Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 30/07/2016 15h23 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   110 

Kapitall a écrit :

Vous me mettez dans l’embarras Jef56 : vous me replongez dans la relation conflictuelle que j’entretiens avec ce forum.

Vous êtes un intervenant constructif que je voudrais pouvoir aider mais, en vous répondant en détail, je donne aussi des informations précieuses à des intervenants qui, eux, sont tout ce que je déteste chez l’être humain contemporain. Et ça, c’est hors de question.

C’est un sujet très intéressant. Peut-on en savoir plus sur ceux que vous exécrez ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#27 30/07/2016 18h00 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   197 

Bonjour Lopazz,

Pardonnez-moi mais je ne souhaite pas lancer de polémiques ni pointer quiconque du doigt. Je fais simplement un constat, qui m’attriste, mais que je ne peux ignorer.

Hors ligne

 

#28 30/07/2016 18h04 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   162 

Je relis avec grand profit ce sujet et je remercie également Jef pour sa référence à Henri Beyle. Je crois aussi que ce forum a une fonction réflexive dans les deux sens (reflet et réflexion). A ce titre d’ailleurs, les vues que l’on développe sur l’avenir (politique, économique, financier etc.), pour rejoindre la mise en perspective de K sur son propre avis, ne sont pas tant intéressantes pour leur caractère prédictif que pour leur qualité archéologique : elles permettent quelques mois ou années plus tard de vérifier comment on pensait alors et d’apprendre de ses erreurs comme de ses réussites.

Ceci dit le meilleur instrument de vérification de ses capacités d’analyse sur un forum boursier est bien celui de la performance de son portefeuille donc chapeau à K. Cependant je vois que la dernière performance est mesurée depuis début avril 2016 seulement. Je suppose que vous investissez depuis plus longtemps Kapitall, et au moins depuis le début de ce sujet en 2014 ? Si ce n’est pas indiscret peut-on savoir combien d’années d’expérience vous avez et si vous travaillez ou êtes proche du monde de la finance?

Interactive Brokers pose d’ailleurs la question lorsqu’on demande la permission d’intervenir sur tel ou tel marché (Stocks, Bonds, Derivatives etc.). Ils vous considèrent comme "seasonned"/à point (bien cuit?) à partir de 10 ans, et vous avez le choix entre trois niveaux de connaissance : limited, good et extensive. A vrai dire je crois aussi qu’on ne cesse d’apprendre, et pour ma part je m’aperçois dans chaque nouvelle discipline que j’aborde que plus j’en apprends moins j’en sais.

Hors ligne

 

#29 30/07/2016 18h51 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   197 

Bonjour Sat,

Depuis le 1er Janvier 2016 : c’est un relevé Interactive Brokers et les anglo-saxons indiquent les dates de cette façon, ainsi que vous le savez sûrement : mois/jour/année.

J’investis depuis 2008 et j’étais alors parfaitement débutant : perdre 50% de valeur liquidative sur son portefeuille en quelques mois, c’est une parfaite entrée en matière et très formateur ! Je ne suis donc pas encore « bien cuit » selon les critères d’Interactive Brokers et vous rejoins : l’apprentissage se doit d’être permanent et je sais que je commettrai encore bien des erreurs - j’essaie juste d’en limiter les coûts par avance !

Si je publie quelques chiffres ici, c’est seulement dans l’espoir que cela amènera quelques intervenants encore débutants à se retrousser les manches et à se former. Comme le soulignait PierreQuiRoule plus haut, c’est un investissement en temps considérable mais, si on en a le goût, aussi très gratifiant… et payant !

J’ai côtoyé, parfois assidument, quelques professionnels de la finance et de la réassurance, ce qui m’a permis de voir certaines choses de l’intérieur, mais ce n’est pas ma branche professionnelle. « The Outsiders » de Thorndike m’a beaucoup plu, livre qui confirmait par l’exemple ce que j’ai pu observer à maintes reprises : un regard différent, moins formaté peut-être, permet d’obtenir des résultats tout à fait supérieurs à la moyenne dans la plupart des domaines.

Une évocation de Stendhal dans ma réponse aurait été de rigueur mais la transition pertinente m’échappe… !

Hors ligne

 

#30 01/09/2016 10h36 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   197 

Le mois d’Août marque un début de changement de positionnement du marché US, exprimé au travers d’une rotation sectorielle des valeurs défensives (type XLU) vers des secteurs plus sensibles à la conjoncture ou positivement impactés par une remontée des taux directeurs (type XLF).

C’est la thématique la plus évidente pour les mois qui viennent mais je ne doute pas que d’autres sujets, de préoccupation ou d’euphorie, viendront animer les séances ! La poursuite de cette rotation dépend par ailleurs assez largement de l’interprétation que fera la FED des diverses statistiques économiques : au niveau de l’investisseur individuel, finalement, le plus important sera comme toujours d’avoir construit un portefeuille parfaitement en phase avec sa psychologie et ses objectifs.

Bill Gross rappelait dans son billet du mois de Juin (Bill Gross Investment Outlook June 2016) que : « Any investment longer or less creditworthy than a 90-day Treasury Bill sells volatility whether a portfolio manager realizes it or not. » J’estime, pour rester dans ce champs lexical, qu’il n’est pas opportun de vendre de la volatilité actuellement et continue donc à rester hyper sélectif. Je n’ai jamais eu autant de « puissance de feu » à déployer depuis que j’investis et c’est le positionnement stratégique qui me convient pour l’instant, quitte à être trop timoré parfois et à rater des opportunités.

En attendant, les entreprises en portefeuille dans la poche buy and hold continuent à bien performer d’un point de vue opérationnel. Il me parait utile de faire la moyenne des augmentations des dividendes par année : cela me donne une idée de la dynamique globale. Pour 2016, en excluant celles qui doivent encore annoncer leurs augmentations (ou stagnations!), on se situe à 5,9% environ. Sachant que je vise à minima 2% de revalorisation par an sur l’ensemble du portefeuille pour rester en phase avec les mandats d’inflation des grandes banques centrales, et que c’est un point crucial de ma gestion, ce constat est assez rassurant.

Par ailleurs, il n’y a pas, à quelques exceptions près, de déséquilibre trop marqué entre la croissance des FCF/AFFO et la croissance des dividendes. Au contraire, je suis plus sensible que jamais à la qualité du bilan des entreprises sur lesquelles j’investis. Bofa publiait récemment ce graphique :   

http://img4.hostingpics.net/pics/944622DetteSP.png

Je n’ai pas envie de me retrouver investi sur des entreprises qui seront entravées dans quelques années par un endettement trop élevé. Notamment en ce qui concerne les foncières : si les REITs sur lesquelles vous êtes investi boostent artificiellement leurs bénéfices dans l’environnement actuel en utilisant trop de levier et en abusant de maturités courtes, redoublez de prudence ! Sortir un respectable +5,9% quand l’argent ne coûte presque rien, c’est une chose, mais un gestionnaire avisé se demandera ce qu’il adviendra de ce chiffre dans un scénario adverse à l’horizon de quelques années !

J’ajoute que la lecture de cet article de GMO (https://www.gmo.com/docs/default-source … ?sfvrsn=32) est un incontournable si vous vous interrogez sur la duration de votre portefeuille, si vous voulez vous pencher sur l’impact de l’évolution des taux d’actualisation sur la performance des différentes classes d’actifs ces dernières années, sur ce qui en découle en matière de performances futures et sur ce qui pourrait se passer si les « discount rates » remontaient de 1,5% (un petit extrait en guise de teaser) :

GMO a écrit :

« Even if the circumstance is one in which the global economy is doing well, the impact of a 1.5% increase in the discount rate on equities from here is a fall of over 30%, which would almost certainly be enough to swamp the earnings impact of the decent growth. For bonds, of course, there would be no possible counter to the discount rate effect. For a portfolio that is fully invested in long-duration assets (i.e., consists of a combination of stocks, bonds, real estate, and private equity), the possible performance implication is on the order of the falls experienced in the  financial crisis – perhaps a 20-33% fall depending on the weightings – despite the fact that the global economy was doing just  fine. »

La conclusion à tirer de cette lecture n’étant surtout pas de sortir totalement du marché, ce serait une grave erreur, mais bien de construire une allocation d’actifs résiliente, prenant en compte y compris ce genre de scénarios.

En date du 31 Août, le portefeuille progresse d’un peu plus de 29%, soit 2100bps de surperformance sur le SP500. Comme toujours, de gauche à droite, SPX, EFA, VT et mon portefeuille.

http://img4.hostingpics.net/pics/846461Capturedcran20160901101911.png

Hors ligne

 

#31 01/10/2016 15h43 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   197 

La poche buy and hold se comporte en ligne avec mes attentes, deux autres entreprises ont annoncé des augmentations de dividendes courant Septembre. Je suis maintenant curieux des prochaines publications trimestrielles.

La poche « situations spéciales », par contre, est à l’origine de la contre-performance marquée courant Septembre. Un dossier est responsable à lui seul de 3,5% de baisse de la VL sur le mois, un second explique encore presque 1,5% de baisse. Je laisse encore deux ou trois trimestres aux entreprises en question avant de revisiter éventuellement ma position en fonction des données publiées. Que l’investissement se termine avec un gain ou une perte, ce sera de toute façon très instructif !

Mon positionnement est toujours celui d’une extrême réserve : capacités d’investissement au plus haut, attentisme, mouvements limités.

Je note que le short-interest dans certains secteurs (comme le high-yield sous ses différentes incarnations) est très élevé et que le secteur financier, notamment en Europe, souffre d’une suspicion croissante de la part des investisseurs (cf. Deutsche Bank et la peur d’une contagion). Il y aura là peut-être des opportunités à saisir. J’ai inclus à ma watch-list (ou retravaillé) quelques assureurs (notamment P&C, retraite…) qui seraient susceptibles de pâtir d’un mouvement de vente indiscriminé sans avoir pour autant le même risque type « boite noire » que la plupart des banques. 

Les valorisations actuelles ne m’inspirant pas du tout, j’investis mon énergie ailleurs : il y a un temps pour tout !

En date du 30 Septembre, le portefeuille progresse d’un peu plus de 23%, soit 1540bps de surperformance sur le SP500. Comme toujours, de gauche à droite, SPX, EFA, VT et mon portefeuille.

http://img15.hostingpics.net/pics/546344Capturedcran20161001153531.png

Hors ligne

 

#32 01/10/2016 16h53 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   109 

Merci pour le partage de vos réflexions .

Votre idée sur les caisses de retraite attire min attention. Je connais mal le secteur et suis incapable de lire un bilan d’établissement financier, mais j’ai le sentiment qu’après des années de concentration du secteur ils sont tous exposés aux taux (type Assurance vie) et aux dettes d’état surendettés (les marchés et produits dérivés théoriquement sont réglés depuis Bale 3…)

Bref, peut on trouver des financières sans boîte noire dans ce contexte ?


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#33 01/10/2016 20h10 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   197 

Bonsoir.

J’ai essayé d’identifier des entreprises aux activités aussi simples que possibles, dont le bilan ne cache pas trop d’actifs ésotériques, et sans mauvaise surprise en termes d’engagements hors-bilan ou de bombes à retardement liées à des annuities mispricées, par exemple, si vous me passez le « franglais ».

J’aurais dû préciser, pour la partie retraite, que je pensais spécifiquement à des acteurs nord-américains qui ont des actifs sous gestion de manière quasi-pérenne et qui arrivent à sortir des ROE corrects sur le long terme (dans une industrie difficile et assez ingrate). En achetant lors de phases de panique, sous la book tangible, on peut espérer faire des performances tout à fait correctes, surtout si le management n’est pas avare d’ingénierie financière (rachats d’actions etc).

Mais je mets tout de suite un bémol à ce que j’écris : jamais ne ferai un investissement concentré sur une entreprise de ce secteur, il reste toujours un risque impossible à quantifier à mon sens. Si l’occasion m’en est donnée, j’investirai sur le panier de valeurs que j’ai repéré et je les oublierai en laissant ensuite le temps au temps !

Le fait que les assureurs soient sensibles à l’environnement de taux est, en fait, un plus dans mon optique d’allocation d’actifs.

Dans un autre secteur de l’assurance, j’étais assez admiratif (et actionnaire) de Chubb, avant le rachat par ACE. Et même si je dois admettre ne pas comprendre à 100% chacun des recoins de leurs activités, j’étais à l’aise à l’époque en leur confiant mon capital.

Hors ligne

 

#34 15/11/2016 20h36 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   197 

Une mise à jour un peu tardive pour Novembre : je n’ai que très peu de temps ces jours-ci, le post sera lapidaire. Je ne ferai probablement plus de mise à jour avant début Janvier.

Le citoyen en moi réagit différemment de l’investisseur aux derniers évènements : le premier a la nausée et est rempli d’une colère froide, le second se doit de réagir sans émotions.

De nombreux grands noms de l’investissement se sont manifestés depuis l’élection de Trump pour faire part de leur optimisme, débouclant des positions défensives et pariant sur une accélération de la croissance et de l’inflation US. D’où rotation sectorielle, déjà amorcée dès l’été, mais maintenant en accéléré.

J’ai profité des derniers jours pour sortir de quelques positions sur des financières que j’estimais auparavant sous-évaluées. La logique est toujours d’augmenter la force de frappe mobilisable ultérieurement, au risque de sous-performer sensiblement si jamais le marché devenait exhubérant.

Je n’ai jamais eu un portefeuille aussi qualitatif au niveau des entreprises détenues (voir le CAGR des dividendes versés dans un post précédent, je publierai le chiffre final pour 2016 en temps voulu) ni avec autant de marge de manoeuvre financière. C’est le positionnement, ultra défensif, qui me convient pour aborder une période détestable.

Je compte rester assez largement inactif tant que rien, sur ma watch-list, ne me convaincra de l’urgence d’intervenir.

Screenshot en date du 14 Novembre : comme toujours, SPX, EFA, VT et mon portefeuille, avec 26,65% de performance depuis le début 2016, soit environ 1850bps de surperformance sur le SP500.

http://img11.hostingpics.net/pics/568925perf141116.png

Hors ligne

 

#35 15/11/2016 21h18 → Portefeuille d'actions de Kapitall (actions)

Membre
Réputation :   246 

"Le citoyen en moi réagit différemment de l’investisseur aux derniers évènements : le premier a la nausée et est rempli d’une colère froide, le second se doit de réagir sans émotions."

Thanks! Succint and to the point!

Sentiment partage… j’ai pris les grosses PV… Je crains de mauvaises surprises…

"C’est le positionnement, ultra défensif, qui me convient pour aborder une période détestable."

L’engouement pour la "nouvelle" stratégie de la voix de peuple me semble plus que prématuré et meme tres questionnable… On verra….

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech