Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/02/2014 09h24 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Un contexte qui nous concerne tous à un moment : arriver à un âge où l’on est dépendant (le plus tard possible).
Ma mère y arrive petit à petit.
Elle n’a pas de patrimoine et loue actuellement son appartement.
Y aurait-il un moyen d’investir (pour ma part donc) tout en lui donnant un toit ? Résidence de service ou autres ?
Quel serait le meilleur moyen ?
Ce qui éviterait la maison de retraite -coût excessif ; "mouroir" - et serait aussi plus agréable à vivre.
Merci.

Mots-clés : dépendant, retraite, résidence de services

Hors ligne

 

#2 14/02/2014 09h38 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   127 

Acheter un appartement en résidence de service ou de retraite n’est pas le meilleur moyen.

Le mieux est de séparer les variables.

Trouver une maison de retraite adaptée à vos attentes. Faire un dossier pour qu’elle puisse bénéficier des aides vu que ses revenus sont faibles : CAF, APA, etc. et liberer la location pour réduire les frais.

Investir par ailleurs de manière avisée.

A coupler les deux vous risquez de vous faire déborder par l’émotion et faire ainsi un choix qui ne soit pas pertinent. A savoir que le logement est une petite partie des couts dans une maison de retraite.

Autre option, est le maintient à domicile avec des auxiliaires de vie. A vous d’étudier cela en fonction de niveau de dépendance et de votre proximité géographique de son logement actuel.

bon courage

Dernière modification par Boubouka (14/02/2014 09h39)

Hors ligne

 

#3 14/02/2014 10h01 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   

Merci.
Donc,  il n’est pas conseillé d’investir dans ce type de logement pour cette situation.
Mieux vaut garder la location et faire appel à des services à la personne pour éviter le "mouroir".
Même pour soi en fin de compte ?

Hors ligne

 

#4 14/02/2014 10h23 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   157 

Je ne sais pas ce que ce témoignage vaut, mais je suis tombé dessus hier.
http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/12/1 … ble-249880

Il semble confirmer que les résidences pour sénior sont à prendre avec des pincettes !


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#5 14/02/2014 10h24 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   127 

le maintient à domicile nécessite la proximité géographique d’un proche pour pouvoir gérer cela correctement. Il faut pouvoir passer plusieurs fois par semaine pour s’assurer que cela tourne correctement.

la maison de retraite est moins contraignante géographiquement (et en organisation) dans le sens où le périmètre est plus large. A mon avis, dans un rayon de 150 km de chez vous c’est encore jouable (si c’est plat. 150km pour traverser un massif c’est autre chose). Les maisons de retraite dispose d’un service social qui vous aide à monter les dossiers du moins à vous aiguiller dans les démarches administratives.

c’est également l’occasion de regarder la question de curatelle tant que vous êtes dans les dossiers ; une fois que vous avez mis en place un système pour palier à l’indépendance.

Hors ligne

 

#6 14/02/2014 11h12 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   57 

Le maintien à domicile ne nécessite pas d’être proche pour que cela soit géré correctement. Les associations d’aide, de soins et de services à la personne (ou les CCAS, ou les CIAS, ou les sociétés privées) peuvent faire ça correctement, voir très bien. Même quand il n’y a aucun enfant et pour des situations très compliquées (fin de vie, Alz et alc cumulés, etc.). Après, tout dépend de quelle structure, comme toujours.
Les associations disposent aussi des compétences pour monter des dossiers d’aides sociales… Vous pouvez aussi vous rapprocher des CLIC pour faire le point à ce sujet.

+1 pour la curatelle;

Dernière modification par Geoges (14/02/2014 11h13)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#7 14/02/2014 17h40 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Modérateur
Réputation :   1084 

A mon avis, mieux vaut ne pas acheter dans un tel établissement avec l’objectif d’occuper les lieux (pour soi-même ou un proche).

Mieux vaut séparer les choix (ou ne faire qu’un d’entre eux) :
  - choisir pour l’occuper un lieu qui convient (localisation, ambiance, etc.) en le louant (sachant que le besoin peut évoluer dans le temps, et qu’il faudra alors envisager de changer d’endroit);
  - investir en choisissant un lieu selon ses caractéristiques intrinsèques (localisation, etc.) et financières (rendement, pérennité de l’exploitation, répartition des coûts avec l’exploitant, indexation des loyers, etc.), généralement en s’engageant pour plusieurs dizaines d’années sur un bien donné.   

Le choix d’un lieu pour l’occuper doit se faire selon les besoins de l’occupant (qui peuvent varier dans le temps, donc mieux vaut ne pas s’enchainer à un endroit donné), car il y a tout un éventail de niveau de "dépendance", entre le stade où il est juste souhaitable d’avoir des services de proximité (des locaux aménagés, un gardien disponible, une ’surveillance’, le passage de personnel paramédical, etc. bref des services facilitant une vie encore assez autonome) et celui d’une dépendance lourde (nécessitant une assistance quasi permanente), sans oublier qu’il existe aussi tout un panel de services à domicile qui peuvent souvent être adaptés au besoin (mais pas toujours, ça dépend du niveau de dépendance).
Lorsque le besoin évolue, ou si le lieu déplait, rien n’empêche d’en changer (mais il ne faut pas non plus demander l’impossible: par exemple on ne redeviendra pas jeune pour autant).   

Vous devriez visiter différents établissements, pour mieux comprendre les niveaux de service qu’ils proposent (et qui bien sur ne sont pas gratuits: il faut bien rémunérer le personnel, financer les locaux, etc.), et réaliser que ces établissements ne sont pas forcément à assimiler à des "mouroirs" et peuvent aussi être agréable à vivre.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#8 14/02/2014 18h18 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   132 

Bonjour Alain,

il existe toute une variété de solutions avant d’arriver à la solution "maison de retraite" lorsqu’un proche devient dépendant.

Tout d’abord, et selon le niveau de dépendance, vous pouvez envisager un maintien au domicile avec des aides, elles sont multiples: aides à domicile pour le ménage, la préparation des repas, l’aide administrative, éventuellement un portage de repas (l’avantage est que quelqu’un passe tous les jours au domicile ou presque), au besoin passage infirmier pour la prise de traitement.
Il est également possible que votre maman aille en maison de retraite mais seulement pour des activités. Il y  a par exemple des accueils de jour où les personnes agées travaillent leur mémoire.

Ensuite, il existe des types de logements intermédiaires entre le domicile et la maison de retraite: Les MARPA, les unités de vie dans certaines communes….

Le choix se fait en fonction de la gravité de la dépendance.

Il est à noter que vous pouvez demander des aides financières, pour l’essentiel ce sera l’APA (aide personnalisée à l’autonomie) et l’aide sociale.
Attention, l’aide sociale n’est pas automatique, il est étudié les capacités financières des "obligés alimentaires", donc des enfants avant sa mise en place. Ainsi, vous pouvez être amené à payer avant la mise en place de l’aide sociale si vous en avez les moyens, cela est différent pour l’apa.

Enfin, si vous souhaitez des informations complémentaires sur les tutelles/curatelles, n’hésitez pas, car je suis mandataire judiciaire à la protection des majeurs et peux donc aisément vous renseigner sur ce sujet.

Enfin, je rejoint l’avis des autres membres du forum, mêlé affectif et investissement ne fait pas nécessairement bon ménage, autant séparé les 2 et conserver une liberté dans chacun des domaines.


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#9 14/02/2014 18h58 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   61 

GoodbyLenine a écrit :

Le choix d’un lieu pour l’occuper doit se faire selon les besoins de l’occupant (qui peuvent varier dans le temps, donc mieux vaut ne pas s’enchainer à un endroit donné), car il y a tout un éventail de niveau de "dépendance", entre le stade où il est juste souhaitable d’avoir des services de proximité (des locaux aménagés, un gardien disponible, une ’surveillance’, le passage de personnel paramédical, etc. bref des services facilitant une vie encore assez autonome) et celui d’une dépendance lourde (nécessitant une assistance quasi permanente), sans oublier qu’il existe aussi tout un panel de services à domicile qui peuvent souvent être adaptés au besoin (mais pas toujours, ça dépend du niveau de dépendance).
Lorsque le besoin évolue, ou si le lieu déplait, rien n’empêche d’en changer (mais il ne faut pas non plus demander l’impossible: par exemple on ne redeviendra pas jeune pour autant).

Très juste. Ajoutons par ailleurs qu’il est très difficile d’évaluer l’évolution d’une éventuelle pathologie du vieillissement et  ses répercussions sur l’autonomie.

Une remarque : je regrette de lire que l’on pourrait associer ehpad et mouroir… J’observe souvent que des résidents revivent et se re-socialisent dans ces établissements.

Le choix du maintien à domicile est malheureusement bien souvent un choix purement économique…

Hors ligne

 

#10 15/02/2014 09h11 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   

Merci à tous pour vos renseignements et conseils.
Le tout est de trouver la bonne solution suivant la situation mais aussi le caractère de chacun.
Je dis "mouroirs" pour les maisons de retraite car nous les voyons comme la dernière ligne droite … brrr!!!

Hors ligne

 

#11 15/02/2014 11h19 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   61 

alain74 a écrit :

Le tout est de trouver la bonne solution suivant la situation mais aussi le caractère de chacun.

Selon le caractère, l’autonomie de chacun et les moyens.
D’un point de vue économique, l’achat en résidence pour personnes âgées est une mauvaise solution.

Hors ligne

 

#12 16/02/2014 09h42 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   14 

Le choix d’un lieu de résidence typé "3ème âge", que ce soit une maison de retraite ou une résidence senior avec services, s’accompagne d’un certain nombre de renoncements. L’idéal est que ce soit la personne concernée qui fasse elle-même ce choix … ce qui n’est pas toujours le cas.
Si vous devez appuyer le choix de votre mère pour ce changement de vie, mieux vaut éviter d’y trouver un intérêt financier, qui ne peut qu’être source de conflit à terme. Surtout si vous avez des frères et soeurs. Et aussi si vous entamez une procédure de mise sous curatelle, le curateur ne peut pas normalement être le bailleur du majeur protégé.
Elodie01, vous exercez à titre privé ? Etant moi-même curatrice de ma mère (à titre bénévole bien sûr), je me suis déjà posé la question d’une éventuelle reconversion dans cette activité.

Dernière modification par Isa6068 (16/02/2014 09h43)

Hors ligne

 

#13 16/02/2014 15h06 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   132 

Isa6068,

j’exerce en association pour le moment. Il s’agit d’une reconversion et je voulais commencer en exerçant en association afin d’avoir un "cadre" pour commencer cette nouvelle activité.
Je n’exclue pas de me lancer en indépendant mais il y a de nombreuses contraintes à ne pas négliger (notamment une responsabilité accrue, quand on sait qu’on est responsable sur ses biens perso, ça fait parfois froid dans le dos au vue des jurisprudences récentes…).
Vous pouvez me joindre en MP ou sur ma file de présentation si vous voulez, afin de ne pas "faire dériver" la discussion initiale de cette file.
Bonne journée
Elodie


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#14 16/02/2014 16h09 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   39 

La tendance va quand même vers un maintient des vieux à leur domicile.Je me souviens que lorsque ma grand mere est entrée en maison de retraite dans les années 80,une partie des résidents etaient tout à fait valides faisaient un immense jardin,jouaient à la pétanque,aux dominos,aux cartes.
Les maisons de retraites d’aujourd’hui ont beaucoup changé.

ça reste un passage provisoire dont on ne connait pas précisémment l’échéance.Il est bien évident que ça permet de maintenir dans de bonnes conditions de décences les personnes agées dépendantes mais que personne ne souhaite perdre trop tôt le peu d’autonomie qu’il lui reste.

hors sujet,mais dans le m^me genre,je connais certaines personnes qui ont acheté des studios étudiants dans la ville ou ils esperaient voir leurs enfants poursuivre leurs etudes.Enfants qui ont choisi d’autres voies…J’espere que certains n’ont pas condtionné leur choix d’étude à la localisation du studio des parents!

Ne pas oublier que les allocations logements ne marchent pas lorsque l’appartement appartient à un ascendant ou un descendant:vu le faible niveau de revenu de la mere d’alex,il est surement interessant d’optimiser les allocations???


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#15 16/02/2014 18h47 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   132 

mes parents ont achetés un studio à Lyon quand j’ai fait mes études, à ce jour, le studio est entièrement payé, majoritairement par les loyers et la valeur du studio a pris au minimum 50% (je pense être sur une estimation plutôt pessimiste). Ils ont en outre profité de la déduction fiscale (à l’époque c’était du Périssol), j’ai juste loué le studio d’à coté…. Du coup, mes parents n’ont payé que les "services" de la résidence au lieu du loyer total, soit environ 1/4 du cout initial.
Alors, il ne faut pas faire de règles générales, ça peut parfois être intéressant. Mais comme tout investissement il faut bien regardé les conditions de départ.
Maintenant, à ce jour, les conditions sont très différentes et plus aussi intéressantes…


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#16 16/02/2014 18h58 → Investir dans un appartement en résidence de services... (dépendant, retraite, résidence de services)

Membre
Réputation :   39 

Elodie01 a écrit :

mes parents ont achetés un studio à Lyon quand j’ai fait mes études, à ce jour, le studio est entièrement payé, majoritairement par les loyers et la valeur du studio a pris au minimum 50% (je pense être sur une estimation plutôt pessimiste). Ils ont en outre profité de la déduction fiscale (à l’époque c’était du Périssol), j’ai juste loué le studio d’à coté…. Du coup, mes parents n’ont payé que les "services" de la résidence au lieu du loyer total, soit environ 1/4 du cout initial.
Alors, il ne faut pas faire de règles générales, ça peut parfois être intéressant. Mais comme tout investissement il faut bien regardé les conditions de départ.
Maintenant, à ce jour, les conditions sont très différentes et plus aussi intéressantes…

C’était juste pour souligner qu’il ne fallait pas mélanger la rentabilité et l’utilité(la preuve,vous n’avez pas occupé le logement de vos parents mais celui d’à coté)


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech