Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 26/07/2014 10h14 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   266 

Hors ligne

 

#52 26/07/2014 17h42 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonjour.
En reprenant les 59 mensualités à 2,08 € + une à 1,77 €, en faisant des calculs avec Excel et en enlevant les impôts sur les intérêts perçus, j’obtiens les TRI suivants:
- TMI à 30 % -> 4.33 %
- TMI à 14 % -> 5.54 %
- TMI à 5.5% -> 6.19 %
- TMI à 0 -> 6,61 %

Le rendement interne n’est donc pas si mal. Peut-être un peu faible à mon avis par rapport aux risques.

Evidemment on peut améliorer encore le TRI si on réinvestit les mensualités.

Dernière modification par Medium (26/07/2014 17h46)

Hors ligne

 

#53 29/07/2014 09h44 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

@Gamma76 Merci pour votre réponse claire et étayée, je pense essayer aussi, si on est quelques uns (avec faith) a faire un retour d’expérience sur ce site, ça donnera une bonne idée aux gens tentés mais un peu effrayés.

Y’a t-il d’autres sites de ce genre (francophones) ?

Hors ligne

 

#54 30/07/2014 12h54 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   10 

Il serait intéressant, cette fois, du point de vue d’un entrepreneur, de comparer entre une offre de prêt bancaire classique et une offre Unilend (et ainsi comparer ce qui est comparable)

Quelqu’un parmi vous a t’il souscrit récemment à un prêt professionnel de l’ordre de 60 K€ sur 60 mois ? (hors prêt AGILOR agricole dont le taux restent très faible). Quel est le taux pratiqué et surtout quels sont le montant de la caution, assurances et frais de dossier ? Ces frais annexes plombent sans aucun doute un crédit disposant d’un taux bien plus attrayant ? Avec des données concrètes nous pourrions faire une extrapolation et voir quel est l’écart réel entre un prêt bancaire et du crowdfunding.

Peut-on alors comparer Unilend à du Cofidis/Cetelem pour entreprises ? (Cetelem propose sans doute des crédits revolving à des taux encore pire…)

Je pense, pour sa notoriété actuelle et à venir, que la startup Unilend trie un minimum les dossiers. Les projets que j’ai pu étudier ces derniers mois sont des sociétés familiales dont l’existence remonte à 20 ans en général. Bien entendu avec le contexte morose et la fiscalité à la française qui pénalise surtout les PME personne n’est à l’abri d’un dépôt de bilan ou d’un mauvais choix stratégique suite à un nouvel investissement… Il faut bien entendu que les sommes récoltées soient utilisées à des fins d’investissement et non pas pour combler la trésorerie…

Personnellement, à l’avenir, si j’investis à nouveau dans un projet Unilend, je pense me recentrer sur des projets de 36 mois, au delà on maximise le risque. Par exemple, je viens de passer à côté d’une offre de 36 mois qui s’est terminée avec un taux moyen à 9,1 %.

Hors ligne

 

#55 31/07/2014 23h55 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   266 

Autour de 3%, cf Image StatInfo et je confirme que c’est conforme aux observations. Pour les assurances et frais divers, rajouter environ 1% au taux pour avoir un équivalent de TEG.

Dernière modification par Geronimo (31/07/2014 23h57)

Hors ligne

 

#56 31/08/2014 02h46 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’ai lu avec attention et intérêt les questions et réponses des divers participants. Il y a beaucoup d’erreurs sur le thème central d’Unilend (à savoir un taux "attracteur"): le calcul même du rendement!
Attention: lorsqu’on investit de l’argent avec un but non entièrement philanthropique -et donc vouloir faire fructifier son argent- il faut savoir calculer un rendement, différent d’un taux. Seul Gamma a bien expliqué; je voudrais en faire le rappel et également préciser comment marchent les prélèvements.

1. Taux et rendements: en prêtant 100 euros à 9% annuel sur 36 mois, on va vous rembourser 36 échéances mensuelles fixes, qui correspondent à: seul le 1er mois allez-vous avoir les 100 euros fructifiés à 9%/12; le 2e mois, l’emprunteur ne paie les intérêts (9%/12) que sur les (100 euros-le capital remboursé le 1er mois), etc…

2. EN SIMPLE: ici, le mode de fructification est le même que lorsque la banque vous fait un crédit immobilier; c’est différent d’un livret d’épargne avec calcul des intérêts habituellement en quinzaine (tel que précisé par un contributeur) au taux de (X% annuel/24 quinzaines).

3. PLUS PRÉCISÉMENT: il faut maintenant faire rentrer les impôts et prélèvements. Si chaque mois l’emprunteur vous doit 10 euros, alors Unilend fait une partie du travail pour vous avec le gouvernement. D’abord, prélèvement social de 15.5% (il reste donc 84.5% des 10 euros); ensuite, chacun est imposé selon ses revenus (il faut donc connaître son TMI Taux Marginal d’Imposition, bien expliqué par un contributeur). En fait, un prélèvement de ENVIRON 21% est fait directement: lors de votre imposition, si il s’avère que vous êtes imposés à 5.5% sur tous vos revenus annuels confondus, alors on vous remboursera des impôts. Si vous êtes dans une tranche supérieure à 21%, lors de votre retour de déclaration d’impôts, il vous faudra payer la différence. C’est une "avance" moyennée. À NOTER: les impôts se calculent sur le revenu auquel on a soustrait le prélèvement social. DONC, Unilend (en fait le gouvernement français) ne prélève pas 15.5%+21%: on vous verse (10 euros - 15.5%) x 79%. Les 79% viennent du calcul de prélèvement de 21% (100-21=79). Ceci est inférieur à 15.5%+21% (les 21% d’impôt ne s’appliquent pas sur 15.5% du prélèvement).

4. ENFIN, EN PRATIQUE: vous prêtez 100 euros sur 36 mois à 9%. Vous aurez donc 36 échéances correspondant à 9% TAEG fixe. En comptant les impôts (voir point 3.), le rendement est de 9% x (100-15.5%) x (100-21%) = 6.00%. C’est ce qu’on va utiliser pour faire le calcul et voir combien on touche réellement. Ainsi, en calculant 100 euros prêtés à 6% remboursables en 36 échéances égales, on arrive à: 36 mensualités de 3 euros environ (détails un peu plus complexes), avec un gain net au bout des 36 mois de 9.5 euros. Au bout de 36 mois donc 3, après avoir déboursé 100 euros, vous aurez 109.5 euros.

5. DIFFÉRENCE AVEC UN PLACEMENT TYPE LIVRET? On voit qu’avec un taux de 9% brut, donc environ 6% net annuel, cela correspond à un taux de environ 3% net annuel sur un placement type livret. En effet, 100 euros au bout d’un an donnent 103, un an de plus donnent 106 et à la fin de la 3e année: 109 euros. La différence est que vous devez laissez la somme entière et bloquée pendant 3 ans. Avec Unilend, vous touchez des échéances qui correspondent aux intérêts plus le remboursement d’une partie du capital.

6. TAUX différent de RENDEMENT = DÉCEVANT? Alors comment augmenter le RENDEMENT de ces prêts à TAUX de 9% ? Et bien lorsque vous touchez votre première échéance, dans notre exemple 3 euros, il faut les placer tout de suite dans un autre prêt à 9% brut ou 6% net (qui vous rapporteront 36 échéances de 0.28 centimes). Attention, vous toucherez la dernière échéance de 0.28 centimes après 3 ans et un mois, car c’est un nouveau prêt (sur 3 ans pour être consistant dans l’exemple). Le deuxième mois, vous touchez encore 3 euros, et aussi le 0.28 centimes des 3 euros ré-injectés le 1er mois. Il vous faut alors réinjecter 3.28 euros (par exemple sur 36 mois), et la dernière échéance sera touchée après 3 ans…et 2 mois. Et on continue encore et encore à ré-injecter les échéances touchées: c’est le phénomène des intérêts touchés sur les intérêts gagnés: les intérêts composés.

7. METTRE UN CHIFFRE SUR LE RENDEMENT, GENRE EQUIVALENT À X% D’UN LIVRET? C’est simple et complexe à la fois. Les formules sont très bien définies depuis longtemps: formules mathématiques avec les "sigma": les sommes, et des exponentiels. Lire le chapitre un de tout livre de finance, niveau BAC+1. Pour faire simple, utiliser les calculateurs disponibles sur internet par exemple (site de banques, journaux, etc.). Utiliser le calcul de type "crédit immobilier", sauf que c’est vous la banque (!): entrez le capital emprunté (ce que vous prêter), le nombre d’échéances (3 ans = 36 mois, etc…), et le taux (si vous prêtez à X% brut, alors calculer le X% net, voir point 3.). Tout de suite vous voyez combien vous toucherez par mois, et combien cela vous rapportera en tout.

8. DIVERSIFICATION: tel que précisé par plusieurs participants, le principal est donc de n’avoir aucun défaut, sinon… le rendement est affecté énormément, surtout si le défaut arrive arrive tôt dans vos échéances. Dans le cas, des 100 euros sur 36 mois (qui rapportent 109.5 euros au bout de 3 ans), si la compagnie fait défaut et ne vous rembourse pas ne serait-ce que la dernière échéance de 3 euros, vous aurez 106.5 euros. 6.5 euros de gagnés au bout de 3 ans, au lieu de 9.5 euros: c’est 30% de moins! Consolation: si vous avez ré-injectés chaque mois les échéances, alors de l’argent a été touché (si pas de défaut). Il faut donc multiplier les prêts (=diversification), et ré-injecter tout de suite.

9. 9% EST-CE CHER? Pour une entreprise, emprunter à 9% n’est pas forcément cher. En 2014, la banque prête à des particuliers pour prêt immobilier à moins de 3%: c’est totalement différent, il y a le bien qui peut être récupéré. Lorsqu’un restaurant veut acheter des nouvelles tables et chaises en prétendant que celles-ci vont attirer plus de clients, cela reste à prouver! Si le restaurant le peut pas rembourser, que voulez que la banque fasse des tables et chaises d’occasion? !!! En fait, un huissier peut venir, prendre les chaises et les vendre d’occasion: la banque récupère un petit peu. En fin de compte, comme le risque est plus élevé, alors le taux est plus élevé. Les compagnies ont plusieurs types de dettes, à court, moyen et long termes, pour assurer différents financements (les salaires des employés, achat des consommables, achat de matériel neuf, investissement, etc…), à des taux différents, sur un période différente. Donc 9% n’est pas forcément élevé: votre crédit immobilier est à 3% et vous êtes un "bon payeur", allez chez Cofidis pour un "prêt consommation" (=aucun garantie en retour), alors vous pouvez aller jusqu’à 18% quand même: autre utilisation et autre somme empruntée, donc taux différent.

10. REMARQUEZ qu’avec Unilend, contrairement à un livret d’épargne, vous touchez de l’argent tous les mois. Les intérêts composés sont plus importants lorsqu’ils sont tabulés mensuellement, et non annuellement, évidemment…

11. À ce propos, voir le commentaire très éclairé d’un participant sur les BDC disponibles sur les NASDAQ et NYSE. Du 9% brut (donc grosso modo 6% net) annuel, mais versés MENSUELLEMENT: très intéressant. Ensuite, il s’agit d’actions: on peut donc retirer TOUT son capital à n’importe quel moment, avec un clic de souris. Par contre, comme il s’agit d’actions, le prix de l’action peut varier: monter ou… descendre! Ces fonds sont en général stables (et donc le prix des actions qui en résultent), puisque le but de ces entreprises n’est pas d’avoir une action qui monte, mais une action qui rapporte des dividendes les plus haut possibles, le plus régulièrement possible. Donc, en cas de ralentissement économique (comme maintenant…), le prix peut baisser.

CONCLUSION: pas d’investissements magiques. L’investissement est l’oeuvre d’une vie, et il faut s’intéresser et savoir et comprendre ce que l’on fait: sinon, on court à sa perte. Souvenez-vous: la bourse est comme une ferme: les bulls, les bears, les pigs (les taureaux, les ours, les cochons). Les taureaux sont toujours confiants que la bourse va monter, et ils gagnent de l’argent. Les ours sont toujours frileux, mais ils gagnent eux aussi de l’argent. Les cochons eux, pensent pouvoir tout manger et dormir sur leurs deux oreilles dans leur fiente en faisant des bénéfices mirobolants: soient ils terminent logés-nourris-blanchis en prison, soit dans la rue.

Diversifier et comprendre ses investissement (mobilier, immobilier, actions, bons au trésor, métaux, matières premières, monnaies etc…), c’est important. Unilend a l’avantage de faire accéder un certain type d’investissement à monsieur et madame tout le monde: il est juste que cette société fasse de l’argent en apportant ce service.

N’oubliez pas: si vous voulez diversifier vos investissements, presque tout peut se faire grâce à des actions sur le NASDAQ, NYSE, et NYSEARCA. Par l’intermédiaire de compagnies côtés, on peut investir directement dans: mobilier, immobilier, actions, bons au trésor, métaux, matières premières, monnaies etc… C’est donc très pratique. Exemple concrêt: vous voulez acheter pour 124 dollars d’or? Ouvrez votre compte courtier en ligne, et de 15h30 à 20h (heure d’ouverture à New-York), achetez une action "GLD" sur le New York Stock Exchange ARCA. C’est à peu près pareil (j’ai bien dit à peu près).

N’oubliez pas non plus: si investir votre argent vous empêche de dormir, abandonnez. Et enfin, pensez à votre fiscalité et au travail que vous devrez faire pour assurer les revenus de votre investissement. Vous voulez gagner gros rapidement? Passez de la drogue à la frontière: vous risquez beaucoup, et comment allez-vous utiliser de l’argent illégal? Il faut le blanchir, ce qui a un coût. Exemple extrême, évidemment, mais pour illustre le fait qu’un placement à 5% en actions chez TOTAL sur le CAC40 dans un PEA est différent d’actions TOTAL dans un compte titre courant, qui est différent d’un investissement locatif à 5% type studio pour étudiant (là encore: acheté 100 000 euros neuf loi Duflot, ou bien ancien à 80 000 euros et 20 000 de réparation déductible; avec emprunt bancaire avec intérêts déductibles ou payés cash?).

À vous de voir!

Hors ligne

 

#57 31/08/2014 09h41 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   194 

JB1855: La majorité des intervenants (moi compris) sont partis du prinicipe de l’obligation ou seul l’intérêt est payé durant la vie du prêt et le capital remboursé à l’échéance (du crédit in fine). Les calculs sont basés là dessus.

Pour ma part, je n’avais pas compris que c’était du prêt "classique" avec remboursement d’une portion de capital à chaque échéance.

Hors ligne

 

#58 31/08/2014 10h07 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   157 

Mevo a écrit :

Pour ma part, je n’avais pas compris que c’était du prêt "classique" avec remboursement d’une portion de capital à chaque échéance.

C’est bien le cas.
Avec une anecdote amusante (enfin, ça m’a amusé): la mensualité nette que nous recevons est en hausse continue.

Ca semble contre-intuitif, mais c’est dû au fait que la part d’intérêt baisse dans une mensualité constante => CSG+IR sont donc de moins en moins élevés.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#59 31/08/2014 10h11 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Je suis assez séduit par le concept Unilend, mais philosophiquement est-ce que finalement on n’encourage pas les banques à rester frileuses pour les prêts?
Quelque part on fait leur travail, j’ai du mal à évaluer les conséquences en terme de macro économie.
Peut être que les banques ne sont pas intéressées par des prêts de sommes modestes, et dans ce cas là Unilend remplit un vide.

Hors ligne

 

#60 31/08/2014 10h42 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   157 

Medium a écrit :

Je suis assez séduit par le concept Unilend, mais philosophiquement est-ce que finalement on n’encourage pas les banques à rester frileuses pour les prêts?

Honnêtement, ce qui encourage surtout les banques à être frileuses, ce sont les obligations légales wink
Unilend est un exemple d’intermédiaire s’introduisant dans le vide créé par la réglementation. La prise de risque se fait alors directement par les particuliers volontaires, plutôt que par l’économie globale.
Pourquoi pas !


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#61 31/08/2014 14h52 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

@faith : ah oui en effet, je viens de vérifier, les mensualités net augmente légèrement au fur et à mesure. Mince, cela va me compliquer ma feuille de suivi sur excel, mais cela va dans le on sens!

@JB1855 : très intéressant vos propos, je suis dans l’ensemble d’accord avec vous mais vous avez été beaucoup plus claire et pédagogue que moi pour expliquer les choses (plutôt normal vu mon statut de novice dans la finance)

J’en profite du coup pour faire un retour d’expérience :

cela fait 5 mois que j’ai commencé à mettre des billes sur ce site. J’ai sorti 1900 euros. J’ai prête à 16 entreprises différentes. Je récupère bientôt 50 euros par mois que je réinvesti. Pour le moment toujours zéro défaut (encore heureux car si l’entreprise est en défaut au bout de 4 mois ..)

En me projetant sur l’ensemble du projet, cela revient pour le moment à un gain de 3% net par an. En aillant pour le moment re-prêté "que" 126 euros.  J’ai simulé sur un an en poursuivant ce rythme de re-prêter 50 euros par mois et j’arriverais à un rendement de presque 8% par an, bien sur, s’il n’y a toujours pas de défaut.

J’ai lu que certains visait les prêts de 36 mois, je m’oriente plutôt vers les prêts de 5 ans ou éventuellement 4 ans si l’entreprise me parait solide. Le rendement est meilleurs et en sélectionnant un peu on trouve régulièrement des entreprises avec du vécu et qui ont l’air d’avoir les reins solides.

Plus le temps passe, plus j’ai l’impression que cela représente un placement intéressant pour diversifier un peu.

Hors ligne

 

#62 31/08/2014 18h08 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

@ MEVO: Effectivement, dans ce type d’investissement, une partie du capital est remboursé chaque mois. C’est donc intéressant à deux niveaux: i) ça permet d’amplifier les intérêts composés puisque l’on peut ré-injecter tous les mois, et ii) en cas de défaut de l’emprunter, au moins une partie du capital aura déjà été remboursé (à vous) selon le moment du défaut. Deux grands avantages par rapport au placement type "livret A" - ou bien sûr d’autres produits financiers disponibles chez nos banquiers. L’inconvénient est que un "9%" brut sur un prêt de 3 ans (sans ré-injection des échéances) est donc équivalent à du 3% net type épargne. Mais il faut trouver du 3% net type épargne!… Il y a des produits financiers dispo, avec avantages fiscaux.

Comme l’a précisé FAITH, étant donné que les échéances mensuelles sont constituées d’une partie du capital et d’un intérêt, l’emprunteur (si il rembourse un montant FIXE), va rembourser mois après mois de plus en plus de capital, et de moins en moins d’intérêt. De son côté, il aura donc de moins en moins d’intérêts à déduire au sein de la fiscalité de son entreprise. Au contraire, (et bien que l’échéance soit fixe!), de notre côté la part d’intérêt diminuant chaque mois, c’est de plus en plus de "notre argent initial" qu’on nous redonne: on n’est donc pas taxé dessus, et le prélèvement est moins grand. La mensualité augmente parce que Unilend (pour l’état français) prélève moins. Si vous avez un crédit immobilier à échéances fixes, années après années vous verrez que vous pourrez déduire de moins en moins d’intérêts, parce qu’on en a payés moins.

@ MEDIUM et @ FAITH. Je trouve la réponse de FAITH sur le commentaire (éclairé) de MEDIUM très approprié. A travers Unilend, on prend la place des banques: oui et non…. enfin plutôt non! Il faudra que ce type de financement se démocratise beaucoup avant de faire de l’ombre aux banques. (les Banques Populaires, Crédit Agricole et Caisse d’Épargne prêtent ENORMÉMENT d’argent aux attisants, très petites entreprises, PME; et aussi les grandes banques type SG on BNP). Ensuite, les banques n’auraient pas forcément eu les clients emprunteurs qui viennent chez Unilend (mais c’est indéniable que Unilend a saisi une opportunité - c’est très louable). A ce propos, on peut relire les commentaires d’un participant sur les "canards boiteux": quel est l’ENSEMBLE des raisons qui fait qu’une entreprise vient chez Unilend, et qu’est-ce que cela reflète au niveau de la stabilité de la compagnie? Nous verrons dans plusieurs années (ou moins si ça ne marche pas!) si ce concept est sécuritaire; et qu’il le soit ou non (le "concept"), cela reflètera en fait bien plus i) la qualité du travail effectué par les financiers qui choisissent les dossiers et les proposent en ligne sur Unilend, et ii) le travail légal que Unilend pourrait effectuer (espérons que non) pour recouvrer l’argent -ou une partie- en cas de défaut de paiement.

En fin de compte, en faisant concurrence dans une certaine mesure à certaines banques (si ce concept se démocratise énormément), celles-ci pourrait re-créer des produits similaires chez eux. Par exemple, le compte courant rémunéré, les produits financiers avec blocage d’argent pendant 6 mois, etc.: tout cela était basé en grande partie sur le remboursement d’une dette à court terme d’une entreprise. Bref, un peu de concurrence ne fait pas de mal. Mais bon, quand on est une grosse banque, les moyens logistiques mis en oeuvre pour s’occuper d’un prêt modeste peuvent parfois être démesurés par rapport au gain financier, et au risque; alors pour déterminer si il y a effectivement concurrence ou non, il faudra avoir les rapports d’étude de Unilend et de plusieurs banques. Mais du côté du prêteur, il y avait certainement une demande, et Unilend l’a trouvée.

L’avantage pour nous est donc l’arrivée sur le marché d’un nouveau type d’investissement, GRATUIT (frais de transfert gratuits comme l’a précisé un contributeur, et c’est bien expliqué dans le contrat de Unilend), et avec une limite basse d’investissement très basse. ET UN COMMENTAIRE là-dessus, justement. Si l’on n’a "que" 50 euros par mois à épargner, cela peut refléter un niveau financier de vie où un aléa minime peut devenir très problématique (chômage, voiture qui brise, etc.): il est donc parfois primordial d’avoir la possibilité d’avoir recours EN TOTALITÉ à l’argent qu’on a épargné pendant longtemps. Il faut donc réfléchir là-dessus, et ne pas foncer tête baissé parce que le taux paraît intéressant (plus que le rendement!). Toujours la même conclusion: il est plus prudent de diversifier ses investissements, à la fois pour minimiser les risques inhérents à chaque type de placement, mais aussi parce que la liquidité n’est pas la même (d’où "l’opposition" valeur mobilière et valeur immobilière par exemple). Plus on est riche, plus on a la possibilité "bloquer" une certaine partie de son épargne: presque irrémédiablement, cela correspond à un meilleur rendement. (et oui, on ne prête qu’aux riches c’est bien connu, et seuls les riches peuvent s’enrichir! Mais c’est uniquement parce que leur argent est plus facile à placer, utiliser, faire fructifier, parce que sinon croyez bien que tous les financiers sont d’accord: l’argent n’a pas d’odeur).

En tout cas, ce concept de crowfunding me fait énormément penser au micro-crédit qui, il faut bien le rappeler, est générateur d’argent ($$$) mais permet aux couches sociales défavorisées de s’élever: un certain libéralisme peut donc profiter à tout le monde! (ATTENTION: je ne veux en aucun cas démarrer une discussion politique). Pour ce concept démontré en pratique, l’économiste Mohammad Yunus s’est fait décerner un prix Nobel, non pas d’économie mais… de la Paix!

Pour finir, je vais faire comme @MATHIEULOVIC ! Plutôt que de parler et parler, je vais effectivement investir un peu d’argent sur Unilend parce que je trouve le concept intéressant, et que cela permet de diversifier un peu ses investissements. Bien qu’en théorie le défaut de paiement peut être limité, peut-être le problème pourrait-il venir d’Unilend? Donc, vue cette inconnue de taille, je vais considérer ce type d’investissement un peu plus risqué qu’il ne l’est de manière inhérente (c’est-à-dire dette à court terme d’une TPE-PME).

Désolé pour les fautes d’orthographe et coquilles de mon premier message - et celui-ci sûrement. J’apprécie énormément que les contributeurs s’expriment de manière claire et décente.
Trop top! A+ lol ;-)

Hors ligne

 

#63 26/09/2014 18h41 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

il semble que le système soit jugé suffisamment porteur pour que d’autres acteurs mettent en place des plates formes similaires.

C’est le cas de KissKissBankBank, l’une des principales plate forme de crowdfunding qui met en place un site qui va fonctionner apparement de façon similaire à Unilend :

lendopolis https://www.lendopolis.com/

…à signaler également un autre site pretpme : Accueil Prêt PME | Prêt PME

l’ouverture de ces deux site est prévue pour le mois d’octobre

Hors ligne

 

#64 27/09/2014 00h09 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Comme la partie intérêt baisse avec le temps, en terme de gain nets après impôts on gagne plus à la fin et c’est un double inconvénient:
1/ il vaut mieux recevoir plus d’agent plus tôt car l’argent reçu plus tard a moins de valeur (à TMI constant)
2/ en cas de défaut par exemple pile à la moitié du temps, on perd plus de la moitié !

Je vois ce type de prêt plus quelque chose pour "faire le bien"

Dernière modification par Medium (27/09/2014 00h11)

Hors ligne

 

#65 27/09/2014 00h15 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

JB1855 a écrit :

Bonjour,

J’ai lu avec attention et intérêt les questions et réponses des divers participants. Il y a beaucoup d’erreurs sur le thème central d’Unilend (à savoir un taux "attracteur"): le calcul même du rendement!
Attention: lorsqu’on investit de l’argent avec un but non entièrement philanthropique -et donc vouloir faire fructifier son argent- il faut savoir calculer un rendement, différent d’un taux. Seul Gamma a bien expliqué; je voudrais en faire le rappel et également préciser comment marchent les prélèvements.

3. PLUS PRÉCISÉMENT: il faut maintenant faire rentrer les impôts et prélèvements. Si chaque mois l’emprunteur vous doit 10 euros, alors Unilend fait une partie du travail pour vous avec le gouvernement. D’abord, prélèvement social de 15.5% (il reste donc 84.5% des 10 euros); ensuite, chacun est imposé selon ses revenus (il faut donc connaître son TMI Taux Marginal d’Imposition, bien expliqué par un contributeur). En fait, un prélèvement de ENVIRON 21% est fait directement: lors de votre imposition, si il s’avère que vous êtes imposés à 5.5% sur tous vos revenus annuels confondus, alors on vous remboursera des impôts. Si vous êtes dans une tranche supérieure à 21%, lors de votre retour de déclaration d’impôts, il vous faudra payer la différence. C’est une "avance" moyennée. À NOTER: les impôts se calculent sur le revenu auquel on a soustrait le prélèvement social. DONC, Unilend (en fait le gouvernement français) ne prélève pas 15.5%+21%: on vous verse (10 euros - 15.5%) x 79%. Les 79% viennent du calcul de prélèvement de 21% (100-21=79). Ceci est inférieur à 15.5%+21% (les 21% d’impôt ne s’appliquent pas sur 15.5% du prélèvement).

À vous de voir!

J’apprends quelque chose, je pensais qu’il fallait simplement ajouter TMI et CSG.
Avez vous des sources que je vérifie ce point?

Est ce un principe général ou uniquement pour ce type de revenu?

Par exemple pour un revenu foncier, il faut faire le même calcul?
impots = (revenu * csg) + (revenu - revenu*csg) * TMI

Dernière modification par Medium (27/09/2014 00h19)

Hors ligne

 

#66 27/09/2014 13h44 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Dans le cadre de la nouvelle règlementation sur le financement participatif, de nouvelles plates formes permettant de prêter de l’argent (avec intérêt) vont voir le jour.

Cette possibilité existe déjà via Unilend.

Les fondateurs de KisskissBankBank vont ouvrir à compter du 9 octobre Lendopolis. https://www.lendopolis.com/

Il semble intéressant d’échanger sur ce nouveau type d’investissement, les avantages, les inconvénients…

Hors ligne

 

#67 07/10/2014 18h43 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   44 

Je ne connais pas Lendopolis mais les avantages / inconvénients du crowdfundind ont déja été discutés abondamment dans cette file : Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ?
[Edit : sujet Lendopolis fusionné avec sujet Unilend par les modérateurs le 07/10/14].

Au vu des posts le principal inconvénient du crowdfunding c’est toute la problématique du risque qui peut être soit très élevé (au point que les banques refusent tout financement) ou même complètement inquantifiable sur des bases solides.

Dernière modification par EricB (13/10/2014 10h00)

Hors ligne

 

#68 26/10/2014 11h20 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Je suis sur Unilend depuis le mois de mai. J’ai bien aimé le principe, et le site est très clair et fonctionnel.

J’ai investi pour le moment 4500 euro sur 12 entreprises et j’essaye de mettre 250 euro par dossier + les remboursements en cours. Il est très facile de réinvestir les mensualités remboursées car le montant minimum pour un prêt est de 20 euro.
Pour plus de souplesse, ce n’est pas un vrai prêt comme une banque mais un bon de caisse.
Pour le moment, une mensualité a été payée avec 24 ou 48 h de retard et j’ai sur un autre dossier un retard de 72 h en cours… Unilend previent immédiatement par mail d’un retard de remboursement.
Pour ceux qui s’interroge sur la pertinence de prêts à 8/10 % pour les emprunteurs, je répondrais ceci étant moi même gérant d’une modeste PME : L’accès au crédit par les banques classiques est relativement aisé et bon marché (avec des solides bilans) pour des projets simples et concrets : emprunt pour acheter un fonds de commerce / une machine / des véhicules / effectuer des travaux, ect …
Par contre pour des besoins de trésorerie ( accompagner un développement par ex) ou financer du stock, alors là les portes du crédit se referment et les banques revoient les PME vers des solutions très onéreuses (et génératrices de cash pour elles) genre affacturage ou découvert contre lourdes garanties bancaires !

Donc je pense que les emprunteurs actuels (au vue d’un examen rapides des comptes financiers qui nous sont proposés) se servent d’Unilend majoritairement pour financer leur besoin de trésorerie ou de fonds de roulements et que cela est plus pérenne, facile et avantageux pour eux que les solutions classiques citées auparavant ( découvert bancaire / affacturage)

Dernière modification par 1mec (26/10/2014 11h22)

Hors ligne

 

#69 26/10/2014 21h32 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Comme j’ai eu l’occasion de le dire dans mon message de présentation, j’ai prêté à quelques sociétés sur le site unilend.fr pour tester un peu le principe.
J’ai vu que certains ici en avaient fait de même d’ailleurs, et GBL avait eu l’occasion de me dire que ces prêts étaient risqués, ce dont j’ai confiance, même si j’essaie de m’en tenir aux 2% de défaillances avancés par le site.

Même si on prête à 10%, les prélèvements obligatoires et l’IR font que le rendement n’est en fait pas aussi intéressant que ça, autour des 3% en annuel je crois.
Mais je trouvais le système intéressant car les prêts sont remboursés tous les mois, ce qui permet de ré investir l’argent tout de suite et prêter plusieurs fois une même somme.
C’est du moins la théorie. J’ai essaye de faire une "simulation" (un tableau Excel quoi) pour voir un peu à combien on peut pousser le rendement en intégrant ces ré investissments, un taux de prêt de 8% et les 2% de défaillance. Je me suis limité à 8 projets proposés par mois (2 sur 24 mois, 2 sur 36 mois…) car c’est à peu près le rythme observé et j’ai consiédéré que j’investissais la même somme dans tous.

Au final j’ai un rendement de 2,4%, et même si à un moment (au bout de 5 ans et demi) les intérêts couvrent les nouveaux investissements, le revenu restant après ré investissement n’est que de 30% d’un seul investissement (si vous avez choisi de prêter 100€ à chaque projet, vous n’aurez à terme que ~30€ de revenus par mois après avoir ré investi 800€ dans les nouveaux projets).
Le capital est remboursé en 45+ ans de son côté.

Le problème est que je ne suis pas sûr de savoir calculer un rendement et que je ne suis pas sûr de ma silution, est-ce que ce_ux qui ont également inveti sur Unilend auraient des données de ce type à partager ?
Si mes données devaient être confortées, cet investissement se révèlent encore moins intéressant que ce que je pensais.

Hors ligne

 

#70 28/10/2014 06h40 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

1mec a écrit :

Pour plus de souplesse, ce n’est pas un vrai prêt comme une banque mais un bon de caisse.
Pour le moment, une mensualité a été payée avec 24 ou 48 h de retard et j’ai sur un autre dossier un retard de 72 h en cours…

Pour info, ce retard a été régularisé hier.

Faut que je relise vos posts car je n’ai pas compris d’où sors ce 3% annuels nets !
Ce ne sont pas des prêts "in fine", tous les mois vous pouvez disposez des remboursements du capital en plus des intérêts. Cela n’a aucun sens de ne pas utiliser les remboursements pour soit réinvestir soit pour les virer sur con compte courant.

Hors ligne

 

#71 28/10/2014 08h21 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   157 

1mec a écrit :

Faut que je relise vos posts car je n’ai pas compris d’où sors ce 3% annuels nets !

En prenant en compte un TMI de 30% et 2% de faillites dès le premier mois de chaque année, ça donne effectivement environ 3.3% de rentabilité.
Ca reste une estimation assez basse: logiquement, on place moins sur les projets plus risqués, et théoriquement, le risque de faillite est moins élevé que la moyenne des PME, étant donné qu’il y a une étude sur la solidité de l’entreprise et une présélection par Unilend.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#72 29/10/2014 22h01 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Faith a écrit :

1mec a écrit :

Faut que je relise vos posts car je n’ai pas compris d’où sors ce 3% annuels nets !

En prenant en compte un TMI de 30% et 2% de faillites dès le premier mois de chaque année, ça donne effectivement environ 3.3% de rentabilité.
Ca reste une estimation assez basse: logiquement, on place moins sur les projets plus risqués, et théoriquement, le risque de faillite est moins élevé que la moyenne des PME, étant donné qu’il y a une étude sur la solidité de l’entreprise et une présélection par Unilend.

Ok d’accord !

Hors ligne

 

#73 30/10/2014 12h08 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Il y a des avis très éclairés et bien argumentés sur Unilend.

Après simulation sous Excel, je vous livre ma conclusion.

Pour un prêt accordé à 9.0%, la rentabilité après prélèvements (forfaitaires) est de 5.02%
C’est la somme des sommes reçus sur 12 mois divisées par le montant prété.
Mais cette rentabilité tombe à 4.08% la seconde année (en effet les 9% ne porte que sur le capital restant dû),  à 3.05% la troisième année et à 1.92% la quatrième année.

Franchement, l’expérience a été amusante, mais je préfère (sur une durée de 5 ans) mettre 200 euros par an dans du Total (rendement de 4/5% versé trimestriellement), que je peux réinvestir en moyennant à la baisse (eventuellement) et avec la possibilité de céder quand le souhaite pour réinvestir dans un autre véhicule.

Cdt

Scoot

Hors ligne

 

#74 30/10/2014 12h32 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   157 

Scooter a écrit :

Pour un prêt accordé à 9.0%, la rentabilité après prélèvements (forfaitaires) est de 5.02%
C’est la somme des sommes reçus sur 12 mois divisées par le montant prété.
Mais cette rentabilité tombe à 4.08% la seconde année (en effet les 9% ne porte que sur le capital restant dû),  à 3.05% la troisième année et à 1.92% la quatrième année.

Là, vous avez traité le cas d’un investisseur qui laisse dormir son argent disponible à 0% !
Désolé, mais faire un calcul sans compter le réinvestissement du capital remboursé n’a pas de sens.

Le rendement pour la première année est la seule qui ait un intérêt: chaque année est la première année d’un nouveau placement.

Dernier point: les prélèvements forfaitaires ne sont pas libératoires. Il ne faut donc pas s’appuyer dessus, c’est à chacun de faire le calcul avec son propre TMI.

A titre perso, en partant sur un TMI de 14%, et un taux de faillite de 0.7%, un placement à 9% donne un rendement net de 5.86%
A chacun d’ajuster ce calcul en fonction de ses paramètres (0.7% est peut-être optimiste)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#75 30/10/2014 13h13 → Unilend : votre avis sur la plateforme de prêts Unilend ? (crowdfunding, unilend)

Membre
Réputation :   

Et je rajouterai : réinvestissement du capital remboursé ET des intérêts versés chaque mois.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech