations : oui, tôt ou tard il pourrait y avoir un effet boomerang. Chacun doit analyser sa situation pour anticiper… Les logements étudiants seront tout aussi concernés.

Hors ligne

 

#22 16/06/2014 09h21 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   39 

K16 a écrit :

Vous avez raison, Philippe30: il rester prudent.

Cependant, une situation actuelle ne présume en rien d’une situation à venir, un salarié aujourd’hui peut être le chômeur de demain et vice-versa.

Je ne pense pas qu’il faille bâtir une stratégie locative sur les alloc.

Chaque cas étant particulier, je ne pense pas non plus qu’il faille absolument fuir les allocataires…. Dilemme!

Les conseilleurs n’étant pas les payeurs: je ne cherche pas à orienter les choix des uns ou des autres.

Cdt,
K16

C’est un peu mon avis.La présentation de ce futur auto-entrepreneur est un peu succinte pour se permettre de juger.

Etre pauvre à 20 ou 22 ans,c’est normal et ne suffit pas à définir une personne ou un couple.C’est un peu pour ça qu’à coté des grandes théories,les dossiers et le "profil " administratif et comptable, le feeling peut jouer aussi.

J’ai trois locataires,deux à qui j’ai loué en direct et qui ne me posent aucun souci et un qui a passé le filtre de l’agence immobilière à qui j’ai confié la gestion de ce logement qui pose problème.
ça me fait un peu dire que ma méthode de selection(pas totalement au doigt mouillé mais moins rigoureux qu’une AI) n’est pas si idiote…

On peut envisager les choses de 2 manieres:
-demander au candidtat de fournir un dossier administratif prsentant toutes les pieces et etudier ce dossier
-On peut faire visiter le logement et parler de la pluie et du beau temps en visitant.
C’est impressionnant le nombre d’informations qu’on peut obtenir de manière anodine alors que le candidat ne se rend même pas compte qu’il est évalué…


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#23 16/06/2014 10h17 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   313 

Effectivement lorsque l’on gère soi même on apprend à utiliser le feeling et les questions indirectes pour cerner la personne.

Lorsque l’on gère en direct , on est aussi plus attentif car c’est notre patrimoine que l’on met en jeu.

Lorsque l’on délègue la gestion locative , il faut bien cerner l’agence , son mode de fonctionnement en sachant que les intervenants agissant à l’agence pourront changer.

Il faudrait presque faire un jeu de rôle avec l’agence pour mesurer ses capacités et ses faiblesses.
Les agences fonctionnent sur dossier , c’est un premier filtre que certains locataires ne pourront pas passer.

J’ai eu le cas d’une agence qui me proposait un locataire en instance de divorce , j’ai refusé car la pension alimentaire n’était pas fixé donc incertitude sur le reste à vivre  du candidat.

Pour toutes les locations gérés en agence , je demande toujours à vois le dossier du candidat et c’est moi qui donne mon accord pour la location.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#24 18/06/2014 20h17 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   

Bonjour ,
je n ai pas lu l intégralité de vos commentaires mais , je voulais simplement vous donner mon avis au sujet du statut d’auto entrepreneur. Dans le cadre de mon activité professionnelle (motocycliste dans l’administration des douanes), je contrôle au quotidien beaucoup de gens, issus de différentes catégories socio-professionnelles , dont , des auto entrepreneurs.

Loin de moi de vouloir tirer à boulet rouge sur ce statut , mais, force est de constater que, si certains exercent une activité tout à fait légale , nombre d’entre eux se servent de ce statut pour exercer une activité pro dissimulée (travail au noir), qd ce n est pas une activité complètement  illégale .

Dans quel domaine d’activité cet auto-entrepreneur exerce t il ces talents?
Si c est dans l’achat/revente de véhicules , fuyez à toutes jambes!!!

Dernière modification par jffevrier (18/06/2014 20h18)

Hors ligne

 

#25 18/06/2014 22h23 → Accepter un locataire au RSA/autoentrepreneur ? (garant rsa)

Membre
Réputation :   69 

J’ai pas tout lu, je débarque mais:

"Concernant le garant, Philippe, si c’est l’assistance sociale, j’en déduisai un organisme d’état et donc oui sur le long terme ils pairront toujours. "

Au boulot, on loue des gendarmeries. Ça fait sérieux, mais pas rire quand les gendarmes se barrent avec une ardoise…


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech