Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/04/2014 23h16 → Ladbrokes : un pari sur Ladbrokes ? (dividend, gambling, ladbrokes, uk)

Membre
Réputation :   98 

Ladbrokes est une grande société de paris en Grande-Bretagne.

Ladbrokes possède plus de 2800 boutiques de paris réparties entre la Grande-Bretagne, l’Irlande, la Belgique et l’Espagne. Elle possède également plusieurs sites Web de paris en ligne, sur le sport, le poker en ligne etc….

Fondée en 1886, elle emploie 14.000 personnes dans le monde pour un CA de plus d’un milliard de livres.

Ladbrokes est une small cap (1.290 MGBP) cotée sur le LSE et fait partie de l’indice FTSE 250.
Elle a un dividend yield élev (6%) et apparait en tête du screener de ce site qd on recherche une société du secteur consommation discrétionnaire Europe, stratégie Dividende:
Dividendes Consommation discrétionnaire • Bourse actions Europe

Voila pour la présentation générale.

Site web: Ladbrokes plc

Actualités

Si le dividend yield est élevé, c’est aussi parce que le cours s’est effondré.
L’année 2013 a vu le résultat diminuer de…-36%.
La raison invoquée (cf le rapport annuel): diversification vers le "Digital" avec des accords avec Playtech et la mise en place de systémes informatiques (platformes web, CRM, etc..).

Mais les perspectives 2014 sont bonnes (toujours d’aprés le rapport annuel !), avec la coupe du Monde, leurs nouveaux lancements, la fermetures de certaines boutiques.

La stratégie en 3 points: s’appuyer sur une meilleure rentabilité des "boutiques" existantes ( ou d’en supprimer),  développer la partie Digital en récoltant les fruits des investissments réalisés, et continuer dedévelopper la présence à l’international. 3 DG sont en charge chacun d’un de ces aspects stratégiques.

Coté international, le 9 avril, Ladbrokes a annoncé le rachat de Betstar, renforçant sa présence sur le marché australien.

Pour aller plus loin, une présentation sur les résultats et la stratégie du groupe: Ladbrokes plc~/media/Files/L/Ladbrokes/Press-releases/2014-02-25-presentation.pdf?

Rentrons un peu dans les détails à l’aide de qq ratios (les données viennent de xlsValorisation):

Dividendes:
On l’a vu, dividendes>6%, versés depuis plus de 10 ans (même si leur niveau a varié, mais le profil de la société a aussi changé, elle possédait avant les hotels Hilton hors US).
Le taux de distribution est raisonnable, s’élevant à 50% du FCF.
Le FCF devrait d’ailleurs s’améliorer en 2014, moins d’investissement en Capex prévus.

Rentabilité

Société rentable:
Le FCF/Sales est largement superieur à 5% ( plus de 14%) : elle transforme son revenu en cash de maniére importante.
Le ROIC est de 12.5, donc >10.
ROE de 16%

Dette
Société raisonnablement endettée: debt/equity de 0.99 (juste<1), mais le "poids" de la dette est trés supportable: debt/ebitda = 2.46 (pour moi OK si <5) et interest coverage ratio est de 7.61 ( pour moi OK si >3)

Ratios de Valorisation

Pour ce que valent ces ratios : P/E = 12; P/S= 1.1 ; P/CF=6.9
Pas de signes de sur-valorisation evident.

J’ai donc poursuivi l’evaluation avec xlsValorisation:
Comparables: Unibet, Betsson, Gtech, Fortuna Entertainment et Betclick
J’ai neutralisé les PER négatifs et mis une croissance nulle.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2937_ladbrokes.jpg

On le voit, pas mal d’incertitude, évaluation presque du simple au double en fonction de la méthode, ( et un PER implicite à 34 ?!?) mais même avec un minimum à 1.75, nous sommes aujourd’hui largement en dessous à 1.31 ( 25% de marge de sécurité).

Conclusion: beaucoup d’incertitudes, mais la société parait sous-évaluée, le marché a peut être sur-réagi aux mauvaises nouvelles de 2013. Mais même avec les résultats de 2013 qui sont "mauvais" par rapport à l’historique, la société semble néanmoins être interessante si on estime que la stratégie de Ladbrokes portera ses fruits.

Ce n’est bien sûr pas une analyse poussée, mais au vu des differents éléments, je serais prêt à parier sur Ladbrokes en ouvrant une petite ligne… dés que j’aurais un courtier qui le permettra ( pas dispo sur Boursorama!).

Et vous?

Mots-clés : dividend, gambling, ladbrokes, uk


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#2 11/04/2014 23h38 → Ladbrokes : un pari sur Ladbrokes ? (dividend, gambling, ladbrokes, uk)

Membre
Réputation :   34 

En tant qu’ancien joueur de poker sur Labrokes notamment, j’ai déjà regardé cette société d’un point de vue investisseur il y a quelques années et effectivement, il parait y avoir une décote intéressante.

Toutefois, celle-ci peut s’expliquer, à tort ou à raison par:

- L’incertitude législative (législation des jeux en ligne, législations relative à l’addiction,…);
- Le peu de taxes payées. Cette situation pourrait être difficilement tenable sur le long terme.

Je n’ai pas récemment regardé en détail la situation actuelle mais je garderais toujours à l’esprit ces deux aspects.

Hors ligne

 

#3 12/04/2014 21h54 → Ladbrokes : un pari sur Ladbrokes ? (dividend, gambling, ladbrokes, uk)

Membre
Réputation :   34 

J’ai regardé de plus près et le management prévoit pour 2014:
- Un EBIT H1 2014 entre EBIT H1 2013 (66m) et EBIT H2 2013 (24m). Il y a pas mal d’exceptionnels qui viennent polluer les chiffres mais je m’attends encore à des exceptionnels en 2014 à cause de la fermeture de boutiques,… donc je n’en tiens pas compte afin de rester conservateur (car EBIT H1 2013 avant exceptionnels est 89m).
- D/A pour 2014 à 75-80m
- Capex pour 60-65m
- Tax rate à 10% (aussi en 2015). C’était 5% en 2013.
- Le management prévoit un retour à la croissance pour H2 2014.

Si on considière que EV est 1600m et que les intérêts de la dette représentent 25m, nous avons les valorisations suivantes:

EBIT H1 2014 optimiste: 60m (un peu en dessous de H1 2013)
EBIT H1 2014 pessimiste: 25m (un peu au dessus de H2 2013)

EBIT H2 2014 optimiste: EBIT H2 2014 optimiste et croissannce 10% (coupe du monde de foot) => 60+6=66m
EBIT H2 2014 pessimiste: EBIT H1 2014 pessimiste et pas de croissannce => 25m

EBITDA 2014 optimiste : 66 (EBIT optimiste) + 80 (D/A) = 146m
EBITDA 2014 pessimiste : 25 (EBIT pessimiste) + 75 (D/A) = 100m
EBITDA 2014 moyen: (146+100)/2= 123m

Et donc:
EV/EBITDA 2014 optimiste: 1600m/146m = 11
EV/EBITDA 2014 pessimiste: 1600m/100m = 16
EV/EBITDA 2014 moyen: 1600m/123m = 13

Du côté du FCF 2014:
FCF optimiste: 294 (EBITDA optimiste) - 60 (capex) - 25 (interets) - 20 (taxes) = 189m
FCF pessimiste: 190 (EBITDA pessimiste) - 65 (capex) - 25 (interets) - 10 (taxes) = 90m
FCF moyen: (90+189)/2 = 139m

Et donc:
EV/FCF optmisite: 1600/189 = 8.5
EV/FCF pessimiste: 1600/90 = 17.8
EV/FCF moyen: (8.5+17.8)/2 = 13.2

Un calcul de DCF me donne:
- Hypothèse pessimiste: Avec FCF 2014 à 90m, cost of equity: 12%, croissance de 2%, j’obtiens 0.98pound/share
- Hypothèse optimiste: Avec FCF 2014 à 189m, cost of equity: 10%, croissance de 5% pour les 10 prochaines années et 2% ensuite, j’obtiens 1.47pound/share

Donc, d’après les prédictions du management, je ne vois pas de discount pour la valorisation actuelle de Ladbrokes. Ceci dit, il est très difficile de se faire une idée du potentiel de croissance, étant donné que le business online et même retail est en pleine transformation et devrait s’achever durand le premier semestre de 2014. Le généreux dividende est assuré par le management pour 2014 et est couvert par le FCF pessimiste 2014, et probablement pour les années à venir.

Dernière modification par ToutVaBien (12/04/2014 21h57)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "ladbrokes : un pari sur ladbrokes ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech