Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 25/03/2014 08h06 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   313 

sergio8000 a écrit :

Peut être que ce que craint la Russie, ce sont des bases militaires US en Ukraine et ne veut pas se laisser gentiment encercler (cf. campagne d’Afghanistan par exemple) ?
Il y a toujours plusieurs points de vue en géopolitique il me semble (ce n’est pas ma passion : je pointe simplement comment les choses peuvent être vues de l’autre côté. Chacun sa propagande pour sa population…).

La crise de Cuba en 1962 avait pour origine l’installation de missiles au plus près des USA.
On peux comprendre et concevoir que les Russes souhaitent conserver leur pré carré et un espace tampon pro russe entre la Russie et l’Europe.

L’ingérence USA dans le monde depuis des décennies est un fait  ( Amérique centrale , Amérique du Sud , Asie , Proche orient ).

Les USA se posent en gendarme du monde , fervent poseur de démocratie mais quels sont les résultats en terme de démocratie de leur guerre préventive ou punitive ?
Des guerres pour détruire et surtout permettre l’octroi de contrat juteux de reconstruction financé par Le FMI sur la dette des pays visé.

Imaginons que ce soit la Russie qui ait agi militairement dans d’aussi nombreux pays dans le monde …

Sans cautionner les raisons de la Russie et les méthodes employés , elle est intervenue dans son cercle d’influence ( Afghanistan etc …).
N’oublions pas qu’il s’agit d’un très grand pays aux multiples frontières beaucoup plus difficile à garder que celle des USA.
Le maintien de la Russie en tant que grand pays uni est un gage de sécurité, à ce jour on peux critiquer Poutine mais c’est le seul qui à permis d’éviter l’embrassement de la Syrie induisant ensuite l’attaque de l’Iran.

Il est quand même très étonnant que l’on constate une accélération de tensions dans des pays avec de fortes réserves en pétrole et gaz ( Irak , Iran , Syrie , Crimée , Koweit )

Le pétrole est la raison principale des guerres depuis un siècle.

Amazon.fr - Pétrole, une guerre d'un siècle : L'ordre mondial anglo-américain - William Engdahl - Livres

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#27 22/04/2014 20h29 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je me suis intéressé à quelques sociétés énergétiques russes pour 3 raisons :
    Diversification géographique,
    Bourse russe proche de ses plus bas
    Secteur énergétique pas trop cher actuellement

Les résultats 2013 de Gazprom n’ont pas encore été communiqués.
Quelques chiffres pour 3 compagnies du secteur énergétique :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4723_societe_russes.png

Je ne possède aucune de ces sociétés. Si le cours de Novatek Energy baisse, j’envisage d’en acquérir. Serais heureux de connaître vos avis.

Hors ligne

 

#28 23/04/2014 10h00 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   100 

Cher Pierre,
Attention au risque de refinancement. Le marche obligataire international est ferme a la Russie actuellement, pour l’etat comme pour les corporates. Les banques locales peuvent refi les besoins en devises etrangeres pour 2014, mais quid au dela? Privilegiez les societes a faible dette nette et forte generation de cash en devises etrangeres. Pour cette raison, je prefere les exportatrices au detriment des boites plus sensibles a l’economie domestique. A l’egard de la dette, Gazprom et Lukoil paraissent un peu plus sures que Rosneft ou Novatek. Investir en Russie aujourd’hui est deja assez risque intrinsequement (recession probable au T1-T2, risque de moindres revenus export commo/ energie, risque de nlle depreciation du RUB, etc.). Prendre en plus un risque de refi credit, ca c’est trop pour moi. Je n’ai que du Gazprom en portif pour le moment (3% de mon patrimoine financier "a risque"), et pour moi il est urgent d’attendre pour eventuellement doubler la mise (en fait, j’espere naivement qu’elle baissera encore de 50% en USD) et acheter d’autres societes russes. Je pense commencer a m’exposer plus directement au RUB via des obligs seniors 3-5 ans s’il touche 40 contre USD.

Eventuellement, si ca tourne tres mal, je regarderai les corpo russes moins solides emettre des AK et peut etre une opportunite d’y participer surgira. Mais bon, dans les cas de recapitalisations, il est preferable d’etre le dernier investisseur, pas le premier. Generalement dans ces conditions, l’opportunite consiste a injecter de l’argent frais dans la boite (ce qui dilue les anciens actionnaires), plutot que d’acheter des actions existantes qui changent de mains sur le marche secondaire. "Throw good money after bad money" comme disent les Yankees.

Au fond, Putin a fait le choix de sacrifier son economie a court/ moyen terme pour des gains politiques et territoriaux que la Russie conservera a long terme je pense. Nous autres investisseurs, nous sommes de l’autre cote du trade par rapport a Putin. Pas tres confortable comme position, mais on peut gagner avec de la patience et du sang froid.

Bon courage, bonne chance, investissez (et puis surtout gardez du cash sous le coude, si ca tourne au vinaigre, d’autres opportunities surgiront d’ici 12-18 mois)

Serial Trader

Discl: Long Gazprom

Hors ligne

 

#29 23/04/2014 13h09 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   

Merci Serialtrader pour le retour. Je n’étais pas conscient du problème de refinancement.

Les niveaux d’endettement pour les sociétés suivies ne sont pas les mêmes :
Dette long terme / total  bilan    Novatek 24 %    Lukoil 9%       Rosneft 22%.

Vaut-il mieux une société bien gérée et moyennement endettée (Novatek) ou une société non endettée et moyennement gérée (Lukoil) ?

Le cashflow opérationnel (je ne sais pas calculer le free cash flow) de Novatek  est supérieur au montant de la dette à long terme. Même si l’accès aux lignes de crédit occidentales est fermé, ne reste-t-il pas la possibilité de s’endetter en roubles ou bien de solder les dettes grâce au cashflow ? Pour les approvisionnements en matériel, pensez-vous que ce soit un problème pour des sociétés exportatrices de pétrole et de gaz ?

Conserver du cash pour se renforcer en cas de dépréciation de ces sociétés est un bon conseil ; je vais le suivre. Mais il est difficile de savoir aujourd’hui quelle sera l’évolution future du cours de  ces sociétés.

Hors ligne

 

#30 23/04/2014 14h02 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   100 

Cher Pierre,
Vos questions sont des plus pertinentes. 

pierre007 a écrit :

Vaut-il mieux une société bien gérée et moyennement endettée (Novatek) ou une société non endettée et moyennement gérée (Lukoil) ?.

Choix cornelien, difficile d’etre 100% affirmatif, mais dans mon cas j’ai choisi non endettée et moyennement gérée; plus exactement Gazprom est faiblement endettee (11%) et terriblement geree, pillee par le clan Putin, victime du "policy investing", etc., mais les CFO et FCF restent excellents malgre tout (imaginez sa valo si elle etait geree aux standards internationaux en toute transparence…)

pierre007 a écrit :

Le cashflow opérationnel (je ne sais pas calculer le free cash flow) de Novatek  est supérieur au montant de la dette à long terme. Même si l’accès aux lignes de crédit occidentales est fermé, ne reste-t-il pas la possibilité de s’endetter en roubles ou bien de solder les dettes grâce au cashflow ?

Je n’ai pas creuse le rapport annuel, mais Bloomberg reporte CFO 2013 = 85Mds RUB, contre dette nette = 157Mds RUB, donc presque 2 annees de cash flow op. Presque le meme ratio par rapport a la dette LT. Le probleme, c’est qu’elle a besoin de bcp investir pour maintenir sa croissance. CFI 2013 = -100 Mds RUB. Si elle coupe ses investissements pour rembourser la dette, cela devrait affecter ses CFO probablement. NB: Free cash flow = CFO - investissements nets (capex net des cessions d’immobilisations).

pierre007 a écrit :

Pour les approvisionnements en matériel, pensez-vous que ce soit un problème pour des sociétés exportatrices de pétrole et de gaz ?

C’est le talon d’Achille des societes commo russes, la plupart a besoin de la technologie et du savoir faire des occidentales pour extraire et realiser la valeur du sous-sol russe. C’est pourquoi elles font des JVs. En cas de forte escalade dans les tensions Est-Ouest, on peut effectivement imaginer que les appros occidentaux seraient coupes. Personnellement je n’y crois pas, Merkel est mon hedge. Elle est ferme, mais raisonnable, elle a l’oreille et la confiance d’Obama et de Putin. Elle parle russe couramment. L’economie allemande a bcp a perdre en cas d’escalade. Obama, apres l’Irak et l’Afghanistan, n’a sans doute pas envie d’envoyer des milliers de Marines se faire tuer pour l’Ukraine. Qui plus est, apres les mid term elections, ca sera difficile pour lui de jouer le role de "global sheriff". Enfin, a un moment, Putin fera attention de ne pas envoyer son economie completement au tapis, et donc j’espere qu’il ne poussera pas le bouchon trop loin diplomatiquement/ militairement. La diplomatie et le bons sens devrait in fine l’emporter. Mais bon, c’est pas pour tout de suite, il y aura encore pas mal de rebondissements et coups tordus d’ici la et peut etre des bruits de bottes russes dans 2-3 provinces orientales de l’Ukraine, a mon humble avis. Nous verrons bien.

Dernière modification par SerialTrader (23/04/2014 14h14)

Hors ligne

 

#31 24/04/2014 07h47 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   

Merci SerialTrader.

La discussion m’aide à structurer ma pensée pour ma décision d’investissement.

J’envisage d’acquérir des parts de l’une des sociétés citées pour les raisons évoquées précédemment si leur cours baisse au niveau de leurs plus bas annuel.

Reste à choisir la société.

En ce qui concerne l’endettement et en tenant compte des dettes à Long terme + dettes à court terme, les chiffres 2013 sont :
Dettes Novatek : 142 B RUB              Dettes Lukoil : 1 981 M $

Pour le free cash-flow, je n’ai pas trouvé les données sur le site de Bloomberg. Ce qui me pose problème, c’est comment interpréter la ligne intitulée "capital expenditure" chez lukoil et “purchase of property, plant and equipement” chez Novatek?

Les chiffres 2013 sont :

Novatek (B RUB) :
Cashflow opérationnel : 88,525
Purchases of property, plant, equipment : -51,127
Purchases of materials intended for construction : -6,654
Le FreeCashFlow est il de 31 B RUB ?

Lukoil (M $) :
Cashflow opérationnel : 16 449
Acquisition of licenses : -849
Capital expenditures : -14 957
Le FreeCashFlow est il de 643 M $ ???

A mon avis, même en cas de sanction économique Novatek ne risque pas le défaut de crédit.

Par contre, comme vous l’avez fait justement remarqué, la société peut rencontrer des difficultés pour acquérir les technologies nécessaires à l’extraction des ressources.

En outre, en cas de blocus économique, la vente sera plus difficile donc les marges seront impactées. Je pense que  Novatek en souffrirait un peu moins que les autres parce que sa rentabilité économique est supérieure.

En plus, existe le risque de nationalisation. Je suis incapable d’en évaluer la probabilité (probablement plus élevée pour Novatek) et les conséquences ?

Hors ligne

 

#32 24/04/2014 10h59 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   104 

CTC Media (CTCM), côtée sur le Nasdaq, exploite en Russie et au Kazakstan trois réseaux de télévision destiné à un publique féminin et familial, a également une offre de TV payante aux états-unis et en Europe.

Au cours actuel le dividende est de 7,6%, depuis le début de l’année le cours à baisser de plus de 30%.
Le PE est de 9.4 avec une marge opérationnelle de 28.6% pour un ROE de 21% et pas de dettes.

Hors ligne

 

#33 24/04/2014 11h03 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   33 

jolie trouvaille!

Hors ligne

 

#34 24/04/2014 18h20 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   29 

Après valorisation, une décote de 72% pour CTC Media. 17.54$ en histo, 16.15$ comparable et 13.54 au DCF.

Hors ligne

 

#35 24/04/2014 21h39 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   104 

J’obtient également la même valorisation moyenne pour CTC Media environ 17$ soit une décote de 76%.

Comme c’est une action Russe, je réduirai la décote à 50% soit une valorisation de 14$.

Hors ligne

 

#36 24/04/2014 22h34 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   29 

Pensez-vous que cela soit opportun ? Une fois le newsflow concernant l’Ukraine s’estompera, il serait intéressant de se pencher sur le dossier.

Hors ligne

 

#37 25/04/2014 10h59 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   104 

Vous connaissez l’adage "acheter au son du canon"

Le son du canon pourrait devenir plus assourdissant si Poutine intervient plus directement dans le sud-est de l’Ukraine.

En attendant le RTS et le rouble continue à chuter et nul ne peut dire quand le point bas sera atteint.

Dernière modification par pvbe (25/04/2014 11h00)

Hors ligne

 

#38 26/04/2014 20h40 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   

Merci PVBE pour la trouvaille. Les chiffres 2012 et 2013 sont vraiment impressionnants.

J’ai un peu de difficulté à interpréter la ligne « foreign currency translation adjustment » en fin du compte de résultats. Cela traduit les variations de valeurs des actifs et passifs en fonction de l’évolution rouble/dollar (-47M$ en 2011, +44M$ en 2012, -56M$ en 2013). Cela ne correspond pas à de sorties de cash mais impacte considérablement le résultat net et les capitaux propres.  Pour un investisseur, je ne sais pas si c’est à prendre en compte ou pas.

Hormis ce point, sur le plan financier, pour l’an passé tous les voyants sont au vert. Par contre, pour le futur, je suis moins convaincu. Avec une activité basée en Russie, cela revient à acheter  du rouble et donc à s’exposer au risque de change.  Vu la conjoncture, n’est-ce pas plus qu’un risque ?

CTC_Média présente un bilan remarquable, est bien gérée et non endettée. Toutefois,  malgré leurs problèmes de mauvaise gestion ou d’endettement, je serai moins inquiet en investissant dans un producteur de gaz ou de pétrole (Gazprom, Lukoil ou Novatek). Le flux de trésorerie en $ me semble plus sûr.

Hors ligne

 

#39 17/05/2014 17h51 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Banni
Réputation :   

http://www.boursorama.com/forum-cac-40- … 30552094-1

Ce qui est important c’est que black rock serait trés "lié" avec des trés haut dignitaires americains, qui savent ce qu’on ne lit pas dans la presse.
Auraient ils reconnu leur defaite en ukraine?

En tout cas ils sont plus riche et mieux informés que moi.

Je précise que j’ai deja plein d’actions russes, pour les autorité qui se veulent compétentes.

Hors ligne

 

#40 17/05/2014 23h27 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Modérateur
Réputation :   1083 

@foxbat : Vous ne semblez pas avoir compris qu’un émetteur d’un ETF  ne va pas exprimer ses convictions, ou prendre lui-même une position, en investissant les sommes qu’il collecte sur un ETF dans le marché que l’ETF est supposé répliquer.
Si des investisseurs finaux avaient placé 50 M$ dans un ETF sur le MSCI Russie, ce serait parce que ces investisseurs estimeraient que le MSCI Russie est sous-évalué (vu comme il a baissé, vers 16-18€ en avril2014 contre 20-23€ les 12 mois précédents et même avant, ce n’est pas forcément une surprise), et ce n’est pas forcément blackrock qui investi ses propres fonds (il le ferait sans doute de manière bien mieux dissimulée, et pour d’autres montants…)

(Autrement dit : sans vouloir vous manquer de respect, vous me semblez raisonner en dépit du bon sens dans votre message #39, et toujours à invoquer le complot, mais sans arguments crédibles).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

En ligne

 

#41 18/05/2014 07h50 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Banni
Réputation :   

Juste deux commentaires.
1 Il n’y aurait pas les evenements que nous savons en ukraine, le fait que blackrock investisse sur l ’indice russe me paraitrait sans signification particulière (encore que cette idée d’investir sur la Russie est défendue par Jim Rogers sur son Blog,et il  a fait largement ses preuves en tant qu’investisseur, et etait russophobes depuis plus de 10 ans).
Ce serait donc un investissement logique d’un gestionnaire international, mais dont l’activité peut etre interessante  à suivre pour ce forum .
Ce sont  les gros fonds qui déclenchent les tendances.

2 Blackrock est semble t il tres bien introduite a un haut niveau dans le milieu  politique americain.
Je n’en sais pas plus, mais sur le net plein de gens sous-entendent que c’est meme bien au dela que ça.

Donc , non, je n’ai pas d’arguments plus "crédibles "que ça.

Mais si il y en avait , je ne crois pas qu’ils seraient disponibles pour le pekin moyen que je suis, donc j’en suis réduit aux hypothèses, que je ne trouve quand meme pas si délirantes que ça.

Tout ca pour dire que si  mème les americains investissent en russie, c’est que , au minimum, le marché serait interessant à acheter, et que peut etre ca revele bien plus de choses pour le futur.
Mais pour cette dernière et hypothetique conclusion, l’avenir nous le dira.

Je crois que c’est Jean Pierre Petit , qui a dit "ce n’est pas parce que l’on fait de la paranoia, qu’il n’y a pas de complot".
Pensée à méditer.

Hors ligne

 

#42 18/05/2014 16h02 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   195 

50 million de dollars … des cacahuètes …

il suffit de 1 riche investisseur russe (il y a en a ) qui décide de sur-pondérer.

Les raisons:  il a les moyens , c’est son pays,  il pense que les cours des actions russes sont a un niveau attrayant…
que sais je ?

Comme le mentionne justement GBL "’un émetteur d’un ETF  ne va pas exprimer ses convictions, ou prendre lui-même une position, "…
Ce sont les investisseurs qui souscrivent aux parts de cet ETF qui font que l’émetteur, le "teneur" du fonds, se trouve avec des disponibilités et se doit  de les investir sur le marché en question.

Maintenant chacun peut imaginer toutes sortes de scénarios, complots etc…
Mais 50 millions de dollars c’est peu…

tout et relatif.
le volume journalier moyen de ’ETF  ERUS iShares MSCI Russia Capped ETF ERUS Quote Price News
iShares MSCI Russia Capped Index  ERUS
le volume journalier en moyenne est : Avg Vol.521,586    volume du 16/5 Volume 746 836
le cours actuel: Last Price 19.00
Total Assets 277.23 mil USD

L’article de presse  ????? ????????? ? ?????? ???????? ?? ???????? ????? ?? ????????????

Rien de bien extra-ordinaire… exploitation de l’information.

Dernière modification par Miguel (18/05/2014 17h49)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#43 19/05/2014 07h32 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   100 

Petit up
Les actions remontent gentiment en Russie, et flute le rouble n’a pas (encore) touche mon cours cible d’achat a 40 contre USD pour prendre une pos obligataire en sus. Au contraire, il semble rebondir. Donc je ne suis pour l’instant que long sur Gazprom ADR, qui profite du contrat chinois. Faut etre patient, seulement +14% sur PRU, je vise +100% a horizon 2-3 ans. Mais j’aimerais bien qu’on passe par -50% entretemps smile

Plus interessant, cote flux, les oligarches proches de Putin rapatrient leurs capitaux etrangers en Russie, de peur de les voir geler a cause des sanctions. En revanche, les Russes fortunes moins proches du clan Putin font l’inverse. Ils sortent tout ce qu’ils peuvent depuis des semaines. Que craignent-ils: forte deval du RUB, confiscation par l’Etat/ Putin, forte recession (pour l’instant le consensus est une faible recession au Q1-Q2)? Je l’ignore.
Serial Trader

Dernière modification par SerialTrader (19/05/2014 07h33)

Hors ligne

 

#44 21/05/2014 13h22 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   100 

Gazprom, on y est: mega contrat de livraison de gaz a CNPC "in the bag" - juste 400 milliards de USD smile

Russia, China Sign $400B Gas Deal After Decade of Talks - Bloomberg Business

bcp d’inconnues non disclosees encore, notamment P0, le prix de depart (pour ma part je considere prudemment -10% sur prix de vente aux Europeens, i.e. $335 par m3, ou encore -5% sur le prix du gas importe depuis l’Asie Centrale par la Chine), l’indexation du prix (petrole, LNG, autre?) et le co-financement chinois du gazoduc, mais l’action devrait bien monter quand meme.

Reste un risque d’execution qd meme, pas sur que Gazprom soit pret a livrer en temps et en heure.

Serial Trader

Dernière modification par SerialTrader (21/05/2014 13h24)

Hors ligne

 

#45 21/05/2014 14h27 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   39 

Pour moi il est a 350 $/mcm (400 G$ / 30 ans / 38 bcm par an = 350.87). Mais ca n’est sans doute qu’un aspect du deal, on parlait a une époque de financement par un pret chinois de l’infrastructure nécessaire.

Pour l’indexation je serais surpris qu’on ait autre chose que des produits pétroliers : contrairement aux politiciens européens qui deviennent fous des que le spot est conjoncturellement loin en-dessous du prix LT les chinois connaissent la volatilité du LNG ou d’un marché spot illiquide, et les dégats que ca peut faire sur le tissu industriel. Sauf s’ils font le pari que le LNG va s’effondrer au redémarrage des centrales nucleaires japonaises.

Hors ligne

 

#46 22/05/2014 04h50 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   100 

Putin/ Miller ont confirme:
- Valeur du contrat $400 bio (incertitude si cela reflecte seulement la valeur estimee des ventes de gaz, ou le cout des infrastructures/ transport egalement)
- Indexation sur prix petrole/ produits petroliers
- cout infrastructures (developpement des champs gaziers + pipeline): $55 bio - NB: certains analystes estiment cela a $70 bio

Reste non confirme:
- P0, le prix exact par m3. Cher KMO, $350 est une bonne hypothese de travail, c’est le prix que la Chine paie au Turkmenistan
- le montant des prepayments de CNPC pour financer les infrastructures (on parle de $20 a 25 bio)
- le volume prevu en 2018, et la montee en puissance des livraisons

Impact:
- a mon sens negatif pour les FCF du aux capex (et donc pas de croissance des dividendes - ou tres faible) pour les 3 prochaines annees
- tres positif a long terme pour GAZP, diversification client, meilleur pricing power vis a vis des Europeens a terme
- et bien sur, c’est strategiquement tres positif pour la Russie, et pour Putin, vu comme un veritable heros chez lui auj

Hors ligne

 

#47 22/05/2014 23h19 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   77 

Je suis tombé la-dessus par hasard : intox?

Le génial coup du cavalier de Poutine a fait gagner à la Russie 20 milliards de dollars en quelques jours | OpeNews

Dernière modification par koldoun (22/05/2014 23h19)

Hors ligne

 

#48 22/05/2014 23h58 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   195 

Info ou Intox?
Difficile de faire le tri.
Quand aux dirigeants de Stés Russes… Ils sont surement parmi ceux qui gagnent un maximum d’argent… je n’en dis pas plus.
Je me méfie des actions russes.

le net a écrit :

http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/68/97/PDF/CDURAND_-_privatisations_russie.pdf
(voir page 6)

Cap d’Antibes : la villa dans laquelle vivait Onassis (Onassis la louait… son beau frère ennemi l’a achetée),…puis elle a brûlé. Château de la Croë ? Wikipédia
Château de la Croë, en ruines pendant des années.
Il y a quelqueS semaines un site français en a parlé. www.internaute.com
http://www.l’internaute.com/actualite/personnalites/folies-milliardaires/ascenseur-de-piscine.shtml
http://www.fr2day.com/property/abramovi … viera-pads
située sur le Cap d’Antibes non loin de la fameuse villa Pellerin, dont tout le monde ou presque a entendu parler, et du Château de la Garoupe, acheté par le comptable de A.B, B.B et qui racheta également le clocher de la Garoupe,  propriété mitoyenne d’un certain patron français de bâtiment et de téléphone .
http://fr.wikipedia.org/wiki/Boris_Berezovsky_(homme_d%27affaires)… (Mettre toute la ligne dans le browser).
http://wikimapia.org/#lang=es&lat=4 … 15&m=b
Sur la page ci-dessus en passant avec la souri vous pouvez voir le nom des différentes propriétés.
La villa Pellerin se trouve sur le coté gauche de la baie des billionnaires.
en français
http://www.purepeople.com/article/roman … e_a74316/1
et en anglais
http://www.dailymail.co.uk/news/article … -time.html

et voici un autre article en Anglais, http://www.dailymail.co.uk/news/article … boats.html
qui date un peu mais on peut y voir
le bateau du propiétaire du club de football Chelsa, également l’original propriétaire de Gazprom
revendue en 2005

In 1996 and 1997, Sibneft was privatised through a series of loans-for-shares auctions. Roman Abramovich and Boris Berezovsky acquired the company for US$100 million, after bidding through several front companies that had been set up for this specific purpose. Initially controlled by Berezovsky, Sibneft later came under the control of Abramovich.
http://en.wikipedia.org/wiki/Gazprom_Neft

Dernière modification par Miguel (23/05/2014 02h49)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#49 07/06/2014 16h39 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   39 

Pour ceux qui comme moi ont quelques ADR Gazprom, une nouvelle a méditer : Poutine envisage de faire recapitaliser Gazprom par l’état russe.

Source Putin says Gazprom may need new capital after China deal
| Reuters


Ca ne sera surement pas a un multiple sympathique pour nous. En fait depuis la liste de sanctions qui ciblait un certain nombres de fabricants de tuyaux je me demande si la stratégie n’est pas de saigner a blanc la boite avant de la reprendre pour des cacahuetes : on trouve sur le web des analyses (anciennes) indiquant qu’un km de pipeline posé par Gazprom coute 4 fois plus cher qu’ailleurs.

Hors ligne

 

#50 07/06/2014 17h35 → Actions russes décotées : Lukoil, Sberbank, Magnit... (actions, emergents, russie)

Membre
Réputation :   554 

En Russie, un km de route, de pipeline, bref de tout, coute un multiple de ce qu’il coute ailleurs. C’est aussi souvent le cas en Afrique j’imagine. Je dirais presque que si c’est seulement 4 fois, c’est qu’il y a un certain progrès…
Cependant, à un certain cours, tous ces éléments peuvent être pricés. A vous de voir ensuite - mais je suis toujours 10 fois plus prudent que d’habitude quand on parle d’investir en Russie.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech