Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/03/2014 16h09 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

A bientôt 34, j’attends dans 2 mois l’arrivée d’un heureux évènement! Si cette nouvelle me réjouit pleinement, vous vous doutez que ce n’est pas uniquement pour vous l’annoncer que je me permets ce post.
Non, mon objectif est plutôt de préparer au mieux l’avenir de mon futur enfant et notamment de lui éviter ce qu’a fait son mauvais élève de papa, à savoir ouvrir son premier PEL à 30ans, et ses premiers PEA et assurance-vie à 33 ans!

Avant d’aller plus loin, description rapide du contexte familial :
31 et 34 ans, Pacsés, non-mariés
2 jobs de cadre ou assimilé en CDI stables depuis 8 et 10 ans.
Revenus salariés du couple : 5500 € net mensuel (2200 madame, 3300 monsieur).
Imposition (TMI 30%) : 15 000€ annuel (dû en bonne partie aux "revenus virtuels" d’une SCI familiale dont ma copine détient 20% des parts et qui dégage 5000€/mois, ces revenus couvrant exactement la mensualité du crédit restant pendant encore 8 ans - opération blanche pendant cette périos, ormis le surplus d’impôt)
Nous sommes "propriétaires" de notre appartement à Lyon - valeur 300 000€. Il nous reste 13 ans de crédit à 1350€ de mensualité.
Pas d’autres crédit en cours.
Patrimoine du couple : environ 130 000€ d’assurance vie, 40 000€ en divers livrets (80% de cette épargne appartient à ma compagne architecte, disponibilité rapide voulue car elle envisage de se mettre à son compte d’ici quelques années)

Bref, assez parlé de nous, je suis donc à la recherche de la meilleure stratégie d’épargne très long terme (minimum 18 ans) pour l’enfant d’un couple non-marié (au cas où celà puisse influer), et complètement décorellé de notre propre stratégie d’épargne.
Si deuxième enfant il y a dans les 2-3 ans à venir, nous appliquerons bien-entendu la même politique.
Nous partons sur un placement mensualisé d’environ 100€-150€ approvisionné depuis notre compte-joint, et quelques versements ponctuels pour les très classiques anniversaires ou diverses fêtes. Ce placement sera d’ailleurs maintenant que j’y pense certainement accompagné d’un second compte permettant l’encaissement de chèque si le support retenu ne le permets pas.
L’idée est bien entendu de lui faire bénéficier d’un petit coup de pouce financier à partir de sa majorité de manière à peu près "transparente" pour nous sur une longue durée.

Tous mes comptes, livrets et placements sont chez Boursorama (dont je suis très satisfait) et je souhaiterais donc que la future épargne de mon enfant y soit également et que je puisse ainsi l’administrer facilement.
En revanche, je préfèrerais que ce placement soit en son nom propre (celà exclue donc le PEA si j’ai bien compris car nous possédons déjà chacun un PEA).

Petits versements mensuels, aucun retrait prévu avant 18 ans, peu de mouvement sur les investissements (pas 50 arbitrages mensuels).

J’ai éliminé le placement bébé préféré des français, à savoir le grand classqiue livret A pour sa rentabilité minable en ces temps obscures de crise économique. Si le livret A remonte à 5% dans 5 ans on en reparlera peut-être, mais en attendant et dans une optique très long terme, je vise quelquechose de plus dynamique.
J’ai éliminé aussi l’immobilier (direct ou SCPI en tout cas) qui ne correspond pas au besoin de petits abondements réguliers.
Je partais sur l’idée d’une assurance vie multi-support, pensant l’investir majoritairement en unité de compte, pourquoi pas même sur 2 ou 3 trackers géographiquement diversifiés. Mais je crois me rappeller avoir lu quelque part sur ce site que l’asurance vie en unité de compte n’était pas forcément plus rentable qu’un compte-titre au final sur du long-terme (les frais de gestion de l’assurance-vie compensant grosso-modo sa fiscalité avantageuse).
D’autres idées ?

Compte-tenu de toutes ces données, quel est votre avis sur la question ?
De manière plus globale, quelle est votre stratégie d’épargne pour vos enfants ? Quel support ? En leur nom propre, ou le vôtre en prévoyant une transmission ?

Merci d’avance ! smile

Dernière modification par Shaaden (20/03/2014 16h15)

Mots-clés : bébé, enfant, long-terme, épargne

Hors ligne

 

#2 20/03/2014 17h46 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Modérateur
Réputation :   1084 

Bienvenue Shaaden !

Avez-vous lu Meilleur placement pour ses enfants ? et Indemnisation assurance pour enfant mineur, quel placement bloqué choisir ? ?

Je suis un peu sceptique sur un tel placement sur 18 ans. Autant ouvrir un contrat d’AV assez tôt (pour que lorsque l’enfant en ait besoin, il ait toute l’ancienneté requise), voire un PEL, ou l’un ou l’autre livret (mais plus pour éduquer l’enfant et le responsabiliser à gérer son argent de poche ou reçu en cadeau, que pour capitaliser à un taux ridiculement faible, donc pas pour un bébé) peut avoir du sens, autant le faire trop tôt me semble inutile voire nuisible (car ces fonds seront moins disponibles, même si vous en avez besoin pour acheter quelque chose pour vos enfants, ou pour l’entreprise de Mme qui nourrira aussi vos enfants). A votre place, je ne l’envisagerais pas avant que les enfants aient 10-12 ans au moins.

Sinon, sur 18 ans, outre l’AV qui semble le choix naturel, il peut y avoir la tontine (même si c’est pas mal chargé en frais, et qu’il y a peu de produits en concurrence).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 21/03/2014 10h13 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

Personnellement, depuis la naissance de mon fils (2012) il a une assurance vie chez boursorama 50% fond euro, 50% tracker msci world.

P.S : pacsé comme vous.

Hors ligne

 

#4 21/03/2014 10h37 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Moi je lui ai juste ouvert un livret A dans ma banque, pour avoir une peluche gratuite smile smile.

Mais le jour où j’ai plus de moyens je pense q’une assurance-vie ou un PEA junior serai sympa pour lui.

Hors ligne

 

#5 21/03/2014 11h36 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   51 

Perso je ne vois pas trop l’intérêt d’une telle épargne. Avec l’arrivée d’un bébé vous êtes mieux à investir de l’argent dans des activités d’éveil ou un cadre de vie bon pour les bébés (nourriture bio etc…) à moins que vous prévoyez une baisse de vos revenus à terme.

Si vous voulez vraiment faire un placement je lui achèterais quelques actions au nominatif comme air liquide ou l’oreal car ce sont des sociétés buy and hold qui fournissent beaucoup de docs ou proposent des visites de site et dont les métiers sont susceptibles d’intéresser des enfants (plus que bourbon ou Alcatel)….

Hors ligne

 

#6 21/03/2014 12h27 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

A titre personnel, nous avons ouvert un PEL à notre fils à sa naissance avec dépôt mensuel de 50 euros et nous pouvons y déposer les chèques reçus de la famille aux anniversaires, noëls etc…

Dernière modification par Joles (21/03/2014 12h40)


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

#7 21/03/2014 13h11 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   100 

Cher Shaaden,
Vous n’avez pas indique vos objectifs de gestion, seulement l’horizon de 18ans ou +, et les versements mensuels.
Cela dit, je suppose qu’une gestion d’ accumulation de capital sur du tres long terme, avec allocation plutot equilibree est appropriee pour votre future petite tete blonde. En gros, pour simplifier, chercher du 4-6% net avec si possible garantie de retrouver au minimum votre mise (le cumul de vos contributions) a l’echeance.

La strategie de SeptiemeVague a le merite d’etre simple d’utilisation, allocation equilibree statique, faible couts. Pas de garantie explicite sur le MSCI W, mais sur 18 ans, et avec les dividendes capitalises, etc., vous devriez vous en sortir. Je ne suis pas un expert de l’AV car expat depuis des lustres, mais les contrats AV Euro Croissance pourraient etre appropries (pas de cliquet annuel, mais garantie du principal a un horizon long, strategie permettant en theorie d’aller chercher du rendement meilleur que le fds euro classique). Attention au niveau des frais.

Une autre alternative: 50% ETF MSCI W, 50% PEL (aucun frais, rendement inferieur a l’AV mais garanti en cas de deflation/ baisse des taux. Bemol, le PEL n’est plus interessant au dela de 12 ans a cause de la fiscalite confiscatoire, donc a ce moment la, il faudrait trouver autre chose)

J’allais oublier l’essentiel: Felicitations!

Serial Trader

Hors ligne

 

#8 23/03/2014 10h36 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

à la naissance de notre premier enfant, nous avons eu une démarche similaire à la vôtre. nous avons ouvert une assurance-vie à son nom pour une durée de 20 ans avec une clause sur l’usage des fonds à terme. nous avons fait une déclaration de don au bureau des impôts et versé la somme (représentant 2 mois de salaires du couple), en one shot ; sur un fonds diversifié mais un peu agressif, type R Valor.

Dernière modification par Paddington (23/03/2014 10h37)

Hors ligne

 

#9 25/03/2014 20h00 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   160 

Bonjour,

"à la naissance de notre premier enfant, nous avons eu une démarche similaire à la vôtre. nous avons ouvert une assurance-vie à son nom pour une durée de 20 ans avec une clause sur l’usage des fonds à terme."

Petit rappel. L’assurance-vie n’a pas à proprement parler de durée. Paddington doit probablement parler d’un pacte adjoint au contrat AV qui permet de bloquer l’accès au capital par l’enfant jusqu’à son 25ème anniversaire au plus tard.

Attention avec les clauses "sur l’usage des fonds". A manier avec précaution. Si la clause définit comment utiliser l’argent, elle doit être liée à une donation, et porter sur la donation. Elle doit par ailleurs respecter un minimum de liberté pour le donataire. A défaut, la clause est réputée non écrite.

Hors ligne

 

#10 26/03/2014 23h41 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

xa,

Pour un mineur de moins de 12 ans, il est interdit de choisir une durée viagère ou une durée supérieure à 50 ans. Au-delà de 12 ans, la durée viagère est possible.

Hors ligne

 

#11 27/03/2014 00h13 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   160 

Paddington

"Pour un mineur de moins de 12 ans, il est interdit de choisir une durée viagère ou une durée supérieure à 50 ans."

Oui et non. Il est admis par la Cour de Cassation l’utilisation d’une durée initiale reconductible, clause courante des contrats d’assurance-vie incluant une durée minimale (tels les contrats de 8 ans qui sont, techniquement, reconduits d’années en années par la suite).

Par ailleurs, le contrat ne peut pas prévoir, en lui même, de condition d’utilisation des fonds par un majeur ou mineur émancipé. D’où ma remarque sur l’utilisation d’une clause d’utilisation à terme des fonds : elle peut engager l’assureur, mais pas le futur majeur.

Pour limiter l’usage intempestif des fonds par l’enfant devenu majeur, il faut passer par un pacte adjoint lié à la donation d’alimenation du contrat. Le pacte adjoint permet d’inclure une clause d’inaliénabilité (art 900-1 CC), clause qui limite la liberté de l’enfant devenu majeur dans l’utilisation des fonds de son AV.

La jurisprudence limite la validité des pactes adjoints au 25 ème anniversaire.

Hors ligne

 

#12 27/03/2014 16h06 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

Oui en même temps que le don est mis en place, le pacte adoint stipule les conditions d’utilisation des sommes données et permet de bloquer les rachats pendant une période définie. C’est un acte sous seing privé, qui ne nécessite pas le recours à votre notaire.

Dernière modification par Paddington (27/03/2014 16h23)

Hors ligne

 

#13 27/03/2014 16h45 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   160 

Donc on est bien d’accord, vous parliez d’un pacte adjoint à la donation, ce qui n’était pas clair au départ.

Hors ligne

 

#14 27/03/2014 21h38 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

Dans un contexte similaire nous avons, de notre côté, opté pour le compte épargne sur livret de boursorama car :
- ma compagne et moi même abondons en fonction de nos revenus sans contraintes
- même si l’argent placé est destiné à notre enfant nous en sommes propriétaire et déciderons de lui donner quand et sous la forme que nous jugerons appropriée
- c’est simple et demande pas d’implication ni de paperasse
- on a quand même une exposition au marché que l’on peut moduler à loisir.

Hors ligne

 

#15 28/03/2014 13h54 → Epargne à très long terme pour un premier bébé... (bébé, enfant, long-terme, épargne)

Membre
Réputation :   

Merci à tous de vos réponses.

Allstonians > le compte épargne sur livret de boursorama dont vous parlez, ça donne du 1% net environ de mémoire, je cherchais justement un peu plus dynamique mais avec un risque assez lissé sur du très long terme.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech