Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 19/04/2011 14h06 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Membre
Réputation :   69 

bonjour,

l’immobilier est gagnant à court et à long terme, ci-joint tableaux et article datant d’il y a un an, si je trouve plus récent j’éditerai.

http://immobilier-entreprise.lefigaro.f … P-2010.pdf

plus récent mais sans tableau sad

http://immobilier-entreprise.lefigaro.f … long-terme

Dernière modification par JOB (19/04/2011 14h12)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#2 19/04/2011 16h02 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Membre
Réputation :   

L’étude est intéressante, mais on peut douter de l’étude au vu de l’émetteur. D’ailleurs sur le graphique 2 de 1972 à 2008(page 4) on retrouve un TRI quasi équivalent entre logement Paris, foncières côtées et actions françaises (supérieur à 11/an). Je doute que l’on tienne compte des dividendes.

J’avais trouvé une étude sur le revenu datant de l’été 2010 (hélas je n’arrive pas à l’insérer dans ce message) où d’une période allant de 1980 à 2010 on retrouver les performances suivantes :

  - Lingot d’or +195 %
  - Livret A +260 %
  - Monétaire + 620 %
  - Immobilier + 665 %
  - Actions + 970 %
  - Obligations + 1620 %
  - Actions avec dividendes réinvestis + 3570 %

Il est à noter que l’évolution du cout de la vie a été estimé à + 195 %. On peut déplorer que cette étude ne mentionne pas les SCPI ou foncières côtées.

Cette étude me semble plus objective. Qu’en pensez vous.

Hors ligne

 

#3 19/04/2011 16h42 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Modérateur
Réputation :   1078 

Pour l’immobilier détenu en direct (immo parisien par ex), l’étude IEIF ne précise pas non plus comment sont pris en compte les "charges" propriétaires" (impôt foncier, charges non récupérables) ou s’il est tenu compte d’une manière ou d’une autre des travaux d’entretien.

Enfin, pour un particulier, une comparaison réaliste voudrait aussi que le poids de la fiscalité soit prise en compte. Au moins ainsi la place du livret A serait un peu améliorée…. Idem pour la prise en compte des "frais" (comme l’entretien de l’immobilier en direct, l’entreposage des lingots d’or, etc.), périodiques et lors de l’achat/vente.

De toute façon, ces études ne sont pas facile à faire, et ne donnent qu’une visibilité plus ou moins limitée sur le sujet. En tout cas, ce que j’en retient c’est qu’il n’y a guère de vérité absolu dans ce domaine, qui reste stable dans le temps. Il faut donc rester éveillé, essayer de comprendre les changements, et rester diversifié (quitte à gagner un peu moins à court terme).

Dernière modification par GoodbyLenine (19/04/2011 16h49)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 19/04/2011 17h13 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Administrateur
Réputation :   1307 

Riton a écrit :

Cette étude me semble plus objective. Qu’en pensez vous.

Les périodes sont trop courtes. 20-30 ans, ce n’est pas encore assez pour tirer une vrai tendance.

Dans son livre Les Placements de l’Epargne à Long Terme, Jean-François de Laulanié examine l’or, le résidentiel parisien, les actions, les obligations et le monétaires sur un siècle.

Les actions et le résidentiel parisien font globalement la même perf avec une volatilité moindre pour le résidentiel parisien.

SAUF QUE le calcul est théorique car les loyers sont réinvestis et ne supportent aucun frais. Or vous n’allez pas acheter un 1/100e d’appartement tous les mois avec le loyer du précédent, et vous avez de la vacance.

Pour les foncières cotées, les stats US depuis 1970 montrent qu’effectivement la performance des foncières cotées, dividendes réinvestis est légèrement meilleure que celle du S&P 500.

Il y a néanmoins un cygne noir en 2008/2009 : l’indice REIT Equity US passe de 8329 en sept 2008 à 3337 en février 2009, soit 60% de perte en - de 6 mois. Aujourd’hui, l’indice est à 8900, donc la perte a été complètement effacée, mais sueur froide quand même.

Après comme le dit GoodByLenine, les études ne tiennent pas compte de la fiscalité.

Hors ligne

 

#5 19/04/2011 17h58 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Membre
Réputation :   285 

Je pense que dans ce cas on cite souvent le célèbre Friggit
http://www.cgedd.developpement-durable. … brique=138
Ce doc fait bien la synthèse http://www.cgedd.developpement-durable. … 7dc1c1.pdf
(on est pas nécessairement d’accord avec les conclusions mais les chiffres ne sont pas trop discutables j’imagine ?)

Il arrive à du 6,6%/an en tendance longue (très longue) pour les actions US et FR (monnaie constante dividendes réinvestis)
Il décrit des tunnels pour les actions (valeur d’un placement en actions rapportée à la tendance longue) on est plutôt en dessous de la moyenne du tunnel en ce moment voire proche de la limite basse (P29)

Evidemment, pour l’immobilier, on est sorti du tunnel par le haut (et plus qu’un peu)

Mais il faut tenir compte de l’effet de levier aussi ! Ainsi que de la fiscalité !

Hors ligne

 

#6 16/06/2011 10h17 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Membre
Réputation :   211 

Placements sur longue période : les bienfaits de la diversification

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_risque_rentabilite_20ans.gif
Source : http://www1.ieif.fr/Newsletter/Newslett … se-PLP.pdf

- Note webmaster : suite au message de Job sur l’existence d’un autre topic très similaire, j’ai déplacé ce msg et supprimé le msg de Job. Merci -

Hors ligne

 

#7 16/06/2011 14h40 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Administrateur
Réputation :   1307 

Merci pour le lien.

Je pense qu’il y a un biais très fort car les 20-30 derniers années ont été historiquement favorables aux obligations avec une baisse continue des taux, baisse qui n’a strictement aucune chance de se reproduire dans le futur.

Hors ligne

 

#8 04/08/2011 00h05 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Membre
Réputation :   10 

en mettant de l’ordre dans mes finances, dernièrement, je me suis penché sur les fonds proposés dans mon PEE.
Je me suis notamment intéressé à celui-ci

http://img62.imageshack.us/img62/2342/fondxlz.png

la valeur de la part a été multipliée par 3.33 en 13,5 ans soit un rendement actuariel 9.3% sur la période en traversant 2 crises sur les actions. pas mal !
je me suis interrogé sur la composition de ce fond dont le rendement me satisferait grandement dans une optique long terme !!!!

et bien, je fus surpris de constater que ce fond est composé à 30% de monétaires pour 70% d’actions (mid and small cap francaises et européennes)
c’est donc une belle performance pour un fond qui ne possèdait pas d’obligation dans la dernière décennie

cela m’a amené à m’interroger sur mon allocation d’actif pour les années à venir.
comme les obligations ne semblent pas promises à un brillant avenir à court terme, je me demande si une allocation d’actif de type 30% monétaire 70% actions ne serait pas le couple idéal pour les années à venir

nul n’est devin mais la performance de ce fond fait réfléchir.

étant un fervent défenseur de l’allocation dynamique et pensant que l’allocation doit passer avant le choix des actions, je souhaite recueillir vos avis.

Dernière modification par gimli (04/08/2011 00h08)


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne

 

#9 13/09/2011 12h59 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Administrateur
Réputation :   1307 

Hors ligne

 

#10 13/09/2011 13h22 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Membre
Réputation :   166 

Une question peut-être idiote, mais les études en question tiennent-elles toute compte du biais de sélection ? Si on regarde des actions dans le marché aujourd’hui, et qu’on mesure leur performance depuis leur introduction il y a 20, 30 , 50 ans, on obtient une certaine performance. Mais alors on ne tient pas compte des titres qui auraient disparus suite à une faillite etc. Si on se place il y a 50 ans et que l’on investit dans un panier d’actions, il y a une probabilité que certaines d’entre elles valent 0 à plus ou moins longue échéance, si l’activité fait faillite. Et ces titres n’existent plus 50 ans après.

Je me souviens d’avoir lu une étude US qui montrait que souvent les études long terme étaient sujettes à ce biais et que si l’on corrigeait cet effet les résultats étaient bien moins reluisants.

Il y a un problème comparable avec l’immobilier. Les indices ne tiennent pas compte des montants investis dans la mise aux normes, dans les améliorations des biens immobiliers. C’est un bais reconnu des indices de prix immobiliers US.

Hors ligne

 

#11 13/09/2011 14h07 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Administrateur
Réputation :   1307 

Je crois que le bon terme est biais du survivant. :-)

Dans le cas ci-dessus, j’imagine que la performance du marché actions est mesurée avec le SBF250 ou un avatar et donc le pb ne se pose pas.

Par contre, effectivement dans les back-testings qui ne se basent pas sur des indices, mais sur des sélections d’actions selon divers critères (PER bas, high beta, ou que sais-je), j’avais lu aussi que ce biais pouvait fausser complètement les études quand il n’était pas pris en compte.

crosby a écrit :

Il y a un problème comparable avec l’immobilier. Les indices ne tiennent pas compte des montants investis dans la mise aux normes, dans les améliorations des biens immobiliers. C’est un bais reconnu des indices de prix immobiliers US.

Oui de la même façon que lorsque l’on compare un indice actions dividendes réinvestis avec un indice immobilier loyer réinvestis, le réinvestissement mensuel du loyer est tout relatif.

Hors ligne

 

#12 09/09/2015 16h57 → Les placements sur longue période : étude de l'IEIF

Membre
Réputation :   69 

un petit article sur ce thème cher aux fans du LT (je n’ai pas trouvé le bon topic pour ajouter cet article)
Les valeurs les plus décotées et celles qui sont trop chères source equity GPS

Message édité par l’équipe de modération (10/09/2015 10h32) :
- ajout de balises Url

Dernière modification par Job (09/09/2015 16h58)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech