Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 19/03/2015 04h50 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   12 

Bonjour,

Pour ceux qui sont désormais scotchés sur ENSCO comme moi, un article paru sur La Tribune qui me paraît intéressant sur les capacités/coût d’extraction.

Baril de pétrole : vers une remontée des prix fin 2015 ?

Le dernier graphique est instructif :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_opinion-petrole-alain-lehner.jpg

Petite ligne d’ENSCO achetée trop tôt, je conserve le titre.
Buy and hold quand t u nous tiens…

Cordialement

Dernière modification par Mestra (19/03/2015 04h52)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#27 15/04/2015 19h07 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   12 

Après ces dernières heures bien réjouissantes qui confirment la capacité d’Ensco à susciter l’appétit des investisseurs, une petite information concernant la date de leur prochaine conférence.

http://www.investorwired.com a écrit :

ENSCO PLC (NYSE:ESV) announced that it will conduct its first quarter 2015 earnings conference call at 10:00 a.m. CDT (11:00 a.m. EDT and 4:00 p.m. London) on Thursday, 30 April 2015. The earnings release will be issued before the New York Stock Exchange opens that morning. The conference call will be webcast live at www.enscoplc.com

Une ligne définitivement achetée trop tôt… C’est dommage, au plus bas, j’ai pensé renforcer.

Cordialement

Dernière modification par Mestra (15/04/2015 19h08)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#28 30/04/2015 19h41 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   12 

Le cours de bourse d’Ensco sort-il la tête de l’eau? Suite à la publication des résultats du 1er trimestre 2015, le marché accueille très bien la bonne tenue du taux d’utilisation des plateformes, la réduction des frais de fonctionnement et la capacité à rembourser les échéances jusque 2019.

C’est ici que ça se passe :
Ensco plc Reports First Quarter 2015 Results

Pas de quoi revenir à un généreux dividendes de 10%, mais ce pourrait être la surprise des prochaines publications si le pétrole remonte.


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#29 05/05/2015 11h15 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Administrateur
Réputation :   1307 

Pour ceux qui sont toujours investis sur Ensco :

RBC Capital Markets a écrit :

Ensco plc Executing Through the Downturn

Our view: ESV traded up 10% (OIH up 2%) after a strong operational quarter in which the company posted high revenue efficiency and solid cost controls. However, we don’t think the offshore group is out of the woods yet as we expect the contracting environment to be very competitive for at least the next 18 months which should put continued pressure on rates and utilization.


Key points:

Estimates relatively unchanged after quarter. 2015 EPS is now $4.25 (prev. $3.98) after factoring in the strong Q1 beat. 2016 EPS is unchanged at $2.36. Street estimates are $4.00/$2.91.

Our price target is $27 or 8x our 2016 EBITDA estimate. Offshore drilling multiplies tend to range from 5-8x over the course of the cycle.

Rate Environment Only Getting More Challenging

The number of idle floaters and jackups continues to grow as most operators are choosing to let contracts expire rather than resigning assets.

We expect nearly all floater contracts to be in the $200-300k/day range for the next 12 months as the industry works through the overcapacity.

Our current forecast assumes that ESV is able to recontact a few floaters in this environment although most will be stacked or have idle time between contracts

On the Jackup side, we think hi-spec rigs are likely to recontact in the $100-$150k/day range depending on specs and geography.

Stacking and Scrapping Will Continue

ESV has already cold stacked two rigs in its 8500 series, and we think its possible that more will head to the beach. The company has 4 more 8500 series rigs rolling off contract in 2015.

On the newbuild front, the company will make a decision in 2Q on whether to have the DS-10 delivered on schedule in 3Q or to delay delivery at the shipyard. We think its likely the delivery date gets pushed out into 2016.

Refinancing Strengthens Balance Sheet

The company now has no debt maturities until 2019 and the strongest balance sheet in the group. We think the company may use this to its advantage to pick up distressed assets during the downturn.

Source : Equity Research, 30 avril 2015

Leur valorisation est à $27 / action.

En ligne

 

#30 05/05/2015 11h26 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   50 

Beaucoup d’entre vous on choisit Ensco, personne sur Transocean ?

Hors ligne

 

#31 22/12/2015 22h13 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Administrateur
Réputation :   1307 

Un massacre boursier pour Seadrill, Transocean ou Ensco.

Quelques soient les qualités intrinsèques des sociétés, quand on est pas sur le bon secteur…
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sea-rig-esv.gif

A proportion, Transocean fait de meilleures années 2014-2015, mais c’est seulement car il avait sous-performé en 2012-2013.

Bon, après on pourra arguer que les cours de bourse exagèrent les difficultés opérationnelles…

En ligne

 

#32 22/12/2015 22h40 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   60 

Investisseur Heureux, je suis d’accord et c’est une leçon que j’ai apprise à mes dépends:
il vaut mieux éviter les industries cycliques lorsque l’on est pas dans un bas de cycle

Le pétrole est un peu différent qu’il est une industrie structurellement en croissance à demande stable, mais il y a parfois quelques soubressauts.

Hors ligne

 

#33 22/12/2015 23h28 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   12 

Bonsoir

Je voulais juste signaler que des obligations Transocean sont actuellement sous cotées (à moins de 62 %), ce qui entraine des rendements énormes et des doutes…

Les spécialistes des obligations vous en diront plus.


M07

Hors ligne

 

#34 25/02/2016 16h02 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   17 

Encore une baisse du dividende à 0.01 $ / par trimestre par action soit un dividende annuel de 0.04 $ € soit un rendement qui tombe au cours actuel (après la baisse de 10 % du jour) à 0.5 %

http://www.businesswire.com a écrit :

Ensco plc Reports Fourth Quarter and Full-Year 2015 Results

Non-Cash Asset and Goodwill Impairments Totaling $2.9 Billion
Cash From Operating Activities of $423 Million in Fourth Quarter and $1.7 Billion for Full Year
Record Safety and Operational Performance
ENSCO DS-8 Commences Initial Five-Year Contract Offshore Angola
#1 in Total Customer Satisfaction for Sixth Consecutive Year
Quarterly Dividend Reduced to $0.01 Per Share to Improve Capital Management Flexibility

Dernière modification par loulou75015 (25/02/2016 16h03)


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

#35 25/02/2016 16h16 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Administrateur
Réputation :   1307 

Les résultats sont juste horribles :
Non-Cash Asset and Goodwill Impairments Totaling $2.9 Billion

Et pourtant opérationnellement l’entreprise est au top, mais dans le contexte du moment, le secteur d’activité est simplement trop "difficile".

La vie des entreprises n’est pas exempte d’une certaine injustice…

En ligne

 

#36 25/02/2016 16h26 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   

Ce qui est surprenant c’est qu’ils continuent à distribuer un dividende, même si le montant demeure symbolique, au vu des lourdes incertitudes pour 2016. La plupart des autres opérateurs de rigs ont stoppé les distributions il y a déjà longtemps.

Ils ont déjà beaucoup d’actifs non employés, et beaucoup d’autres dont les emplois arrivent à maturité en 2016. Pas très rassurant, sachant qu’en 2015, il n’y a eu pour ainsi dire aucun nouveau contrat long-terme signé sur l’ultra deepwater. Les rares exceptions l’ont été à des taux très faibles.

Certes c’est le leader du marché, mais pour ce qui est du rendement, il va falloir s’en passer pour les 2 prochaines années à mon humble avis.

Hors ligne

 

#37 26/02/2016 14h07 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Administrateur
Réputation :   1307 

Sheeplooser a écrit :

Ce qui est surprenant c’est qu’ils continuent à distribuer un dividende, même si le montant demeure symbolique, au vu des lourdes incertitudes pour 2016. La plupart des autres opérateurs de rigs ont stoppé les distributions il y a déjà longtemps.

Je suppose que c’est pour rester éligible aux fonds ou trackers à dividendes.

En ligne

 

#38 10/08/2016 21h05 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   12 

Le parcours de l’action d’Ensco depuis mon achat l’année dernière est, sans surprise après coup, une catastrophe.

J’ai ré-étudié la compagnie et opérationnellement, les résultats sont plutôt bons.

Le management se concentre sur la réduction de la dette avec le rachat de $940 millions d’obligations avec un discount d’environ 26%. Mais a créé de nouvelles actions pour $586 millions au cours de $8,93 (une terrible dilution).

Résultat, la trésorerie ressort à $4 milliards et le ratio dettes/fonds propres est passé de 40% à 28%.

La prochaine échéance de remboursement est en 2019 et représente $1 milliard.

La livraison de deux nouvelles plateformes est reportée et la vente d’anciennes se fait pour un prix correspondant à la book-value.

Le cours représente 1/3 de la NAV!

La compagnie semble solide malgré les eaux troubles (il y a 9,28% du flottant qui est du short). Une fois le ciel dégagé, j’espère qu’elle va remonter aussi vite qu’elle a baissé. Alors sur ces éléments, j’ai doublé ma ligne.

2Q2016

Dernière modification par Mestra (10/08/2016 21h13)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#39 27/08/2016 23h35 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   17 

L’action se rapproche de ses plus bas du début de l’année quand le Brent était proche des 25$ alors qu’aujourd’hui le baril à presque fait fois 2 et qu’ESV va enfoncer les plus bas. Pour moi qui a l’inverse de IH n’ai pas pris ma perte à 15% de MV, j’espère que la corrélation comme avec KMI va se refaire sur ESV.


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

#40 28/08/2016 09h21 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   223 

Je ne sais pas si les cours vont se reprendre rapidement ou pas. Ce qui semble acquis c’est que ces deux sociétés seront parmi les survivantes. En tout cas elles semblent moins en danger que la plupart des autres sociétés de ce secteur.
Les cours devraient donc remonter… un jour.

En attendant, choisir les obligations est peut-être une meilleure stratégie. Si le cours reste déprimé longtemps on touchera les intérêts et si le cours se reprend les obligations vont aussi s’apprécier et on peut faire une plus-value.
Elles s’échangent actuellement dans les 75 (en fonction de l’échéance et du taux servi).

Si je compare la situation avec celle que j’ai vécue sur Chesapeake, une autre société dépendante du pétrole bien plus endettée (mais qui peut revendre ses actifs plus facilement qu’un rig), les obligations sont remontées en même temps que les cours de l’action (dans des proportions moindre et avec moins de volatilité).


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#41 01/09/2016 17h23 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   17 

Et voilà ! Plus bas sur 52 semaines enfoncé … Je ne sais vraiment plus quoi faire de cette ligne… L’idée de posséder des plateformes de forage me plaît beaucoup mais voir que le rebond du pétrole n’y fait rien me désespère… J’hésite même a doubler ma ligne…


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

#42 01/09/2016 18h59 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

Je m’intéresse à ce secteur d’investissement sportif en ce moment.

Voici un tableau qui reprend quelques métriques des 3 principales sociétés du secteur

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_capturec.jpg

et une évolution du cours de bourse depuis un an des 3 sociétés

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_captured.jpg

A titre personnel, mon choix s’est porté sur SEADRILL.

Ne pas oublier que j’aime bien les couteaux qui tombent

Dernière modification par corsaire00 (01/09/2016 19h00)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#43 02/09/2016 10h52 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   

Pour analyser les compagnies de drilling offshore, je ne saurais trop vous conseiller de vous pencher sur les cash flows, et sur les contrats d’emploi des rigs, avec qui, pour combien et quelle durée, ainsi que le carnet de commande de chaque compagnie (et dans quelle mesure celui-ci est financé). Celui de Seadrill en particulier est très significatif.

Les indicateurs d’endettement plus classiques sont beaucoup moins pertinents pour cette industrie. Investir dans celle-ci est à l’heure actuelle un saut dans la foi.

Un article intéressant sur Seadrill.

Seadrill Could Survive Until Q1 2018, But Almost Certainly Will Face Bankruptcy - Seadrill Limited (NYSE:SDRL) | Seeking Alpha

Hors ligne

 

#44 02/09/2016 12h21 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   17 

Sheeplooser a écrit :

Pour analyser les compagnies de drilling offshore, je ne saurais trop vous conseiller de vous pencher sur les cash flows, et sur les contrats d’emploi des rigs, avec qui, pour combien et quelle durée, ainsi que le carnet de commande de chaque compagnie (et dans quelle mesure celui-ci est financé). Celui de Seadrill en particulier est très significatif.

On trouve ces infos dans le Fleet Status ou la présentation aux investisseurs ?


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

#45 02/09/2016 13h00 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Administrateur
Réputation :   1307 

Sheeplooser a écrit :

Les indicateurs d’endettement plus classiques sont beaucoup moins pertinents pour cette industrie. Investir dans celle-ci est à l’heure actuelle un saut dans la foi.

Un article intéressant sur Seadrill.

Seadrill Could Survive Until Q1 2018, But Almost Certainly Will Face Bankruptcy - Seadrill Limited (NYSE:SDRL) | Seeking Alpha

Voilà peut-être justement le genre de situation où il faudrait mieux investir avec une option call que directement sur l’action ?

Quand je pense que Seadrill était un temps la grande star des sociétés de plateformes pétrolières (avec une croissance à toute vitesse et un endettement élevé) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_seadrill_20160902.gif

En ligne

 

#46 02/09/2016 19h07 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   161 

Les spécialistes répondront mieux que moi mais des options sur une société en quasi-faillite ça me paraît assez téméraire !

Je regarde les volumes des options SDRL chez Interactive Brokers, il y a des échanges, mais pas beaucoup. Voici par exemple les contrats pour janvier 2018 (OI = Open Interest) :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sdrl_jan18.png

Hors ligne

 

#47 02/09/2016 23h35 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   186 

InvestisseurHeureux a écrit :

Voilà peut-être justement le genre de situation où il faudrait mieux investir avec une option call que directement sur l’action ?

C’est une question de choix personnel. Comme je le répète souvent, il n’y a pas de miracle, acheter un CALL a un coût. Dans le cas de Seadrill, sur les CALL 2018, ça coûte très approximativement environ 30% (annuel) pour un strike proche du cours actuel (aux environ de $2.50), dans les 25% avec un strike un peu plus élevé et environ 15% pour un strike au double du cours actuel ($5). Donc c’est tout de même assez cher. Un CALL à 2.50 coûte aux environs de $1 quand même.

Tout dépend de sa tolérance au risque, de ses anticipations, de son appréciation du potentiel de faillite (et des actions qui vaudraient potentiellement 0) ou de retournement de la société, etc … Pour un CALL proche du cours actuel, vous payez tout de même plus de 1/3 du prix ! Est-il intéressant de payer autant de prime maintenant qu’on est vraiment au plancher ? A chacun de répondre à cette question (mais la question parait un peu bizarre à ce niveau de prix, c’est toutes ces boites bien chères avec de gros multiples qu’il vaudrait logiquement mieux acheter avec un CALL, ou SDRL avant, plus forcément maintenant. Mais il est vrai qu’il y a la question de la faillite potentielle).

Pour tenter une analogie, vaut-il mieux souscrire une assurance perte et vol de son téléphone portable proposé par certaines banques/assurances, où vaut-il mieux y faire attention et au pire prendre le risque de devoir en repayer un ? C’est une question de choix personnel.

En face, quelqu’un qui croit un peu au dossier peut acheter l’action et vendre ce CALL, il a un gain de 30% (annuel) assuré si SDRL ne baisse pas plus (s’il reste stable ou monte). Ou au pire il aura son prix d’achat qui sera plus bas d’autant, et tant que SDRL ne baisse pas plus que la prime encaissée, il restera en gain (il peu même éventuellement vendre du CALL sur le pétrole derrière pour optimiser sa position).

Seadrill est un dossier où il y a énormément de négativité actuellement. Cet article cité date un tout petit peu et exagère sur pas mal de chiffres (il n’est factuellement pas exact sur certains points). Seadrill vient de publier un très bon second trimestre, mais il est vrai que c’est maintenant à partir du 3e que ça va devenir difficile avec les contrats qui arrivent à leur terme. Ils ont tout de même réussi à baisser leur dette nette de plus de $1 milliard cette dernière année, elle est maintenant de $9,1 milliards. De l’autre coté, ils ont tout de même encore du "backlog", ils ont réussi a refinancer un peu, et à grappiller quelques contrats. Il y a aussi qu’ils sont assez clairement dans la situation de l’expression (leur dette est majoritairement du crédit bancaire):

"Lorsque vous devez un peu d’argent à votre banque, ça vous empêche de dormir la nuit … Lorsque vous devez beaucoup d’argent à votre banque, c’est votre banquier qui ne dort pas la nuit" wink

Ils vont vraisemblablement réussir à s’entendre avec leurs banques pour allonger les maturités (ça ne reste que mon avis). Que voulez-vous que les banques fassent ? Les mettre en faillite et que les actifs soient liquidés ? Il parait plus intéressant de leur filer un coup de pouce et qu’ils continuent de rembourser, tant qu’ils en sont capables (et ça semble plutôt être le cas). La vente des navires et plateformes ne parait pas financièrement intéressante pour les banques dans la situation actuelle. Pour l’instant Seadrill gère plutôt bien la situation. Ils ont fait énormément pour baisser les coûts et continuent, et arrivent à négocier avec les clients pour allonger les contrats contre ristourne et à prendre du peu de travail qui se présente.

Tout dépend de ce que va faire le pétrole… Il y a également que les investissements dans le secteur ont été beaucoup réduits ces derniers temps et ça devrait se faire sentir sur l’offre. Si tout le pétrole offshore disparaissait, ça ferait un sérieux trou dans la quantité de pétrole produite. Seadrill n’est pas mort, et peut s’en sortir. En fait, tout est allé très bien jusque là, c’est seulement maintenant que la période difficile commence réellement. Si le pétrole remontait rapidement, pas de soucis, sauf que plus grand monde n’y croit actuellement … Il est vrai qu’il y a de grosses incertitudes sur le dossier.

(Note: Seadrill est un bateau sur lequel je suis, pas que j’y sois forcément heureux, mais j’y suis monté il y a un certain temps, et en général, j’ai une tendance au "quand j’y suis, j’y reste" en période difficile)

Dernière modification par Mevo (02/09/2016 23h39)

En ligne

 

#48 05/09/2016 12h28 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

Compte tenu de la volatilité de l’action SEADRILL, je considère que l’action à toutes les caractéristiques d’un call avec la valeur temps en moins.
C’est à mon avis le même mécanisme que pour VALEANT.

Capitalisation de 1,3 Md$ pour une valeur d’entreprise de 18 Md$ compte tenu de l’endettement et de la décote sur fonds propres.

Acheter l’action SDRL c’est déjà "monter" un pur sang au niveau volatilité.
Je n’ai pas besoin d’appliquer un coefficient multiplicateur avec une option pour transpirer encore plus -)

J’ai analysé les 3 sociétés et c’est la société qui à mon avis présente à court terme le meilleur potentiel d’appréciation.

Oui au niveau de l’endettement et de l’environnement macro-économique ça n’est pas rose mais le management me semble de très bon niveau et je lui fais confiance pour gérer cette période mouvementée.
Je reste persuadé que la baril va se stabiliser sur un niveau compris entre 55 et 65$ sur un horizon à 6-12 mois.

L’endettement est un problème mais je suis également confiant sur la capacité du management de la société à gérer ce point.
On parle ici d’une société avec 9,7 Md$ de fonds propres et 8,3 Md$ d’endettement.

Compte tenu de ces points et du fait que j’estime que les marchés sont sur ce type de valeur perturbé par les positions spéculatives, j’aime bien prendre position sur ce type de valeur.
acheté pour 1 Md$ ce qui vaut 9,7 me convient.
le niveau des positions shorts représentaient 71 millions d’actions à fin aout soit 13% du capital

A court terme l’action s’est décorrelée du cours du brut depuis quelques semaines probablement en partie à cause de la faillite d’un petit concurrent qui rappelle que le scénario du pire n’est jamais à exclure.

Quand je cumule, la décote sur les fonds propres, l’écart dans l’évolution de son cours de bourse avec ses comparable, la déconnection avec le cours du pétrole depuis quelques semaines et le cours est proche d’un support graphique à 2,33 cela me fait renforcer ma position en SDRL.

Comme d’habitude seul l’avenir me dira si le choix était bon.

Dernière modification par corsaire00 (05/09/2016 12h31)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#49 13/09/2016 17h09 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   23 

Bonsoir,

SDRL se rapproche de ses plus bas à 6 mois.
Je persiste à penser que c’est un pari spéculatif sur un horizon à un an dans une optique de normalisation du prix du baril de pétrole.
D’autant qu’il y a une belle déconnexion actuellement entre le cours du WTI et celui de SDRL
Je continue à renforcer ma position qui devient conséquente pour mon portefeuille.
Je me reserve la possibilité de doubler cette position malgré tout si elle atteint la zone de 1,67 euros

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_capturew.jpg


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#50 13/09/2016 17h15 → Transocean et Ensco : 2 sociétés de forage en mer décotées (ensco, esv, forage, mer, pétrolier, rig, transocean)

Membre
Réputation :   17 

Sans parler d’Ensco qui bat tous les records à la baisse en ayant enfoncé les 7$…

Sur des plus bas à 52 semaines et avec une nette décorrélation au baril depuis plusieurs mois, j’ai décidé pour ma part de moyenner à la baisse en doublant ma position acquise bien trop tôt et que je n’avais pas su vendre comme IH


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech