Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 17/04/2014 16h04 → Financer des SCPI par prêt immobilier français en vivant à l'étranger ? (non résident, prêt immobilier, scpi, étranger)

Membre
Réputation :   29 

Pensez-vous qu’il serait possible de financer des SCPI grâce à un prêt immobilier français tout en vivant à l’étranger (non résident en France) ?

Je vis au Canada depuis un an (retour non prévu) mais il n’y a aucun équivalent des SCPI au Canada, cela n’existe pas ici. Hors, ce type d’immobilier est idéal pour moi, dans le sens où l’on ne s’occupe de rien et cela permet de diversifier son patrimoine en y plaçant de l’immobilier et en bénéficiant de l’effet levier.

Mots-clés : non résident, prêt immobilier, scpi, étranger

Hors ligne

 

#2 17/04/2014 16h29 → Financer des SCPI par prêt immobilier français en vivant à l'étranger ? (non résident, prêt immobilier, scpi, étranger)

Membre
Réputation :   197 

Je ne peux pas répondre directement à votre question, mais avez-vous pensé à investir sur des REITs canadiens en :

- 1 / utilisant le DRIP (qui permet de réinvestir automatiquement les dividendes reçus mensuellement, majorés d’une prime de 2 à 5% selon les REITs, l’effet boule de neige est assez radical !) ? Les dividendes des Reits canadiens sont actuellement sensiblement supérieurs aux SCPI françaises (de 5.5 à + de 8% versus à peine plus de 5%). Il faudrait calculer le spread en conséquence !

- 2 /  utiliser la marge de votre courtier pour l’effet de levier, sachant que selon ce que j’en sais ces intérêts sont déductibles des revenus au Canada ? Chez Interactive Brokers, cela vous coûterait 2,5% actuellement en CAD, jusqu’à 100k, puis 2% jusqu’à 1 million de CAD. Evidemment, comme cela vous laisse à la merci d’une remontée des taux, il faudrait limiter le montant sur marge en faisant une simulation fine.

3/ Pourquoi ne pas faire le tour des banques locales et vous renseigner sur ce qu’elles proposent en taux fixe !

Pour revenir plus directement à votre question : quand j’ai acheté de l’immobilier en Allemagne comme résident français, j’ai fait appel à une banque allemande pour le financement et cela n’a posé aucun problème.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech