Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#401 24/03/2016 13h39 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   36 

sissi a écrit :

Faith thanks

Et les couts d’achat/vente chez Degiro sur les obligations ?
J’ai fouille meme sur le site UK …pas trouve?

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6786_degiro_obli.png

Il faut aussi compter les 2,5 € de frais annuels par place de cotation.

vous avez les tarifs ici


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#402 24/03/2016 13h55 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

Il est en tout cas bien dommage que les courtiers (IB, Saxo, Degiro, …) proposant des achats d’actions sur marge à coût intéressants, soient non français et non intéressés de faire la paperasse administrative leur permettant de ne pas appliquer la retenue à la source de 30% sur les dividendes d’actions françaises de leurs clients français.

Du coup, il n’est guère intéressant de recourir à eux pour des actions françaises.

Hors ligne

 

#403 24/03/2016 14h02 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   246 

Goldex

Leur liste a eux pas grand-chose…
L’acces aux bourses allemandes c’est OK meme sur 10k c’est la moitié de ce que je paye a ma banque.
Pour l’OTC qui est ce que j’utilise le plus souvent ils sont chers - sauf si tranche de 100k ou je paye 0.20 et chez eux c’est 75 euro + 0.02 donc 95 euros. En fait plus le montant est eleve plus c’est rentable. Par contre sur 40k en OTC ils sont plus chers que ma banque privée.

Question pour vous: on nous dit sur cette file qu’ils perlent 30% sur les dividendes au lieu de 15% par ex… or les obligations n’ont pas de retenue a la source - je suppose donc zéro souci pour un portefeuilles d’obligations  (bien entendu va falloir déclarer au Lux ou je réside.)

les 2.50 euros je les paye de toute façon aussi.

Dernière modification par sissi (24/03/2016 14h04)

En ligne

 

#404 24/03/2016 15h58 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   421 

Il reste la possibilité de vendre à la clôture du détachement et de se racheter le lendemain tout en faisant le contraire sur boursedirect au SRD. Il faut une action au SRD sans TTF.
Avec un gros coupon il doit y avoir ABCA, mais c’est moins sur qu’une foncière. En plus il y a 2 coupons par an, ca fait beaucoup de frais surtout pour une action que je peux avoir en PEA.

En y réfléchissant sur ABCA je peux toucher le dividende sur mon PEA. Je n’ai pas le SRD mais hors grosse secousse j’ai toujours 15.000 de cash dessus.
Avec 10.000 à 8% je touche 800 et je paie :
- 125 d’intérêts
- 54 de transaction (8 mouvements pour 2 détachements)
- 120 de CSG

Il reste 500 euros (et en plus la csg sera payée à la st glinglin) !

Dernière modification par bifidus (24/03/2016 16h14)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#405 24/03/2016 16h59 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   36 

Sissi

Personnellement je ne m’y connait pas assez en obligation, je suis souvent vos discutions avec Tssm et d’autres mais je ne comprend pas tout, donc pour le moment je reste sur les actions. Au sujet du prélèvement à la source de 30% sur les actions Françaises je ne l’ai jamais constaté par moi même n’en détenant pas chez eux. Je n’ai que du USD (prélevé a 15%), CAD (30%), GBx/GBp (0%) et HKD (0%).
Je vais tout de même leur envoyer un mail pour savoir comment sont gérés les coupons, je vous copierai la réponse.
Bien a vous


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#406 24/03/2016 17h10 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

Plus il y aura du monde pour se plaindre du prélèvement à la source de 30% sur les actions françaises, plus Degiro se sentira sous pression pour changer ce système.

Leur politique actuelle consiste à ne rien faire et  rassurer - faussement - leurs clients français en disant vaguement verbalement (et en veillant à ne s’engager à rien par écrit!) que ces 30% sont déductibles de l’IR français.
Or c’est faux.
Et de toute manière, pour les résidents français avec un TMI < 30%, le fisc ne restitue aucun trop versé.

Hors ligne

 

#407 24/03/2016 19h58 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   36 

Effectivement Parisien, je confirme vos dires, voici une copie de l’échange 

goldex a écrit :

Bonjour,
Pouvez vous me confirmer que les coupons distribués lors que l’on possède des obligations ne subissent aucun prélèvement a la source.

Autre question, un collègue ayant des actions Françaises détenu chez vous m’informe que le prélèvement a la source est de 30% au lieu des 21% pratiqués normalement en France. Est-ce bien vrais ? et dans ce cas, quand est-il prévu de passer au taux normal ?

Bien cordialement

DeGiro a écrit :

Cher Monsieur Goldex,

Nous vous remercions pour votre mail.

Cela dépend de l’obligation en question et de sa nationalité. Il n’existe pas de règle générale en matière de fiscalité. Vous pouvez nous transmettre le code ISIN d’une obligation et nous pourrons alors vous dire si un précompte a été appliqué ou non lors du dernier versement de coupon.

Par ailleurs, DEGIRO n’est pas basé en France et il n’est donc pas possible d’appliquer le taux de précompte de 36,5% (prélèvements sociaux inclus) pratiqué par les établissements en France. Le taux appliqué est donc le taux standard pour les dividendes français à savoir 30%. Toutefois, cela n’a pas d’importance puisque lors de votre déclaration fiscale annuelle, vous récupérerez ou paierez l’éventuelle différence.

Nous restons à votre entière disposition pour toutes questions que vous pourriez avoir. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h à 22h.

Bien cordialement,


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#408 24/03/2016 20h05 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   246 

Goldex

J’ai eu la meme réponse
"Cela dépend de l’obligation en question et de sa nationalité. Il n’existe pas de règle générale en matière de fiscalité. Vous pouvez nous transmettre le code ISIN d’une obligation et nous pourrons alors vous dire si un précompte a été appliqué ou non lors du dernier versement de coupon."
Or de mon expérience 99% des coupons n’ont PAS de pré-compte…
Alors je leur ai envoye 3 ISIN : Air Berlin 18 (allemagne), Isolux corsan 21(espagne) et Odebrecht 7.5% perp…(Cayman/bresil)
Les problèmes de retenue sur actions françaises ne présagent rien de bon …mais on leur donne une chance …

Dernière modification par sissi (24/03/2016 20h07)

En ligne

 

#409 24/03/2016 20h21 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   31 

Pour les curieux voulant se faire une idée de ce à quoi ressemble le rapport annuel, j’en mets un à disposition ici en PDF de manière floutée : Dropbox - rapport_annuel_vierge.pdf

Personnellement je préfère que mon courtier me délivre un rapport détaillé qui peut me permettre de trouver l’erreur ou oubli s’il y en a, plutôt qu’un courtier qui me délivre un IFU avec des erreurs et que c’est à moi de justifier par les calculs pourquoi le service fiscal du courtier a fait une erreur (Binck ?) et savoir où elle est (2AB, 3VG, 3SG, etc).

Je vois beaucoup de personnes se défendant de ne pas aller chez les courtiers à l’étranger qui sont moins chers car c’est trop de temps à passer en déclaration, en calculs de PV/MV, etc. Mais quand je vois le cassage de tête que c’est pour recalculer un IFU erroné (ce n’est pas la première année que Binck ou d’autres font des erreurs), moi je passe. Et encore je ne parle pas des courtiers qui ont un IFU correct sur le plan mathématique mais incorrect sur le plan fiscal.

Bonne soirée à tous.


Jusq'à 200€ offerts chez Yomoni - Parrain pour plusieurs banques en ligne, MP pour infos.

Hors ligne

 

#410 25/03/2016 00h52 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   

Beaucoup d’opinions sur la taxation à la source des dividendes français pour un compte titres détenu à l’étranger et également une certaine incompréhension généralisée. Reprenons les choses dans l’ordre…

La fiscalité a beau être un sujet complexe, elle a pour gros avantage qu’elle ne s’improvise pas. La très grande majorité des français éprouve déjà des difficultés à comprendre comment fonctionne la fiscalité française.  Alors effectivement, quand on ne parle plus de fiscalité française mais bel et bien de fiscalité internationale (puisque DeGiro n’est pas basé en France) ça complique encore un peu plus les choses… mais c’est loin d’être incompréhensible. En réalité, ce n’est même pas si compliqué que ça mais il faut impérativement connaitre tous les tenants et les aboutissants.

Première problématique :

-    Degiro taxe les dividendes de sociétés françaises à 30%, ce n’est pas normal.

Pardon, mais si, c’est parfaitement normal.

Explication :

La première partie de l’explication tient à une autre question. Est-ce que Degiro est le seul courtier à l’étranger (lire étranger par rapport à moi qui suis résident fiscal français)  à taxer les dividendes de sociétés françaises à 30% ? Réponse : NON. La quasi-totalité des courtiers basés à l’étranger (hors de France) taxent les dividendes de sociétés françaises à 30% mais il y a des raisons pour ça. Ce n’est pas du au hasard.

Les taux de taxation sur dividendes de sociétés françaises pour tous les établissements basés hors de France sont établis par le gouvernement français. 
Ce n’est pas un courtier qui décide ou non du taux de taxation à appliquer. Ils ne font que recevoir des fonds déjà taxés de la part d’un clearing, qui les reçoit de la part d’un dépositaire central (Euroclear), qui les reçoit de l’émetteur lui même. Il y a de nombreux intervenants impliqués dans le cadre d’une distribution de dividendes. Il ne s’agit pas d’un simple virement fait de l’émetteur à chaque établissement financier…
En plus de ça, Degiro ne demande pas d’avis IR à l’ouverture. Donc par définition, comment pourraient-ils appliqués un taux de précompte réservé aux résidents fiscaux français sans même savoir si je suis résident fiscal français ? A l’évidence, c’est impossible.

Conclusion : Si un courtier basé aux Pays-Bas travaille avec un dépositaire aux Pays-Bas, alors les dividendes sont taxés en conséquence puisque versés à une société néerlandaise (dont les clients sont résidents fiscaux dans différents pays).  C’est également valable avec un courtier en Espagne ou au Royaume-Uni.

-    Oui mais je suis résident fiscal français alors il me parait normal que le taux de précompte appliqué soit de 21% + 15,5% et en plus je veux pouvoir transmettre ma demande de dispense d’acompte de la même manière que je le fais avec un établissement basé en France.

Et bien non, malheureusement ce n’est pas possible car la fiscalité internationale ne fonctionne pas comme cela. Mais pourquoi fiscalité internationale puisque je suis résident fiscal français et qu’il s’agit de sociétés françaises ? Bonne question.

On parle de fiscalité internationale dès lors qu’en tant que résident fiscal français je:

1)    reçois des dividendes de sociétés étrangères depuis un établissement financier basé en France
2)    reçois des dividendes de sociétés françaises depuis un établissement financier basé à l’étranger
3)    reçois des dividendes de sociétés étrangères depuis un établissement financier basé à l’étranger

Avec Degiro, on se trouve dans le cas de figure numéro 2. Mais en réalité, les choses fonctionnent exactement de la même manière dans le cas de figure numéro 1.

Un dividende étranger versé à un établissement financier basé en France sera taxé au taux qui a été décidé par le gouvernement du pays dans lequel la société émettrice du dividende est basée. De la même manière, les dividendes français versés à des sociétés basées à l’étranger sont taxés au taux décidé par la France, soit 30%.

-    Donc au final je paye plus d’impôts si je reçois des dividendes français chez un courtier basé aux Pays-Bas que si je les recevais chez un courtier basé en France?

Non. 

Pourquoi ? Parce que justement vous êtes résident fiscal en France et qu’il s’agit de dividendes de sociétés françaises. Votre dividende est donc taxé à 30% chez votre courtier étranger, vous payez les PS séparément en remplissant un formulaire et ensuite vous récupérez le reliquat lors de votre déclaration d’IR en fonction de votre tranche marginale d’imposition. Vous ne payez donc pas plus d’impôts au final, c’est simplement la taxation à la source qui diffère.

-    Quel est donc l’impact concrètement ?

A vrai dire, il est minime car en France, la majorité des épargnants investissant en bourse ne bénéficient pas de la dispense d’acompte et payent donc 36,5% à la source. La différence de précompte est donc souvent faible. Je ne connais pas beaucoup de personnes pour qui cette différence prélevée sur leurs dividendes représente des sommes faramineuses…  On parle de quelques euros dans 90% des cas…

Ensuite, il est possible de récupérer le trop perçu sous forme de crédit d’impôts. Ca prend effectivement une heure de temps une fois par an ou tous les quelques mois dans de rares cas. Personnellement, j’arrive encore à trouver quelques minutes pour remplir un formulaire, surtout qu’il n’y a vraiment rien de compliqué. Tout est écrit sur les notices, il suffit de lire.

Donc j’ai fait mon choix, j’ai choisi d’économiser plus de 1100€ en frais de courtage et 850€ en intérêts (système de marge) en 9 mois contre quelques minutes de mon temps pour remplir un formulaire…
Chacun reste libre de faire comme il veut après tout smile

Bon week-end à tous

Dernière modification par kette06 (25/03/2016 01h51)

Hors ligne

 

#411 25/03/2016 10h27 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

@kette…

Vous vous trompez lourdement dans vos conclusions.

Ni moi ni personne d’autre n’a jamais écrit ci-dessus que les 30% de retenue à la source que pratique Degiro sont "anormaux".

J’ai écrit - et c’est le plus important - que cela lèse la majorité de leurs clients résidents fiscaux français, qu’ils aient un TMI < 30% ou >= 30%.

Exemple dans mon cas: J’ai environ 1,2 M€ en actions françaises (sur un portefeuille actions total d’environ 4,5 M€), qui me rapportent environ 50.000 € de dividende/an (50% de dividendes de SIIC, 50% d’autres sociétés).
Malgré cela, mon TMI est selon les ans 0% ou 14%, à cause de nombreux facteurs, dont charges déductibles exceptionnellement élevées, répartition de ces actions entre PEA, société à l’IS (qui elle aussi a un taux d’imposition selon les ans de 15% ou rarement de 0%) et CTO.

La pratique de Degiro me ferait perdre au minimum (30% - 15%)x 50.000€, soit 7500€/an, et en réalité plus de 10.000€ (simulation sur le réel 2015).

Les économies de courtage avec Degiro n’atteindraient pas - et de loin - ces pertes fiscales dues à Degiro.
CQFD.


Chacun peut faire ses propres simulations (en n’oubliant pas l’abattement de 40% sur les dividendes des actions hors SIIC), même avec des portefeuilles d’actions françaises ou canadiennes (car Degiro a le même problème pour le Canada, et de nombreux autres pays …) bien plus petits, et verra que ce n’est pas intéressant, sauf pour ceux qui investissent uniquement en actions françaises (ou canadiennes ou etc.)  ne distribuant pas de dividende (mais ce seront rarement les actions les plus intéressantes).

Cela étant, Degiro pourrait être intéressant pour moi, mais uniquement pour mon portefeuille d’actions néerlandaises, où ils pratiquent 15% de retenue à la source, qui est le bon taux pratiqués par tous les autres courtiers.

Mais il ne devrait pas y avoir beaucoup de résidents français ayant un portefeuille significatif d’actions néerlandaises …

Dernière modification par parisien (25/03/2016 10h35)

Hors ligne

 

#412 25/03/2016 10h37 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   157 

parisien a écrit :

Mais il ne devrait pas y avoir beaucoup de résidents français ayant un portefeuille significatif d’actions néerlandaises …

Pourquoi spécialement néerlandaises ?
Existe-t-il le même problème avec les actions US, UK ou japonaises ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#413 25/03/2016 11h05 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

@Faith: je n’ai regardé avec Degiro que les trois pays que j’ai cités.
Comme ils ont "tout faux" pour deux des trois, à savoir France et Canada, je n’ai pas poussé plus loin.

--------------------------
Rajout pour ceux qui subissent les 30% de retenue à la source chez Degiro (et d’autres courtiers comme IB) et qui croient que ce n’est pas grave, car ils récupèrent l’intégralité de ces 30% comme crédit d’impôt.

Eh bien, vous risquez une facture salée en cas de contrôle fiscal.

Exemple: contribuable avec TMI 30%, dividende d’actions françaises: 100€, sur lequel Degiro prélève 30€.
IR français après prise en compte de l’abattement de 40%: 100 x (1-40%) x TMI de 30% = 18 euros.

Le contribuable croit alors qu’il va payer 18€, et va demander un crédit d’impôt de 30€ (les 30€ prélevés par le courtier), ce crédit se récupérant non seulement sur ces 18€ mais aussi sur 12€ d’impôt dus sur d’autres dividendes ou d’autres revenus.

Mais en cas de contrôle fiscal, on lui rétorquera que le crédit d’impôt aurait dû être plafonné à l’IR réellement dû sur ce revenu (le dividende de 100€), donc plafonné à 18€.

Les 12€ d’écart sont bien perdus.

Le contribuable qui se croyait malin comme kette.. va alors non seulement devoir rembourser les 12€, mais aussi avec pénalités et intérêts de retard …

Hors ligne

 

#414 25/03/2016 11h11 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   157 

parisien a écrit :

@Faith: je n’ai regardé avec Degiro que les trois pays que j’ai cités.
Comme ils ont "tout faux" pour deux des trois, à savoir France et Canada, je n’ai pas poussé plus loin.

C’est dommage d’être aussi incisif en n’ayant étudié que 3 pays, dont 2 sont bien traités (France, Pays-Bas) et le troisième notoirement connu pour poser problème chez Degiro.

Peut-être pourriez-vous pousser votre analyse, pour le bien de notre communauté, sur les autres pays, en particulier ceux que j’ai mentionnés ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#415 25/03/2016 11h30 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   421 

Désolé mais je suis vraiment allergiques aux subtilités fiscales…

Si je ne traite que des SIIC qui ne donnent pas droit aux 40% d’abattement je peux quand même demander les 16% de trop perçu (30% -14% de TMI) en crédit d’impôt ?

Pour ce qui est non SIIC je toucherai les dividendes sur PEA avec des acheté/vendu.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#416 25/03/2016 12h06 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

@Bifidus: pour une (rare) fois, vous me décevez. D’habitude, vous êtes impressionnant et comprenez au quart de tour:

Le crédit d’impôt sur un revenu est plafonné à l’IR français réellement dû sur ce revenu (et pas à l’IR français dû sur tous les revenus du contribuable). Donc à 14€ dans votre exemple.

L’écart avec les 30€ prélevé par Degiro, donc 16€, ne peut pas être demandé en crédit d’impôt et est donc définitivement perdu.

Cela étant, le fisc ne va généralement s’en apercevoir qu’à l’occasion d’un contrôle fiscal. Mais là, il le verra à coup sûr, car Degiro ne donnant pas un IFU officiel, le montant du crédit d’impôt est donné par le contribuable, ce qui incite le fisc à regarder de plus près.

Hors ligne

 

#417 25/03/2016 12h13 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   

Parisien,

Je ne me trompe asbolument pas dans mes conclusions. Et je ne me crois pas malin non plus, je sais juste de quoi je parle et je parle pour la majorité, pas pour une toute petite minorité dont vous faites visiblement partie.

Ce qui vous intéresse, c’est VOTRE propre situation, on l’a bien compris. Il s’agirait maintenant de prendre un peu de recul et d’être un peu plus objectif…

"J’ai environ 1,2 M€ en actions françaises (sur un portefeuille actions total d’environ 4,5 M€), qui me rapportent environ 50.000 € de dividende/an"

Quelle est la proportion d’investisseurs ayant un portefeuille d’actions de 4,5 millions d’euros avec 50.000€ de dividendes par an juste pour les dividendes français???

Arrêtons un peu, les portefeuilles de cette taille représentent moins de 0,01% de la population. Mes explications sont valables dans plus de 95% des cas. Vous ne vous intéressez qu’à votre situation personnelle et êtes persuadé que la majorité des gens sont dans cette même situation. Vous vous trompez.


Donc je répète, 95% des investisseurs économiseront beaucoup plus en frais de courtage par rapport au "décalage de trésorerie" généré par cette différence de précompte à la source. Ils ne paieront pas plus d’impôts au final sur leurs dividendes français.


Quant au risque de contrôle fiscal… là aussi il faudrait arrêter de vouloir faire peur à tout le monde. Vous ne faites que supposer des choses que personne n’a jamais subi et ne subira très probablement jamais parce que quasiment personne n’a un portefeuille de votre taille. (S’il y a des clients de Degiro ici qui ont subi un contrôle ET un redressement fiscal pour des dividendes français, qu’ils n’hésitent surtout pas à se manifester… je serais curieux d’entendre ça…)

Personnellement, j’ai déjà fait l’expérience et n’ai pas payé plus d’impôts sur mes dividendes français que si je les avais reçu chez un courtier en France.

Et vous Parisien? J’imagine que vous avez déjà subi des déconvenues avec le fisc pour votre compte Degiro pour prétendre tout cela ???
Si ce n’est pas le cas et que vous n’avez même jamais fait une seule déclaration fiscale avec un compte Degiro, alors vous ne faites que supposer des choses.

En bref Parisien, n’ouvrez pas de compte chez Degiro ou seulement pour certaines actions si cela ne vous convient pas. Encore une fois, chacun est libre de faire ce qu’il veut en fonction de SA situation. Mais ne prétendez pas que la majorité des investisseurs seront lésés à cause d’une différence de précompte à la source. Par expérience, c’est totalement faux.

Faith a écrit :

Peut-être pourriez-vous pousser votre analyse, pour le bien de notre communauté, sur les autres pays, en particulier ceux que j’ai mentionnés ?

Les dividendes US sont taxés à 15%, comme en France, car il est possible de remplir le formulaire W8-BEN. (les dividendes US sont les plus reçus par les investisseurs français après les dividendes français. Enfin on parle de généralités et non de cas particulier… Merci Faith.)

Pour les dividendes UK et Japon, je me renseignerai car n’en ai jamais reçu pour le moment.

Dernière modification par kette06 (25/03/2016 12h26)

Hors ligne

 

#418 25/03/2016 12h26 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

Devant autant de mauvaise foi de kette, jusqu’à quasiment un appel à pratiquer la fraude fiscale (n’incite-t-il pas à demi mot à réclamer un crédit d’impôt supérieur à celui permis par la loi fiscale française, sous prétexte que les contrôles fiscaux sur ce point sont rares?), je viens de me poser la question de sa motivation.

Je découvre que ce personnage a fait sur ce forum plus de vingt interventions sur cette file, toutes très favorables à son courtier préféré, et AUCUNE intervention sur une autre file et sur autre sujet.

Serait-ce un salarié ou un proche de Degiro, soucieux de combattre sur ce forum toute critique vis-à-vis de Degiro? Quitte à recourir à la mauvaise foi, si besoin est?

Dernière modification par parisien (25/03/2016 12h28)

Hors ligne

 

#419 25/03/2016 12h35 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   421 

parisien j’ai une incompatibilité complète avec tout ce qui touche la justice et l’administration fiscale. Je n’arrive pas à fixer mon attention plus de 2 lignes sur n’importe quel texte administratif.

Ceci dit je ne comprend absolument pas ce que vous voulez dire…

Je touche 100 et je dois 14. comme j’ai payé 30 j’ai droit à un crédit d’impôt de 16 qui est bien pris sur les 30 que j’ai payé et pas sur autre chose.
Si j’essaie de suivre votre interprétation et que ce crédit ne peut dépasser 14, je peux quand même demander 14 de crédit et je ne perd que 2. Mais cela est tellement contre toute logique que je ne le ferai pas.

Dans tous les cas pour moi ce ne sont effectivement pas de grosses sommes (je ne suis pas rentier), si on me demande j’enverrai les 10 pages de bilan IB et le bilan De Giro et je paierai ce qu’ils me demandent sans même chercher à comprendre, de toute façon je suis dans la tranche des cochons payeurs.

Au pire disons 40.000 euros à 7% de rendement = 2.800 * 14% de TMI = 392 *0.2 de pénalité (je ne pense pas qu’on retienne la mauvaise foi) = 78 euros de redressement et 470 à payer.

Pas plus désagréable que les 2 excès de vitesses que je viens de me prendre coup sur coup avec un nouveau radar pour 1km/h au dessus de 90 sur une autoroute absolument déserte…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#420 25/03/2016 12h47 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

@Bifidus: je vais exceptionnellement me répéter, ce que je déteste, mais c’est parce que c’est vous …

Vous avez un dividende de 100€. Oublions l’impact des prélèvements sociaux, pour nous concentrer sur l’IR.
Degiro vous verse en net 70€ seulement.

Vous déclarez au fisc français :
- un revenu de 100€, sur lequel votre IR français serait de 14€
- et un crédit d’impôt de 30€, qui est en fait plafonné à l’IR dû, donc à 14€.

Du coup, le fisc vous réclamera au total: IR dû 14 - crédit impôt 14, soit 0. Le fisc ne vous fait donc pas payer de l’IR sur votre dividende, mais il ne vous restitue pas 16€ non plus.

Résultat des courses: vous avez touché 70€ de Degiro et rien du fisc, soit 70€.

Si vous étiez chez un courtier ne pratiquant pas la retenue à la source de 30%, il vous aurait versé en net 100€ et vous auriez payé un IR dessus de 14€; en net net, vous auriez donc 100-14, soit 86€.

Degiro vous a ainsi fait perdre l’écart entre 70 et 86, soit 16€.

Dernière modification par parisien (25/03/2016 12h49)

Hors ligne

 

#421 25/03/2016 12h54 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   225 

Le point de fiscalité que vous soulevez parisien est en effet un réel désavantage à utiliser les services de Degiro pour un résident fiscal français pour des actions françaises (pas pour les US a priori si on remplit le formulaire, mais probablement pour d’autres pays comme le Canada).

Toutefois avez-vous vérifié ce fonctionnement auprès des services fiscaux ou est-ce une interprétation de votre part?

P.S: Si Kette06 travaillait pour Degiro il saurait qu’il n’y a pas de retenue sur les dividendes UK. C’est probablement simplement un client satisfait


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

En ligne

 

#422 25/03/2016 13h03 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   

C’est donc moi qui suis de mauvaise foi ? Je n’incite certainement pas à quoi que ce soit et insiste justement toujours sur le fait que mes propos sont basés sur mon expérience personnelle. D’ailleurs je suis le premier à dire que chacun est libre de faire comme il veut je vous signale. Et je suis aussi le premier à dire que si quelqu’un a subi des déconvenues, il devrait le faire savoir dans l’intérêt de tous.

Je participe à cette file sur Degiro depuis longtemps parce qu’on y lit des avis intéressants et que je me sens concerné puisque très actif chez eux. Oui mes interventions sont majoritairement favorables car je trouve que ce courtier présente beaucoup d’avantages pour moi. Pardon mais je ne suis pas le seul manifestement. Il y a aussi des inconvénients chez eux dont je n’ai aucun problème à discuter et pour lesquels nous pourrions même arriver à un terrain d’accord, je n’en doute pas.

Je n’ai que faire de combattre des critiques sur Degiro car n’ai aucun lien avec eux si ce n’est celui de client actif. Les critiques sont d’ailleurs toutes aussi justifiées que les avis positifs et sont très souvent constructives. Par contre, il y a une différence entre critiquer et supposer des choses, ce que vous faites. D’ailleurs, vu la manière dont vous détournez la conversation que nous avions, je me demande qui fait vraiment preuve de mauvaise foi…

Mais on peut aussi écourter cette discussion, ce ne me dérange pas. Après tout, chacun gère ses investissements comme il l’entend et je n’ai aucun problème à gérer les miens.

Hors ligne

 

#423 25/03/2016 13h06 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   421 

Merci parisien, j’ai compris (il suffit de m’expliquer longtemps !).

En gros on commence par payer 14 sur 100 qu’on a jamais vu alors qu’on a déjà payé 30 et touché uniquement 70.
Bon je vais clairement prendre le risque redressement juste parce que tout ca défie l’entendement.

De toute façon entre les frais de courtage et le prêt à 1.25% qui permet de doubler l’investissement sans les 40% d’abattement ca reste avantageux.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#424 25/03/2016 14h10 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   13 

parisien a écrit :

Vous avez un dividende de 100€. Oublions l’impact des prélèvements sociaux, pour nous concentrer sur l’IR.

Parisien,
j’ai l’impression que vous avez tort de ne pas prendre en compte les prélèvements sociaux.
Lu ici et aussi ailleurs.
Vous avez raison pour le reste crédit d’impôt non remboursé, si j’ai bien compris. Le sujet est assez indigeste.
Donc le crédit d’impôt est limité au taux d’imposition + taux des prélèvements sociaux.
Donc avec un taux d’imposition à 14 %, on ne perd que 0,5 % (30 -14 -15,5). À chacun de voir si cela compense les autres frais gagnés ou non.
Ce qui est sûr c’est qu’à 0 % de taux d’imposition, on a une perte de 14,5 % ce qui est plus important.

Hors ligne

 

#425 25/03/2016 14h33 → Degiro : votre avis sur le courtier bourse Degiro ? (avis degiro, broker, degiro avis, degiro pea, degiro tarifs, degiro)

Membre
Réputation :   401 

Vous vous trompez dans vos arguments.

J’avais exclu de mon raisonnement les prélèvements sociaux, uniquement pour simplifier.

Mais vous supposez quelque chose qui n’est pas acceptable par le fisc. En gros, si on vous suit, les 30% prélevés par Degiro ne sont pas une perte sèche si on a un TMI >= 14%, car vous pensez dire au fisc: vous me réclamez sur mon dividende 14% au titre de l’IR et 15,5% au titre des prélèvements sociaux, or Degiro m’a déjà prélevé 30%, donc je ne vous dois rien.

Votre erreur est de ne pas comprendre que les 30% prélevés par Degiro n’ont pas été reversés, même pas partiellement, aux organismes sociaux en France en tant que CSG-CRDS, etc. Donc ce n’est pas parce que Degiro vous a pris 30% que vous échapperez au paiement en plus des 15,5% de prélèvements sociaux en France.

PS: je ne compte plus intervenir sur cette file les prochains jours et semaines, car j’y ai déjà consacré trop de temps.
Je ne répondrai donc plus aux inepties fiscales qui vont continuer de s’y écrire. Silence de ma part ne vaudra donc pas approbation.

Dernière modification par parisien (25/03/2016 15h07)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech