Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/03/2011 19h18 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   

Bonsoir

22/03/2011 - 17:18 France Télécom: des syndicats adressent une lettre ouverte à Lagarde(AFP)
Les syndicats CGC et Unsa de France Télécom ont adressé mardi une lettre ouverte à la ministre de l’Economie Christine Lagarde pour lui demander d’abaisser le montant du dividende versé aux actionnaires et de réduire le nombre de taxes frappant l’opérateur.

Info que je viens de trouver en me renseignant sur la constitution d’un portefeuille à haut rendement.
Je m’interroge donc sur l’opportunité d’acheter du FTE.
Sauf si cette annonce a pour effet de diminuer le cours de l’action.

Mots-clés : deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone

Hors ligne

 

#2 22/03/2011 22h14 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   

M’etonnerait que les gens prêtent un intérêt aux syndicalistes qui demandent quelque chose qu’ils n’obtiendront pas. Celui qui a dit "comme d’habitude" est prié de se dénoncer ^^

Hors ligne

 

#3 23/03/2011 08h58 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

En fait, l’année dernier le payout ratio a été supérieur à 100%.

C’est à dire que France Telecom a versé un dividende + élevé que son Résultat Net.

Mais nous avons vu plusieurs fois que le RN n’était pas forcément pertinent alors que le Free Cash Flow l’était.

Et le versement de dividende de France Telecom est largement couvert par le Free Cash Flow, comme le montre ce graphique :

http://www.devenir-rentier.fr/bourse_actions/images/fte_fp_1.gif

En ligne

 

#4 23/03/2011 09h22 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   11 

le CF de FTE me parait un peu moins élevé que sur ce graphique (aux alentours de 8.5M d’euros ).

cependant il est clair qu’il est nettement au dessus du dividende global versé.

je ne me rappel plus mais il ne me semble pas que le dividende ai baissé entre 2008 et 2009 contrairement à ce que l’on voit sur le graph

ou alors le nombres d’actions a suffisamment baissé pour que cela se voit sur le graph, mais l’a encore je ne me rappel plus de la politique de rachat de FTE …

Hors ligne

 

#5 23/03/2011 09h39 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

Pour le dividende, sauf erreur :
http://investing.businessweek.com/busin … ncy=native

2007 : 3,117 Md€
2008 : 4,949 Md€
2009 : 3,141 Md€

Les chiffres 2010 n’apparaissent pas sur mon graphique, mais c’est la même idée :
2010 : 3,706 Md€
FCF 2010 : 12,588 - 6,102 = 6,486 Md€

En ligne

 

#6 23/03/2011 10h29 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   

pour ceux qu’ils veulent lire l’ensemble de la lettre ouverte
http://www.cfecgc-unsa-ft-orange.org/im … rs2011.pdf

ensuite concernant les syndicat CFE-CGC et l’unsa france télécom, ce sont des syndicats très très modérés (rien avoir avec SUD ou la CGT), et qui s’inquiète de l’avenir de leur entreprise.

"En février 2009, le Président de la République lançait le débat de la répartition des bénéfices en 3 tiers : un pour les actionnaires, un pour les salariés, un pour l’investissement."
ces 2 syndicats rappellent juste au ministre de l’économie que dans les entreprises où l’état est l’actionnaire principal (état et FSI), celui ci ne fait pas respecter ces propres recommandations.

après 2012, l’avenir du dividende, c’est vraiment pour moi l’inconnu…
la diminution du dividende risque d’avoir un impact négatif sur le cours…

Dernière modification par christophe (23/03/2011 10h31)

Hors ligne

 

#7 23/03/2011 13h39 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   48 

bonjour,

ce qui m’inquiète pour FT ce sont les perspectives. Ils se font rogner de toute part et bientôt plus encore par Free, tout en se comportant de façon arrogante avec des prix élevés sous prétexte d’être l’opérateur historique.
Leur offre internet a toujours deux wagons de retard sur la concurrence.
Chercher de la croissance dans les pays du Maghreb par exemple , pourquoi pas mais ces marchés ont déjà leurs opérateurs depuis longtemps.
Sans parler de l’image déplorable au grand public depuis les affaires de l’an dernier.

J’en ai comme beaucoup en portefeuille et je liquiderai sans doute en 2012 lors de la très probable annonce de baisse drastique du dividende si la compagnie se montre toujours aussi mollassonne.

Hors ligne

 

#8 23/03/2011 15h20 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Modérateur
Réputation :   1083 

Quelques remarques :

- après le FSI et l’Etat Français, le principal actionnaire (avec 4.4% du capital) est … les salariés de FTE (qui perçoivent ainsi 4.4% des dividendes).
- FTE réalise à présent une part très significative de son CA (et de son bénéfice) en dehors de la France, et je doute que les salariés en dehors de la France soient représentés par CFE-CGC. J’ignore d’ailleurs si la part des bénéfices générés par la société à l’étranger qui revient au salariés concernés est aussi est aussi réparti selon la même proportion (7%).
- Il ne me semble pas raisonnable de vouloir répartir les "bénéfices" générés par une société d’une même manière (33% actionnaires, 33% investissements, 33% salariés) pour des activités avec des caractéristiques très différentes. Il semble en effet légitime de consacrer une part plus importante aux actionnaire dans une activité très gourmande en capitaux (où il sera nécessaire d’avoir beaucoup de fond propres, sous peine de devoir accumuler une énorme dette, d’autant plus chère que les capitaux propres seront faibles), et par exemple une part plus importante aux salariés dans une activité où la richesse d’une société est constitué principalement de ses salariés (SSII par exemple).
Je pense qu’il ne faut pas confondre "ouvrir un débat" et "appliquer une suggestion effectuée lors de l’ouverture de ce débat"…. sinon, avec tous les "débats" dont notre président a proposé l’ouverture, on ferait déjà bien des choses, souvent peu appropriées, voire complètement contradictoires entre elles.
- les salariés de FTE ont eu à subir bien des mutations ces 15 dernières années, en raison principalement des évolutions réglementaires (introduction de la concurrence) et technologiques. Ceci a légitiment perturbé bon nombre de salariés, d’autant que les plus anciens avaient choisi cette entreprise car ils devaient y être fonctionnaires à vie…. Cependant, si on compare la situation de ces salariés FTE à celle des salariés d’entreprises privées du même secteurs ou d’autres secteurs, je ne pense pas qu’on concluera que ceux de FTE sont ceux à plaindre…. (le même raisonnement s’applique aux salariés victimes de licenciements médiatiques, dont sont friants certains média, Continental par exemple, alors que ces salariés bénéficient la plupart du temps de conditions -plan social- bien meilleures que celles des salariés licenciés par de petites PME inconnues).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#9 24/03/2011 00h28 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   

Merci bcp pour vos réponses éclairées et bien argumentées.
D’ailleurs le marché ne "sanctionne" pas cette info puisque le titre FTE progresse aujourd’hui de +0,23% vs +0,54% pour le CAC 40.

Hors ligne

 

#10 30/03/2011 14h23 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

MorningStar US a publié hier et aujourd’hui une update de ses outlooks sectoriels et globaux :
Morningstar Free Smartpage  | News

Pour le secteur Technologie/Communications, France Telecom est dans leur favori. Elle est considérée comme sous-évaluée à 35%, avec une incertitude sur l’estimation du juste prix qualifiée de moyenne.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_tech_outlook.gif

Source : Morningstar Free Smartpage  | News

En ligne

 

#11 30/03/2011 15h13 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   11 

merci bien pour ce tableau et ce lien !

FTE reste une superbe valeur sous valorisée et du coup très attractive pour son rendement proche des 10% !!

FTE a de plus une politique de développement à l’étranger qui minimise de plus en plus l’impacte d’éventuelles déconvenues nationale.

Le seul point noir pour moi est son endettement … je ne serais pas étonné si le nouveau DG alloue une part plus grande du CF à la réduction de la dette, surtout dans cette période de hausse de taux, il vaut mieux régler les échéances et éviter dans reprendre de trop lourde.

il serait donc assez logique de voir le dividende se stabiliser à 1.4 si le CF augmente.

si le CF reste stable ( ce qui correspond à une baisse dans le contexte actuel de croissance) le dividende devrait donc peu être baisser de 5 ou 10 % pour être vers 1.3 ou 1.25.

ce qui fait toujours un sacré beau rendement !

Hors ligne

 

#12 30/03/2011 20h40 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   104 

InvestisseurHeureux a écrit :

MorningStar US a publié hier et aujourd’hui une update de ses outlooks sectoriels et globaux :
Morningstar Free Smartpage  | News

Pour le secteur Technologie/Communications, France Telecom est dans leur favori. Elle est considérée comme sous-évaluée à 35%, avec une incertitude sur l’estimation du juste prix qualifiée de moyenne.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2 … utlook.gif

Source : [url=http://news.morningstar.com/articlenet/article.aspx?id=374294

]Article Archive[/url]
Sur HPQ, je les trouve bien optimiste.

Avec l’affaire Oracle/Itanium, j’attendrai que ça se décante avant d’éventuellement acheter. Cette affaire est une bombe atomique, avec des répercussions importantes dans presque toutes les divisions de l’entreprise, et je n’ai pas l’impression que les médias aient bien compris l’ampleur du problème.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#13 04/04/2011 08h53 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

InvestisseurHeureux a écrit :

MorningStar US a publié hier et aujourd’hui une update de ses outlooks sectoriels et globaux :
Morningstar Free Smartpage  | News

Pour le secteur Technologie/Communications, France Telecom est dans leur favori. Elle est considérée comme sous-évaluée à 35%, avec une incertitude sur l’estimation du juste prix qualifiée de moyenne.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2 … utlook.gif

Source : [url=http://news.morningstar.com/articlenet/article.aspx?id=374294

]Article Archive[/url]
Grosso-modo, on arrive donc à une valorisation de 24 € pour France Telecom d’après MorningStar.

Kiceca arrive exactement au même nombre, en reprenant le récent rachat du reste de SFR par Vivendi :

Kiceca a écrit :

Videndi paye 6.2 fois l’EBITDA de SFR. Sachant que l’EBITDA 2010 de France Télécom  était de 15.6 Mds €, cela nous donne une valorisation pour France Télécom de 96.72 Mds €.

Avec une capitalisation de 42 Mds € et en prennant en compte une dette nette de 32 M€ on est encore loin du compte.

En se basant sur la valorisation de SFR, la "juste capitalisation " de France Télécom devrait plutot se situer entre 64 et 65 Mds € ce qui nous donne une valeur de l’action de 24 €.

Source : http://kicecasecurities.daily-bourse.fr … flagrante.

En ligne

 

#14 22/04/2011 11h41 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

KPN le France Telecom hollandais, sauf qu’il est OPEable, perd 8% ce jour suite à un avertissement sur résultat.

AOF a écrit :

(AOF) - KPN (- 6,51% à 10,98 euros) affiche de loin la plus forte baisse de l’indice néerlandais AEX après avoir lancé un avertissement sur ses résultats. L’opérateur télécoms a été pénalisé aux Pays-Bas par une substitution plus rapide que prévu de la voix par les données (Internet, vidéo…), ce qui s’est traduit par un chiffre d’affaires plus faible que prévu. KPN a également été handicapé par la pression sur les prix sur le segment des entreprises. « Nous sommes confrontés à des tendances négatives aux Pays-Bas », a commenté le nouveau directeur général Eelco Blok.

KPN cible désormais un Ebitda 2011 supérieur à 5,3 milliards d’euros, contre plus de 5,5 milliards d’euros auparavant. Au premier trimestre, l’Ebitda a reculé de 4,1% à 1,269 milliard d’euros. Afin de réduire ses coûts sur son marché domestique, le groupe va supprimer entre 4 000 et 5000 emplois entre 2011 et 2015, soit entre 20% et 25% de son effectif aux Pays-Bas.

Oddo explique que le groupe réagit aussi en contactant les clients et leur proposant des forfaits plus accès sur la data. La transition coûte néanmoins en chiffre d’affaires par abonné et KPN est forcé d’investir en prix pour arrêter la tendance.

L’opérateur a cependant confirmé son intention de verser un dividende de 0,85 euro par action et de racheter pour 1 milliard d’euros d’action.

Eelco Blok présentera sa stratégie pour l’opérateur lors de la journée investisseurs du 10 mai.

Cet avertissement réverbère à travers l’ensemble du secteur en Europe. France Télécom se replie ainsi de 1,34% à 15,42 euros. Les investisseurs se demandent si la substitution voix/données constatée au Pays-Bas touchera d’autres pays européen. Pour l’instant, KPN n’a pas constaté ce phénomène en Allemagne où il est également présent.

En portefeuille, pour le secteur de télécom, j’ai acheté au même moment :
France Telecom : en -Value de 8% hors dividendes
KPN : encore en +Value de 18% hors dividendes, malgré la baisse
Deutsche Telecom : +Value de 37%

En ligne

 

#15 03/05/2011 10h45 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

Stéphane Richard a écrit :

Parmi les projets d’investissement, Orange étudie toujours la possibilité de prendre une participation dans l’activité "blogs" de la radio Skyrock, a précisé le responsable, interrogé sur Radio Classique.

Source : Actualités financières, économiques et politiques - Boursorama

Un investissement dans les blogs d’ado de Skyrock, ça s’est du projet… :’-(

L’action est complètement stable malgré l’annonce des résultats trimestriels.

En ligne

 

#16 03/05/2011 11h48 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Kiceca
Invité

CA et EBITDA toujours en baisse…. Hélas !!!!!

 

#17 03/05/2011 12h47 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   11 

S Richard a apparemment quelques soucis de gouvernance… l’énarque a du mal à dicter des ordres aux X men historiquement fort chez FT.

Les investissements sont très peu courageux (les blog de skyrock j’ai pris ça pour la blague du 1ier avril sur le coup ), la fibre optique est en retard …

le flux de news est neutre voir mauvais. Même l’annonce d’une alliance avec Dtelecom dans le domaine des achats permettant une économie de 800M/an n’y a rien fait. le titre est collé sur cette pente baissière… je pense que  des grosses mains arbitrent sur cette ligne pour d’autres télécoms (Brésil, Chine et Inde ) avec un potentiel de croissance important.

FTE reste une bonne valeur de fond mais pas de croissance. pour le rendement ça va mais je ne pense pas qu’on reverra l’action à 25 euros.

Hors ligne

 

#18 10/05/2011 16h51 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   48 

InvestisseurHeureux a écrit :

KPN le France Telecom hollandais, sauf qu’il est OPEable, perd 8% ce jour suite à un avertissement sur résultat.

KPN continue de morfler ce jour -3.5% suite à l’annonce de l’arrêt de certaines activités en France et en Espagne.

Hors ligne

 

#19 10/05/2011 17h12 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

Oui ma plus-value latente sur ce titre ne fait que baisser. L’attente de l’OPA par Telefonica ou Vodaphone est longue. :’-(

C’est amusant de voir les difficultés des opérateurs des tuyaux, alors que ceux-là même qui profitent des tuyaux (Google et Apple) sont devenus en peu de temps parmi les entreprises les plus riches du monde.

En ligne

 

#20 10/05/2011 17h24 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   66 

Je me demande si cela ne va pas se corriger, dans un sens ou dans l’autre (les diffuseurs de contenus se rapprochant des tuyaux), Vivendi en est l’exemple même, FTE se lance peu à peu dans le contenu, enfin une consolidation ou au moins des alliances me semblent logiques.

Hors ligne

 

#21 10/05/2011 18h07 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   128 

InvestisseurHeureux a écrit :

Oui ma plus-value latente sur ce titre ne fait que baisser. L’attente de l’OPA par Telefonica ou Vodaphone est longue. :’-(

C’est amusant de voir les difficultés des opérateurs des tuyaux, alors que ceux-là même qui profitent des tuyaux (Google et Apple) sont devenus en peu de temps parmi les entreprises les plus riches du monde.

Les opérateurs d’infrastructure ont bradé leurs actifs, en vendant de la connexion Internet au-dessous de leurs coûts pour se lancer dans une guerre idiote des parts de marché. Sur ce point, ils se sont comportés comme de vulgaires start-ups.

Les fournisseurs de contenu ont par contre besoin des opérateurs d’infrastructure, alors que l’inverse n’est pas vrai : le contenu "populaire" (au sens propre, sans le côté péjoratif de ce mot) justifie à lui seul l’intérêt d’une connexion à Internet.

Ce faisant, les opérateurs ayant du mal à maîtriser leurs coûts cherchent à valoriser leur réseau en développant d’une part du contenu, et en "bridant" d’autre part l’accès à leur réseau aux contenus "concurrents". Cela prend forme d’une saturation volontaire des interconnexions entre les deux types de réseau et suscite de nombreuses tensions entre acteurs du secteur.

Néanmoins, pour les uns comme pour les autres, les coûts véritables des infrastructures continuent de baisser ; si les opérateurs se mettent  à raisonner en entreprises traditionnelles qui font une marge sur leurs produits, la situation se détendra.

Par ailleurs, les opérateurs essayent de ne pas faire avec le mobile la même erreur que sur le fixe : les connexions mobiles ont un prix de vente au Mbit/s beaucoup plus élevé, avec des suppléments "au poids" dans certains cas.

Hors ligne

 

#22 10/05/2011 18h54 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Modérateur
Réputation :   1083 

La "situation se détendra" surtout quand les parts de marché seront largement distribuées/acquises, moins susceptibles de beaucoup bouger, et qu’aucun bouleversement technologique ne sera en mesure des les remettre en cause (l’arrivé des accès fibre n’en sera pas un : seuls les acteurs actuels y iront, et les capitaux à engager sont énormes). C’est aujourd’hui beaucoup plus le cas que lorsqu’il n’y avait que 1 million de clients ADSL en France, et il n’est pas surprenant de voir le prix des accès plutôt avoir tendance à monter… (ce qui ne peux que faire du bien à FTE).

En ce qui concerne le marché du mobile, les marges sont encore "grasses" en France (le marché des mobiles est bien plus proche du cartel que le marché du fixe, et donc les prix y sont mieux contrôlés…). Mais il devrait y avoir quelques secousses avec l’arrivée de Free Mobile (et quelques impacts sur FTE et Vivendi). Une fois que cet acteur aura pris sa part de marché (ce qui mettra plusieurs années), on peut s’attendre à une compétition moins féroce au niveau des tarifs.

Il n’est pas facile du tout (ni pour une start-up, ni pour un ex-monopole comme FTE, ni pour personne d’ailleurs) d’évaluer le cout d’un accès, surtout quand une partie importante des couts se situe au niveau d’une infrastructure partagée, dont le cout par accès diminue pas mal au fur et à mesure que le nombre d’accès servis augmente…

Et en ce qui concerne le prix de vente au Mbit/s, il est logique d’avoir une différence entre accès fixe et mobile : le prix de revient associé n’a rien à voir entre un accès fixe (principalement un cout fixe peu lié au débit utilisé, et minoritairement un cout variable selon le débit utilisé, au niveau de l’infrastructure du réseau) et un accès mobile (pour lequel le cout est largement variable selon le débit, car la ressource d’accès -les fréquences- est la ressource rare qui limite les débits, surtout en zone dense -grande ville-). Mais un nouvel acteur souhaitant se faire un trou sur le marché (et remplir son réseau, une fois les Mds€ requis dépensés) pourrait être tenté de bouleverser ceci…

J’ignore si KPN sera racheté bientôt et à quel prix, mais je n’y investirais pas (pas la masse critique pour survivre seul = valeur uniquement liée à ce que le second candidat acheteur pourrait vouloir mettre comme prix, valeurs en dehors du réseau aux Pays-Bas sans doute proche de zéro, et dettes importantes).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#23 10/05/2011 19h33 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

Derival a écrit :

Ce faisant, les opérateurs ayant du mal à maîtriser leurs coûts cherchent à valoriser leur réseau en développant d’une part du contenu, et en "bridant" d’autre part l’accès à leur réseau aux contenus "concurrents". Cela prend forme d’une saturation volontaire des interconnexions entre les deux types de réseau et suscite de nombreuses tensions entre acteurs du secteur.

Korben.info en a parlé je ne savais pas si c’était vrai ou non…

En ligne

 

#24 11/05/2011 10h17 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Administrateur
Réputation :   1309 

GoodbyLenine a écrit :

J’ignore si KPN sera racheté bientôt et à quel prix, mais je n’y investirais pas (pas la masse critique pour survivre seul = valeur uniquement liée à ce que le second candidat acheteur pourrait vouloir mettre comme prix, valeurs en dehors du réseau aux Pays-Bas sans doute proche de zéro, et dettes importantes).

Effectivement la dette de KPN est énorme : 3,8 fois les fonds propres.

Par contre, elle n’est pas si mal positionnée car elle a bcp plus d’abonnées mobiles que fixe (5,5 M au Pays-bas et 21 M en Allemagne ; contre 2,9 M en ligne fixe au Pays-bas).

Le capital est éclaté est donc la société opéable, l’Etat n’est pas au capital comme chez les autres opérateurs historiques.

Enfin, l’actionnaire est bien traité, l’essentiel du FCF part en rachats d’actions et dividendes :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_kpn.gif

En ligne

 

#25 17/05/2011 14h35 → France Télécom et autres valeurs télécom en Europe (deutsche telekom, france telecom, kpn, telefonica, vodafone)

Membre
Réputation :   104 

zeb a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

MorningStar US a publié hier et aujourd’hui une update de ses outlooks sectoriels et globaux :
Morningstar Free Smartpage  | News

Pour le secteur Technologie/Communications, France Telecom est dans leur favori. Elle est considérée comme sous-évaluée à 35%, avec une incertitude sur l’estimation du juste prix qualifiée de moyenne.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2 … utlook.gif

Source : [url=http://news.morningstar.com/articlenet/article.aspx?id=374294

]Article Archive[/url]
Sur HPQ, je les trouve bien optimiste.

Avec l’affaire Oracle/Itanium, j’attendrai que ça se décante avant d’éventuellement acheter. Cette affaire est une bombe atomique, avec des répercussions importantes dans presque toutes les divisions de l’entreprise, et je n’ai pas l’impression que les médias aient bien compris l’ampleur du problème.

A+
Zeb

Suivis de HPQ :

Ca se confirme pour l’impacte du Japon : Actualités financières, économiques et politiques - Boursorama

A+
Zeb

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech