Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 09/03/2014 20h55 → Co-investir dans un appartement : quel structure juridique ? (famille, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   13 

Bonjour,

Je souhaites co-investir (50% chaqu’un) avec ma soeur (qui vit à Londres) dans un appartement à Paris.

J’aimerais avoir vos retours d’expériences sur ceci. Quels sont les risques liés à ce type d’investissement? Voyez vous des clarifications à faire dès le départ dans ce type d’investissement pour qu’il n’y ai pas de problème par la suite? (entre moi et ma soeur)

Y a t’il des statuts intéressants pour ce type d’investissement? (en cas où l’un des deux souhaites racheter entièrement ou en partie la parts de l’autre, ou si nous voulons vendre, ect…)

De manière plus général, quels conseils pouvez vous me donner?

Informations supplémentaires :

Bien recherché : 3 pièces (~50 m2) pour un budget de ~400 000

Ma situation :

Age : 30 ans
Cash : ~60 000
Salaire : ~2800/mois
TMI : 30%

Situation de ma soeur :

Age : 35 ans
Salaire : > 10 000/mois
Propriétaire

Mots-clés : famille, investissement immobilier

Hors ligne

 

#2 09/03/2014 22h04 → Co-investir dans un appartement : quel structure juridique ? (famille, investissement immobilier)

Membre
Réputation :   127 

vu la taille de l’appartement, ce sera pour de la location nue.

Le mieux étant d’investir via une SCI qui détient le bien.
Votre soeur et vous même vous êtes les actionnaires, selon à % à definir entre vous 2.

Je suppose que vous serez le gérant. A l’indiquer dans les statuts ainsi que les modalités de changement du gérant.

Avec votre soeur, vous avez une idée bien précise des modalités de fonctionnement, de gestion des désaccords, et de la revente des parts ou du bien.

Définissez avec votre soeur ces éléments et écrivez les de manière simple et compréhesibles.

Ensuite, vous pouvez partir de statuts standard et les adapter à votre situation.

Votre notaire peut vous proposer la rédaction des statuts, toujours en fonction de ce que vous avez convenu avec votre soeur.

La SCI sera probablement transparente (donc IR). Les impôts seront à déclarer chacun selon sa situation fiscale.

Si vous optez pour la SCI IS, le point à regarder de près, c’est la plus value en cas de revente.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech