Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/02/2014 09h55 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je sais que cette demande peut paraître assez étrange aux premiers abords, et m’en excuse.

Dans le cadre de mes études supérieures en gestion d’entreprise, je suis à la recherche d’un stage dans la période du 16 juin au 11 juillet 2014. Dans le domaine de l’analyse financière, et plus particulièrement sur l’analyse et l’investissement boursier.
Je suis déjà opérationnel sur la lecture des documents comptables, je sais tenir une comptabilité, analyser une stratégie d’entreprise, etc. Mais le stage me permettrait de mettre en pratique des connaissances théoriques.

Je suis motivé, et je vous aiderai dans l’analyse des sociétés, et je ferai les tâches que vous me confierez.

Je suis de Reims, mais le stage pourrait se faire à distance grâce aux nouveaux moyens de communication(skype, téléphone, réseaux sociaux, …). Je suis prêt à me déplacer sur Paris quelques fois s’il le faut, je n’en serai que plus content de vous voir en vie réelle.

Merci de m’avoir lu,
ADAM Alexandre.

Mots-clés : actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage

Hors ligne

 

#2 20/02/2014 10h06 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   166 

Quelle école ?

Hors ligne

 

#3 20/02/2014 10h45 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   155 

Juste une remarque:

alexandre511 a écrit :

Je suis de Reims, mais le stage pourrait se faire à distance grâce aux nouveaux moyens de communication(skype, téléphone, réseaux sociaux, …). Je suis prêt à me déplacer sur Paris quelques fois s’il le faut, je n’en serai que plus content de vous voir en vie réelle.

Très mauvaise idée… Personne ne prendra un stagiaire qui "viendra de temps en temps".
Si tu es stagiaire, normalement, c’est surtout la boite qui t’apporte quelque chose, elle ne va pas courir derrière toi et te faire un pont d’or qu’elle ne fait pas à ses propres employés !

Je ne vais pas te jeter la pierre car j’avais presque fait la même erreur à ma première demande de stage, mais quand j’ai vu la tête de mon interlocuteur quand j’ai abordé le sujet, sa réponse est réponse est devenue évidente !

J’espère que tu n’as pas encore envoyé cette lettre de "motivation" à trop de boites car j’ai peur que tu sois grillé dans pas mal d’entre elles wink (mais bon, sait-on jamais peut-être une d’elles a besoin d’une petite main pour faire un travail ne nécessitant aucun contact humain, aucune relation d’équipe)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#4 20/02/2014 10h56 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   

Je suis au début de mes études en IUT.

En fait, c’est ma professeure qui m’avait dit  de chercher sur des forums si des investisseurs travaillent pour leur compte, et pourrait me prendre avec eux, vu le développement du travail à distance, vu que mon envie de mission de stage est bizarre neutral Ce n’était pas à destination d’entreprises ou de grosses organisations, ne vous inquiétez pas smile

Désolé si cela semble manquer de sérieux.

Bien à vous,
Alexandre.

Hors ligne

 

#5 20/02/2014 11h09 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   155 

Désolé si cela semble manquer de sérieux.

Pas forcément, mais la partie que j’ai citée n’est pas forcément très bonne à mettre dès le premier contact, mieux vaut en parler après la première réponse, de manière plus naturelle, moins "condition obligatoire"

En fait, c’est ma professeure (…) vu le développement du travail à distance

Le travail à distance, c’est bien pour celui qui est à distance, et c’est une contrainte pour ses collègues sur place. Dans une boite, chacun fait des efforts pour que tout se passe bien parce que chacun est important pour la bonne marche de l’équipe, mais dans le cadre d’un stage (avec sans doute nécessité de formation), c’est demander beaucoup.

Si tu trouves un stage de cette façon, ce sera probablement quelque chose de très répétitif qui t’apprendra peu de choses (à moins de tomber sur un "maitre de stage" philanthrope, ce qui peut arriver wink )

Bon courage en tout cas.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#6 21/02/2014 12h16 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   166 

A propos du travail à distance, je ne suis pas d’accord avec vous. En France, c’est vrai qu’on a peut-être tendance à faire l’hypothèse que celui qui travaille chez lui va se la couler douce. Mais aux US par exemple, ce n’est pas du tout le cas. Je travaille souvent pour des clients américains et ça n’a jamais été un problème. Je reconnais toutefois que le travail à distance se prête peut-être plus à des domaines techniques où on peut laisser une bonne autonomie aux gens.

A propos du stage, j’ai envoyé un PM hier matin, pas de retour. Ca, pour le coup, c’est rédhibitoire car ce n’est pas très pro.

Hors ligne

 

#7 21/02/2014 12h32 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   155 

crosby a écrit :

En France, c’est vrai qu’on a peut-être tendance à faire l’hypothèse que celui qui travaille chez lui va se la couler douce.

Où ai-je dit ça ?

Je reconnais toutefois que le travail à distance se prête peut-être plus à des domaines techniques où on peut laisser une bonne autonomie aux gens.

Oui, il faut impérativement une autonomie énorme.
Dès qu’il y a des négociations à faire (sur des spécifications fonctionnelles, par exemple), on perd un temps fou à faire ça à distance: les gens sont beaucoup moins prêts aux compromis quand ils ne sont pas face à face.
Idem pour la formation: une formation efficace nécessite un contact facile et rapide.

Dans ma boite, on pratique beaucoup le télétravail (de l’offshore au near-shore en passant par le travail à domicile). Et on se rend bien compte des limites (nombreuses) qui accompagne ce mode de travail.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#8 21/02/2014 13h18 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   113 

alexandre511 a écrit :

Désolé si cela semble manquer de sérieux.

Faites attention, vous utilisez des smileys dans des posts sur lesquels vous dîtes être à la recherche d’un stage. Ca ne fait pas très sérieux. Je n’embaucherai jamais un postulant qui met "lol" dans sa lettre de motivation. Internet n’est pas synonyme d’abandon de la grammaire et de l’effort de rédaction.

Je suis cette file depuis que vous l’avez créée et je suis surpris que vous n’ayiez pas répondu à l’e-mail de crosby. Là, c’est carton rouge !

Dernière modification par espenlind13 (21/02/2014 13h18)


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#9 21/02/2014 13h25 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   

Comme un investisseur, c’est avant tout quelqu’un d’opportuniste, je vais m’introduire dans cette discussion. Je cherche également un stage dans le domaine mais je présente un avantage compétitif grâce à ma localisation en Ïle-De-France. :)

Ma situation est quelque peu différente. Actuellement en L3 d’économie-gestion, je suis en pleine phase de reconnaissance des différents master s’offrant à moi. A la suite de mes recherches, j’ai remarqué que j’avais une grande hésitation entre un master complètement orienté finance et un master en banque débouchant sur le poste de directeur d’agence (donc plus du management).
D’après mes lectures, se former via le cursus habituel, un master en finance, présente des inconvénients. Je m’explique, d’après W.B il suffit de savoir lire les instruments comptables et financiers  et de réaliser des opérations simples. Rule number°42 "If calculus or Algebra were required to be a great investor, i’d have to go back to delivering newspapers" de The Tao Of Warren Buffett. Ce qui sous-entends que toutes les notions mathématiques enseignées seraient inutile voir un frein à "la bonne analyse". Et Rule number 62 vient accentuer cela "The business schools reward difficult, complex behvior more than simple behavior, but simple behavior is more effective".

Pour P. Lynch, c’est plus ou moins la même chose "The secret of his success ( success of peter deRoeth) is that he never went to business school, imagine all the lessons he never had to unlearn" p.49 de One up On Wall Street sauf qu’il insiste sur le fait que de nombreuses choses fausses ou partiellements fausses sont enseignées. Vous pouvez comprendre les raisons de mon hésitation.

Ainsi, un choix de vie s’impose :
Faire de ma passion un métier via le cursus traditionnel ? mais un cursus traditionnel qui semblerait-il est déconseillé par les plus grands ? ou bien choisir un cursus annexe en banque ?

Dès lors, un stage auprès d’un "financier" pourrait à la fois éclaircir le flou qui entoure mon avenir et développer des compétences de manière accélérée. Vous pourriez partager votre expérience et moi, vous apporter un regard neuf peut-être pas toujours un regard conscient ou exacte mais un regard nouveau. En y ajoutant une capacité de travail et de la passion, j’espère trouver preneur au sein de cette communauté que je fréquente depuis quelques années déjà.

Je sollicite donc votre bienveillance à mon égard.

Dernière modification par Interetss (21/02/2014 13h34)

Hors ligne

 

#10 21/02/2014 17h32 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   

Espenlind13: Je note votre remarque quant à l’utilisation des smileys, et vous rejoins. Être sur le web n’est pas une raison pour perdre son français.

Et concernant mon retard auprès de Crosby, je lui ai envoyé un message pour clarifier ma non-réponse le jour de sa proposition.
Je suis conscient du manque de sérieux que cela peut renvoyer de moi, et m’en excuse. Ce n’est pas l’image que je souhaite renvoyer de ma personne.

Si Crosby revient sur sa proposition car je n’ai pas répondu de suite, je n’aurai qu’à m’en prendre à moi même et n’irait pas crier à l’injustice, concept auquel je ne crois pas. Cela m’aura apprit quelque chose et manquer une opportunité n’est pas valable qu’au niveau professionnel mais aussi sur le plan personnel et boursier.

Bien à vous,
Alexandre

Hors ligne

 

#11 21/02/2014 17h54 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   104 

Alexandre,

Pas complétement en phase. Dans l’univers boursier, il vaut mieux rater certaines opportunités lorsque l’on est pas certain de ses convictions.

Comme disent certains, il y a des opportunités toutes les semaines en bourse. Dans la vie privée, c’est généralement moins fréquent.

wink

A+
Zeb

Hors ligne

 

#12 21/02/2014 23h31 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   113 

Vous avez le mérite de savoir reconnaître certains écueils. Bon nombre de jeunes de votre âge en sont incapables. C’est déjà un bon point.

Meilleurs voeux pour votre recherche !


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#13 22/02/2014 14h11 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   

Merci bien à vous
Alexandre.

Hors ligne

 

#14 22/02/2014 14h34 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   60 

Je vais aller a contre courant mais le reproche sur la forme et les smileys .. On se concentre sur la forme et on oublie le fond et on peut louper quelqu’un de spontané, créatif, etc pour des raisons superficielles. Maintenant les ceos sont sur twitter, ils ne font pas serieux eux aussi? Il faut évoluer si on ne veut pas continuer à être á la traine en France.

Hors ligne

 

#15 22/02/2014 22h41 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   113 

Il y a une sacrée différence à communiquer sur Twitter et à communiquer avec maladresse. Je ne vois pas bien le rapport, d’ailleurs. Avez-vous déjà vu un smiley dans un rapport de gestion ou dans une note d’analyse d’une salle de marchés ?

Vous semblez croire que le fait de contester l’utilisation de smileys (ou d’un niveau de langue, d’une syntaxe ou d’un orthographe déplorable(s)) dans des demandes "officielles" revient à rejeter les nouveaux modes de communication sur internet. Ce n’est pas ce que j’ai écrit.

Maîtriser son expression écrite, c’est montrer de la considération pour son lecteur (et, donc, potentiellement, pour son employeur). J’espère que les nouveaux modes de communication (que j’apprécie) ne modifieront pas ces principes de base.

Dernière modification par espenlind13 (22/02/2014 22h45)


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#16 23/02/2014 11h15 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   231 

Interetss a écrit :

D’après mes lectures, se former via le cursus habituel, un master en finance, présente des inconvénients. […]

Ainsi, un choix de vie s’impose :
Faire de ma passion un métier via le cursus traditionnel ? mais un cursus traditionnel qui semblerait-il est déconseillé par les plus grands ? ou bien choisir un cursus annexe en banque ?

Ma réponse s’adresse principalement à Interetss, qui aimerait visiblement avoir un peu de "mentorat" sur son avenir professionnel.

Ne sous-estimez pas l’éducation financière "traditionnelle" si vous souhaitez en faire votre métier.
Sans celle-ci, vous serez cantonné à être un bloggeur financier, et votre ambition sera d’être assez reconnu pour pouvoir vendre un ebook ou une formation à d’autres "amateurs". Je respecte tout à fait cette activité lorsque l’on a pas un parcours initial financier, mais lorsqu’on a encore le choix, c’est triste de s’arrêter là.

Dans les propos de Buffett et consors, il y a beaucoup de marketing à l’américaine, c’est un peu déconnecté de la réalté. C’est l’entretien d’un mythe fondateur. Buffett n’est pas de la même génération que nous, le marché de l’emploi et de la finance en général était très différent. Buffett a tout de même étudié avec Graham et Dodd. Il a également bien été aidé par son père (héritage industriel, culturel et relationnel). Plus proche de nous, Peter Lynch a un MBA de Wharton, la meilleure université américaine pour ce qui est business. Certes, Hendrix n’a pas fait le conservatoire, pour un Hendrix, combien de punks à chien dans les rues qui gratouillent deux accords ?

Si vous voulez vraiment travailler dans la finance et progresser dans ce milieu, il vous faut un diplôme spécialisé. Sans cela, vous vous fermez 99% des portes. On parle d’institutions financières, de fonds de pension, d’assurances, des entreprises cotées en bourse et valant plusieurs milliards avec des services IT, marketing, RH, stratégie… et les financiers, coeur de métier de ces entreprises, seraient dispensés d’avoir une formation ?

"Stock picker" est quasiment la seule profession où l’on ne voit pas les résultats immédiatement : il peut y avoir beaucoup d’incompétents, on ne le voit jamais. Ce qui peut donner l’impression qu’il n’y a pas besoin de diplôme (cf. singe aux fléchettes). Personnellement, je crois en une forme d’efficience des marchés, donc je vais presque en ce sens : cela ne sert à rien d’analyser les boîtes. Cependant, si l’on raisonne comme cela, la profession devrait être fermée, et bosser dans la finance revient à gérer du risque. Et là, il faut faire des stats, c’est nécessaire et même rendu obligatoire par la réglementation (notamment dans les banques, pour ne pas sur-allouer inutilement des fonds propres sur les risques).

Donc ne vous fermez pas 99% des portes.
Une fois toutes les portes ouvertes, il faut être le meilleur pour ne pas se retrouver dans un poste "support" (de plus en plus délocalisés à Bengalore ou en Indonésie) à faire de la saisie de tickets d’opération et de l’édition de confirmations.
Aujourd’hui, selon les secteurs de la finance de marché, vos concurrents ont des MBA (finance d’entreprise), PhD (finance quantitative), CFA (analyse financière)… Et vous hésitez sur le fait de faire des études de finance ? Selon moi, cela revient à vouloir arrêter les études à 16 ans après avoir lu la biographie de Richard Branson… Même pour être indépendant en créant une société de gestion d’actifs ou en devenant CGP, vous avez besoin d’une accréditation et d’une qualification. La finance est une profession réglementée.

Les formations financières (menant vers les marchés financiers et les banques d’investissement) et les formations bancaires (menant vers les agences bancaires éventuellement le conseil aux entreprises ou la direction, mais pas les marchés) sont très différentes. Le marché de l’emploi sur les marchés est saturé : nombre de postes en baisse notamment à cause du contexte réglementaire, et nombre de candidats en hausse constante, notamment à cause des licenciements dans les banques de financement et d’investissement. La banque de détail et d’entreprises est un métier de service, de commercial. Beaucoup moins concurrentiel que le marché, mais également soumis à des pressions sur l’emploi avec un modèle économique qui se transforme.

N’écoutez pas Warren Buffett : pour vous en sortir, il va falloir vous battre. A votre âge, ceux qui enverront des CV aux mêmes endroits que vous sont à Wharton, HEC ou Centrale. La vision romantique du stock picker de génie déniché sur Internet, comptez dessus autant que sur un ticket de loto…

Alors bossez le plus possible, atteignez le plus haut niveau académique que vous pouvez, et ensuite vous serez libre de faire ce que vous voulez.

Hors ligne

 

#17 23/02/2014 11h47 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   166 

Absolument d’accord avec Nikki. Pour percer en finance de marché, il faut tout ça, plus de la chance, plus être naturellement bon.
Je tiens à souligner toutefois que ce n’est pas parce que les profils "alternatifs" ont beaucoup de mal à percer dans ce circuit qu’ils ne sont pas bons. C’est seulement comme ça que sont organisées tous les gros rouleaux compresseurs du domaine (grandes banques, gros fonds…).

Hors ligne

 

#18 23/02/2014 13h19 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   

D’abord merci Nikki !

Nikki a écrit :

Ma réponse s’adresse principalement à Interetss, qui aimerait visiblement avoir un peu de "mentorat" sur son avenir professionnel.

Ne sous-estimez pas l’éducation financière "traditionnelle" si vous souhaitez en faire votre métier

C’est exactement là que réside mon "doute". Est-ce que je souhaite en faire mon métier ?

Je n’ai pas de réel vision du métier de "financier", bien que l’échantillon de métiers semble large allant du risk manager aux métiers corporate.
Est-ce un statisticien devant un pc toute la journée à étudier des graphs sans sens, sauf celui qu’on souhaite leur donner, à user de formules censées évaluer le risque et le minimiser ? Je caricature sans doute.
Ou plutôt un conseiller avec un fort accent commercial devant réaliser des chiffres records en vendant tout et n’importe quoi ?

De plus, est-ce que j’en suis capable ?
Cela fait plus de 3 années que je ne fais plus de maths ou les rares moments comme en mathématiques financière, je trouve cela plus que barbant. J’ai du mal à en trouver l’utilité. J’adore donner un sens aux choses (évènements, CA en baisse) et trouver les raisons profondes de celles-ci.

Personnellement, j’ai un fort attrait pour la compréhension des choses donc s’orienter vers le métier de directeur d’agence dans une banque de détail a également son sens. Une grosse connaissance de la structure et du fonctionnement, additionnée à du management et du conseil.

Donc la véritable question est de savoir si je veux percer en finance et en faire ma vie sans connaître les métiers? ou bien persévérer de manière autodidacte, une activité extra-professionnelle donc ?

J’ai un grand mal à me projeter quelque part sans en avoir vu les rouages et le fonctionnement de l’intérieure. Bien que les lectures permettent d’apprendre de l’expérience d’autres, ce n’est pas de l’expérience vécu.
En définitive, j’ai besoin de voir pour savoir. Ainsi, le stage prends tout son sens ; confirmer mon attrait pour le secteur et peut-être en faire ma vie.

Hors ligne

 

#19 23/02/2014 13h25 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   60 

Je pense qu’utiliser des smileys sur internet n’empêche pas d’être sérieux.Tout comme des ceos sur twitter disent "go lakers!" tout en dirigeant des milliers de personnes. Bref passons.

Le problème de buffet avec les universités et business schools est que ces dernières étaient complètement à la ramasse. Elles affirmaient que les marchés étaient totalement efficients et que Buffet et les autres investisseurs dans la valeur étaient seulement chanceux. Buffet est aller faire des débats publics contre des professeurs pour justifier qu’il n’était pas juste chanceux. Des théoriciens sans expérience lui disaient comment faire son portefeuille. C’est profond.

Mais sinon, je suis d’accord avec Nikki, il ne faut pas prendre de haut les écoles ou universités, même si sur le fond, ce n’est pas nécessaire pour être un bon investisseur, gestionnaire, commercial, et c’est ce qu’on a dans la tête et dans le ventre qui compte.

Les universités et l’école c’est parfois vraiment bien, et parfois un business qui s’auto entretient (selon les secteurs et le type de formation). Mais on doit y passer pour la reconnaissance, Ainsi est la vie.

Hors ligne

 

#20 23/02/2014 14h14 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   166 

Pour l’éducation, voir la théorie du signal en économie (rien à voir avec la théorie du signal en maths !)
Signal - Wikipedia, the free encyclopedia(economics)

L’éducation permet seulement à certains de démontrer qu’ils peuvent y arriver mieux que d’autres. L’objet n’en est pas la matière étudiée, mais le signal envoyé par la réussite scolaire.

Par exemple, si quelqu’un réussit le cursus undergrad de physique et biologie à Duke, il a pris le risque de dépenser bcp d’argent et de se planter, mais en réussissant, a démontré sa propre confiance en ses capacités. Les recruteurs seront alors convaincus de l’embaucher pour faire des M&A, ce qui n’a rien à voir avec la matière étudiée.

C’est surtout pertinent dans un système façon US où les études coûtent très cher, et il y a un réel downside à se planter. Paradoxalement, un système où l’accès à l’éducation supérieure est plus ouvert n’a pas les mêmes implications, puisque modulo quelques concours tout le monde peut prendre le risque de se planter. Donc, il est logique de ce point de vue que même de très bonnes études, à moins qu’elles ne soient le top du top du top, n’ouvrent pas forcément beaucoup de portes.

MAIS, cette notion de signal peut aussi s’appliquer hors des perfs scolaires. Tout dépend du degré d’effort entrepris pour arriver à quelque chose. Pour caricaturer, un mauvais élève qui ferait des efforts important en apprenant des choses en parallèle enverrait un signal équivalent (le coût pour lui étant la charge de travail supplémentaire), et donc à ce titre devrait être considéré, comme des étudiants sortant des meilleurs écoles.

Hors ligne

 

#21 23/02/2014 14h17 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   166 

Interetss a écrit :

Cela fait plus de 3 années que je ne fais plus de maths ou les rares moments comme en mathématiques financière, je trouve cela plus que barbant. J’ai du mal à en trouver l’utilité.

Alors en finance, et en finance de marché, il faut quand même en faire pas mal des maths. Sur tout ce qui est lié aux marchés de capitaux (marchés de dette et dérivés associés, j’entends), on ne peut pas y couper, puisque tout repose sur des flux futurs essentiellement prévisibles et donc que l’on peut modéliser.

Hors ligne

 

#22 23/02/2014 14h36 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   231 

Interetss a écrit :

Je n’ai pas de réel vision du métier de "financier", bien que l’échantillon de métiers semble large allant du risk manager aux métiers corporate.
Est-ce un statisticien devant un pc toute la journée à étudier des graphs sans sens, sauf celui qu’on souhaite leur donner, à user de formules censées évaluer le risque et le minimiser ? Je caricature sans doute.
Ou plutôt un conseiller avec un fort accent commercial devant réaliser des chiffres records en vendant tout et n’importe quoi ?

C’est tout cela.

Le statisticien peut par exemple avoir à prouver vis à vis du régulateur bancaire que le risque est majoré par telle valeur à 99,9% (et que l’on croie ou non dans le modèle est un autre débat), et que par conséquent, l’allocation de fonds propres de la banque est suffisante, et que cette dernière n’a pas besoin d’augmentation de capital (ou de fermer une branche d’activité). Là, hors de question de n’utiliser que votre bon sens.

Le financier peut également être directeur financier d’une entreprise non financière. Dans une PME, il aura des objectifs plutôt centrés sur la trésorerie (BFR, recherche de financements, négociation bancaire…) et encadrera quelques comptables. Là, savoir faire des additions suffit mais il y a besoin d’autres compétences : management, commercial, compréhension de l’activité de la société, relations avec les opérationnels pour comprendre la cyclicité et le réel besoin…

Grâce aux nouvelles technologies, plus besoin d’aller consulter à la bibliothèque municipale les dossiers de l’Onisep sur les métiers : vous avez énormément de ressources sur les métiers en ligne (y compris de la part des banques sur Youtube notamment).

Vous pouvez très bien en faire une activité "extraprofessionnelle", comme de nombreux intervenants sur ce forum, même si y passer du temps ou être actif n’est pas synonyme de meilleure rentabilité.

Hors ligne

 

#23 23/02/2014 15h44 → Stage Analyse financière : recherche un stage d'Analyse financière... (actions, analyse financière, bourse, finance, formation, stage)

Membre
Réputation :   

Codirky, le profil que vous décrivez n’est pas fait pour moi, je me vois plus dans du conseil/commercial/management. Par conséquent, cela vient accentuer mon doute sur la suite à donner  à mon cursus. Malheureusement (ou heureusement) je peux très vite être démotivé quand je ne vois pas le bout des choses ou que cela ne m’intéresse pas. Mes notes reflètent complètement cela, je peux avoir 7 dans une matière et 17 dans une autre.

En revanche, le poste de directeur financier que vous décrivez Nikki semble plus rentré dans mon champ de compétence.

Merci pour ces différents avis. Je vais aller démarcher auprès de petites structure bancaire (banque d’affaire + banque de détail) à Paris. Si vous avez des noms de petites structure plus enclin à embaucher des Bac+3 en stage, je suis preneur.

Les choses paraissent plus clair, il faut définitivement que je me confronte de l’intérieure à ce monde.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech